• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Adresse aux libéraux français

Adresse aux libéraux français

Voilà une étude publiée par l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) et rendue publique cette semaine qui devrait inciter nos libéraux à un peu plus de modération et surtout de réflexion. Cet organisme, que l’on peut difficilement taxer de gauchisme, exhorte à « une meilleure imposition des revenus du capital ».

 L’OCDE fait le constat que ce sont toujours les 1% les plus riches de la planète qui s’accapare de plus en plus les revenus. Leur part du gâteau n’a pas cessé de croitre depuis trente ans. En étroite collaboration avec l’économiste français Thomas Piketty, voilà les conclusions auxquelles la très libérale OCDE est arrivée : « « les 1% de la population aux revenus les plus élevés ont capté une part disproportionnée de la progression globale des revenus ».

La comparaison sur trente ans fait froid dans le dos :

 

- Etats-Unis 19,3% de l’ensemble des revenus (avant impôts) contre 8,2% il ya trente ans

- Grande-Bretagne 12,9% contre 6,7% en 1980

- Allemagne 12,7% contre 10,7 % en 1981

- Canada 12,2% contre 8,1% en 1981

- Norvège, Suède et Finlande 4% contre 7%

 

La France est relativement épargnée par ce fléau puisqu’elle est passée de 7,6%, il y a trente ans, à 8,1% aujourd’hui.

L’explication principale en est la baisse du taux marginal moyen d’imposition sur le revenu dans les pays de l’OCDE, qui est passé de 66% en 1981 à seulement 43 % en 2013 ! De la même manière, le taux moyen de l’impôt sur les bénéfices a baissé de 47% à 25 %, quant aux impôts sur les dividendes il est descendu de 75% à 42 % !

On ne peut pas dire, en même temps, que cette redistribution de la richesse mondiale en direction des 1% les plus riche ait profité à l’ensemble de la planète. Laquelle, en trente ans, est allée de crise en crise. Non, ce n’est juste qu’une accumulation de richesses, inutiles, juste bonne par ses mouvements erratiques à troubler l’économie mondiale.

Quel sens peut-on donner à cette bascule qui consiste à accumuler de la richesse d’un côté et d’augmenter massivement la pauvreté ? Une richesse qui ne se réinjecte pas dans le marché …

C’est donc la fiscalité qui a permis que, si en aval, la part prélevée s’abaisse de plus en plus, ce sont donc les très hauts revenus qui se sont constitués des patrimoines importants, qui ont fait boule de neige.

Et … c’est la très libérale OCDE qui conclut : « Sans une action concertée des pouvoirs publics, l’écart entre riches et pauvres devrait continuer de se creuser au cours des prochaines années », d’où l’incroyable préconisation de son secrétaire général de réduire les niches fiscales et d’imposer plus les revenus du capital et des successions.

Pendant ce temps là, en France, nos libéraux hurlent contre le gouvernement socialiste qui augmente les impôts … Comprendra qui voudra…

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 5 mai 2014 09:35

    Tous les matins, vous pouvez entendre à la radio le cours des actions à la bourse. On dirait des communiqués de guerre où transparaît l’idéologie de la compétitivité. Le prix payé par les travailleurs pour permettre aux actionnaires d’encaisser des profits est passé sous silence...........

    voir : EUROPE : LE PRIX PAYE AUX ACTIONNAIRES


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mai 2014 15:56

      @ Robert Gil, à l’auteur ... et à tous

      On le sait. Il faut taxer le capital plutot que le revenu. Meme le FMI le dit. On peut le faire facilement. J’en parle depuis des années. Ca regle tout et rien ne se reglera sans ca. Ceux qui s’y opposent ne comprennent pas que, s’il faut les tuer pour le faire, on les tuers.



    • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 16:51

      Pierre C Allard,

       

      oui .... sauf qu’en France toute la droite est vent debout contre cette idée ... et Sarkozy au pouvoir a fait l’inverse avec le bouclier fiscal ..

      http://jmpelletier52.over-blog.com/

       


    • lagabe 6 mai 2014 10:01

      rien que si on parle de la France , un tableau de son site qui représente bien les inégalités
      http://www.revolution-fiscale.fr/le-systeme-actuel/des-impots-progressifs-/12-un-systeme-faiblement-progressif-decomposition-par-impots-


    • Gabriel Gabriel 5 mai 2014 10:13

      Sans limite l’excès tue. Il parait que la minorité qui s’enrichit  en appauvrissant la majorité des travailleurs auxquels ils volent leur sueur non seulement dorment bien mais en plus, donne des conseils du style : « C’est la crise, le social coûte trop cher, vous avez vécu au-dessus de vos moyens, il faut faire des efforts !... » Voila la parfaite synthèse de la cruauté, de l’égoïsme et du cynisme. Dis moi l’ami, sais tu qu’avec le prix de ton yacht ou des tableaux accrochés aux murs de tes nombreuses propriétés on pourrait nourrir des milliers d’enfants pendant des années ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mai 2014 16:56

        @ Gabriel


         C’est pire que ca. On pourrait satisfaire tous les besoins de tous sur cette planete, juste en LAISSANT travailler et produire pour le faire. Ceux du 0, 0001% ne veulent pas. Ce serait une atteinte a leur ;pouvoir . La pauvreté et la misère sont VOULUES. Depuis longtemps. Parce que ca permet de dominer et que c’est ce jeu de pouvoir qui donne un sens a la vie. C’est ca la cruauté. Il y en aura pour penser que ça mérite la mort.



         
        Pierre JC Allard


      • JL JL 5 mai 2014 10:25

        ’’Pendant ce temps là, en France, nos libéraux hurlent contre le gouvernement socialiste qui augmente les impôts … ’’

        Nous savons tous que la meilleure défense c’est l’attaque.

        D’autant plus qu’ils ne se défendent même pas : du pognon, les riches n’en ont jamais assez. Le pognon c’est ce qui fait à la fois leur pouvoir et leur opulence.


        • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 6 mai 2014 18:47

          ’’Pendant ce temps là, en France, nos libéraux hurlent contre le gouvernement socialiste qui augmente les impôts … ’’

          Nous savons tous que la meilleure défense c’est l’attaque.

          Cher JL.
          Je pense que vous êtes, comme la majorité des « groupies » du PS totalement intoxiqué par la parole dogmatique de ce « néo-libéralisme de gôche ».

          Je ne doute pas du tout de votre sincérité, de votre honnêteté et de votre humanisme, je me contente seulement de vous inciter à examiner en détail les faits, de voir objectivement la dichotomie existant entre le « discours », le « dogme » religieux qu’il ne faut pas remettre en question sous peine d’être excommunié et brûlé sur le bûcher de la grande inquisition (médiatique)...

          Les « libéraux de droite » sont bien moins hypocrites que leurs homologues de « gauche ». Au moins ils ne cachent pas de vouloir presser toujours plus les pauvres au profit des plus riches...

          Le PS a augmenté les impôts, mais seulement pour les plus pauvres...
          Cette augmentation d’impôts m’a rappelé le buzz qu’avait fait Warren buffet (grand humaniste devant l’éternel) lorqu’il avait « constaté avec étonnement » qu’il payait infiniment moins d’impôts que le vulgus pecum... Buzz suivi ensuite par le « grand enfumage » des français les plus nantis qui s’étaient proposés de payer plus d’impôts au nom de « l’égalité » (pendant un an ou deux, après on faisait table rase) afin de faire accepter aux plus démunis une augmentation d’impôts plus importante vis à vis de leurs revenus - mais il ne fallait pas en parler, c’était tabou et soumise à aucune prescription...

          L’augmentation des impôts pour les plus riches s’est passée sans aucune perte de leur part.
          Ce que ce gouvernement leur a « volé » de la « main gauche » leur a été intégralement restitué (fortement multiplié par miracle par « Jésus Hollande ») de la main droite.

          Il suffit de lire en détail l’ANI pour constater l’escroquerie...

          Il fallait bien faire les poches des pauvres et récupérer le peu qu’il leur restait afin de le réinjecter dans les banques et les circuits financiers, de payer la « dette » causée justement par ce déséquilibre fiscal et qui par le biais des intérêts enrichit chaque jour un peu plus les plus riches...
          Ils seraient cons de s’en priver d’ailleurs : Pourquoi refuser de prêter moyennant intérêt de l’argent qui sinon leur serait « volé » par les impôts !!!

          L’attaque a donc été faite contre les plus démunis, pas contre les plus nantis.

          Ne venez pas me parler des ’socialistes« . Il ne s’agit que d’une classe dirigeante qui ne pense qu’à son propre intérêt et à celui de la caste dont il est issu.

          Les »partis de pouvoir« de nos »démocraties« ne sont que des instruments répressifs à la solde des plus nantis.

          C’est pour ça d’ailleurs qu’ils sont les seuls autorisés à obtenir des scores significatifs aux élections. Si ce n’était pas le cas, les »élections démocratiques« auraient été abolies depuis bien longtemps déjà...

          Hormis les »amants diaboliques« du bipartisme, les autres partis ne sont là que pour faire de la figuration, surtout les »nauséabonds utiles« ou les »trotskystes égorgeurs de petites vieilles« nécessaires pour faire »rentrer les brebis dans le rang« .
          Mitterrand l’avait bien compris en faisant la pub du FN pour asseoir son pouvoir (et pour dégommer le PCF qui, bien que peu démocratique était quand-même de gauche)...

          Pour s’en convaincre, il suffit simplement de chercher de quel milieu sont issus nos »chers politiciens humanistes« ...

          Si les »militants« , les »sympathisants« et les »grouillots de base" sont issus des classes défavorisées, les apparatchiks sont tous issus de milieux que je qualifierai pudiquement d’aisés...

          On ne mélange pas les torchons et les serviettes.


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 mai 2014 10:29

          À l’auteur :
          « Et … c’est la très libérale OCDE qui conclut : « Sans une action concertée des pouvoirs publics, l’écart entre riches et pauvres devrait continuer de se creuser au cours des prochaines années », d’où l’incroyable préconisation de son secrétaire général de réduire les niches fiscales et d’imposer plus les revenus du capital et des successions. »

          Il existe d’autres solutions en faveur d’une redistribution équitable.


          Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne.


          Lire, SVP :

          Refondation du Capitalisme & Dividende Universel
          ou/et
          http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/40/ ... cerite.pdf


          Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

          Ce projet de « Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

          Objectif Principal :
          Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique
          Par un effort préalable d’épargne soutenu, les « démunis » (par opposition aux « nantis ») acquerront collectivement des actions du capital des entreprises du secteur marchand, banques incluses.
          Cette participation au capital pourra être minoritaire (minorité de blocage) ou majoritaire.

          Objectifs Spécifiques :
          I)
          Transformer le « capitalisme ordinaire » en un véritable 
          Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
          Les représentants des « démunis », démocratiquement élus, géreront ce patrimoine financier de manière à infléchir Recherche, Développement, Production & Commercialisation des entreprises contrôlées : Refondation du Capitalisme.
          II)
          Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un 
          Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage ainsi que celui de la « lutte des classes ».
          II.1)
          À terme, les profits des entreprises sous contrôle des « démunis » seront partiellement distribués à l’ensemble des « démunis » sous forme de Dividende Universel.
          II.2)
          a) Ceux qui le souhaiteraient pourraient s’arrêter de travailler et se satisfaire du Dividende Universel.

          b) Ceux qui souhaiteraient gagner plus que le seul Dividende Universel pourraient travailler dans l’économie marchande et, éventuellement, y gagner des rémunérations faramineuses sans être accusés d’exploiter qui que ce soit.
          II.3)
          Si plus personne ne souhaitait travailler dans l’économie marchande, celle-ci s’effondrerait totalement et, avec elle, le patrimoine accumulé des « démunis » deviendrait stérile et interdirait le bénéfice du Dividende Universel 
          (Auto-régulation automatique : Activité économique / Dividende Universel).



          • JL JL 5 mai 2014 10:53

            La bêtise insiste toujours !

            Les cambrioleurs sont là sous ses yeux en train de vider sa baraque, et lui il envisage tranquille, de vendre l’argenterie de l’aïeule aux puces pour ouvrir un compte d’épargne au petit dernier.

            Pff !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mai 2014 17:02

            @ LLabres


            Quand vous defendez la corrida, vous etes si bete et mechant que je ne vous réponds meme pas. Ce que vous dites ici est encore bete, mais pas méchant. Vous avez donc droit a mon attention : le temps de dire que ce que vous dites est bête.

            Pierre JC Allard

          • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 6 mai 2014 19:53

            Ce système NE PEUT PAS FONCTIONNER !!!

            Pour le simple fait que les lieux de travail seront immédiatement désertés par toutes les victimes de la souffrance professionnelle et de l’esclavagisme du travail.

            Le chantage de la rémunération est nécessaire au maintien des « producteurs » en esclavage : Il faut bien un peu de fric pour (sur)vivre.

            Une fois la main d’œuvre désertée qui financera ce système ???

            Sûrement pas les actionnaires, ils auront depuis longtemps transféré les fonds dans les paradis fiscaux et les usines dans les pays low-cost (pour les rares fonds et les rares usines qui restent en France)...

            On peut bien rêver, mais ce n’est pas hélas la solution.

            La seule solution équitable serait la réappropriation de l’outil de travail par ceux qui le font réellement fonctionner (la propriété, c’est le vol - mais pas la version déformée par les nantis, la version intégrale d’origine, cherchez, vous serez conquis) et la mutuellisation, la fédéralisation (non centralisée)...
            Assorties de barrières protectrices contre le « dumping social » permettant de garantir à chacun la jouissance du fruit de son travail.

            Pas la peine d’inventer des concepts « innovants » qui ne pourront jamais se traduire par des réalités concrètes. Vous passez au mieux pour un doux-dingue idéaliste, au pire pour un idiot...

            Selon-vous, pourquoi les anarchistes ont-ils été combattus par les capitalistes ET par les marxistes ?
            Simplement parce que cet idéal à l’échelle humaine mettait en danger ses « concurrents » oligarchiques et centralisés.


          • izarn izarn 7 mai 2014 12:52

            Du moment que vous parlez de « patrimoine financier » vous n’etes plus crédible, et ça sent la propagande néo-libérale, version libertarienne.

            Le problème numéro UN de la crise actuelle, c’est justement la finance.
            Alors en faire un vecteur de soutient aux pauvres c’est de l’ordre de l’abération mentale.
            De plus depuis 2008, les banques centrales innondent de monnaie de manière « illimitée » les banques, comme le dit le zigoto de la BCE, ex de Goldman Sachs. (Quelle référence !)
            C’est avec ces billets de Monopoly que l’on va payer les pauvres ?
            Hahahahha ! Laissez moi rire !
            Putain, l’escroquerie !


          • Garance 5 mai 2014 11:03

             Pelletier

            " Pendant ce temps là, en France, nos libéraux hurlent contre le gouvernement socialiste qui augmente les impôts … Comprendra qui voudra…« 

            Oui on hurle parce que l’on voit :

            Que les socialistes contrairement à ce qu’ils avaient annoncé ponctionnent toujours les mêmes ; les travailleurs du privé

            Se gardant bien de toucher à leur électorat : les fonctionnaires

            Elus pour avoir »dénoncé « les 600 millions de niches fiscales de Sarko ; eux c’est par dizaines de milliards qu’ils engraissent le patronat

            Oui on hurle après les inégalités des régimes de retraites ou ceux qui ont cotisés le plus touchent le moins

            Le président et son gouvernement croupion vivent dans l’incantation : » il y a retournement....« 

            Le Foll : » oui....je le vois ce retournement...« 

            A rapprocher avec un retournement de position sexuel pour mieux nous entuber

            Les » hurlements " que vous dénoncez Pelletier sont à peine audibles en comparaison avec ce qu’ils devraient être

            Mais ne deséspérons pas : quand ils deviendront audibles ils seront étourdissants


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 16:53

              Garance,

               

              pour l’instant ils sont encore très loin de l’audible... la dernier interview du président au journal du Dimanche est une catastrophe ... je crains le pire demain matin sur RTL

              http://jmpelletier52.over-blog.com/

               

               


            • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 11:26

              Me demande si le monde serait meilleur si tout le 

              monde était pauvre .

              • foufouille foufouille 5 mai 2014 11:52

                riche c’est 4000€. le cadre sup est dans cette catégorie.
                 smiley


              • Rounga Roungalashinga 5 mai 2014 11:58

                Sampiero serait-il capable un jour de faire la part des chose et penser que tout n’est pas blanc ou noir , et que la vie est faite de nuances ?


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 16:49

                Sampierro,

                 

                oui visiblement c’est ce que montre l’étude de l’OCDE

                http://jmpelletier52.over-blog.com/

                 


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 16:54

                moi je vois ce matin un couple de cadre dit supérieur gagnant à deux 6000 euros avec deux enfants qui voit leur IRPP augmenter cette année de 1 500 € ... c’est donc cela les riches ????

                http://jmpelletier52.over-blog.com/

                 


              • foufouille foufouille 5 mai 2014 20:50

                c’était pendant les élections. au dessus de 4000, tu es riche. donc tu es riche, si tu es dans la moyenne des cadre sup’. sous directeur ou directeur de petite agence, c’est cadre sup et escroc
                 smiley
                plat du jour à 17€ pour un smicard
                 smiley


              • izarn izarn 7 mai 2014 12:40

                C’est ce que disait Jesus Christ, si je me souviens de mon catéchisme...


              • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 11:51

                Me demande si le monde serait meilleur si tout le 

                monde était pauvre . 

                Je me le demande .

                • foufouille foufouille 5 mai 2014 11:53

                  tout le monde ne peut être pauvre. tu aurais juste une classe moyenne


                • Garance 5 mai 2014 12:00

                  Salut Cap’taine

                  N’engagez pas de réflexions philosophiques avec Sampiero : c’est au-dessus de ses moyens : il est de la basse-gauche

                  Sampiero ? : quand il entend Hollande dire : « Retournement » : il se retourne pour mieux se faire empapaouter


                  • colza 5 mai 2014 12:40

                    Pour un riche, c’est pas d’être riche qui est important, c’est d’être encore plus riche...
                    C’est d’en avoir une plus grosse que le voisin riche (je parle de fortune, pour le reste, j’imagine que le riche est gaulé comme le pauvre), d’être plus riche que ce connard de riche qui a un yacht d’un mètre de plus ou une ile aux Maldives de 3 m2 de plus.
                    Et puis le riche s’ennuie, il a tout : des centaines de costards alors qu’il ne peut en mettre qu’un à la fois, des dizaines de grosses bagnoles alors qu’il ne peut en conduire qu’une à la fois, etc...
                    Alors, la seule satisfaction qui lui reste, c’est d’emmerder le moins riche, d’appauvrir le pauvre, d’exploiter le travailleur... et surtout, de ne penser à rien, ça pourrait le pousser au suicide.


                    • foufouille foufouille 5 mai 2014 13:10

                      tu as même des kiné riches. la porsche est garé sur le parking à coté de la grosse BM de sampi
                       smiley


                    • izarn izarn 7 mai 2014 12:36

                      Surtout pour se distraire il fout le bordel en Syrie, en Ukraine. (Non, ce ne sont les Assad, ni les Poutine qui fichent la pagaille !)
                      En plus le riche devient méchant...Il joue à la guerre. C’est un grand classique de cette pathologie déviante de l’humanité.


                    • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 12:56

                      Salut Garance , 


                      J’ ai en effet décidé de ne plus tenir compte de cet individu . 

                      Profitant d’ un sujet quelconque traite de larbin le passant .

                      Un genre de malade mental . 

                      Sinon , je m’ interroge sincèrement de comment serait le monde
                      s’ il n’ y avait que des pauvres .

                      Cordialement ....

                      • foufouille foufouille 5 mai 2014 13:13

                        « 

                        Sinon , je m’ interroge sincèrement de comment serait le monde
                        s’ il n’ y avait que des pauvres . »

                        si tout le monde avait le même salaire ?


                      • foufouille foufouille 5 mai 2014 13:22

                        le cafre sup’ ne serait plus payer 4400€ en moyenne. il y aurait moins de luxe


                      • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 13:13
                        rincipaux facteurs

                        Quelques pistes concernant la pauvreté  :


                        Au niveau des personnes, certains facteurs essentiels semblent augmenter le risque de pauvreté, il s’agit :

                        • Du chômage ou de l’occupation d’un emploi de faible qualité (par exemple un emploi mal rémunéré ou précaire), qui limite l’accès à un revenu décent et coupe les personnes de leurs réseaux sociaux ;
                        • Des faibles niveaux d’éducation et de compétences puisqu’ils limitent l’accès des personnes aux emplois décents qui leur permettraient de s’épanouir et puisqu’ils empêchent les personnes concernées de participer pleinement à la société ;
                        • De la taille et du type de famille (par exemple, les familles nombreuses et les familles monoparentales) qui augmentent le risque de pauvreté lorsque les familles concernées sont confrontées à des frais plus élevés, à des petits revenus et à la difficulté de décrocher un emploi bien rémunéré ;
                        • Du genre – les femmes sont généralement davantage menacées par la pauvreté que les hommes car elles sont moins susceptibles d’avoir un emploi rémunéré, qu’elles touchent généralement des plus petites pensions, qu’elles s’occupent davantage des responsabilités de prise en charge et qu’elles ont souvent accès à des emplois moins bien rémunérés ;
                        • Du handicap et de la mauvaise santé puisque ces facteurs restreignent la possibilité d’accéder à l’emploi et augmentent les dépenses quotidiennes ;
                        • De l’appartenance à une minorité ethnique (Roms) et aux groupes d’immigrants/ de migrants sans papiers, ces catégories souffrant davantage de discrimination et de racisme et ayant, par conséquent, une moindre chance d’accéder à l’emploi ; souvent ces groupes sont forcés de vivre dans des environnements physiques déplorables et accèdent difficilement aux services de base ;
                        • De la provenance d’une communauté éloignée ou fortement défavorisée où l’accès aux services est médiocre.
                        Quelques pistes concernant la pauvreté , il y en a d’ autres , par exemple 
                        le carcan mental  , un esprit fermé , pire un esprit obtus .


                        • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 13:19
                          Cercle vicieux

                          La pauvreté résulte généralement de conditions de départ défavorables (mauvais accès à la formation, santé déficiente,...), et parfois d’accidents (destruction de biens, accident de santé, perte d’emploi, etc.). Mais cela engendre souvent un cercle vicieux. La pauvreté oblige à se loger à bas prix, donc dans des quartiers ayant mauvaise réputation, où il y a peu de travail et une offre éducative dégradée, une criminalité sinon plus élevée du moins plus violente, une prévention médicale moins active, etc. Les chances de trouver unrevenu par le travail sont moindres, la tentation plus forte de faire appel au travail illégal (« au noir »), à des sources de revenu illusoires (loteriesparis) ou dangereuses (crime, drogue) ou encore dégradantes (prostitution), les risques d’accidents sont plus importants, et l’exploitation par les mafias, ou groupes organisés, sont des facteurs de désocialisation, voire d’une insécurité à la fois personnelle et globale.

                          Ce phénomène peut toucher les enfants et les adolescents, qui dans un tel contexte commencent leur vie avec un handicap, même si le pire n’est nullement atteint pour eux. Dans les pays en développement, où les ressources sont rares, les conséquences sont encore plus marquées (famines, catastrophes sanitaires...).


                          Les fils de discussion d’ Agoravox peuvent également être instructifs . 


                          Plutôt que des facteurs d’ insultes .


                          • Fergus Fergus 5 mai 2014 13:45

                            Bonjour, Capitaine.

                            Cette auto-alimentation de la pauvreté par des mécanismes ici très bien décrits est une triste réalité. C’est pour cela qu’il est nécessaire que les actions de l’état visent à corriger ces cercles vicieux. Les pays scandinaves y parviennent. Pourquoi n’en serions-nous pas capables ? Mais une chose est sûre : la fiscalité est sans aucun doute le moyen le plus efficace d’accroitre ou de réduire les inégalités sociales.


                          • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 16:57

                            Fergus et Rocla,

                            C’est bien à cela que l’état devrait servir principalement redistribuer ... et visiblement gauche ou droite ce n’est pas dans leurs préoccupations.

                            http://jmpelletier52.over-blog.com/

                             

                             


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mai 2014 17:22

                            @ Bpnjour Fergus


                            Si la fiscalité cible le revenu, elle pénalise le travail et l’initiative. Si elle colle a la consommation, elle nuit aux échnges et à la distribution optimale des biens et services qu’on voit comme signe de prosperité. Une fisaclité efficace doit donc viser uniquemnet une redistribution de la richesse (capital). Par une ponction directe sur les actifs, ou une inflation sagement programmée

                            Pierre JC


                          • Fergus Fergus 5 mai 2014 19:20

                            Bonjour, Pierre.

                            Bien d’accord sur ce point, une bonne fiscalité doit avant tout redistribuer vers les classes laborieuses la part des profits qui n’a cessé de s’accroître depuis des décennies au détriment du travail salarié. Il est aujourd’hui question, au sein de l’UE, de mettre enfin en place une taxation du capital, mais tout cela reste symbolique et rien n’est envisagé pour s’attaquer enfin aux produits dérivés, source des plus scandaleuses dérives spéculatives.

                            Cordialement.


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 mai 2014 22:24

                            @ Fergus.


                             Rembourser la dette en l’imputant aux cotrbuables au prorata de leurs actifs nets. Point. Barre. La crise est reglée, les roues tournent. La justice regne.... pour un temps. C’est la vie... 

                            A recommencer, comme l’époussetage ? Oui, mais ce serait le moment... Ne rêvez pas, toutefois, qu’il n’y aura pas de sang dans les rues...



                            Pierre JC

                          • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 13:20

                            Ceci dit je m’ interroge encore pourquoi certains sont pauvres 

                            pendant que d’ autres sont riches .

                            • foufouille foufouille 5 mai 2014 13:31

                              le coup de bol : une idée qui se vend. un héritage, le plus souvent. être un escroc légal (genre assurance obligatoire)


                            • Fergus Fergus 5 mai 2014 13:48

                              Salut, Foufouille.

                              L’une des plus révoltantes causes de la richesse : l’héritage qui about à la constitution de dynasties. En son temps, Albert Jacquard avait mis en avant des solutions visant à limiter les effets dynastiques en écrêtant les biens non affectés à la production au bout de deux générations. Il avait raison.

                              Bonne journée.


                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 17:06

                              Fergus,

                               

                              ajoutons à ceux la le monopole de la haute administration par des familles entières .... et on est bien avant 17879.

                              http://jmpelletier52.over-blog.com/

                               


                            • Fergus Fergus 5 mai 2014 19:22

                              Bonsoir, Jean.

                              En effet, on n’achète plus les charges, mais le principe et la consanguinité demeurent !


                            • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 13:36

                              le bonneteau excellent moyen de s’ enrichir ...

                              pour celui qui le pratique , faut savoir courir ...

                              • foufouille foufouille 5 mai 2014 13:57

                                à une époque tu avais le boulanger qui déclarait pas sa femme. il avait investi dans un taudis. mais arrivé à la retraite, il pouvait plus louer car le locataire voulait une douche et la chambre dans la cave, c’était plus la mode

                                 smiley smiley


                              • mortelune mortelune 5 mai 2014 14:16

                                La richesse n’est pas un crime en soi et la pauvreté n’est pas honteuse. La richesse devient un crime lorsqu’elle émane du travail des autres ou de leur mort. La pauvreté devient honteuse lorsqu’elle est issue de la soumission.

                                La répartition des richesses devrait être une règle de base aisément applicable dans un pays où la population se réclame de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Si la liberté va à l’encontre des deux autres alors elle doit être sanctionnée par tous.
                                L’imposition n’est pas équitable et je trouve étonnant qu’au 21e siècle des règles du moyen âge s’appliquent encore.

                                • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 mai 2014 16:58

                                  Mortelune,

                                   

                                  « La richesse n’est pas un crime en soi et la pauvreté n’est pas honteuse. La richesse devient un crime lorsqu’elle émane du travail des autres ou de leur mort. La pauvreté devient honteuse lorsqu’elle est issue de la soumission. »

                                  C’est parfaitement dit, merci

                                   

                                  http://jmpelletier52.over-blog.com/

                                   


                                • coinfinger 5 mai 2014 14:17

                                  Nous vivons une époque qui ne cesse de se rapprocher du zéro absolu
                                  de la pensée politique .
                                  Thomas Pikety renoue avec le vrai libéralisme , celui qui part de
                                  la conclusion de Montesquieu dans son ouvrage préparatoire à l’Esprit des Lois : Causes de la grandeur et décadence des Romains .
                                  Aprés avoir examiné toutes les hypothéses possibles , milieu , race ...etc cette conclusion est claire et nette : c’est la concentration de la propriété . On s’est empréssé d’oublier cet ouvrage pour ce focaliser sur l’Esprit des Lois qui n’en est que la conséquence pratique .
                                  Entendu que c’est par l’apropriation de l’état que c’est effectuée cette concentration .
                                  Maintenant il faut préciser quelque chose , sous le boisseau , à peine cette conclusion formulée un changement d’une importance considérable s’est effectué : la révolution industrielle , le capitalisme et un passage du pouvoir , de la propriété fonciére où il était confiné jusque là à celui du capital . Mais au niveau des consciences cette différence n’a pas été perçue , parce qu’au départ il s’agissait de capital productif à l’instar de la Terre .
                                  Les libéraux d’aujourd’hui invoque la liberté alors qu’ils sont devenus les rentiers du capital . Un capital qui n’est plus productif mais financier .Cette liberté des marchés qu’il revendiquent , ils ne l’appliquent pas à ce marché trés particulier du travail , ou le salarié n’est pas égal au capital .
                                  Ils pratiquent là la méme vieille recette que les propriétaires fonciers déchus , déposseder, par le monopole de la Terre qu’exerce l’état (plan foncier et autres dispositifs ) les salariés de l’accés à la Terre qui pourrait les rendre indépendants .
                                  Et s’empare de l’état par un moyen plus subtil qui n’était pas à la disposition des propriétaires fonciers , le controle de la monnaie .

                                  Or Piketty ne fait aucune allusion à cela . Il révéle par là les limites de ses recherches . Il renoue par là avec le vrai libéralisme qui se confond avec la défense du capital productif . Mais son approche est insuffisante au regard de la reproduction sociale .


                                  • coinfinger 5 mai 2014 14:29

                                    En l’époque actuelle où l’on perdu le sens du concret et du bon sens , il pourrait sembler que le marché du travail est comme un autre .
                                    Mais considérer bien un fait à la portée de chacun . La production et reproduction du travail ne suit pas les régles du marché .
                                    Elle s’effectue dans un temps différent et en d’autres lieux .
                                    Enfin dans un couple on ne compte pas , ce que l’autre à fait pour nous , où ce qu’on a fait pour lui . Quand on commence à compter c’est que çà ne va plus . Ce sont deux mondes antagonistes , le marché et l’amour . Ai je besoin de le rappeler et ce n’est pas par ’aveuglement’ des sentiments ( çà c’est moins évident ) .


                                    • 1871-paris 1871-paris 5 mai 2014 15:03

                                      Le liberalisme, ou comment faire croire a une bande d’unijambiste qu’il peuvent courir le 100métres aussi vite d’Usain bolt.
                                      Tous ces bonimenteur qui font croire a monsieur tout le monde que dans un monde totaleemnt dépourvu de lois economiques « c’est mieux de dire libre » il aurait la meme chance que Warren buffet, Kohlberg Kravis, choros et compagny, et le francais moyen y crois le con !


                                      • Cassiopée R 5 mai 2014 15:09

                                        Ca permets à ses organismes de se faire passer pour des représentants d’une meilleure redistribution des richesses. Ce qui est faux en réalité, puisque l’ocde comme le fmi ou la banque mondiale sont pour l’accroissement des richesses des riches.


                                        C’est pour se faire de la bonne publicité.

                                        • Spartacus Spartacus 5 mai 2014 15:33

                                          Quel article d’une bêtise incroyable !


                                          Des statistiques a qui ont peut faire dire tout et son contraire...

                                          1-Que le revenus des plus riche augmente, ne veut pas dire que celui des plus pauvre diminue....sic.

                                          2-Conclure que les 1% les plus riches auraient plus de « revenus » est une aberration, c’est ignorer la dynamique du capital, qui fait que les 1% les plus riches ne sont jamais les mêmes.
                                          Peut être l’auteur a fait partie sans le savoir des 1% des revenus des plus riche une année. 
                                          Imaginons qu’en 2004 il a vendu sa maison financée tout le long d’une vie. Il a donc fait partie des revenus les plus élevés de 2004 sur cette année là. 
                                          En 2014, 10 ans après il fait plus partie des statistiques mais on comptera les ressources des 1% les plus riches....
                                          Voila pourquoi dire que les "revenus des 1% des plus riches ont augmentés est stupide, puisque les porteurs du capital des 1% des plus riches ne sont jamais les mêmes, le capital est dynamique et mouvant.

                                          La logique ubuesque des socialos, Un peu comme Pikety, le clown de la même école de la jalousie socialo, qui vient nous expliquer que les pauvres restent toujours pauvres, mais avec ses droit d’auteur passera en 2014 dans les plus haut revenus de France.... 

                                          • foufouille foufouille 5 mai 2014 15:52

                                            1-Que le revenus des plus riche augmente, ne veut pas dire que celui des plus pauvre diminue....sic.

                                            c’est donc de l’argent fictif ......


                                          • JL JL 5 mai 2014 16:16

                                            Que le revenus des plus riche augmente, ne veut pas dire que celui des plus pauvre diminue

                                            Bah ! le revenu des plus pauvres ne peut guère diminuer sans risque de troubles sociaux graves.

                                            En revanche, que le capital des plus riches augmente, c’est normal : tous les profits supplémentaires de la croissance sont accaparés par la minorité. Voilà qui explique entre autres pourquoi ils sont accros à la croissance.


                                          • Spartacus Spartacus 5 mai 2014 20:55

                                            Et la bêtise continue !


                                            Il y a au moins une constante dans ces études que mêmes les faiseurs de stats marxistes ne peuvent dissimuler : ce qui ressort des études, c’est que la pauvreté et l’extrême misère reculent dans le monde. Peu importe que les différences s’accentuent. 

                                            Ceux qui se basent sur ces différences pour jouer les indignés font preuve de mesquinerie, d’envie, de jalousie et sont prêts à voler ceux qui sont plus riches qu’eux comme remède de leurs frustrations.

                                          • JL JL 6 mai 2014 08:18

                                            ’’ la pauvreté et l’extrême misère reculent dans le monde...’’

                                            Tout les sophismes des spartakès est contenue dans cette phrase qui amalgame pauvreté et misère.

                                            Définition : la misère c’est la pauvreté sans les moyens de subsistance.

                                            La mondialisation libérale n’a rien apporté de nouveau sous le soleil sinon une accélération des processus mortifères de la colonisation : les pays riches comme toujours, s’appuient sur les classes compradores. L’explosion de la richesse mondiale se traduit par plus d’inégalités, autant dans les pays riches que dans les pays pauvres. Il en résulte que les chiffres à qui l’on fait dire ce qu’on veut prétendent que le revenu moyen a augmenté dans les pays pauvres, comme dans les pays riches.

                                            Mais les pauvres sont partout restés pauvres, avec en plus, la montée de la misère par le fait de la ruine des biotopes indigènes : eaux polluées par les multinationales, pollutions atmosphériques et destruction des agricultures vivrières.

                                            Il en résulte une explosion de la misère et qui se traduit par tous ces candidats à l’immigration qui viennent mourir en masse aux portes des pays dits riches dans l’espoir de réussir à passer.


                                          • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 16:40

                                            Chaque année dans le monde d’ anciens pauvres deviennent 

                                            riches grâce à différentes façons . 

                                            De la même façon d’ anciens riches deviennent pauvres .

                                            C ’est juste la vie , et ce sera toujours ainsi .

                                            Sauf dans les pays à idéologie castratrice .

                                            • foufouille foufouille 5 mai 2014 17:05

                                              De la même façon d’ anciens riches deviennent pauvres .

                                              on y croit beaucoup. ils doivent avoir besoin d’un gode. manger des pates degeux quand il mangeait du caviar ...........
                                               smiley


                                            • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 16:44

                                              Dans le temps , pour parler  de castration on enlevait les glorieuses

                                              aux futurs chanteurs d’ église . 

                                              De même dans les harems on ôtait les testicules des futurs
                                              eunuques . 

                                              Jusqu’ au jour où on s’ est aperçu  qu’ il était dégueulasse 
                                              de castrer les humains . 





                                              • franc tireur 5 mai 2014 16:48

                                                Et alors ?
                                                L’article nous décrit la situation des principaux pays de l OCDE mais explique que la très socialisante France est l exception puisqu a force de matraquage fiscal elle diminue les inegalités , et il serait anormal de se plaindre que le gouvernement francais aille encore plus loin dans sa folie spoliatrice ?
                                                C est toujours la meme chose, on decrit des situations globales qui épargnent assez notre pays mais c et la France qui devrait quand meme donner l exemple, on est le gogo !

                                                En réalité les inégalités sont un frein pour le developpement ,quand tout le monde est payé a peu prrès pareil personne n a envie de se défoncer .les inégalités sont un moteur d enrichisseement donc de croissance .Quannd nos paléo socialo marxistes francais l auront compris !


                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 10:12

                                                  Le matraquage fiscal n’a pas pour but de redistribuer, mais de rembourser la dette illégitime.
                                                  « La dette française publique, avec et sans l’article 123 »


                                                • JL JL 6 mai 2014 10:51

                                                  ’’Le matraquage fiscal n’a pas pour but de redistribuer, mais de rembourser la dette illégitime.’’

                                                  Plus exactement, il ne s’agit pas de rembourser la dette - ça c’est du storytelling - il s’agit de payer une taxe maffieuse à ceux qui se ont trahi la démocratie au profit de la fricocratie.


                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:40

                                                  Jl
                                                  Exact, j’ai écrit trop vite, il s’agit des intérêts de la dette.


                                                • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 16:52

                                                  C ’est à dire qu’ on est tellement cons en France avec notre 

                                                  système fiscal que les gros riches s’ établissent dans d’ autres pays 
                                                  dans lesquels ils dépensent leur oseille . 

                                                  Mais un idéologue ne peut pas intégrer ce genre de données . 

                                                  Les Suisses et autres Belges sont très contents de profiter 
                                                  de la manne .

                                                  • foufouille foufouille 5 mai 2014 17:08

                                                    des tas de millionnaires viennent en france. mais pas tout le temps car le riche n’a pas de pays. l’esclavage n’y est pas autorisé, ni grimper sur l’apprentie boulangère
                                                     smiley


                                                  • franc tireur 5 mai 2014 18:56

                                                    il suffit pour s en convraincre de constater les tous derniers chiffres de l immobilier de luxe a Paris ,qui est devenue la ville la moins chère dans ce secteur , idéale pour les bonnes affaires . Parce que le nombre de biens dispos n a jamais été aussi élevé, signe de l exode des riches francais . Les indiens,chinois ou qataris se frottent les mains, pour s acheter un pied a terre quand ils viennent 2 mois par an.. d ou ces quartiers fantomes . Il faut dire aux gens qu en privé les cadres socialistes trouvent l ISF stupide (la France est le seul pays a l avoir conservé) mais que c est une caution de gauche intouchable ..

                                                    Comme les 35 heures,la retraite a 60 ans et le droit du travail . On prefere les principes aux realités, et bien la réalité nous le rend bien..


                                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 10:19

                                                    franc tireur,
                                                    Normal que des fortunes étrangères achètent le patrimoine français, c’est la conséquence de la fin du contrôle des capitaux, article 63.
                                                    Il est interdit d’interdire les mouvements de capitaux, DANS et HORS de l’ UE.

                                                    L’article 63 est donc la cause du départ des capitaux pour délocaliser.
                                                    Et aussi la cause de l’achat par Mittal ou General Electric d’ Arcelor et Siemens.

                                                    Tous les pays du monde se protègent par un contrôle des capitaux, par une monnaie nationale, par des lois et par des frontières, des quotas et des droits de douane.

                                                    Tous, sauf les pays de l’ UE qui sont une passoire ouverte à tous les vents du libéralisme mondialisé.
                                                    Ce sont les Traités européens qui ont ouverts les pays de l’ UE à la mondialisation.


                                                  • christian pène 5 mai 2014 20:23

                                                    il n’y a pratiquement pas de libéraux dans la classe politique et ils ne se font pas spécialement voir.....en Suisse il y a un parti qui se nomme ouvertement libéral

                                                    en France il n’y a pas davantage d’extrême droite dont les gouvernants repris par des perroquets journaleux agitent régulièrement la menace : il faudra bien un jour comprendre pourquoi ces fantasmes , sinon pour éviter de débattre des problèmes des Français dont la classe politique UMPS et satellites se moquent complètement....sauf pour les piller.....

                                                    entendre marie george Buffet parler d’ultra-libéralisme est risible.....elle qui est au service d’un parti totalitaire , sachant que personne n’a donné la définition du libéralisme , a fortiori de l’ulttra-libéralisme ou du né-libéralisme , ce qui ne veut rien dire.....ceux qui en parlent sont des crétins républicains (lire J-P Brighelli) à tête creuse tels que forméspar l’école depuis 1968.


                                                    • christian pène 5 mai 2014 20:25

                                                      de toutes façons l’état actuel de l’économie française ne vient pas de libéraux inexistants mais des partis plus ou moins totalitaires comme UMP ,a fortiori PS , PCF, Verts, LO, LCR, parti de gauche (sic)....du bouffon Mélenchon et de l’inexistant Pierre Laurent qui peut tenir congrès dans une cabine téléphonique....


                                                      • foufouille foufouille 5 mai 2014 20:56

                                                        « de toutes façons l’état actuel de l’économie française ne vient pas de libéraux inexistants »

                                                         ??? c’est quelle chaine ? libertonculTV ?


                                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 10:33

                                                        La Gauche soit disant radicale soutient la construction européenne, dans laquelle il n’est plus possible de faire des programmes de politiques intérieures nationales.
                                                        Encore moins de politique fiscale nationale !

                                                        Ce qui revient à aider les riches à continuer à s’enrichir.
                                                        Le programme de « refondation » de la Gauche européenne est une arnaque de plus !


                                                      • rocla+ rocla+ 5 mai 2014 20:28

                                                        Less moins cons seront toujours les riches , les pauvres sont trop bêtes 

                                                        pour être riches . 

                                                        Ce qui donne des couillons qui disent «  j’ aime pas les riches  » 
                                                        Avec l’ air con d’ un benêt du concours agricole qu’ on se trimballe
                                                        en guise de président . 

                                                        La honte du quartier .




                                                        • coinfinger 5 mai 2014 21:32

                                                          A lire certains commentaires , il est évident que l’originalité de Piketty n’est pas perçue .
                                                          Ce qui est nouveau c’est qu’il met en évidence les disparités de PATRIMOINES . Sujet tabou et inconnu , jusqu’à maintenant c’était les statistiques les moins fiables . La question principale n’est pas qu’il y ait des pauvres et des riches et que c’est scandaleux ; c’est l’énorme différence , croissante et injustifiée . Et que cette différence à un effet
                                                          sur le pouvoir . Si vous posséder la moitié des richesses d’un pays , c’est vous qui faites la loi , vous pouvez tout corrompre , quelques soit les formes démocratiques apparentes .
                                                          En plus on sait que des différences à ce niveau préparent une méga-crise . Pas une perturbation de conjoncture , hein ! Autre chose... de dimension historique , guerre , famine , épidémie etc ...massive . C’est pas à prendre au sens des polémiques habituelles
                                                          sur la justice , pauvre , riche , etc ...


                                                          • tf1Groupie 5 mai 2014 22:17

                                                            « et d’augmenter massivement la pauvreté »

                                                            L’auteur aurait-il quelques sources pour étayer cet affirmation péremptoire, qui certes est très tentante mais carrément pas factuelle ?


                                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 10:44

                                                              Bilan de l’ Union européenne de la prospérité, chiffres Eurostat :
                                                              * 120 millions d’européens menacés de précarité.
                                                              * 50 millions vivent dans un foyer où personne ne travaille.
                                                              * 43 millions n’ont pas les moyens de se nourrir convenablement.
                                                              * au moins 4 millions sont sans abri.

                                                              Les différences de fiscalité entre les Etats nourrissent les délocalisations et les « optimisations » fiscales.

                                                              La France avant l’ UE était un pays prospère et peu endetté.
                                                              « La France avant l’ UE- chiffres clés de l’économie »


                                                            • Werner Laferier Werner Laferier 5 mai 2014 23:37

                                                              Le libéralisme est avant tout la démocratie.

                                                               Les libéraux n’ont jamais dit qu’ils ne voulaient pas d’État : ils veulent un État cantonné à ses fonctions régaliennes et non pas un État qui s’immisce dans vos vies et vos relations avec des tiers et qui nous dise que boire, manger, que lire, comment contracter comme le fait une dictature tel la Russie ...
                                                              Une économie libérale et capitaliste permet l’épanouissement de tous, c’est la liberté !!
                                                              Toutes les sociétés humaines sont capitalistes, à partir du moment, ou un moyen matériel de production existe. Les communistes sont tout aussi capitalistes, sauf que les moyens de productions sont possédés par l’État, par une dictature soviétique.
                                                              Tout votre confort de vie, vous l’avez obtenu grâce au capitalisme et rien d’autre, le communisme a toujours mené à la ruine, car cela considère que vous devenez un « putain » de collectiviste, les droits de l’homme ne sont plus respecté. Le socialisme, le fascisme, l’islamisme, l’antiaméricanisme primaire, l’antisionisme et le communisme ont fait le plus grand nombre de morts cf Staline, Lénine, Hitler (national-socialisme), Mao, Paul Pot.
                                                              Le libéralisme est une philosophie politique (ancienne et respectable). Le capitalisme est un système économique qui fait toujours ses preuves, tout les autres systèmes s’effondrent comme un château de cartes car ils n’apportent pas le bonheur et la liberté.

                                                              • coinfinger 6 mai 2014 06:45

                                                                Exemple de comportement libéraux qui n’ont rien à voir avec l’intervention ou non de l’état et qui ne risquent pas de voir le jour en France . Warren Buffet annonce qu’il ne léguera pas sa fortune a ces enfants : ce n’est pas une originalité dans le monde Anglo-Saxon c’est
                                                                coutumier . Vous y postulez un logement ou un emploi , pas besoin d’
                                                                épais dossiers pour çà ni d’épais contrat , vous pouvez l’obtenir sans garanties d’aucune sorte par contre faut payer votre loyer et faire votre job avec zéle , sinon vous étes délogé ou viré sans protection .
                                                                Par là on vois bien que l’esprit’ n’est pas le méme et que ce serait impraticable en France .
                                                                Autre exemple d’incompréhension totale : les valeurs au Nasdaq , çà s’est encore vu avec Facebook , ne correspondent pas selon nous aux vraies valeurs des entreprises ,pour nous c’est un scandale . Mais selon nos critéres ces entreprises n’ont pas de ’valeur’ , elles ne possédent pas de capital . Personne ne leur préterait en France , surtout pas les banques , faute de ’garanties’ . Que Facebook soit à la moitié de son cours d’introduction serait inacceptable ici , là-bas c’est normal c’est du pump and dump .
                                                                Il est clair que c’est l’avenir , pomper le riche pour créer des emplois
                                                                et changer le monde c’est la définition méme d’une start-up .
                                                                C’est l’avenir .
                                                                En France çà ne peut pas venir spontanément de la société civile ,la culture correspondante n’existe pas , le mot liberté y est un mot creux il faut donc le faire par le biais de l’état selon la tradition .

                                                                C’est pas du communisme , ni Colbert , ni Louis 14 n’étaient communistes à ce que je sache .


                                                                • coinfinger 6 mai 2014 07:20

                                                                  Il semblerait qu’il existe des start up en France . En fait trés peu, en général ce sont des petites entreprises avec un produit relooké et un nom bizarre .


                                                                  • Denzo75018 6 mai 2014 09:12

                                                                    La France est relativement épargnée par ce fléau parce que c’est l’état Français qui a tout spolié et ne permet aucune rétribution du risque ! Pas étonnant que le goût d’entreprendre se perde en France et que nous n’ayons aujourd’hui plus rien à redistribuer si ce n’est de la dette d’un état qui reste persuadé être le plus à même pour TOUT gérer de notre pays : économie, finance, social etc. La France s’entête dans un modèle social dépassé depuis 1989 !!!


                                                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 10:50

                                                                      Denzo,
                                                                      La redistribution de la richesse se fait par les services publics et la Sécurité sociale.
                                                                      Ce sont ces acquis du CNR qui sont dans le viseur.

                                                                      « Sauvons nos acquis sociaux et nos retraites ! » par Asselineau
                                                                      Extrait des 10 raisons de sortir de l’ UE


                                                                      • Denzo75018 7 mai 2014 07:37

                                                                        @Fifi Brind_acier

                                                                        Certes, mais le problème en France est qu’on redistribue plus de richesse que l’on en a et ce depuis 35 ans !!! Combien de générations devront être sacrifiées pour que l’on sauve à minima notre modèle social avant que tout s’effondre ? Parce que à ne pas vouloir redistribuer autrement ou plus ciblé, les gauches Françaises et nos syndicats systématiquement anti-reformes seront les responsables de ce gâchis et de grandes misères en perspectives ...


                                                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 mai 2014 09:28

                                                                        Denzo,
                                                                        Si on n’avait pas à payer les intérêts de la dette illégitime + les 172 milliards d’euros de niches fiscales aux entreprises + les 7 ou 8 milliards qu’on donne à Bruxelles + les 50 milliards que Hollande va filer aux grosses entreprises qui n’en n’ont pas besoin ...
                                                                        Et que la fin des services publics n’était pas programmée dans les Traités européens, on aurait parfaitement de quoi faire fonctionner les services publics.

                                                                        C’est en organisant la faillite qu’on fait croire aux citoyens qu’il faut les privatiser.


                                                                      • Denzo75018 12 mai 2014 10:40

                                                                        Ma pauvre FiFi, tu amalgames tout à souhait ! Mais le temps des masses laborieuses incultes et derrière le PC, c’est fini ! Avec ces niches fiscales et ces aides, nos entreprises sont à bout de souffle !!! Alors combien de millions de chômeurs si on devait les supprimer ? Enfin, ces aides ne sont pas des aides données par l’état, mais des revenus des entreprises qu’on ne leur vole pas.....


                                                                      • Ronny Ronny 6 mai 2014 12:08

                                                                        J’expliquais dans un article ancien pourquoi les caisses de l’Etat sont soit disant vides. C’est qu’en fait on refuse de les remplir. Voir :
                                                                        http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/non-les-caisses-de-l-etat-ne-sont-38796

                                                                        Cela conduit à emprunter et à endéter la France, permettant par là même la justification de politiques d’austérité qui conduisent systématiquement à appauvrir les pauvres et à enrichir les riches encore plus...

                                                                        La boucle est donc bouclée.


                                                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:49

                                                                          Ronny,
                                                                          Merci pour l’article en lien.
                                                                          Déclarer que la France est en faillite, c’est très utile pour en finir avec les services publics « qui coûtent trop chers », avec la santé « ruineuse », les retraites « pas possible à financer », et privatiser à tour de bras.

                                                                          Les USA sont bien plus endettés que nous, et pourtant, ils se gardent bien d’appliquer la règle du déficit à 3% du PIB... !

                                                                          « L’Arnaque des privatisations » par Asselineau.


                                                                        • entrecote entrecote 6 mai 2014 15:16

                                                                          Ben oui, pourquoi se faire C.... à bosser si nous pouvons bénéficier d’un dividende universel ??? Elle est pas cool la vie ?


                                                                          • Hervé Hum Hervé Hum 6 mai 2014 16:33

                                                                            Bonjour l’auteur,

                                                                            Le système capitaliste n’est plus réformable, c’est trop tard, la machine n’a plus de frein. soit il triomphe soit il s’effondre. Mais il ne peut que s’effondrer, surtout s’il gagne !

                                                                            C’est inéluctable. Pour qu’il reste en place, il n’a qu’une seule solution, une 3ème guerre mondiale replongeant le monde dans l’ignorance de lui même.

                                                                            Autrement dit, le système actuel ne peut triompher de la mondialisation, qu’en la détruisant. Et réciproquement !

                                                                            Simplement parce que la mondialisation signifie le passage d’un système exogène à un système endogène pour lesquels les relations et les logiques s’inversent. Mais comme nous parlons de mondialisation, le système s’inverse en totalité et non partiellement comme jusqu’à aujourd’hui.

                                                                            Et tous les efforts entrepris pour l’empêcher sont vain.Il suffit donc de laisser travailler ces gens là et d’intervenir le moment venu. Parce que tout le discours dit ultra libéral est d’une faiblesse telle, qu’il faut beaucoup plus d’effort pour la cacher que pour la révéler.


                                                                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mai 2014 18:55

                                                                              Hervé Hum,
                                                                              Vous devriez regarder du côté des pays de la CELAC en Amérique latine...
                                                                              « 2e sommet de la CELAC à la Havane fin janvier 2014 ».

                                                                              Vous étiez au courant ? Bien entendu, nos médias se sont bien gardés d’en rendre compte. 33 chefs d’ Etats qui mettent sur pied un programme de développement, cela est bien moins important qu’un G7 où il ne se passe rien.

                                                                              Les USA sont entrés dans une crise majeure, c’est le début de la fin.
                                                                              « La naissance du monde désaméricanisé » Mondialisation.ca


                                                                              • coinfinger 6 mai 2014 19:17

                                                                                Tout n’est pas à rejeter dans le libéralisme , l’abscence de régulation des banques et tout çà .
                                                                                Ainsi outre l’anomalie de constater que la minuscule Belgique est le 3e
                                                                                detenteur mondial de bonds du trésor Us et autres obligations en $ , elle a doublé ses avoirs en à peine 3 mois .
                                                                                Alors que les amateurs se font de plus en plus rares .
                                                                                Il y a quelques suspicions à penser que çà s’accumule là à cause d’Euroclear la 2e plate forme d’échange mondial , anonyme qui plus est .J’ai le mauvais esprit de penser qu’il pourrait se préparer là un
                                                                                gros sell off contre le $ et le budget US . Le genre de choses que les autorités US interdisent de fait malgré leur libéralisme , il y aurait donc plus libéraux qu’eux .

                                                                                Les maitres de la monnaie doivent penser comme moi car faute de pouvoir empécher ce tsunami , ils s’activent à casser l’or .
                                                                                Tout çà est trés libéral ....


                                                                                • G.L. Geoffroy Laville 7 mai 2014 00:10

                                                                                  « Pendant ce temps là, en France, nos libéraux hurlent contre le gouvernement socialiste qui augmente les impôts … Comprendra qui voudra… »

                                                                                  Tout d’abord, je ne vais pas apprendre à un ancien étudiant d’IEP ce qu’est que le Libéralisme en tant que philosophie du droit et de la politique, ni même à utiliser un dictionnaire pour se rafraichir la mémoire...

                                                                                  Je disais donc que ça n’a rien d’étonnant à ce qu’un Libéral s’insurge contre l’ingérence permanante et multilatérale de l’Etat dans nos vies privées. L’Impôt n’est qu’un aspect, pas le moindre mais pas le plus important du problème.

                                                                                  J’ajouterais que les inégalités se creusent effectivement. Les 1% les plus riches (dont je ne fais pas partie, en mon grand désespoir) sont bien plus riches.

                                                                                  Et les plus Pauvres NE sont PAS plus pauvres qu’avant....

                                                                                  Le fait est que le Monde s’est bien enrichi, la Richesse s’étant réparti de manière inégale en toute vraisemblance. Un Riche s’enrichit plus vite qu’un Pauvre. Mais tout le monde s’enrichit globalement.

                                                                                  Mais les petits seigneurs qui s’enrichissent en volant aux pauvres gens du peuple (comme dans Robin des Bois, Le méchant Shérif de Nottingham, etc...) ça n’arrive que dans des pays qui justement ne connaissent pas le Capitalisme.

                                                                                  Honnêtement, je m’en fous qu’ILS soient riches. Mais la misère, elle m’écoeure bien, elle me fait peur, elle me fait honte. Les riches ne sont pas responsables, au pire ils sont indifférents.

                                                                                  Par contre l’Etat en France, c’est un Léviathan (vous savez la fameuse métaphore du philosophe Hobbes) qui avale plus de 50% du PIB.

                                                                                  Vous constaterez toujours de véritables injustices. Mais une inégalité n’est pas nécessairement une injustice.


                                                                                  • izarn izarn 7 mai 2014 12:28

                                                                                    Ce que vous dites est impossible. Si c’était vrai, il n’y aurait pas de crise en Europe, moins de chomage en Occident, y compris aux USA (Augmentation considérable de la pauvreté, des sans abris, et des clients de la soupe populaire)
                                                                                    Ca se calcule comment la richesse, en dollars ? Foutaises...
                                                                                    Vous imprimez des billets de monopoly-dollar à coup de dizaines de milliers de milliards, basés sur aucune production de richesse (Chomage oblige), et vous dites que le monde s’est enrichi ?
                                                                                    Hahahaha ! Elle est bien bonne ! Sacré farceur, va !


                                                                                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 mai 2014 08:11

                                                                                    Bonjour,

                                                                                    Voici ce qu’Aristote écrivait voilà plus de 2 500 ans :

                                                                                    « Heureux sont les États dont les citoyens disposent d’un patrimoine modeste et suffisant ; car lorsque certains possèdent beaucoup alors que les autres n’ont rien (…) une tyrannie peut naître de l’un des deux extrêmes. »

                                                                                    La tyrannie, en ce qui concerne l’Europe, est en place et elle porte le nom Troïka. La troïka désigne les experts représentant la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international qui imposent aux citoyens européens le modèle ultralibéral américain.

                                                                                    Lorsque la classe moyenne est importante, il y a moins de risques de discordes et de divisions.

                                                                                    Cette classe moyenne, est un pilier important de notre économie et de notre démocratie, elle (la classe moyenne) est une espèce en voie de disparition dans les pays occidentaux. La conséquence en est une menace croissante pour notre économie et notre démocratie ; une division entres les gens, une extension des inégalités dans la richesse et les revenus, une augmentation des chiffres de la criminalité et des révoltes grandissantes sont les indicateurs.

                                                                                    Les niveaux de vie de la classe moyenne a baissé entre 2009 et 2011, selon les tableaux de l’INSEE.

                                                                                    Bien qu’on soit en 2014, le pouvoir socialiste se garde bien de communiquer les données de 2013 -puisqu’il bloque aussi celles de 2012 - qui restent indisponibles : il y a en effet fort à parier qu’elles ne peuvent être que plus défavorables encore.

                                                                                    Pour moi cela veut dire que le gouvernement actuel veut nous cacher ce qui carctèrise le précedent comme actuel gouvernement, son incapacité à prendre les mesures qui s’imposent pour mètre un terme à cette crise.

                                                                                    La première mesure est celle de sortir de l’Europe ....

                                                                                    Classes moyennes, grandes perdantes

                                                                                    Comme on l’entend souvent, les classes moyennes sont les grandes oubliées de l’État providence. Une étude récente du CREDOC confirme que le système de redistribution français n’est pas favorable aux classes moyennes. Pour résumer, elles paient autant ou plus d’impôts, de taxes et de cotisations sociales qu’elles perçoivent de prestations. source

                                                                                    La fortune des 85 personnes les plus riches dans le monde est égale à celle de la moitié de l’humanité
                                                                                    , selon une ONG. source

                                                                                    Dans un proche avenir l’oligarchie c’est fixe le but de mener 90% de la population mondiale au seuil de pauvreté voire en dessous, 9% de la population aura une vie plus descente et 1% de la population se gave à fond !

                                                                                    Les milliardaires sont plus nombreux et plus riches en 2014.
                                                                                    Tous ensemble, ces ultra-riches pèsent 6400 milliards de dollars contre 5400 milliards l’an dernier, selon Forbes.

                                                                                    Quant à la fortune personnelle cumulée des 1 645 milliardaire de la planète, elle dépasse assez largement le PIB 2012 du Japon (5 959 milliards de dollars).

                                                                                    source

                                                                                    La crise, artificiellement maintenu par les banques privées, sert à faire transvaser l’argent des travailleurs et de la classe moyenne vers les ultra-riches et/ou les spéculants en bourse.

                                                                                    Quittons l’Europe et vite !

                                                                                    http://www.election-europe.org


                                                                                    • izarn izarn 7 mai 2014 12:19

                                                                                      Mouais....Comme d’habs l’OCDE a des analyses qui ne voient pas plus loin que leur bout de nez, certe immense comme celui de Pinochio...
                                                                                       Peut-on croire que payer plus d’impots va enrichir la population ? Les impots servent de recettes à l’Etat. C’est un autre problème. Ceci dit croire que faire payer plus d’impots à 1% de riche va rendre moins pauvre le reste de la population, ce n’est que de la foutaise.
                                                                                      Meme Sapir est mort de rire !
                                                                                      Il faudrait quand meme, que ces crétins de l’OCDE se rendent compte, que ce ne sont pas les riches qui s’enrichissent, mais les classes moyennes qui s’appauvrissent.
                                                                                      Mais qu’est ce que cela veut dire un enrichissement en dollars, quand depuis 2008, les QE se succèdent, pour aller directement dans la poche des riches via les banques ?
                                                                                      Le QE c’est la planche à billet. C’est à dire des billets de monopoly pour éviter l’écroulement financier généralisé de l’Occident. Il ne sont basés sur rien du tout, sur aucune production de richesse.
                                                                                      L’OCDE parle de la planète Jupiton. Pour résoudre le problème il faudrait diminuer le chomage, et surtout arreter de donner de faux emplois payés au lance-pierre, sans protections sociales. Dire qu’il y a « reprise » (de chaussette) avec ce genre de pis aller lamentable c’est tout simplement :
                                                                                      De l’escroquerie.

                                                                                      Discuter sur le n’importe quoi de l’OCDE c’est une perte de temps, tellement ces gens vivent dans un clan hors du temps, se racontant des histoires fantasmatiques sur l’état du Monde. (Les chiffres ne sont pas faux, mais interprétés de manière fanatiquement néo-libérale.)


                                                                                      • Pere Plexe Pere Plexe 8 mai 2014 19:01
                                                                                        « Adresse aux libéraux français »

                                                                                        Non...sérieusement...il en reste ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès