• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le passé n’est que la mémoire du futur

Le passé n’est que la mémoire du futur

Cette célèbre phrase de Paul Eluard est reprise par Jean Pierre Garnier-Malet, afin développer sa théorie : la possibilité qu’à l’être humain d’intervenir sur son futur.
 
Jean Pierre Garnier-Malet est un physicien, titulaire d’un doctorat de mécanique des fluides et il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « la théorie du Dédoublement  » écrit à deux mains avec son épouse Lucile.
L’American Institute of Physics lui a attribué en 2006 « the best paper award ». lien
Il évoque l’existence d’un autre « nous même » qui dirige et aide à la plupart de nos actes (ce que d’aucuns appelleraient la Conscience), et que l’auteur baptise simplement « notre double ».
Ce double « voyagerait » dans un univers parallèle d’où nous tirerions nos informations vitales.
Est-ce ce que nous appelons « notre ange gardien » ?
Ces anges gardiens seraient-ils les E.T de notre conscience ? lien
Voici la théorie de jean Pierre Garnier-Malet : puisque tout est double dans l’univers, nous le sommes aussi, comme n’importe quelle particule, comme n’importe quelle galaxie, comme n’importe quelle étoile.
Il y a des galaxies doubles (comme la M51), des chaines ADN doubles (double hélice), de l’infiniment grand à l’infiniment petit.
Il rejoint en cela, peut-être sans le savoir, un chercheur du CNRS, Jean Pierre Petit.
Celui-ci part de l’idée que l’univers est double, possède un « jumeau », un second univers d’où la vie est absente.
Il contient de vastes masses d’« hydrogène gémellaire » semblable au nôtre, à la différence que cet hydrogène là est « rétrochrone » et vit en quelque sorte à « rebrousse temps ». (Extrait de son livre « ovnis et armes secrètes américaines »  (Albin Michel 2003)
Pour Jean Pierre Garnier-Mallet, nous vivons sans le savoir en fonction de ce double.
Le phénomène que nous appelons l’intuition est seulement l’exploration d’un futur potentiel qui nous permettrait de découvrir les meilleures solutions.
Lorsque nous allons vers une « ouverture temporelle », et que nous fabriquons un futur potentiel, fabriqué par notre pensée, nous pouvons très bien mémoriser ce potentiel sans jamais le vivre.
A ce moment, ce futur potentiel devient du passé, et nous avons le sentiment de l’avoir déjà vécu.
A qui n’est-il jamais arrivé de vivre un moment précis avec l’impression très nette de l’avoir déjà vécu ?
Jean Pierre Garnier-Malet l’affirme  : le passé n’est que la mémoire du futur, un futur qui devient du passé sans jamais avoir été présent. vidéo
Passé, présent, futur sont pour lui trois temps simultanés.
Nous vivons dans ces trois temps, et pour bien vivre il faut savoir que vous êtes en fait, celui qui était, celui qui est, et celui qui sera.
Les grecs appelaient çà « la Triade  ».
Si nous n’arrivons pas à mémoriser le futur avant de le vivre, nous allons dans l’inconnu, dans le déséquilibre,
Si nous sommes tombé dans ce déséquilibre, nous pouvons très bien aller dans le futur, modifier les potentiels pour se rééquilibrer en mémorisant un autre futur que nous allons actualiser le moment venu.
C’est ce que Garnier-Malet appelle « utiliser les ouvertures temporelles pour changer son futur, et pour bien vivre ».
Il donne un exemple concret :
« Si je pense à tuer quelqu’un, parce qu’il m’énerve, par exemple, mais je ne vais bien sur pas le faire, mais j’ai pensé à le tuer.
La conséquence est déjà là : à des milliers de kilomètres de là, quelqu’un pense comme moi, ouvre la porte de ce même potentiel, et lui, il tue, réellement, parce que j’ai fabriqué ce potentiel.
Je suis donc coresponsable de ce meurtre ».
Dans l’ignorance du principe de dédoublement, nous vivons tous en utilisant un potentiel qui est fabriqué par la collectivité, et cette collectivité ne pense pas forcément à nous faire survivre.
Nous sommes capables de survivre par nous même à une condition, c’est de faire intervenir celui qui nous dédouble dans le passé et qui est le maître de nos questions. C’est lui qui nous donne nos questions, nous lui devons des réponses, nos réponses fabriquent un potentiel et il faut qu’il vérifie ce potentiel pour voir s’il lui convient.
Ce rôle là, il l’a pendant la nuit, à condition que nous sachions utiliser notre nuit.
Les enfants jusqu’à l’âge de 7 ans l’utilisent très bien, sont très proches de leur double, mais dès qu’ils vont à l’école, ils quittent le rêve et de ce fait, s’éloignent de leur double.
Ils se déséquilibrent, le plus grand déséquilibre arrivant à l’âge de 14 ans.
Il nous faut donc agir pendant la nuit. Il suffit de savoir s’endormir afin de se mettre en relation avec son double, qui pendant la nuit rétablir l’équilibre. vidéo
Cette théorie voudrait que « le temps n’existe pas » en tant que tel, que le passé serait donc « mort à jamais », et qu’il existerait un « monde parallèle » qui ne serait pas le présent ?
Rien ne nous empêche de l’imaginer, même si l’idée proposée nous parait audacieuse.
Jean Pierre Garnier-Malet pense qu’actuellement les potentiels s’ouvrent d’une façon extraordinaire.
Il croit que nous sommes en train de vivre la fin du cycle solaire de 25920 ans annoncé par les Mayas, et de nombreux peuples anciens (lien) dont nous récoltons les fruits. lien
Bien sur, jean Pierre Garnier-Malet a ses détracteurs qui le considèrent comme un charlatan, abusant de la crédulité de ceux qui adhèrent à sa théorie, et achètent ses livres, mais les arguments de ces derniers manquent souvent de profondeur comme on peut le découvrir sur ce blog. lien
Pour d’autres c’est une révélation.
Olivier Lockert abonde dans son sens évoquant une conscience visible.
Il évoque ces phénomènes pour lesquels nous n’avons aucune explication rationnelle.
Les rêves prémonitoires…ou par exemple comment expliquer qu’une personne se retourne alors que on l’observe dans son dos, caché ? lien
Olivier Lockert s’appuie sur le travail mené par l’équipe française d’Alain Aspect en 1983 (médaille d’or 2005 du CNRS) sur l’intrication quantique ou le principe d’inséparabilité. lien
En tout cas cette théorie a inspiré un artiste, le peintre Ibara que l’on peut découvrir sur cette vidéo.
 Au-delà de çà, et pour ouvrir une porte sur ce monde double, d’autres ont humoristiquement donné une explication du « trou noir » et de ses conséquences sur notre nature profonde. vidéo
Plus sérieusement, Jean Pierre Garnier-Malet est-il crédible, est-il l’authentique initiateur d’une théorie originale et passionnante ?
Voici une série de vidéo sur ses conférences pour ceux qui seraient tentés d’aller plus loin.
Au lecteur de construire son opinion, car comme disait mon vieil ami africain :
« La route n’enseigne pas au voyageur ce qui l’attend à l’étape ».
 
(illustration de l’article : oeuvre numérique de l’auteur)
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • Gollum Gollum 1er juillet 2010 11:32

    ou par exemple comment expliquer qu’une personne se retourne alors que on l’observe dans son dos, caché ?


    Arf.. ça m’étais arrivé quand j’étais ado dans un bus et que je lisais des livres d’occultisme..
    Je vois quelqu’un descendre, j’attends patiemment que le gars ait fait quelques pas afin qu’il se trouve bien de dos par rapport à moi. Mentalement je lui ai dit de se retourner. Il se retourne en me regardant. Surprise totale de ma part. Le gars encore plus surpris parce que n’arrivant pas à s’expliquer pourquoi il s’est retourné (enfin je suppose, je n’étais pas dans sa tête). Il tourne les talons immédiatement. Quant à moi je n’ai jamais voulu recommencer.

    Sinon, sur le thème du double, il me semble que la Kabbale évoque cela dans le Sepher Yetzirah, la Séphirah n°2, l’Esprit issu de l’Esprit, étant comme le reflet de la Séphirah n°3, les Eaux issues de l’Esprit, cette Séphirah étant en fait notre monde matériel. Je suis sûr que les hommes de science devraient se pencher sur les anciens écrits avec des yeux neufs, ça devrait les intéresser..

    Quant au cycle de 26000 ans environ, c’est archi connu, il s’agit du cycle de précession des équinoxes, utilisés de tout temps. Voir ici : http://www.amazon.fr/Formes-traditionnelles-cycles-cosmiques-Guenon/dp/207027053X/ref=sr_1_35?ie=UTF8&s=books&qid=1277976590&sr=1-35

    C’est de ce cycle que sont déduites les différentes ères : ère des poissons pour la période chrétienne et la future ère du Verseau.

    Par contre je n’ai pas d’opinion sur ce monsieur, je suis toujours réticent à priori..

    • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 11:46

      Gollum,
      comme vous, et pas mal d’autres j’imagine, tout le monde s’est prété un jour ou l’autre à cette expérience,
      d’ailleurs, lorsqu’un regard se pose sur nous, c’est généralement perceptible.
      pour quelle raison, je n’en sais rien.
      j’ai un article en préparation sur l’instinct des animaux, et des humains, et sur les liens que j’ai trouvé, il y a pas mal de réponses intéressantes, qui donneront surement une lumière différente à cet article,
      en tout cas, merci de votre commentaire.


    • mcjb 1er juillet 2010 15:29

      vous avez oublie le present, mais peut etre s’agissait il que de science


    • Triodus Triodus 1er juillet 2010 16:01

      En effet, on recule en avant !


    • Jean-Fred 2 juillet 2010 11:38

      Pour être assez versé dans la méta-physique, je pense que Jean-Pierre Garnier va trop loin dans son analyse, il a du se perdre en chemin comme bon nombres de personnes qui s’essayent à ce genre d’exercice car il n’existe aucun « périmètre » défini par des règles scientifiques.

      Il y a de manière évidente un monde invisible, Merleau Ponty l’a démontré dans un livre posthume "le visible et l’invisible" il y a un moment déjà mais peu de personnes connaissent ce grand philosophe.

      Cet homme a passé sa vie à étudier les impacts du monde invisible dans notre monde réel. Je pense sincèrement que nous manquons cruellement de personnes comme lui pour approfondir les recherches de ce monde encore inconnu.

      Bernard Dugué qui publie régulièrement sur ce site fait parti des personnes qui pourraient faire avancer la recherche dans ce domaine, je pense qu’il lui manque comme beaucoup de scientifiques français des aides financières et une réelle volonté de la communauté scientifique.

      Honnêtement, Jean-Pierre Garnier devrait revenir sur des bases un peu plus solide, essayer d’explorer le monde invisible demande d’une part des connaissances solide en physique mais aussi des connaissances en philosophie.

      Enfin, il faut bien sûr avoir les capacités intellectuelles pour arriver à corréler ces deux univers apparemment incompatible.

      Si vous souhaitez approfondir le sujet concernant le monde invisible, je vous conseille vivement d’aller sur le site de Paul Moyne, il est certes difficile à lire pour ceux qui n’ont pas encore compris ce qu’est l’Aune de l’Esprit.


    • olivier cabanel olivier cabanel 2 juillet 2010 16:37

      Jean Fred,
      merci de ce commentaire,
      je pense qu’ils ont tous une partie du puzzle,
      les propositions des uns et des autres sont complémentaires, et même si on avance à petit pas, on avance quand même,
      d’où l’avantage d’internet qui permet d’ouvrir, en direct, des horizons, d’en parler sans autre envie que celle de comprendre,
      notre attitude devrait se souvenir de cette phrase de Remy Chauvin :

      « le sceptique : c’est celui qui ne se doute de rien. »


    • Pyrathome pyralene 1er juillet 2010 13:02

      Il y a quelques années, Pierre Jovanovic a sorti un best-seller sur les anges gardiens....
      Sujet passionnant, merci Olivier !!


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 13:09

        Pyralène,
        merci de ton commentaire
        je ne doutais pas que tu serais intéressé,
        pour aller plus loin, (?) je propose aux lecteurs de découvrir cet interview de pierre Jovanovic qui est dans le coeur du sujet.
        http://www.kernews.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=67:pierre-jovanovic-sur-kernews&catid=39:societe&Itemid=56
         smiley


      • Hermes Hermes 1er juillet 2010 15:06

        Jean Pierre Garnier-Malet tourne-t’il bien rond ?  smiley

        Un scientifique ouvert d’esprit pourrait-il donner son avis ?

        Est-on capable de résoudre un Pb quelconque de physique avec cette théorie ?

        Cela ouvre t’il des pistes pour échapper au radards sur l’autoroute ?

        SOS !


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 16:18

          Hermes,
          j’ai le sentiment que la théorie de jp Garnier Malet est un peu hermétique pour vous ?
          par contre, je ne suis pas sur que cela ouvre des pistes pour échapper aux radars.
           smiley


        • morice morice 1er juillet 2010 19:09

          j’ai le sentiment que la théorie de jp Garnier Malet est un peu hermétique pour vous 


          non il est normal : c’est l’autre qui est CHTARBE !

        • Hermes Hermes 2 juillet 2010 10:18

          Olivier bonjour,

          j’entrevois bien des affinités entre cette théorie et certains fonctionnements de notre psychisme, et j’ai l’impression que, c’est en partant de ces derniers que la « théorie physique » a été construite, auto-justifiant par la suite toutes les interprétations et généralisation sur le plan psychologique... conscience etc. Dans cette hypothèse, on serait en plein dans une logique circulaire enfermante.

          Quelles sont les limites de cette théorie ? : une théorie a toujours un champ d’application précis.
          Il y a de grandes zones d’ombre : comment les différentes forces constatées par les physiciens sont-elles expliquées ? Mystère.

          Sérieusement, pour écarter les doutes, il manque des exemples d’analyse de problèmes concrets ou d’application de la théorie avec une méthodologie claire.

          En l’absence de tout ça, ça ressemble plus à une intuiton de piste qu’à une véritable théorie. Peut-être cette intuition sera-telle utile un jour ? En tout cas l’auto-justification à travers la logique circulaire que j’entrevois (comme présenté au début de mon commentaire) nuit considérablement à une prise au sérieux.

          Cdt.


        • mcjb 1er juillet 2010 15:26

          la memoire comme futur , ok lorsqu’il s’agit d’evolution ,

          mais faux lorsqu’il s’agit d’evolution de la societe, car une societe evolue avec des bases je dirais historiques, et les bases historiques c’est le processus de l’humanisation d’une societe a plus ou moins long terme ,

           plus les bases sont fiables plus il est facile d’evoluer,

          Je dirais que nos decouvreurs depuis Newton se sont acharnes a perfectibiliser la science a l’optimiser,afin d’eclairer d’un jour nouveau notre propre perception de la realite,

          il n’y a de science sans conscience (rabelais) c’est pourquoi, nous devons nous emparer de la science non pas pour en faire une science inaccessible mais au contraire la vulgariser.
          demain ne pourra se batir sans hier certes, mais il faut se projeter dans l’avenir en realisant aujourd’hui ce dont nous pensons etre le plus important pour nous tous, d’abord asseoir sa propre independance en nous realisant et en realisant ains un reve que nous pensions peut etre inaccessible, servir le monde pour une justice humanitaire plus humaniste
          les scientifiques dans ce domaine nous ont largement précédé ,a nous de faire en sorte qu’ils ne soient pas oublies


          • Strega 1er juillet 2010 15:55

            Toute sa théorie très tirée par les cheveux sous-entend que le futur existe.

            Or le futur n’existe pas. Tout comme le passé. Il n’y a que du présent. Que l’on s’en souvienne ou que l’on l’anticipe n’a aucune influence sur lui.

            Commettre une variante du présent par la seule pensée ? Absolument ridicule. Notre pensée ne sort jamais de notre crâne. On peut juste en transmettre une infime partie en communicant, rien de plus.

            Quand au moi, il est seul et indivisible, unité du corps et de l’esprit dans un tourbillon chimique assez chaotique. Qu’on prétende qu’il y aurait « un autre moi » tombe dans l’occultisme et la croyance. Il n’y a rien d’autre qu’une seule personne faisant des choix en fonction de sa connaissance et de sa logique, essayant de favoriser ses chances de survie et de réplication.


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 16:24

              Strega,
              je n’adhère pas à votre raisonnement,
              la force de la pensée existe bien évidemment, les adepte de la méthode Coué ne me contrediront pas, puisque avec cette force, ils disent pouvoir se guérir.
              l’exemple donné dans le premier commentaire en est aussi peut-etre l’une des preuves.
              ceci dit, la théorie de jp Garnier Malet nous emmène bien au delà, et comme d’autres j’imagine, j’en reste à l’interrogation.
               smiley


            • samir 1er juillet 2010 16:31

              "Or le futur n’existe pas. Tout comme le passé. Il n’y a que du présent. Que l’on s’en souvienne ou que l’on l’anticipe n’a aucune influence sur lui."

              les principes fondamentaux de la thermodynamique detruisent vos affirmations

              le fait qu’on se souvientne du passé et pas du futur indique egalement une orientation psychologique de la fleche du temps


            • Gollum Gollum 1er juillet 2010 17:23

              Je signale précisément qu’un de nos physiciens français, Olivier Costa de Beauregard postulait que le présent, le passé et le futur existent ensemble dans une unité inconcevable pour nous. Et que c’est juste notre conscience qui est focalisée sur le présent. Il ne doit pas être le seul physicien d’ailleurs à postuler cela. Bien évidemment cela ouvre des perspectives vertigineuses..


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 18:32

              Gollum,
              merci d’évoquer cet autre scientifique disparu aujourd’hui et dont j’ignorais l’existence,
              j’imagine que la lecture de son livre « la notion du temps, équivalence avec l’espace » nous en apprendrait un peu plus.
              merci de ton commentaire.


            • 1984 1er juillet 2010 18:57

              Strega, une seule question ; Qu’est-ce qui te permet d’affirmer cela ?

              J’ai peur que tu ne te réfère à une vision passéiste de la réalité. La physique quantique est venue mettre pas mal de bazar dans nos conceptions « matérialistes » et certains faits sont têtus.


            • morice morice 1er juillet 2010 19:08

              fan de ça




              shamanisme, quoi... paranormal, zombies, fantaômes etc .. super on avance ....

            • morice morice 1er juillet 2010 19:21

              Au début il raconte un phénomène avéré de mécanique quantique appelé l’intrication des particules. Mais quand il fait l’ANALOGIE de ce phénomène quantique avec la psychologie et l’environnement, avec un vocabulaire à la limite de la spiritualité, c’est farfelu. Des sites partisans (certains sont de mouvance New Age ou de « science » alternative) reprennent ses idées. Mais il semble qu’aucune source scientifique ne parle de ses propos. Une théorie n’est scientifique que si elle est évaluée par d’autres scientifiques au moyen de protocoles expérimentaux. Une théorie dite scientifique doit être a priori réfutable (critère épistémologique) et doit être l’objet de tests par des expériences reproductibles, avec des données quantifiables et prédictibles. Une théorie sans faits, sans données quantitatives et sans réfutation est une pseudo-science.

              Rappel : une analogie n’est pas une causalité. D’autant plus que le domaine quantique se limite à l’échelle de l’atome et ne s’applique pas aux échelles macroscopiques.
              Il n’y a aucun rapport entre les sciences nucléaires avec la psychologie ou la spiritualité.

              Il y a un risque de mystification réussie quand un mec mêle un truc vrai par analogie avec une idée fausse. L’analyse critique montre que la faille repose dans l’analogie entre une chose (intrication quantique) qui n’a pas de lien de causalité avec une autre (une doctrine New Age par exemple).

              Sources :

            • Jean 2 juillet 2010 06:20

              De Morice
              "D’autant plus que le domaine quantique se limite à l’échelle de l’atome et ne s’applique pas aux échelles macroscopiques."

              http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7872


            • Pol-Adolf Staline Pol-Adolf Staline 3 juillet 2010 23:59


              « La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle. »

              Albert Einstein


            • Clojea CLOJEA 1er juillet 2010 16:01

              Salut Olivier : Interessant, mais la science ne peut expliquer l’intemporel et le spirituel. Toute personne est un être spirituel avec un corps. Je sais qu’en disant cela, je vais me faire mal voir de certains, mais tant pis. C’est comme ça. Il y a le corps et l’esprit. L’esprit est capable du meilleur comme du pire, mais il perçoit, analyse, s’exprime etc...
              La notion de responsabilité vu par Garnier Malet est intéressante. En effet, on est responsable de beaucoup de choses. Tout dépend du niveau de causalité de l’individu. Exemple : Témoin d’un accident qui se déroule sous nos yeux, trois façons de l’aborder :
              - S’arrêter et regarder. Donc pas de responsabilité
              - Ne pas s’arrêter, donc pas de responsabilité
              - S’arrêter et s’occuper activement des blessés, donc responsabilité.
              La notion de prendre responsablité n’implique pas de la prendre que pour soi, sinon c’est de l’égoïsme, mais il faut le prendre pour sa famille, et puis plus large pour le groupe ou on travaille et pour la société, plus large encore pour la planète, et puis encore plus pour les êtres vivants, animaux etc..., et puis pour la matière, et puis pour les autres entités spirituelles et puis enfin pour dieu ou l’infini. 
              Un peu de travail, quand on voit qu’il y en a beaucoup qui ne sont centrés que sur eux mêmes.
              Merci pour ton article 


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 16:27

                Clojea,
                merci de cette analyse,
                Mitterand ne disait-il pas « je crois aux forces de l’esprit, et je ne vous quitterai pas » ?
                http://www.rue89.com/2007/12/31/1994-mitterrand-croit-aux-forces-de-lesprit
                 smiley


              • 1984 1er juillet 2010 19:01

                Petit message pour Mitterand si il est toujours là : Vas crever pour de vrai !

                Sinon merci Olivier pour l’ensemble de tes articles qui ont toujours au moins le mérite de faire marcher notre sens critique.


              • morice morice 1er juillet 2010 19:17

                Mitterand ne disait-il pas « je crois aux forces de l’esprit, et je ne vous quitterai pas » ?


                ça ne l’a pas empêché de mourir : et Boulin il croyait aux esprits ?? des frappeurs, alors !

              • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 19:31

                morice,
                vous vous enfoncez, morice, vous vous enfoncez.
                c’est le syndrome des sables mouvants, plus vous vous agitez vainement, plus vous vous enfoncez.
                buvez un peu d’eau froide, et tout ira mieux.
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 19:38

                1984,
                merci de ton commentaire, c’est sympa, sauf pour Mitterand qui, si on le compare a notre n’impérial président, mérite mieux que çà, non ?
                 smiley


              • eugène wermelinger eugène wermelinger 1er juillet 2010 19:46

                Bonsoir Olivier.
                Dans un livre j’ai parlé de Mitterrand et de son énigmatique phrase « De là où je serai .... »

                En découvrant encore bien d’autres choses encore plus ahurissantes. Si tu te donnes la peine de trouver mon adresse e-mail - cliquant sur ma photo et en allant sur ma page perso - je me ferai un plaisir de te l’envoyer gracieusement.
                Alors à bientôt, et bonne continuation sur tes lancées, je crois que nous suivont des voies parallèles.
                Cordialement. Eugène

              • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 22:06

                merci Eugène,
                oui, je le crois aussi.
                peut être à cause de ces « poils au menton » que résolument nous refusons de tondre.
                comme s’ils pouvaient être des réceptifs.
                j’aurais du écrire récept-tifs
                à+
                 smiley


              • Gabriel Gabriel 1er juillet 2010 17:24

                Bonjour Olivier,

                Si tu tends une main, accordes un sourire ou essuies des pleurs, ces instants magiques feront de toi un ange stagiaire.


                • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 18:24

                  Gabriel,
                  une telle déclaration en provenance d’un nommé Gabriel ne peut que me toucher.
                   smiley


                • morice morice 1er juillet 2010 19:18

                  Si tu tends une main, accordes un sourire ou essuies des pleurs, ces instants magiques feront de toi un ange stagiaire.


                  c’est payé combien le stage ? Y’a embauche ou débauche à la fin ? Si c’est débauche, c’est Lucifer !

                • Hieronymus Hieronymus 1er juillet 2010 17:33

                  tres interessant Garnier Malet, j’avais deja un peu lu ;
                  finalement c’est fascinant parce qu’on voit un type en complet veston qui a l’air tout a fait banal, or ce qu’il expose va encore plus loin que les enseignements d’un shaman !
                  il faut revenir dessus a tete reposee, il y a la vraiment matiere a creuser ..
                  merci Cabanel


                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 18:26

                    Hieronymus,
                    la découverte de ce scientifique m’a aussi passionné, même si j’ai longuement hésité à proposer l’article, sachant bien que les rationalistes de tout bord aller me tomber dessus à bras raccourcis.
                    merci du commentaire.
                     smiley


                  • Pyrathome pyralene 1er juillet 2010 18:51

                    Ah ces rationalistes qui vantent tant pourtant la main invisible du marché..... smiley
                    faut dire que la main invisible s’appelle FED , Goldman sach,........etc


                  • morice morice 1er juillet 2010 19:05

                    la découverte de ce scientifique m’a aussi passionné, 


                    il ne l’est pas.

                  • morice morice 1er juillet 2010 19:06

                    il y a la vraiment matiere a creuse

                    creusez profond et passez dans l’autre hémisphère, on sera content...

                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2010 19:10

                    morice,
                    vous êtes toujours là ou on vous attend.
                    « il ne l’est pas » ? affirmez vous.
                    alors, comment définissez vous un physicien titulaire d’un doctorat de mécanique des fluides ?
                    boucher ?
                    plombier ?
                     ?
                     smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès