• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > En France, quand la pensée unique a des relents de goulag

En France, quand la pensée unique a des relents de goulag

 

Quand dans ces régimes dictatoriaux en URSS, quelqu'un déviait de la pensée unique, on le psychiatrisait et on l'envoyait au goulag.

J'ai entendu dernièrement les mêmes diagnostics et les mêmes préconisations, d'interdiction de vie publique, par certains journalistes ou intervenants divers à l'attention d'écrivains ou de politiques n'étant pas dans la pensée unique, tels Eric Zemmour, Rioufol, Onfray, et Marine Le Pen.

Voilà que maintenant, ''la justice'' veut exiger une analyse psychiatrique de MARINE LE PEN, parce qu'elle a diffusé des images d'actes islamistes.

On a le droit de diffuser ces images violentes dans un but de propagande, mais pas pour les condamner et dénoncer leur horreur.

L'élection européenne approchant et son parti le RN, risquant de ravir la première place aux Européennes, comment freiner l'ascension des idées de MLP et la progression de son parti ?

En la privant financièrement des moyens de faire campagne, mais cela n'étant pas jugé suffisant, en essayant de la faire passer pour folle, frappée d'obsession mentale.

 

https://www.20minutes.fr/justice/2339999-20180920-justice-ordonne-expertise-psychiatrique-marine-pen-normal

  • Marine Le Pen s’est insurgée jeudi contre un examen psychiatrique ordonné par la justice dans le cadre de sa mise en examen.

  • Jean-Luc Mélenchon a également critiqué cette décision en dénonçant

    une « psychiatrisation de la décision politique »

Les français vont-ils supporter longtemps c'est méthodes bolcheviques,

 

imposer le politiquement correct, dresser un mur de tabous, n'accepter que ce que le roi dans sa grandeur et magnificence dit et répand sur un peuple de soumis ?

        Avons-nous perdu toute dignité, tout sentiment de révolte, toute possibilité d'indignation ?

Sommes-nous devenus des ventres mous, des esprits creux que l'on emplit à loisir de vérités ubuesques.

Je me refuse à le croire, je suis persuadé que les français auront le courage de botter le cul dans les élections à venir à tous ces gourous castrateurs qui veulent leur enlever la liberté de penser !

 

Si, on veut faire taire les Zemmour les Finkelkraut, les Onfray, les Rioufol, et autres, alors on tue la démocratie.

On peut ne pas être d'accord avec l'un ou l'autre, on peut contester avec véhémence leurs idées, mais pas les bâillonner.

Le monde est à l'envers, les fous ne sont pas les terroristes, mais ceux qui les dénoncent.

Nous entrons en contradiction avec tout ce qu'est la France, peuple des lumières, et de la tolérance.

 

Ne les laissons pas faire

Il est temps de mettre le politiquement correct à la poubelle là où est sa place.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

232 réactions à cet article    


  • bluerage 22 septembre 18:10

    Il parait que la différence entre la démocratie et la dictature est celle entre « ta gueule » et « cause toujours ». Pas de doute, on file droit vers la dictature. Merci aux journaleux des medias mainstream qui tentent de nous imposer leur pensée leur pensée unique à coups de propagande sans fin...

    • moderatus moderatus 22 septembre 18:22
      @bluerage

      Bonjour,

      Il parait que la différence entre la démocratie et la dictature est celle entre « ta gueule » et « cause toujours »

      Je ne connaissais pas cette formule, elles est très explicite , je m’en resservirai.

      Il est vrai que ces derniers temps on était plutôt dans le roi décide et toi ’causes’ toujours, mais le crains qu’on avance vers le Ferme ta gueule sinon gare à toi.

      Évolution dangereuse.


    • Arogavox 22 septembre 21:57

      @moderatus

       Comment ? Vous ne connaissez pas encore la célèbre suggestion de nouveaux cahiers de doléances modernisés ? : http://okidor.free.fr/reflects/file/preparerDoleances.html&nbsp ; (cf 1ere illustration)



    • moderatus moderatus 22 septembre 23:00

      @Arogavox


      La dictature c’est« ferme ta geule » la démocratie « cause toujour »s un intervenant me l’a déjà envoyée,

      très juste phrase à retenir.

    • Paul Leleu 23 septembre 01:35

      @bluerage


      moi, je rappellerais à l’auteur que nos hôpitaux psychiatriques français capitalistes regorgent d’opposants politiques, et qu’on les appelle des fous... 

      la frontière en psychiatrie entre la répression normative et le soin est extrêmement ténueL’internement psychiatrique des divergeants se pratique dans tous les régimes politiques... 

      et il est courant au quotidien de railler sur le thème psychiatrique, et de traiter complaisament d’élucubrateur, une personne dont les opinions politiques vous semblent loin du monde actuel... 

    • Ciriaco Ciriaco 22 septembre 18:17
      Non seulement personne ne fera taire ses ultra-présents de la sphère publique, mais voilà une belle occasion de les entendre encore plus.

      Pour rappel, les articles 706-47 et 706-47-1 considèrent comme une infraction à la loi la diffusion d’un message violent susceptible d’être perçu par des mineurs. Si la justice a eu le geste un peu olé-olé, elle n’a aussi que rappelé la loi. En la matière, on n’avait plus l’habitude !

      Comme ce qui régit le comportement individuel quand il outrepasse les règles républicaines élémentaires n’est plus véritablement entendu, Mme Le Pen s’assoit en lieu et place sur le siège des bannis par la police de la pensée. Ne vous inquiétez pas, elle va bien - et se frotte les mains ; tout est bon dans le cochon.

      • moderatus moderatus 22 septembre 18:31

        @Ciriaco


        Il y a la loi et l’esprit de la loi

        Même Mélenchon s’est élevé contre ces pratiques .

        le mur de cons de notre syndicat de la magistrature est en train de tourner au mur du silence.

        les vidéos de Daech sont visibles partout et par tous.

        Mais si nous n’y voyez pas de manigance, moi je suis sceptique.

        Vous savez que certains journalites se sont déclatés contre la présence de Zemmour à la télévision.

        C’est un mouvement inquitétant plus général

        Bourdin (RMC) : « Zemmour et ceux qui lui donnent la parole devraient subir une expertise psychiatrique »

        Il faut psychiatriser ceux qui ne sont pas dans la pensée unique . On va faire monter dans la même charrette que Marine Le Pen, Zemmour et tous ceux qui l’invitent, et les emmener se faire psychiatriser.

        Pour moi Bourdin se dit journaliste alors qu’il n’est qu’un militant politique idéologue et intolérant.


         le journaleux Maurice Szafran veut que son journal boycotte le livre de Zemmour .

        Avec des ayatollahs pareils, on ne lirait plus Céline, Voltaire, Victor Hugo et bien d’autres

        je trouve tout cela bien inquiétant.




      • Ciriaco Ciriaco 22 septembre 18:47

        @moderatus

        Il y a longtemps déjà que je considère la sphère publique comme le fait de gens qui n’arrivent pas à se tenir. Inquiétant doublement : dans ce fait et dans la réaction d’auditeurs accros à ces medias, qui n’arrivent plus à discerner, à ce point qu’une institution judiciaire devienne objet de pures fantasmes de leur part. Hubris roi.

        Si nous essayons d’y voir plus clair, et en référence aux articles de loi, ce qu’on peut dire assurément est que ceux-ci ne sont pas spécifiquement adaptés à l’expression d’une violence grandissante, comme l’a fait Mme Le Pen, d’une façon profondément immature.

        Concernant l’expression publique, de deux choses l’une avec le pari libéral : soit chacun se montre responsable et n’entre pas dans la spirale, soit l’autorité est obligé d’intervenir, bien qu’elle ne puisse le faire sans mettre en péril sa légitimité (ce qui explique par ailleurs de nombreuses choses).

        J’ai une sainte horreur de tout ce qui tend vers le bas. Tout cela ne fait que nous plonger dans la fange, précisément celle qui voudrait, en plus, prendre des allures de vérité.

      • moderatus moderatus 22 septembre 18:59

        @Ciriaco


        Quand la sphère judiciaire produit le mur de cons, je ne crois pas qu’elle se grandisse.
        Maintenant la loi est la loi , et si Marine le Pen a commis une faute et doit payer aucun souci, mais de là à demander un examen psychiatrique , je pense que c’est la justice qui perd la tête.

        je vous confirme aussi que c’est cette idée de psychiatrisation est dans dans l’air du temps puisque Bourdin demande à ce qu’on psychiatrise pas mal de monde.


        pour la compréhension de l’affaire MLP a publié de photos des exactions de Daech en réponse à Bourdin qui osait un rapprochement FN Daesch.

        La réponse de MLP a été voilà ce qu’est Daesch.



      • Ciriaco Ciriaco 22 septembre 19:22

        @moderatus

        Bourdin n’est pas à mes yeux une référence ni un gage de pensée autonome, je suis désolé.

        Si Mme Le Pen brandi la lettre reçue, c’est qu’elle connait très bien son électorat. Il ne faudrait pas que la sphère publique s’autorise toute les violences au prétexte de la vérité ; je ne fais que rappeler des principes de vie sociale, qui ont eux-mêmes une vérité, bien plus conséquente, et bien plus en difficulté.

        Je vous rappelle au passage que Mme Le Pen a posté des images d’un soldat syrien écrasé vivant sous les chenilles d’un char, d’un pilote jordanien brûlé vif dans une cage et du corps décapité d’un journaliste, la tête posée sur le dos.

        Ce qui entre dans le cadre de l’application de la loi vis-à-vis de la protection des mineurs, ce message étant diffusé sans avertissement et sans filtre. Une tenue de sa part aurait été bienvenue - tout n’est pas permis pour le compte de son quant-à-soi, d’autant quand on est censé avoir un rôle politique ; je ne sais pas si vous voyez à quel point nous en sommes rendus : prometteur !

        Le fait le plus marquant est la politisation de cette question ; l’institution judiciaire n’obligeant pas Mme Le Pen a se rendre a cet examen médical, le problème n’est pas là et j’estime que Mme Le Pen en est tout à fait consciente.

        Que les réactionnaires de la sphère publique se fassent plaisir est tout autre chose ; quant à la sphère médiatique, nous en avons pour au moins 15 jours de pages publicitaires très regardées.

        Quelle santé mentale dans ce pays !

      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 septembre 19:30

        @Ciriaco Et du simple respect des victimes, qui le sont encore plus exposées aux voyeurs ...


      • Fergus Fergus 22 septembre 19:58

        Bonjour, Ciriaco

        100 % d’accord avec vous !

        Il semble effectivement que la magistrate soit effectivement allée trop loin en faisant une lecture stricte de l’article du code incriminé. Mais au plan du droit, elle ne peut être sérieusement vilipendée. Ou alors, il faut remettre en cause le droit dans toutes ses dimensions.

        D’autre part, force est de reconnaître que Le Pen a, de toute évidence, joué une partition victimaire en rendant publique - de manière illégale - un document de procédure parfaitement confidentiel et qui ne l’obligeait à rien dans les faits, eu égard à son statut et aux circonstances.

        Psychorigidité d’un côté ? Duplicité de l’autre !


      • Ben Schott 22 septembre 20:03
         
        Bonjour, Fergus
         
        1% d’accord avec vous !
         


      • Ciriaco Ciriaco 22 septembre 20:14

        @Fergus

        Bonjour,

        Merci pour votre réaction ! Ce jeu sur l’ignorance, qui fait lien social, qui est structurant, est profondément accablant et entretient un climat très malsain - de quelle nature faut-il être pour en profiter !

      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 20:20
        @Fergus

        « Duplicité de l’autre ! »

        Je dirais plutôt habileté tactique. Qui parlerait de MLP, ces jours-ci, s’il n’y avait pas eu cette bévue judiciaire ?

      • Fergus Fergus 22 septembre 20:25

        Bonsoir, Moderatus

        De quoi parle-t-on ? D’un document administratif du code de procédure pénale que, si l’on se réfère au droit applicable à la diffusion d’images violentes, le juge d’instruction a obligation d’adresser au justiciable, qu’il se nomme Moderatus, Fergus ou Le Pen.

        C’est ce qu’a fait stricto sensu la magistrate. Il faudrait donc vouer aux gémonies une professionnelle qui exerce son travail comme l’exige la loi ?

        Evidemment non. Et cela d’autant moins que le document en question était strictement confidentiel et n’avait pas vocation à être rendu public, ce qui est d’ailleurs formellement interdit par la loi.

        Eu égard à l’affaire en question et aux circonstances particulières de la diffusion de ces images, il suffisait à Le Pen de mettre ce courrier au panier : aucun magistrat ne l’aurait contrainte à se rendre à cette expertise !

        En l’occurrence, Le Pen a voulu faire parler d’elle et profiter de l’occasion pour dénoncer une prétendue psychatrisation qui n’existe pas ! Et vous lui emboîtez le pas sans nuance en osant évoquer une potentielle dérive vers le goulag. C’est n’importe quoi !

        Désolé, mais dans cette affaire, vous êtes dans l’excès et, comme Le Pen, dans la duplicité !!!

        Cela dit alors qu’à titre personnel, je pense que la magistrate aurait dû se dispenser de ce courrier, aussi légal soit-il.


      • moderatus moderatus 22 septembre 20:42

        @Fergus


        En l’occurrence, Le Pen a voulu faire parler d’elle et profiter de l’occasion pour dénoncer une prétendue psychiatrisation qui n’existe pas !En l’occurrence, Le Pen a voulu faire parler d’elle et profiter de l’occasion pour dénoncer une prétendue psychatrisation qui n’existe pas ! Et vous lui emboîtez le pas sans nuance en osant évoquer une potentielle dérive vers le goulag. C’est n’importe quoi !

        Sans être RN ce qui est mon cas , on peut si on est lucides et impartial voir les attentions particulières dont est la cible le RN.

        Si ce mouvement est anti démocratique , qu’il soit interdit, mais qu’on arrête de jouer les démocrates outragés dès qu’on le nomme et qu’on élève des barrières de sécurité.

        La seule évidence est que des positions comme la votre Fergus et celles de nombreux partis politiques ont fait qu’elle était au second tour, et qu’aux Européennes elle sera en tête .


        Elle vous doit un grand merci.

        Et vous lui emboîtez le pas sans nuance en osant évoquer une potentielle dérive vers le goulag. C’est n’importe quoi !


        Quand à vos attaques personnelles , elles sont toujours inconvenantes et m’indiffèrent parce que récurrentes , inutiles et cepandant elles sont dans l’acharnement interdit par Agoravox.
        désolé vous avez du talent mais dévoyé par l’idéologie.
        Quand la vertu devient vice.

      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 20:55

        @Fergus

        « on était strictement confidentiel et n’avait pas vocation à être rendu public, ce qui est d’ailleurs formellement interdit par la loi. »


        Ca permettra d’ajouter un épisode au feuilleton. Ca tombe bien parce qu’on ne s’en lasse pas.

        « Et vous lui emboîtez le pas sans nuance en osant évoquer une potentielle dérive vers le goulag. »

        C’est l’U.E. qui trace la route (voir ci-dessous à 20:28).

      • Fergus Fergus 22 septembre 20:59

        @ moderatus

        « Sans être RN ce qui est mon cas , on peut si on est lucides et impartial voir les attentions particulières dont est la cible le RN. »

        Soyons sérieux !

        Si Le Pen avait balancé ce papier à la corbeille, personne n’aurait rien su, et elle aurait continué sa route comme avant, sans être inquiétée le moins du monde.

        En rendant ce courrier public, elle savait parfaitement le type de réactions outrancières que cela entraînerait. Un climat provoqué qui ne pouvait que servir les intérêts populistes en induisant un absurde amalgame avec les pays totalitaires.

        Il y a tant de luttes à mener contre le pouvoir néolibéral macronien que je me désole de voir de l’énergie dévoyée dans des causes tellement puériles qu’elles décrédibilisent les justes combats !


      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 22 septembre 21:08

        @Fergus

        « Il y a tant de luttes à mener contre le pouvoir néolibéral macronien.. »


        C’est ce que fait Mélenchon, ça ne lui réussit pas particulièrement dans les sondages sur les intentions de vote, 13 %, 8 points derrière le RN.

      • vesjem vesjem 22 septembre 21:22


        @Fergus
        j’admire ta propension à ignorer l’existence « du réseau » qui s’insinue dans toutes les fibres de la fonction publique dite de « haut niveau » ; tu n’y crois pas ou tu simules ?

      • vesjem vesjem 22 septembre 21:27
        @moderatus
        soral, dieudonné, ryssen, hillard, es-tu pour leur libre accès aux merdias mainstream ?

      • baldis30 22 septembre 22:53

        @Ciriaco

        bonsoir ;
        dans ce cas ceux qui diffusent quotidiennement les images d’Auschwitz, Dachau et autres lieux de villégiatures définitives doivent aussi être analysés ...

        Donc plus d’images de Tulle , d’Oradour, ...

        la seule question qui aurait pu être opposée consiste à savoir si des médias ayant diffusé les mêmes photos ont été soumis à des expertises psychiatriques ...

        Cette affaire est une HONTE ! et par ailleurs je ne partage aucune des idées de madame Le Pen !


      • moderatus moderatus 22 septembre 22:53

        @Fergus


        Si Le Pen avait balancé ce papier à la corbeille, personne n’aurait rien su, et elle aurait continué sa route comme avant, sans être inquiétée le moins du monde.

        Vous plaisantez j’espère ;

        Chaque décision de justice ,à chaque fois est sur la place publique les jours suivants.
        le secret de l’instruction est une vaste rigolade., il est inexistant.






      • moderatus moderatus 22 septembre 23:06
        @baldis30

        Cette affaire est une HONTE ! et par ailleurs je ne partage aucune des idées de madame Le Pen !

        Vous êtes la preuve que l’on ne pas être manipulé par les médias et avoir sa liberté de penser.

        Onfray disait
        Ce n’est pas parce quelqu’un de droite dit une vérité que je vais affirmer que c’est une ânerie. Il est gauche anarchiste mais libre penseur.


      • Ciriaco Ciriaco 23 septembre 00:57

        @baldis30

        En matière d’audiovisuelle, le CSA a mis en place un système de classification, en correspondance avec une signalétique pour la protection des mineurs et des tranches horaires spécifiques selon les contenus.

        Plus inquiétant dans ce domaine sont les stratégies commerciales visant l’enfance, considérée alors non plus comme une période prise dans des questions d’acquisition de savoir, mais de plus en plus tôt comme une période d’exposition à la consommation et, à l’adolescence, aux stratégies et techniques qui la concernent, sans pour autant que la négociation et la confrontation soit encadrée par un souci d’éducation, comme ce serait le cas avec des éléments d’éducation à l’image et à l’information inclus dans l’Éducation Nationale.

        Pour être clair, vous ne me verrez jamais défendre un système devenu opportuniste à ce point, et préférant, c’est clair dans le cas qui nous concerne, créer de l’audimat au prix de la confusion et de la santé mentale collective.

        L’institution judiciaire ne forcera pas Mme Le Pen à un examen médical et le geste de celle-ci est celui de quelqu’un qui en a pleinement conscience ; tout ceci n’est qu’un jeu malsain qui empêche le discernement.

        Par ailleurs, au sein de la libéralisation des comportements, c’est sans hasard que nombreux sont surpris par un rappel strict de la loi (un peu olé-olé, je l’ai déjà dit), tant tout serait permis. Voilà un autre fait marquant.

        Autrement dit, il n’y aura pas de psychiatrisation de Mme Le Pen, n’en déplaise à ceux qui aimerait cultiver leurs fantasmes tandis qu’elle en profite, mais une infraction sur laquelle la justice se prononcera. Si vous trouvez cela scandaleux, c’est à mon sens bien plus alertant.

      • moderatus moderatus 23 septembre 07:35
        @Ciriaco

        Bonjour Ciriaco

        je pense que vous êtes sincère mais je crois que vous allez contre le but recherché.
        L’engagement politique joue parfois de tours.

        Autrement dit, il n’y aura pas de psychiatrisation de Mme Le Pen, n’en déplaise à ceux qui aimerait cultiver leurs fantasmes tandis qu’elle en profite, mais une infraction sur laquelle la justice se prononcera. Si vous trouvez cela scandaleux, c’est à mon sens bien plus alertant.

        Ne prêtez pas des fantasmes à ceux qui n’en ont pas . Tout le monde est d’accord avec votre phrase. Si il y a eu infraction il y aura sanction. Ne vous alertez pas en vain. Par contre , nous feriez presque croire que MLP a demandé à être psychiatrisée.


        Mais c’est la démarche qui est bizarre, l’examen psychiatrique était destiné surtout aux agressions et déviations sexuelles.envers les enfants ou en cas de radicalisation ?

        MLP ne faisait pas la propagande de Daesch mais dénonçait ses crimes et sa barbarie.
        Demander cet examen était une démarche ridicule, nulle en non avenue un peu comme la démarche du mur des cons, désigner un ennemi politique.

        Le secret de l’instruction étant ce qu’il est , c’est à dire inexistant , cette convocation aurait de toutes les façons été rendue publique , et MLP a raison de démontrer l’absurdité et l’acharnement du comportement de certains juges ?

        Permettez moi de vous dire que la démarche d’essayer de diaboliser encore le FN est contre productive, et que plus ce type de moyens sera employé , plus on fera grimper le FN.
        Je pense que vous en êtes conscient.

        Hier elle était au second tour des présidentielles , demain son parti sera premier aux Européennes. Le contraire de l’effet recherché.
         
        Pour terminer ce tour d’horizon, quand des journalistes tels Bourdin demandent de psychiatriser les directeurs de chaine

        Quand un Maurice Szafran journaliste refuse de parler d’un livre important et de le censurer, ce censeur n’aurait jamais publié ni Céline ni Voltaire , ni surement Hugo,

        Quand on qualifie au nom de pas d’amalgame de déséquilibrés les nombreux agresseurs au couteau, on est en droit d’être inquiet. On nous manipule.

        C’est contre tout cela qu’on devrait s’élever et arrêter de faire passer son idéologie politique avant la vérité .





      • Fergus Fergus 23 septembre 09:38

        Bonjour, moderatus

        Dans cette affaire, ce n’est pas l’instruction qui est en cause, mais la divulgation d’une pièce de procédure sans la moindre importance pour la suite judiciaire qui sera donnée aux poursuites en cours. Un courrier de nature automatique dans ce genre de dossier qui est appelé à rester sans suite, ce que la magistrate et Le Pen savaient toutes les deux.

        Encore une fois, en rendant ce document public, Le Pen a voulu se donner les moyens de dénoncer une prétendue psychiatrisation de la vie politique qui ne repose sur rien. Un bon moyen d’attiser artificiellement la colère de ses électeurs pour les remobiliser dans l’optique des Européennes.

        Et Mélenchon a saisi la balle au bond pour servir le même type de discours démagogique pour des raisons identiques, ce qui est consternant à mes yeux d’électeur de la France Insoumise.

        Tout cela est parfaitement ridicule : malgré toutes les tares du macronisme - et il n’en manque pas ! -, la France n’est évidemment pas engagée dans la voie totalitaire que vous dénoncez en faisant chorus avec les grosses ficelles populistes !


      • Clouz0 Clouz0 23 septembre 10:25

        @Fergus

        Bien d’accord avec vous !
        Et les grosses ficelles populistes commencent à nous enserrer beaucoup trop fort, d’un côté et de l’autre.

      • JL JL 23 septembre 10:34

        @Fergus

         bonjour,
         
        une fois de plus vous vous présentez comme électeur de la France Insoumise, mais c’est semble-t-il pour en dénoncer le populisme ; de fait vous apparaissez plutôt comme un électeur de la France en marche.
         
        Mais c’est vous qui voyez, évidemment ; moi je dis ça, cordialement.

      • Fergus Fergus 23 septembre 11:09

        Bonjour, JL

        Très mauvais procès !

        Je suis et - depuis toujours soutien de la gauche de progrès - je reste un électeur de la France Insoumise.

        Mais un électeur qui soutient avant tout les idées socioéconomiques de la FI, en aucun cas les ridicules procès en soupçon de dérive totalitariste alimentés par des considérations de nature effectivement populiste. 

        De fait vous apparaissez plutôt comme un militant monolithique de la FI (il n’y a rien à jeter chez Mélenchon !). Mais c’est vous qui voyez, évidemment ; moi je dis ça, cordialement. smiley


      • Ciriaco Ciriaco 23 septembre 11:13
        @moderatus
        A votre commentaire, je me dis que je ne dois pas être très clair.

        Ce à quoi nous assistons, c’est une bulle médiatique : que vous la preniez pour la vérité pose un problème de sens critique et de discernement.

        Une bulle c’est quelque chose qui déborde de la réalité même, et qui s’enfle en s’appuyant sur des fantasmes.

        Quand elle aura disparu, personne n’aura été psychiatrisé, elle aura crée pas mal de l’argent dans les medias, des points supplémentaires dans les sondages pour Mme Le Pen, et le climat se sera encore un peu plus tendu, sans que la critique populaire soit elle plus renseignée et plus armée pour contrée ces procédés malsains.

        Ce que je crois être un vrai problème dû au fonctionnement de la société de l’information. Si cet aspect vous gêne dans mes propos, mes références sont souvent issus de travaux de recherches universitaires (pas de Mr Bourdin). Pour exemple.

        Aucune honnêteté pertinente de la part des acteurs principaux, et des cerveaux qui infusent : ce en quoi je parle de santé mentale collective.

        Quand à une idéologie que je défendrais, je ne peux qu’essayer encore d’être clair : j’adhère au mouvement de la FI (le fait d’une rencontre intellectuelle de fond), mais je critiquais ici Mr Mélenchon de la même façon quand il profitait de la bulle « Benala ».

      • JL JL 23 septembre 11:22

        @Fergus

         
         je ne me présente jamais comme un soutien à la France Insoumise.
         
         D’ailleurs, je condamne ce titre : « France Insoumise » n’est pas un programme de gouvernement. Si cela fait sens vis à vis de l’UE et plus généralement des banquiers, - cf. « la finance c’est mon ennemi » - et autres prédateurs, pour un mouvement politique à prétention gouvernementale, « ça n’le fait pas ».

      • Fergus Fergus 23 septembre 12:43

        @JL

        « je condamne ce titre : « France Insoumise » n’est pas un programme de gouvernement »

         ???

        Vous jouez sur les mots : la « France Insoumise » est le vecteur politique - et donc électoral - des éléments de programme qui figurent dans « L’avenir en commun » !


      • moderatus moderatus 23 septembre 15:08

        @Ciriaco


        Quand à une idéologie que je défendrais, je ne peux qu’essayer encore d’être clair : j’adhère au mouvement de la FI (le fait d’une rencontre intellectuelle de fond), mais je critiquais ici Mr Mélenchon de la même façon quand il profitait de la bulle « Benala ».

        je vous remercie de votre franchise et de votre clarté. je ne vous fais aucun procès, la
        la seule démarche que je critiquen c’est celle de diaboliser un parti qui est aujourd’hui danbs l’air du tepms et de signaler que ceux qui s’y essayent, politiques , journalistes juges ne font que resserrer les rangs de ce parti et en augmenter audience.

        En clair mon message à ceux qui font cette démarche, est ne critiquez pas les causes dont vous êtes l’effet.
        Combattre les extrêmes, c’est d’abord combattre les causes qui font que ces partis prospèrent , les populismes aujourd’hui ne sont que le produit des insuffisances politiques et de la surdité des dirigeants.

        pour être aussi franc que vous l’avez été personnellement je me considère sans Dieu ni maitre,
        j’ai voté à droite et à gauche pour Mitterrand ou Sarkozy, et j’ai toujours été également déçu..

        mon combat aujourd’hui est contre ceux qui veulent le multiculturalisme qui a échoué partout , contre le mondialisme qui est la négation de l’homme enraciné au profit d’un homme universel taillable et corvéable à merci.

        Ma sympathie va aujourd’hui vers les populistes Européens, qui pour moi sont la voix du peuple.
        Je verrai comment ce populisme évolue, mais pour l’instant le statut quo ne me convient pas du tout Nous savons où nous nous situons tous les deux, mais si notre souci est l’avenir de la France, alors nous aurons surement des points de convergence.



      • moderatus moderatus 23 septembre 15:24
        @Fergus

        Tout cela est parfaitement ridicule  : malgré toutes les tares du macronisme - et il n’en manque pas ! -, la France n’est évidemment pas engagée dans la voie totalitaire que vous dénoncez en faisant chorus avec les grosses ficelles populistes !

        Allons Fergus, ne jouez pas les ahuris, vous qui êtes un polémiste aguerri, vous connaissez
        l’ importance d’un titre, il faut qu’il soit accrocheur pour attirer l’attention du lecteur, c’est une des premières règles du journalisme.

        Alors on fait parfois des rapprochements audacieux.

        Mais pour être audacieux ces rapprochements n’en sont pas moins valables, cette psychiatrisation est de plus en plus employée chez nous, pour détourner l’attention, en faveur du politiquement correct et du pas d’amalgame.Regardez ces criminels au couteau , si semblables que l’on baptise déséquilibrés.

        Sommes nous toujours un état de droit quand nous avons 700 quartiers de non droit
        sommes nous une véritable démocratie quand une grande partie du peuple n’est pas représentée à l’assemblée nationale et qu’on se refuse à le consulter directement ce peuple , que l’on accuse de populisme quand il veut se faire entendre.

        c’est à tout cela qu’il ; faut réfléchir Fergus et non s’arrêter à un titre d’article pour le plaisir de jouer les censeurs ; même avec talent.
        barrez le mot ridicule de vos interventions, il va se retourner contre vous.

      • foufouille foufouille 23 septembre 16:07

        @moderatus

        la réaction de fergus normal vu qu’il est pour un smic à 5€/h pour les étrangers et quand on sait que ruquier le millionnaire est un insoumis, ça fait bien rire.


      • moderatus moderatus 23 septembre 16:14

        @foufouille



        Ruquier un insoumis ? vous m’en apprenez de belles ,


        s’il continue à s’entourer de cette manière ,Mélenchon va au devant de désillusions électorales ;

      • Fergus Fergus 23 septembre 16:15

        @ moderatus

        « faut réfléchir Fergus et non s’arrêter à un titre d’article pour le plaisir de jouer les censeur »

        Je ne cherche pas à « jouer les censeurs », ce n’est pas dans mon tempérament.

        J’ai réagi à votre article, et non au seul mot « goulag » figurant dans le titre. Relisez donc les trois premiers paragraphes et vous constaterez que leur construction et leur enchaînement amène à penser que nous sommes bel et bien sur la voie d’une dérive psychiatrique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès