Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Grand Traité Transatlantique (#TAFTA) expliqué aux nuls

Le Grand Traité Transatlantique (#TAFTA) expliqué aux nuls

Bien caché derrière cette campagne européenne calamiteuse, on commence à entendre en sourdine une inquiétante mélodie… des acronymes obscures : TAFTA. GMT. TTIP. PTCI. APT. J’ai décidé de retenir le nom de TAFTA qui signifie Transatlantic Free Trade Area pour vous expliquer le plus simplement possible ce qui se cache derrière le Grand Traité Transatlantique. Âmes sensibles s'abstenir !

Le TAFTA, kézako ?

Derrière le TAFTA, on retrouve l’idée tenace de mettre en place une zone de libre échange transatlantique. Déjà après la chute du mur de Berlin, la poussière n’était pas encore retombée que les États-Unis et les États européens signaient déjà une première « résolution transatlantique ». Mais le TAFTA irait bien plus loin, puisqu’il prévoit une véritable zone de libre échange total pour le commerce et les investissements entre les USA et l’UE. En gros, on veut demander aux États de se plier aux normes créées par et pour les multinationales, de l’ultra-libéralisme total.

Cela nous concerne-t-il tous ?

Ce Traité ne concerne pas uniquement les politiciens et les chefs d'entreprise. Aujourd’hui, l’économie réunit tous les domaines de la société et cetaccord mettrait dans la balance notre sécurité alimentaire, notre politique concernant l’écologie, l’énergie, la santé, la culture, l’emploi et la sécurité sociale, le secteur public en général, la liberté du web etc. Pour faire bref, il pourrait transformer le modèle « social » français en celui des États-Unis, vous savez, ce pays modèle dans lequel plus de 15% de la population vit sous le seuil de pauvreté…

stop-tafta.jpg

Faut-il dire NON au TAFTA ?

TAFTA veut harmoniser les normes existant aux États-Unis et en Europe. A priori, dans un monde honnête et juste, rien d'alarmant... Par exemple, pour notre sécurité alimentaire, l’UE interdit certains produits car les OGM qu’ils contiennent ne respectent pas certaines normes. TAFTA pourrait permettre d'harmoniser cette décision partout dans le respect des consommateurs citoyens. Mais non, c'est l'inverse qui risque de se produire.

On le saurait si les accords commerciaux se préoccupaient de notre santé. C’est bien le commerce qui doit être favorisé par le Traité.

Accepter ce Traité, c’est ouvrir les portes à un cheval de Troie dépossédant les « élus » de leurs capacités à poser des garde-fous aux désirs cupides des multinationales. Et donc de voir les OGM débarquer dans nos assiettes en toute légalité et sans aucun recours citoyen possible !

Les « élus » pourront-ils freiner le TAFTA ?

Cet accord garantit des conditions de commerce optimales dans toute la zone du monde dit « occidental ». Qui dit conditions de commerce optimales dit que tout État qui tentera de s’élever contre une décision d’une multinationale devra répondre de ses actes devant un Tribunal international indépendant. Qui dit indépendant des États dit non démocratique. Ces tribunaux, au nom du sacro-saint commerce, donneront donc naturellement raison aux multinationales et à leurs velléités face au désir des États de protéger leurs citoyens. Nos élus ne pourront pas freiner le TAFTA une fois celui-ci mis en place.

Les entreprises porteront plainte dès qu’elles jugeront qu’un État, par ses lois et règles, porte atteinte à ses profits réels ou espérés.

tribunal tafta

S’il y a de quoi s’indigner, ce genre de pratiques existe déjà : le cigarettier Phillip Morris a attaqué l’Uruguay et l’Australie à cause de leur législation anti tabac, une société américaine a attaqué le Canada parce que le pays refuse l’extraction du gaz de Schiste, plusieurs pays européens ont attaqué l’Égypte parce que le pays à augmenté le salaire minimum… (vive la mondialisation économique !)

Demain avec le TAFTA, l’Europe dira bonjour aux médicaments testés on ne sait comment aux États-Unis, aux OGM, à l’exploitation du gaz de Schiste, au poulet chloré, au bœuf aux hormones, au porc à la ractopamine etc. En revanche, elle pourra dire adieu au salaire minimum, à la neutralité du net, à la sécurité sociale, à l’exception culturelle etc.

Le TAFTA retirerait le peu de souveraineté politique qui restait au peuple. Cette souveraineté ira toute entière aux plus gros groupes économiques du monde. Le rêve !

Pourquoi vouloir du TAFTA ? L’arnaque du CEPR

Après avoir lu tout cela, vous devez vous demander pourquoi nos chers élus veulent de ce Traité puisqu’il a l’air si mauvais ? Voilà pourquoi.

Selon un rapport du CERP, le Traité provoquera un essor économique en Europe et permettra à tous les ménages de gagner la bagatelle de 500€/an en plus à partir de 2029 ! Mais comme je sais que vous êtes intelligents vous devez vous dire : Oui, mais d’ici 15 ans avec l’augmentation du coût de la vie, ces 500€ ne vaudront plus grand chose ! Et puis attendre 15 ans, pour ça, la belle affaire ! Et vous avez raison.

L’arnaque va beaucoup plus loin, car savez-vous qui a dirigé l’étude du CERP (Center of Economic Research Policy) ? C’est Guillermo de la Dehesa, un conseiller de la magnifique banque Goldman Sachs, entouré entre autres d’un conseiller d’un laboratoire pharmaceutique et d’un ancien dirigeant de Coca-Cola. D’autres puissantes multinationales poussent en faveur de la validation du TAFTA : Walt Disney, Michelin, Nestlé, Unilever, la Warner, Microsoft etc.

Comme un malheur n'arrive jamais seul, on retrouve aussi dans les ardents défenseurs du TAFTA Michael Taylor, ex vice-président de la multinationale à boycotter, Monsanto. Il s’exprime désormais au nom de la FDA, Food and Drug Association.

Ce monde tourne à l’envers non et j’ai mal à la tête, pas vous ?

Voyez au grand jour le visage de ce que l’on appelle la « démocratie occidentale » : un traité opaque dont les médias ne parlent pas sciemment et dont les citoyens n’ont pas connaissance, soutenu par les plus grosses entreprises du monde, pourrait venir supplanter les souverainetés étatiques afin de porter l’ultra-libéralisme à son paroxysme. Injustice total(itair)e !

Conclusion

Le TAFTA sera LE moyen LEGAL pour les lobbies et autres groupes d’influence de faire valider en Europe toutes les « saletés » qu’ils ont cherché à faire passer sans succès depuis une quinzaine d’années. Il est encore temps d’empêcher ce désastre et cette future tyrannie des multinationales sur les États et les peuples.

Soyez-en sûrs, une fois mis en action d'ici fin 2015 ce Traité sera indestructible. Alors il faut agir, et maintenant ! Faites tourner le message !

 

NB : Voici les différents noms utilisés pour faire référence au Traité transatlantique (pour mieux tromper l'ennemi - le peuple -, la meilleure technique est de lui faire ignorer jusqu'au nom de ce qu'il veut combattre !

TAFTA - Transatlantic Free Trade Area 
TTIP - Transatlantic Trade and Investment Partnership
GMT - Grand Marché Transatlantique
APT - Accord de Partenariat Transatlantique
PTCI - Partenariat Transatlantique de Commerce et d'Investissement.

 

Vous pouvez aussi suivre les réflexions de L’Indigné du Canapé sur Facebook et Twitter !


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • L'Indigné du Canapé L’Indigné du Canapé 29 mai 2014 13:16

    @Demosthene

    Non, cet article a passé les mailles de la modération assez rapidement. En revanche j’ai essayé à trois reprises de faire valider un article sur le boycott des produits israéliens produits sur des terres israéliennes... Peine perdue !

    Bien à vous

    L’ I


  • Patrick Samba Patrick Samba 29 mai 2014 18:21

    Quand on n’arrive pas à faire passer un article en modération, on le peut le passer, certes sans photo mais qu’importe, dans les commentaires. Et avec d’autant moins d’hésitation qu’ils sont de l’article de l’auteur ! smiley Ainsi au moins il n’est pas définitivement perdu.

    On peut aussi tenter de le passer encore et encore, mais comme les « auteurs » et modérateurs ne maitrisent rien, qu’AV fonctionne qu’avec le bon vouloir de la rédaction (respecte-t-elle toujours ses propres règles ? Impossible de le savoir, quoique...),et qu’on ne peut savoir avec certitude si in fine parfois il y a censure, pourquoi ne pas s’autoriser à la contourner ?
    Un petit bonjour au passage aux salariés de la rédaction, et éventuellement au proprio s’il lit tous les articles et commentaires ! smiley


  • berry 29 mai 2014 22:25

    Il faut boycotter les produits américains par la même occasion.

    Ces pourris de mafieux américains veulent racketter la BNP de 10 milliards de dollars, pour non-respect de l’embargo contre l’Iran et Cuba.

    La banque française a réalisé des opérations bancaires avec l’iran et cuba, non pas depuis les USA, mais à partir de pays qui ne pratiquaient pas d’embargo.
    Il est juste reproché à la banque d’avoir utilisé des dollars !

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/05/29/les-etats-unis-reclament-plus-de-7-milliards-d-euros-a-bnp-paribas_4428961_3222.html#

    Encore un scandale que notre gouvernement ne se presse pas de dénoncer, en bon petit caniche des américains.
    Les consommateurs et les contribuables français vont payer la note.


  • Alpo47 Alpo47 29 mai 2014 10:07

    Et c’est pour éviter une prise de conscience générale et réaction de rejet que notre « Flamby » déclarait récemment qu’il fallait accélérer cette négociation « avant que la résistance ne s’organise » ...

    Juste un exemple parmi tant d’autres. Ils sont pas beaux nos politicards élus ?

    L’absence totale d’honnêteté et la capacité à la trahison sont leurs plus grandes « qualités » pour leurs postes.

    Sombre est notre avenir...


    • claude-michel claude-michel 29 mai 2014 10:16

      +++Excellent article...sur les vautours de la finance internationale.. !


      • colere48 colere48 29 mai 2014 14:27

        Oui hélas... 
        le TAFTA n’est pas un doux tissu de protection  smiley 


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mai 2014 10:22

        Nos députés en cachette viennent de voter un bidule qui modifie le code des contrats, pour faciliter l’application des accords, en supprimant dans la législation française ce qui pourrait gêner les multinationales.

        On ne nous dit pas tout ! Il n’y a pas 1, mais 3 Traités en cours de négociation :
        * TAFTA
        * Le Traité AECG avec le Canada
        * Le Traité dit TISA, entre les USA, la Commission européenne et 21 autres pays.

        Ces Traités ont plusieurs objectifs au delà du commerce, il s’agit de géopolitique contre la Russie, mais aussi d’en finir avec les Etats Nations européennes.

        En finir avec les les Etat Nations, par le bas par les euro régions, et par le haut par les Traités transatlantiques.
         « Allons nous laisser détruire les Nations ? »par Asselineau.


        • almodis 30 mai 2014 14:49

          justement , l’histoire de BNP Paribas n’est elle pas largement médiatisée pour servir d’ « exemple » , et dire : « vous voyez les Etats peuvent gagner contre une grande entreprise ? »

          mais en ce qui concerne le TAFTA , je crains qu’il ne soit TROP TARD / 

          PAUVRE SENAT !!!

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 2014 07:55

          almodis,
          C’est aussi ce que j’ai pensé quand j’ai entendu l’info : « les premiers missiles arrivent ! », ou vous vous soumettez, ou vous allez payer !


        • CASS. CASS. 1er juin 2014 13:11

          mouai en route pour le roi du monde rothschildiens mamon sur son trône du dit isra el et son monde esclavagisé et d’ esclaves


        • Gugu Gugu 29 mai 2014 10:27

          Je vous trouve bien alarmiste à l’égard de ce traité, comme si vous ignoriez que nos représentants font tout pour défendre nos intérêts, nous le peuple libre et souverain.

          Dans votre argumentaire vous rejetez d’emblée des choses que vous ne connaissez pas : vous ne voulez pas de poulets lavés au chlore, pourtant nos bons amis étazuniens en mangent depuis longtemps sans s’en plaindre. Quand aux OGM, vous oubliez que c’est pour le bien de tous qu’ils sont développés, ainsi, chaque agriculteur peut épandre les meilleurs herbicides/insecticides sur ses cultures sans mettre en danger le rendement de celles ci. Le gaz de schiste, mais on est en pleine dépendance énergétique, alors qu’importe la pollution de quelques nappes phréatiques, si l’on peut être autonomes pour quelques années...
          Et puis les 500€ que ce traité va nous faire gagner d’ici 15 ans, ils tombent à pic vu la crise économique qu’on subit par faute à « pas d’chance ».
          Non, vraiment, je vous trouve assez dur envers les gens qui déploient une grande énergie à nous faire vivre dans un monde meilleur, j’hésite d’ailleurs à vous taxer de COMPLOTISTE, insulte suprême s’il en est.

          Bien à vous,
          Gugu


          • clermontparis 29 mai 2014 11:21

            @Gugu
            Je ne suis pas sûr que les + ou les - soient sûrs de l’opinion exprimée . Pour l’humour je mets un + .


          • Gugu Gugu 29 mai 2014 11:39

            @ clermontparis : merci à vous d’avoir saisi l’humour dans le ramassis de conneries de mon commentaire  smiley


          • files_walQer 29 mai 2014 12:46

            @gugu


            Mince, je me suis arrèté à la première ligne. Ca m’apprendra à lire en diagonale.

          • L'Indigné du Canapé L’Indigné du Canapé 29 mai 2014 13:18

            @Gugu

            J’ai mis « + » également, l’humour (le cynisme même) était tout de même assez évident !
            Merci !

            L’ I


          • Laurent 47 29 mai 2014 13:33

            Mais on ne leur interdit pas, à eux, de vivre dans un monde meilleur ! Où allez-vous chercher ça ? S’ils veulent manger du poulet à la javel, ou même boire directement de l’eau de javel au goulot de la bouteille, pourquoi voudrait-on les en priver ? S’ils ont des abeilles résistantes aux insecticides des cultures O.G.M. tant mieux pour eux ! Quant aux gaz de schiste, j’avoue que si je suis un consommateur de gaz européen, je ne me sers pas du robinet de l’évier pour éclairer ma cuisine, comme aux Etats-Unis !


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2014 02:15

            @ GUGU


            Ne mett ez rien de vital au deuxieme étage ; beaucoup ne trouvent pas l’ascenceur. J’ai des commentaires negatifs chaque fois que je dis que, par definition, dans une population normale, la moitie des gens ont une intelligence inférieure a la moyenne... peut-etre etre que si on le dit assez ca changera... smiley

            PJCA 

          • lsga lsga 29 mai 2014 10:43

            Prolétaires européens et américains : UNISSEZ VOUS !


            • Gugu Gugu 29 mai 2014 11:13

              C’est ce qui se passe, Isga, l’union commence juste par le haut smiley


            • lsga lsga 29 mai 2014 12:30

              en fait, l’union est la conséquence de l’évolution des moyens de communication et de l’agrandissement des marchés.

               
              Qui souhaite une Révolution Internationale doit défendre TAFTA, qui unira les prolétaires européens et américains. Cette union n’aura pas pour but d’interdire les poulets aux hormones, mais de renverser partout les 1%. 

            • Laurent 47 29 mai 2014 13:06

              Les prolétaires américains ? Ca existe encore là-bas, ce truc-là ? Je croyais que McCarthy s’en était déjà occupé à l’époque ! Peut-être Barak Obama, ce descendant d’esclave ! Ou alors du côté de Wall Street, quand on les voit mettre la main sur le coeur en entendant l’hymne américain ( en fait, il paraît que c’est pour empêcher leurs portefeuilles de tomber ). Le prolétariat, il ne faut surtout pas le chercher aux U.S.A., mais dans tous les pays qu’ils ont ruinés. Demandez un peu aux mexicains du Chiapas ce qu’ils pensent du maïs O.G.M. de Monsanto, vous aurez une petite idée de la nuisance dont sont capables les Etats-Unis, dès qu’il s’agit de gagner du fric ! Et tant pis si les gens crèvent ! Dommages collatéraux, comme ils disent !


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 mai 2014 10:45

              Bonjour L’indigné du canapé,

              Le TAFTA ou TTIP donnera le plein pouvoir sur nos vies aux multinationales.

              Les multinationales pourront faire condamner les états qui s’opposent par exemple aux OGM en passent par des tribunaux supra-nationaux et demander des dommages d’intérêts colossales, les quelles seront payables par les contribuables, donc par vous et moi.

              Ses tribunaux supra-nationaux sont haut dessus des juridictions nationales court-circuitant le peu de démocratie qui nous reste ! 

              Ce traite est également un viol de la souveraineté des états !

              Le monde de la finance à déjà réussi à nous sucer annuellement 52 milliards d’Euros, ceci seulement pour les intérêts de la dette publique due à un privilège (escroquerie) qui été accordé aux banques privées à partir du 3 janvier 1973. Voire également l’article 123 du TFUE

              Le TAFTA ou TTIP c’est l’enterrement de la démocratie. Une multinationale ne pourra plus être poursuivi, car ce nouveau traité les mettra à l’abri des poursuites !

              Le TAFTA est la dernière étape de la création Européenne, donc le vrai objectif apparaît à l’horizon.

              L’Europe n’a pas été crée dans l’intérêt des citoyens européens, c’est à dire l’intérêt général des citoyens, mais pour servir l’intérêt des banques privées en tête de liste Goldman & Sachs ainsi pour satisfaire la boulimie des multinationales et leur insouciance pour les questions environnementales, sociales et autres.

              En valident le TAFTA l’Europe deviendra en sorte un n-ième état États-uniennes soumises aux intérêts lobbyistes américaines.


              • lsga lsga 29 mai 2014 12:30

                Non, c’est le Capitalisme qui donne les pleins pouvoirs à la bourgeoisie sur le prolétariat.

                 


              • L'Indigné du Canapé L’Indigné du Canapé 29 mai 2014 13:21

                @eau-du-robinet

                Oui... Bon résumé. Et pour l’article 123 du Traité de Lisbonne, je ne peux que vous suivre >> http://www.indigne-du-canape.com/larticle-123-du-traite-de-lisbonne-tue/

                Malheureusement, on vit une époque nauséabonde, mais nous ne sommes pas morts. « Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes ».

                L’ I


              • gaijin gaijin 29 mai 2014 11:02

                une petite vidéo sur une partie des enjeux de la mise en coupe réglée du monde par les multinationales :
                http://pluzz.francetv.fr/videos/la_guerre_des_graines_,102744830.html


                • Patrick Samba Patrick Samba 29 mai 2014 11:17

                  Remarquable documentaire. Merci !


                • lsga lsga 29 mai 2014 12:31

                  @gaijin : donc, toi, tu es soi-disant anarchiste, mais pour les frontières et les douanes ?

                   
                  waaoooo.....

                • gaijin gaijin 29 mai 2014 12:54

                  isga
                  je suis contre toute forme de domination d’un individu sur les autres ........
                  actuellement le danger majeur c’est la mafia internationale de la finance donc je suis contre
                  si vous préférez c’est comme la météo : quand il pleut je me protège de la pluie et quand il fait soleil je me protège du soleil .
                  libre a vous d’y voir de l’ incohérence...........


                • Piotrek Piotrek 29 mai 2014 19:30

                  @gaijin

                  Le problème c’est que ces frontières ne vous protègeront pas contre Axa, la Société Générale, le Crédit Agricole...

                  Et contre Limagrain ? l’un des 5 géants du grain mondial, qui est français, c’est dit dans l’excellent reportage dont vous donnez le lien


                • gaijin gaijin 29 mai 2014 19:39

                  la question n’est bien sur pas uniquement celle des frontières mais aussi celle de la législation interne et bien au delà celle d’un état d’esprit global
                  l’invasion américaine a commencé il y a longtemps et pas seulement en europe toutes les armes ont été utilisées qu’elles soit militaires,économiques, financières ou idéologiques ....
                  beaucoup de soi disant français qui oeuvrent en politique, dans les médias ou ailleurs sont en réalité des traitres a la solde de l’ennemi .....


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 2014 06:40

                  Piotrek,
                  Bien sûr que la souveraineté nous protègera !
                  Sous réserve, évidemment d’avoir un gouvernement soucieux de l’ intérêt général...

                  Pour mettre en place tous ces Traités, ils sont obligés de supprimer d’abord les législations nationales. Ce qui prouve bien que ces législations nationales sont protectrices de l’intérêt général et sont des entraves au renard dans le poulailler !

                  Depuis Pompidou, les législations nationales sont grignotées petit à petit.
                  C’est ce qu’ils appellent « les dérégulations ».

                  En clair toutes les lois qui protégeaient l’intérêt général, les entreprises, le code du travail, les lois sociales, les emplois, le modèle social français doit disparaitre pour laisser place à des législations au profit de la finance et des multinationales.

                  C’est donc au niveau national que toutes ces lois peuvent être remises en place.


                • sirocco sirocco 30 mai 2014 09:38

                  http://pluzz.francetv.fr/videos/la_...

                  Ce doc montre que ceux qui ne voient dans les OGM qu’un éventuel problème de santé publique (les plantes génétiquement modifiées sont-elles dangereuses pour la santé humaine ?) ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ce qui est en jeu va bien au-delà : il s’agit du contrôle mondial de l’agriculture.

                  Le TAFTA va précipiter l’émergence de ce contrôle par quelques grands semenciers.


                • CASS. CASS. 1er juin 2014 13:19

                  domination d’un individu sur les autres, narcissisme pervers


                • HELIOS HELIOS 29 mai 2014 11:22

                  On peu toujours faire la guerre aux USA... pas une guerre militaire, non, les morts chez eux et chez nous, on ne les aime pas... mais il est des guerres qui se menent dans l’ombre, sans bruit....


                  la premiere consiste a resister a « la culture » americaine.
                  Je sais bien que c’est difficile. on a deja essayé, on a appelé cela « l’exception culturelle » et on voit que ça marche. la preuve, si le TAFTA est en retard, c’ets justement a cause de cette exception. Plutot que de regarder (et acheter) les series americaines, oubliez les, comme vous devez oublier tout ce qui vient de la-bas. pas un rejet a 100%, non, mais limitez vous de façon a faire diminuer leurs profits.

                  ensuite, il faut cesser d’utiliser tout ce qui vient de « la-bas ».... vous utiliser intenet explorer (IE), Google Chrome.. preferez Opera, ou Firefox... vous allez acheter un smartphone ? choisissez un Samsung... vous allez changer de voiture, evitez les Opel (et autres chevrolet) et pensez que Ford est actuellement plus europeen qu’americain... il y a des françaises, mais aussi des koreennes, des japonaises... vous emmenez vos enfant bouffer de la merde, Quick la fait aussi bien que McDonald et oubliez le riz « oncle ben’s »... 

                  et encore... vous etes responsable de site internet ? proposez vos pages normales en français, en espagnol vous « toucherez » autant de monde que leurs versions en anglais... contestez, chaque fois que cela est possible, les textes en anglais qui n’ont rien a faire dans notre quotidien comme les pubs qui apparaissent en masse sur nos chaine : rejettez les produits qu’elle promeuvent, remplacez les par d’autres plus respectueuses de nos pays...

                  C’est vrai, ce (tres) leger effort ne changera pas les benefices de Golman Sachs, mais cela diminuera l’empreinte des USA chez nous, et cela se sentira chez eux...

                  • Fergus Fergus 29 mai 2014 11:45

                    Bonjour, Helios.

                    Bravo pour ce langage de bon sens.


                  • Fergus Fergus 29 mai 2014 11:34

                    Bonjour, L’indigné.

                    Entièrement d’accord pour dénoncer le Tafta qui est un « piège à cons » que souhaitent mettre en place les ultra-libéraux pour booster les profits des multinationales et considérablement affaiblir, par le biais des arbitrages judiciaires, les états vis-à-vis des puissants groupes industriels et commerciaux

                    Un seul petit bémol dans votre excellente argumentation : les « 500€/an en plus à partir de 2029 ! » sont, je présume, des euros constants et non des euros courant.

                    Tout doit être fait, à tous les niveaux, pour s’opposer à ce traité.


                    • Fergus Fergus 29 mai 2014 11:39

                      Ajoutons, à l’intention des personnes qui seraient tentées de voir des avantages dans le Tafta qu’elles seraient avisées de se renseigner sur l’Alena (accord de libre échange en Amérique du Nord) qui s’est révélé une catastrophe pour les Mexicains et, à un degré moindre, pour les Canadiens, seuls les Etats-Unis tirant profit de ce traité.


                    • CASS. CASS. 1er juin 2014 13:26

                      ce qui leurs permet d’engraisser leur isra el madin rothschildiens and co usuriers et leurs collabo de bruxelles et cie leurs terroristes et nos merdias.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès