• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sale temps pour les trolls !

Sale temps pour les trolls !

La semaine dernière, plusieurs Web-évènements ont conduit à la prise de mesure radicales concernant les ''trolls'', particulièrement aux Usa et en Angleterre. Mais vraisemblablement, la France devra bientôt s'aligner. D'ores et déjà, Facebook annonce du ''lourd'', y compris pour les ''frenchies-trolls'' cyber délinquants.

Aux Usa d'abord. Lundi, Nick Denton, de Gawker Media a révélé des changements importants au système de commentaires des sites du Groupe. Modifications qui permettront selon lui ;

"une discussion vraiment intelligente entre les lecteurs, à partir d'un nouveau concept de détection et filtrage, suivi de l'élimination des trolls »

Partout le mot d'ordre est lancé ;

''Don't feed the troll'' ! (Ne nourrissez pas le troll) ;

 

En clair ; on doit ignorer le troll, ne jamais répondre, ne jamais cliquer sur un lien, ni sur un article douteux. Tous les opérateurs du Web disent la même chose ;

''Si le ''troll'' existe c'est grâce à vous, si personne ne lit la prose du troll, celui-ci disparaît, c'est ''simple''.''

Gawker Media est un groupe de médias en ligne américain et un réseau de blogs, fondé et dirigé par Nick Denton à New York. Parmi les groupes dont l'activité se concentre sur les blogs, il est considéré comme l'un des plus connus et des plus populaires.

Début 2010, la holding possédait déjà dix blogs dont Gawker.com, LifehackerGizmodoio9Kotaku, Gawker.tv... Tous les articles de Gawker sont publiés sous la licence Creative Commons.

En 2006, Gawker Média générait 4000 dollars/jour de recette publicitaire, soit environ 1,5 millions par an. 3 ans plus tard, soit en 2009, les bénéfices issus de la publicité étaient de 60 millions/dollars/an ! Soit 40 fois plus en 3 ans. La valeur de Gawker Média étant alors estimée à 300 millions de dollars.

On comprend que Nick Denton veuille rester discret sur les bénéfices générés aujourd'hui par son Web-groupe, mais on imagine qu'en 2013, Gawker Media doit peser assez ''lourd'' financièrement parlant.

Toute une batterie de mesures techniquement très pointues vont donc être progressivement mises en place pour lutter contre cette nuisance pénible que constituent les ''trolls''. Là encore, on n'en sait pas beaucoup plus, mais Denton voulant à tout prix conserver les commentaires sur les blogs, ne jamais les supprimer, et surtout en ayant les moyens, promet de ''remettre de l'ordre sur le Web'', et de protéger les utilisateurs 'normaux', sur ses médias en tout cas.

Le mardi de la même semaine,

YouTube a annoncé une nouvelle stratégie pour promouvoir des commentaires pertinents et de qualité, en les reliant, entre autre, aux profils Google+ des utilisateurs. 

Et ce même jour, la revue Popular Science a expliqué qu'elle allait fermer complètement les commentaires sur son site Internet, en raison du résultat d'une étude commanditée pour la circonstance, qui suggère que les commentaires négatifs changent la perception et la crédibilité de l'article en entier, pour l'ensemble des lecteurs, et donc les ''trolls'' ridiculisent en quelque sorte le site & la revue elle même.

Les pertes financières pour Popular Science sont donc évidentes, ce qui l'a conduit à supprimer son blog, quitte à perdre en audience.

Comme on peut le lire sur cette ancienne couverture de Popular Science, cette revue existe depuis 1872 !

Popular Science Home (Accueil)

 

Dans le cadre 'scientifique', il est clair que les revues de vulgarisation du type Science et Vie ou Popular Science formatent en quelque sorte l'opinion publique.

Ces publications ''techno-mainstream'' font partie du paysage scientifique politiquement correct. Ce qui est ''hors norme'' y est délibérément absent, ou tourné à minima en dérision. Ovnis, mystère, ''paranormal'' n'existent pas pour ces gardiens du temple scientiste, jusqu'à plus ample informé. Le but de cette humanité à têtes chercheuses ''bien pensantes'' défini dans ces revues grand public se rapproche un peu de la recherche ''transhumaniste'', même métaphorique. Il s'agit de façonner de manière structurelle l'homme, jusqu'à en faire un ''immortel'' dénué d'esprit, fut-il humoristique à défaut de Spirituel.

Partant de là, nombre de puissants lobbies (pro nucléaires, politiques, etc), aux ordres d'intérêts colossaux et aux moyens financiers correspondants, rétribuent d'abord des ''rédacteurs'' aux ordres. Mais emploient aussi des ''trolls'', souvent les mêmes d'ailleurs, dont la mission est d'appuyer, ou d'infirmer par des commentaires ''manipulateurs'', positifs ou négatifs, méprisants ou approbateurs, les articles scientifiques par exemple, en fonction de leur point de vue intéressé ; mercantile, 'politique' ou étatique.

Mais ces ''web appréciations'' à but frelaté ont fini par causer un préjudice financier dépassant le but recherché. Ce qui a conduit Popular Science, vénérable publication cent quarantenaire à se passer de commentaires au sens propre pour stopper l'hémorragie.

Sur tous les blogs, plates formes d'information, journaux en lignes, même sur les sites ecommerce, pour d'autres raisons, concurrence notamment ; la section ''commentaires'' devient donc un véritable enjeu économique, qui justifie des débats acharnés pour savoir si les sites doivent modérer ou supprimer des commentaires. 

Selon Claire Rasmussen, co-présidente du contenu stratégique chez Nerdery , un des plus gros sites américains de référencement de sites d'entreprises ;

''il faut réfléchir en priorité sur l'opportunité de permettre des commentaires sur tout les Web-sites, l'interactivité générée par les commentaires postés étant un des moyens les plus significatifs d'augmenter l'audience d'un site.''

Claire rassmussen définit ensuite les ''tenants et les aboutissants'' ;

''Si vous n'avez pas les ressources financières nécessaires pour surveiller adéquatement les conversations, ou si vous ne pensez pas que les clients ou les lecteurs vont participer activement, activer la fonction commentaires est un mauvais choix pour votre entreprise. "

Une erreur que beaucoup d'organisations font, continue Madame Rasmussen.

''Vous devez également impérativement examiner si « vous avez les ressources en personnel pour gérer effectivement les commentaires et répondre aux commentaires positifs », dit-elle. Si quelque chose nécessite une réponse de la société, il est important d'avoir quelqu'un au courant et disponible, ou bien ceci peut ternir votre image de marque.''

''….des préoccupations similaires s'appliquent également aux sites e-commerce, car quelques critiques négatives peuvent affecter la perception du produit. Dans toute situation où la rétroaction ou discussion est activée, il est important de consacrer les ressources de l'entreprise nécessaires pour surveiller et réagir . Par extension, les blogs présents sur les plates formes d'informations, tirant leurs revenus de la publicité en ligne, se doivent absolument de revêtir une apparence sérieuse, et une tenue langagière correcte à minima dans tous les commentaires. Tout cela faisant partie intégrante de l'image de marque du site, qui une fois dégradée fera fuir les lecteurs, les clients, et sera très difficile à ''réhabiliter''.

Dans le cas de la suppression totale des commentaires sur Popular Science, Claire Rasmussen déclare :

« La modération n'aurait pas été possible pour raison de coût. Je suppose qu'ils ont pris en compte le type de ressources dont ils disposaient''

 

FACEBOOK contraint à révéler l'identité de trolls

L'an dernier, une femme britannique a remporté une décision de justice obligeant Facebook à dénoncer les utilisateurs qui l'avait harcelé.

http://www.theguardian.com/technology/2012/jun/08/facebook-revealing-identities-cyberbullies

Brookes Nicola avait été faussement accusée d'être pédophile et trafiquante de drogue par les utilisateurs – connus sous le nom de trolls - sur Facebook.

Facebook, qui ne contestait pas la décision, va maintenant révéler les adresses IP des gens qui l'avaient abusé afin qu'ils puissent être poursuivis.

Suite à cette histoire, le gouvernement britannique a mis en place de nouvelles mesures ''anti-trolls''.

Les nouveaux pouvoirs qui seront ajoutés à la loi sur la diffamation, rendront ce processus beaucoup moins long et coûteux, selon le gouvernement Britannique.

Répondre aux demandes des diffamés donnera au site Facebook une plus grande protection (financière) contre les poursuites, dans le cas d'une action en diffamation.

Les nouvelles règles s'appliquent à tous les sites - peu importe où ils sont hébergés - mais dans l'immédiat le demandeur doit être en mesure de montrer que le Royaume-Uni était le lieu de l'infraction.

 

''Fin des rumeurs calomnieuses''

Actuellement, en termes juridiques, chaque "hit" - visite - sur un article diffamatoire peut être considéré comme une infraction distincte. Vous imaginez ce que cela signifie en termes financier pour l'hébergeur.

Cela signifie que de nombreux sites Web vont supprimer les articles dès qu'une action en diffamation est faite – à tort ou à raison.

« Les opérateurs de site sont en principe responsables en tant qu'éditeurs pour tout ce qui apparaît sur leurs sites, même si le contenu est souvent déterminé par les utilisateurs »,

a déclaré le secrétaire à la Justice Ken Clarke.

« Notre approche proposée signifie que les exploitants de sites Web ont une défense contre la diffamation tant qu'ils identifient les auteurs de matériel prétendument diffamatoire quand la demande est faite par un plaignant."

M. Clarke a déclaré que les mesures signifieraient la fin de "rumeurs calomnieuses et allégations" publiés en ligne sans crainte de la punition adéquate.

Apparemment, aux Usa et au Royaume Uni, et vraisemblablement partout et très bientôt, désormais, les trolls auront beaucoup de soucis à se faire...

 

Et surtout n'oubliez pas ; Don't feed the troll* !

No clic, no reed, no answer*...

Ne pas cliquer, ne pas lire, ne pas répondre...

 

Piere Chalory 28 septembre 2013

 

http://www.bbc.co.uk/news/technology-18404621

http://www.cbsnews.com/8301-501465_162-57449855-501465/facebook-ordered-to-reveal-identities-of-cyberbullies/

http://www.adventuresofgreg.com/HPVlog/photos/PressClips/big/DSC03287.JPG

http://www.youtube.com/t/community_guidelines?hl=fr&gl=FR

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.28/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

178 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 30 septembre 2013 12:48

    L’auteur ne s’est jamais demandé si, pour d’autres, il EST le troll ?  smiley


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 30 septembre 2013 12:53

      Vu qu’on est toujours le troll de quelqu’un d’autre...


    • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 13:00

      à partir du moment où j’utilise mon identité réelle, et ne défends aucun intérêt public ni privé, je ne pense pas être un ’’troll’’. Mais comme dit l’autre , ’’c’est vous qui voyez’’, mais n’oubliez pas qu’avant qu’accuser quelqu’un d’être un ’’troll’, financé pour cela, il faudrait déjà pouvoir le prouver, autrement il s’agit d’une affirmation à caractère diffamatoire...


    • jeanpiètre jeanpiètre 30 septembre 2013 19:38

      j’espère que ce n’est pas votre photo à côté de votre nom


    • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 19:54

      ’’j’espère que ce n’est pas votre photo à côté de votre nom’’


      Hélas Jeanpiètre, on ne choisit pas ses parents ni sa famille, comme disait Le forestier. 

    • Demian West 30 septembre 2013 12:50

      Bon, le Troll sur les blogs c’est un peu le marronnier qu’on sort quand on n’a rien à dire. 


      Mais il est certain que ce temps des fabricants de buzz à coups de commentaires vindicatifs est révolu. S’ils ne changent pas, ils vont disparaître comme les dinosaures.

      Ils disparaissent déjà. Finalement, ils sont seuls, on peut aisément les reconnaître.

      Bonne journée

      DW

      • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 13:09

        Je ne connais internet que depuis 2010, et j’avoue avoir été étonné de cette véritable ’’haine’’ affichée par certains intervenants anonymes. Toujours été étonné également d’entendre des gens regretter ’’l’âge d’or’’ du Web où n’importe qui pouvait dire n’importe quoi. Sans vouloir revendiquer un statut particulier, j’ai du mal à saisir l’intérêt de cette débauche de mépris, d’insultes gratuites, m^me si on peut assimiler ces mesures nouvelles à une forme de ’’censure’’, la paix y gagnera sur les foras ’’démilitarisés’’.


      • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2013 16:43
        Voilà quelques questions que je me suis posé.
        Où commence le « trolleybus » (parce que ce n’est pas un troll, mais un bus qui suit) et où termine-t-il ?
        Qui pourrait être un bon modérateur dans tous les cas de figures ?
        Le rédacteur ? Pas si sûr. Beaucoup d’entre eux sont des propagateurs de « leurs bonnes paroles ».

        Une information parallèle au sujet peut très bien être plus intéressante à lire que l’ensemble des « non-troll »...

        Non, c’est plus facile à dire qu’à faire.
        La censure n’est pas loin.
        Proposer de fermer les commentaires est parfois la solution de facilité.
        Une autre est d’accepter le moinssage pour un commentaire sans donner les raisons de son choix. 
        Agoravox.it, medium4you.be n’ont pas de moinssage disponibles.
        Pourquoi la version française en a-t-elle ? 
        La recherche de polémique à bon marché en se cachant derrière l’anonymat ? 

      • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 17:36

        Evidemment que, pour un site vivant des recettes de la pub en ligne, tous les moyens sont bons pour faire le ’’buzz’’, y compris les ’’accrochages’’ factices, et l’étude que Popular Science a commandé l’a bien montré ; dès qu’il y a ’’conflit’’, l’internaute accorde plus d’importance au fil concerné. Mais, il existe une sorte de ’’point Godwin’’ dans la forme que prennent certains commentaires, qui font que le site et les articles étant décrédibilisés, l’image de marque du média concerné perd son ’’sérieux’’ et sa crédibilité. L’effet collatéral peut être alors pire que le ’’buzz’’ et le nombre de clics artificiels obtenus.






      • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 2013 13:09

        Point Gowin, exact.

        Le buzz aujourd’hui...
        On joue à qui perd gagne.

      • Jimmy 30 septembre 2013 13:00

        cet article a pour but de dénoncer la censure qui en train de se mettre en place il me semble


        • TSS 30 septembre 2013 13:02

          Dire qu’une majorité de politiques sont des parasites qui vivent sur le contribuable en ne

          pensant qu’à leur plan de carrière peut être considéré comme diffamatoire mais cela n’a

          rien à voir avec du trollage... !!

          donc les anglais et les americains preparent le terrain à la censure... !!


          • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 21:01

            je crois que vous vous êtes trompé d’article, c’est Dugué qui parle des politiques qui ’’se servent de la France...’’



          • Radix Radix 30 septembre 2013 13:03

            Bonjour

            Sachant qu’il n’y a pas de loi contre la diffamation aux US, sur qu’elle base vont-ils appuyer leur loi anti-troll ?

            La bonne solution, à mon avis, serait de légiférer sur la diffamation d’une manière générale, sinon cela restera surtout une histoire de gros sous !

            Radix


            • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 13:13

              je ne crois pas qu’il s’agisse réellement de ’’lois’’, mais plutôt d’un ’’filtrage’’ en amont par certains blogs qui ont constaté simplement la lassitude du public pour les comportements violents, m^me verbalement


            • Radix Radix 30 septembre 2013 13:25

              Bonjour Pierre

              Ce n’est pas exactement ce que vous dîtes dans votre article.

              "« Les opérateurs de site sont en principe responsables en tant qu’éditeurs pour tout ce qui apparaît sur leurs sites, même si le contenu est souvent déterminé par les utilisateurs »,

              a déclaré le secrétaire à la Justice Ken Clarke."

              Donc il y a bien une loi qui définit l’infraction ou alors c’est du vent !

              Radix


            • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 13:38

              Effectivement un projet de loi était en cours en juillet 2012 en Angleterre. Voila le lien :



            • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2013 16:48

              Chalory,


              « ’un ’’filtrage’’ en amont par certains blogs qui ont constaté simplement la lassitude du public pour les comportements violents, m^me verbalement »

              Filtrer quoi ? Ce qui n’intéresse pas ? Ce qui est contraire à sa propre vérité ou parti pris ?
              Les comportements violents, c’est à l’auteur de l’article à abaisser le ton de la discussion.
              Le fond n’est pas à rejeter d’office, mais la forme pour l’exprimer peut être sujet à caution.
               

            • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 17:02
              @ l’enfoiré

              Il s’agit effectivement de filtrer la forme et non le fond, si l’on veut rester ’’démocratique’’ et non censeur du net évidemment. Les propriétaires de site ont compris qu’aujourd’hui, beaucoup de gens se détournent des forums ’’poubelles’’ où les insultes sont le mode de communication principal.

            • Hecetuye howahkan Buddha 30 septembre 2013 13:05

               c’est insoluble sauf de fermer internet..donc à qui profit le trollage de masse idéologique organisé... ? Pour le trollage par un individu, on met ça de coté... pour le reste ça profite a ceux qui veulent le museler et qui peuvent ils être ? A part ceux qui dominent et qui ont besoin de maintenir une division entre les gens ,donc qui essayent de dominer la planète je ne vois pas...car après tout je peux etre tres poli et ecrire des chausses totalement fausses, diffamantes , d’appel a la violence etc etc etc etc....tout ça dans un langage non insultant ..

              La forme on mets donc de coté, reste le fond du sujet.......internet ayant la sale manie de reveler de plus en plus de secrets des voleurs qui dirigent........... à chacun sa propre vision-conclusion....mais au delà des opinions il y a forcement une vérité et comme toujours la vérité du pouvoir doit rester cacher le plus possible..
              Pour moi le trollage est quasiment entièrement bien organisé .


              • Shawford Shawford42 30 septembre 2013 13:06

                Don’t feed the Deneb smiley


                • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2013 16:50

                  Encore quelque chose qu’il ne faut pas dire.

                  Viser la tête, la personnalité de quelqu’un.

                • Shawford Shawford42 30 septembre 2013 17:00

                  Bah les pâtes, l’insecte smiley


                  Que sais-tu in fine de la pertinence ou de l’impertinence du message vis à vis de l’intéressé ?Hein ? Sauf à toi même t’y immiscer et ce en fonction d’a priori que te sont propres à toi et toi seul (et de là, à renier dès lors tous les jolis propos que tu égraines sous ce fil depuis tout à l’heure, iceux de ton apostrophe présente à mon égard)

                • L'enfoiré L’enfoiré 30 septembre 2013 17:05

                  « Que sais-tu in fine de la pertinence ou de l’impertinence du message vis à vis de l’intéressé ? »


                  Comme toi, rien.
                  Puisqu’en général, il n’y a rien à lire derrière l’à propos du rédacteur ou du commentateur.
                  C’est fou, non ? 

                • Shawford Shawford42 30 septembre 2013 17:15

                  C’est fou ? Euh c’est pertinent pour faire tourner la boutique de façon pérenne, car plus tu mets de contraintes en amont, moins t’alimentes le « business » en aval.


                  Sachant qu’au demeurant la pensée dès lors qu’elle peut se répandre librement (dans une bonne mesure mine de rien sur AV) elle se fout de ces considérations mercantilistes, à tout le moins elle s’en affranchit sans peine.

                  T’as que les ayatollah pastéquiens pour prétendre qu’il y a tromperie sur la marchandise sur toute la ligne. En fait c’est une simple tactique pour tenter de faire triompher des penchants inquisiteurs, totalitaristes, mesquins et égotiques patentés.

                • Shawford Shawford42 30 septembre 2013 17:41

                  Au surplus suffit par exemple de ne s’adresser qu’à des profils considérés comme viables selon ses propres préceptes. 

                  C’est pas difficile pour le reste de laisser aboyer la caravane (sic smiley ), non ?

                  Et même au surplus du surplus, le fin du fin et le plus utile n’est pas t’il pas de tenter de garder son self contrôle en toute circonstance, de relativiser, de lutter contre ses propres propensions à avoir ressenti la flétrissure de son égo, de parer à sa perméabilité naturelle envers ce que l’on peut considérer comme des insultes par exemple.

                  Le plus souvent, en prenant de la distance, en prenant le parti d’en rire ou en désamorçant contre vents et marées les éventuels conflits, on peut même retourner la pusillanimité et la vindicte de l’insulteur à son propre profit, voire au profit de tous.

                  A tout le moins c’est en cela que peut être lu mon adresse maline première vis à vis de Deneb ici et que tu es venu commenter, laquelle s’insère en fait dans différents dialogues du jour entre Deneb et moi (plus quelques autres) qui dépassent ce seul article, tout en venant s’y intégrer ma foi très naturellement. 

                • Rounga Roungalashinga 30 septembre 2013 13:10

                  C’est fou comme les croyances ancestrales peuvent ressurgir. Il faudrait peut-être rappeler que le troll est une créature mythique, ça n’existe pas.


                  • Rounga Roungalashinga 1er octobre 2013 11:58

                    Ah ! Mon bon cogno ! Ca commençait à faire longtemps. On aurait pu espérer que deux semaines de vacances t’auraient donné un peu de distance critique et de sens de l’humour, mais non. Toujours prompt à tomber dans le premier panneau venu, à réagir à la moindre provocation, à tomber à côté de la plaque systématiquement, avec l’agressivité qui te caractérise, et en donnant par-dessus le marché des leçons d’intelligence à tout le monde. Tu sais, ça m’a manqué, pendant ces deux semaines, de ne pas aller sur ta page lire tes commentaires, ma friandise quotidienne. Je suis bien content que tu sois revenu.


                  • Rounga Roungalashinga 1er octobre 2013 13:24

                    vous êtes capable de sortir des débilités tellement énorme


                    Exemple ?


                  • Rounga Roungalashinga 1er octobre 2013 14:39

                    T’es vraiment con toi hein ?

                    Eh bien oui, admettons : je suis con. Voilà. Et ensuite ?


                  • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 13:15

                    Si si les trolls ça existe , avant on disait c’ est un con , maintenant on 

                    dit c’ est un troll .

                    • curieux curieux 30 septembre 2013 13:16

                      Les deux principaux utilisateurs du mot « troll » sur AV sont Morice et Deneb. Et ils en connaissent un rayon sur le trollage des articles des autres.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 2013 13:25

                        M’en fiche ,moi j’suis gobelin, et j’ai un boulot peinard : j’fais tapisserie sur toile à la manufacture .


                        • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 13:30

                          croquemitaine ... smiley


                          • Bubble Bubble 30 septembre 2013 13:35

                            « YouTube a annoncé une nouvelle stratégie pour promouvoir des commentaires pertinents et de qualité, en les reliant, entre autre, aux profils Google+ des utilisateurs. »

                            C’est à dire, ceux qui ont donné toutes leurs infos perso sur leur compte Google+ verront leurs messages sur Youtube prioritaires ? Ça a l’air plus d’un piège à naïfs que d’un piège à trolls. Quoique, faut déjà être pas mal naïf pour poster sur Youtube de toute façon.


                            • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 13:55

                              Je n’en sais rien, mais peut^tre que le fait de savoir qu’on peut connaitre leur profil, qu’ils ont eux m^mes postés sur G+, incitera les posteurs des coms à une certaine ’’modération’’ sur Youtube, de toute façon la modération existe déjà en amont, par ’’mots clefs indésirables’’


                              après tout, le but d’un forum, sur quelque sujet que ce soit est de ’’faire avancer le schmilblic’’, et non de s’insulter stupidement, de s’invectiver jusqu’à l’échange final systématique de noms d’oiseaux, sous prétexte qu’on est pas du m^me avis. Pour moi, lorsque je tombe sur un forum ’’poubelle’’ je n’y retourne pas.

                              Un jour, m’intéressant à la conception d’amplificateurs hi fi de qualité, je suis tombé sur une discussion entre deux tenants acharnés d’une technologie différente, à transistors pour, l’un à ’’lampes’’ pour l’autre. Sur un sujet qui n’a rien d’une remise en cause d’un ’idéal queconque, religieux, politique ou autre, les deux ’’combattants’’ ont fini par se traiter de tous les noms car l’un trouvait meilleur le ’’son ’’ à lampe, et l’autre celui à transistor !

                              N’importe quoi, dans ce domaine c’est comme pour le reste il y a du bon et du mauvais pour les deux technologies, des avantages et des inconvénients pour les deux. 

                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 2013 14:13

                              Celui qui trouve que le son transistor est meilleur est un sale ¨....bip......sans oreilles ! smiley


                            • Piere CHALORY Piere Chalory 30 septembre 2013 14:22

                              C’est vrai qu’en règle générale les amplificateurs à lampes ont un son plus agréable et plus ’’doux’’, il parait que c’est parce qu’ils génèrent des distorsions d’harmoniques pairs. mais je peux vous assurer qu’à l’écoute en ’’aveugle’’, certains amplificateurs à transistors enterrent certains amplificateurs à lampes, de m^me que l’inverse est vrai.


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 2013 14:31

                              Oui ,les harmoniques paires ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès