• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Vivons-nous encore en démocratie en France ?

Vivons-nous encore en démocratie en France ?

Les Indignés se lèvent pour crier leur colère partout en Europe et dans le Monde. Partout ? Non. Un pays résiste encore et toujours à l’indignation. Le pays des droits de l’homme, de la révolution, etc

Six points pour étudier notre Démocratie Française à moins d’un an de l’élection présidentielle. Devons nous aussi nous indigner ou pas ?

La primaire socialiste se profile, sur fond de crise boursière, le tout dans l’objectif d’une élection présidentielle exemplaire qui ENFIN changera la vie du tout un chacun.

Pendant ce temps les « indignés » se réveillent partout (sauf chez nous justement) en demandant notamment à ce que leurs droits et leurs pouvoirs de décision leur soient rendus, pour qu’un autre avenir se profile.

Pendant ce temps la jeunesse des pays Arabes se réveille, trop compressée sous l’étau d’un gouvernement qu’ils ne reconnaissent plus comme étant le leur, ils initient un feu de brousse que plus rien n’arrête.

Election, résistance ou révolution… en France nous avons déjà tout eu. A croire qu’on a déjà tout vu… et fier comme des paons d’habiter dans le pays des droits de l’homme nous ne regardons même plus quelle démocratie est la notre et surtout ce qu’on en fait au quotidien. Mais sommes-nous seulement encore en démocratie ?

Selon la définition de démocratie [récupéré sur le-dictionnaire.com, très semblable à celle du Larousse ou du petit robert], il s’agit d’un « régime politique dans lequel les citoyens exercent leur souveraineté et dispose du pouvoir », ou bien, « d’un régime politique dans lequel le peuple élit ses représentants. ».

Examinons ensemble 6 points qui, au regard des évènements actuels, posent la question de savoir si nous sommes encore dans une démocratie.

 

1. Un gouvernement légitime ?

Si on reprend les statistiques d’abstention :

· Présidentielle de 2007 : 16% au premier tour (83.77% de participation)

· Législative de 2007 : 39.6% au premier tour et 39.7 au second tour

· Régionale de 2010 : 53.65%

· Cantonale de 2011 : 55% d’abstention

 

On se rend compte que cette abstention ne cesse de croitre. Alors évidemment, les enjeux ne sont pas les mêmes pour chacune de ces élections, et il faudra attendre les élections de 2012 pour voir ce qu’il en est lors d’un scrutin majeur.

Toujours est-il qu’en regardant ces chiffres ce qui est le plus intéressant (à mon sens) c’est qu’à tout moment, les abstentionnistes auraient pu faire basculer ces scrutins dans un sens ou dans l’autre !

A quand un candidat avec l’étiquette abstentionniste ?!

Quand un gouvernement ne doit sa place qu’au désintérêt d’une majorité, peut on dire qu’il est légitime ?

Lorsque Jacques Chirac en 2002 avait été élu avec plus de voix de la gauche au second tour qu’avec des voix de droite, tout en appliquant une politique de droite, peut on dire qu’il était légitime ?

Question subsidiaire, est ce vraiment un désintérêt de la vie politique ? ne pourrait on pas parler de dégout, désillusion, désenchantement, ou « x »x autres synonymes signifiant que les gens n’y croient tout simplement plus ? Ou encore que le tout un chacun ne trouve pas chaussure à son pied et préfère ne pas voter par défaut alors que son sentiment profond le pousse à voter par conviction ?

 

2. Un peuple souverain ?

Cela dit, on se demande comment on pourrait croire que nos voix comptent et que la volonté du peuple souverain compte lorsque sa volonté est prise à revers.

A mon sens un référendum est une magnifique preuve de gouvernance du peuple. Des représentants élus, demandent (normalement sans a priori ni parti prit) l’avis de leurs concitoyens pour prendre la meilleure décision. Ou si ce n’est la meilleure au moins celle qu’ils veulent !

Lors du référendum de 2005 sur le traité de constitution européenne, 69 % de votant, et 55% de NON. Sauf erreur, non n’est pas un mot si difficile à comprendre que ça. C’est ce mot qui permet, selon Freud, de construire le Surmoi qui fera de l’enfant plein de pulsions et de désirs quelqu’un de raisonnable capable de se contrôler en fonction de normes et de règles.

Ce « non » n’a pas été entendu, et le bon peuple Français a été traité comme un gosse mal élevé qui ne sait pas ce qui est bon pour lui.

Selon wikipédia « Depuis 1958, le référendum est reconnu, avec le mode représentatif, comme l'une des deux modalités d'expression de la souveraineté nationale »

Et bien non, c’est un fait nous ne sommes pas souverain dans notre propre pays.

 

3. Les représentants du peuple ?

Pour en revenir à notre définition première de démocratie : le peuple élit ses représentants. Sauf erreur majeure, un représentant est quelqu’un qui représente : triste lapalissade, dans le cas présent. Lorsqu’on regarde notre gouvernement et plus largement nos élus, nous représentent-ils ? Ou bien question plus pertinente, sont-ils représentatif de la société Française ?

Sont-ils issus de la classe moyenne, des classes défavorisés, ou ont-ils plutôt tendance à naître du bon coté du portefeuille ?

Parlons-en de ces tendances lorsque Jean Louis Debré écrit un livre vantant les « Dynasties Républicaines ». Ne devrait-on pas plutôt se navrer qu’il n’existe plus de système de promotion sociale et que finalement, les postes clés de la gouvernance politique se transmettent de père en fils. J’avais cru comprendre que nous avions fait la révolution contre ce système. Belle réussite !

 

Cela dit, il ne faut pas désespérer, peut-être aurons nous un jour un ministre issu des minorités visibles (comme c’est si souvent dit), qui sera placé ailleurs qu’au sport, à la jeunesse, ou à l’intégration des minorités ou un autre équivalent.

Sans doute, un matin nous aurons un ministre raciste comme un bon dixième de notre population… ah non, je retire, nous avons déjà eu.

Ceux qui font des abus de bien sociaux ? On a aussi…

Des adeptes du népotisme ? Ça aussi on a…

 

Quelle belle représentation du peuple français !

Je ne sais pas vous, mais très très personnellement, je ne me sens pas représenté par l’actuelle classe politique (ou devrait on parler de Caste politique ?)

 

4. Trois pouvoirs bien distincts ?

Presque uniquement pour le plaisir, trois citations de Montesquieu :

Il n'y a point encore de liberté si la puissance de juger n'est pas séparée de la puissance législative et de l'exécutrice (De l'esprit des lois)

C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites. (De l'esprit des lois)

Il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir (De l'esprit des lois)

Ces citations parlent d’elles-mêmes et grâce à ce mode de pensée en France, le législatif est séparé de l’exécutif qui est séparé du judiciaire.

Si ce n’est que l’argument de campagne des législatives de 2007 a été : « vous nous avez élu, pour qu’on puisse faire ce qu’on a dit, il faut que le parlement soit de notre coté ». En conséquence, on a aujourd’hui un législatif complètement sous le joug d’un exécutif débordant de pouvoir.

Heureusement, la justice est là pour réguler le tout et mettre en balance l’exécutif. Si ce n’est qu’elle est lente à agir, qu’elle hésite à attaquer les gens de pouvoir et que lorsqu’elle le fait c’est sous les pressions et les menaces.

Mr Strauss Kahn aurait il seulement été inquiété une seconde si les faits qui lui sont reprochés s’étaient déroulés en France ?

En dehors des réalités mesurables, l’impression généralement ressentie est qu’il existe une justice à « x » vitesses, « x » représentant les actifs financiers ou le pouvoir politique et relationnel du présumé innocent.

 

5. Tous égaux dans nos voix : une voix, un vote ?

On assiste en ce moment à une démarche des Richissimes concitoyens qui dans un élan d’altruisme merveilleux demandent au gouvernement de les taxer plus de façon exceptionnelle ?

Je n’ai pas mémoire, mais peut-être Alzheimer m’atteint, que l’état ai attendu ma permission pour m’imposer un impôt…

Sans tomber dans le sarcastique ou l’ironie soldée, il faut reconnaitre l’abnégation dont sont capables toutes ses grandes fortunes après qu’on leur ait offert le bouclier fiscal, qu’on envisage une baisse / suppression de l’ISF, alors même qu’ils peuvent embaucher les Rois des Comptables pour diminuer la note via de sombres magouilles lorsque les Impôts tombent.

D’ailleurs, ce n’est pas :

- Comme si la crise durait depuis 2008

- Comme s’ils n’étaient pas largement à l’abri du besoin, des surendettements qui ont augmenté de 11% cette année etc

- Comme si la crise n’était pas due à une sphère économique immorale et pensant à court terme, sphère sur laquelle ils se sont largement appuyés pour construire leurs richesses

La question au point où on en est, est plutôt, pourquoi ne les a-t-on pas taxés plus tôt ? Est ce que la sphère politique attendait leur permission ? Bel exemple de souveraineté nationale !

Un naïf et idéaliste électeur se demanderait si le pouvoir n’est pas entre leurs mains plutôt que dans les siennes, si petites qu’elles ne peuvent porter qu’une seule voix lors d’un vote.

 

6. Le pouvoir appartient-il à un peuple éduqué, capable de jugement critique !

Quand on regarde les élections, on peut se dire, tant pis pour les abstentionnistes, s’ils veulent exercer leur pouvoir qu’ils le fassent. Mais parlons des votants. Depuis que notre Omniprésident est au pouvoir, qui n’a pas entendu « ah j’ai voté pour lui, mais je le regrette maintenant ! », ou « j’aurai su, j’aurai voté pour quelqu’un d’autre » ou d’autres formules du même ordre ?

D’une certaine façon, et si cela ne concernait qu’eux, on pourrait dire un « bien fait », qui aurait le mérite de soulager, parfois. Mais est-ce vraiment bien fait ?

Dans une démocratie idéale, un monde parfait qui pour une fois ne serait pas celui des Bisounours ou des Télétubbies,  nous serions des citoyens, votants, capables de jugements critiques, d’aller rechercher l’information, d’approfondir cette information, et même de la comprendre (j’ai bien dit idéalement J). Nous serions des citoyens au fait de la complexité du monde, de ses enjeux, des tenants et aboutissant de ses actes etc.

A la place, comme le disait si bien Georges Frêche avant d’être élu : « En France il y a plus de cons que de gens intelligents, alors moi je fais campagne pour les cons ! » le fait qu’il ait été élu en dit long.

 

D’une certaine manière nous sommes tous coupables. Mais, n’est-ce pas le gouvernement qui programme une bonne part de notre éducation ? Pour mieux conduire un troupeau dans le sens que l’on souhaite, n’est-ce pas plus simple si tout le monde suit, sans réfléchir, sans se poser de question ?

« Ah les bons cons » doivent-ils parfois se dire une fois leurs fesses prestigieuses posées sur un siège d’élu !

Sans devoir appeler Mulder ou Scully pour rechercher la vérité, il y a sans doute de quoi s’inquiéter un peu. Non ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (136 votes)




Réagissez à l'article

185 réactions à cet article    


  • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 10:33

    @l’auteur

    Offrir du concentré d’impuissance en période de guerre... la pire des choses.

    Parmi ceux d’« en haut », certains rompent avec le système : Eric Verhaeghe (ex-MEDEF, ex-APEC), un sénateur démocrate (USA) et aux plus hauts niveaux.

    Soyez au moins à la hauteur de ceux que vous critiquez....


    • Walden Walden 25 août 2011 14:35

      Pas d’accord avec ce commentaire - pour autant que j’aie bien compris ce concentré d’ellipses et de références absconses smiley : l’article ne manque pas d’arguments, et dénoncer le dévoiement d’un système n’est pas nécessairement un aveu d’impuissance.

      Argument supplémentaire pour étayer le point 4. Trois pouvoirs bien distincts ? qui cite Montesquieu (De l’esprit des lois) « Il n’y a point encore de liberté si la puissance de juger n’est pas séparée de la puissance législative et de l’exécutrice »  :

      Il faut bien aussi faire état de la soumission actuelle de l’autorité judiciaire à l’exécutif, notamment via le rôle du Procureur, celui-ci étant devenu le relais étroit de son Ministre de tutelle, le Garde des Sceaux, presqu’au même titre que le Préfet représente le Ministre de l’Intérieur.

      Alors qu’il est censé représenter l’intérêt public au sein de l’appareil judiciaire (d’où son appellation de « Ministère Public »), le Procureur, chargé de « l’action publique » mais inféodé hiérarchiquement au pouvoir central, ressemble davantage à un administrateur local des orientations politiques du moment, plutôt qu’au garant des libertés qu’on serait en droit d’espérer (sauf à marquer individuellement son indépendance au risque de sa carrière).


    • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 16:40

      L’article termine ainsi :

      « Sans devoir appeler Mulder ou Scully pour rechercher la vérité, il y a sans doute de quoi s’inquiéter un peu. Non ? »

      1) Les populations ont largement passé le seuil du « il y a de quoi s’inquiéter un peu ».
      2) Pas l’ombre d’un début de solution dans cet article.

      Pourquoi je taxe cet article d’impuissance ? Parce que M. Jacques Cheminade a
      1) expliqué lors des présidentielles de 1995 pourquoi et comment ce système tomberait en ruine, alors qu’à l’époque PERSONNE ne se préoccupait de savoir comment fonctionnaient les produits dérivés ! ; et a
      2) proposé les seules solutions viables à l’échelle d’un système international.
      3) 2012 ...

      Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et en période de guerre, c’est criminel.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 août 2011 00:08

      Si on veut SERIEUSEMENT penser a une démocratie, ce que je ne crois pas, on pourrait commencer en lisant ce texte.



       PJCA



    • Ruut Ruut 25 août 2011 10:51

      S’indigner ne sert a rien.
      Seule la présidentielle a venir peut faire bouger les choses dans notre pays.
      Mais aurons nous des programmes a la hauteur, c’est a souhaiter.


      • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 11:02

        « Mais aurons nous des programmes a la hauteur, c’est a souhaiter. »

        De ce projet, celui de Jacques Cheminade, vous n’en entendrez jamais parler avant que le bonhomme ait les 500 signatures.

        Vous n’en entendrez jamais parler parce qu’il est le cauchemar des intérêts oligarchiques depuis 1995.



      • Attilax Attilax 26 août 2011 01:26

        Le problème est que la présidentielle ne changera rien. Avec le système de vote majoritaire, l’UMP et le PS sont quasi-sûrs de se faire réélire. Les purs et durs ou les hypocrites. Seul vrai challenger : le FN ! Triste 2012... Et à côté, des imposteurs ou des gens n’ayant aucune représentation médiatique. Il n’y aura pas de sauveur, hélas, et nous allons nous fracasser dans un mur que nous avons nous-même construit.


      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 25 août 2011 11:23

        Vous êtes de plus en plus nombreux à dénoncer les méfaits de la démocratie... je suis globalement d’accord avec ce que vous écrivez.


        Vous démontrez merveilleusement bien que le démocratie ne fonctionne pas, pire qu’elle est un mauvais système favorisant les médiocres et les bourgeois.

        Dommage que vous n’alliez pas au bout de votre démarche en proposant une alternative, par exemple libertaire.

        • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 11:35

          Vous, les sophistes, n’avez pas changé d’un iota depuis 2500 ans... :) Heureusement, ce n’est pas vous qui faites l’Histoire  !


        • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 25 août 2011 11:45

          J’ai au moins la satisfaction de garder une certaine hauteur de vue, et d’éviter de salir mon esprit sublime avec la boue infecte des folies intellectuelles qui n’ont pour effet que de maintenir l’humanité dans la fange.


        • vost 25 août 2011 15:35

          Vous parlez de l’histoire relative aux : dans le désordre, deux guerres mondiales, Vietnam, Indochine, Nicaragua, Irak, Afghanistan, Algérie, Libye Chili est autres parties de plaisir ?


        • miha 25 août 2011 16:32

          SVP, ne dites pas « vous » ou alors vous pensez qu’il n’y a pas de quoi s’indigner ?

          Dites « nous ».

          Quelle alternative proposer ? Réfléchissons-y ensemble.

          Les indignés, ce n’est pas un parti politique avec un programme, avec des candidats à une élection. Ce sont des citoyens qui aspirent à une réelle démocratie. Si vous en faites partie, dites « nous ».

          Certains pensent qu’il faut une nouvelle constitution.

          Une constitution rédigée par des citoyens, pas par des élus.

          Une constitution permettant au peuple d’exercer un contre-pouvoir à la classe politique et à la finance.

          C’est en train de se faire en Islande.

          Les français n’en seraient-ils pas capables ?

          Qu’en pensez-vous ?


        • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 16:45

          @vost

          Non, je parle de la véritable Histoire (création des écoles, invention de la machine à vapeur, l’eau potable, l’exploration spatiale, les compositions de Bach ou Beethoven, les transports en commun, la fission et la fusion nucléaire, la création de la première banque nationale par Hamilton, etc.) pas des divertissements oligarchiques (Areva, guerres, catastrophes naturelles, épidémies, partouzes dans les écoles...)


        • ffi ffi 26 août 2011 01:44

          Il semble néanmoins que la majorité peine à voir la réalité en face.

          La démocratie est un principe non-fonctionnel, elle n’aboutit en rien à laisser le pouvoir au peuple. Il doit y avoir un problème quelque part dans le concept...

          Déjà à Athènes, la démocratie, période assez courte, fut celle de la perdition. Athènes se livra à toutes sortes de guerres - la guerre du Péloponnèse. Athènes s’effondra.

          A Athènes, aux temps démocratiques, l’or de la ligue de Délos fut détourné pour guerroyer et asservir les autres nations. C’est pourtant dans des assemblées populaires que tout se décidait, mais il semblerait que ces assemblées soient assez manipulables.

          Le peuple, mal au fait des choses du pouvoir, car il doit travailler pour vivre, s’en remet en général à des expertises. L’oligarchie rentière a donc toute facilité de propager ses expertises pour « orienter » le peuple à se ranger à ses vues. Aujourd’hui, avec les médias, c’est tellement facile. Les médias inventent des opinions pour le peuple. L’exécutif sert ces opinions imaginaires. Mais les médias sont tenus par les oligarques. Même la science est frelatée (l’économie, par exemple).

          Bref, la démocratie ne fonctionne pas, elle n’aboutit pas à ce qu’elle désigne. Dès son élection, l’exécutif est autonome, il n’a pas besoin de se référer au peuple, sauf quand cela l’arrange, pour faire sa publicité.

          Pompidou n’a-t-il pas bazardé la souveraineté monétaire du pays par décret ?

          Dès lors, tout repose sur l’exécutif et sur les principes qu’il suit. Aujourd’hui, l’exécutif n’a aucun principe, juste des contraintes légales. Un véritable exécutif aurait des principes moraux.

          L’alternative, si l’on accepte de voir en face l’échec, c’est de revenir à la source des erreurs politiques passées : la révolution. La situation qu’elle a produit a durablement affaiblit le pays et produit des millions de travailleurs pauvres au XIXème siècle.

          Le plus logique, pour la France, c’est de réinstaurer un régime de Roy très chrétien. Cela permet de profiter à plein de notre patrimoine historique. C’est un régime que l’on connaît et dont les oeuvres ont porté le pays à une prospérité sans égale à l’époque : on reconnait l’arbre à ses fruits.

          Le Roy très chrétien est l’assurance d’un régime non tyrannique et moral. Le Christ ne disait-il pas, aux apôtres lui demandant : comment savoir qui est le plus grand ?

          - Que le plus grand soit comme le plus petit,
          - Que celui qui commande soit comme celui qui sert.

          C’est l’oligarchie qui a créé la République, afin de pouvoir compéter librement au pouvoir, dans un véritable retour aux guerres féodales. Et c’est donc cette oligarchie que la République sert. L’oligarchie a peur d’un Roy, car, comme au temps de la féodalité, le Roy ne tolérera pas que sa prééminence ne soit mise en danger et mettra au pas ses concurrents.

          L’alliance d’un Roy avec son peuple, voilà la seule proposition efficace pour l’avenir.

          -> Royauté au niveau national, démocratie directe au niveau local.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 août 2011 06:42

          @ Axel de Saint-Maure


           Voici une alternative et elle n’est pas libertaire


          Pierre JC Allard

        • Synkaris 26 août 2011 09:00

          Visiblement tu as une connaissance ce l’histoire assez sélective.

          -Concernant la démocratie athénienne, elle n’était dirigée que par les seuls citoyens (qui étaient minoritaires à Athènes).

          -Le fait que la démocratie telle qu’elle existe ne fonctionne pas ne veut pas forcément dire que la démocratie elle-même est vouée à l’échec, mais que les institutions et les mécanismes de notre République doivent être totalement corrigés.

          -Ce n’est pas la Révolution elle-même qui a produit des travailleurs pauvres, ils existaient déjà avant.

          -Enfin, c’est bien connu, le Roy très chrétien a toujours respecté les plus humbles, ne les a jamais exploité, n’a jamais abusé de son pouvoir, a toujours gouverné dans l’intérêt du peuple, a toujours été moralement irréprochable etc (c’est ironique bien sur).


        • ffi ffi 27 août 2011 22:00

          Enfin, bon, le dernier dirigeant à avoir demandé ses doléances au peuple Français,... n’est-ce pas le roi très chrétien Louis XVI ?


        • JPhilippe 25 août 2011 11:23

          En Egypte : 1 Million de personnes dans la rue, et le gouvernement tombe
          En France 2 Millions de personnes dans la Rue, et la réfrome passe quand même.

          Y a-t-il un Problème ?


          • Renaud Séchiant 25 août 2011 14:14

            Disons qu’en France les force de l’ordre et les CRS sont tous derrière leur mentor ! Ils sont nombreux, organisés, impunis et les gens sont déjà fichés au cas ou un soulèvement d’ampleur se créerait. Et la population est déjà psychologiquement prête pour envoyer l’armée dans les banlieus. Car si révolte il y a : Elle commencera dans les quartiers. Il suffira alors de stigmatiser les racailles, beurs et musulmans (on amalgame le tout ça va plus vite) pour que les gens ne suivent pas le mouvement et laisse s’instaurer le couvre feu. Un peu façon émeutes en Grande Bretagne qu’on diffuse au péquin Français pour tester son opinion sur la manipulation ainsi crée. Le bon vieux diviser pour mieux reigner. Les manipulations sont tellement flagrantes que je me demande comment certains font pour n’y voir que du feu et foncer tête baisser dedans.

            On dit merci qui ? merci Mme Segurane !


          • Jean-paul 25 août 2011 14:51

            Y a t il un probleme ?
            Simple ,trop de manifestations tuent la manifestation .
            Bizarre pas de manifestations en Juillet Aout .


          • simir simir 25 août 2011 15:05

            J’ajoute en 1990 ils étaient 10000 dans les rues de Prague et le gouvernement est tombé ; Ou est la dictature ?


          • oncle archibald 25 août 2011 18:44

            Aucun problème : en Egypte il n’y a aucun autre moyende se faire entendre qu’en descendant dans la rue, en France il y a une représentation nationale et des bulletins de vote .. Ce que tous les Egyptiens bien intentionnés nous envient ... C’est la différence entre une dictature et une démocratie ... 

            La démocratie se meurt de ne pas être utilisée .. C’est très exactement le contraire que pour les piles Wonder de mon enfance qui ne s’usent que si l’on s’en sert .. Qui est coupable sinon l’opposition qui ne joue pas son rôle ?? Son role était de préparer du neuf, du solide, du bien étudié, du chiffré, de l’irréfutable .. Et elle nous a préparé quoi ?? du hou qu’il est méchant, la prochaine fois il faudra voter pour nous .. Pauvre France !

          • jef88 jef88 25 août 2011 11:25

            la différence entre un homme politique de droite et un de gauche ?????

            L’homme de droite met son portefeuille dans la poche droite de son veston celui de gauche à gauche...

            Mais attention ! Il y en a qui cherchent à tromper le monde !


            • mac 25 août 2011 12:24

              Vivons nous encore en démocratie ?

              Pour y répondre il suffit de se référer à une seule chose : le référendum de 2005.

              Tout le reste n’est que littérature.Tous les trollers qui sévissent ici et ailleurs, payés ou non pour le faire, afin de distiller la pensée unique, celle qui domine le plus souvent dans les hautes sphères européennes, ne peuvent avoir que des arguments caduques face au fait qu’ on a contourné la volonté des électeurs à ce sujet.

               CQFD.


              • oncle archibald 25 août 2011 18:47

                Totalement d’accord avec vous et honte à ceux qui ont entériné la « directive » contre la volonté du peuple !

                Il s’agit d’un véritable déni de démocratie, que l’on doit à ceux qui sont censés nous représenter !! Impensable !! Ces gens là on dit en quelque sorte, le peuple n’y connait rien, c’est nous qui allons décider non pas en son nom mais à sa place !! C’est fou ça !

              • Darim 25 août 2011 23:53

                juste, pour mémoire....
                il me semble que dans le programme de notre Nain 1 er il était question de ratifié le traité de Lisbonne NON ?
                donc en votant pour Lui, les Français on donc ratifier le traité ??? non ????
                pour une fois qu’Il fais ce qu’Il a promis....
                 :)


              • mac 26 août 2011 09:28

                @Darim

                Pour mémoire aussi, lorsque le président actuel à présenté la ratification du traité de Lisbonne, il l’a qualifié de « traité simplifié » alors qu’il n’en était rien puisqu’il reprenait l’essentiel du traité constitutionnel précédent. On peut donc légitimement considérer que le terme « simplifié » à servit de subterfuge pour ratifier le traité de façon tout aussi simplifiée c’est à dire en passant par la voie parlementaire au lieu de la voie référendaire.
                On a donc bien contourné la volonté des électeurs à ce sujet.


              • Le citoyen engagé asse42 26 août 2011 10:32

                Oui personne ne peut décemment dire que nous vivons dans une démocratie respectueuse de la souveraineté du peuple. Bien au contraire ce système est mis en place pour asseoir la domination d’une élite vendue à l’impérialisme anglo-saxon.

                Peuple de France on détruit ton âme !



              • Gillesdd Gillesdd 26 août 2011 12:21

                Tout a fait d’accord,
                mais si cette forfaiture s’est produite, c’est bien que le terrain est libre par absence d’implication des citoyens qui laissent faire.
                Nous avons ce que nous méritons.


              • mac 26 août 2011 14:51

                @Gillesdd
                Les citoyens auraient dû réagir car on ne peut décemment pas accepter, en démocratie, qu’un vote ne soit pas respecté, mais force est de constater que les gens se mobilisent plus facilement pour une coupe du monde de football que lorsqu’on s’assoit sur leur vote. Il faut rajouter à cela une opposition quasi-inexistante qui dans le fond est d’accord sur l’essentiel et avalise à qui mieux mieux tous les projets visant à démanteler l’état au niveau européen et au niveau planétaire par le biais d’institutions comme le FMI ou l’OMC, souvent sans que l’ électeur lambda ne le sache.
                Si des gogos croient encore qu’en votant socialiste ils vont être mieux préservés du carcan néolibéral, ils se mettent très probablement le doigt dans l’oeil jusqu’au coude mais visiblement il y en a encore beaucoup qui croient au père Noël !




              • NON...UN MOT DE TROP EN DISCUTANT AVEC UN ELU...ET LA POLICE ET OU LES GENDARMES VOUS RENDENT VISITE LE JOUR APRES..

                si on hausse le ton.....c’est la prison


              • Darim 1er septembre 2011 00:46

                vi je sais ke le Nain1er a bien manigancé son cout...mais j’aime bien remuer le couteau dans la plaie... smiley


              • Daniel Roux Daniel Roux 25 août 2011 12:55

                La réponse à votre question est NON.

                Nous ne sommes dans l’illusion démocratique, tout du moins, pour une majorité de nos concitoyens. Pour les autres, il s’agit d’une « dictature molle ».

                La démocratie est un système politique qui ne fonctionne que lorsque la population qui forme la cité entretient des rapports sociaux réguliers et apaisés, se fréquente dans les rues, discute des problèmes de la cité, est informée des ressorts sous tendent les propositions des uns et des autre, est suffisamment instruite pour comprendre les enjeux, est consciente que la solidarité donne sa force à la cité, et surtout que les droits et les devoirs du citoyens sont indissociables.

                La démocratie est détruite par les citoyens eux-mêmes convaincus par des démagogues, futurs tyrans ou dictateurs, que les devoirs sont des charges et qu’ils méritent plus de droits que les autres. Nous y sommes d’une certaine façon.

                La France est une confédération de cultures ethno-sociales aux histoires différentes comme l’ont montré les travaux d’Emmanuel Todd et nous sommes bien trop nombreux pour nous connaitre et discuter le bout de gras. De plus, l’information et le mode de sélection des dirigeants politiques sont confisquées et manipulées par l’oligarchie qui s’assure de gagner à coup sûr les élections quelque soit le résultat final et le parti au pouvoir.

                Reste la représentation parlementaire. C’est évidemment une farce bien commode mais insoutenable. Nos parlementaires ne représentent qu’eux mêmes, mettent leur carrière, la solidarité de classe et de parti bien au-dessus du bien de leurs électeurs.

                Cela explique pourquoi un type comme Sarkozy est monté si haut, a pu ruiner le pays et porter moult coups de couteaux dans le dos des français. Cela explique aussi qu’il soit soutenu quoiqu’il décide par ceux qui sont chargés de le contrôler. Tout le monde se souvient de ses déclarations à l’emporte pièce sur la publicité à la télé ou la Taxe Professionnelle.

                Au minimum, il aurait dû être marginalisé à l’Élysée après le hold-up de son élection. Il aurait été plus judicieux qu’il soit débarqué voire juger pour ses mensonges éhontés, ses trahisons, ses atteintes à l’indépendance de la Justice, ses infractions à la Constitution, dont la moindre n’est pas la nouvelle présentation et la ratification du Traité de Lisbonne alors que le peuple l’avait rejeté par référendum.

                On ne peut parler de démocratie, car le coup de Jarnac de la ratification par le Congrès s’est fait avec la complicité hypocrite des socialistes sous la direction de leur premier secrétaire de l’époque, HOLLANDE.

                Théoriquement, nous pourrions changer les choses en votant pour ceux qui préconisent un changement de Constitution, des élections à la proportionnelle, une lutte acharnée contre la corruption et la délinquance fiscale. Mais, et ce n’est pas un hasard, ceux là ne passent pas souvent à la télé.

                Ne votez plus pour vos ennemis.


                • Gorg Gorg 25 août 2011 15:34

                  @Daniel Roux
                  -Vous avez parfaitement raison.
                  "On ne peut parler de démocratie, car le coup de Jarnac de la ratification par le Congrès s’est fait avec la complicité hypocrite des socialistes sous la direction de leur premier secrétaire de l’époque, HOLLANDE"
                  -C’est pour cela, entre autre, que le PS est aussi méprisable que l’UMP.


                • bigglop bigglop 25 août 2011 18:27

                  Bonjour,
                  RUE89 permet de poser des questions à la Reine du Poitou-Charentes, auxquelles elle devrait répondre. Faisons-nous plaisir !!!

                  Il faut absolument abandonner ce régime présidentiel de la Vème République qui viole la Constitution et lui permet de la modifier selon son bon vouloir.
                  Mettre en oeuvre une Assemblée Constituante dont seraient exclus au moins les politiques ayant eu des postes gouvernementaux ou des mandats électifs (députés, sénateurs) par un débat public et citoyen.
                  Proposer une nouvelle Constitution équilibrant par des contre-pouvoirs ceux du Président (si on le conserve), de l’Assemblée (députés), du Judiciaire...votée par référendum.
                  Instaurer la proportionnelle pour que toutes les sensibilités soient représentées.
                  Instauration du référendum obligatoire pour toutes les décisions économiques, financières, de société. Ces décisions ne pouvant être annulées que par un autre.
                  Le vote blanc sera inclus dans le décompte des voix exprimées pour le calcul des résultats.
                  Supprimer la Cour de Justice de la République.
                  Les infractions pénales commises dans le cadre d’un mandat électif relevant de la Correctionnelle devraient être requalifiées en crimes et relèveraient du Tribunal d’Assises.
                  Enfin, créer une Université Républicaine qui formerait les citoyens de toutes les classes sociales à l’exercice d’un mandat pour assurer la représentativité des citoyens dans toute les institutions de la République.


                • Yann Patin De Saulcourt Yann Patin de Saulcourt 25 août 2011 23:22

                  J’ai particulièrement apprécié votre synthèse, avec sa conclusion.. La question est désormais de savoir ce qui pourrait déclencher la situation de changement souhaitable, c’est à dire une constituante..


                • Daniel Roux Daniel Roux 26 août 2011 09:45

                  Contrairement aux hommes politiques au pouvoir, la majorité des français sont des démocrates. et je doute que le pouvoir se saborde ou même se réforme. Il n’y a qu’à écouter les discours convenus et formatés des principaux chefs de l’opposition ou de la majorité pour s’en persuader.

                  Il n’y a que Montebourg et Joly pour évoquer les évolutions souhaitables de notre société. Ce n’est pas un hasard que les médias tentent de les marginaliser. Qu’elles sont leurs chances d’accéder un jour aux responsabilités (et surtout d’y rester) dans l’hypothèse où l’ultra droite serait battu ?

                  Je suis donc assez pessimiste pour l’avenir démocratique de notre pays.


                • anty 25 août 2011 12:56

                  Pourtant la démocratie est le moins mauvais système de gouvernance .
                  On peut critiquer le système démocratique pour ses insuffisances car il y en a pas mal
                  mais en général ces insuffisances se résorbent avec le temps car c’est le système qui veut.


                  • Renaud Séchiant 25 août 2011 14:20

                    Pourtant la démocratie est le moins mauvais système de gouvernance .

                    Encore faudrait il qu’elle s’applique dans les faits et qu’elle ne soit pas qu’un mot rabâché à tord et à travers pour justifier les iniquités qu’on connait (casse sociale, faire trinquer les plus pauvres et donc les moisn responsables, aller « installer la démocratie » en irak, afghanistan...).

                    Oui c’est le moins mauvais système. encore faut il que ce système existe. Le référendum de 2005 prouve que non.


                  • le poulpe entartré 25 août 2011 16:39

                    Les démocraties : c’est comme le label rouge, il en existe de vrais, des moyens de gamme, des imitations et des faux.

                    En europe, il en existe au moins une vraie démocratie : la Suisse.
                    Après, on pourrait classer le Danemark, la Suède, la Norvège juste derrière.
                    Suivies par les Pays Bas, l’ Allemagne, la Pologne, l’Autriche, le Portugal, Malte.
                    Derrière : l’Espagne, La Hongrie, la Roumanie.
                    Très loin derrière : la Grèce, l’ Italie, la Macédoine.

                    Quelque part : la France, dans la catégorie Farces et attrapes.


                  • le poulpe entartré 25 août 2011 18:20

                    thank’s mais c’est triste.


                  • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 25 août 2011 23:25

                    Vous pouvez nous dévoiler les éléments qui vous permette de classer tout ces pays entre eux ?


                  • le poulpe entartré 26 août 2011 00:45

                    Va falloir te mettre au boulot : c’est pas très compliqué mais fastidieux. Il faut te documenter. Tu en as pour au moins deux ans. Un indice : le degrés de corruption morale ou financière, des hommes politiques, toutes tendances confondues.


                  • ubotugy ubotugy 28 août 2011 00:24

                    @ le poulpe entartré

                    Je suis d’accord avec votre classement mais n’oubliez pas que même en Suisse le taux de participation reste aux alentours de 30% en moyenne donc on en revient toujours à la responsabilité commune des habitants dans le bon fonctionnement de leur système politique...

                     smiley


                  • le poulpe entartré 28 août 2011 18:27

                    C’est tout à fait exact. Cela étant les 65% qui ne se donnent pas la peine d’exprimer leurs suffrages savent par avance que dans ce cas, les résultats des votations s’opposent à eux, pour toutes contestations ultérieures quand bien même celles-ci seraient parfaitement fondées.


                  • anty 25 août 2011 12:59

                    La France n’est plus une démocratie à part entière...

                    Par hasard, au fil de mes recherches, je suis tombé sur l’Indice de Démocratie qui a été créé en 2006 par le journal « The Economist » qui note les pays de la planète en fonction du niveau qualitatif de leur démocratie. Il est publié tous les deux ans. Jusqu’ici la France était rangée parmi les pays « Démocraties à part entière ». Mais plus depuis cette année, car dans son Indice 2010 la France a été rétrogradée avec les « Démocraties Imparfaites ». Dans ce nouveau classement, la France est par exemple considérée comme moins démocratique que l’Italie ! Vous pouvez lire ci-dessous les explications données par les auteurs de l’étude :

                    "Diverses tendances politiques négatives en France ces dernières années ont entraîné la rétrogradation de ce pays à la catégorie « démocratie imparfaite ». La confiance du public dans les partis politiques et le gouvernement est extrêmement faible. Les enquêtes ont également montré que l’engagement politique des citoyens a diminué. Le degré du soutien de la population en faveur de la démocratie est parmi les plus bas des pays développés. Une personne sur sept croit que la démocratie ne vaut pas mieux qu’une autre forme de gouvernement. Le fossé entre les citoyens du pays et ses élites politiques s’est élargi. Les violentes émeutes de ces dernières années sont un autre symptôme du malaise politique. Sous le régime politique français, le président exerce d’énormes pouvoirs. Le style autocratique et autoritaire de l’actuel président, Nicolas Sarkozy, menace de saper les traditions démocratiques. Il a augmenté le sentiment anti-musulman et a mis l’accent sur les racines chrétiennes du pays au cours de sa présidence. La pression sur les journalistes et les médias électroniques ont conduit à une baisse de la liberté des médias."..


                    • pingveno 25 août 2011 13:45

                      Oui j’imagine que les londoniens, en ce moment, doivent particulièrement apprécier de voir que le Royaume-Uni n’a pas été rétrogradé.
                      Ah oui mais l’auteur du classement est britannique, donc nul doute que ce n’est pas près de changer.
                      Evidemment, que la tête du classement soit détenue par des monarchies n’étonne personne.


                    • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 13:07

                      « En Egypte : 1 Million de personnes dans la rue, et le gouvernement tombe
                      En France 2 Millions de personnes dans la Rue, et la réfrome passe quand même.
                      Y a-t-il un Problème ?
                       »
                      Ouais, les Egyptiens sont gouvernés par des tafioles ...
                      [ironique]

                      « S’indigner ne sert a rien.
                      Seule la présidentielle a venir peut faire bouger les choses dans notre pays.
                      Mais aurons nous des programmes a la hauteur, c’est a souhaiter.
                       »

                      S’INDIGNER.
                      Psychologiquement, lorsqu’un être humain est en échec, tant qu’il n’obtient une satisfaction suffisante, il régresse d’un cran vers un stade plus primaire pour aboutir en dernier ressort au stade primitif.
                      En cas de désaccord, on discute, avec de plus en plus de fermeté => on s’acharne, le ton monte (on crie, on gesticule) => on s’agite (on tambourine sur la poitrine) => on se fout sur le groin.
                      Et plus l’individu régresse, plus son niveau de considération pour autre chose que l’objet de son désir diminue et il devient sourd. (ne dis-t-on pas d’ailleurs « taper comme un sourd ? » (Je plaisante ; l’expression ne vient pas de là mais des sonneurs de cloches. Heu... Ouais, bon, décidément ...)

                      On retrouve le même schéma au niveau d’un peuple mais avec beaucoup plus d’inertie et quelques effets « parasites » tels que l’effet de meute.
                      Quand le peuple râle, tout va bien, c’est qu’il est conscient.
                      Quand le peuples se met à râler de manière prolongée sur un ou plusieurs points, là il y a effectivement soucis.
                      Ensuite, ben ... => le ton monte proportionnellement aux gens qui descendent dans la rue (manifestations) => on s’agite (émeutes) => on se fout sur le groin ...

                      Je n’appelle pas du tout à la révolte ! Bien au contraire ! Je dis que c’est quand le peuple à encore de la raison qu’il faut discuter avec lui, ce qui, soit dit en passant aurait du être fait dès le départ. Sinon, oui les émeutes (ou pire) sont inévitables.

                      LA PRÉSIDENTIELLE : moment clef, certes, mais ...
                      Démocratie = pouvoir du peuple, on est bien d’accord ? Or Pouvoir = devoir ! C’est aussi au peuple de se prendre en main et d’agir concrètement et au quotidien pour faire d’aujourd’hui et de demain la société dont il a envie.
                      Commençons par balayer devant notre porte, par faire preuve de civisme et d’agir dans le même sens et avec la même véhémence que nos propos.
                      L’affaire « Bettencourt » a soulevée une vague d’indignation ; combien de ces contestataires ont des produits Loréal chez eux ?...

                      Tant que nous -nous, personnellement- appliquerons la politique du « faites ce que je dis, pas ce que je fais », non seulement des gouvernances telles que l’actuelle seront possibles et même logique mais, pire, même le meilleur des gouvernement ne pourrait arriver à quoi que ce soit de constructif.

                      Ce qui se passe aujourd’hui n’arrive pas par hasard, c’est le résultat de nos actes passés. Si nous voulons un meilleur avenir, il nous alors améliorer nos actes.


                      • Renaud Séchiant 25 août 2011 14:23

                        Ce qui se passe aujourd’hui n’arrive pas par hasard, c’est le résultat de nos actes passés. Si nous voulons un meilleur avenir, il nous alors améliorer nos actes.

                        C’est pas avec l’arrivée et l’amplification de la faschosphére qu’on va y arriver !


                      • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 14:35

                        C’est clair, Renaud.

                        D’ailleurs, pour qu’il n’y ait pas de malentendu, je précise ou rappel que balayer devant sa porte n’est que le premier pas. Une fois les fondations assainies, reste à s’occuper de la batisse.


                      • Renaud Séchiant 25 août 2011 15:09

                        Si le Pen passe il va falloir remettre les red skins au goût du jour pour assainir les fondations.

                        Pour les non-sachant :

                        Le mouvement Redskin est apparu en France et petit à petit internationalement à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Littéralement « peaux-rouges », « skins communistes », ils sont une branche activiste du mouvement alternatif (mélange contre-culturel sur une base militante de gauche révolutionnaire) ainsi qu’une branche du mouvement skinhead. Ce mouvement est né en opposition au mouvement bonehead (skinheads néo-nazis) qui se développait à cette même période. Le mouvement Redskin s’oriente politiquement dans l’antiracisme radical, l’antifascisme de rue, l’anti-impérialisme, l’anti-autoritarisme, l’antisexisme et l’anticapitalisme révolutionnaire. Ses membres sont acteurs dans différentes organisations marxistes, anarchistes et syndicalistes-révolutionnaires.

                        Même si le look des redskins était à peu près semblable à celui des boneheads, il se différenciait cependant, en France, par le port de lacets rouges, de badges en rapport avec le communisme et l’anarchisme, et de tenues plus punkisantes[réf. nécessaire]. A l’époque les coupes de cheveux étaient différentes, puisque souvent les redskins ont un peu plus de cheveux sur le crâne (coupe en tremplin), contrairement aux boneheads qui étaient rasés souvent à blanc. On notera aussi qu’il leur arrivait de porter leur blouson bomber avec la doublure (de couleur orange) vers l’extérieur pour se différencier, notamment lors des affrontements fréquents avec les boneheads. Aujourd’hui les codes vestimentaires et l’attitude ont changé, le mouvement redskin se différencie surtout par son activité. Les redskins agissent dans la rue afin de ne laisser aucun moyen d’expression à la droite et l’extrême droite car la rue est le terrain où les fascistes commettent les exactions et actes haineux. L’action des redskins s’inscrit donc dans l’action directe mais aussi dans la contre-culture (mouvement culturel contestataire et opposé à la culture dominante, bourgeoise et capitaliste), la mémoire (diffuser et honorer la mémoire ouvrière, militante antifasciste et internationaliste) ainsi que relayer les informations sur les luttes sociales et populaires.

                        Une bande de redskins parisiens de l’époque se fit remarquer sous le nom des Red Warriors. Le symbole de cette bande était la faucille et la batte de baseball, symbole communiste de la faucille et du marteau détourné. Cette bande, d’une dizaine de personnes, chassait les skinheads nationalistes dans les rues de paris accompagnés parfois d’autre groupes antifascistes.

                        Il va falloir faire du grand nettoyage car des néo nazi on commence à en voir partout dans le coin. En boîte (même si ce n’est pas ma tasse de thé je me force à rester djeun’s) j’en vois s’afficher fièrement en sautillant sur de la musique abrutissante, blinder d’amphétamine et faisant le salut hitlérien en rythme. Ça fait partie du décor. Honteux ! On en voit même se ballader à Lille en toute impunité. Les flics passent devant mais ne disent rien (pourtant une croix gammée dans le dos moi j’appelle ça une apologie de crime de guerre) et préfèrent s’en prendre à la ’racaille’. Ces gens là on ne peut pas discuter avec eux. Ils ne comprennent que les dents sur le bitume, les os qui craquent et le sang qui leur dégouline de la tronche. Et franchement une telle scène me serait jouissif.

                        Si le pen passe je n’ose même pas imaginer le sentiment d’impunité et de puissance de ces dégénérés du bulbe. Il va y avoir de la ratonnade ! Et ca risque bien de virer à la guerre civile vu le contexte nauséabond qui sévi actuellement en France. Ce qui me rassure c’est qu’à chaque fois, ces groupes antifascho ont réussi à faire le ménage quand il s’imposait.

                        Si le pen passe je me ferais red skins. Des groupes locaux existent encore. J’ai un dont particulier pour les arts martiaux et j’aurai l’impression d’être plus utile qu’en glissant un bulletin dans une urne ou en beuglant contre le nouveau dictateur qu’on se colletinera pendant 5 ans.


                      • kitamissa kitamissa 25 août 2011 16:41

                        ah bon ? t’as un don particulier pour les arts martiaux ? qu’est ce que tu pratiques,et tu t’entraines combien d’heures par semaine ? 


                      • kitamissa kitamissa 25 août 2011 16:57

                        de plus toi le spécialiste en arts martiaux ,qu’est ce que tus vas faire quand un mec arrivera avec une batte de base ball cloutée,ou un poing américain,une griffe Ka-Bar,un couteau de combat Spear -Point, un Chad los Banos ,une machette ? 



                        t’as intérêt à aller dare dare à la salle ,ou bien faire de la course à pied ....

                        tu m’as l’air d’être un beau rigolo ..le Red Skinhead !..... terroriste du clavier !

                        t’as déjà fait de la taule au moins pour apprendre à te friter ? 

                      • le poulpe entartré 25 août 2011 17:58

                        "Ce qui me rassure c’est qu’à chaque fois, ces groupes antifascho ont réussi à faire le ménage "

                        « Si le pen passe je me ferais red skins ».

                        " Des groupes locaux existent encore. J’ai un dont particulier pour les arts martiaux et j’aurai l’impression d’être plus utile qu’en glissant un bulletin dans une urne "

                        Manquait plus que ça, le factieux de service qui tente de relancer la mode des boyscouts sponsorisés par le PS pour circuler dans leur camionnette blanche (Il est sympathique le brave Julien Dray et si ponctuel. Quand le pognon que l’on dépense n’est pas le sien ; tout va bien )  à la recherche du client à tabasser.  Encore un allumé qui veut faire sa nuit des longs couteaux à lui tout seul.

                         Il en bande déjà comme DSK, son gourou, tel un singe en rut.  Il ne conçoit pas d’autre mode d’action et de préférence avec la force du nombre car le hulk rouge aime jouer collectif lorsqu’il incertain.  Papy, on le voit bien dans sa chaise roulante de« reuubêêlle » ; il s’y croît déjà le paranoïaque. 

                        Son stock de nourriture survivaliste est prêt, son arsenal est  révisé et au complet : poing américain (pour un coco quelle ironie), treillis fashion Jean Paul Gauthier, T-shirt « déglingue style » mais chic.  Tout l’attirail du pitre, de l’ado qui a mal vieilli et qui les années passant est devenu un vieux con avec sa panoplie pour attardé.

                        Téléspectateur assidu devant TF1 où il comprend tous les enjeux planétaires et de l’univers. Blaireau au possible, même les jours où il fait beau, bref irrécupérable. Son nouveau crédo, préparer l’invasion des barbares comme les bargeots ricains qui s’équipent de fusil d’assaut (bien réels, comme ici http://www.youtube.com/watch?v=PLlfcm7iA5M&feature=related ou pire là http://www.youtube.com/watch?v=3apSKgyfYzY&feature=related )  contre l’arrivée des zombies mangeurs de chaire humaine sur terre.  Carrément débile.

                        Là, il est utile, sa fonction justifie son existence, sa présence indispensable. Il le clame.

                        Il s’auto-intronise comme  LE rempart de la civilisation. Un vrai multiplexe de cinéma à lui tout seul. Au cas où on ne le prendrait pas au sérieux, le voilà qui met en garde les français sur ses aptitudes de Chuck Norris franchouillard pour mettre la pâtée à tous ceux qui pensent autrement que lui ne « pense ».  Ce stratège de chambre de bonne à le droit de vote, incroyable n’est il pas ?

                        Si des velléités d’en découdre le démange tant, on est impatient de recevoir de ses nouvelles de Tripoli où des citoyens se battent, les armes à la main, contre les mercenaires qatar et les barbouzes anglais et français, à la solde du NWO, sous l’inspiration de Nanard Henri Botul.

                        Non, je plaisante. Qu’il reprenne du nesquick pour son goûter avant de continuer ses parties de « killer » avec sa PS3 et après : il range sa chambre.


                      • bigglop bigglop 25 août 2011 18:43

                        Bonjour,
                        Si nous appliquions ce simple principe :
                        « penses d’abord à ce que tu peux faire pour les autres, avant de penser à ce peuvent faire les autres pour toi ».
                        Certes, le vote de la présidentielles 2007 est important, mais les législatives seront plus importantes dans la mesure où il n’y aurait pas de parti majoritaire et une réelle représentation des prétendus petits partis qui seront un contre-pouvoir réel, s’ils jouent le jeu de l’intérêt général.
                        J’aimerai l’idée d’une Assemblée Nationale et d’un Sénat partagés en tiers.


                      • Renaud Séchiant 26 août 2011 09:22

                        t’as déjà fait de la taule au moins pour apprendre à te friter ?

                        Je suis passé en correctionnel pour avoir défoncer un type qui a voulu m’agresser. ça c’est retourné contre moi. Mais pas de prison non. Juste un sursis de 3 ans.

                        J’ai le sang chaud comme on dit et mon expérience ne se limite pas a jouer a street fighter.


                      • Renaud Séchiant 26 août 2011 09:31

                        de plus toi le spécialiste en arts martiaux ,qu’est ce que tus vas faire quand un mec arrivera avec une batte de base ball cloutée,ou un poing américain,une griffe Ka-Bar,un couteau de combat Spear -Point, un Chad los Banos ,une machette ? 



                        t’as intérêt à aller dare dare à la salle ,ou bien faire de la course à pied ....

                        tu m’as l’air d’être un beau rigolo ..le Red Skinhead !..... terroriste du clavier !

                        t’as déjà fait de la taule au moins pour apprendre à te friter ?

                        Je suis pas un surhomme grand. En général tu y vas à plusieurs et les mecs ne s’y attendent pas et ne se balladent pas avec une armada. Mais bon à part sortir des noms d’armes tu n’a pas l’air au courant de comment on pratique ce genre de castagne. En général on s’organise et on prévoit le coup. Contrairement aux crânes rasés on a un cerveau. On fonse pas dans le tas bêtement.

                        Mr le fana des armes. Tu collectionnes dans ta cave avec des tenues du 3é reich c’est ca ?

                      • Renaud Séchiant 26 août 2011 09:41

                        ah bon ? t’as un don particulier pour les arts martiaux ? qu’est ce que tu pratiques,et tu t’entraines combien d’heures par semaine ?

                        J’ai fait : Yoseikan, Judo, aikido, boxe thai, boxe anglaise et je complète avec musculation. Je fais 2 heures de sport par jour.

                        Yoseikan : 6 ans
                        Judo : 4 ans
                        Aikido : 4 ans
                        boxe thai : 3 ans
                        boxe anglaise : 2 ans

                        Je pratique les arts martiaux depuis que j’ai 5 ans et je compléte avec la musculation depuis 10 ans.

                        Et toi à part collectionner les armes tu fais quoi ? Du billon ? de la pétanque ?


                      • eric 25 août 2011 13:11

                        Était il nécessaire d’être aussi long pour répéter un leit motiv aussi désespérément éculé : « nous nous faisons aussi injustement que régulièrement recaler aux élection présidentielle parce que le peuple est vraiment trop con ». En oubliant que cela fait quand même un moment qu’on a 80% d’une classe d’âge au bac, que le niveau moyen n’a jamais été aussi élevé, qu’en 81 il était beaucoup pus bas,et que ce sont le même cons qui portent des élus locaux de gauche au pouvoir, là ou les enjeux ne sont pas aussi important, me^me si c’est évidemment à la faveur d’une alliance objective avec le FN.
                        A nouveau, le problème, ce n’est pas le peuple, c’est vous : vos idées, vos discours, vos capacités à convaincre. Mais bon, moi, ce que j’en dis... Cela fait 15 20 ans qu’on nous promet une reconstruction. Peut être à la génération suivante.....


                        • pingveno 25 août 2011 13:51

                          Pendant ce temps la jeunesse des pays Arabes se réveille, trop compressée sous l’étau d’un gouvernement qu’ils ne reconnaissent plus comme étant le leur, ils initient un feu de brousse que plus rien n’arrête.

                          Sauf que si les pays arabes se sont (enfin ?) réveillés ce n’est pas tant pour choisir leurs dirigeants que parce que leur situation économique se dégradait.

                          L’égyptien moyen, aujourd’hui, commence déjà à regretter : le touriste de base, la démocratie il s’en fout un peu.


                          • LE CHAT LE CHAT 25 août 2011 14:30

                            Le pouvoir politique a été confisqué par une caste de professionnels de la politique , l’assemblée n’est absolument plus représentative de la société dans son ensemble ,
                            un bipartisme de façade nous impose le NWO ...


                            Mais l’assemblée du temps de la Convention n’avait été élue que par 10% du corps électoral , une petite poignée d’excités faisait régner la terreur , les bourgeois et sans culottes parisiens dispensaient leurs enfants de la conscription alors que l’on obligeait les fils de paysans à défendre la république aux frontières , c’était déjà mal barré dès le départ................


                            • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 14:40

                              Comme je le disais sur un autre article ...
                              Nous sommes nous fait voler notre liberté ou bien l’avons abandonnée ?


                            • Renaud Séchiant 25 août 2011 14:42

                              Le pouvoir politique a été confisqué par une caste de professionnels de la politique , l’assemblée n’est absolument plus représentative de la société dans son ensemble ,
                              un bipartisme de façade nous impose le NWO ...

                              Moi qui croyait que le complot mondial était Islamique. j’ai du mal à suivre décidément ! (ironie)


                            • Renaud Séchiant 25 août 2011 14:48

                              Nous sommes nous fait voler notre liberté ou bien l’avons abandonnée ?

                              « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » (A Einstein)

                              « Celui qui échange la liberté contre la sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et perdra les deux » (B. Franklin... ou plutôt ce n’est pas de lui mais d’un amis qui lui a envoyé une lettre et ce bon vieux Benji l’a faite publiée)

                              Ça se passe de commentaires !


                            • kitamissa kitamissa 25 août 2011 23:11

                              vas y Bruce Lee !


                            • Renaud Séchiant 26 août 2011 09:36

                              vas y Bruce Lee !

                              Sinon à part tes vannes pourries tu sert a quoi ? Rapport avec l’article ?

                              Tes commentaires et tes interventions me sont destinés. Sans moi tu n’existes pas dans les commentaires. Heureux que tu me porte tant d’intérêt.


                            • Dzan 25 août 2011 14:33

                              La France est un pays de vieux à tendance pétainiste, et de jeunes apolitiques , assyndiqués, .

                              Tant qu’il y aura 743 kms de bouchons sur les routes pour partir en vacances, les princes qui nous gouvernent n’ont pas de soucis à se faire.

                              Ou alors faire comme les paysans et arboriculteurs, vider les camions de la concurrence, répandre du lisier devant les préfectures.

                              Eux sont derrière un GROS syndicat la FNSEA ( qui a donné plusieurs ministres de droite ) et qui sait foutre la trouille à n’importe quel gvt.

                              Barrer les routes avec les tracteurs, ils savent faire.


                              • Renaud Séchiant 25 août 2011 14:40

                                Quand les gens arrêterons de voter aux présidentielles comme il vote pour éliminer une Loana ou un Jean Pascal, on aura peut être le président qu’on mérite. A lire et à écouter les gens parler 2012 sent déjà la merde.

                                Le pen, le PS et l’UMP... A quelle sauce se fera-t-on refaire le fondement pendant 5 années de plus ?

                                Pour moi c’est du pareil au même. Je vois personnellement un espoir en JLM mais 1) il ne risque pas de passer et s’il passait il aurait vite fait d’avoir un accident de voiture (s’il est de bonne foi dans l’application de son prg) 2) Il a côtoyé le pouvoir et la doxa pendant toute sa carrière... sans compter qu’il est Franc Maçon et que donc la plupart de ses ennemis politiques sont ses frères de loge. Et les frères se jurent de s’entraider au delà de la loi juste bonne à s’appliquer au gueux que nous sommes (bref comment ne pas être corrompus ou tenter de l’être en appartenant à une loge ?). Même l’espoir est donc parsemé de doutes. Les seules qui ont confiance aveugle dans leur chouchou politique sont bas du front.

                                Ça promet une belle élection. Je pense que ce sera sans moi. Je n’aime pas cette drôle d’impression de m’être fait fouillé l’arrière train à chaque fois que je met un bulletin dans une urne. Si je vais voter ce sera uniquement pour gonfler un parti face au FN et à l’UMP. Je préfère avec lubrifiant. j’ai l’anus un peu sensible : 5 ans que sarko s’acharne dessus ! (bien sûr je n’ai pas voté pour lui... mais je récolte les fruits quand même).


                                • kitamissa kitamissa 25 août 2011 23:14

                                  Tiens v’l’à Karaté Kid !...


                                • Renaud Séchiant 26 août 2011 09:24

                                  Tiens v’l’à Karaté Kid !...

                                  Pourquoi ces réactions digne d’un gamin de 5 ans ? Tu ferais pas partie de ces crânes rasés que je me ferais un plaisir de casser en deux par hasard ? Et à part commenter mes commentaires pour ne rien dire tu sert a quoi ?


                                • kitamissa kitamissa 26 août 2011 15:15

                                  qu’est ce que tu vas casser en deux ? ton Carambar ?


                                  ah oui au fait,t’es toujours pas à l’entrainement ? parce que dans les arts martiaux,c’est huit heures quotidiennes ,

                                  va voir à l’EIS de Fontainebleau ,oui c’est la Bataillon de Joinville, les athlètes de toutes disciplines s’entrainent tous les jours , quelques jours d’inaction et tout est à recommencer !

                                  alors là tu perds du temps et de l’énergie ...

                                  et puis chiche tiens ,on se donne rendez vous quelque part, et on se frite pour de bon ? pour moi pas de problème,je me déplace où et quand tu veux ,comme ça on va voir qui va casser l’autre ? 

                                  alors ? j’ attends ta réponse ?...


                                • Le Yeti Le Yeti 28 août 2011 15:09

                                  « on se donne rendez vous quelque part, et on se frite pour de bon ? »

                                  Vous pouvez toujours assommer votre adversaire avec un échiquier, cela ne signifie pas que vous êtes le joueur le plus fort ...

                                  Laôo Tseu la montâagneuuuu ... ♫ ♪ ♫ ♪ ♪♫ ♪


                                • oncle archibald 25 août 2011 14:43

                                  Que ceux qui brament que nous ne sommes pas en démocratie aillent voter au lieu de bramer .. Ils ne trouvent pas de candidats à la mesure de leurs ambitions ? qu’ils fondent un parti et arretent de se plaindre .. 

                                  Nous sommes dans un pays on l’on s’est habitué à être assistés pour tout et ou beaucoup pensent que la responsabilité personnelle n’est qu’un espèce de truc bizarre réservé à quelques rares décideurs haut placés ..

                                  Alors il ne s’agit pas de brailler « je m’indigne je m’indigne je m’indigne » en sautant comme des cabris mais de se sortir les doigts du ... et de prendre en mains les possibilités que la constitution nous offre .. Allez au boulot ! Qui s’y colle ?

                                  • foufouille foufouille 25 août 2011 14:47

                                    faut 500 signatures


                                  • pingveno 25 août 2011 15:19

                                    Désolé, mais j’ai participé à la formation d’un petit parti alors je peux témoigner.

                                    les présidentielles ? aucune chance d’avoir les 500 signatures
                                    les législatives ? depuis qu’elles suivent les présidentielles, c’est toujours le parti du président fraichement élu qui arrive au pouvoir ; sans compter qu’avec le scrutin majoritaire il ne suffit pas qu’une majorité vote pour toi, mais il faut qu’une majorité locale vote pour toi sur un scrutin national ;
                                    les régionales ? les européennes ? comment te faire connaître sachant qu’il n’y a quasiment pas de campagne électorale et que coller des affiches hors des lieux officiels est interdit ?

                                    Ah, j’oubliais. Si tu veux te présenter tu dois imprimer les bulletins toi-même, à tes frais, et tu les achemines toi-même jusqu’au central régional (et gare à tes fesses si tu as une seule minute de retard !). Pendant que l’UMPS se fait rembourser aux frais de l’Etat.

                                    Maintenant si tu ne me crois pas tu peux toujours essayer.


                                  • foufouille foufouille 25 août 2011 15:48

                                    faut etre minimum faux cul
                                    ils vont pas accepter un candidat pas comme eux


                                  • oncle archibald 25 août 2011 16:52

                                    @ pinveno et foufouille : sur que ça n’est pas à la veille d’une élection que l’on doit s’y prendre pour monter un parti, ou se raccrocher sur un parti existant et l’obliger à changer ... 

                                    Mais le débat d’idées ous-qu-il a été pendant quatre ans ??? .. S’opposer c’était dire il fait tout mal, nous nous ferons bien mieux .. Nous on aura DSK, le super candidat super intelligent super compétent pour nous mener à la victoire et c’est imparable ! Voila ce qui s’est passé en quatre ans dans l’opposition officielle ..

                                    Sans programme, sans explication. Si des idées nouvelles avaient été émises, si un programme d’opposition crédible avaient été monté dès que notre guide a montré qui il était, c’est à dire dans les heures qui ont suivi son élection, au Fouquets et sur le yacht de Bolloré, il n’aurait pas pu faire ce qu’il a fait de pire et nous aurions à ce jour autre chose qu’un vide sidéral face à lui ... 

                                    Fillon n’a pas inventé que l’état était en faillite lorsqu’il a accédé aux manettes .. Il aurait suffi qu’on le prenne au mot pour tout changer. Mais les socialistes en sont encore à penser qu’ils vont pouvoir faire la distribution des prix à peine arrivés ...

                                    Sur que si vous pensez que la démocratie c’est juste dans la semaine qui précède l’élection et que ça consiste à imaginer un partage des circonscriptions entre les verts et les roses pour la législative on va pas aller bien loin .. Dans ces conditions le titre de cet article est justifié ...

                                  • foufouille foufouille 25 août 2011 20:59

                                    ce sont les gens qu’il faut changer
                                    quand ils auront presque tous des fins de mois tres difficile, on verra


                                  • Synkaris 25 août 2011 14:50

                                    Les français sont résignés, ils croient à tort ou à raison dans le « tous pourris », ils ne savent même pas qu’ils peuvent changer le système ou estiment que c’est aux autres de le faire.

                                    Pour être dans une véritable démocratie et pour que les français reprennent confiance en la politique il faudrait :
                                    - un développement de l’éducation civique politique et philosophique dans l’enseignement : nous sommes tous responsables de notre société
                                    - des mécanismes de révocation des élus qui conduiraient à plus de responsabilité politique de la part des élus
                                    - des mandats impératifs
                                    - d’avantage de démocratie directe (ou participative)
                                    - des organes judiciaires de contrôle des conflits d’intérêt et de la corruption


                                    • Renaud Séchiant 25 août 2011 15:45

                                      Les français sont résignés, ils croient à tort ou à raison dans le « tous pourris », ils ne savent même pas qu’ils peuvent changer le système ou estiment que c’est aux autres de le faire.

                                      Il me semblait que c’était les gens de pouvoir qui avait le pouvoir de décider. Tout ce que tu proposes tu veux l’imposer comment ? Tu va aller proposer un projet de constitution à Sarko ? il n’a pas du rire depuis bien longtemps mais là il va se claquer le cul par terre !

                                      Ils sont les seuls à pouvoir décider. Tu n’y peu rien. Et même à deux millions dans la rue ils nous chient dessus. Ton droit en France : Fermer ta gueule et serrer les fesses. Alors oui au tous pourris ! Une fois qu’une tête ou deux seront tombés pour l’exemple ne t’en fait pas ils vont vite laisser tomber leurs puissants pour réellement servir (temporairement) le peuple.

                                      Si il y en à encore qui croit en un miracle politique qui nous sortira de la fange dans laquelle nous sommes... moi je n’y crois pas une seule seconde. La révolte sera violente ou ne sera pas.

                                      Tu n’a pas encore compris la leçon de 2005 ? les gens se sont bougés. Ils ont été votés non à cette Europe inique. Tu vois le résultat ? Tu va faire quoi ? chercher 500 signature et passer au JT dans la rubrique gag/insolite ?

                                      Un peu de sérieux voyons. Tu dis que c’est à nous de changer le système et derrière tu nous dit :’ il faudrait que...’ avec une liste de proposition de réforme. La démocratie est cadenassée. Le peuple pour se faire entendre n’a plus qu’une voie : La violence. Mais en cas de soulèvement important comme je le disait plus haut, la manipulation est déjà insidieusement glissée dans la tête des péquins moyen. Ça démarrera dans les quartier sensible et on dira : ’regarder les musulmans et la racaille foutent encore la merde’... ou comment désamorcer une révolte en divisant les français. La grande Bretagne en est un exemple. Ce n’est sûrement pas un mouvement étudiant qui fera démarrer les hostilité comme en 68. Quand on voit les ados d’aujourd’hui... ils ont la conscience politique d’une huitre.... le systéme a bien fait son travail d’abrutissement et de manipulations. ils ont une longueur d’avance. La Cybernétique est une science maîtrisée. Ils connaissent les réaction des masses à l’avance. Ils sont même capable de les créer. le pouvoir s’entoure de spécialiste en psy et en cybernétique. Ils voient à longue échéance (20-50 ans) quand nous, avec leur enfumage quotidien, nous ne voyons qu’à quelques jours, mois ou 2-5 ou 10 pour les plus lucides. Rajoutez l’usage détourné d’internet. La Biométrie. les caméra. Et toutes les technologie déja existantes mais qu’on ne peux pas nous imposer trop brusquement (puce-sous cutanée etc) et vous vous rendez compte d’une chose : On est foutus ! Il est déja trop tard pour se réveiller. Et il savent qu’un jour nous nous réveillerons. Ce jour là, je ne sais pas ce qu’ils ont prévus mais la bataille risque d’être tendus entre eux qui veulent faire perdurer ce systéme infâme et nous qui ne demandons qu’une chose : Vivre en paix, simplement, fraternellement. Car ce n’est pas l’homme qui née mauvais : C’est ce systéme de merde qui le rend mauvais. Un systéme ou les seuls valeur sont l’argent, la réussite au dépend des autres, et l’individualisme etc ne peux pas produire une majorité de citoyen heureux et fonciérement bons. D’autant que ceux qui nous dirigent ont accepté ce systéme. Le pouvroi est donc au mains des pires.

                                      Les gens sont fatigués, abbêtis, réfugiés dans leur petit confort de vie, depressif.... Un vrai peuple endormi. Le réveil risque d’être difficile et un peu trop tardif. On dort dans une maison en feu. Et bientôt il sera trop tard pôur en sortir. Le réveil risque de se faire, entouré par les flammes.

                                      Je n’ai d’ailleurs même plus envie de me révolter. J’ai trop essayer de convaincre les gens et de leur ouvrir les yeux. Ils ne veulent rien entendre, rien savoir : Allez ! pucez moi et vive le NWO !


                                    • Synkaris 25 août 2011 15:55

                                      D’une façon ou d’une autre ils tomberont, ne vous résignez pas car c’est exactement ce qu’ils attendent de vous.

                                      Si vous parvenez à lancer un début de révolution, j’en serai, car je pense que c’est le moyen le plus rapide et le plus sur de changer de système.

                                      En attendant, je mise également sur un changement pacifique et plus long à mettre en oeuvre, puisque nos concitoyens n’ont pas trop l’air de vouloir se bouger.

                                      Une chose est sure, la démographie a un rôle important dans les changements de régime : la génération qui a connu mai 68 et qui a retourné sa veste pour l’ultra libéralisme est aujourd’hui majoritaire mais qu’en sera t-il dans 20-30 ans ?


                                    • Renaud Séchiant 25 août 2011 16:02

                                      Pour moi ce qu’ils prévoient est simple : les gens sont entrain de doucement se réveiller. Donc les puissants divisent les gens. Poussent aux nationalismes.

                                      Le but ? Quand ça pétera les gens se taperont les uns contre les autres au lieu de s’en prendre aux vrais responsable. Un bon gros remake de 39-45 mais cette fois réellement à l’échelle mondiale : WW3. Et quand il ne restera que des cendres, on aura déjà tout oublié du pourquoi en sommes nous arrivés la.

                                      La politique ne se fait pas au pifomètre. Les dirigeants gouvernent ensemble pas dans leur coin. Tout est planifié bien à l’avance. Le reste n’est que poudre aux yeux. L’idéologie capitaliste et libérale a bien un but non ? On nous guide bien quelque part ? Rien n’arrive au hasard. Chaque événement médiatisé l’est pour une bonne raison. Celui qui à l’intelligence de distinguer le vrai du faux sait entrevoir ces raisons.

                                      Tout se centralise. Et ce capitalisme finira en un communisme mondial. Sauf que le dirigeant sera microsoft ou facebook des qu’il aura racheter l’ensemble des sociétés à l’échelle mondiale, États (sisi via la dette on peut ! D’ailleurs l’Etat doit de l’argent à du privé) et terres. Ca s’appel la globalisation ou comme annoncée par nos dirigeants occidentaux depuis peu (et depuis plus longtemps par les mouvements dit conspirationistes) : Le nouvel ordre mondial. Ce n’est pas pour rien si cette formule est inscrite sur le dollars depuis 1945.

                                      Dormez brave gens et laissez vous guidez.

                                      Notre seule force est notre nombre. Le jour ou on fera une gréve totale et illimité à l’échelle nationale, européenne ou mondiale, les choses bougeront peut être. Il faut attaquer la ou ça fait mal : Au portefeuiile. Sinon il faudra bien se décider à ressortir cette bonne vieille guillotine du placard.


                                    • Renaud Séchiant 25 août 2011 16:15

                                      Une chose est sure, la démographie a un rôle important dans les changements de régime : la génération qui a connu mai 68 et qui a retourné sa veste pour l’ultra libéralisme est aujourd’hui majoritaire mais qu’en sera t-il dans 20-30 ans ?

                                      Quand on voit les nouvelles générations d’ados décérébrés à la star ac et aux nouvelles technologies... je me dit qu’il attendront ce nouvel ordre mondial avec impatience. Pour moi ils vivent même déjà dedans. Tous sur leur Iphone connectés à Facebook en permanence. la vie privé ? Connait pas c’est pour les vieux, les ringards. Facebook présente des risques de dérives ? Je comprend pas ton mot dérive là mec ! Trop compliqué. T’es périmé le vieux ! La politique ? Mais c’est pour les vieux ! Oh et puis fout moi la paix j’aime bien ma vie de futur petit esclave de merde qui se satisfait d’obtenir le prochain gadget à la mode comme unique but dans la vie. Pour moi ces générations seront leur bras armé. Au sens propre ou figuré.

                                      Et ça va tellement vite... je n’ai que 28 ans. Et quand je les vois tout ces jeunes (mais pas seulement eux... certains adultes sont pires) je me dit que l’abrutissement est décidémment trés trés efficace et trés trés rapide.

                                      Peut être que ma génération ou les précédentes feront bouger les choses quand les papy boomer auront rendus l’âme. Mais Les suivantes sont, d’après moi, définitivement hors courses. Ma soeur de 5 ans de moins que moi fait déja partie de cette génération. La génération texto j’appelle ca. Ca coincident aux collégiens qui ont connus l’arrivé des portables et de la tv réalité.


                                    • anty 25 août 2011 14:58

                                      Malheureusement la démocratie ne garantie pas le succès économique pourtant les pays démocratique font partie des pays le plus riches au monde.
                                      C’est cette constation qui devrait se faire ralier à sa cause bon nombre d’internautes
                                      Il faut voir qu’à part les démocraties on a que des dictatures comme système de gouvernance
                                      mon choix est vite fait
                                       


                                      • Synkaris 25 août 2011 15:04

                                        Tu à l’air d’en connaitre un rayon en systèmes de gouvernement, alors selon toi il n’y aurait que la démocratie ou la dictature ?

                                        Pour être précis, nous sommes actuellement en ploutocratie, mais il en existe un tas d’autres :
                                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Types_de_gouvernements


                                      • Renaud Séchiant 25 août 2011 15:14

                                        La Chine est bien plus riche que nous. Et d’ici quelques années nos ’démocratie’ comme tu les appelles vaudront peau de zeub ! Au cas ou tu n’aurait encore rien vu, notre système occidentale s’écroule actuellement. Si pour toi être en dette c’est être riche demain je m’achète une proche a crédit comme ça je me sentirai riche le temps qu’on me la saisisse avec ma maison pour rembourser le crédit.

                                        Intéresses toi à la définition du mot ethnocentrisme et coupe TF1. Tu en sortira grandit.


                                      • Renaud Séchiant 25 août 2011 15:15

                                        Tu à l’air d’en connaitre un rayon en systèmes de gouvernement, alors selon toi il n’y aurait que la démocratie ou la dictature ?

                                        Moi je traduit plutôt : Nous on est beau, fort et on est les meilleurs. Le reste c’est de la merde.


                                      • anty 25 août 2011 15:23

                                        En Chine il ya encore un milliard des pauvres miséreux.
                                        Même ceux qui ont un travail ils sont encore très pauvre dans l’ensemble


                                      • Jean-paul 25 août 2011 15:00

                                        La caste a encore de tres beaux jours devant elle quand on lit tous les commentaires en faveur de DSK .
                                        La revolution c’est quand on creve da faim ,(743 km de bouchons pour partir en vacances )


                                        • Taverne Taverne 25 août 2011 15:08

                                          1 français sur 3 soutient Sarkozy !
                                          1 français sur 2 accepte l’idée du retour de DSK en politique !
                                          90 % des sondés sont contre des sacrifices supplémentaires mais 100 % acceptent sans rechigner la rigueur qui va taxer les mutuelles de santé (dangereuses comme l’alcool ?) et les assurances-vie, les déremboursements de la Sécurité sociale, etc.

                                          « Résignez-vous ! »


                                          • anty 25 août 2011 15:19

                                            Je pense que les français ne se résignent pas dans l’ensemble je vois qu’autour de moi les affrontent courageusement la réalité jour après jour tout en restant conscient des difficultés économiques que traverse le pays
                                            Simplement on ne peux pas être au four et au moulin en même temps
                                            il y a des priorités dans la vie...


                                          • efarista efarista 26 août 2011 00:44

                                            « pas question ! »


                                          • globulos nilasse 25 août 2011 15:17

                                            les français votent pour des slogans,du genre « travailler plus pour gagner plus »,ils n’ont pas de culture politique et sont particulièrement bêlants dans leur majorité. espérer le moindre soulèvement ou le moindre vote intelligent est une hérésie dans notre pays. seul les peuples éveillés et conscients se révoltent,ce qui est loin d’être le cas ici. il suffit d’essayer d’avoir ce genre de conversation dans son quotidien pour mesurer l’indigence intellectuelle de la plupart de nos concitoyens. c’est triste a dire,mais la france n’a aucun avenir,les cerveaux étant en mode minimal. le matérialisme excessif a labouré les esprit avec une telle efficacité,qu’il faudra des décennies pour se remettre. parler du quotidien et vivre dans la méfiance sont devenus le modèle de la société française. si a ça,on ajoute le rêve unique de consommation futile,se voyant passer sur tf1,vous avez une population atteinte de panurgisme. je crois que le probleme est plus profond qu’indiqué dans l’article,la france ne croit plus en elle meme,déboussolée par son nouveau statut de pays secondaire,alors que grande puissance d’antan. elle suit donc betement un modele (americain)qui n’est pas le sien.


                                            • efarista efarista 26 août 2011 00:32

                                              L’ensemble n’est pas faux mais cependant vous généralisez et c’est fort dommage. Je et d’autres comme moi ne se gavent ni a tf1 ni a la conso. La tv a viré de chez moi depuis quelques années et la conso.... ben... je ne suis pas dans la course. Je parle de moi mais bien évidemment je cotoie des gens qui pensent semblablement. Le problème est plus a mon sens ce sentiment d’impuissance qui nous a été inculqué. David contre Goliath c’est mort ! Donc je pense qu’un sacré paquet d’entre nous ont opté pour « vivons heureux, vivons caché » . En cela le lien entre gens de cet acabit par internet est un putain de plus ! 
                                              De plus vous épinglez l’ensemble du peuple français exactement comme les anciens épinglaient l’ensemble du peuple allemand via les guerres ! (les chleus). cela est désolant. On se fout de la grande puissance d’antan.... on veut un avenir autre que celui tracé par des non-humains friqués. Avec la simple idée de communication, et de partage qui ne régne pas a l’heure actuelle. Aprés, je vous rejoins...la quantité de cerveaux formatés est monstrueuse a faire peur mais rien n’y fait , je ne me résouds pas a classer comme vous dans le même registre « impuissance » et « moutonnisme » et je reste convaincue qu’en cas de grosse tempête naissante un gros paquet de ces deux camps se rejoindront pavés a la main. inch allah !


                                            • globulos nilasse 27 août 2011 14:13

                                              bien sur je ne généralise pas,mais soyons honnêtes,une majorité de nos compatriotes se gavent effectivement a coup de tf1.


                                            • Bulgroz 25 août 2011 15:22

                                              L’article et les commentaires qui suivent sont un formidable concentré de niaiseries tout aussi consternantes les unes que les autres.

                                              Quel est l’intérêt d’étaler et de vouloir partager ainsi de telles médiocres pensées ?

                                              Bandes de chiques molles, levez vous tôt le matin et prenez vous en charge.

                                              Sinon, il y a une autre solution pour vous : fusillez vous et ne venez pas dégouter les autres.


                                              • anty 25 août 2011 15:55

                                                Tout le monde ne peut pas dire autant que toi c’est cela la différence
                                                Les sdf ou les chômeurs notamment ne lèvent pas le matin d’un air triomphants pour entammer leur journée


                                              • efarista efarista 26 août 2011 00:34

                                                Plus je vous lis, plus je pense que votre problème d’hémorroides gagnerait a être traité !


                                              • doctorix doctorix 28 août 2011 01:04

                                                @Bulgroz
                                                Encore vous ?
                                                c’est encore moi.
                                                On ne dit pas chique molle mais chiffe molle.



                                                 

                                                chique, nom féminin
                                                Sens 1 Morceau de tabac que lon mâche et que lon recrache. Sens 2 Sorte de puce qui s’enfonce sous la peau des pieds [Zoologie]. Tandis que :
                                                chiffe, nom féminin
                                                Sens 1 Vieille étoffe, chiffon [Couture]. [Ancien]. Synonyme chiffon Sens 2 Personne sans énergie, de faible caractère [Familier]. Ex Cest une chiffe molle ! Anglais he’s a drip
                                                Tant qu’à insulter vos congénères, soyez un minimum précis.
                                                Dites-donc, -18, et je n’ai pas encore voté !
                                                Votre agent de communication a du pain sur la planche.

                                              • agent orange agent orange 25 août 2011 15:26

                                                Si l’on se réfère à la définition canonique de la démocratie - le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple - on peut affirmer sans trop se tromper que nous n’avons jamais vécu en démocratie.


                                                • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 août 2011 18:48

                                                  Ce cher Abraham avait tout compris !


                                                • emml78 26 août 2011 11:41

                                                  On peut également affirmer qu’en 1789, ce n’est pas le peuple qui a pris le pouvoir, mais la bougeoisie ! Que ce changement de pouvoir a été soutenu financièrement par les Anglo-saxon.

                                                  Qu’aujourd’hui, ceux qui font les lois, ce sont les complexes militaro-financiers, héritiers de la bourgeoisie.

                                                  Les Français ne bougent pas parce qu’ils sont fiers de « leur » histoire, l’éducation nationale fait du lavage de cerveau. Pour avoir envie de bouger, il faut réapprendre l’histoire et prendre conscience de la réalité qui est complétement différente de celle matraquée par les médias.

                                                  Une révolution en Tunisie, en Egypte, d’où vient l’argent ? Qui sont ces leaders ? Qui les a formés ? Le pouvoir en Tunisie avait décidé de taxer les entreprises Nord Américaines, relation de cause à effet ?

                                                  Avec de l’argent vous mettez du monde dans la rue.

                                                  La planche à billet $ fonctionne trés bien, et n’entraîne pas la dévaluation du $ du fait de sa position de monnaie de réserve mondiale. Tiens Kadhafi, encore un insoumis, ne voulait-il pas créer une monnaie de réserve mondiale garantie par l’or de la Lybie. Relation de cause à effet ?

                                                  En France, même si 2 millions de manifestants descendent dans la rue, il n’y a pas d’intérêt à changer de gouvernement puisqu’il est soumis. Mais le système peut préparer l’avenir en entretenant les rivalités, droite gauche, voire les haines entre les communautés, entre les corporations, entre les religions. Ce qui se prépare, c’est le chaos mondial, et l’Otan et l’Europe ne sont pas des facteurs de paix, l’un en tire son existence, l’autre conditionne l’adhésion à l’UE et la soumission à l’Otan.

                                                  Mais qui a financé 1968, qui a payé pour former des leaders comme Cohen Bendit, qui sont bien récompensésdepuis ? De Gaulle n’était pas soumis aux Nord Américains, le CNR non plus. Tiens, seuls les députés communiste ont voté contre la poursuite de la guerre en Lybie.

                                                  Tiens, JL Mélenchon vient d’être adoubé par le FDG, je n’ai pas confiance, ne viendrait-il pas pour soumettre les députés communistes ? J’ai peur que les communistes ne se soient fait prendre au piège du système, eux qui ont beaucoup résisté et qui méritent notre reconnaissance.

                                                  Jacques Cheminade, j’en ai entendu parlé, François Asselineau aussi, et encore Nicolas Dupont Aignant, ils auront probablement leur 500 signatures, mais ce sera la dernière fois car la réforme des collectivités locales va supprimer les mairies pour les inter-communalités, donc moins de « grands électeurs ».

                                                  Ceux là devraient se rassembler pour devenir audibles, pour constituer une véritable alternative. Nous devons leur mettre la pression, ils ont choisi de nous défendre, ils peuvent mettre leur ego de coté.Le problème

                                                  En attendant l’élection présidentielle et les législatives qui vont suivre et qu’il ne faut pas occulter car le pouvoir législatif existe. Il faut s’intéresser au Sénat, élections qui auront lieu le 24 Septembre 2011, et tenter de convaincre nos élus que leur vote sera un signe pour ou contre le peuple Français. C’est donc de ces élections qu’il faut parler ici et maintenant pour mieux préparer les suivantes. C’est en les médiatisant, en en parlant le plus possible, en attirant l’attention sur leur signification/rôle, que nous pouvons en obtenir un résultat en faveur de nos attentes.

                                                   

                                                   


                                                • ykpaiha ykpaiha 25 août 2011 15:29

                                                  A mon humble et mesquin avis, tout comme o’banania, sarkopute homme lige d’une féodalité arrogante, n’est pas la pour gouverner !!
                                                  Pas plus que quiconque aujourd« hui ’votre avis on s’en fout !! » c’est tout.
                                                  Et il ont tout pour réussir : argent, justice, police, medias, armée, qui pourra arreter leurs turpitudes ? dites vous ? personne !! car ceux qui pourrraient n’existent plus, empétrés dans un monde que l’on a construit spécialement pour eux...la consommation.
                                                  Cette perversion est telle que meme les plus ignobles communistes s’y sont ralié comme le meilleur outils de manipulation des masses.
                                                  Alors quid ?qui donc va éliminer cette fange puante ? ben la réponse est inclue dans la maladie ...eux meme !! rien d’autre.
                                                  De quel projet d’avenir sont ils porteur ? la lune ? l’espace ? les nouvelle énergies, la recherche ? quelle société ? quel pespective ? aucun, nada rien vide !! rien qu’ils n’aient depuis 30 ans dévoyé,, pourris, vidé, la substance et la moelle.

                                                  Bien sur que l’on va souffrir mais si l’objectif est de continuer un reve qui s’est un jour appelé France, ce n’est ni dans le programme des uns ou des autres qu’il faut chercher mais dans leur anéantissement.
                                                  J’applaudis donc a chaque soubressaut de la bourse,a chaque crise financiere, a chaque viol commis en réunion, a chaque plan d’austérité, a chaque bombe lachée sur un pov bougre, qui sont autant de symptomes de leur déliquescence cosanguine.


                                                  • Taverne Taverne 25 août 2011 15:35

                                                    Dans un grand élan de démocratie, les ultra-riches ont exigé de payer une contribution très minime et provisoire et de faire payer la quasi-totalité de la facture aux autres (10 milliards et 800 millions).

                                                    Dans un grand élan de démocratie, le gouvernement s’est exécuté et les a chaleureusement remerciés.


                                                    • oncle archibald 25 août 2011 16:59

                                                      Oui Taverne mille fois oui, alors que la solution passe par une révision importante des tranches d’imposition que ce soit l’ISR ou l’ISF que l’on pourrait supprimer d’ailleurs si on revenait à des droits de successions qui soient un véritable impôt sur le capital.. 


                                                    • hacheii 25 août 2011 15:50

                                                      L’éducation nationale et les médias travaillent à abrutir les gens.
                                                       Les médias font de la propagande a destination des plus débiles, c’est à dire des gauchistes, qui sont aussi des fascistes, c’est la raison pour laquelle ils sont aussi utiles au système, sitôt qu’ils ont reçu un mot d’ordre du système et qu’ils y obéissent, ils sont persuadés que tout le monde doit faire de même ou être traités en délinquant criminel : individualisme insupportable, rupture du vivre ensemble, esprit d’indépendance, non conformisme au « comme tout le monde ».
                                                      .
                                                      Vincent Cespedes sur la peste fasciste, rappelons que les fascistes ont toujours été des gens de gauche :
                                                       :
                                                      " il faut retenir certaines leçons de Wilhelm Reich sur ce qu’il appelle la « peste émotionnelle ». Elle se propage chez des individus « désespérément frustré[s]« , « qui n’[ont] jamais songé à [leur] responsabilité sociale » et qui succombent « à l’érotisme tapageur du fascisme » : « Le pestiféré , écrit le philosophe, s’insurge contre le genre de vie des autres, même s’ils ne gênent en rien ses propres habitudes car il considère leur existence comme une provocation ». Et les fascistes ne jouissent qu’en s’identifiant à l’autorité, « les yeux constamment tournés vers le haut »« .
                                                      .
                                                      Les gens de gauche ne connaissent que le »tous ensemble« , et les yeux tournés vers le haut, ou se trouve l’ETAT, le dieu tout puissant. Sitôt qu’ils ont un poste dans l’Etat, ils deviennent petit flics, kapo de l’Etat, gouvernante qui veut obliger tout le monde à parler comme il faut, à penser comme il faut, à faire » comme il faut« .
                                                      .
                                                      Les journalistes font donc de la propagande à destination de ces neuneus, puisque ces gens-à ont une : »sensibilité particulière à la propagande « (Adorno) et qu’ils croient dur comme fer, toutes les âneries qui viennent de l’état et des médias.
                                                      .
                                                      Les idiots votent en démocratie, d’ou l’utilité d’avoir le plus d’idiots possibles puisqu’ils n’ont pas conscience de la propagande et votent comme les journalistes le leur disent. Ils mettent la pression sur tout leur entourage afin qu’ils se conforme à la pensée correcte qui est toujours la pensée dominante pour eux. Ils exercent ainsi une pression sociale qui joue au moment des élections dans le sens souhaité par les journalistes . C’est de cette façon que sont truquées les élections, et c’est pourquoi on ne peut pas dire qu’on soit en démocratie car les citoyens ne sont pas informés » en toute connaissance de cause".


                                                      • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 16:20

                                                        « les fascistes ont toujours été des gens de gauche ».
                                                        La gauche dit « Fermes ta gueule ! », la droite dit « Causes toujours ... ».


                                                      • SergeL SergeL 25 août 2011 16:09

                                                          La Démocratie , c’est la confrontation des idées : le débat.

                                                          La Dictature , c’ est la confiscation du débat (le contrôle des médias dominant par le pouvoir en est la preuve )

                                                          La solution : une Constituante


                                                        • Scual 25 août 2011 16:13

                                                          Il n’y a pas de démocratie sans des médias démocratiques.

                                                          Tant que les médiacrates des grands conglomérats d’ultra-droite contrôleront l’information, on ne sera pas en démocratie.

                                                          La démocratie c’est le pouvoir de l’opinion et l’opinion n’est que le résultat de l’information. La démocratie, C’EST l’information.

                                                          Seule une infime quantité de médias sont dignes de confiance et ils n’influent quasiment pas sur l’opinion.

                                                          Disons donc qu’on est dans un régime dictatorial presque totalement contrôlé par une poignée de ploutocrates non élus. Ils se débrouillent pour nous faire voter pour leurs employés et c’est comme ça qu’il nous tiennent.


                                                          • Le Yeti Le Yeti 25 août 2011 17:01

                                                            « Il n’y a pas de démocratie sans des médias démocratiques. »

                                                            Médias démocratiques ... Oui, oui, oui ... Grande idée !
                                                            Cela permettrait enfin de s’exclamer : Voici venuuuu le temps, des rires et des chants !

                                                            Regardez Agoravox, « Media citoyen » ... (Et ce n’est qu’un exemple !)
                                                            Des sujet aussi variés et divers tant du point de vue de la nature que de l’importance des thèmes mais rarement superficiels. Ces sujets sont librement abordés par des citoyens et commentés librement par des citoyens.
                                                            Un outil merveilleux ; vraiment.
                                                            Et quel usage en est fait ?

                                                            Mettez donc en corrélations le nombre de réactions des articles avec la nature de leur sujet ...
                                                            Regardez la nature des commentaires par rapport au sujet initial...
                                                            Regardez sur quel sorte de commentaire vont les + et -...
                                                            Qu’est-ce qui remporte la palme ? Souvent on se croirait presque au 1er étage de « Loft story ». (Je caricature, certes mais pas tant que ça.)

                                                            Tant qu’il s’agit de braire ou de se chamailler entre coteries, ce ne sont pas les voix qui manquent. En revanche ; lorsqu’une réflexion est amenée, il y a tout de suite beaucoup moins de monde pour pousser à la roue, essayer d’être objectif et constructif, d’éclaircir la question. Et lors-qu’enfin il est ne serait-ce que question d’assumer et d’agir on a droit à une envolée de moineaux qui au passage vous défèquent dessus.

                                                            Tout le monde est à peu près d’accord sur les droits que nous avons mais la question de nos devoirs, elle, demeure méticuleusement nettement plus évasive.
                                                            Aussi, si nous sommes à peu prés tous d’accord sur la définition du mot « media », celle de « démocratie » en revanche me semble encore rester furieusement à poser.

                                                            L’affaire DSK a visiblement radicalement changée la façon dont les gens se prennent en main ...


                                                          • Scual 25 août 2011 17:20

                                                            C’est les médias qui doivent être démocratique.

                                                            Leurs lecteurs ont le droit de commenter aussi stupidement qu’ils le veulent.

                                                            Un média démocratique c’est quand tout les journalistes et seulement eux décident démocratiquement de la ligne éditoriale, qu’est ce qui doit être publié ou pas, qu’est-ce qui doit être approfondi ou pas, mais aussi qui est viré et qui est embauché.

                                                            Bref c’est quand il n’y a pas de patron.


                                                          • globulos nilasse 25 août 2011 17:26

                                                            @ yeti


                                                            demander a tout le monde d’avoir une démarche vertueuse et des commentaires construits sur les sujets proposés sur agoravox relève d’une attente fascisante. tout le monde ne se sent pas impliqué de la même manière selon le sujet. attendre cela du public,va a l’encontre même du principe démocratique. chaque discussion évolue au fur et a mesure,voila aussi pourquoi les commentaires peuvent dériver par rapport au sujet de base,ce qui est plutôt sain. prenons aussi le fait que nos médias et hommes politiques ont castré la parole,donc une certaine forme de pensée dans notre société,ce qui explique en partie pourquoi certains se jettent sur des sujets pour les détourner sur ce qui leur importe car incapables d’en parler autour d’eux. ce site ne constitue en rien un privilège qui devrait faire l’objet d’un mérite particulier des commentateurs ou d’une quelconque forme d’intellectualisme. il devrait être la norme absolue.

                                                          • Scual 25 août 2011 19:28

                                                            Exactement.

                                                            Enfin en ce qui concerne la politique vis à vis des commentaires.

                                                            Parce que la ligne éditoriale c’est autre chose... Y a du très bon mais aussi du très très très mauvais, et même pire encore. Et là je ne parle pas d’opinion mais de méthodologie uniquement.

                                                            De la propagande sans vérifications aucune, blindée de procès d’intention, d’éléments carrément faux et autres manipulations des chiffres et interprétations inexactes, auto-citations, faits divers ultra minoritaire élevés au rang de généralités etc... on en trouve plus ici que n’importe où ailleurs, blogs mis à part.


                                                          • Taverne Taverne 25 août 2011 16:26

                                                            Voici comment on nomme « démocratiquement » aux postes les plus rémunérateurs des gens comme : le fils Tibéri, un prof de gym de la commune dont Fillon fut le maire, un pote à Borloo, une militante RPR, etc.


                                                            • miha 25 août 2011 16:37

                                                              @ l’auteur : bravo et merci pour cet article.

                                                              La démocratie représentative est un erzast de démocratie, de la poudre aux yeux, un leurre, un attrape-pigeon.

                                                              « L’oligarchie, ça suffit ! Vive la (réelle) démocratie !!!! »

                                                              signé : une indignée active


                                                              • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 16:48

                                                                « La démocratie représentative est un erzast de démocratie »

                                                                Vrai pour ceux qui la conçoivent comme un état fini et non comme une construction permanente.


                                                              • bobbygre bobbygre 25 août 2011 16:56

                                                                Une évolution permanente ? Exactement, et aujourd’hui, les pouvoirs en place refusent toute évolution. Le seul but des lois et des mesures qu’ils prennent actuellement est de maintenir notre mode de vie, notre mode de fonctionnement, de maintenir la situation actuelle... dont on sait tous pourtant qu’elle n’est pas tenable.


                                                              • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 18:17

                                                                "Le seul but des lois et des mesures qu’ils prennent actuellement est de maintenir notre mode de vie, notre mode de fonctionnement, de maintenir la situation actuelle"

                                                                Absolument pas : l’idée avoué publiquement par le gouvernement allemand (Pr. Schellnhuber) sous couvert d’écologisme est de réduire la population mondiale à un milliard d’habitants en une génération.

                                                                Le plus grand génocide jamais pensé de l’histoire de l’humanité, orchestré par un Barack Obama qu’un sénateur démocrate a publiquement comparé à Adolf Hitler.


                                                              • bobbygre bobbygre 25 août 2011 16:46

                                                                Bonjour,

                                                                Pour moi, la réponse est indubitablement non depuis le référendum de 2005.
                                                                Merci pour l’article mais vous auriez aussi pu parler du 5ème pouvoir : les médias aujourd’hui entre les mains d’une poignée de richissimes industriels qui jouent aux faiseurs de rois.

                                                                Les resistants de 1945 avaient fait le constat que la dépendance de la presse aux pouvoirs économiques avaient été un des facteurs principaux de la débacle de la démocratie française.
                                                                Aujourd’hui, l’on est dans une situation pire à bien des égards.


                                                                • Roosevelt_vs_Keynes 25 août 2011 16:50

                                                                  Vous pouvez remonter à 1995 : l’année où les intérêts oligarchiques ont flippé un très grand coup... jusqu’à 2012.


                                                                • gébé gébé 25 août 2011 17:09

                                                                  Si l’on en vient à se poser ce genre de question, et à écrire un tel article (qui reçoit pas mal d’approbation), c’est qu’il y a un réel problème.

                                                                  Celui-ci a un nom : il s’appelle Sarkozy.

                                                                  En plusieurs décennies, le pays a connu des présidents de droite, et un de gauche.

                                                                  Mais l’un dans l’autre, ceux-ci finalement gouvernaient plus ou moins au centre.

                                                                  Sarkozy, lui, avait promis la « rupture ». Il a tenu parole. Tant sur le fond que la forme. Sur l’idéologie que sur le tempérament.

                                                                  C’est un maitre es-manipulation, un démagogue hors-pair, un populiste redoutable.Je ne sais à quoi il pense, maintenant, en se rasant, mais il a du faire de Machaviel son livre de chevet.

                                                                  Il possède à un point élevé l’art de diviser les citoyens, de flatter certains et de stigmatiser les autres.

                                                                  De fait, son pouvoir de nuisance sur des institutions censément être démocratiques est considérable.

                                                                  On ne peut pourtant dire que l’on n’était pas prévenus...

                                                                  J’en mets pour preuve cette vidéo d’Edwy Pleynel, enregistréé juste avant l’élection de 2007. Paroles terriblement prémonitoires... Qui peut dire, honnêtement, que les 4 ans 1/2 qui viennent de s’écouler ne lui donnent raison ?

                                                                  http://www.youtube.com/watch?v=fma45xDil1E&playnext=1&list=PL549EC4AB50C548F4


                                                                  • doctorix doctorix 25 août 2011 17:14

                                                                    Pas besoin d’être si long pour répondre :
                                                                    1) Nous avions dit non à cette Europe, notre président nous l’a imposée.
                                                                    2) Il a imposé l’entrée dans l’OTAN sans consulter personne, ni nous, ni le parlement..
                                                                    Depuis, nous accumulons les interventions militaires en pays souverains, toujours sans consultation du parlement.
                                                                    3) Son entourage est fait de gens qui s’engraissent sur le système, par trafic d’influence ou prévarication. Le mensonge est leur moyen d’expression habituel, jusqu’à la caricature.
                                                                    4) La presse, sa presse, est muselée, aux ordres.

                                                                    Ces caractéristiques font de sarkozy un dictateur, et de la France une dictature, belliqueuse et colonialiste de surcroît. Au minimum une république bananière.
                                                                    Sarkozy avait d’ailleurs d’emblée toutes les caractéristiques psycho(patho)logiques d’un dictateur. Personne ne devrait donc être surpris.


                                                                    • tuffgong56 tuffgong56 25 août 2011 17:24

                                                                      je pense que la démocratie n’est efficace qu’a l’échelle locale et non nationale. l’individualisme et la complexité institutionnelle actuelle de notre société est incompatible avec une démocratie saine et juste. Il n’ y a jamais eu et il n’ y aura jamais de démocratie pure ou directe en France.


                                                                      • kitamissa kitamissa 25 août 2011 17:24

                                                                        Hé ben dis donc,ils doivent bien se marrer à l’Elysée ou aux RG quand ils lisent Agoravox !


                                                                        entre les futurs Redskins pendus toute la journée sur un clavier,les Mélanchonistes,les Aubrystes, les partisans de la révolution avec des traites de fins de mois, des Anarchistes du Dimanche,des experts autoproclamés,des RMistes depuis 15 ans et qui en veulent à la terre entière ....

                                                                        sa vie,on se la fait tout seul ,pas besoin de politique pour nous dire ce qui faut faire ou pas faire !

                                                                        ça tombera jamais tout rôti dans le bec ,dans la vie,y’a celui qui a compris que pour s’en sortir ,il faut déjà se retirer les doigts du cul et arrêter de pleurnicher ! vous voulez de la démocratie ? vous l’avez puisque vous avez le droit de vote !

                                                                        seulement , celui que vous aurez élu vous enculera de toute façon ! c’est la vie ça ! vous avez pas encore pigé ? 

                                                                        la démocratie c’est cause toujours ! c’est ce que vous faites là !.....vous causez.....vous vous dites « attends un peu en Mai 2012 vous allez voir ce que vous allez voir » et puis vous verrez rien du tout , il faudra aller au boulot le lendemain,celui pour qui vous aurez voté roulera en limousine avec chauffeur,vivra à vos frais dans un palais,vous emmerdera bien parce qu’il attendait la place,et puis aura une retraite à vie pour seulement 5 ans de mandat !

                                                                        quand je vous dit que vous allez l’avoir dans l’oignon avec votre démocratie ,c’est le Grand Démocrate en chef qui vous l’aura mis jusqu’à l’os !

                                                                        • tuffgong56 tuffgong56 25 août 2011 17:27

                                                                           En premier lieu, ce qu’il faut savoir, c’est dans quelle type de démocratie nous sommes et dans laquelle nous voulons être.


                                                                          • Clojea Clojea 25 août 2011 17:43

                                                                            Bonjour l’auteur. Le problème n’est pas dans la démocratie, mais dans la soi disante crise qu’on nous martèle depuis deux ou trois ans. En fait, il n’y a pas plus de crise que de beurre en branche, mais on nous la présente comme telle. Le français moyen vit assez bien, en tous cas il faut constater que cela ne l’empêche pas de partir en vacance et de claquer du blé. Donc, where is the crise ? Nulle part. Depuis 1990 jusqu’à nos jours, 3% de hausse par an de croissance, donc cherchez l’erreur.
                                                                            Pas d’indignés en France, car les seuls indignés sont les SMICARDs, qui eux sont toujours dans la même mouise, et ce depuis plus de 40 ans. Pourquoi ne sont-ils pas dans la rue ? Je ne sais pas...
                                                                            Les spéculateurs et les médias entretiennent cette « crise » car cela les enrichit, ainsi que les banksters. 


                                                                            • contest 25 août 2011 17:52

                                                                              liste de tous les traîtres à la démocratie ( Versailles congrès 2008 ...ceux qui ont voté OUI ou se sont abstenus )


                                                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 août 2011 18:08

                                                                                « Vivons-nous encore en démocratie en France ? »

                                                                                Tous les pays du monde vivent en démocratie, c’est la qualitté de cette démocratie qui diffère d’un pays à un autre !

                                                                                En clair la volonté générale qui n’est que la démocratie dont vous parlez, determine tout le reste !

                                                                                Un exemple : C’est l’ensemble du peuple français qui accepte la diabolisation du Front National par les politiques et par les médias.

                                                                                C’est évidemment l’ensemble du peuple français qui accepte le poids de l’insolite coalition UMP qui continue sa perestojka en detruisant tous les acquis sociaux, faute de pouvoir les améliorer !

                                                                                C’est pour toutes ces raisons que j’avais proposé une nouvelle organistaion sociale, celle qui permet d’orienter la démocratie « la volonté générale » vers les intérêts de la majorité !

                                                                                En rééduquant les peuples par une nouvelle politique sociale et en promulguant la « DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS » on arrivera sûrement à garantir les droits fondamentaux à l’ensemble des peuples !

                                                                                LA DEMOCRATIE MARIANNESQUE EST UN LEURRE DEMOCRATIQUE, IL FAUT IMPERATIVEMENT ET RAS’EN EXTRAIRE ! 


                                                                                • Vipère Vipère 25 août 2011 18:30

                                                                                  Bonjour Mohamed Madjour

                                                                                  Croyez-vous vraiment que les tenants politiques des institutions veuillent éduquer le peuple ?

                                                                                  Avez-vous lu les programmes de l’école primaire de la République Française ?


                                                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 août 2011 18:10

                                                                                  correction :

                                                                                  LA DEMOCRATIE MARIANNESQUE EST UN LEURRE DEMOCRATIQUE, IL FAUT IMPERATIVEMENT ET RAPIDEMENT S’EN EXTRAIRE !

                                                                                  Mohammed MADJOUR.


                                                                                  • Vipère Vipère 25 août 2011 18:23

                                                                                    A l’auteur

                                                                                    C’est la faute à Rousseau si l’on que la démocratie représentative et pas la démocratie que le peuple mérite ?


                                                                                    • cousin 25 août 2011 18:27

                                                                                      si, voter, cela servait à quelque chose, il y a longtemps qu’on l’aurait interdit - COLUCHE

                                                                                      Vivons nous encore en démocratie ? Vous nous prenez pour des imbéciles ?

                                                                                      La démocratie est peut-être le moins mauvais des systèmes de gouvernance mauvais mais je ne vote jamais et la politique me gave.

                                                                                      L’opium du peuple n’est pas la religion mais la Démocratie.

                                                                                      Qui va payer ? Les pauvres car ils sont nombreux et ont la démocratie.

                                                                                      Ils puent le fric et le mépris


                                                                                      • Serpico Serpico 25 août 2011 18:28

                                                                                        La démocratie, en France ou ailleurs, n’est plus qu’un décor en carton-pâte.

                                                                                        C’est bon pour la consommation extérieure, ça en jette mais y a rien. Absolument rien.

                                                                                        Même pas la peine d’expliquer : les gouvernants font ce que bon leur semble et tout le monde le sait et le voit tous les jours. Il ne nous reste plus qu’à radoter sur la « démocratie », notre « pays des droits de l’homme », etc.


                                                                                        • sparte sparte 25 août 2011 18:29

                                                                                          Comment ça, on n’est pas en démocratie ?

                                                                                          Une Ecole Nationale d’Administration et ses élèves partout comme un polit’ buro , près de 10.000.000 de fonctionnaires et d’entreprises publiques, des syndicats historiques monopolistes, des URSSaf également monopolistes, l’enseignement public pour lobotomiser les enfants, la laïcité pour faire la guerre à la religion chrétienne, la pauvreté qui s’est installée par les 60 ans , les 35 heures, les RTT ,etc. , justices et medias aux mains de la même gauche , on est bien dans une démocratie p o p u l a i r e il me semble ? Non ?

                                                                                          Maurice DRUON a écrit un livre : « Le cadavre ( communiste ) est mort mais il respire encore »

                                                                                          P S : et ... presque personne pour lire un article sur la poésie bretonne ... significatif


                                                                                          • Defrance Defrance 25 août 2011 18:33

                                                                                             Merci l’auteur,

                                                                                             Et bienvenue au Bonsensisme ! Il est bien evident que la mot DEMOCRATIE ne peut plus s’appliquer a notre systeme Politique piloté par la finance ?

                                                                                             La majorité des electeurs votants votent CONTRE un candidat dans la mesure ou AUCUN ne correspond a leur inspiration ? Les abstentionniste eux ne se deplacent même plus pour voter CONTRE ! Et de Villepin veut rendre le vote ( Blanc) obligatoire !
                                                                                             Il faut CREER le parti des NULS, BLANCS ET Abstentionnistes et leurs faire choisir AUTANT de candidats que les partis qui representent en fait moins de 1% du corps electoral ?

                                                                                            Mon idée a plus de 5 ans, pourrait elle aboutir ?


                                                                                            • chapoutier 25 août 2011 18:48

                                                                                              le parti des NULS existe déjà


                                                                                            • lagabe 25 août 2011 18:41

                                                                                              Si on reprend les statistiques d’abstention :

                                                                                              · Présidentielle de 2007 : 16% au premier tour (83.77% de participation)

                                                                                              · Législative de 2007 : 39.6% au premier tour et 39.7 au second tour

                                                                                              · Régionale de 2010 : 53.65%

                                                                                              · Cantonale de 2011 : 55% d’abstention

                                                                                              tu apprendras que quand tu t’abstiens de voter en fait tu votes pour le gagnant 

                                                                                              il fallait aller voter , c’est tout


                                                                                              • Defrance Defrance 25 août 2011 18:53

                                                                                                 En 1793 nos ancêtres avaient écrits l’article 35 dans la Constitution, mais personne n’a ensuite voulu appliquer cette constitution qui autorisait le peuple a faire le ménage  !

                                                                                                La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 énonce en son article 35 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».


                                                                                                • anty 25 août 2011 19:14

                                                                                                  La démocratie avec un système fiscal ,la justice ,les moyens de redistribution de la manne financière,l’armée et la police ,l’éducation

                                                                                                  Honnête

                                                                                                  Voilà ce que demande la plupart des internautes


                                                                                                  •  C BARRATIER C BARRATIER 25 août 2011 20:10

                                                                                                    Il y a des indignés en France, et même un mouvement de résistants organisés en réseaux partout !

                                                                                                    Nous avons encore mieux que la démocratie, la République. Une démocratie n’a pas besoin de devise, nous en avons une, et une constitution qui la soutient.

                                                                                                    Nous risquons de tomber de la République dans une banale démocratie. L’Iran n’est il pas une démocratie ? Haîti ?

                                                                                                    Ce qu’il faut sauver, c’est notre République. On s’y emploie. Voir « Résistants d’hier et d’aujourd’hui pour sauver la République » ici

                                                                                                    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=194


                                                                                                    • anty 25 août 2011 20:27

                                                                                                      Je ne sais pas si tout les internautes ont la même impression que la démocratie est souvent lié à la réussite économique même s’ il est vrai les français ne le vivent pas ainsi.
                                                                                                      Mais pour un africain par exemple les pays démocratiques d’Europe représente un eldorado
                                                                                                      tant la différence de vie est énorme
                                                                                                      Alors les des démocraties ont des défauts mais il ne faut leur tourner entièrement le dos...


                                                                                                      • sparte sparte 25 août 2011 20:45

                                                                                                        Nous risquons de tomber de la République dans une banale démocratie. L’Iran n’est il pas une démocratie  ?

                                                                                                        S  : Non, justement l’ IRAN est une république : http://www.amb-iran.fr/fr/information/info_france/ramadan_safir_fr.pdf&nbsp ; , comme le furent les pays de l’ex URSS également ;


                                                                                                        • anty 25 août 2011 20:57

                                                                                                          Comme la Corée du Nord( la moins bien noté par l’indice de démocratie ) comme la plupart des pays du monde



                                                                                                        • anty 25 août 2011 20:54

                                                                                                          La démocratie renvoie à deux réalités distinctes. Et peut-être même à trois. Etymologiquement, la démocratie c’est d’abord un mode d’organisation des pouvoirs (un peuple qui se gouverne lui-même selon des procédures à préciser : la souveraineté populaire). Ensuite, c’est un mode d’exercice du pouvoir qui, par des techniques diverses, garantit les droits subjectifs des individus ; en particulier, il protège les citoyens contre l’arbitraire et les abus auxquels tend spontanément tout pouvoir (la liberté). Enfin, la démocratie est aussi un régime social dont l’idéal régulateur est l’égalité – ce à quoi renvoie l’expression « démocratiser »..


                                                                                                          • anty 25 août 2011 20:59

                                                                                                            La démocratie – quelle que soit la définition que l’on retienne et il en est d’autres – a toujours fait l’objet de critiques. On lui reproche, comme Platon dans La République, de flatter la plèbe au détriment des hommes sages et raisonnables. On lui impute la médiocratie des goûts et des mœurs, l’égoïsme et l’absence de sens civique, comme Tocqueville. On l’accuse de diviser la société et ainsi d’affaiblir l’Etat. On la soupçonne d’être incapable d’effort prolongé, notamment dans le domaine diplomatique et guerrier. On veut y voir un simple théâtre d’ombres, derrière lequel, quelques individus appartenant aux élites sociale miment l’affrontement, comme Vilfredo Pareto. On la soupçonne d’être corrompue et de protéger les intérêts des riches..


                                                                                                            • Zobi Aldo Rifort 25 août 2011 21:57

                                                                                                              Et je rajouterai : « Avons-nous déjà vécu en démocratie en France ? »


                                                                                                              • anty 25 août 2011 22:23

                                                                                                                Dans la mesure ou toutes les démocraties ont des défauts toujours critiquables on peut dire que nous essayons d’atteindre l’idéal démocratique
                                                                                                                plus de démocratie
                                                                                                                meilleur répartition de la manne économique
                                                                                                                plus de sécurité sociale
                                                                                                                plus,plus etc..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carreau G


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès