• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La moitié des médecins et les trois quarts des infirmières refusent le (...)

La moitié des médecins et les trois quarts des infirmières refusent le vaccin contre la grippe A

Selon un sondage IFOP pour le Quotidien du médecin, seuls 52% des médecins libéraux seraient prêts à se faire vacciner contre le virus H1N1. C’est toujours deux fois plus que les infirmières, qui ne sont que 26% à y être favorables...

Selon un sondage IFOP publié lundi par le Quotidien du médecin, à peine plus de la moitié des médecins libéraux (52%) accepteraient d’être vaccinés contre le virus de la grippe A/H1N1. 46% sont plutôt contre (28% certainement pas et 18% probablement pas). En outre, 89% d’entre eux se déclarent confiants face à l’épidémie, 10% seulement affichant une certaine inquiétude. Plus gênant, selon ce sondage, réalisé entre le 14 et le 16 septembre dernier, les médecins libéraux rechigneraient à participer aux plans de vaccination : seuls 42% sont prêts à se porter volontaires. Pas mieux chez les infirmières, dont seulement un quart (26%) accepte la vaccination, selon le Syndicat national des professionnels infirmiers.

Jamais contents, ces Français...

Sauf que le phénomène touche le monde entier. En août 2009, une étude publiée au Royaume-Uni révélait déjà qu’un tiers seulement des infirmières britanniques accepterait de se faire vacciner, un autre tiers restant indécis. Même topo à Hong Kong, où une étude publiée dans le British medical journal relève que 48% des personnels de santé refusent l’injection. Aux Etats-Unis, les soignants vont jusqu’à refuser la vaccination obligatoire. L’Association des infirmières de l’Etat de New York, qui représente 37 000 travailleuses, vient de se rallier au mouvement. Et les déclarations de soutien affluent. Aux dernières nouvelles, c’est la Fédération des employés publics (9000 infirmières et 3000 professionnels de santé) qui s’est jointe à la protestation.

Car les doutes s’accumulent, sur ce vaccin...

1/ Le syndrome de Guillain-Barré. Une affection neurologique très rare, mais aussi très grave. Selon Carmen Kreft-Jaïs, responsable de la pharmacovigilance à l’Afssaps, interrogée par Le Monde, la corrélation entre ce syndrome et la vaccination est "établie et quantifiée", de même que pour le vaccin contre la grippe saisonnière, d’ailleurs. Mais l’apparition de l’affection ne concernerait qu’"un à deux cas supplémentaires par million de personnes vaccinées".

2/ Les adjuvants. Ce sont des substances ajoutées au vaccin afin de stimuler l’immunité de l’organisme et d’accélérer ma mise en place du système d’autodéfense. Ces composants permettent d’ailleurs la vaccination en une seule dose. Or, les adjuvants sont accusés de favoriser l’apparition de certaines maladies graves, des pathologies auto-immunes notamment. S’ils sont autorisés en France et dans d’autres pays, les adjuvants sont bel et bien interdits aux Etats-Unis, malgré l’immunité juridique protégeant les fabricants de vaccin.

3/ L’agenda serré. Malgré l’extraordinaire célérité des laboratoires pour produire le vaccin en grandes quantités, malgré le fait que la vaccination puisse débuter avant la fin des tests cliniques (au Canada par exemple), si l’on ajoute le délai de livraison des doses (octobre - décembre) aux trois semaines séparant nécessairement les deux injections et aux deux semaines permettant au corps de se forger une immunité digne de ce nom, la date de vaccination du plus gros de la population serait bien tardive, alors que l’épidémie a déjà commencé... et que son pic est prévu pour fin octobre !

4/ L’(in)efficacité. Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) estime que "le degré d’efficacité clinique de la vaccination pandémique est, à ce jour, incertain et qu’elle peut ne procurer qu’une protection incomplète contre le virus pandémique". De plus, et l’argument est trop souvent oublié par les médias, si le virus - pour l’instant peu virulent - venait à muter, ce qui constitue le risque majeur de la pandémie actuelle, alors ce vaccin serait certainement... inefficace !

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

160 réactions à cet article    


  • Paul Muad Dib 2 octobre 2009 10:07

    merci d’enfoncer le clou !!
    sur le même sujet une déclaration de Christian cotten a l’encontre de Roseline bachelot qui vaut le détours..ici


    • JL JL 2 octobre 2009 11:31

      Merci pour ce lien, à consommer sans modération. Roselyne Bachelot, « visiteuse du diable », porte parlole des vaccineurs enragés, y est traitée sans ménagement et à plusieurs reprises, de menteuse par un professionnel de la santé.



    • signolab signolab 2 octobre 2009 10:18

      les personnels hospitaliers sont actuellement dans l’œil du cyclone vaccinateur.
      les comit buros leur infligent réunions sur réunions, jusqu’à obtenir leur consentement.

      au fait, ça, n’a rien à voir, quoique, les irlandais s’apprêtent à revoter un texte identique à la virgule près à celui qu’ils ont rejeté.

      Vive la démocrature !
       


      • appoline appoline 2 octobre 2009 18:55

        @ Signolab,

        Si le législateur tape du point les soignants ne pourront faire autrement que d’obtempérer sinon fini l’autorisation d’exercer. Dans ce milieu certains vaccins sont obligatoires, on ne leur donne aucun choix, la loi est faites ainsi.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 octobre 2009 04:28

        @Appoline : Oui... et non. Quand la désobéissance civile atteint un certain seuil, c’est elle qui devient de facto la loi. Particuilèremnet quand il ne s’agit pas de FAIRE mais de ne PAS FAIRE. Ce fut l’arme de Gandhi. C’est la situation actuelle.  Le vrai danger est la réaction du gouvernement à la perte de crédibilité, si la population ne se fait pas vacciner ... et que la grippe n’est PAS le mal létal dont on a parlé. C’est ça, qui m’inquiète. Si la population ne se fait pas vacciner, on aura la preuve que l’Internet est devenu le moteur dominant de l’information. Ce qui est une retombée de cette crise qui n’est pas sans importance. 





        Pierre JC Allard




      • Manfred Manfred 4 octobre 2009 10:48

        Tiens ça me rappelle une certaine loi Hadopi... ^^

        Tout est dit dans ce commentaire.


      • le-Joker le-joker 2 octobre 2009 10:28

        Il n’y a pas que la vaccination contre la grippe A que refusent le corps médical.

        63% des professeurs de médecine refusent le vaccin du BCG, mais cela la presse n’en parle pas.
        La vaccination ou comment faire perdurer une escroquerie médicale initiée par Pasteur un des plus grands « mafieux » médical avec la complicité des laboratoires qui y trouvent plus que leur compte. Il faut dire qu’à 700% de marge pendant les 10 premières années de lancement d’un médicament, on ne voit pas comment il en serait autrement.
        Et ensuite on vient nous parler du déficit record de la Sécurité Sociale alors qu’il se trouve en grande partie dans les marges exorbitantes des laboratoires. 

        • Alpo47 Alpo47 2 octobre 2009 11:23

          Lorsqu’il a élaboré ses théories, Pasteur avait son « contradicteur », Béchamp. Pour schématiser, Pasteur disait « le virus est responsable de tout, c’est lui qu’il faut combattre » et Béchamp « .. le »terrain (état général, mode de vie, hygiène, alimentation, stress...) est à considérer en premier« .
          Or, Pasteur était franc maçon, tout comme une bonne moitié du gouvernement de l’époque. La théorie de Pasteur a donc été privilégiée et celui ci, placé sur un piédestal, désormais intouchable.
          Depuis, d’énormes intérêts économiques sont venus à l’appui de ces théories.

          Pour ce qui est du refus de vaccination du personnel médical , un peu partout dans le monde, c’est notre chance. Il faut vraiment souhaiter qu’ils tiennent bon. Et, on peut imaginer que les labos et gouvernements sont en train de chercher le bon moyen de pression, afin d’éviter un effet »boule de neige« sur le reste de la population.

          Il faut les soutenir, encourager, défendre, car ils sont notre dernière ligne de défense avant une vaccination générale et obligatoire.

          S’il y a un »coté obscur" qui cherche à s’imposer envers et contre tout et tous, cupide, immoral, le secteur de l’industrie pharmaceutique en fait partie. Tous les moyens sont bons pour accumuler des profits, immédiats de préférence.


        • joelim joelim 2 octobre 2009 12:46

          Pasteur un mafieux qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre, l’art de tout mélanger pour faire, sous couvert d’ignorance, un gloubiboulga avec les scandaleuses pratiques des labos.


        • joelim joelim 3 octobre 2009 16:28

          La théorie de Pasteur a donc été privilégiée et celui ci, placé sur un piédestal, désormais intouchable. 

          Non. Pasteur a eu des résultats. Pas son contradicteur. Çà s’appelle la Science. Que les vaccins aient des inconvénients, voire sont dangereux, est un autre problème.

        • Alpo47 Alpo47 4 octobre 2009 21:00

          En êtes vous certain ?
          Certains, férus de recherches historiques, prétendent le contraire...
          Ainsi en est il de pas mal de nos « grandes figures » du passé.


        • Gabriel Gabriel 2 octobre 2009 10:37

          Oseront-ils faire une loi pour rendre cette vaccination obligatoire ? Etant donné l’enjeu financier (Et peut-être plus, allez savoir ce qu’il ont derrière la tête) je pense que oui. Nous touchons ici à l’intégrité physique de la personne. Si une loi est mauvaise, il est un devoir de la combattre. Pour la combattre nous disposons de deux méthodes : « La désobéissance civile ou la violence » Qu’ils fassent bien attention que nous ne choisissions pas la seconde. 


          • yclick yclick 2 octobre 2009 10:47

            J’me moque totalement de cette histoire de grippe pour enfants, mais dites moi, vous êtes conscient qu’à ce rythme bientôt l’auteur de cet article pourrait finir en garde à vue... ? Ca devient très grave, on parle plus de grippe là mais de liberté...


            • liebe liebe 2 octobre 2009 12:09

              tout à fait , toutes les personnes qui s’engagent à dénoncer connaissent le risque alors que nous vivons dans un pays où les symboles de la démocraties sont liberté ; égalité fraternité ; et où la déclaration universelle des Droits de l’homme a été écrite....
              C’est tout le paradoxe actuel.


            • Lucrezia 2 octobre 2009 10:58

              Ce ne sont qu’un ramassis d’arguments fallacieux !

              Tous les vaccins ont des adjuvants ! Et ceux utilisés dans la grippe A est le même qu’utilisé pour la grippe saisonnière ...

              La production du vaccin H1N1 s’est fait dans le même timing que la grippe saisonnière.

              Quant à l’inefficacité : Elle est réelle si moins de 30% de la popultation se fait vacciner, et grantie pour les populations à risque.

              N’oublions pas que la vaccination vaut pour nous même mais aussi nos proches et les autres !

              Des centaines de millions, voir des milliards de personnes ont été vacinées en cumulés depuis 1960. Il y a certes des troubles mineurs(rougeur cutanée, douleur musculaire, légère fièvre), quant aux complications majeures, elles ne sont pas imputables scientifiquement au vaccin...nous aurions certainement le même taux de complications majeures si nous vaccinions avec du sérum physiologique ( loi des nombres, coïncidence etc.).

              Je pense que ceux qui prônent la même vaccination ne font pas partie des proches de 3500 décès seulement en France de la Grippe Saisonnière, et non pas vécu les réelles complication d’une vraie grippe, car beaucoup ici confondent la VRAI GRIPPE avec un rhume ou rhinopharyngite avec des symptômes grippaux ...mais sans être une réelle grippe.


              • jako jako 2 octobre 2009 11:03

                Lien Jane Burgermeister , fourni par Pastille pour info


              • Alpo47 Alpo47 2 octobre 2009 11:25

                Pas de souci, Lucrezia, va te faire vacciner et ... laisse nous le choix et notre liberté de décider ce que l’on fait de notre corps.


              • le-Joker le-joker 2 octobre 2009 11:34

                Lucrezia c’est ton argument qui est fallacieux : N’oublions pas que la vaccination vaut pour nous même mais aussi nos proches et les autres !


                Car la population vaccinée ne peut être atteinte par le virus si j’en crois les laboratoires médicaux et le corps médical et les personnes vaccinées ne peuvent être un danger pour ceux qui ne le sont pas puisqu’ils ne peuvent être porteurs du virus.

                Alors d’où vient cette crainte infondée ? 

              • Login Login 2 octobre 2009 11:39
                 Je n’ai pas eu en main la notice du vaccin de Novartis. Voila ce que j’ai trouvé sur le net. 

                 +++ la Notice Novartis... 

                Novartis’ “swine flu” vaccine product information circular, section 8.1, includes this warning paragraph : “Animal reproduction studies have not been conducted with this —[vaccine]. It is also not known whether the vaccine can cause fetal harm when administered to a pregnant woman, OR CAN AFFECT REPRODUCTION CAPACITY.” (Emphasis added.)

                Ce n’est qu’un des multiples exemples qui justifie de cette inquiétude (et plus).

                Le Squalène. Dans les mockup (maquette) des GSK et Novartis, des vaccins concus POUR
                le H5N1. Les risques de l’adjuvant sont moindres comparées à 60% de décès. Croyez
                vous que cela soit toujours vrai pour le H1N1 compte tenu de sa morbidité ?

                La squalène. des sources médicales. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez?term=%22Squalene/adverse%20effects%22[Mesh%20Terms:noexp&cmd=search&db=pubmed

                SI on parlait de vaccin sans adjuvants produits sur les memes techniques que les vaccins
                de grippe saisonnière, les choses seraient peut-être différentes. Pourquoi prévoit-on
                maintenant des vaccins dans adjuvants pour les femmes enceintes ?

                etc. etc.

                En fait, ce n’est même plus le débat. En appliquant le principe du rasoir d’Ockam : « Il ne faut pas multiplier les explications et les causes sans qu’on en ait une stricte nécessité »

                Il n’y a aucune raison de penser qu’une majorité multiplie les explications et les causes
                sans qu’il y ait une stricte nécessité.






              • Atlantis Atlantis 2 octobre 2009 11:39

                qu’il est loin le temps où l’on pouvait moinser pour replier ...
                (à ceux qui hurle à la censure, ils doivent pas avoir les yeux ouverts, elle s’est toujours pratiquée de tout temps et partout. on est pas au pays des bisounours


              • foufouille foufouille 2 octobre 2009 11:44

                2500 morts en moyenne
                donc le vaccin anti grippe sert a rien


              • liebe liebe 2 octobre 2009 12:00

                Une vidéo de Jacques Crèvecoeur qui vous explique pourquoi ce vaccin est trés dangereux : http://www.dailymotion.com/related/xanm0b/video/xao5rv_conscience-vaccinations-meurtrieres_news

                De plus , effectivement chacun peut se prémunir contre la grippe saisonnière sans vaccin. Le projet Cochrane de 2006 a montré une efficacité de la vaccination contre la grippe saisonnière de 6% unique ment chez des sujets sains. Pas du tout prouvé chez les personnes âgées ou affaiblies.

                Dans ma famille plusieurs personnes âgées sont décédées de la grippe saisonnière malgré le fait d’avoir été vaccinées.
                Il faut juste penser que le terrain, comme indiqué plus haut doit être préparé à lutter contre ce genre de virus. Il est nécessaire de prendre soin de sa santé en ayant une alimentation saine ; en prenant quelques compléments alimentaires si le besoin s’en fait sentir.
                Mais pas besoin de se mettre martel en tête.
                D’ailleurs ayant travaillé dans une maison de retraite, je peux vous assurer que les personnes qui décèdent sont souvent bien vaccinées en début de saison.
                C’est également là que l’on rencontre le plus de personnes qui développent cette maladie , alors quelles sont largement vaccinées.

                beaucoup ici confondent la VRAI GRIPPE avec un rhume ou rhinopharyngite avec des symptômes grippaux ...mais sans être une réelle grippe. :
                comme le gouvernement actuel peut dire qu’il y a tant de malades sans avoir préalablement effectués les tests adéquats.

                M’étant fait vacciner contre la grippe pendant des années, je développais un pseudo grippe pendant une semaine dés que je m’étais faite vacciner et je l’attrapais en plus en général en février. Depuis que je ne me fais plus vacciner , je ne l’attrape plus.....


              • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 octobre 2009 11:06

                PETITION EN LIGNE : http://www.mesopinions.com/Grippe-A-H1N1---Vac...

                UNE PLAINTE de SOS JUSTICE ET DROITS DE L’HOMME : Le dossier est consultable sur le site de SOS JUSTICE par le lien suivant :

                http://www.sos-justice.com/Dev2Go.web?Anchor=l...

                voir aussi Message de Christian Cotten à Madame la Ministre de la Santé.
                http://www.youtube.com/watch?v=GjVdFqvDaoM
                ou ici
                http://www.dailymotion.com/video/xao9qj_rosely...


                • dom y loulou dom 2 octobre 2009 11:30

                  nous apprenons qu’aux USA le gouvernement du très sauveur et clément et très sage et messianique Amabo veut... vacciner les gens de force CHEZ EUX.

                  Entrer dans leurs maisons manu militari et les vacciner dans leur salon.

                  Sympa comme tout son yes we can enter your home and terrorise you, non ?



                  • Capone13000 Capone13000 2 octobre 2009 11:32

                    le procéssus est déja lancé, la vaccination massive en france est prévue pour la mi octobre, comme l’indique ici le prefet du gard :

                    http://www.dailymotion.com/video/xaoaq2_baxter-et-centres-de-vaccination_news


                    • signolab signolab 2 octobre 2009 12:55

                      c’est tout à fait exact. un journal local nous a déjà informé des centres requis ( salle de sports ...)
                      à quand les stades pour les récalcitrants ?


                    • Atlantis Atlantis 2 octobre 2009 11:33

                      L’OMS commence à boire la tasse de toute façon. http://www.liberterre.fr/liberterres/pandemie/cochon-volant.html


                      • JL JL 2 octobre 2009 11:51

                        Bon lien, à lire, surtout le dernier paragraphe : tromperie sur les chiffres.

                        On y apprend aussi que : « Les États-Unis et plusieurs autres pays ont déclaré qu’ils prévoient mettre 10 pour cent de leur approvisionnement vaccinal à la disposition des autres pays dans le besoin. »

                        Si seulement, cet argent servait à procurer les soins de base, de l’eau potable aux populations du tiers monde, ce ne sont pas des millions de personnes qu’on empoisonnerait mais des centaines de millions qu’on sauverait.


                      • JL JL 2 octobre 2009 11:42

                        Cette affaire de vaccins est lamentable, révoltante à plus d’un titre. Outre que, de toute évidence, le gouvernement n’en a rien à foutre de notre santé mais qu’au contraire,

                        Ce qui est important dans cette affaire de vaccins, réponse logique à la stratégie de la peur mise en œuvre dans les démocraties occidentales, ce n’est pas tant de savoir si oui ou non on protègera le corps des citoyens. Non, ce qui compte pour ces menteurs c’est de nous dire que notre corps ne nous appartient plus. Un homme dont le corps ne lui appartient pas n’est plus un homme, c’est une bête.

                        Ce qui est au second degré scandaleux c’est de mettre les professionnels de la santé qui sont pour leur grande majorité intègres, dans une situation intenable : quoi qu’ils fassent, ils sont d’ores et déjà décrédibilisés. S’ils dénoncent l’arnaque, ils décrédibilisent leur profession, s’ils ne le font pas, ils la trahissent.

                        Roselyne Bachelot doit démissionner, vu qu’elle est encore plus désapprouvée par les médecins et infirmiers que ne l’a été en son temps Rachida Dati par les juges.

                         


                        • spearit 2 octobre 2009 13:24

                          Bon article mais j’ajouterais un bémol quant à la prise en compte global du problème par les infirmières :

                          "Nous estimons nécessaire de se faire vacciner contre la grippe saisonnière, car cela permet de réaliser rapidement un diagnostic différentiel : une personne vaccinée qui présente un syndrome grippal aurait a priori une grippe H1N1, et pourrait être mise rapidement sous Tamiflu.« 
                          extrait du site http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccin-H1N1-Resultats-de-la.html

                          Cela signifie qu’elles sont pour la vaccination saisonnière de la grippe (dont aucune étude n’a pu prouvé une quelconque efficacité) et sont »adeptes« du Tamiflu (inefficacité, dangerosité, Rumsfeld 3 mots pour résumer ce médicament)

                          De plus dans les commentaires laissés en bas de page on note clairement une crainte quant au »choix«  et à la »contrainte" de devoir se faire vacciner. On sent quand forçant un peu, beaucoup vont se faire vacciner si l’obligation s’impose à eux.

                          C’est un peu comme si elles ne se souciaient que de la partie émergé de l’iceberg...


                          • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 octobre 2009 13:38

                            @spearit
                            "De plus dans les commentaires laissés en bas de page on note clairement une crainte quant au »choix« et à la »contrainte" de devoir se faire vacciner. On sent quand forçant un peu, beaucoup vont se faire vacciner si l’obligation s’impose à eux."

                            Pas d’accord : justement le fait d’informer, d’en parler, de donner des liens et des sources a pour but que les gens agissent en toute connaissance de cause, et n’aillent pas à l’abattoir aveuglément !
                            Je crois encore en l’esprit critique et en la capacité de résister des français ....


                          • spearit 2 octobre 2009 20:31

                            Certes le sujet est fort délicat et si beaucoup sont sûr de leur détermination, il est difficile de savoir comment on réagira le jour où on sonnera à la porte pour nous emmener se faire piquer... (ou dans un contexte professionnel)

                            Je crois aussi dans les possibilités de chacun de faire preuve de bon sens, de courage et de force face à l’adversité, mais je crains également que même bien informé certains iront à l’abattoir les yeux grands ouverts...

                            L’obligation sera utilisé en dernier ressort, puisque si obligation il y a résistance organisé il y aura...


                          • JL JL 2 octobre 2009 14:45

                            Sophisme : « quelqu’un qui refuse de se faire vacciner ne prend pas des risques que pour lui-même mais pour tous les autres qu’il peut contaminer. » (Léon)

                            Ces autres qu’il peut contaminer, c’est qui ? Ceux qui auront fait le même choix que lui ! Ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner ? Pourquoi ne le peuvent-ils pas ? Parce que le vaccin est dangereux ? Parce qu’ils ne supporteront pas ? Soit, mais alors, dites-nous, vous voulez mutualiser les risques de la vie ? Titriser la mort ? C’est ça ? Faire peur aux gens à un point tel qu’ils ne mériteront plus, ni la sécurité ni la liberté ?

                            Quant au tétanos, cité : c’est contagieux, le tétanos ? Depuis quand  ?

                            Je comparerais volontiers la vaccination à la ceinture de sécurité en voiture. Si j’ai le choix entre mourir sur le coup ou bien me retrouver en fauteuil roulant, hé bien si je préfère la première solution, ça ne regarde que moi. Cela me fait penser à ces gens qui acceptent ces assurances qui promettent de tripler la prime en cas de mort accidentelle ! Je les imagine mourant de mort naturelle … quelle déception !

                             


                          • JL JL 2 octobre 2009 14:53

                            Je crois que les dangers présentés par cette mystification en cours n’autorisent pas à tenir aujourd’hui un débat serein sur ce sujet de fond. Je dis que les gens qui essaient d’imposer ce débat de fond cherchent à masquer le vrai scandale en cours, ou tout au moins, s’en font les complices. Qu’ils aient leurs idées sur le sujet, c’est légitime. Qu’ils en éprouvent une blessure narcissique parce que cela invalide quelque part, leurs convictions, soit Mais venir harceler ceux qui dénoncent le danger en cours, n’est motivé que par l’orgueil blessé. Quand il y a le feu à la maison, il est trop tard pour dire ce qu’il faudrait faire pour l’éviter.

                            Maintenant, sur le fond, en appeler à la vaccination obligatoire c’est le fait des vaccineurs enragés. Les dindes qui votent pour la Noël. La vaccination obligatoire c’est bon pour les bêtes.


                          • JL JL 2 octobre 2009 15:30

                            La vaccination obligatoire c’est bon pour les bêtes ? Même pas. L’industrie de la viande est une hérésie contre la nature.

                            Quant aux conséquences de ces vaccinations :

                            @ Florilège 1975, excellent apport. Je voudrais souligner ceci :
                             
                            « Grippe A : Le Tamiflu coule à flots... dans les rivières ! Le Tamiflu se retrouve dans les eaux des rivières, selon des scientifiques japonais qui craignent désormais que les oiseaux aquatiques ne permettent aux virus des grippes saisonnière, aviaire ou porcine de développer des résistances aux antiviraux. »


                            Il en est de même de tous les vaccins infligés aux bêtes, qui pissent autant que les humains, et beaucoup plus encore.


                            Il y a urgence à nationaliser l’industrie des vaccins et à mettre hors d’état de nuire l’industrie des poisons.

                             


                          • JL JL 2 octobre 2009 15:57

                            Il y a urgence à nationaliser l’industrie des vaccins et à mettre hors d’état de nuire l’industrie des poisons.


                          • TSS 2 octobre 2009 16:18

                            parlons un peu de Pasteur et de la vaccination la plus célèbre :

                            2 enfants et 1 adulte mordus par le chien enragé(?)

                            2 enfants vaccinés ,l’adulte non vacciné !

                            resultat : 1 des 2 enfants vaccinés DCD

                            l’adulte non vacciné ,pas DCD

                            Pasteur n’a fait de pub que sur l’enfant guéri ! à tel point d’ailleurs que ses confrères

                            connaissant la vérité lui ont demandé de mettre la pédale douce... !!


                          • JL JL 2 octobre 2009 16:21


                            Le despotisme, qui est dangereux dans tous les temps, est (donc) particulièrement à craindre dans les siècles démocratiques. » (Alexis De Tocqueville, « De la démocratie en Amérique »)

                            Nous vivons sous le despotisme des multinationales qui ont recours à des pratiques monstrueuses pour survivre dans la concurrence titanesque qu’elles se livrent entre elles.

                            J’éprouve une profonde amertume de voir des gens que j’ai vu combattre avec force et semblait-il, sincérité le néolibéralisme, venir soutenir ici contre vents et marées, ce que ce néolibéralisme nous impose de plus violent. Et je ne comprends pas : ces gens n’auraient-ils usé de cette prétendue haine du néolibéralisme que pour mieux le défendre dans ses plus obscures turpitudes ?

                            Seraient-ils, ces gens, des crypto-néolibéraux ou des néolibéraux qui s’ignorent ? Comment concilier le refus d’intervention du politique dans le marché et en même temps imposer les intérêts du marché dans l’ordre normal de l’existence humaine du point de vue darwinien ? Comment concilier l’appel à la solidarité en matière de vaccins prônée par des multinationales dont le mot d’ordre est, a été et restera : « greed is good » ?!

                            J’éprouve aujourd’hui à l’égard de ces gens que j’ai vu combattre avec véhémence les interventions d’un péripate et qui se livrent aujourd’hui au même retournement idéologique sur ce sujet qui concerne Big Pharma, la même stupéfaction qu’eux mêmes ont exprimée avec fracas devant le retournement de péripate.

                            Et je me heurte au même mur d’incompréhension devant toute tentative d’appel à la raison. J’en appelle pas à leur lucidité : ils ont montré que c’était vain. Je les considère comme « passé de l’autre coté » avec péripate. Vampirisés ? Ou démasqués ? Mystère.


                          • Annie 2 octobre 2009 16:55

                            Que d’approximations :
                            La rage est pratiquement mortelle à 100% (1 cas a survécu qui n’avait pas été vacciné, mais soigné par un coma provoqué, et en a gardé des séquelles : choréo-athétose, disarthrie, et troubles de la marche)
                            Une personne vaccinée peut mourir de la rage si les plaies n’ont pas été lavées copieusement avec de l’eau savonneuse, ou si on les a recousues chirurgicalement sans bien les nettoyer. Ou encore si elle est vaccinée après l’apparition des premiers symptomes. 
                            Pour Pasteur dans le cas de l’adulte qui avait survécu, le diagnostic de rage était douteux.


                          • TSS 2 octobre 2009 18:29

                            @ léon

                            ah la belle théorie du complot ,celle que l’on ressort à court d’arguments et qui permet de

                            disqualifier son interlocuteur !!on se croirait à la télé... !!


                          • JL JL 2 octobre 2009 18:43

                            Chanteclerc, c’est vous qui pratiquez l’amalgame. D’une part le libéralisme existe depuis bien plus longtemps. D’autre part c’est vous qui reliez la vaccination avec un système politique. Vous pouvez relier le moteur à explosion avec l’ultra libéralisme, vous ne serez pas moins ridicule, et je m’en moque. Ridicule vous l’êtes une deuxième fois quand vous m’attribuez votre incompréhension. J’ai essayé de parler intelligemment, vous répondez sottement. Restons en là et ne venez plus m’interpeller, ou alors faites marcher vos neurones pour que nous puissions avoir un débat intelligent. Si de mon coté je ne le faisais pas, je doute que mes posts susciteraient la moindre réactions de la part de ceux qu’ils visent.


                          • JL JL 2 octobre 2009 18:50

                            Pauvre Léon qui fantasme maintenant. Ce n’est pas parce que j’ai dit que l’on connait souvent mal ses « amis » que vous pouvez vous peremttre de faire une telle supposition à mon égard. Cette hypothèse n’a de sens que pour quelqu’un qui ne veut pas voir l’ornière dans laquelle il se trouve, à savoir l’impossilbilité d’expliquer clairement ses prises de positions aussi inexplicables qu’injustifiées sur ces sujet que vous citez.

                            Les seuls arguments qu’il vous reste sont des arguments ad hominem. Alors vous pratiquez l’invective et ensuite, en meute, vous essayez de discréditer l’adversaire. Franchement, si vous m’aviez servi une infime partie de ce que je vous ai dit qui fut justifiée, je me serais fait tout petit.


                          • ZEN ZEN 2 octobre 2009 18:51

                            Dans l’état actuel de mes connaissances, je ne peux me prononcer
                            Je ne suis pas Pasteur
                            Mais je me suis fait vacciner contre la connerie
                            Pour l’instant , ça a l’air efficace smiley


                          • JL JL 2 octobre 2009 18:56

                            Pauvre Renève qui pratique la calomnie et la déformation, la preuve :

                            « JL fourre dans un même sac les néolibéraux et ceux qui osent dire que des vaccins peuvent être utiles. Donc il range aux côtés du Péripate tout bipède qui ne condamne pas le principe même de la vaccination. »

                            Je ne fourre pas dans un même sac, bla bla, mais seulement ceux qui justifient de fait, cette manipulation à laquelle nous assistons. Nuance.

                            Votre mauvaise foi évidente prouve que vous n’avez aucun argument sérieux, et comme vous insistez, je puis à bon droit vous traiter de sophistes. Que votre sophistique soit au service de votre orgueil ou d’intérêts que j’ignore, cela ne change rien à ce que j’ai dit.


                          • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 2 octobre 2009 18:59

                            Eh ben passez en ayo technologie

                            et on renversera la vapeur.


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:00

                            « Pour autant, la vaccination, en général permet d’éradiquer la rage, d’éviter qu’elle ait des foyers où elle puisse continuer d’exister. » C’est ça, vous vaccinez les renards !

                            Allez, j’ai lu assez de sottises pour ce soir. Si vous voulez que j’intervienne à nouveau, tachez d’être intelligents.


                          • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 2 octobre 2009 19:03

                            Quand Vilistia lit des choses intelligentes, elle fait le tri


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:04

                            Nos posts se sont croisés : il n’y a que vous pour dire que je suis contre la vaccination. Je vois qu’il n’y a pas pire sot que celui qui ne veut pas comprendre.


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:07

                            Ce post s’adresse à Léon. L’autre clerc ne mérite que mépris.


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:12

                            Léon, on dirait un cabot qui parle pour un public acquis. Puisse ce public ne pas être idiot mais seulement doté de tact et de commisération bienveillante envers lui, c’est tout le mal que je lui sopuhaite.

                            Rideau !


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:22

                            Renève : « J’ai failli vous approuver quand vous avez écrit « Il y a urgence à nationaliser l’industrie des vaccins ». Mais venant de moi, ce sera sans doute faux. »

                            Il manque toujours un sou pour faire dix chez vous ?

                            Léon : les arguments vous ont été servis 1000 fois. Pourquoi je réponds ? C’est un réflexe : quand je vois une tête à claque je me défoule. Allez, voilà de quoi glose pour ce soirr. C’est cadeau !  smiley


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 octobre 2009 19:31

                            Mais il y a eu des campagnes de vaccination des renards

                            ah bon Mitterand a été vacciné ?


                          • ZEN ZEN 2 octobre 2009 19:35

                            Moi aussi, d’accord avec la position médiane de Chantecler, même si mon médecin traitant est dubitatif


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:39

                            @ Chanteclerc : Hé bien voilà ! quand vous voulez vous pouvez.. Je veux dire : être intelligent ! Que ne le disiez vous explicitement !?


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:46

                            Quoique : il y a deux problèmes, et j’ai été trop gentil. Le premier concerne la mascarade. Le second concerne le principe obligatoire des vaccinations « de base » sur lequel vous ne vous êtes pas prononcé. Ni Renève. Ni Zen.

                            Le ferez vous ?


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:54

                            Je n’ai jamais caché ma haine pour ceux qui en appellent à la vaccination obligatoire, quel que soit le vaccin. J’ai toujours dit que la vaccination obligatoire c’est bon pour le bêtes. J’ai subit des vaccinations obligatoires dans ma vie. Sans rechigner. Aujourd’hui je m’aperçois que j’ai été abusé. Y voyez vous à redire ? Non, ne me resservez pas vos arguments éculés, ça me fatigue.

                            Quant à mon mépris pour Chanteclerc, relisez donc son post qui précède celui ou je me suis exprimé à ce sujet.


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 octobre 2009 19:55

                            Méfiez-vous des dubidatifs c ’est beaucoup plus fort que les sédatifs , le sédatif calme l’ activité de l’ organisme alors que le dubidatif induit un doute suspect ...

                            Posologie 1 cachet à midi , dans la soupe .


                          • JL JL 2 octobre 2009 19:57

                            Votre question est hors sujet, comme l’était ma remarque. Disons que c’est une énigme, vous en faites ce que vous voulez.


                          • JL JL 2 octobre 2009 20:33

                            Renève, disons le comme ça si ça vous chante. Quant à mon refus de débattre, c’est absurde. Je l’ai fait, mais je ne le ferai pas jusqu’au bout de la nuit, surtout quand ça tourne en eau de boudin. Je débats quand je veux, avec qui je veux et si l’autre le demande et le mérite. Maintenant, continuez sans moi si vos blessures narcissiques vous font souffrir, c’est tout ce que je peux faire pour vous.


                          • 1984 2 octobre 2009 21:31

                            "Pasteur n’est pas un criminel de l’humanité , bien au contraire . C’était un chercheur curieux qui a entre autre développé une technique pour protéger les gens contre des maladies mortelles et parfois précédées de souffrances effroyables (tétanos) ."

                            Pasteur est l’ordure qui à demandé à l’ambassade d’argentine de lui livré des condamnés à mort pour ces experiences, en voilà un putain d’humaniste !


                          • JL JL 3 octobre 2009 10:05

                            « qui appelle à la vaccination obligatoire quel que soit le vaccin ? »

                            D’une part, le vaccin de la grippe AH1N1 est un vaccin qui répond à la définition. Et réponse directe à la question qui ? réponse : les fascistes.

                            Parce que les arguties consistant à dire « si le virus est mortel » n’ont pas de valeur pour la bonne raison que, plus la dangerosuté du virus sera avérée et moins les réfractaires seront nombreux.

                            Et ce n’est pas avec vos « n’importe quoi » ou « vous pouvez dire ce que vous voulez » que vous êtes crédible. On se demande ce qui vous motive. A cette question posée mille fois vous n’avez jamais répondu autre chose que des bêtises. Léon vous avez une mentalité de fasciste. Voilà, je prends le risque de vous voir couiner en réponse. Mais je vous répondrai quand j’aurai le temps de m’occuper de vous.


                          • mika.baila-girl mika.baila-girl 3 octobre 2009 12:47

                            hEY Girls YOU are beautiful


                          • JL JL 3 octobre 2009 13:21

                            J’avais pas vu ça que je découvre à l’instant ! 

                            Bouvard et Pécuchet en plein délire !  smiley  smiley  smiley

                            C’est nouveau, et très drôle. Néanmoins, c’est intéressant comme exercice qui nous est proposé là, bien que pour ma part j’ai assez perdu de temps ce matin avec eux pour voir si ça mérite une discussion. Et puis ce fil commence à peser.


                          • JL JL 3 octobre 2009 13:25

                            Juste un mot : si je ne vous connaissais pas je jurerais avoir à faire à un crypto-péripate ! Son clone en creux ! Même raisonnement mais pour des valeurs opposées !  smiley  smiley  smiley 

                            Vous ai-je déjà dit que péripate n’est pas rationnel ? Il est même l’archétype de l’irrationnel.


                          • JL JL 3 octobre 2009 14:01

                            Mensonge, Renève ? Vous délirez ! Comme d’habitude vous désinformez pour discréditer. Décidément, vous ne reculez devant aucune abjection.

                            J’invite tous ceux qui sont curieux de démasquer vos pratiques infâmes à vérifier par eux-mêmes que nulle part je n’ai menti. Là où vous avez cru pouvoir me prendre en flagrant délit de mensonge ce n’était qu’aveuglement de votre part. Quand j’ai fait allusion à votre pratique déloyale, je faisais référence à votre passé sur ce site et non pas à votre médiocre intervention du moment. Pratiques déloyale dont vous donnez ici encore un échantillon.

                            Mais encore une fois vous ne mentez qu’à vous même et à vos amis. Je suis heureux de ne pas en être. Il ne vous reste plus qu’un espoir, puisque pour vous tout est perdu ici, c’est de me faire passer pour aussi bas que vous. Peu importent les moyens, vous ne risquez plus rien puique vous n’irez pas plus bas que là où vous vous êtes mis avec Léon.


                          • JL JL 3 octobre 2009 14:03

                            Quant à votre provocation minable concernant l’argumentation de cette tirade digne de péripate, je ne vous ferait pas le plaisir malsain d’y répondre.

                            Vous êtes comme des masochistes qui demandez qu’on vous fasse mal, et qui souffrent terriblement quand on leur dit non. Vu ?


                          • JL JL 3 octobre 2009 14:16

                             Reste surtout tout ce que j’ai dit d’autre, mais je comprend que ce soient mes insultes qui vous restent sur le coeur. Quoique ...

                            Les insultes, oui, j’assume, même si j’ai plutôt eu le sentiment de diagnostiquer, mais si ça vous fait plaisir...


                          • JL JL 3 octobre 2009 17:59

                            Je prends date ici que Léon et Renève assimilent la pédophilie et la contestation de la vaccination systématique comme relevant d’un même choix politique.

                            J’avais dit que je ne reculais pas devant les polémiques. Ceci : « Autrement dit, je ne suis pas sûr qu’en matière de vaccinations vous ayez choisi un camp cohérent avec le reste des convictions politiques que vous prétendez avoir par ailleurs… » (Léon)

                            Pauvre amalgame ridicule qui met dans le même sac les pires horreurs et la dignité humaine ! Et c’est à l’aune de cette absurdité que je devrais me remettre en question !?

                            Ou bien ces tristes sires sont en plein délire, ou bien ils sont en train de manoeuvrer sournoisement dans un but inavouable. Dans un cas comme dans l’autre, ils font d’Agoravox un lieu qui devient infréquentable.

                            Quand je pense que Léon disait il y a quelques semaines qu’il avait honte d’avoir fréquenté Agoravox et qu’il allait se retirer !


                          • JL JL 3 octobre 2009 18:22

                            @ Razzara, dont acte de cet argumentaire malhonnête de Léon, et que vous mettez en évidence ici.


                          • Annie 3 octobre 2009 19:51

                            Je ne veux pas rentrer dans votre discussion avec Léon, JL, ou un autre mais je voudrai juste ajouter qu’aujourd’hui il n’ y a pas une seule initiative qui ne s’inscrit pas dans le cadre des partenariats publics privés. Je le regrette surement autant que vous, mais si vous rejetez toute étude financée ou partiellement financée par des fonds privés, ou tout expert qui a reçu de fonds privés ou dont les études ont été financées par des bourses privées, il ne restera plus personne. Même les instituts 100% publics sont financés en partie par des fonds privés, même s’ils ne s’en vantent pas. 


                          • janequin 3 octobre 2009 19:58

                            Razzara,

                            ne t’inquiètes pas,

                            tes contradicteurs n’ont certainement jamais mis le nez dans le paragraphe « matérials and methods » des publications scientifiques.

                            Non, ils ont ici un « agenda » d’un autre ordre que purement scientifique.


                          • Annie 3 octobre 2009 21:26

                            Mais la question n’est pas d’être pour ou contre la vaccination. Si la vaccination contre la tuberculose peut encore se justifier dans les pays en développement en raison du surpeuplement, de la malnutrition, de maladies débilitantes etc. ce n’est plus vraiment le cas dans les pays développés, dont les conditions de vie permettent aujourd’hui d’être exposé et de développer une immunité au bacille, mais imaginons un instant que se développe une résistance ( qui en fait a déjà commencé avec certains médicaments) et il est possible à ce moment là que la vaccination redevienne le seul moyen efficace de juguler une épidémie. Ce n’est donc pas une question de savoir si l’immunisation est efficace ou non, mais de juger en fonction des circonstances si elle est un moyen approprié de lutter contre certaines maladies.


                          • janequin 3 octobre 2009 23:59

                            Bizarre tout de même, cet Opeps qui se fend d’une bafouille à l’AFP et est censé ne plus exister !


                          • JL JL 4 octobre 2009 10:39

                            @ Razara, votre remarque que je C-C ci-dessous est pertinente à plus d’un titre :

                            « En quoi un tableau de comparaison des effets des maladies graves et des effets secondaires des vaccins prouve-t-il quoi que ce soit à propos de l’efficacité des vaccins ? je m’interroges Léon sur votre degré de rationalité. »


                            En effet, dans la polémique sur l’opportunité de réouvrir ubne enquête sur le 11/9,n Léon s’est arrogé l’apanage du rationnalisme qu’il concède néanmoins à ceux qui duisent comme lui.


                            Dans cette polémique sur la valeur de la vaccination Léon est allé jusqu’à déclarer que la pédophilie et le refus de la vaccination seraient des comportements ultra-libéraux dans un raisonnement apparenté à celui de péripate, un ultra-libéral bien connu ici, modèle de l’rrationnel et qui défend des thèses opposées aux siennes.

                            C’est pourquoi votre plaisanterie au sujet de l’Eon ne manque pas de saveur.  smiley


                          • JL JL 4 octobre 2009 17:51

                            @ Razzara, je crois que vous vous donnez du mal pour rien : Léon ne lira pas ces liens. Il y a belle lurette qu’il sait que sur le plan des idées il a tort. Il n’a plus qu’une stratégie : nier, quoiqu’on lui dise.

                            Comme on dit, pour lui « Tout est perdu for l’honneur » ! Et la valeur de ses actions peut-être !  smiley


                          • Annie 4 octobre 2009 22:26

                            Je constate qu’après 50 années de politique de développement, d’ajustement structurel, et de commerce international (qui était censé tout solutionner) et maintenant les parternariats publics privés, la pauvreté existe toujours dans les pays en developpement, et aussi dans les pays développés, en fait, l’écart entre les riches et les pauvres se creusent de plus en plus. Mais il est possible d’empêcher les gens de mourir de maladies évitables, un pis aller, peut-être, mais aussi beaucoup de souffrances évitées. 


                          • njama njama 2 octobre 2009 14:03

                            Vous dites : "Selon un sondage IFOP publié lundi par le Quotidien du médecin, à peine plus de la moitié des médecins libéraux (52%) accepteraient d’être vaccinés"

                            Un récent sondage indique 32 % seulement des médecins !!! Le corps médical serait-il aussi versatile et si peu assuré dans ses convictions ? Manipulation de chiffres ? 20 % de différence, ça mérite une enquête ? c’est plus qu’une marge acceptable de calcul d’erreurs ! IFOP_a _exagéré  ?
                            Je cite : Source Santé_log
                            Réalisé par l’Institut TNS Sofres Logica
                            réalisé les 22 et 23 septembre, pour Europe N°1 sur un échantillon national de 975 personnes, représentatif de l’ensemble de la population française majeure et sur la méthode des quotas cela a donné :

                            Avec 65% de réfractaires à la vaccination anti H1N1 et 42% qui, non, certainement pas, ne se feront pas vacciner par le nouveau virus, l’opinion publique durcit fortement, en l’espace de deux semaines, sa position anti vaccination. Le précédent sondage réalisé par l’IFOP les 2 et 3 sur un échantillon de 1007 répondants indiquait que seuls 45% des Français n’étaient pas convaincus et 24% étaient tout à fait opposés à la vaccination. Les professionnels de santé se montraient également très réservés, un sondage du 21 septembre révèle ainsi que seulement 32 % des médecins ont sûrement l’intention de se faire vacciner. Enfin, 63% infirmières refusent la vaccination anti H1N1, dans un sondage récent informel de la FNI.

                             

                            Avec 60% de réfractaires à la vaccination contre la grippe saisonnière et 40 % de répondants résolument opposés les intentions des Français se situent bien au dessous de la couverture vaccinale recommandée. En 2008-2009, la couverture vaccinale avait atteint, pour les groupes à risque, 53% alors que cette couverture devrait atteindre 75% selon l’OMS. Et au sein de cette population à risque, le taux de couverture vaccinale chute à 60% pour la catégorie d’âge 65-69 ans. Seuls 26% des répondants manifestent une intention certaine de se faire vacciner contre le virus saisonnier.

                             

                            54% des répondants se déclarent opposés aux deux vaccinations et seulement un Français sur 4 se ferait doublement vacciner…



                            • liebe liebe 2 octobre 2009 15:19

                              Source journal international de médecine : 36% contre de façon certaine ; 16 % de façon presque certaine ; + les personnes qui restent indécises en raison des risques importants des adjuvants contenus dans les vaccins de façon beaucoup plus importante que d’habitude. Entre le squalène qui a provoqué , preuves à l’appuie le syndrome du golfe.. Se répercutant également sur les enfants des soldats nés depuis avec de graves malformations : membre en moins....


                            • Bardamu 2 octobre 2009 14:44

                              Ils ont TENTé !...
                              Cependant, Internet, via son information MOINS tronquée que celle servie dans les médias officiels, semble bien les avoir partiellement fait éCHOUé.

                              La rumeur de cette PANDéMIE aux allures de très mauvaise farce s’est ainsi répandue, et le quidam rentrant chez lui, inquiet, d’allumer aussitôt son ORDINATEUR et de renseigner les collègues le lendemain matin.
                              Eh oui, elle est comme sa la vie, quand le BON sens triomphe !

                              Finalement, les plus CONDITIONNéS ou faux-culs sont bien les cadres (je connais bien cette engeance !) -ici les MéDECINS donc qui, comme tous cadres, sont experts dans le maniement du DOUBLE langage -suivant la méthode du "comment survivre en milieu professionnel MINé !

                              Car combien parmi les 52 % des médecins SONDéS se feront réellement vaccinés ?
                              La MOITIé, peut-être !

                              L’autre moitié des interrogés en question se pliant ici à l’exercice de BIEN-pensance obligatoire face au micro.

                              Mais demeure une question :
                              -Quel prochain coup BAS nos élites nous réservent -elles ?

                              REGAIN de grippe, après une curieuse et ainsi temporaire disparition ?... DéSINFORMATION massive pour liquider ce qui reste de services PUBLICS ? -on peut leur suggérer qu’un FACTEUR ivre tuant et violant une femme de cent ans en rase campagne, par exemple, ferait son effet !

                              Bref, en cette STRATéGIE du CHOC planifié, ils ont le choix ces cyniques-là !

                              Français, à vos écrans-TéLé !
                              -Polanski est-il le vrai VIOLEUR de la malheureuse joggeuse récemment trucidée ?
                              -Etait-il porteur du VIRUS grippal au moment des faits ?
                              -Cette conne-de-BENDIT l’a-t-il aidé ?
                              -CARLA l’accompagnait-elle d’un chant funeste -balbutié d’une voix rauque à chi.. -, ce, sur la scène du crime ?
                              -Ou alors, notre FACTEUR ivre -précédemment cité-, avant de s’essayer sur la centenaire, d’une si horrible façon... en l’occurrence, s’ENTRAÎNAIT ?

                              Je sais, ce n’est PAS drôle, mais j’ai une excuse :
                              - les PSEUDO politiques qui nous dirigent et les médias à leurs pieds sont si SINISTRES en leurs manipulations quotidiennes, voyez-vous ! 

                              Oui, le système est bien GRIPPé, et les petites gens seules, en répandant de bien mauvaises rumeurs aux yeux du pouvoir, pourront l’ENRAYER... mais, seulement un PEU !
                              Là, ils sont en train de GAGNER !... il faut sacrément vous bouger les garçons, sinon adieu vos dernières LIBERTéS !


                              • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 octobre 2009 15:09

                                Ayant effectué des recherches sur internet, il n’y a plus aucune vidéo de ces propos de Bachelot !!!.
                                Pourtant quelques téléspectateurs ayant visionné l’émission ont écrit des articles relatant l’émission et ce passage notamment.
                                Leurs liens vers la vidéo ont été coupés, les films ont été retirés de la consultation.

                                Le gouvernement aurait il nettoyé les âneries du Ministre de la Santé ?

                                A votre avis, si le gouvernement se faisait vacciner et passait globalement ad patres ... est-ce que la nation s’en porterait plus mal  ?


                                • jako jako 2 octobre 2009 15:14

                                  « passait globalement ad patres ... ah ! ne nous faites pas rêver »



                                • Paul Cosquer 2 octobre 2009 15:53




                                  (...)

                                  Ceux qui ne veulent pas du vaccin :
                                  Docteurs et docteuses
                                  Ne sont que brebis galeuses,
                                  Ramassis de dangereux crétins.

                                  Alors, sus aux virulents virus,
                                  Aux acariâtres acariens !
                                  Car ils sont partout chez les Russes
                                  Aussi bien que chez les Acadiens.

                                  Au refrain (N1)

                                  Quand la bise fut mal venue,
                                  On en appela au Tamiflu.
                                  Et aux masques de Mardi Gras.
                                  Sur le dos de ces abrutis-là.

                                  On comptait bien tondre la laine,
                                  Comptant les morts à la semaine,
                                  Et pointant l’imminent péril
                                  Pour les rendre encore plus dociles.

                                  Extrait de « La grippe moutonnière », de Voris Bian (9 ème album à paraître courant octobre)


                                  • Paul Cosquer 2 octobre 2009 15:59

                                    J’peux pas le dire, je bosse...chameau !
                                    Mais j’dirai : une émission hebdromadaire !


                                  • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 octobre 2009 16:02

                                    http://www.youtube.com/watch?v=091XazG1FO0
                                    « tamiflu » vidéo avec paroles !!!
                                    Un autre regard !


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 octobre 2009 20:39

                                    c’ est dans les émissions hebdromadaires qu’ on bosse le plus.


                                  • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 2 octobre 2009 15:53

                                    nous sommes nombreux à diffuser l info la vraie !celle qui va nous permettre de réfléchir et de choisir !
                                    Mais ça ne passe pas partout !

                                    Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
                                    Alors si ça vous intéresse : http://www.florilege1975.com/blog,s...


                                    • fonzibrain fonzibrain 2 octobre 2009 16:38

                                      INCROYABLE,la France aussi protège les laboratoires : ” Le fabricant d’un médicament ne peut être tenu pour responsable des dommages résultant de l’utilisation d’un médicament lorsque leur intervention était rendue nécessaire par l’existence d’une menace sanitaire grave et que la prescription ou l’administration du médicament a été recommandée ou exigée par le ministre chargé de la santé ! Bey voila,la loi va protéger les empoisonneurs,qu’allez vous faire ? Vous laisser empoisonner sans rien dire.By fonzibrain

                                      Article L3110-3 CSP
                                      Modifié par Loi n°2007-248 du 26 février 2007 – art. 1 JORF 27 février 2007
                                      Nonobstant les dispositions de l’article L. 1142-1,

                                      Les professionnels de santé ne peuvent être tenus pour responsables des
                                      dommages résultant de la prescription ou de l’administration d’un médicament
                                      en dehors des indications thérapeutiques ou des conditions normales
                                      d’utilisation prévues par son autorisation de mise sur le marché ou son
                                      autorisation temporaire d’utilisation, ou bien d’un médicament ne faisant
                                      l’objet
                                      d’aucune de ces autorisations, lorsque leur intervention était rendue nécessaire
                                      par l’existence d’une menace sanitaire grave et que la prescription ou
                                      l’administration du médicament a été recommandée ou exigée par le ministre
                                      chargé de la santé en application des dispositions de l’article L. 3110-1.

                                      Le fabricant d’un médicament ne peut davantage être tenu pour responsable
                                      des dommages résultant de l’utilisation d’un médicament en dehors des
                                      indications thérapeutiques ou des conditions normales d’utilisation prévues par
                                      son autorisation de mise sur le marché ou son autorisation temporaire
                                      d’utilisation, ou bien de celle d’un médicament ne faisant l’objet d’aucune de
                                      ces autorisations, lorsque cette utilisation a été recommandée ou exigée par le
                                      ministre chargé de la santé en application de l’article L. 3110-1.

                                      Il en va de même pour le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché, de
                                      l’autorisation temporaire d’utilisation ou de l’autorisation d’importation du
                                      médicament en cause. Les dispositions du présent alinéa ne les exonèrent pas
                                      de l’engagement de leur responsabilité dans les conditions de droit commun en
                                      raison de la fabrication ou de la mise sur le marché du médicament.
                                      NOTA : Loi 2007-294 du 5 mars 2007 art. 12 I : la présente loi entre en vigueur
                                      le 29 août 2007, jour suivant la date de publication du décret n° 2007-1273 du
                                      27 août 2007″.
                                      legifrance

                                      Bon,vous comprenez pourquoi il était obligatoire que l’OMS passe au niveau 6,n’oubliez pas qu’ils sont allés jusqu’à modifier la définition du mot pandémie,enlevant l’expression ” un grand nombre de victimes ” et ça tombe bien,la grippe A fait peu de victimes.Cela a été fait pour que des lois d’exceptions,comme celle au dessus puissent être appliquées.
                                      Ils vont nous faire le coup ” à situation extraordinaire,mesure extraordinaire et aucune responsabilité “.

                                      Pour les septiques,une fois de plus,vous êtes mal !

                                      Si il y la peste,ou une quelconque réelle épidémie qui tue des millions de gens dans le pays,je comprends aisément l’utilité de ce genre de texte de loi,mais que pour une grippe,qui ne tue pas notablement plus que les autres grippes,nous soyons vaccinés avec des produits pas suffisament testés et contenant un adjuvant extrèmement nocif sans que personnes ne soient responsables de rien est tout simplement criminel.

                                      LA GRIPPE N’EST PAS UNE MALADIE GRAVE,4 JOURS AU LIT ET C’EST PASSÉ,EN AUCUN CAS CELA JUSTIFIE LA VACCINATION DE MASSE DE TOUT L’OCCIDENT ET LA CHINE.

                                      C’est une entreprise criminelle que nous voyons grandir chaque jour.

                                      Une fois au niveau 6,c’est la porte ouverte à tout les excès,les usa ont des lois qui permettent au président de détenir la totalité des pouvoirs suite à des attentats,une catastrophe économique ou naturelle ou une épidémie,et manque de bol,selon l’OMS il y a une épidémie.

                                      On va en prendre plein la gueule,moi je vous le dis,nos capacités à résister vont être sérieusement entamé,avec la justice d’exception révélé hier par Libération par exemple ou ce genre d’immunité donné aux laboratoires,la loi ne sera pas de notre coté,mais nous aurons la quête de Justice avec nous,notre combat est noble.

                                      http://fonzibrain.wordpress.com/




                                          • jeananto 2 octobre 2009 21:06

                                            Peut être un signe d’incompétence de personnes qui sont peu informé des progrès des biotechnologies ....Ils faut au départ savoir que ces mêmes personnes ne sont pas soumis à l’obligation de se maintenir à niveau, hors la médecine évolut très très vite ... que pouvons nous en conclure ?

                                            Nous sommes tous méfiant lorsque nous ne comprenons pas, peut être est-ce qui se passe ici. C’est dramatique au fond, dans la plupart des métiers il faut rester au top sauf visiblement dans certaine profession cela n’est pas naturel.
                                            Etre incapable de comprendre s’agissant de non professionel du secteur médical est normal, par contre que des professionels aient des difficultés à appréhender la problèmatique de la vaccination est grave....


                                            • jeananto 2 octobre 2009 21:20

                                              Une bonne chose il est possible pour tous de constater que l’adresse ip partiel de certains revient régulièrement sous des des pseudos différents sur les posts. Il serait bon que l’anonimat soit levé par la diffusion de l’intégralié de l’ ip de chacun qui de toute façon est enregistré par le webmestre


                                              • liebe liebe 2 octobre 2009 21:27

                                                @ Léon :
                                                Je cherche depuis tout à l’heure à poster une réponse mais j’ai des problèmes comme vous avez pu le constater.

                                                Léon donc : Réponse à votre long post. Pourquoi les personnes ne font plus confiance aux vaccins(de plus en plus) ?

                                                Concernant le vaccin contre la coqueluche , que de nombreux enfants ne peuvent pas reccevoir car il existe des troubles neurologiques graves suite à la vaccination.
                                                De plus, j’ai lu dans plusieurs études parues dans le Journal International de médecine qu’il fallait se méfier de plus en plus : les médecins doivent faire attention, si un enfant est vacciné et qu’il tousse il peut s’agir de la coqueluche.
                                                Je l’ai bien vu puisque mes enfants l’ont attrapée. Comme je l’avais contracté moi même à deux reprises.
                                                Plus grave et important , une étude menée par Jack breteuil toujours parue dans le journal international de médecine montre que le virus pertussique a muté depuis les années 90 et est devenu beaucoup plus dangereux en raison de la vaccination.
                                                C’est ce que j’ai essayé de poster plus haut mais je ne sais pas pourquoi cela n’a pas marché.
                                                Les chercheurs parlent de perturbation d’écologie microbienne qui ont pu créer une telle mutation.
                                                Nom de l’Etude : Bordetella pertussis strains with increased toxin production associated with pertussis resurgence . 

                                                Cela fait réfléchir sur ce point non ?


                                                • Annie 2 octobre 2009 21:46

                                                  On a tort de craindre la supériorité de l’esprit et de l’âme ; elle est très morale cette supériorité, car tout comprendre rend très indulgent et sentir profondément inspire une grand bonté


                                                  • liebe liebe 2 octobre 2009 21:48

                                                    @ Léon,
                                                    Pour continuer, il y a une chose trés simple et des questions que tout un chacun devrait se poser :
                                                    sommes nous tous identiques ?
                                                    Si l’on regarde de prés , nous sommes tous différents grace à l’ADN contenu dans nos cellules. Nos gènes sont donc différents.
                                                    Est-ce que les vaccins sont identiques ? oui, dans la plus grande majorité des cas, ils sont constitués des mêmes ingrédients.
                                                    Un vaccin injecté à une personne sera t’il perçu par cette personne de la même façon que son voisn ?
                                                    Les études de nocivité, d’effets secondaires des vaccins sont effectués sur des personnes en général en bonne santé.
                                                    Dans le cas du vaccin contre la grippe ils sont injectés à des personnes qui ont déjà une santé déficiente. Mais quels sont les effets à long terme des vaccins sur les organismes fatigués ?
                                                    On ne le sait pas puisqu’aucune étude n’a été dligentée pour cela ; Les médecins faisant preuve d’un manque criant de professionnalisme refusent de signaler les problèmes post vaccinaux ; les minimisent ...
                                                    Par contre un projet a démontré le manque d’efficacité du vaccin aprés une analyse de plusieurs centaines d’études sur les 40 dernières années concernant l’efficacité du vaccin contre la grippe saisonnière.
                                                    Bizarre non ?
                                                    AU delà de cela je pense qu’il suffit donc de réfléchir un petit peu. Normalement les médecins doivent informer leur patient des effets secondaires complets des vaccins qu’ils vont injecter. Au même titre que tous les médicaments qu’ils prescrivent. Le font-ils ?
                                                    Dans une majorité de cas, ils devraient également effectuer une recherche poussée (entre autre chose d’anticorps ) avant d’injecter un tel produit.
                                                    Le font ils ?

                                                    Il est difficile de comprendre pour quelles raisons on veut absolument continuer à vacciner à outrance.
                                                    Des nouveaux nés sont décédés suite à une vaccination avec un vaccin hexavalent. les médecins légistes qui l’ont dénoncé en Allemagne, ont trouvé un oedème au cerveau lors de l’autopsie. Ces bébés venaient de se faire vacciner.
                                                    Contre quoi ce vaccin pourra t’il protéger les enfants si ceux ci sont morts ?

                                                    Un vaccin ne devrait pas et c’est un fait qui ne devrait même pas être négociable ou discuté, il ne devrait pas provoquer un quelconque effet secondaire.

                                                    Si un expert comme Marc girard dénonce les problèmes provoqués actuellement par les vaccinations ; s’il se met en avant comme cela aprés de nombreuses analyses des dossiers concernant les ’effets signalés dans les archives des laboratoires pharmaceutiques ; c’est qu’il a découvert des choses qui sont plus qu’importantes et graves à ces yeux.
                                                    Il est pharmacologue renommé et il se met en danger , je pèse mes mots pour nous informer.

                                                    ce qui jusque là était considéré comme un véritable dogme que l’on ne peut remettre en cause, est en train de s’effondrer.






                                                    • JL JL 3 octobre 2009 09:53

                                                      Bonjour Liebe, vos deux commentaires sont très intéressants. A cela votre contradicteur, qui tel un élève obtus commence par dire par dire « vous pouvez raconter n’importe quoi » répond par son leitmotiv obsessionnel : « à chaque fois que l’on a abandonné les campagnes de vaccinations massives avant que la maladie ne soit totalement éradiquée, elle s’est à nouveau installée. » Cette affirmation est aussi gratuite que non démontrée.

                                                      Mais à supposer que cela soit vrai, la première question qui se pose est la suivante : est-il possible d’éradiquer un parasite par le biais de la vaccination sur une population de 7 milliards d’individus dont la moitié vit dans des conditions que même nos animaux domestiques ne supporteraient pas ?

                                                      Partant, s’il n’est pas possible d’éradiquer la maladie de cette façon, si le virus tel le matou de la chanson, revient inlassablement, alors je pose la question : à qui profite le crime ? Parce que les labos sont comme les traders : pile ils gagnent, face nous perdons : si leur vaccins sont mauvais ils n’en subissent aucun préjudice. Au contraire, tout est à refaire, voire plus -effets secondaires, virus mutants, etc. Cela correspond exactement à du terrorisme. Le terrorisme est un fascisme, et réciproquement.

                                                      Question à tous les spécialistes : pourquoi le virus de la grippe mute-t-il ? A mesure que les gens acquièrent une immunité, ce virus devrait péricliter parce qu’il trouvera de moins en moins d’hôtes. Mais l’homme étant mortel, pas le virus – enfin, la souche – les individus jeunes représentent une nouvelle opportunité pour ces virus là. Il me semble qu’on devrait considérer les virus peu dangereux comme des amis de l’homme en ce sens qu’ils nous protègent contre des virus beaucoup plus méchants.

                                                      Rappelons que les vaccins représentent 85% du chiffre d’affaire de l’industrie pharmaceutique, et que, capitalisme oblige, ces labos sont condamnés à disparaître ou faire croitre leurs chiffre d’affaire. Car les labos n’échappent pas à la règle de tous les organismes vivants : vaincre ou périr.

                                                      C’est pourquoi il faut impérativement, pour la survie de l’homme, que l’industrie des vaccins soit nationalisée à 100%.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 10:08

                                                      Merci Schawford, je n’en attendais pas moins. smiley


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 10:50

                                                      Léon chercheur de petites bêtes. Au ras des paquerettes on trouve aussi autre chose, je vous le laisse.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 10:54

                                                      « Il est probablement moins coûteux d’éradiquer ce parasite par de la vaccination qu’en transformant ces conditions de vie »

                                                      Pauvre nase ! Donnez leur des vaccins à bouffer, avec nos sous ! Vaccinez les contre le Sida ! Surtout ne faites rien pour les conditions d’hygiène et de malnutrition. Tiens, je ne discute plus avec un con pareil ! smiley


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 11:11

                                                      « Incapable de contre argumenter ? » Mais c’est pas vrai, ça ! Il lui manque une case. Con tête à claque, fasciste, et maintenant fêlé !

                                                      « Vous n’aurez pas affaire à un ingrat  ! » Des menaces ? Ou seulement pour admettre enfin que vous vous complaisez dans l’attaque ad hominem ?

                                                      Parce que dans le premier cas, sachez que j’ai pris des dispositions.


                                                    • COLRE COLRE 3 octobre 2009 11:12

                                                      J’arrive comme les carabiniers, je n’ai rien lu… smiley 

                                                      Mais, une question me tarabuste : pourquoi la moitié des médecins, gens instruits de la question, acceptent le vaccin si celui-ci est dangereux ?


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 11:17

                                                      @ Chanteclerc, voilà qui est sensé. Depuis le début de cette affaire j’ai écrit ici : « Roselyne, tu t’es gourrée, ça arrive. N’aggrave pas la situation, n’ajoute pas à la dépense inconsidérée l’empoisonnement de la population française. Ces vaccins, jettes les, on te pardonnera ».

                                                      C’était pour lui permettre de sauver la face pendant qu’il en était encore temps.

                                                      Errare humanum est, perseverare diabolicum.


                                                    • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 3 octobre 2009 11:18

                                                      Jl change toi en papillon de lumière voilà tout smiley


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 11:25

                                                      Réponse à Clore, un post que j’ai fait il y a deux jours : Ce qui est au second degré scandaleux c’est de mettre les professionnels de la santé qui sont pour leur grande majorité intègres, dans une situation intenable : quoi qu’ils fassent, ils sont d’ores et déjà décrédibilisés. S’ils dénoncent l’arnaque, ils décrédibilisent leur profession, s’ils ne le font pas, ils trahissent leurs serment d’hypocrate.

                                                      C’est ce qu’on appelle un double bind. Cela suffit à expliquer la répartition fifty fifty.


                                                    • COLRE COLRE 3 octobre 2009 11:36

                                                      Merci des 2 réponses smiley

                                                      Car si le vaccin contre la grippe n’est pas dangereux, il est au pire insuffisamment efficace.

                                                      JL : vous ne voulez pas dire que la moitié des médecins prendraient un risque médical grave simplement par obéissance à une pression ?


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 11:47

                                                      @ Colre, je crois que c’est plus compliqué que ça. Mais je ne veux pas m’engager dans une nouvelle polémique qui détournerait le propos.

                                                      J’accorde à Léon la satisfaction de m’avoir traité de pitoyable sans que je lui renvoie quelque compliment du même acabit. Je pense que son narcissisme a été suffisamment blessé comme ça ces deux ou trois jours derniers, et je lui passe cette dernière injure qui ne m’effleure guère.  smiley 


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 12:20

                                                      Renève, c’est vous le personnage méprisable qui par vos manigances cherchez à obtenir ce que je vous donne volontiers parce que je le pense, des injures, afin de pouvoir finir par le petit couplet que vous venez de me servir.

                                                      Disons que sur le plan des injures vous ne me devez rien, ça vous va comme ça ? smiley

                                                      En revanche, sur le plan des arguments vous méritez le prix Coué. Et je vous l’accorde avec enthousiasme.

                                                       


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 12:27


                                                      Un mot encore Renève : ce n’est pas vous et vos amis qui m’avez snobé, c’est moi qui ai pris mes distances, et vous le savez bien. Si j’avais été un personnage méprisable, comment expliquez-vous que j’aie pu un temps, faire partie de votre aréopage ?

                                                      En revanche, de mon coté, si j’ai pu tenir un temps, c’est parce que, par hypocrisie vous évitiez de prendre clairement position sur les sujets qui me tiennent à cœur et sur lesquels vous saviez que nous sommes en désaccord.

                                                      Voilà un post mémorable que je vous conseille d’imprimer et de coller en post-it sur votre écran.
                                                      s affaire à un ingrat.


                                                    • mika.baila-girl mika.baila-girl 3 octobre 2009 12:33

                                                      JL, ça se passes de commentaires.

                                                      Amitiés, Shaw.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 12:39

                                                      Artrêtez donc de couiner, Renève, vous ne trompez que vous mêmes et les aveugles.


                                                    • janequin 3 octobre 2009 13:25

                                                      juste une remarque un peu étrange, et qui ne se veut pas être désobligeante.

                                                      Généralement, ceux qui défendent le plus la médecine « mainstream », ce ne sont pas les scientifiques (biologistes, chimistes, physiciens), mais ceux qui manipulent à longueur d’année les statistiques : mathématiciens, et... économistes.

                                                      Ce qui signifie que cette médecine avance surtout en se servant des stats, et pas nécessairement en approfondissant le côté véritablement scientifique des phénomènes.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 14:47

                                                      Mensonge, Renève ? Vous délirez ! Comme d’habitude vous désinformez pour discréditer. Décidément, vous ne reculez devant aucune abjection.

                                                      J’invite tous ceux qui sont curieux de démasquer vos pratiques infâmes à vérifier par eux-mêmes que nulle part je n’ai menti. Là où vous avez cru pouvoir me prendre en flagrant délit de mensonge ce n’était qu’aveuglement de votre part. Quand j’ai fait allusion à votre pratique déloyale, je faisais référence à votre passé sur ce site et non pas à votre médiocre intervention du moment. Pratiques déloyale dont vous donnez ici encore un échantillon.

                                                      Mais encore une fois vous ne mentez qu’à vous même et à vos amis. Je suis heureux de ne pas en être. Il ne vous reste plus qu’un espoir, puisque pour vous tout est perdu ici, c’est de me faire passer pour aussi bas que vous. Peu importent les moyens, vous ne risquez plus rien puique vous n’irez pas plus bas que là où vous vous êtes mis avec Léon.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 15:03

                                                      @ Janequin, votre remarque interpelle en effet.
                                                       
                                                      Vous dites : « Ce qui signifie que cette médecine avance surtout en se servant des stats, et pas nécessairement en approfondissant le côté véritablement scientifique des phénomènes. »

                                                      Puisque la médecine ne peut plus faire des expériences sur l’individu - quoique - elle en fait sur le corps social. Un corps social désarticulé de fait et à dessin par un capitalisme débridé, capitalisme dont Big Pharma est l’un des mastodontes.

                                                      Ces statistiques contestables puisque établies par les labos qui sont juges et parties, sont à la base des dogmes qui sont repris pour argent comptant par les pouvoirs publics.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 15:04

                                                      Mais vous aurez remarqué comme moi que ceux qui se font ici les chantres de la vaccination sont plus occupés à faire taire les opposants qu’à répondre aux questions pertinentes.


                                                    • liebe liebe 3 octobre 2009 18:13

                                                      Effectivement, de part mon métier, je n’ai aucune mais aucune conscience de ce que sont les maladies que vous citez.. Il est vrai que travailler aux urgences, en réanimation, en cancérologie et également en maison de retraite ne préparent absolument pas à la connaissance de ces maladies.
                                                      On n’y voit rien. C’est vrai ni maladies virales, ni maladies bactériennes, ni mladies fongiques... Ni accident ; ni résultat de TS ni coma ni décés.
                                                      Absolument rien....
                                                      Je suis une aveugledans un milieu pourri jusqu’à la trame par les labos pharmaceutiques.


                                                    • JL JL 3 octobre 2009 18:27

                                                      @ Liebe : Encore une preuve de l’argumentaire malhonnête de Léon : « il n’y a que lui qui sache. Tous les autres sont des ignorants. Voilà le dogme. »


                                                    • Login Login 2 octobre 2009 23:08
                                                      Le psychopathe est insensible, se nourrit de la souffrance des autres.Il n’a aucune empathie. Intelligent, il manipule son environnement. 

                                                      • Christoff_M Christoff_M 2 octobre 2009 23:17

                                                        Est ce que les « victimes » témoignent, en cas d’« erreurs » médicales « volontaires » ???
                                                        Non bien sur !! ils sont morts !!

                                                        Triste sort des parents et des proches qui se battent ensuite, pour obtenir gain de cause contre des hôpitaux et des laboratoires, jamais « coupables » en France... Autant se battre contre un mur, avec un frein des notables de la justice française...

                                                        On peut citer la sclérose en plaques, et les greffe de moelle prélevées sur des gens malades pour être refilée contre business à des enfants déficients.... étrange silence encore une fois des autorités et des médias français de plus en plus « complices ».... actionnaires oblige !!

                                                        Étrange la précipitation pour valider des vaccins, sans aucune éthique ou aucun recul par rapports à des vaccinations !! comme d’habitude nos grands labos vont distribuer massivement des vaccins à des populations pauvres, sous couvert d’humanitaire et de bons sentiment, on aura un échantillon in vivo pour pas cher, comme pour de nombreux médicaments...

                                                        Pour que le personnel médical s’y oppose à ce point.... on peut se poser des questions... pendant ce temps on néglige totalement dans l’info la grippe classique qui fait pratiquement autant de morts chaque année que les accidents de la route en France !!

                                                        Notre monde occidental capitaliste au bord du gouffre n’en est plus à un mensonge près pour gagner du pognon, mais le doute s’installe dans les esprits, et le château de cartes du monde du progrès théorique et de la science omniprésente, dévoyée pour des raisons bassement commerciales, ce monde d’illusions est au bord de l’effondrement.....

                                                        l’histoire de ce vaccin nous prouve à quel point de décadence et de reniement de valeurs éthiques, les tenants de la machine infernale capitalisante, à faire du fric par tous les moyens, nous entraine...

                                                        Quitte à mettre en danger le vivant, notre nourriture, notre air, notre eau, nos abeilles, nos fleurs, voir nous même, en nous injectant des substances dont l’utilité n’est pas prouvée, pour des intérêts bassement matérielles et pognonnisantes...


                                                        • Caveman Caveman 2 octobre 2009 23:18

                                                          Chantecler a raison sur le fond, quand il parle de la polio et de son éradication, mais les choses ont bien évolué depuis, car c’est la recherche du profit à tout prix qui anime aujourd’hui les labos.
                                                          Cette pandémie est une farce digne du grand guignol et bien qu’ils argu-mentent que le rapport bénéfice risque permet l’application du vaccin H1N1, il n’en demeure pas moins que le risque de pandémie et le bénéfice du vaccin restent à démontrer. Quant aux bénéfices des labos , ils seront ce que nous permettront.


                                                          • Christoff_M Christoff_M 3 octobre 2009 01:32

                                                            nous ne mettons pas en cause la médecine, la science, mais les financiers et merchandisers de tous bords qui transforme la santé en injection de produits chimiques imposés et surpayés !!

                                                            Tout cela pour alimenter des « marchés » et du business au niveau mondial, ou est l’interet de monsieur tout le monde et l’éthique, on raisonne en terme de budgets et de marché potentiels en milliards....

                                                            pour la santé et les risques on verra après...

                                                            Etonnant que certains ne se posent pas la question des millions mobilisés pour la com pour un problème qui fait cent fois moins de morts que la grippe classique et encore moins que les morts de la route...

                                                            Au pays de la picole autorisée et taxée, faut bien trouver un sujet de substituion !!

                                                            On ne va tout de même pas parler des milliers de jeunes qui se tuent sur la route !! et de la sirose du foie... ah merde j’oubliais !!! la il n’y a pas de vaccins à vendre et pas de promo pour madame Bachelot, la pharmacienne des grandes surfaces !!!


                                                          • Caveman Caveman 2 octobre 2009 23:19

                                                            oups : permettrons



                                                              • Christoff_M Christoff_M 3 octobre 2009 01:42

                                                                la « science » des charlatants et autres magiciens qui nous fait croire à un vaccin miracle, les memes qui depuis des années impose la chimie et les médocs pour des intentions industrielles !!

                                                                pourquoi pas un vaccin contre le sida, sorti par les boites qui commercialisent les milliards des antidépresseurs !!! plus il y a de psychiatres plus il y a de malades « potentiels »...

                                                                plus il y a de « maladies » plus il y a de chiffre à faire et de nouveaux produits miracles à promouvoir !!!!

                                                                Nous ne sommes pas loin de Lucky Luke et de vendeurs de sirop miracles en chariot !!

                                                                Ceux qui sont morts ne témoigneront pas du manque d’efficacité de ce qui leur a été injecté d’office..... « c’est pour votre bien ».... on touche à un grand tabou, et à un gros business du monde occidental... les penseurs du bien comme il faut se manifestent encore en croyant à un progrès Mickey ou Mac Donald !!!!

                                                                On sait qui se fait de l’argent sur la crédulité des masses.... on ne recule plus à faire du business sur le dos de la santé.... mais avec Sarkozy et ses « commerciaux » au service des lobbies et des multinationales, on peut s’attendre à tout, meme à renier la prudence et l’éthique pour faire du pognon....

                                                                C’est bien la un comportement de parvenu obsédé par le paraitre et le pognon, et surtout une grande preuve de bétise et d’immaturité, à la tete d’un état !!


                                                              • parousnik 3 octobre 2009 02:05

                                                                Les vaccins doivent devenir une consommation courante... comme la mauvaise bouffe des supermarchés.... cinq fruits et légumes par jour et peu importe ce qu’ils contiennent en pesticide et autres saloperies... ou la pauvreté des nutriments et vitamines qu’ils renferment.. Faut bouffer de la viande tous les jours et peu importe d’ou provient cette viande hyper vaccinée etc.. ou du poisson d’élevage lui aussi hyper vacciné. Ils ont tout fait ( destructions des infrastuctures rail transport des voyageurs et du fret, pour favoriser l’automobile et le camion... Aujourd’hui en province pour acheter quelques clous faut prendre sa bagnole...bref l’industrie médica menteuse veut vendre sa merde...le bétail domestique du poussin au boeuf de nos élevages industrielles ne leur suffit plus... faut que le bétail humain y passe et paie... aussi et il doit se comporter comme du bétail .
                                                                C’était géant le rêve « démocratie »....nous n’y sommes pas parvenu car peut être est ce que nous avons laissé choir nos amis le bêtes...ainsi que ces milliards d’êtres humains que depuis des siécles nous avons laissons piller et assassiner en regardant ailleurs. 


                                                                • Login Login 3 octobre 2009 06:22

                                                                   Revue des professionnels de santé. Prise de position attendue...


                                                                  • Login Login 3 octobre 2009 09:01

                                                                     

                                                                     Commencez pas la fin, cela nous évitera vos commentaires à la c...

                                                                  • Annie 3 octobre 2009 12:00

                                                                    La question ne se poserait pas dans les mêmes termes si le virus H1N1 était très virulent.
                                                                    Pour en revenir aux vaccinations, il ne suffit pas de parler des taux de mortalité imputables à certaines maladies, comme la rougeole qui peut aussi provoquer des encéphalites et laisser des séquelles neurologiques, si l’on s’en remet. Les taux de mortalité n’indiquent pas toujours le fardeau de la maladie. Il ne serait pas éthique d’utiliser dans ce cas un groupe de contrôle pour prouver l’efficacité des vaccins, mais il suffit de comparer les taux de rougeole parmi des populations vaccinées et non vaccinées. La même chose pour la méningite. La surpopulation est un facteur de propagation et un moyen de la limiter est bien sûr une amélioration des conditions de vie. Mais les écoles, les universités, les aéroports, les hôpitaux sont des lieux de haute concentration.
                                                                    D’autres vaccins sont moins efficaces, mais il s’agit alors de peser les risques en les comparant aux avantages potentiels de la vaccination. C’est loin d’être une science exacte.


                                                                    • brieli67 3 octobre 2009 16:04

                                                                      Medecin et inscrit à l’ORDRE 


                                                                      jE N4AI PAS VU PASSER CETTE ENQUETE !!

                                                                      Elle n’est pas NATIONALE et sans intérête aucun !


                                                                      @ Auteur 
                                                                      Déjà sur un autre fil, tenez vous pour dit l’Ordre des Médecins défend son beefsteack et par vos écrits réguliers vous êtes "en exercice illégale de la médecine 

                                                                      et je vous signale que pour toute intervention d’un utilisateur quelconque d’Agaravox, vous êtes responsable devant les Tribunaux, au national et à l’international

                                                                      Les boites Pharma veulent imposer la jurisprudence FDA/américaine ; Alors de grâce, renseignez vous et ne prenez et discutez que textes et publications françaises et européennes...



                                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 octobre 2009 16:11

                                                                        Boulanger et incrit au Désordre :


                                                                        euh .... de quoi ça parle ?

                                                                        chuis tombé sur un humérus clausus ...


                                                                        • liebe liebe 3 octobre 2009 18:43

                                                                          Il est fort déplaisant lorsque l’on essaie de commenter un article ou de lire des commentaires d’être pollué par des insultes et autres billevesées , de part et d’autres.
                                                                          Il est fort déplaisant lorsque l’on veut essayer d’êre constructif d’avoir des réponses qui ne veulent quasiment rien dire.
                                                                          En attendant , il est certain qu’en politique médicale , les laboratoires ont main mise sur la santé. On refuse de regarder ce qui pourrait fonctionner autrement ,différemment car cela relèverait de médecine douce et surtout cela ne ferait pas gagner l’argent nécessaire pour remplir les poches des actionnaires desdits labos.
                                                                          Il est difficile maintenant d’avoir un débat constructif sur tout cela. Si je rejoins Chanteclerc sur certains points , je ne le rejoints pas sur tout. MAlheureusement on oublie souvent dans ce genre d’enquête , de parler des améliorations plus qu’importantes de l’hygiène de vie et de l’alimentation . Cela permet en outre d’éviter de développer de nombreuses maladies. Les méthodes physiques sont aussi très importantes dans ces cas là : mise en quarantaine ; (élément très important dans l’iradication de la variole) port d’un masque , se laver les mains...
                                                                          Il faut penser effectivement que les foyers où les maladies persistent sont en général des endroits où l’assistance sanitaire est loin d’être la meilleure.
                                                                          Malheureusement, certains vaccins sont testés sur cette population là.
                                                                          Il est tout aussi couteux en terme financier pour vous répondre Léon de distribuer à tout va des vaccins que de mettre en place des solutions qui pourraient leur permettre d’avoir de l’eau , de mettre en place une agriculture et un élevage propre et de subvenir à leurs besoins.
                                                                          Pour Léon toujours, des études, je vous en ai donné deux ,j’en ai encore beaucoup mais je ne veux pas polémiquer sur les vaccins, juste sur l’intérêt général de la vaccination H1N1.et des réactions des personnels médicaux et para médicaux. 
                                                                          Elle est sans aucune utilité pour l’heure. Mais en parler permet de masquer une autre réalité économique , politique et sociale.
                                                                          De plus si les médecins et infirmières ont un autre regard sur tout cela c’est parce que maintenant ils subissent de plein fouet cette politique ultra libérale concernant la médecine. Ils ont souvent les mains liés. Maintenant que l’on dérembourse presque tout , de façon à privatiser rapidement la sécurité sociale ; les médecins ont du mal à proposer des soliutions fiables à leurs patients. De plus , il est rare maintenant lorsque l’on va voir son médecin de passer plus de 10 minutes dans son bureau. On traite souvent les symptômes avec les médicaments vendus par l’intermédiaires des visiteurs médicaux ; mais on ne traite pas le fond.

                                                                          Pour répondre à je ne sais plus qui : les médicaments que je prends, lorsque je suis MALADE, je les connais, je connais les effets secondaires. Un VACCIN est un MEDICAMENT que l’on donne sans que la personne soit MALADE.
                                                                          Si la base du patrimoine génétique était identique pour tous, y aurait il des personnes souffrant du syndrome de Dawn, Y aurait il des enfants avec des déficits d’enzymes ? Y aurait il des enfants avec des anomalies chromosomiques ?

                                                                          Il faut avoir un minimum de connaissances pour pouvoir argumenter juste.

                                                                          Pour terminer, je me demande comment cela se fait que nous n’avons plus d’épisodes de peste, alors qu’il n’y a jamais eu de vaccin contre cette maladie.


                                                                          • liebe liebe 3 octobre 2009 20:02

                                                                            @ brieli67
                                                                            pour que nous soyons en exercice illégal de la médecine, encore faudrait il que nous soyons en train de de soigner. Ce qui n’est pas du tout le cas.
                                                                            Pour argumenter avec des textes franco français, il faudrait qu’il y en ait de publier.
                                                                            Ils sont peu nombreux effectivement et certains scientifiques qui veulent en publier se retoruve confronter à un véto tel qu’il leur est quasi impossible de le publier.


                                                                            • Enola Gay Revival Enola Gay Revival 3 octobre 2009 23:31

                                                                              spécialiste du buzz


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 01:14

                                                                              @ Liebe : excellente remarque : comment cela se fait que nous n’avons plus d’épisodes de peste, alors qu’il n’y a jamais eu de vaccin contre cette maladie ? « 

                                                                              Léon, encore lui, dit : »Maintenant, cela m’étonnerait que vous ayez vu mourir quelqu’un du tétanos..." Que vient faire le tétanos dans une polémique relative à la stratégie de vaccination contre une épidémie de grippe ? Faudrait-il parce que le tétanos provoque une mort peu enviable se vacciner en masse contre la gripe cochonne ?

                                                                              Je crois que nous serons nombreux ici à nous accorder pour qualifier Léon d’ayatollah de la vaccination. On ne discute pas avec un ayatollah !


                                                                            • Christoff_M Christoff_M 4 octobre 2009 01:55

                                                                              Est ce que les « victimes » témoignent, en cas d’« erreurs » médicales « volontaires » ???
                                                                              Non bien sur !! ils sont morts !!

                                                                              Triste sort des parents et des proches qui se battent ensuite, pour obtenir gain de cause contre des hôpitaux et des laboratoires, jamais « coupables » en France... Autant se battre contre un mur, avec un frein des notables de la justice française...

                                                                              On peut citer la sclérose en plaques, et les greffe de moelle prélevées sur des gens malades pour être refilée contre business à des enfants déficients.... étrange silence encore une fois des autorités et des médias français de plus en plus « complices ».... actionnaires oblige !!

                                                                              Étrange la précipitation pour valider des vaccins, sans aucune éthique ou aucun recul par rapports à des vaccinations !! comme d’habitude nos grands labos vont distribuer massivement des vaccins à des populations pauvres, sous couvert d’humanitaire et de bons sentiment, on aura un échantillon in vivo pour pas cher, comme pour de nombreux médicaments...

                                                                              Pour que le personnel médical s’y oppose à ce point.... on peut se poser des questions... pendant ce temps on néglige totalement dans l’info la grippe classique qui fait pratiquement autant de morts chaque année que les accidents de la route en France !!

                                                                              Notre monde occidental capitaliste au bord du gouffre n’en est plus à un mensonge près pour gagner du pognon, mais le doute s’installe dans les esprits, et le château de cartes du monde du progrès théorique et de la science omniprésente, dévoyée pour des raisons bassement commerciales, ce monde d’illusions est au bord de l’effondrement.....

                                                                              l’histoire de ce vaccin nous prouve à quel point de décadence et de reniement de valeurs éthiques, les tenants de la machine infernale capitalisante, à faire du fric par tous les moyens, nous entraine...

                                                                              Quitte à mettre en danger le vivant, notre nourriture, notre air, notre eau, nos abeilles, nos fleurs, voir nous même, en nous injectant des substances dont l’utilité n’est pas prouvée, pour des intérêts bassement matérielles et pognonnisantes...


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 10:49

                                                                              Le recentrage des commentaires sur l’article proposé est toujours pertinent et n’est pas négociable. Il appartient à la personne qui s’écarte du sujet d’expliciter le lien avec l’article, à défaut de présenter ses excuses à l’auteur, à qui vous feriez dire des choses qu’il n’a pas dites. . Et à ce titre, ma question est pertinente, pas votre réponse.

                                                                              Vos méthodes Léon, poussent tout les intervenants à se radicaliser. Vous êtes générateur de clivages malheureux et qui n’ont pas lieu d’être ici. Vous utilisez des méthodes d’ayatollah, d’intégriste de la pensée, et ceci justifierait votre exclusion de ce site.


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 10:53

                                                                              Vos méthodes Léon, poussent tous les intervenants à se radicaliser.

                                                                              C’est vous et vous seul qui, systématiquement sur tous les articles relatifs à ce sacndale H1N1 faites dévier le débat sur les avantages de la vaccination en général et vous en prenez à ces irrationnels des médecines douces que vous haïssez on ne sait pas pourquoi, et on s’en fout.


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 10:58

                                                                              Léon, on devrait vous exclure de ce site parce que vous y êtes un fauteur de troubles, et aussi parce que vous avez déclaré avoir honte d’y participer. 


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 12:21

                                                                              Renève, vous souvenez vous de Romain de Pescara contre qui votre sinistre bande avait prononcé une fatwa ?

                                                                              Voici ce qu’il écrivait avant de déserter Avox suite à vos harcèlements :

                                                                              Par Romain de Pescara (xxx.xxx.xxx.69) 29 juillet 2007 00:37

                                                                              "Pasteur, mystification et vaccination

                                                                              Quand on sait que, d’une part, la vaccination systématique contre la rougeole correspond à l’accroissement exponentiel des cas de maladie de Crohn et que, d’autre part, le BCG ne protège plus contre la tuberculose, on peut se poser des questions sinon sur la validité des vaccins, du moins sur leur opportunité. Au delà de ce sujet, un petit retour en arrière sur Pasteur, figure emblématique des vaccins, peut nous aider à mieux comprendre les enjeux politiques, sociologiques, économiques et sanitaires des vaccins. Considéré en France et à l’étranger comme le père de la médecine scientifique moderne, Pasteur grâce à ses découvertes, dont le vaccin contre la rage, aurait sauvé des millions de vie. Hélas, la vérité historique est tout autre.

                                                                              Incontestablement Pasteur fut un chercheur de très haut niveau. Mais nombre de ses découvertes sont - comme on le dirait pudiquement aujourd’hui - entachées d’irrégularités : chiffres faussés, travaux de prédécesseurs non mentionnés, effets secondaires sous-estimés et même cachés... Comment et pourquoi de tels actes ont-ils pu être possibles ? Pourquoi est-il toujours difficile de remettre en cause Pasteur ? Pourquoi des savants comme Claude Bernard, Marcellin Berthelot ou Antoine Béchamp, pourtant célèbres eux aussi, n’ont-ils pas pu faire éclater la vérité ?

                                                                              Le centenaire de la vérité

                                                                              La légende de Pasteur aurait pu tranquillement continuer. Car c’est lui qui a le mieux décrit comment les méchants microbes attaquaient les pauvres humains. Et c’est grâce à ce personnage historique que les autorités sanitaires ont pu faire passer les messages sur l’hygiène indispensable dans les hôpitaux et les maisons. Découverte des microbes, de la fermention, de la vaccination... il n’en fallait pas beaucoup plus pour faire de Pasteur un héros national. Or, manque de chance pour lui, en 1995, la communauté scientifique a voulu commémorer le centenaire de sa mort. Des biographes convaincus ont fouillé dans les archives. Ainsi le Dr Patrice Debré a publié un livre* à la gloire de Pasteur, dans lequel on découvre, au détour des lignes, des pratiques pour le moins douteuses. Depuis, d’autres auteurs, comme le Dr Eric Ancelet**, ont alors systématiquement recherché la vérité. Le magazine Belle-santé a relayé les sérieux doutes qu’historiens et scientifiques ont récemment émis sur les inventions de Pasteur.

                                                                              Un opportuniste proche de l’Impératrice Eugénie

                                                                              Pasteur a toujours su s’appuyer sur les travaux de ses contemporains. C’est normal pour un esprit scientifique ouvert. Ce qui l’est moins, c’est qu’il se soit toujours arrangé pour qu’on oublie ses prédécesseurs. En outre, il a utilisé ses relations haut placées - et il ne pouvait guère aller plus haut puisqu’il était dans les meilleurs termes avec l’épouse de Napoléon III - pour présenter « ses » inventions et faire avancer sa carrière. Pasteur s’est appuyé sur les travaux de Béchamp, de Berthelot ou même de ses collaborateurs qu’il a rarement cités. Parmi ces derniers, Charles Chamberland a découvert le vaccin stable contre le charbon ; Emile Roux a mis au point l’atténuation des vaccins ; et son propre neveu, Adrien Loir a écrit : « dès le premier jour, j’étais devenu sa chose, l’accessoire indispensable dont il userait à sa guise sans trouver ni résistance ni contradiction ». Plus grave, en s’opposant systématiquement à des hypothèses scientifiques audacieuses, il ralentit les progrès de la recherche. Le Dr Eric Ancelet écrit : « En 1878, Pasteur nie toujours farouchement l’existence des enzymes, contre l’avis de Marcellin Berthelot, Claude Bernard et Antoine Béchamp. Büchner aura le Prix Nobel en 1907 pour cette découverte de Béchamp. » Il aura fallu 30 ans, pour revenir sur une erreur !

                                                                              La supercherie de Pouilly-le-Fort

                                                                              Parmi les expériences publiques, mises en scènes par Pasteur, celle de Pouilly-le-Fort en 1881 est caractéristique des méthodes employées par le « grand » homme. La presse, de nombreux médecins, des vétérinaires et des hommes politiques sont invités à une séance de vaccination sur 2 groupes de moutons. Le premier groupe est vacciné contre le charbon. Le second ne l’est pas. Tous les animaux reçoivent ensuite une inoculation de la maladie. Quelques jours plus tard la différence est nette : les animaux du premier groupe survivent, pas ceux du second. C’est la grande victoire de Pasteur, la preuve de son génie. Sauf qu’il s’agit d’un vaccin « emprunté » à Toussaint (qui ne fait pas partie de l’équipe de Pasteur) et amélioré par Roux et Chamberland qui, eux, font partie de son équipe.

                                                                              Certains que le vaccin mis au point par Pasteur serait un échec et devant la peur du ridicule, Roux et Chamberland avaient réussi à imposer cette tricherie. Aujourd’hui Toussaint est oublié et, dans les documents d’histoire, sa découverte n’existe que rapportée au « vaccin » de Chamberland et de Pasteur. Personnage parfois oublié, Emile Roux était un proche collaborateur de Pasteur. C’est lui qui a “peaufiné” les vaccins en mettant au point leur atténuation de façon à empêcher le germe d’agir. L’atténuation se fait physiquement (chaleur) ou chimiquement (oxygénation, acides...). Émile Roux sera à l’origine de nombreuses découvertes pasteuriennes. Il en voudra à Pasteur, le quittera pour revenir plus tard vers lui et prendre la Direction de l’Institut Pasteur. Émile Roux a brûlé de nombreuses notes et la majeure partie de sa correspondance. Autant de preuves à détruire ?

                                                                              Ne pas se tromper de combat

                                                                              Déboulonner la statue de Pasteur ne signifie pas qu’il faille s’attaquer à la médecine en général et à la vaccination en particulier. Les vaccins ont, selon les maladies, une efficacité plus ou moins grande et des effets secondaires différents. Chaque cas est à étudier en fonction du bénéfice risque pour l’individu et pour la société. L’éradication de la variole grâce à la vaccination est un fait historique. Le fait que certains vaccins comme le BCG soient à la fois inopérants et obligatoires en France (mais pas dans les autres pays) pose un autre problème : celui de la décision du législateur ou du politique sur des sujets qui relèvent à la fois de la vie privée de chacun et de l’intérêt commun. C’est en disant la vérité que des murs peuvent tomber : en déboulonnant Staline et Lénine, le mur de Berlin est tombé. En déboulonnant Pasteur, le mur qui sépare la plupart des patients de leur médecin pourra aussi tomber. Car il faut espérer une meilleure compréhension de part et d’autre. François Thiéry

                                                                              * Dr. Patrice Debré => Louis Pasteur - Flammarion 1994. ** En finir avec Pasteur, un siècle de mystification scientifique - Dr Eric Ancelet - Collection Résurgence - Editions Marco Pietteur

                                                                              Un peu d’histoire

                                                                              • 14 mai 1796 : Jenner, médecin anglais inocule sur un enfant de 8 ans en bonne santé du pus de variole prélevé sur une fermière malade. L’enfant ne meurt pas. La vaccination est inventée.

                                                                              • 27 décembre 1822 : Naissance de Louis Pasteur

                                                                              • 1847 : Inspiré par les travaux de Jean-Baptise Dumas, Pasteur présente une thèse sur la cristallographie. Il s’agit d’une découverte importante sur les déviations de la lumière.

                                                                              • 1854 : Antoine Béchamp prouve que les fermentations sont dues à des organismes vivants microscopiques.

                                                                              • 1857 : Nommé Directeur scientifique à l’Ecole Normale Supérieure, Pasteur entame les recherches sur la fermentation et invente un procédé qu’il appelle “pasteurisation”.

                                                                              • 1864 : Pasteur prouve en public que la génération spontanée n’existe pas. C’est le début de sa célébrité pupulaire.

                                                                              • 1867 : Béchamp communique à l’Académie des Sciences la nature parasitaire de la maladie du ver à soie et les moyens de l’éradiquer.

                                                                              • 1867 : Lester, chirurgien anglais, invente l’antisepsie. Sa découverte reste peu connue, mais sera reprise plus tard par Pasteur.

                                                                              • 1868 : Sans citer Béchamp, Pasteur s’attribue la découverte de la maladie du ver à soie, découverte qu’il dédie à l’Impératrice Eugénie. Par la suite, les biographes de Pasteur oublieront systématiquement les travaux d’Antoine Béchamp sur la fermentation et sur le ver à soie.

                                                                              • 19 octobre 1868 : Pasteur est victime d’une hémiplégie. Il est paralysé du côté gauche.

                                                                              • 1877 : Pasteur, à la suite de l’allemand Koch, travaille sur la maladie du charbon.

                                                                              • 1879 : Galtier pose les principes de la vaccination contre la rage.

                                                                              • 1880 : Toussaint invente le premier vaccin contre le charbon.

                                                                              • 1881 : A Pouilly-le Fort, devant des médecins et des journalistes, Pasteur fait croire qu’il est l’inventeur du vaccin contre le charbon.

                                                                              • 22 juin 1885 : Pasteur injecte le vaccin de la rage à un enfant de 11 ans qui meurt le lendemain. D’autres essais seront des échecs : les enfants meurent. La mort est attribuée à la rage, ce qui n’est pas prouvé.

                                                                              • Juillet 1885 : Après atténuation du vaccin, Pasteur inocule la rage au petit Joseph Meister puis le vaccine. L’enfant survit. C’est le succès. Ceux qui remettent en cause la méthode de Pasteur sont traités d’obscurantistes.

                                                                              • 1886 : Un enfant vacciné meurt suite à la vaccination. Le père porte plainte. L’autopsie confirme que c’est le vaccin qui l’a tué. Mais une contre-expertise mensongère pour sauver “l’évolution de la science” blanchit Pasteur.

                                                                              • 1887 : Fondation de l’Institut Pasteur sous tutelle du ministère du Commerce et de l’Industrie. Le vaccin contre la rage est fabriqué selon une autre méthode jugée moins dangereuse.

                                                                              • 1888 : Pasteur, paralysé, ne peut plus parler

                                                                              • 1895 : Mort de Pasteur. Funérailles nationales.
                                                                              "


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 12:24

                                                                              Vous allez ganger, vous et votre sordide bande, le trio infernal, mais ce sera une victoire à la Pyrrhus : il ne restera bientôt plus sur Agoravox beaucoup de personnes dignes.


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 12:44

                                                                              « Eh bien au lieu de nous harceler ainsi, demandez officiellement et au grand jour à la direction d’Agoravox l’exclusion de Léon et la mienne, » (Renève)

                                                                              Eh bien oui, je demande publiquement ici à la direction d’Agoravox l’exclusion de Léon et sa bande parce que je ne resterai pas sur un site où ils imposent leur police de la pensée, d’auant que cette police agit au nom d’intérêts que je considère comme dangereux pour la population.

                                                                              J’ajoute que ces trois là sont capables de créer sur Avox beaucoup plus de buzz que moi tout seul. C’est pourquoi je ne leur tiendrai aucune rigueur s’ils choisissent de conserver ces trois là et de me voir quitter les lieux, comme l’ont fait bien d’autres personnes de valeur avant moi, personnes auxquelles je ne me compare pas, cela va sans dire.


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 14:54

                                                                              A tous, lisez ceci, vous ne regarderez plus jamais les vaccineurs du même oeil :


                                                                              Question : Les vaccins sont-ils vraiment efficaces et utiles ?Nous nous fonderons sur la diphtérie et sa vaccination pour étayer nos propos  :

                                                                               

                                                                              Extrait du livre « Vaccinations Les vérités indésirables » Du Professeur Agrégé de biologie Michel Georget. ed. Dangles Préfacé par le Professeur Pierre Cornillot doyen fondateur de la faculté de médecine de Bobigny.

                                                                               

                                                                              " Pourquoi la diphtérie ? c’est un vaccin toujours pratiqué et toujours obligatoire en France seul pays d’Europe où il est obligatoire. La démonstration de son inefficacité ne requiert pas 30 pages de lecture. Si je voulais traiter la même manière tous les vaccins il me faudrait 400 pages que vous ne liriez pas, donc ces 7 pages sont la démonstration pour un vaccin. Je peux faire la même chose pour les autres.


                                                                              Une démonstration en rêgle des méthodes qui sont de véritables escroqueries intellectuelles utilisées par le vaccineurs.

                                                                              extrait : Faut-il pour s’en convaincre citer encore l’0. M. S.(« Le Rôle de l’immunisation dans la lutte contre les maladies transmissibles » (Cahiers de santé publique O. M. S., n° 8, p. 64 ; 1962) qui relate :« II est vrai, cependant, que la fréquence des cas nouveaux de diphtérie peut augmenter et diminuer indépendamment des programmes de vaccination. Il y a une centaine d’années (1858), Sir John Simon, premier titulaire du poste de Médical Officer au Conseil privé de Grande-Bretagne, disait : « La diphtérie est une maladie qui, bien qu’elle ait été autrefois répandue, est presque inconnue de la génération actuelle des médecins britanniques ». » Or, à cette époque le vaccin n’existait pas."


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 14:57

                                                                              Vos méthodes Léon, poussent tout les intervenants à se radicaliser. Vous êtes générateur de clivages malheureux et qui n’ont pas lieu d’être ici. Vous utilisez des méthodes d’ayatollahs, d’intégriste de la pensée qui rendent tout débat serein impossibles sur des sujets stratégiques, et ceci justifierait votre exclusion de ce site.


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 16:35

                                                                              Les soviétiques disaient : « La Pravda est un journal d’information formidable, à condition de comprendre le contraire de ce qui y est dit ». Il en est de même ici des propos de Léon concernant la vaccination.


                                                                            • JL JL 4 octobre 2009 17:29

                                                                               Caveman nous dit : « N’oublions jamais que l’industrie pharmaceutique a besoin de faire des bénéfices et de ce fait est très présente sur les marchés boursiers. »

                                                                               « Dans un marché orienté à la baisse, Sanofi-Aventis a tiré son épingle du jeu ce vendredi. Après avoir évolué toute la journée dans le vert, le titre termine à l’équilibre à 49,70 euros, profitant à la fois de son caractère défensif et des tests concluants de son vaccin contre la grippe A ».

                                                                              Ceci expliquerait-il cela ? De fait, il est très rationnel pour ceux qui ont beaucoup d’actions Sanofi-Aventis de faire l’apologie de la vaccination. Quant à faire taire les opposants de façon terroriste, c’est inacceptable.


                                                                            • Christoff_M Christoff_M 4 octobre 2009 02:24

                                                                              Relisez « the constant gardner » c’est le meilleur des mondes de la santé pour la planète, quand on la laisse au main de grands groupes pharmaceutiques, et de pognonistes, les politiques montrent de plus en plus leur limite et leur role de grands guignols pour « faire passer la pilule »...

                                                                              D’ailleurs les politiques on les envoie chez Ruquier, faire les guignols...

                                                                               alors que les gros « pontes » des banques, de l’industrie, des grands labos ont eux mêmes leurs conseillers, voir leur radio ou leur télé ou ils viennent rarement communiquer.... ils sont de moins en moins visibles, d’ou les tomates et les œufs quand ils daignent descendre dans l’arène des basses classes, faire une visite, témoigner, mais quand vous voyez ces corbeaux de mauvaise augure, en général c’est pour apprendre une charrette ou la fermeture de votre entité, après des « je vous promets que non, jamais avec moi, deux ans auparavant ».... n’est ce pas monsieur Ghosn...

                                                                              Les grands labos sont encore plus opaques, j’ai failli travailler pour une boite de Pao qui traitait de données « sensibles », le profil comptait moins que l’aspect sérieux du bonhomme, le type était en train de racheter trois photogravures sur Paris, boulot inintéressant au possible, mais très bien payé... j’ai visité, vu le matériel, visiblement le médoc, ça rapporte autant voir plus que des ateliers destinés au people....

                                                                              Il y avait bien sur du Iso la dedans et la volonté de passer pour des gens très clean....

                                                                              Étrange les labos nous polluent avec leurs drogues chimiques, les poissons sont nourris avec des déchets, dans les grandes fermes d’élevage et des pilules genre granulés qu’on donnait aux vaches folles...

                                                                              Et c’est à vous qu’on demande de payer des taxes !! pas à ces industriels qui polluent la mer, les animaux, les corps, et la planète par conséquent.... mr Hulot vous vous etes bien fait enc... avec un grenelle signé avec des avocats d’affaires, rois de l’embobine, du mensonge et de la com.... grace à vous les français payent encore pour des grands groupes qui nous polluent physiquement, chimiquement et cérébralement par des campagnes bidons.... cela donne les campagnes ridicules de Bachelot, alors que le nombre de morts est ridicule et l’effet d’affolement complètement disproportionné....

                                                                              le bon sens ne s’apprend pas dans les hautes sphères en France, on y respire de plus en plus un air rance et coorompu par les pots de vins des pognonnistes de la planète !!!!

                                                                              Au détriment du consommateur et du citoyen.... plus ce gouvernement communique sur un thème, plus il y a un grand vide derrière sur le terrain.... remarquez comme la grippe a permis d’éluder les grèves de rentrée et le problème des classes et de l’enseignement que monsieur Darcos n’a fait qu’accentuer comme tout ces grands réformateurs plein de génie qui l’ont précédé !!!


                                                                              • JL JL 4 octobre 2009 10:26

                                                                                Bonjour Chantecler, mes excuses pour le mouvement d’humeur de l’autre jour, j’étais en violentre diatribe contre Léon et vous en avez fait les frais.

                                                                                Ce lien que vous indiquez est intéressant, bien que l’article n’apporte pas de réponses mais pose de bonnes questions. Il s’agissait d’un sondage.

                                                                                Pour autant, la discussion est intéressante. Je ne l’ai pas entièrement parcourue, loin s’en faut. Mais la première intervention est très intéressante. J’ai noté ceci :

                                                                                3 - Le vaccin est-il efficace seulement si tout le monde est vacciné ?

                                                                                ça dépend des maladies visées : les maladies très contagieuses (polyo, grippe, etc.) sont effectivement mieux combattues si toute la population résiste, chacun protégeant lui-même et son voisin, en faisant barrage à l’agent infectieux au passage. Mais il n’empêche pas cet agent d’arriver quand même chez le voisin par d’autres voies (le virus de la grippe, par exemple). Il est souvent évoqué un seuil de 70 % de vaccinés, qui permettrait de protéger la population de l’épidémie. Ce seuil n’est pas vraiment validé.

                                                                                A cette réponse il convient de dire deux choses : premièrement, ça dépend du degré de contamination du virus et de son mode de propagation. C’est tellement important que le taux de 70% n’a aucun sens.

                                                                                Deuxièmement, avec la mondialisation, et comme il est impensable de vacciner la planète entière contre tout et n’importe quoi, il y aura toujours des « importations » de virus qu’on aura tenté d’éradiquer chez nous. Je rappelle que la France est curieusement un des rares pays à pratiquer la vaccination obligatoire.

                                                                                Enfin et surtout, c’est quoi ce monde aseptisé dans lequel prétendent nous faire vivre les ayatollah de Big Pharma alors que leurs collègues de Big Chemical en tête mais aussi de Monsanto et compagnie nous empoisonnent et empoisonnent la planète avec leur productions de mort ?

                                                                                Mais j’arrête là car j’en aurais pour la journée, et je risque de me répéter.


                                                                              • JL JL 4 octobre 2009 15:09

                                                                                @ Chantecler, effectivement, je suis en train de lire, c’est édifiant.

                                                                                Pour ce qui concerne l’obligation française, je pense qu’il est pertoinent de se poser la question du lien avec le remboursement par la Sécu. Il me semble qu’il doit être plus difficile de faire admettre l’obligation vaccinale dans des pays à forte tradition libérale, à des gens qui en plus doivent payer cette vaccination. Les assurances privées ne l’acceptent probablement pas non plus puisqu’en l’occurence il s’agit d’intérêts commerciaux concurrents sans aucune autre espèce de considération.

                                                                                C’est ainsi que notre belle idée de Sécurité sociale est battue en brèche. Le seul moyen de la sauver serait de commencer par nationaliser l’industrie des vaccins.


                                                                              • JL JL 4 octobre 2009 15:45

                                                                                effectivement. Plus généralement, les Français risquent d’être les grands perdants de la mondialisation libérale, puisqu’ils ne sont pas vaccinés contre le libéralisme.

                                                                                Nous sommes contraints aujourd’hui de payer un tribut à nos exploiteurs ancestraux et un tribut supplémentaire aux nouveaux maîtres du monde. Une double peine dont nous aurons du mal à nous remettre.


                                                                                ps. Pour en revenir au sujet de la vaccination et des croyances, ce n’est pas forcément une question de peur de la nouveauté : lors de la découverte du radium par Pierre et Marie Curie, les médecins de l’époque croyait que la radio-activité allait sauver l’humanité de tous ses maux corporels. Ils en mettaient partout ! C’était complètement irrationnel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès