• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les avions du 11-Septembre : Entretien exclusif avec Michel Charpentier, (...)

Les avions du 11-Septembre : Entretien exclusif avec Michel Charpentier, pilote de ligne et instructeur de vol retraité

Devant le foisonnement d'informations variées sur les invraisemblances de la version officielle du 11-Septembre, et plus spécifiquement sur les aspects touchant aux avions détournés et à leur utilisation par les présumés pirates de l'air, nous avons contacté un expert français en aéronautique, Michel Charpentier, qui a bien voulu répondre à nos questions. M. Charpentier est un instructeur de vol et pilote de ligne retraité avec plus de 13 000 heures de vol sur long courrier à son actif. Dans cette interview, il explique de manière argumentée les raisons pour lesquelles il ne croit pas à la version gouvernementale américaine. C'est l'une des premières fois qu'un tel expert français questionne publiquement le 11-Septembre. Souhaitons que cette prise de position amène d'autres pilotes ou spécialistes français de l'aviation à se positionner eux aussi sur le 11-Septembre et sur les points abordés dans cette interview, que voici. 


ReOpen911 : Bonjour Monsieur Charpentier. Vous vous êtes intéressé au Mouvement pour la Vérité sur le 11/9, et en tant que pilote de ligne, vous avez signé notre pétition pour une nouvelle enquête sur le 11/9. Notre association ReOpen911 aimerait comprendre l’approche que vous avez par rapport à la version officielle du 11/9 mais avant cela, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
 
 
MC : Bonjour à vous et à tous ceux qui cherchent activement la vérité et veulent la faire connaître. Et très sincèrement bravo à toute votre équipe à qui je rends hommage pour le travail considérable qu'elle a effectué dans cette voie.
 
J'ai exercé le métier de Pilote de Ligne sur long courrier depuis 1973. J'ai piloté Boeing 707, Boeing 747, Douglas DC8 et DC10, Airbus A320, A330, A340. En tant qu'Instructeur et Examinateur, j'ai formé des Pilotes de Ligne à l'exercice de leur métier de manière quasiment continue de 1983 à 2002, date à laquelle j'ai malheureusement perdu ma licence pour raisons médicales. Mon carnet de vol compte plus de 13 000 heures de vol (en majorité des heures d'instruction), et plus de 5 000 heures d'instruction et de contrôle au simulateur de vol. J'ai aussi exercé des responsabilités de cadre dans une grande compagnie française, participé au lancement des opérations d'une compagnie aérienne naissante et travaillé pour "un" grand constructeur aéronautique européen, ce qui m'a permis de former et observer des pilotes un peu partout dans le monde, sur les nouveaux avions vendus par ce constructeur... J'ai également été Pilote Professionnel et Instructeur sur Hélicoptère. Je suis maintenant en retraite.
 
 
ReOpen911 : Quand exactement avez-vous commencé à douter de la version officielle sur le 11/9 ?
 
 
MC : Ayant vécu en direct les évènements d'après les premières images arrivées en France, j'ai immédiatement mis en doute les premières hypothèses émises par les journalistes dans leurs commentaires, y compris les premières attributions à un groupe terroriste. Mettre en oeuvre un tel scénario, impliquant 4 avions décollant d'aéroports différents et arrivant pour 3 d'entre eux à atteindre de tels objectifs dans ces conditions et sans être interceptés demande une préparation et un pouvoir d'organisation qui ne sont pas à la portée d'un groupe clandestin, aussi important soit-il. Le "bruit de fond" généré par cette préparation ne doit pas pouvoir échapper aux Services secrets, sinon à quoi serviraient-ils ? L'absence d'interception relève soit de l'incompétence, soit d'une organisation complice. Je n'ai aucune réserve à choisir la deuxième hypothèse.
 
Les explications officielles relayées par les médias sont une fable, un conte de fées auquel on nous demande de croire, au mépris de toute autre considération, lois de la physique et même simple bon sens.
 
 
ReOpen911 : Diriez-vous que vous connaissez bien le sujet du 11-Septembre en ce qui concerne les invraisemblances de la V.O. ?
 
 
MC : Je me suis évidemment intéressé de près au sujet, j'ai lu de nombreux livres au fur et à mesure de leur publication, lorsque j'en ai eu connaissance (*). Les premières années, j'ai suivi la progression des sites internet et des associations qui militent pour la vérité, aux USA tout d'abord. Cependant, j'ai été choqué par la résistance que mettaient les médias officiels à faire connaître cette vérité. J'ai été ensuite convaincu que tout était fait pour cacher cette vérité au plus grand nombre. L'absence de retentissement médiatique lors de la première diffusion en France du film "Une femme à abattre" à propos de Siebel Edmonds par exemple m'a choqué. L'opportunisme avec lequel on nous re-servait du "Ben Laden" à toutes les sauces et à tout propos, l'absence de progrès apparent dans la recherche de la vérité, les arguments du style "On sait ce qu'il faut penser de la théorie du complot" qui écartent globalement toute contestation des thèses officielles sans jamais examiner aucun des points de fond m'ont un peu découragé.  
 
J'ai laissé passer du temps et ce n'est que récemment, à l'occasion de l'enlèvement des deux Français au Niger, que j'ai recommencé mes recherches. L'attribution systématique de l'enlèvement par des médias unanimes à une organisation structurée avant même toute information digne de foi ou toute revendication m'a interpelé. J'ai recherché des éléments d'information à ce propos sur internet. De fil en aiguille, j'ai pris connaissance de la vidéo d'Alain Chouet [ex-directeur du Service de renseignement de sécurité à la DGSE] à propos d'Al Quaïda et découvert votre site lui-même. Cette découverte, toute récente puisqu'elle date du début de cette année, a relancé mon intérêt et complété mon information. Je rends à nouveau hommage à la ténacité et au travail considérable que vos équipes réalisent.
 
 
ReOpen911 : Dans le récit que fait le gouvernement US, des pilotes amateurs ont détourné 4 avions civils le 11 septembre 2001 et les ont pilotés avec succès jusque vers leurs cibles (sauf l’un d’eux, qui s’est écrasé en Pennsylvanie). Que pensez-vous des affirmations selon lesquelles ces pilotes amateurs ont pu effectuer les manœuvres décrites dans la version officielle ?
 
 
MC : Je pense que cela est rigoureusement, totalement, absolument impossible, en particulier avec ce taux de "réussite".
 
Parmi les impossibilités figure le fait que l'utilisation du "pilote automatique" n'est pas possible aux vitesses excessives telles qu'elles ont été indiquées, bien en dehors du "domaine de vol". Le pilotage "à la main" de telles trajectoires n'est pas à la portée d'un pilote amateur et difficile pour un pilote expert. Je me souviens de la remarque d'un de mes amis Pilote d'Essai qui a essayé d'effectuer une trajectoire d'impact sur les Tours Jumelles au simulateur de vol dans les jours qui ont suivi l'attentat et qui qualifiait la manoeuvre de "pas évidente". Calibrer un virage à des vitesses très élevées sur un gros avion pour terminer "en plein dans le mille" n'est pas à la portée d'un pilote inexpérimenté.  
 
En ce qui concerne le vol AA77 [s'étant écrasé sur le Pentagone], le virage final avec un fort taux de descente puis une stabilisation au ras du sol pour un vol en rase-mottes est tout aussi invraisemblable. Comment des pilotes inexpérimentés, n'ayant aucune expérience de l'avion auraient-ils pu juger visuellement de la hauteur à laquelle maintenir le palier final, les réacteurs à quelques centimètres du sol ?
 
Et franchement, peut-on croire que des pilotes amateurs ont (presque) tout réussi, et que les professionnels de l'interception de la plus grande armée du monde ont tout raté... Ce serait à se tordre de rire si ce n'était pas si grave...
ReOpen911 : Au cours du procès Moussaoui, les dernières conversations enregistrées dans le cockpit du vol 93 par la boite noire CVR (Cockpit Voice Recorder) furent rendues publiques. On y entend notamment les passagers dire qu'ils doivent pénétrer dans la cabine de pilotage ("In the cockpit. If we don't, we'll die", "roll it"). Selon vous, est-il possible que la boîte noire CVR ait pu enregistrer les paroles des passagers qui se trouvaient alors derrière la porte verrouillée du cockpit ?
 
 
MC : Je n'ai pas piloté les avions de type Boeing 757 ou 767 qui auraient été utilisés par les "terroristes" suivant la version officielle. Je ne peux répondre avec certitude à un certain nombre de questions qui concernent des particularités de ces avions. Toutefois, j'ai une longue expérience sur des avions comparables.  
 
Pour répondre à votre question, cela ne me paraît pas absolument impossible, bien que peu vraisemblable, car les portes de cockpit sont aménagées pour que les bruits des zones situées à l'extérieur du cockpit ne perturbent pas le travail des pilotes. En tout cas, on devrait au minimum détecter une différence de niveau sonore et d'intelligibilité entre l'intérieur et l'extérieur du cockpit.
 
Mais doit-on exclure totalement que la porte ait été ouverte, ce qui me semble le plus probable ?
 
 
ReOpen911 : On sait que plusieurs boites noires ont été retrouvées (mais pas toutes), que des données radars sont disponibles, etc… Pouvez-vous faire le point rapidement sur l’historique de ces sources de données (comment elles ont été rendues publiques) et sur leur fiabilité ?
 
 
MC : Qu'aucune des boites noires n'ait pu être extraite des décombres des Tours Jumelles pourrait s'expliquer par la hâte douteuse avec laquelle ont été évacués les débris. Ce qui constitue du reste une faute au regard de l'enquête, que ce soit au regard des règlements aéronautiques autant qu'à celui des lois criminelles : cette recherche n'a pas été menée conformément aux règles. Si on ajoute à cette absence de boites noires la découverte des passeports "miraculeusement" échappés à la catastrophe, on ne peut faire autrement que de douter de ce qu'on nous présente comme la réalité.  
 
On a peu d'éléments en ce qui concerne Shanksville. Je relève une incohérence autour des paroles prononcées à 09:39:11 par le Commandant de Bord et qui s'adressent aux passagers, auxquelles répond le Contrôleur aérien 10 secondes plus tard, alors qu'il n'est pas censé les avoir entendues (à moins d'une erreur de manipulation accidentelle ou intentionnelle du Commandant de Bord). À ma connaissance, cela n'a pas été relevé et aucun collationnement n'a été présenté entre l'enregistrement du CVR et les enregistrements du Contrôle aérien.
 
En ce qui concerne le vol AA77 [Pentagone], de nombreux doutes se sont fait jour, peu à peu, sur la réalité des enregistrements qui m'ont tout l'air d'avoir été "bidonnés", par couches successives. Je crois que nous aurons l'occasion d'y revenir.
 
 
ReOpen911 : Plusieurs articles parus sur différents sites Web, dont le nôtre (ReOpenNews) établissent certaines impossibilités techniques par rapport aux appareils utilisés, ou d’incohérences des faits. Prenons-les dans l’ordre : tout d'abord, que pensez-vous des vitesses excessives relevées pour les deux avions qui ont percuté les Tours Jumelles ?
 
 
MC : Je ne peux que m'interroger à propos de ces vitesses : elles correspondent à des vitesses de croisière en altitude, où la densité de l'air est moindre. À basse altitude, elles sont bien au-dessus des vitesses limites d'utilisation. Outre les difficultés de pilotage que cela peut induire et le risque de défaillance structurelle (on est en dehors du "domaine de vol"), cela rend en outre impossible l'utilisation du pilote automatique, comme déjà mentionné. Je ne sais pas non plus si de telles vitesses peuvent être obtenues en vol horizontal seulement à l'aide de la poussée des réacteurs, même utilisés au maximum.
 
Tant de questions se posent, et aucune réponse sérieuse et valide n'est apportée. On nous demande de croire les yeux fermés une vérité purement et simplement fabriquée, à laquelle il convient de n'opposer aucun doute. Mais je ne peux pas croire à des vérités déclarées telles, de la part de ceux qui ont été pris par ailleurs "la main dans le sac", entre autres en ce qui concerne les Armes de Destruction Massive qui ont servi de prétexte à la guerre en Irak.
 
 
ReOpen911 : Il est aussi question pour le vol 77 de données issues de la boite noire qui révèleraient que la porte du cockpit n’a jamais été ouverte pendant toute la durée du vol. Que pensez-vous de cette information ?
 
 
MC : Je crois que les données FDR du vol AA77 sont discréditées. Faut-il croire en la validité de ce signal, alors que d'autres manquent ou sont erronés ? Je ne sais pas quelle réponse apporter, si ce n'est que, dans le doute, la lumière doit être faite. Dès qu'on se penche sur un aspect un tant soit peu précis des choses, on tombe sur une incohérence après l'autre, trop vite balayée par les arguments inacceptables de la thèse officielle. La logique binaire du vrai et du faux nous amène à la conclusion suivante : si la donnée correspondante est juste et que la porte du cockpit n'a pas été ouverte, la thèse officielle des pirates de l'air aux commandes est fausse. Si la donnée est fausse, alors, quelles données sont vraies ?
 
 
ReOpen911 : Concernant les avions à NY, que pensez-vous des signaux de détresse émis quelques secondes avant les impacts ? Et aussi de leur absence au moment de l’impact ? Quel est le scénario le plus vraisemblable selon vous ? Ces émetteurs sont-ils conçus pour résister à de tels chocs contre des structures métalliques ?
 
 
MC : Les signaux sont émis dans certaines conditions par les balises de détresse sur une fréquence internationale affectée à leur usage (121.5 MHz dans la bande VHF). Toutefois, les balises émettent le même signal quel que soit leur origine. Il n'est pas possible de discriminer un signal émis par une balise donnée du signal émis par une autre. De nombreux avions en sont équipés, y compris des avions privés. Au cours de ma carrière, j'ai entendu "assez souvent" des signaux de détresse déclenchés par erreur suite à une fausse manoeuvre. S'il est sans doute vrai que les ELT (balises de détresse) équipant les B757/767 ne peuvent être déclenchées manuellement par les pilotes, rien ne prouve que les signaux de détresse mentionnés aient été émis par les B757/767 impliqués dans les attentats et non par d'autres sources, intentionnellement ou pas.
 
Ces balises sont en effet conçues pour résister aux chocs et peuvent subir des accélérations extrêmement élevées. Un phénomène physique qui pourrait expliquer l'absence de signal est celui de la "cage de faraday", la structure métallique restante pouvant (?) former un écran à la propagation des ondes radio. Mais personnellement, je ne crois pas qu'on puisse tirer une conclusion dans un sens ou dans l'autre des incohérences relevées à propos de ces signaux de détresse. Si ce n'est qu'il s'agit d'incohérences supplémentaires sur une liste déjà trop longue. 
 
 
ReOpen911 : Plus récemment un article est paru sur le site PilotsForTruth selon lequel des données de la boite noire du vol 77 (celui du Pentagone) contiendraient des informations incompatibles avec ce modèle d’avion et cette compagnie (American Airlines), notamment la présence d’un GPS (alors que les Boeing 757 d’UA n’en étaient pas équipés) ou la correction en vol de l’alignement. Pour vous cela constitue-t-il la preuve formelle que ces données ne proviennent pas du Vol 77 ?
 
 
MC : J'ai pris connaissance de cet article sur votre site. Comme pour l'ensemble des circonstances concernant l'impact sur le Pentagone, voilà encore, en effet, d'autres affirmations qui révèlent l'imposture (pour reprendre l'expression de Thierry Meyssan). Il n'existe pas, à ma connaissance, d'avion civil sur lequel des plateformes inertielles (IRS) peuvent être réalignées en vol. Je connais des dispositifs sur Airbus, qui intègrent des signaux GPS dans les calculateurs de navigation pour affiner le calcul de la position de l'avion en vol. Mais en aucun cas les coordonnées GPS ne peuvent "remonter" vers les plateformes inertielles à des fins de recalage. A fortiori bien évidemment si les avions ne sont pas équipés de GPS !   Et je voudrais aussi qu'on nous explique comment on a pu retrouver les "boites noires" du vol AA77 alors que les trains d'atterrissage et les réacteurs auraient fondu sans laisser de traces. Il s'agit là de circonstances "miraculeuses" du même ordre que celles des passeports.
 
 
ReOpen911 : À propos du Pentagone, avez-vous une opinion sur la vraisemblance de la trajectoire du vol 77 sachant qu'Hani Hanjour, le présumé pilote kamikaze, un mois seulement avant les attentats du 11/9 avait selon ses instructeurs "des problèmes pour contrôler et faire atterrir un petit Cessna 172 monomoteur " ?
 
 
MC : Pour moi, on fait jouer au nommé Hani Hanjour un rôle fantastique. Qu'il ait pu être le maître d'oeuvre de cette manoeuvre n'est tout simplement pas envisageable à moins qu'il ait été l'Enchanteur Merlin.
 
 
ReOpen911 : Peu après les attentats, les médias ont rapporté que plusieurs passagers et membres d'équipage avaient passé des appels téléphoniques depuis leur portable. Cependant, le FBI n'a finalement retenu qu'un seul appel passé grâce à un portable (celui d'Edward Felt passé à 1500 mètres et d'une durée supérieure à une minute). D'après votre expérience, un tel appel téléphonique sur portable était-il possible en 2001 depuis un avion de ligne ?
 
 
MC : Cette question déborde de mon domaine d'expertise. Comme tout un chacun, sans doute, j'ai oublié d'éteindre mon téléphone portable comme demandé à l'embarquement par le personnel de cabine lorsque je volais en passager. Mais je n'ai jamais essayé de placer un appel en vol. J'imagine que dans certaines conditions, un tel appel est possible, mais qu'il doit se heurter très rapidement à un conflit entre les cellules du réseau au sol "arrosées" en trop grand nombre depuis le ciel, et que la vitesse de déplacement de l'avion rend difficile le transfert entre les cellules. Mais cela reste du domaine de la supputation. Certains avions ont depuis été équipés de dispositifs spéciaux permettant de relayer le signal des téléphones portables vers le réseau cellulaire au sol, mais ce n'était pas le cas en 2001.
 
 
ReOpen911 : Dans le rapport du NTSB, la vitesse finale donnée pour le vol AA77 [Pentagone] est de 460 noeuds soit 852 km/h. Par ailleurs, le rapport de l'ASCE indique (page 14) que l'étude des images de la vidéo du parking du Pentagone a permis d'établir qu'à cent mètres du point d'impact, le haut du fuselage n’était pas plus haut que 20 pieds (ce qui implique que les moteurs se trouvaient à moins de 70 cm du sol). La question est donc : un Boeing 757 peut-il voler sur une centaine de mètres à 850 km/h au ras du sol ?
 
 
MC : Je ne crois pas cela possible, même pour un pilote confirmé. Même sans considérer la trajectoire en virage prononcé et en forte descente et l'improbable stabilisation au ras du sol, aucun pilote ne peut évaluer quelle est la hauteur des réacteurs au-dessus du sol dans une configuration qui n'existe pas en opération. Moi-même j'en serais bien incapable.
 
Le choix de cette trajectoire finale amène de ma part un autre commentaire : Si, en temps que pilote kamikaze j'avais dû effectuer un geste aussi effarant ayant pour objectif la destruction du Pentagone, j'aurais choisi une trajectoire plus oblique et frappant plus haut le bâtiment du Pentagone, voir directement en son coeur, plutôt que d'effectuer un vol rasant, les réacteurs à quelques centimètres du sol au risque de me "planter" avant d'atteindre mon objectif. Le tout après un virage en descente invraisemblable et une manoeuvre de redressement difficile à réaliser pour finir en "radada"...
 
 
ReOpen911 : Concernant le Pentagone, que pensez-vous des traces d'impact et des restes du supposé Boeing 757 retrouvés sur place ?
 
 
MC : Je considère comme tout à fait impossible que les "trous" causés à l'entrée dans le bâtiment et à la sortie aient été provoqués par un quelconque avion de ligne. En effet, bien qu'offrant une résistance suffisante dans les conditions normales d'emploi, un avion fait un mauvais projectile face à du béton. D'une certaine manière le fuselage est constitué, à son échelle, un peu comme une "boite de soda". Après le premier choc sur une surface dure, la déformation est telle qu'il ne peut plus présenter une force d'impact concentrée pour créer un trou de sortie de 2m30 de diamètre.
A contrario, il manque des traces d'impact majeurs constitués par les masses importantes en acier et autres métaux durs que sont les moteurs et les trains d'atterrissage. On nous explique que les ailes s'étant repliées, tout s'est faufilé dans le trou d'impact et s'est évaporé ensuite dans l'intensité des flammes... Or cette explication ne tient pas la route, car la dynamique de l'impact, la solidité de l'emplanture de l'aile et les lois de la physique concernant les forces d'inertie empêchent d’envisager le "repli" des ailes. Bien au contraire, la pointe avant commençant à s'écraser sur le mur, l'énergie absorbée tend à faire ralentir le fuselage. La trajectoire de pénétration à 45° dans le plan horizontal (la "flèche" de l'aile étant de 25°), implique que l'extrémité de l'aile droite touche le mur ensuite, avant le reste du bord d'attaque, ce qui aurait dû constituer un deuxième point d'impact (voir dessin). Si on peut admettre que le train avant ait pénétré par le seul "trou" apparent, les deux trains principaux - car les Boeing 757 sont équipés de T
ROIS trains d'atterrissage - auraient d'abord dû démolir l'enceinte avant de pénétrer dans le bâtiment, idem pour les moteurs. On n'en voit aucune trace... Que le total ait été englouti à l’intérieur du bâtiment (opportunément, mais sans qu'on sache comment), ait ensuite fondu ou été vaporisé (à l'exception de quelques pièces peu significatives et des boites noires) m'apparaît comme proprement inconcevable..."

Voici deux dessins explicatifs 
en référence à l'inclinaison à 45° de la trajectoire d'un B757-200 et la séquence qu'on peut en attendre (Figure 1)...On peut imaginer la séquence du choc de l'avion à l'aide des traits à 45°. La Figure 2 permet de visualiser sur la vue frontale la forme et la position respective des trains d'atterrissage et des moteurs. Enfin sur la vue en profil, on peut constater la difficulté à évaluer, en termes de pilotage, la hauteur des réacteurs au-dessus du sol, alors que les trains sont supposés être rentrés, le tout à une vitesse invraisemblable...
Quant aux moteurs (réacteurs) ils sont conçus pour résister sans fondre à la combustion du pétrole (kérosène) pendant leur fonctionnement. Peut-on nous faire croire qu'ils peuvent fondre sous la chaleur dégagée par le même carburant, brûlant dans de moins bonnes conditions ?
 
Bien que les conditions du "crash" soient radicalement différentes, j'ai été dans le désert du Ténéré sur le site du crash, au lendemain de l'attentat du DC10 d'UTA (vol UT772) le 19 septembre 1989. J'ai pu constater par moi-même comment les trains d'atterrissage et les réacteurs résistent en "pièces maîtresses", malgré la violence d'une chute depuis l'altitude de croisière et l'incendie du carburant "en plein air" (c'est à dire avec un apport en oxygène bien meilleur que dans le confinement d'un bâtiment). Bien sûr cela n'apporte pas de preuve directe, mais ça peut expliquer ma certitude sur le fait que ces pièces ne peuvent pas se volatiliser dans ces conditions.
 
Autre question qui pour moi mérite d'être soulevée : pourquoi doit-on se contenter d'une seule vidéo alors que tant d'autres caméras étaient en mesure de fournir des données plus convaincantes ?
 
Et enfin, une autre question me travaille qui concerne l'identité du Commandant de Bord supposé de cet avion, qui aurait auparavant participé à une étude et une simulation d'attaque sur le Pentagone. La coïncidence, là encore, me paraît trop grande pour n'être que le fait du hasard.

 
ReOpen911 : Le mouvement des sceptiques reste très partagé sur la valeur des études de l'association des Pilotes pour la Vérité sur le 11/9. Connaissez-vous leurs travaux et si oui, jugez-vous cette association sérieuse et crédible ?
 
 
MC : Je n'ai pas d'avis arrêté sur la question. Je ne me souviens pas d'avoir relevé de contradictions dans ce que j'ai pu voir sur leur site. Mais j'ai tendance à réserver mon sens critique aux incohérences de la thèse officielle et non pas poser un regard critique sur ceux qui s'avancent à la recherche de la vérité. Je suis prêt à examiner le sujet le cas échéant si ça peut en améliorer la compréhension.
 
 
ReOpen911 : Parmi les pilotes de ligne que vous connaissez, le sujet du 11/9 est-il abordé et si oui, sur quels points y a-t-il débat ?
 
 
MC : Je suis effaré de constater le peu d'intérêt manifesté par l'ensemble de la population sur les sujets qui touchent au 11/9. Tout se passe comme si les gens étaient installés dans leur confort au point de ne même plus avoir de démarche de doute ou de remise en cause. Il en est de même pour le milieu des pilotes, tel que je le perçois. Je ne fréquente malheureusement plus les cockpits depuis 2001 et je ne sais pas ce qui s'y passe de ce point de vue. Je peux dire que je n'ai malheureusement pas senti de curiosité particulière dans mes contacts, trop peu nombreux, avec mes anciens collègues, et que mes tentatives pour évoquer le sujet ont reçu un accueil plutôt tiède.
 
La remise en question des vérités officielles doit "sentir le souffre". Ce n'est pas nouveau, il y a 25 siècles Platon évoquait déjà le sujet dans le "mythe de la Caverne".
 
 
ReOpen911 : Avec les architectes et les chimistes, les pilotes professionnels sont sans doute le corps de métier dont la compétence technique peut le plus dénoncer les invraisemblances de la version officielle. Comment pourrait-on procéder pour les alerter ?
 
 
MC : Il faut du courage pour remettre en cause les vérités officielles et faire preuve d'indépendance d'esprit. Les scientifiques et les pilotes devraient sans doute être les premiers à être troublés par les incohérences de la version officielle. Tout se passe comme si pour eux, comme d'ailleurs aussi pour le grand public, une certaine rationalité (qui est fondée sur des réalités biaisées, mais dont ils n'ont pas conscience) empêchait le doute légitime de s'insinuer dans leurs esprits. Je me souviens du commentaire que m'a opposé un collègue et ami : "Je me refuse à croire qu'un gouvernement puisse organiser de tels évènements entraînant la mort de plus de 3 000 de leurs concitoyens". On retourne au "mythe de la caverne". Et l'étiquette de la "théorie des complots" est là pour repousser toute velléité d'examen critique.
 
Peut-être faudra-t-il attendre qu'une certaine "masse critique" de personnes mettent en doute les vérités officielles pour "réveiller" ces consciences endormies. Il faut continuer à creuser et faire jouer l'effet de la "tache d'huile". C'est le rôle auquel vous participez avec votre site et vos diverses actions. D'un autre côté, on n'est pas à l'abri d'une nouvelle manipulation, un "gros coup" qui permettrait à ceux qui ont créé cet état de fait d'avancer leurs pièces sur l'échiquier, puisqu'apparemment ils peuvent le faire impunément. Le 10éme anniversaire pourrait leur en offrir l'occasion... Ce n'est évidemment pas ce que je souhaite !
 
Mais le propre de la vérité est qu'elle se renforce au fur et à mesure qu'elle est éclairée par l'exposé des faits. Au contraire des mensonges qui demandent sans cesse de nouvelles couches de dissimulation pour continuer à masquer et travestir les faits, qui pourtant, comme le disait un fameux "camarade", sont têtus.
 
La vérité finira bien par triompher. Ou alors c'est Karl Rove qui aura eu le dernier mot(**).
 
  
ReOpen911 : M. Charpentier, merci d'avoir répondu à nos questions. 
 
 
 
 
Notes :
 
(*) dont "L'effroyable Imposture" deThierry Meyssan, "Le Nouveau Pearl Harbor " et "Les Omissions et Manipulations de la Commission d'Enquête sur le 11 septembre" de David Ray Griffin, "La Terreur Fabriquée" de Webster G. Tarpley, le Procès du 11 septembre de Victor Thorn, "La Guerre contre la Vérité" de Naffeez Mosaddeq Ahmed pour ne citer que ceux-là...
 
 (**) Allusion à un article du New York Times repris par Le Monde en septembre 2008, dans lequel l'auteur fait allusion à cette phrase de l'ex-conseiller de George Bush : "Nous sommes un empire, maintenant, poursuivit-il, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d'autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c'est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l'histoire (...). Et vous, vous tous, il ne vous reste qu'à étudier ce que nous faisons."

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (170 votes)




Réagissez à l'article

483 réactions à cet article    


  • jako jako 20 avril 2011 09:59

    Bonjour, une partie du texte est malencontreusement cachée par la première video....


    • Capone13000 Capone13000 20 avril 2011 10:22

      Bon et la révélation finale c’est pour quand ?


      • dawei dawei 20 avril 2011 10:44

        salut commando ricard, ta changé de nom ?
        ah mon avis, « la Grande Revelation » sera prete pour l’anniversaire des 10 ans ... soit le 11 septembre prochain !


      • xray 20 avril 2011 18:51


        Chacun sait aujourd’hui que la version officielle du 9/11 est totalement farfelue. 
        Seuls les journalistes, les enseignants et les curés ignorent encore la vérité. 

        Ben Laden est un mythe mythique à caractère mythique. (Un piège à cons) 
        Ben Laden n’existe que dans la poubelle médiatique. 

        Le 9 11
        Une opération menée par l’armée américaine
        http://mondehypocrite501.hautetfort.com/archive/2006/10/05/un-certain-11-septembre.html 

        Le bilan du 11 septembre 2001 (Que du positif) 
        http://mondehypocrite501.hautetfort.com/archive/2010/05/18/le-bilan-du-11-septembre-2001.html 



      • epapel epapel 20 avril 2011 19:57

        Dans 1000 ans, reopen en sera toujours au même point.


      • Razzara Razzara 20 avril 2011 23:13

        Ou plutôt : ’’Dans 100 ans epapel en sera encore au même point.’’

        Cela ne vous parait-il pas bien plus ’réaliste’ ainsi, cette remarque si dénuée d’esprit, epapel ? Parce que sincèrement, si vous en êtes encore à tirer sur l’ambulance (reopen) pour assoir votre intenable position à propos du 911, c’est que vous n’avez effectivement pas avancé d’un iota ...

        Mais rassurez-vous, il ne sera point nécessaire d’attendre mille ans pour que cette affaire trouve son chemin vers la vérité.

        Cordialement et sans méchanceté aucune

        Razzara


      • epapel epapel 20 avril 2011 23:31

        J’attends les preuves matérielles et les aveux des soi disant coupables, après on pourra causer.


      • Razzara Razzara 20 avril 2011 23:50

        Et à part attendre, vous ne cherchez pas plus loin, vous n’êtes pas plus curieux que ça ? Notez bien que je n’ai pas dit qu’il faille se montrer naïf au point de gober n’importe quoi ... Mais enfin bon, entre rester psycho-rigide à attendre des aveux (on croit rêver devant tant de naïveté, celle la même dont vous voulez à toute force affubler ceux que vous désignez avec dédain sous le sobriquet de ’trutheurs’), et chercher réellement à en savoir plus, y a de la marge hein.

        Pour ce qui est de causer, je viens de parcourir le fil dans son intégralité, et j’ai surtout l’impression que c’est troller qui vous motive tant la vacuité de vos inutiles commentaire s’étale avec excès.

        Razzara


      • Gnagnagna 21 avril 2011 00:09

        Epapel est l’intelligence à l’état pur.
        Epapel détient LA vérité et il est le seul... ici comme sur les centrales nucléaires et les énergies renouvelables.
        Pour lui, ce qui ne se voit pas n’existe pas et ce qui n’existe pas est impossible.


      • 240-185 240-185 21 avril 2011 10:25

        @ epapel

        Ha oui mais non. On attend surtout des aveus de BEN LADEN et des preuves contre lui. Le gouvernement us a accusé un peu vite BEN LADEN sans preuve et vous voulez que d’autres trouvent des preuves contre BUSH ? 
        C’est le monde à l’envers


      • Leo Le Sage 21 avril 2011 18:24

        @Par 240-185 (xxx.xxx.xxx.103) 21 avril 10:25
        Je me rappelle Ben Laden avoir dit qu’il est innocent...
        Curieusement personne n’a pris cela au sérieux le temps de le vérifier...

        Et comme en plus les bâtiments sont tombés d’une manière trop parfaite pour que ce soit un accident qui le fasse tomber, j’ai un doute.
        Je me rappelle aussi que le propriétaire des deux tours avait eu une étrange intuition qui consistait à faire assurer les deux tours de manière inhabituelle quelques jours auparavant...
        Ce sont de biens étranges coïncidences... smiley

        C’est l’arnaque du siècle. smiley


      • yvesduc 21 avril 2011 19:52

        epapel : avez-vous trouvé les « preuves matérielles » et les « aveux » des soit-disant coupables de la version officielle ? Transmettez-les vite aux autorités.


      • epapel epapel 21 avril 2011 20:26

        Pour les aveux des terroristes qui ont fait les attentats, ça va être difficile.

        Ceci dit, je me souviens très bien de la réaction de Ben Laden : il a montré un grand contentement concernant les attentats du 9/11 et félicité ceux qui les avait commis. C’est pas encore une preuve mais c’est beaucoup plus qu’un soupçon.


      • Leo Le Sage 22 avril 2011 18:40

        @epapel
        "Ceci dit, je me souviens très bien de la réaction de Ben Laden : il a montré un grand contentement concernant les attentats du 9/11 et félicité ceux qui les avait commis« 

        Non epapel, çà c’est après.
        La réaction immédiate de ce dernier était : »non ce n’est pas moi."

        C’est cette chronologie que j’ai trouvé intéressante...

        Sur le plan technologique, on peut parfaitement simuler la video comme les images...


      • spartacus1 spartacus1 20 avril 2011 10:35

        Je suis loin d’être satisfait de la version officiel, c’est un euphémisme.

        Mais j’ai toutefois une remarque à faire. Je ne suis pas pilote et je fait totalement confiance à M. Charpentier lorsqu’il dit que seuls des pilotes expérimentés pouvait piloter les avions à la vitesse et sur la trajectoire qu’ils ont suivie.

        Alors ma remarque : dans le cadre d’un complot, comment trouver 4 pilotes et 4 co-pilotes expérimentés, c’est à dire 8 personnes qui acceptent délibérément de se suicider ? Mais, de la part de fanatiques, on trouve facilement 8 personnes.


        • Nomade 20 avril 2011 11:47

          Spartacus, il est parfaitement possible de télécommander un avion de ligne et même de le programmer à l’avance à se diriger vers une balise radio.
          Et comme par hasard, les jours précédents les attentats de nombreux radio-amateurs New-Yorkais ont capté un signal inconnu provenant des tours jumelles...
          Quelle coincidence non ?


        • AniKoreh AniKoreh 20 avril 2011 12:44

          Le pilotage à distance avec balises radios.. Une technique parfaitement au point : la solution la plus sûre - pas de facteur humain, pas de stress en cabine - et qui donne les résultats les plus précis. 

          Car, en matière de précision sur les cibles, les résultats ont sans conteste été à la hauteur des espérances.

        • AniKoreh AniKoreh 20 avril 2011 12:47

          Bon, ben, Nomade, double emploi dans nos réponses, hein..

          Mais justement, c’est parce que ça semble tellement évident aussi.

        • Clouz0 Clouz0 20 avril 2011 12:55

          Ben oui, Allons-y gaiement  smiley


          Des avions télécommandés, Fastoche !
          Des explosifs dans les tours pour compléter le travail des avions télécommandés, Simple comme Bonjour !

          Alors que, des pirates kamikazes, des tours qui tombent suite au choc avec les avions, 
          Non bien trop compliqué tout ça ! 

          La devise Shadoko-Truffeur s’applique parfaitement : 
          « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ??? »

        • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 20 avril 2011 13:21

          @ Clouz0 : donc pour vous, piloter un avion de ligne à la main au-dessus de ses capacités dans des trajectoires compliquées vers des cibles étroites, la Défense aérienne aux trousses, quand on est un piètre pilote sur monomoteur, ça c’est la définition de SIMPLE ? smiley Merci de nous avoir éclairé sur cette définition, c’est très révélateur.

          Et en quoi cette simplicité devrait occasionner un effondrement (total ou partiel), apparement logique pour vous, alors que c’était un type d’accident prévu par les concepteurs de ces tours ? Une contradiction qui n’a pas l’air d’effleurer votre bon sens.

          Qu’est-ce qui est le plus simple donc ? Analyser les faits et en tirer des conclusions, ou balayer tout ça d’un air suffisant ?


        • le poulpe entartré 20 avril 2011 13:51

          M’enfin cloclo, c’est le b a ba du métier de crapule voyons.

          C’est une technique courante du banditisme. On met le feu, on détruit (à l’explosif en Corse) les scènes de crime pour ne pas laisser de trace. C’est bien plus rapide et moins fastidieux que de nettoyer à la main une maison entière ou une voiture.

           Allons, faut revenir dans la vraie vie et arrêter de croire que Mickey c’est vrai.

          Comme l’a très justement rappelé un internaute, comment peut on croire les propos d’une administration qui a déclenché une guerre avec plus de 200 000 morts irakiens et qui pour preuve a envoyé un général de corps d’armée exhiber sa propre pisse devant une assemblée ?

          Encore un herbivore de batterie.


        • le poulpe entartré 20 avril 2011 13:53

          @buzz

          Vous voulez qu’il se fasse une embolie cérébrale ? Vous exagérez, vous ne trouvez pas ?


        • Clouz0 Clouz0 20 avril 2011 14:42

          Amies Truffeuses ! Amis Truffeurs ! 


          Soyons clairs, 
          Vous avez parfaitement le droit de croire à vos sornettes, comme à vous enrôler dans n’importe quelle secte. 
          Il y aura toujours des âmes innocentes, comme les vôtres, pour venir grossir les comptes en banque des gourous divers et variés.
          Et si vous aimez vous faire avoir, il est évident que ce sont vos oignons et non les miens.

          Pardonnez-moi, moi et quelques autres, de pouffer de rire face à vos lubies, vos croyances magiques, vos incantations nologrammiques ou vos autres imprécations naïves. 
          Nous ne faisons guère que passer en nous marrant, que nous foutre plus ou moins ouvertement de votre poire, mais, soyez-en assurés, nous vous laissons tout à loisir mariner dans votre panier de crabe.

          Et ce, pour notre plus grand plaisir. 
          Puissiez-vous continuer encore dix ans pour nous permettre de rigoler un bon coup à chacune de vos apparitions ou de vos preuves, nouvelles et cette fois définitives.
          Avox n’est pour nous qu’un grand moment de rigolade à chacune de vos apparitions ! 
           smiley  smiley  smiley



        • le poulpe entartré 20 avril 2011 14:59

          Allez cloclo, allez cloclo, va brouter.


        • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 20 avril 2011 15:09

          Cluz0 : Aucun argument, juste une grande gueule.


        • katsina 20 avril 2011 16:56

          Bonjour,

          Je rajoute un commentaire à ce que vient d’écrire Nomade.
          Les radios amateurs New-Yorkais ont effectivement capté un signal venant des tours jumelles (bon, après recherche et triangulation pour faire simple). Le signal était suffisamment « inconnu » (fréquence et longueur d’onde) dans la bande radio-amateur pour que des recherches soient entreprises afin de déterminer l’origine de balises capables d’émettre dans la bande. De plus les puissances émises « couvraient » les activités des radio-amateurs du lieu. Cela a fait l’objet d’un article dans les revues locales. Les associations locales ont EFFECTIVEMENT contacté diverses agences gouvernementales US - en particulier les Postes qui gérent les autorisations d’émission... Pas de réponse, of course.
          Les balises capables d’émettre dans la bande en question étaient des balises Alpha-Rebecca de fabrication russe. Cela n’implique en rien, que je sache, ces derniers... Quoi que (voir addenda)

          L’interview de Mr. Carpentier en rajoute une couche, certes, mais on va résumer ainsi :
          Vous ne plantez pas un 767 dans un mouchoir de poche sans guidage radio !

          Addenda : Un C-130 Hercules de Heyl Ha’Avir Ve’Hahalal a effectué un vol clandestin tout de suite après les « attentats » en direction de l’Ukraine (Crimée). Il n’est pas revenu. Je n’en sais pas plus ayant « perdu » les détails de cette opération liée à la présence des balises en question... Du moins est-ce ce que m’en a dit mon interlocuteur... Mais on dit tellement de choses ! N’est-ce pas ?


        • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 20 avril 2011 17:13

          je trouve l’inspecteur Clouzo par trés perspicace et ayant l’esprit critique d’une huitre !!!


        • epapel epapel 20 avril 2011 19:59

          Donc vous avez décidé de ne pas discuter intelligemment Soulmanfred, et vous faites fort.


        • romaeterna romaeterna 20 avril 2011 22:58

          Mais mon cher Clouzo, Alala est grand et Reopenlalourdeçapue et soulemoifred sont ses prophètes !

          Ils ont tellement d’arguments et ils trouvent tant de charlots comme Bigard pour leur donner raison que nous ne pouvons que rester sans voix devant tant d’intelligence. Il faut mieux !
          Avec le boulot qu’ils se donnent pour prouver que les ricains sont des salaud mais pas le zedbola et le ramasse....

          Bon, allez, je retourne à mon hélico téléguidé que j’envoie de ce pas en Syrie....


        • epapel epapel 20 avril 2011 23:13

          @soulmanfred

          Je dis simplement que le mode vulgarité et injure ne valorise pas son auteur et qu’il ne vaut pas la peine d’être actionné.


        • flesh flesh 20 avril 2011 23:28

          Avec le boulot qu’ils se donnent pour prouver que les ricains sont des salaud 

          Le patriote Alex Jones devrait apprécier, sans compter les autres américains, majoritaires dans le mouvement.



        • NEPNI NEPNI 21 avril 2011 05:42

          dénigrement, raillerie, aucun argument, la marque de la mauvaise foi


        • Leo Le Sage 21 avril 2011 18:39

          @Par Nomade (xxx.xxx.xxx.103) 20 avril 11:47
          On peut effectivement télécommander un avion de ligne depuis le sol...
          Cela ne pose absolument pas de problème sur le plan technique.

          C’est d’ailleurs pour cela qu’une animation que j’ai visualisé il y a déjà bien longtemps sur l’aspect technique de la manipulation des avions du 9/11 est intéressante.
          Il est clairement expliqué le pourquoi du choix des avions, notamment du B737...


        • SOoo 20 avril 2011 10:42

          Bonjour,

          Un énorme merci à Michel Carpentier pour oser affirmer haut et fort ses convictions quant à cette énorme mascarade qu’est le 11 septembre, merci à reopen 911 pour ne pas lâcher l’affaire, merci à tout les gens « éveillés » qui ont eu le courage de creuser le sujet, et ne pas se voiler la face...
          http://www.reopen911.info/petition.html&nbsp ;


          • SOoo 20 avril 2011 10:43

            Michel CHArpentier !! oups


            • Castor 20 avril 2011 10:43

              Cette entrevue ne donne aucune réponse. En réalité, elle pose des questions certes intéressantes, mais dont il est fait un usage pervers : le questionnement comme remise en cause de la VO.

              Que ce Monsieur soit convaincu est une chose, qu’il réussisse à convaincre en est une autre.

              Je souscris entièrement au commentaire de Spartacus.

              Par ailleurs, faut pas me la faire, j’ai parfaitement reconnu Morice sur les photos.

              • Castor 20 avril 2011 11:53

                Ah ouais, -6 quand même...

                Bon, le démarrage est un peu faiblard mais nous sommes en période de vacances scolaires.

              • Castor 20 avril 2011 15:12

                de retour quelques heures après...-15.

                Ça fraîchit mais on est loin des scores habituels pour un post aussi dissident que le mien.

                RÉVEILLEZ-VOUS !!!!

              • le poulpe entartré 20 avril 2011 16:37

                Le castor de batterie qui se la joue dissident sur la brèche, en rebelle de chambre de bonne, chez ses parents. Encore un herbivore.


              • Castor 20 avril 2011 18:21

                petit tour de contrôle : -24, je vise le zéro absolu.

                Et quel plaisir de voir un poulpe tenter de se faire un castor...

              • flesh flesh 20 avril 2011 18:24
                J’ai souvent remarqué que les ouiouistes du genre de castor se rient des 80/90 % d’avoxiens ne gobant pas ce scénario de barbus sans barbes, armés de cutter dans des gros navions que personne ne voit venir, car pour eux ce n’est qu’un phénomène purement avoxien et non pas représentatif de la société. Cependant ces idiots utiles oublient que ce site regroupe toutes les tendances politiques, culturelles, intellectuelles, etc, du monde francophone étant un minimum cultivé. De plus, ces ouiouistes ne lisent sans doute jamais les commentaires postés sous les vidéos de youtube, les articles de la presse alignée traitant du sujet - avant le ménage, cela va sans dire.

                Nous formons donc une très grande majorité, quelque soit nos opinions politiques, sociétaux et religieux à nous accorder sur ce point : le 11/9 est un complot pour faire accepter les conquêtes militaires des USA. Nous le pensons car notre QI est supérieur à 80.

                La Vérité progresse comme Google Chrome, doucement mais surement, pour in fine dominer le marché. Vivement le 11/9/2011 car à cette date, le mensonge commencera vraiment à devenir intenable.

              • Castor 20 avril 2011 18:32

                Merde, un chercheur en chercherie doublé d’un penseur en penserie.

                Je pensais bien qu’un jour un être supérieur allait me dire ce que je suis. J’attendais, j’attendais...Et le voilà !

              • flesh flesh 20 avril 2011 18:36

                J’aurais pu simplement dire que t’étais un gros con mais je trouvais ça trop simple.


              • Castor 20 avril 2011 18:37

                C’est sûr, quand on a un QI qui dépasse les 80, vaut mieux faire dans le recherché et l’argumenté.


              • Castor 20 avril 2011 18:41

                Je ne sais pas, la facture d’achat n’était pas jointe à la déclaration d’intelligence de mon auguste contradicteur.

                Une question en passant pour les mecs intelligents : 10 ans pour ne pas démontrer quoi que ce soit, c’est pas un peu long quand on a autant de matière grise à sa disposition ?

              • kitamissa kitamissa 20 avril 2011 18:44

                ah ...le Monsieur il dit qu’il a un QI supérieur à 80 !...alors ,forcément total respect,on s’incline ...au fait supérieur à 80,c’est combien...81 ? 


              • flesh flesh 20 avril 2011 18:46

                10 ans pour ne pas démontrer quoi que ce soit

                C’est une blague ?

              • Castor 20 avril 2011 18:47

                Salut Kita,

                Moi, je trouve que préférer croire des mecs qui sont pas foutus de s’accorder sur le fait que c’était un avion, un missile, un drone ou des E-T (j’en passe...), c’est résolument le signe d’une grande capacité de réflexion.
                Alors de là à imaginer que le mec a une intelligence supérieure, perso, je suis prêt à le croire sur parole.

              • Castor 20 avril 2011 18:48

                Une blague ?

                Heu...rappelle-moi LA solution alternative qui fait consensus dans les milieux autorisés de l’intelligence suprême ?

              • Castor 20 avril 2011 18:50

                Et mets-moi ça avec des mots simples parce que je suis loin d’être aussi avancé que toi sur l’échelle de l’évolution, moi.


              • flesh flesh 20 avril 2011 18:58

                Je te l’avais en mots simples juste en dessous. Elle a son neurone qui flanche l’amibe ?


              • le poulpe entartré 20 avril 2011 19:08

                Vous auriez dû -))


              • epapel epapel 20 avril 2011 20:11

                flesh : J’aurais pu simplement dire que t’étais un gros con mais je trouvais ça trop simple.

                Ou comment insulter tout en affirmant qu’on insulte pas.


              • flesh flesh 20 avril 2011 20:20

                Ouais je sais c’est pas beau. Mais se foutre de la gueule de ceux qui cherchent les coupables d’un évènement qui a causé plus d’un million de mort c’est pas très beau non plus.


              • epapel epapel 20 avril 2011 20:52

                @flesh

                En réalité vous ne cherchez pas les coupables car pour vous ils sont tout désignés.


              • Annie 20 avril 2011 20:53

                Je suis déçue que l’on ne parle plus d’hologrammes (1 L ou 2) ?


              • flesh flesh 20 avril 2011 21:08
                @epapel

                Pas désignés, repérés, comme Cheney, Rumsfeld, Wolwovitz... Les commanditaires en revanche je ne suis pas trop sûr... Rockefeller, Rothschild, Bilderberg... je cherche toujours.

                @Annie

                A la niche

              • Annie 20 avril 2011 21:13

                Votre réponse est à la hauteur de vos arguments.


              • flesh flesh 20 avril 2011 21:43

                Pas des vôtres malheureusement. Allez, coussin on t’as dit.



              • Annie 20 avril 2011 21:55

                Je n’ai présenté aucun argument donc difficile pour vous de juger sur pièce. Mais je vais vous en donner un. Pour croire à un tel complot, il faut aussi croire qu’il est possible d’acheter le silence de milliers de personnes, qui auraient dû être impliquées dans cette affaire. 10 années plus tard, vous n’avez rien, zilch comme on dit chez moi, rien que des gens comme vous qui ne croient pas à la version officielle, mais qui sont incapables d’en présenter une autre qui tienne la route, et surtout de l’étayer par des faits.


              • flesh flesh 20 avril 2011 22:09
                C’est mieux.

                A peu près 100 000 personnes (à vérifier, peut-être 50 000 mais pas moins) ont travaillé sur la bombe A qui a liquéfié des centaines de milliers de japonais. Le peuple US a appris l’existence de cette bombe après l’atomisation d’Hiroshima, pas avant. Certains ont du en parler, mais qui dans les années 40 pouvait croire une chose pareille ?

                Pour la version, ou plutot l’anti-version qui tient la route, ça se passe ici :


              • Annie 20 avril 2011 22:15

                10 ans plus tard, vous n’avez toujours rien. Et ce n’est pas faute d’avoir cherché.


              • flesh flesh 20 avril 2011 22:19

                Votre réponse est à la hauteur de vos arguments.




              • Annie 20 avril 2011 22:21

                Au moins, je ne vous ai pas envoyé à la niche. Et dans tous les cas, vous n’avez toujours pas d’arguments.


              • Annie 20 avril 2011 22:24

                J’arrête là. En général j’évite d’intervenir sur ce type d’article. Mais je vous rendrai la politesse que vous n’avez pas eue, et je vous conseillerai de lire les débats qui ont eu lieu sur AV il y a environ 1 ou deux ans de cela. Des débats très intéressants, et cela des deux côtés des arguments.


              • flesh flesh 20 avril 2011 22:30

                Mais voyez les faits bordel. On oublie 5 minutes l’immeuble de 50 étages qui s’écroule à la vitesse de la chute libre et on s’occupe d’abord des délits d’initiés sur les compagnies aériennes et l’arnaque du proprio des tours sur les assurances. What do you think ? C’est clair comme de l’eau de roche, il faut grandir et accepter qu’on vit dans un monde de brute, et avant tout, étudier le dossier avant d’émettre ses bla bla.



              • flesh flesh 20 avril 2011 22:45
                Je viens de lire vos deux derniers posts.

                Les fameux débats, j’y ai participé.

                Pour l’impolitesse, désolé, mais le million de victimes causées par cet évènement me font parfois perdre mon humour et ma politesse, surtout après des sarcasmes comme le votre qui n’apporte rien au débat. Les hologrammes (avec un L) au secours !

                Mais là ça va smiley

              • kitamissa kitamissa 21 avril 2011 01:03

                et toi le Ché Guévara de chambre de bonne ,heureusement que ton béret retient le peu qui te sert de cervelle !


              • Buzz l'éclair Buzz l’éclair 20 avril 2011 10:48

                C’est important d’avoir des personnes comme M. Charpentier, qui ont des expériences professionnelles déterminantes pour parler de sujet spécifiques comme celui-là, de donner leur avis publiquement.

                C’est assez marrant qu’un petit site comme ReOpen911 arrive à interviewer un ancien pilote, alors que les « grands » journalistes de tous médias confondus tournent en ridicule tous ceux qui osent se poser des questions et trouver certains points très troublants, comme le cas des pirates de l’air et leurs prétendus talent en vol.

                Selon la charte d’éthique professionnelle des journalistes, un journaliste digne de ce nom :

                « Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles » 

                Je connais pas mal de journalistes qui n’ont rien à faire dans ce métier, et encore moins sur le service publique, suivez mon regard...


                • epapel epapel 20 avril 2011 20:14

                  Des anciens pilotes il y en a des dizaines de milliers et il se trouve parmi eux la même proportion de reopenistes que dans le reste de la population, c’est à dire peu si on en juge par le nombre de témoignage.


                • flesh flesh 20 avril 2011 23:41

                  Je les comprends, on ne peut pas se permettre de briser sa carrière, même pour une cause juste.


                • flesh flesh 20 avril 2011 23:47

                  uuuuups... anciens pilotes t’as dit...

                  Mais le pape franchement, qui a envie de se mouiller dans cette histoire.... Le système massacre ceux qui ouvrent leur gueule (cf Kasso)

                • Robert GIL ROBERT GIL 20 avril 2011 10:55

                  on a tellement a dire sur cet journée, dont on ne connaitra peut-etre jamais la verita comme l’assassina de JFK, voici tout de meme un article qui essaai de faire une petite synthese de cet evenement....

                  http://2ccr.unblog.fr/2011/02/15/vous-avez-dit-11-septembre/


                  • epapel epapel 20 avril 2011 20:36

                    Que ça ne s’arrêtera jamais.

                    Rendez-vous dans 1000 ans.


                  • picpic 20 avril 2011 12:21

                    Croire ou ne pas croire en la VO relève de la pure psychologie et n’a depuis le début, aucun rapport avec des preuves ou des faits !


                    • picpic 20 avril 2011 13:55

                      Je m’explique.
                      Les individus qui refusent de douter de la version officiel, le font parce qu’ils se refusent de remettre en question leur monde !
                      Améner leur toutes les preuves que vous vouler, ils se battrons bec et ongle pour ne pas changer leur paradigme.
                      Car c’est passer d’un monde ou tu es un être humain, considéré, à un monde ou tu fais partie d’un bétail utilisé au grès des besoins d’une bande de psychopathe.

                      Il est pourtant, dans la logique du système que ce soit les plus psychopathes qui atteignent les sommets de la hiérarchie, puisque le manque d’empathie et de peur sont plus que des atouts pour pouvoir y arriver !
                      On sait ce qu’ils sont et bizarrement, on s’étonne de ce qu’ils font ?


                    • epapel epapel 20 avril 2011 20:03

                      Vous avez écrit ça devant votre miroir ?


                    • Le matou 21 avril 2011 06:02

                      +1000 à picpic. Je crois que vous avez parfaitement raison sur ce point.


                    • tinga 20 avril 2011 12:28

                      Comme beaucoup, j’ai du mal à comprendre comment une affaire aussi énorme ne parvient pas à émerger, mais les pressions sont efficaces, il est à noter que ce pilote est retraité, comme beaucoup de personnes compétentes qui s’expriment ouvertement.

                      Le 911 est le talon d’Achille de l’occident déjà bien mal en point, faire la lumière sur cette monstrueuse affaire, c’est aussi révéler la nature profonde de nos sociétés basés sur la tromperie et la négation de l’humain, et puis le travail n’est pas fini, commence l’aube de l’odyssée...


                      • epapel epapel 20 avril 2011 20:04

                        Quand vous aurez compris vous passerez à autre chose.


                      • SamAgora95 SAMAGORA95 24 avril 2011 11:26

                        @ epapel


                        Vu vos commentaires, je commence à comprendre votre point de vu de militaire.

                        En fait, vous savez comme presque tous ceux qui se sont intéresser à la question du 11/9 qu’il y a une forte probabilité que ces attentats soient dû à l’administration Bush, voir même à une organisation plus importante.

                        Simplement vous vous dites qu’après tout , ce n’est que le massacre de quelques américains de secondes zone (Mexicains et autres femmes de ménages) qui ont servie de tristes figurants et quelques personnalités qui auraient pu ébruiter l’affaire (comme l’architecte des tours) et accessoirement quelques pauvres pompiers.

                        Ce massacre aura permit :
                        - De mettre la main sur tous les pays Arabes.
                        - Sur leur richesse (Pétrole, Gaz, Minerai etc..)
                        - De sécuriser Israël (Pas pour les Israéliens, mais par fanatisme religieux)
                        - De se donner un droit d’ingérence sur tous les pays de la planète
                        - De réduit le peuple américain en esclave.
                        - etc.. etc..

                        Tout compte fait, c’est finalement une très bonne affaire !

                        tous ça assis dans son fauteuil à regarder un math de rugby une bière à la main.

                        Si c’est bien votre façon de voir les choses, alors je comprend mieux l’air hautains de vos 
                        commentaires.

                        Il y a mille est une façon de faire la guerre, celle qu’à choisi l’élite Américaine est lâche, des guerres ou la grande part des victimes est constitué de civiles innocents et pire de leur propre 
                        population. du jamais vu.

                        Si ce n’est pas votre point de vu, il est tant de se réveiller.
                        Vous soutenez des malades.

                         




















                      • Hijack Hijack 24 avril 2011 16:14

                        Mais toi, tu es passé à autre chose, avant même que ça commence !

                         smiley


                      • Hijack Hijack 24 avril 2011 16:15

                        je répondais ci-dessus à 


                      • Hijack Hijack 24 avril 2011 16:15

                        je répondais ci-dessus à epapel 


                      • Walid Haïdar 24 avril 2011 21:00

                        @epapel : et donc, étant donné le temps que vous accordez à « ce genre d’articles » vous n’avez toujours pas compris...


                        ...ce qui se comprend.

                        C’est très simple à comprendre pourtant : on a là une histoire très peu claire, et très peu crédible.

                        Il y a ceux qui proposent de ne pas chercher à en savoir plus, parce que de toutes façons, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, à part si on est paranoïaques.

                        Et il y a ceux qui veulent en savoir plus, d’une part parce que quand on est un être intelligent on a le droit de ce se servir de sa cervelle, c’est plutôt utile de savoir plutôt que de ne pas savoir. Et d’autre part parce qu’étant donnés les agissement de nos gouvernants (les mensonges grossiers et avérés, la pollution chimique, le nucléaire, les guerres, le financement de groupes armés et sanguinaires, le trafic de drogue, l’exploitation des richesses par la spoliation etc.), il est tout de même sain d’esprit de contrôler ce qu’ils font, et ce qu’ils racontent, surtout quand ça n’a ni queue ni tête.

                        En gros, il y a ceux qui refusent de mettre leur conception de la géopolitique en danger, et ceux qui acceptent.

                      • AniKoreh AniKoreh 20 avril 2011 13:29

                        La VO, c’est pourtant bien le complot de Ben Laden (planqué à Tora Bora) et d’une poignée de comparses infoutus de piloter un avion autrement qu’en cabines de simulation. Et munis de cutters... Quand les boîtes noires confirment e.a. que la cabine du vol 77 par exemple était fermée depuis le décollage. 

                        Echangeant et se coordonnant comment ?? Au nez et à la barbe de la NSA et de tous les services d’intelligence et de renseignements au monde.

                        Et pourtant, oui, eux ils l’auraient réussi.. Balèses, les comploteurs !! 

                      • le poulpe entartré 20 avril 2011 13:56

                        Les ricains font tout pour du pognon, tu devrais le savoir.


                      • Heil Cartman Heil Cartman 20 avril 2011 15:24

                        @ Poulpe

                        Ça n’a rien d’irréalisable (d’un point de vu purement technique), la preuve en est de l’opération Northwoods, sans JFK pour mettre le hola de nombreux américains auraient été tués dans des attentats commis par le département d’état américain, et aujourd’hui ceux qui remettraient en cause la vo qui seraient sorti a l’époque (à savoir des attentats commis par des agents cubains) seraient vu comme des illuminés.

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Northwoods

                        J’ai prit l’opération Northwoods en exemple car c’est probablement le cas qui se rapproche le plus du cas du 11 Septembre, mais ce n’est pas le seul cas d’opération « False-flag » de l’histoire.

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Fausse_banni%C3%A8re#Cas_c.C3.A9l.C3.A8bres


                      • Heil Cartman Heil Cartman 20 avril 2011 15:25

                        Oups, mon post précédent s’adresse à Mont Blanc, et non à poulpe.


                      • le poulpe entartré 20 avril 2011 16:39

                        Et bien il me semble ne pas avoir dit le contraire. Que se passe t il ? Sur quatre ordinateurs en même temps ? Quel homme !


                      • le poulpe entartré 20 avril 2011 16:45

                        @cartman

                        Effectivement, il y en a eu d’autres. Le bidonnage des attaques de navire US par des vedettes vietnamienne dans le Golf du Tonkin. Là, c’était de la fausse information tout simplement. Solution pas chère, bien moins que la démolition de trois tours le onze septembre. Cela dit en passant, ces attentats ont un coté escroquerie à l’assurance, Larry Sylverstein l’américano-israélien ayant assuré six semaines avant (sauf erreur) les tours pour CE type de risque précisément. Pour information, les tours jumelles étaient déficitaires et surtout il fallait les désamianter. Le chantier aurait été beaucoup trop cher et aurait encore aggravé le déficit de l’activité des tours. Autrement dit l’attentat tombait à pic.


                      • frimouline 20 avril 2011 18:36

                        hé bien si vous doutez, regardez donc ce qu’on était déjà capable de faire en secret il y a plus de 60 ans :

                        Les installations secrètes de la bombe A :

                        partie 1 :
                        http://www.dailymotion.com/video/xdy74i_les-installations-secretes-de-la-bo_tech

                        partie 2 :
                        http://www.dailymotion.com/video/xdy6t3_les-installations-secretes-de-la-bo_tech

                        partie 3 :
                        http://www.dailymotion.com/video/xdy6dj_les-installations-secretes-de-la-bo_tech

                        et surtout, n’allez pas croire que ces dizaines de milliers d’individus savaient : seule une toute petite poignée de personnes connaissaient le projet de la bombe A. tous les autres travaillaient sans savoir qu’ils participaient à la création d’une bombe atomique pour détruire une ville entière et ses habitants. leur seule raison pour obéir aveuglément, c’était de « participer à l’honneur et à la grandeur de l’Amérique » (sic).
                        aujourd’hui c’est toujours pareil. et quand en plus ils sont grassement payés, la plupart des gens (pas seulement aux USA) ne se posent même pas de questions : tant qu’on leur dit que c’est pour le bien du monde (ou du pays), ou de leur religion, ou de je ne sais quoi qui les concerne, et que surtout ça ne touchera pas au bien-être de leur petite famille et que ça leur rapportera en plus une somme rondelette... que demande le peuple ?


                      • 240-185 240-185 21 avril 2011 10:41

                        Contre ses concitoyens ? les exemples ne manquent pas.

                        http://en.wikipedia.org/wiki/Project_SHAD
                        http://en.wikipedia.org/wiki/Operation_LAC
                        http://en.wikipedia.org/wiki/Human_experimentation_in_the_United_States

                        Sans parler du reste. Oui les usa sont capable de s’attaquer a leurs propres concitoyens.


                      • AniKoreh AniKoreh 20 avril 2011 14:48

                        - « Le choix de cette trajectoire finale amène de ma part un autre commentaire : Si, en temps que pilote kamikaze j’avais dû effectuer un geste aussi effarant ayant pour objectif la destruction du Pentagone, j’aurais choisi une trajectoire plus oblique et frappant plus haut le bâtiment du Pentagone, voir directement en son coeur, plutôt que d’effectuer un vol rasant, les réacteurs à quelques centimètres du sol au risque de me »planter« avant d’atteindre mon objectif. Le tout après un virage en descente invraisemblable et une manoeuvre de redressement difficile à réaliser pour finir en ’radada’... » (M. Charpentier)


                        Et ça, c’est l’évidence même, hein !!!

                        Car, pourquoi cette approche finale complexe et incongrue - en rase mottes - de l’aéronef (qui n’est pas, tant s’en faut, le vol 77 !!) ? Quand il était possible de faire un monumental carton au plein milieu du Pentagone - ce qui l’aurait entièrement pulvérisé à coup sûr  ??

                        Oui, pourquoi, sinon que cette manoeuvre finale est là aussi la signature d’un vol télécommandé avec la balise radio ’ad hoc’ disposée dans cette partie du bâtiment (ha, oui, justement en réfection, tiens...) ???
                         

                        • le poulpe entartré 20 avril 2011 15:03

                          @ Anikoreh

                          Vous avez vu un avion ? Ce ne serait pas plutôt un missile de croisière, vu la taille du trou et le nombre d’enceinte percée et la superbe pelouse du pentagone ?


                        • bluerider bluerider 20 avril 2011 16:59

                          l’épouvantail Meyssan a causé une méfiance fondamentale envers le dossier « pentagone », qui a radicalisé la mefiance envers tout le reste du dossier, particulièrement en France.

                          on ne sait pas si autre chose que AA77 a frappé le Pentagone, peut-être ne saura-t-on jamais. Par contre on sait que de nombreux paramètres de ce crash là ne collent pas avec la version officielle. Et à cette heure, ces paramètres non élucidés ne permettent pas de concevoir une hypothèse alternative crédible. Toutefois, ce que le mouvement pour la vérité soutient, c’est que les données contradictoires existantes sont SUFFISANTES pour déclencher, une fois déposées devant une cour de justice, une nouvelle enquête. Ceux qui pourraient obtenir une telle démarche, sont la presse officielle, et les parlementaires du Congrès américain, ou ceux des pays qui ont perdu des ressortissants (71 pays, dont la France pour 4 ressortissants, d’après l’express et le nouvelobs).

                          alors spéculer sur des missiles ou un fly over ou une trajectoire différente ou je ne sais quoi est à cette heure de la haute voltige auprès de laquelle les aptitude de Hani Hanjour en font un as des as de l’aviation américaine.

                          ceci étant dit, au lu de tout ce que nous pouvons lire, AA77 n’a pas encore divulgé tous ses secrets, ça, c’est une évidence « tarte à la crème »que n’importe quel défenseur de la VO devrait au moins reconnaitre ! Et dès lors, je ne vois pas pourquoi ces défenseurs ne seraient pas, pour des raisons opposées, dans le même camp que nous, à savoir : nouvelle enquête pour répondre aux questiosn que nous posons, et nous prouver ainsi que depuis le début, nous avons tort ! D’autant que le mouvement, Griffin en tête avec ses amendements sur la question des appels depuis les avions, a su de son côté faire évoluer les connaissances depuis le bouquin un peu brut de décoffrage de Meyssan... Non ?


                        • AniKoreh AniKoreh 20 avril 2011 17:57

                          C’est le plus plausible. Ou peut-être encore - selon certains témoignages -, un petit avion d’affaires équipé pour la circonstance, muni d’une charge pénétrante.

                        • epapel epapel 20 avril 2011 20:05

                          Certainement plus que vous.


                        • paoum 20 avril 2011 23:47

                          @epapel

                          elle est gratuite,elle est pas sympa mais elle est drôle, je plusse !


                        • epapel epapel 21 avril 2011 20:09

                          Merci pour les encouragements.


                        • Pegasus Pegasus 20 avril 2011 15:15

                          C’est reparti avec encore un grand coup d’épée dans l’eau. Et allez que ca ressort les « contraire aux lois de la physique » que pas une publication n’a étayé depuis 10 ans. Le type, assurément compétent, part sur des champs qui lui sont totalement étrangers, comme la défense aérienne, les services secrets, l’ingénierie etc, s’informe sur internet et en lisant des Meyssan et Griffin et nous ressort la vidéo d’Alain Chouet, qui de façon amusante affirme que c’est bien Al Quaida qui a frappé le 11 septembre...

                          On ressort les vitesses excessives des avions, « en dehors du domaine de vol », après tout ils sont en trajectoire terminale pour percuter un building, sûr que le fait de mettre en danger l’intégrité de l’avion était une priorité... Par contre, dès qu’on arrive sur des questions précises...« Je n’ai pas piloté ce type d’avion », « je ne sais pas si l’avion peut atteindre cette vitesse » ( ouais, 10 ans pour s’informer chez Boeing, l’équipe de la CIA dépeché là-bas pour buter les ingénieurs a dû s’endormir en attendant votre coup de fil ) « je n’ai pas d’avis sur les analyses des pilot for truth » « je pense », « je crois »... Elles sont loin les « évidences », « les preuves irréfutables »...

                          On a au moins un bel aveu : les pilotes de ligne s’en foutent complétement. Comme d’habitude, « tous des idiots, sauf moi » ( mais le fait qu’un ancien pilote n’ai plus aucun contact avec ses collègues en dit assez long. Un « moustachu » qui ne sait pas ce qui se passe dans les cockpit depuis 10 ans ? A d’autres, soit il est parti en ermite, soit il a fatigué tout le monde ).

                          La vérité avance ! Reste à savoir dans quel sens...

                          Allez, rendez-vous pour les survivants le 12 septembre 2011.


                          • Castor 20 avril 2011 15:17

                            Vite une sauvegarde, ton post est à +1 !!!


                          • cevennevive cevennevive 20 avril 2011 18:49

                            Pont du Blanc,

                            Comment se fait-il qu’en France, nous qui avons des armadas de journalistes, d’avocats, de partis politiques acerbes, on ait pu cacher l’existence de la fifille à Mitterand jusqu’à presque sa majorité ?...

                            Vous savez ce qu’est un secret d’état ?


                          • epapel epapel 20 avril 2011 20:38

                            Un secret d’Etat, c’est par définition quelque chose qu’on ne sait même pas si elle existe, tellement c’est secret.


                          • Fabienm 20 avril 2011 15:17

                            Article intéressant, mais tout de même globalement discrédité dès le début de l’interview où le pilote se prononce en faveur de « la » vérité, et patati et patata
                            On attend un éclairage d’expert et on se tape un monologue sur la nécessité du doute.
                            Finalement en lisant l’interview dans son ensemble, on a la vague impression d’être dans une secte quand même ....
                            C’est pas possible d’interviewer un mec pour qu’il donne juste son avis de pilote et pas qu’il nous repeigne l’intégralité de la version officielle ?


                            • epapel epapel 20 avril 2011 20:39

                              Je crains que non, ce n’est pas le genre de la maison.


                            • yvesduc 21 avril 2011 19:55
                              Fabienm : le degré de neutralité de l’article, et de ReOpen911 en général pour répondre à epapel, est destiné à produire un certain effet dans un certain contexte. Ce contexte est actuellement une très large prédominance de la version officielle dans les médias, la critique modérée y existant mais ne réussissant pas à déboucher sur la réouverture de l’enquête, ni même seulement à ouvrir un débat, d’ailleurs. Par ailleurs, la moitié des militants de ReOpen911, pour ne pas dire les deux tiers, sont venus au 11/9 après avoir vu Loose change, le film le plus « coup de poing » qui soit. Pas après un film modéré comme Press for truth. C’est pourquoi ReOpen911 ne doit pas s’interdire, à mon avis, de donner, outre des faits naturellement, des opinions, même au risque que celles-ci heurtent une partie du public peu familière des secrets d’État et, disons, de la géopolitique. Si en heurtant ce public nous l’amenons à se pencher sur les faits que nous rapportons, et à les confronter aux arguments de nos contradicteurs bien entendu, alors nous aurons franchi un grand pas car nous pensons que le débat et connaissance sont des valeurs positives, surtout sur le 11/9.

                              À titre personnel j’encourage tout un chacun à consulter les sites de nos contradicteurs, et à prendre connaissance de leur argumentaire ; par exemple le site de M. Quirant ou bien directement celui du NIST. Personnellement, ces sites m’ont pas mal aidé à établir ma conviction que la version officielle ne tenait PAS debout.

                            • epapel epapel 21 avril 2011 20:11

                              Entièrement d’accord avec vous, mais les reopenistes doivent en contrepartie accepter les critiques.


                            • Annie 21 avril 2011 20:24

                              Le problème avec cet argument est que 90% des gens (dont je fais partie) ne sont pas des spécialistes de la construction, des architectes ou des pilotes d’avion et qu’ils ne peuvent qu’évaluer la crédibilité des sources et celle des arguments (d’où ma référence précédente aux hologrammes).
                              Au bout du compte, il reste le bon sens ou les probabilités. Le problème auquel se heurte ReOpen, est que sans preuves irréfutables, la version officielle prévaudra. Non pas parce que les gens sont stupides, mais parce qu’en l’absence d’évidence contraire, la version officielle reste la plus convaincante.
                              (Quand je parle de version officielle, je n’exclus aucun cover-up subséquent ou manipulations, je fais simplement référence à des avions pilotés par des intégristes. )


                            • epapel epapel 21 avril 2011 20:36

                              Entièrement d’accord avec vous, une hypothèse doit s’appuyer sur des éléments d’autant plus solides qu’elle est moins vraisemblable ce qui est le cas du complot, tandis que un apriori positif et de bonne foi revient naturellement à ceux qui ont subi l’agression.


                            • files_walQer files_walker 24 avril 2011 12:54

                              Annie : Vous dites que la version officielle est la plus convaincante.

                              Personnellement mon bon sens me dit le contraire.
                              Par exemple pour la tour 7 (WTC7)

                            • SamAgora95 SAMAGORA95 24 avril 2011 23:01

                              @Annie


                              Pas besoin d’être scientifique pour savoir que quand on lâche une pomme et qu’elle tombe sans rencontrer d’obstacle elle arrivera plus vite au sol que si elle devait traverser une série d’obstacles.

                              Pas besoin d’être architecte pour savoir qu’un bâtiment (WT7) qui prend feu sur un coté ne s’effondre pas en un bloc à la vitesse de la chute libre.

                              Je vous propose une petit expérience, placez vous sous la tour Montparnasse et imaginez qu’on scalpe le haut de tour au niveau du 90 étage par exemple. 

                              Vous pensez sincèrement que tout le reste vas s’effondrer comme un château d’allumettes, pour ça il faudrait que chaque pilier chaque boulon lâche au 4 coins de la tour au même temps et au même niveau, 
                              trente centimètre d’écart ou un pilier qui ne cède pas au bon moment et la tour tombe de travers.

                              Dites vous bien que les tours jumelles était deux fois plus grandes et presque 1/3 plus large.

                              Voilà se que donne un batiment entièrement en flamme !

                               




                            • Zobi Aldo Rifort 20 avril 2011 15:40

                              Vive le passeport magique ! On devrait fabriquer les boîtes noires en papier de passeport, c’est plus résistant ;)

                              Dès le jour de l’attentat des WTC, une invraisemblable accumulation de résidus miraculeux et à charge fut apportée et laisse perplexe. Le cas du passeport de Satam Al-Suqami retrouvé au pied du World Trade Center est particulièrement emblématique.
                              Selon le récit officiel, ce document a traversé le crash sans être endommagé pour être ensuite retrouvé par « un passant non identifié » qui a eu la présence d’esprit de le donner à un enquêteur du FBI, tout ceci avant que les tours ne s’écroulent
                              http://flo92100.blogspot.com/2010/04/le-terrorisme-et-laffaire-du-passeport_27.html


                              • flesh flesh 20 avril 2011 23:52

                                On devrait fabriquer les boîtes noires en papier de passeport, c’est plus résistant


                                joli smiley

                              • Mr Mimose Mr Mimose 20 avril 2011 16:06

                                Oui le passeport malheursement c’est pas de chance pour al quaida, leur plan était parfait, mais ils n’ont pas pensé a ce foutu passeport, c’est balot !!! C’est une preuve irréfutable que le coup a été monté par Ben Laden, qui on le rappelle se cache toujours quelque part et continue de nous menacer nous les gentils occidentaux.

                                Mort au méchant Ben Laden, ouhouu, on aura ta peau Ben !


                                • pierre60 pierre60 20 avril 2011 16:37

                                  C’est etonnant le nombre de pilotes professionnels que l’on rencontre dans le courriers des lecteurs.
                                  Moi, je ne suis pas pilote.
                                  Quand un vieux de la vieille me dit que les manoeuvres decrites lors des attentats du 11septembre 2001 sont infaisables pour un professionnel chevronne, j’ai tendance a le croire.
                                  Quand la VO nous dit que les pirates n’avaient pas 200 heures de vols, on se perd alors en conjectures.
                                  Je sais que de tels temoignages sont derangeants, mais qu’y faire ?


                                  • Fabienm 20 avril 2011 17:28

                                    Mais il y a de tout dans les lecteurs : des spécialistes en structure, des spécialistes en aéronautique, etc.
                                    Mais il y a surtout des spécialistes de l’élucubration !

                                     smiley


                                  • epapel epapel 20 avril 2011 19:47

                                    Pour être lâché sur un avion de tourisme, il faut 30 heures de vol et dans l’armée de l’air française vous savez pilotez un avion à réaction et faire des exercice d’attaque au sol au bout de 200 heures.

                                    Tout dépend de ce que vous avez fait durant ces 200 heures, si vous vous êtes appliqué à répéter la phase de vol qui vous intéresse vous la maîtrisez.


                                  • pierre60 pierre60 21 avril 2011 06:19

                                    Les supposes pirates ne se sont pas du tout entraines sur des avions de lignes, ni meme sur des jets.
                                    Je trouve qu’ils se sont adaptes drolement vite au modele gros porteurs.
                                    Ou ils sont doues,
                                    Ou on nous prend pour des c...
                                    Il se pourrait bien qu’on nous prenne pour des c...


                                  • epapel epapel 21 avril 2011 13:07

                                    En 1945, le japonais ont coulé des dizaines de navires américains et endommagé des centaines d’autres avec des pilotes kamikazes n’ayant effectués que quelque dizaines de vols pour les plus entraînés d’entre eux (http://fr.wikipedia.org/wiki/Kamikaze)

                                    Un navire de guerre de 150m de long qui se défend et qui bouge, c’est autrement plus difficile à atteindre qu’une tour de 400 de haut ou une façade de Pentagone de 300m de long. 


                                  • JL JL 21 avril 2011 13:16

                                    epapel qui n’en rate pas une : il n’y a aucune comparaison possible entre la maniabilité des avions ilotés par les kamikazes de l’époque et celle d’un avion de ligne gros porteur !

                                    Par ailleurs, beaucoup s’entre eux rataient leur cible, lesquelles quoi que vous en disiez étaient aussi grosses qu’un immeuble.


                                  • Rapaces Rapaces 21 avril 2011 14:01

                                    epapel,
                                    Faire plonger un boeing 757 jusqu’à faire du rase-mottes, pour venir frapper la façade du Pentagone (ce que la VO prétend), sans toucher la pelouse (avec un seul essai... pas le droit à l’erreur), c’est certainement beaucoup plus improbable que d’arriver à crasher un zéro sur un porte-avions (avec des centaines d’avions dans le ciel pour tenter et réussir la manoeuvre). 

                                    Les japonais ont également utilisé des sous-marins (torpilles) et des avions bombardiers (d’altitude, en piqué, torpilleurs...). Les dégâts sur la flotte américaine sont donc loin d’être le seul fait de pilotes kamikazes ayant réussi à se crasher sur les navires, comme votre commentaire voudrait le faire penser. 
                                     

                                  • Pegasus Pegasus 21 avril 2011 14:53

                                    On dérape un peu là mais bon. Rapidement sur le 11/9 : oui, un Boeing actuel et un zero n’ont rien à voir mais Hanjour et les kamikazes de 45 non plus, la moyenne d’heure de vol sur ces derniers étant d’une vingtaine d’heures, et certain ne montèrent dans un cockpit de zéro que pour leur mission finale, faisant leur « formation » sur des planeurs, des biplans et d’autres machines obsolètes. La comparaison entre Hanjour et les japonais fait appel à trop de variables différents. La seule chose de sûre est qu’on peut faire voler et crasher sur une petite cible un monomoteur léger avec 15 heures de vol.

                                    Parce que sinon, les kamikazes furent incroyablement efficaces pour l’investissement demandé. Les pertes énormes qu’ils ont encaissés ne doivent pas faire oublier que les vagues d’assaut japonaises devaient passer au travers toute la chasse et la défense aérienne des task forces US. Sur des vagues d’assauts de 160 appareils, dont seulement 30-40 kamikazes, le taux de pertes pouvaient atteindre les 85%. Les kamikazes étaient encore plus vulnérables au combat aérien du fait de leur poids, avec leur bombes, de l’inexpérience de leur pilote et de la fragilité structurelle des avions nippons.
                                    Par contre, les kamikazes ont terrifié les marins américains pour une bonne raison : une fois traversé l’écran de la chasse leur trajectoires et leur précisions mettaient en grave difficulté la DCA US, pourtant surpuissante. Il suffisait d’un seul obus de 40 mm pour atomiser un zéro, et une task force en crachait plusieurs milliers à la seconde, sans compter toutes les autres armes de DCA. Statistiquement, chaque kamikaze aurait du être abattu un douzaine de fois par la seule DCA avant de frapper. Le fait qu’il aient pu frapper, à répétition, les navires américains, et en couler montre une précision quasiment surhumaine, atteinte par des pilotes qui pouvaient s’estimer heureux d’avoir pu voler plus de 30 heures avant de boire la dernière coupe de saké.

                                    Les pertes infligés par les sous-marins et bombardiers conventionnels de l’armée impériale eurent surtout lieux dans les premières années de la guerre.

                                    Sinon, point intéressant, les kamikazes furent souvent recruté dans les universités, certaines prestigieuses, ont laissé de nombreux témoignages où ils expriment leur mépris total pour leurs supérieurs et leurs idées de sacrifices et sont néanmoins partis. La dernière lecture d’un certain nombre d’entre eux avant de monter dans le cockpit était même Marx ou Lénine..


                                  • epapel epapel 21 avril 2011 16:01

                                    Point vraiment intéressant quand on sait que les auteurs présumés des attentats du 11/9 ont eux aussi bénéficié de formations de haut niveau, en revanche leur mépris c’est vers l’Occident qui le dirigent.


                                  • epapel epapel 21 avril 2011 16:10

                                    J’ajouterai que contrairement à ce qui est affirmé à longueur de blog, les avions modernes sont bien plus faciles à piloter que les avions d’autrefois tout simplement parce que les progrès techniques sont systématiquement orientés dans ce sens afin de permettre aux équipages de gérer toujours plus de paramètres et d’améliorer la sécurité, de plus un avion de chasse est plus difficile à piloter qu’un gros porteur (dans l’armée de l’air française la plupart des pilotes de transport sont des aspirants chasseurs recalés, le cas contraire n’existant pas, de fait les plus doués sont sélectionnés pour être pilote de chasse).


                                  • epapel epapel 21 avril 2011 16:12

                                    La meilleure preuve que cela devient plus facile, c’est la réduction des équipages de 3 à 2 personnes sur les dernières générations d’avions.


                                  • epapel epapel 21 avril 2011 16:23

                                    Autre preuve :
                                    - au début des années 80, l’armée de l’air française perdait en moyenne 12 avions de combat par an par crash sur une flotte de 450 (constituée principalement de Mirage III, F1 et de Jaguar)
                                    - à la fin des années 2000, l’armée de l’air française perdait 2 avions de combat par an par crash sur une flotte de 300 (constituée principalement de Mirage 2000 et de Rafale)

                                    Tout cela avec le même nombre d’heure annuel par avion, cela fait un gain unitaire d’un facteur 4 explicable principalement par les progrès techniques.


                                  • files_walQer files_walker 24 avril 2011 19:07

                                    à Fabienm :


                                    Et ça, c’est une élucubration ?

                                    Comment contrer les conspirationnistes :

                                    Mythes et réalité :

                                    Documentaire de la BBC

                                    Des témoins ont bien vu un avion au pentagone, mais n’ayant pas la bonne trajectoire, c’est balot.

                                    Collection d’élucubrations :

                                  • pierre60 pierre60 27 juillet 2011 07:20

                                    Piloter un tout petit zero Mitsubishi et un avion de ligne, c’est exactement pareil. N’est-ce-pas !
                                    Il faut mieux lire ca que d’etre aveugle.


                                  • velosolex velosolex 20 avril 2011 16:57

                                    Les Etats-Unis n’en sont pas à leur première manipulation.
                                    L’annexion d’une partie du Mexique, en Texas pour venir en aide à des ranchers américains soit disant opprimés par l’état Mexicain. (Même prétexte que choisit les Allemands pour envahir les Sudètes)

                                    Ce n’est pas pour rien que cet état est le maitre dans l’industrie du cinéma.
                                    Nous avons d’ailleurs passé notre enfance bercés par ces westerns, qui honoraient les cow-boys, caricaturaient les indiens. Un génocide revu par Hollywood.
                                    Mais toute cette image retouchée grâce aux artifices des maquilleurs ne tient plus.
                                    Sous le masque du cow-boy, celui du vampire.
                                    C’est docteur Jykell et mister Hyde.
                                    Pendant longtemps l’Amérique comme elle se nomme, a donné le change, vivant sur le capital de sympathie d’un état qui se vantait de donner sa chance à n’importe qui d’assez courageux qui voulait bien retrousser ses manches, qu’importe le pays d’où il pouvait venir.
                                    La seconde guerre mondiale a été une de ces storytelling, dont on aurait dit que le personnages d’Hitler avait été inventé pour qu’elle nous prouve la valeur de son rêve et des hommes. ( En gommant bien sûr le rôle clé du l’union soviétique, le pays qui a vraiment renversé le cours de la guerre !)
                                    Mais c’est ainsi, l’histoire que nous raconte l’Amérique en parlant d’elle même, la main sur le coeur, est une histoire pour albums d’enfants analphabètes, pleurants, au garde à vous, en écoutant l’hymne national.
                                    L’histoire est épuisée. Le charme est rompu.
                                    Personne ne croit plus aux bons vieux films de John Wayne. La droiture et l’optimisme au garde à vous ne trompent plus personne. On sait que depuis longtemps, le scénariste qui écrit les histoires ressemble bien plus qu’il n’y parait à Stanley Kubrick, l’auteur du docteur Folamour, de bien triste actualité.
                                     
                                    C’est devenu un pays sur la défensive.
                                    Effectivement, ce 11 Septembre donna la possibilité à ce boxeur sur le retour de mettre un fer à cheval dans son gant, avec la bénédiction de presque toute la communauté internationale.
                                    Le patriot act, législation votée après l’attaque, s’attaque à la substance démocratique.
                                    L’invasion de L’Irak fut l’autre conséquence.

                                    Faudrait il juger impensable, comme elle nous l’a été présentée, cette histoire des avions dans les tours jumelles, et reconnaitre que l’on s’est fait roulé dans la farine avec le second volet de l’histoire, conséquence de l’attentat, c’est à dire l’invasion de L’irak.
                                    Tricherie a partir de photos truquées, nous faisant croire que Saddam détenait un armement chimique. La mystification a été reconnu par les US eux mêmes....
                                    Ce second volet a décimé non trois mille personnes, mais plusieurs centaines de milliers. Il est vrai que ce ne sont pas des vies américaines, mais de vulgaires vies d’arabes.
                                    C’est cela qui nous gène.
                                    Que ce pays décime au petit malheur la chance des millions de vie, cela ne choque personne, mais qu’elles s’attaque gratuitement au sort de citoyens américains, prisonniers comme les autres de la real politique, cela nous semble impossible à admettre.
                                    Comme si nous étions citoyens américains nous mêmes.
                                    Une ligne rouge aurait été alors franchi, celle qui sépare les puissances occidentales, jugées raisonnables, démocratiques, soucieux du bien être de tous leurs citoyens, de celle des dictatures, où la vie des populations est sacrifiée sans aucun état d’âmes.
                                    C’est cela qui nous dérange et nous fait refuser d’envisager la pire des hypothèses.
                                    On ne peut admettre que des bons acteurs jouent des rôles de salauds !
                                    L’Amérique reste un rêve, avec un public conquis d’avance, même quand elle produit les pires navets.
                                    L’histoire n’est pas finie.
                                    Dans son histoire elle a montré plus d’une fois qu’elle était capable de se réveiller, de retrouver ses valeurs.
                                    Frank Capra est de retour, dans ce mélo invraisemblable. Barak Obama, l’homme de couleur élu président.
                                    Sait-on se que sera fait demain ?


                                    • epapel epapel 21 avril 2011 00:12

                                      Vous avez une explication finaliste, ce n’est pas parce que le comportement des autorités américaines après le 11/09 a été très particulier qu’elles sont à l’origine des attentats, il est bien plus probable que c’est le type d’occasion qu’ils attendaient comme très souvent dans l’Histoire.

                                      Ce n’est pas Roosevelt qui a déclenché Pearl Harbor, mais c’est bien lui qui a exploité cet évènement qui a été une aubaine pour faire entrer les USA dans la guerre mondiale.

                                      Ce n’est pas Napoléon qui a planifié la révolution française et pourtant c’est bien lui qui a raflé la mise.

                                      Ceci dit ne nous illusionnons pas sur les bonnes et mauvaises intentions des uns et des autres, le monde est à un point de basculement où il n’y a pas de place pour les bons sentiments. Avec la raréfaction des ressources et le déclin de l’Occident, il s’agit désormais tout simplement d’une question de survie et non plus de savoir qui a juridiquement tort ou raison. Ont factuellement tort les nations qui sont dominées par d’autres et la seule chose qui compte est de ne pas en faire partie.


                                    • yvesduc 21 avril 2011 19:57
                                      epapel, la finalité de l’argument « à qui profite le crime ? » n’est pas tant de « prouver » une thèse mais de dire que cela crée des soupçons. Ce que les membres de la commission d’enquête n’ont pas l’air de comprendre.

                                      Par ailleurs, Roosevelt a augmenté les chances que les Japonais attaquent à Pearl Harbor en attaquant économiquement leurs livraisons de pétrole, ceci faisant partie d’un plan anti-Japonais en 7 points intégralement appliqué.

                                    • epapel epapel 21 avril 2011 20:13

                                      Le problème, c’est qu’on voit trop souvent des gens traînés à tort dans la boue voire même devant les tribunaux avec des soupçons sans fondement.


                                    • epapel epapel 21 avril 2011 20:17

                                      Par rapport aux japonais :
                                      - il n’empêche que ce sont quand même eux les agresseurs, et stupides par ailleurs car il croyaient que pour empêcher les américains de réagir à leur agressions futures il suffisait de les attaquer alors que c’est l’inverse qui était vrai.
                                      - la conquête de la Chine par les japonais dans les conditions atroces qu’on connaît n’a pas été encouragée par les USA.


                                    • bluerider bluerider 20 avril 2011 17:01

                                      l’épouvantail Meyssan a causé une méfiance fondamentale envers le dossier « pentagone », qui a radicalisé la mefiance envers tout le reste du dossier, particulièrement en France.

                                      on ne sait pas si autre chose que AA77 a frappé le Pentagone, peut-être ne saura-t-on jamais. Par contre on sait que de nombreux paramètres de ce crash là ne collent pas avec la version officielle. Et à cette heure, ces paramètres non élucidés ne permettent pas de concevoir une hypothèse alternative crédible. Toutefois, ce que le mouvement pour la vérité soutient, c’est que les données contradictoires existantes sont SUFFISANTES pour déclencher, une fois déposées devant une cour de justice, une nouvelle enquête. Ceux qui pourraient obtenir une telle démarche, sont la presse officielle, et les parlementaires du Congrès américain, ou ceux des pays qui ont perdu des ressortissants (71 pays, dont la France pour 4 ressortissants, d’après l’express et le nouvelobs).

                                      alors spéculer sur des missiles ou un fly over ou une trajectoire différente ou je ne sais quoi est à cette heure de la haute voltige auprès de laquelle les aptitude de Hani Hanjour en font un as des as de l’aviation américaine.

                                      ceci étant dit, au lu de tout ce que nous pouvons lire, AA77 n’a pas encore divulgé tous ses secrets, ça, c’est une évidence « tarte à la crème »que n’importe quel défenseur de la VO devrait au moins reconnaitre ! Et dès lors, je ne vois pas pourquoi ces défenseurs ne seraient pas, pour des raisons opposées, dans le même camp que nous, à savoir : nouvelle enquête pour répondre aux questiosn que nous posons, et nous prouver ainsi que depuis le début, nous avons tort ! D’autant que le mouvement, Griffin en tête avec ses amendements sur la question des appels depuis les avions, a su de son côté faire évoluer les connaissances depuis le bouquin un peu brut de décoffrage de Meyssan... Non ?


                                      • BCourcelle BCourcelle 20 avril 2011 17:27

                                        Voici ce que j’ai écrit au Nouvel Observateur, au Monde Diplomatique et à Médiapart.

                                        Je trouve très curieux que les médias français, refusent de rendre compte des interrogations légitimes et documentées de tous ceux qui sont convaincus que le rapport officiel sur les attentats du 11 septembre est une imposture et DONC cache des éléments très compromettants.

                                        Celles et ceux qui osent exprimer des doutes (et aux Etats-Unis, ils sont nombreux)  sont immédiatement ridiculisés en France. Exprimer un doute, vouloir connaître la vérité,  n’est-ce pas une attitude à la fois scientifique et  citoyenne ?

                                        En boycottant tout questionnement dans ce sens, la presse et l’audio-visuel français se montrent aux ordres d’un complexe « polico-médiatique » que Le Monde Diplomatiqueet Médiapart dénoncent souvent avec pertinence.

                                        L’édition norvégienne du Diplo avait rendu compte de ces questionnements, mais l’article n’a pas été publié dans les autres éditions !

                                        Sur le site Médiapart, beaucoup de billets évoquent cette question, mais je n’ai pas trouvé d’article de synthèse émanant de la rédaction.   

                                        Je n’ai eu aucune réponse de ces journaux.

                                        Bruno Courcelle


                                        • Fabienm 20 avril 2011 17:47

                                          Logique implacable : ils ne disent rien donc il y a forcément quelque chose !
                                          Ca me fait penser à ceux qui disaient des fuites Wikileaks : rien sur le 11 septembre, donc c’est que Wikileaks est à la botte des USA.

                                          Avec des raisonnements foireux comme ça, on est sauvés !

                                          Plus sérieusement, de quoi devraient-ils rendre compte ? Dans les débats qui ont lieu entre pro et anti, une chatte n’y retrouverait pas ses petits, alors demander à des journalistes de faire leur travail .... ? vous n’y pensez pas !

                                          Je crois qu’ils ne publient rien parce qu’ils s’en foutent, tout simplement. Ce n’est pas un boycott, c’est du désintérêt pur et simple. Ils n’ont rien à gagner à ouvrir cette boîte de pandorre.


                                        • sylvie 20 avril 2011 17:52

                                          Mr Courcelle, c’est très simple, l’absence de réponse constitue en elle même une excellente réponse... smiley


                                        • epapel epapel 20 avril 2011 19:21

                                          J’ai peut-être une explication : l’actualité c’est ce qui se passe en ce moment pas il y a 10 ans.


                                        • flesh flesh 20 avril 2011 19:35

                                          La guerre en Afghanistan c’est déjà fini ? J’ai du raté un épisode.


                                        • epapel epapel 20 avril 2011 19:50

                                          La guerre d’Afghanistan et autres événements actuels n’ont plus besoin du 11/9 depuis longtemps pour exister.


                                        • flesh flesh 20 avril 2011 19:53

                                          Mais elles ont besoin du 11/9 pour disparaitre. On y bosse.


                                        • epapel epapel 20 avril 2011 20:07

                                          Ça prouve que vous vivez dans l’illusion.


                                        • flesh flesh 20 avril 2011 23:59

                                          Cette fois vous n’avez peut-être pas tort... il faut que je soigne cet idéalisme.


                                        • files_walQer files_walker 24 avril 2011 13:18

                                          à Fabienm : de quoi devraient-ils rendre compte ? De beaucoup de chose.

                                          Par exemple :

                                        • lloreen 20 avril 2011 18:12

                                          bonjour
                                          buzz l’éclair
                                          « c’est assez marrant...vol ».
                                          Pour moi qui ne suis pas experte en aéronautique voilà une présomption accablante qui prouve, s’il le fallait encore plus, la complicité criminelle des médias officiels qui n’ont plus aucun rôle d’information mais sont un outil de propagande au service des metteurs en scène de la tragédie du 11 septembre 2001 et de tout ce qui fait notre actualité.
                                          La malheur veut que cette sinistre date n’a pas marqué un coup d’arrêt dans la guerre contre l’humanité mais, qu’avec le recul, elle n’en préfigure qu’une étape.
                                          Il suffit de procéder au compte à rebours de l’ignominie depuis la guerre de Libye et les événements sanglants en Côte d’Ivoire.
                                          A ce que je sache, il n’ y a jamais eu de mandat de recherche international pour retrouver Ben Laden.
                                          Quelle farce !
                                          Installer pour des milliards de dollars des boucliers anti-missiles dans le monde entier, dépenser des milliards pour la « guerre des étoiles », disposer de tout l’arsenal de détection (radars, satellites) avoir des techniques d’interception sophistiquées et se faire avoir par quelques........................ (choisissez le qualificatif selon votre sensibilité) armés de couteaux...
                                          Merci à Monsieur M. Charpentier, aux investigateurs de Reopen911 qui ne comptent pas leurs heures et à tous ceux qui ne se lassent pas de vouloir réveiller les hypnotisés du système.


                                          • epapel epapel 20 avril 2011 20:41

                                            Fondez une association pour l’arrêt de la guerre.


                                          • Nomade 20 avril 2011 21:38

                                            Epapel, il serait plus urgent que vous, vous fondiez votre association avec pontdumontblanc et quelques autres ici, du genre ;« association des victimes naïves de la propagande officielle qui nous ont fourré des oeillères que l’on ne peut plus enlever sans avoir l’air un peu con »...
                                            Qui sait, cela pourrait peut-être avoir un certain succès vu le nombre de bobets incultes qui préfèrent pour ne pas trop avoir peur de gober bêtement ce que les officiels leur disent...
                                            Mêêêêêhhhh !!!! 


                                          • epapel epapel 20 avril 2011 23:18

                                            @nomade

                                            Le dénigrement est l’argument de ceux qui n’en ont pas.


                                          • Nomade 21 avril 2011 02:55

                                            Cher Epapel,
                                            Des arguments à vous opposer à vous, je n’en ai point c’est vrai...
                                            En effet, comment pourrais-je argumenter contre vous, un être si brillant, qui montre une telle érudition à travers ses interventions tellement développées en si peu de mots, vous qui êtes un sachant, un informé (au sens figuré bien sûr, vous êtes déja assez puni par la tronche que vous avez sur votre avatar, je ne veux pas encore en rajouter une couche !), que dis-je un informé, un savant plutôt, un de ces génie qui tel un BHL encore anonyme, va nous expliquer en deux mots et trois virgules et avec ce si fin et si subtil sens de la répartie propre à tous les auteurs trolls comment se sont exactements produits les attentats du 11 septembre 2001.
                                            L’on s’en réjouit d’avance et c’est avec beaucoup d’impatience que nous lirons votre thèse à ce sujet, car enfin nous saurons ! NOUS SAURONS !!!!!
                                            Merci infiniment d’avance cher Epapel de nous éclairer nous, pauvres incultes, et de daigner du haut de votre grandeur d’apporter votre science si infuse a tant d’esprits obscurs à la fois.
                                            Merci vraiment !
                                            Nomade

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès