• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le complot des chiraquiens

Le complot des chiraquiens

Chirac_d2v_mamTandis que les socialistes nous l’ont joué démocratique, respectueux et presque transparent, sous la magistrale autorité de Monsieur H., magicien de stature internationale, tout semble réuni à droite pour que s’illustre une nouvelle fois la théorie du chaos. Ou du KO, comme on voudra. Car il n’y a plus de doute, les chiraquiens ont bien décidé de vendre très chèrement leur peau désormais. L’offensive est donc lancée. Ils n’ont plus le choix. Ils savent bien en effet que Sarkozy, s’il devait être élu, les passerait dans la pire des moulinettes, le plus affûté des hachoirs, la plus véloce des centrifugeuses et qu’il en sera fini de leur avenir politique. L’élection, que dis-je, le plébiscite de Marie-Ségolène a probablement servi de déclencheur. Pour plusieurs raisons. La première est qu’elle sera désormais à prendre avec le plus grand sérieux, comme la seule capable en effet de faire tomber Sarkozy. Car, comme elle l’a montré jusqu’à présent, plus elle improvise et révèle son incompétence et plus les Français, tout pleins d’une affectueuse sollicitude pour les grâces de la madone, tendent à la sanctifier. La seconde est qu’une fois au pouvoir, la révélation brutale des contours réels du personnage devrait produire un choc en retour susceptible de faciliter grandement les choses à un de Villepin qui s’établirait, après la chute éventuelle de Sarkozy, comme le seul candidat crédible à droite. D’autant que l’UMP, privée de son leader déchu, lui donnerait l’ opportunité d’un très confortable abri pour attendre cinq ans. Nous n’avons pas pleinement mesuré, encore, les effets du raccourcissement du mandat présidentiel. Sept ans, c’était très long s’il fallait attendre un tour de plus. Cinq ans, ça l’est beaucoup moins, d’autant qu’il s’agit plutôt de trois ans, s’ il convient d’organiser sérieusement une candidature.

Sarkozy élu, outre le hachage menu, ce sont cinq années sans aucun recours, aucune organisation, aucun abri où s’enterrer. Avec toutes les chances d’un deuxième mandat pour l’intéressé ou une alternance logique. Dix ans d’exclusion. Mettez-vous à la place des chiraquiens cinquantenaires qui d’ici six mois risquent d’en prendre pour dix ans... Ils feront tout pour échapper à l’édouardisation qui les menace et ont déjà préparé leur plan. Craignons le pire. Ils sont devenus ségoliens.

Chirac_d2v_mam_1 Le premier à monter au combat, ce fut probablement Debré. Debré a de la mémoire. Il serait un mammouth s’il était socialiste. Ou un mameluk si Chirac était Napoléon. Ce que même de Villepin, en connaisseur, ne pense pas qu’il soit. Debré, quand Sarkozy ouvre la bouche, tire à vue avant qu’il n’ait fini sa phrase. Quoi qu’il lui en coûte un jour, Debré est l’indéfectible ennemi de l’ambitieux Nicolas. Mais depuis son perchoir, il a beau tempêter et s’indigner, il n’y a rien qui puisse sérieusement gêner la marche conquérente de l’intrus. Oui, l’intrus, le faux-ami, l’illégitime, enfin, le balladurien.

De Villepin, lui, depuis le coup du CPE, s’est mis en plongée périscopique. Il sait bien que sauf miracle, il lui faudra passer son tour, cette fois. Quoique... sait-on jamais, l’histoire est pleine de rebondissements et d’imprévus que les plus clairvoyants ont su même parfois organiser... Pourquoi ne pas convaincre le Prince que lui seul peut renverser le cours des choses et empêcher l’imprécateur libéral de sonner l’heure de la rupture. Paris-Match a fourni l’opportunité d’un premier coup de trompe. La rédaction de Paris-Match a des comptes à régler avec Sarkozy. L’histoire de la page de couverture avec Cécilia et son fiancé jouant "Brève rencontre", Nicolas ne l’avait pas digérée du tout. Grosse migraine, brûlures d’estomac et d’amour propre. D’autant qu’il pensait savoir d’où venait le coup... Il exigea donc une intervention et l’obtint de son ami Arnaud Lagardère, la tête d’Alain Genestar, le patron de Paris-Match, qui ne se prive pas aujourd ’hui de faire savoir qu’il a négocié ses indemnités et de le dire à qui veut l’entendre, couvrant largement les dénégations innocentes de Sarkozy. Personne ne s’étonnera donc de voir ce bel hommage consacré à l’hôte de l’Elysée s’étaler dans les pages du journal pour son numéro 3000. Une semaine à l’ Elysée, par Laurence Masurel. Une manière pour la rédaction de Paris-Match de renvoyer l’ascenceur, en nous montrant un Chirac pétant de forme, premier dans son bureau le matin, dernier le soir à éteindre la lumière. Le président travaille, lui. Et Bernadette nous le confirme, innocente, "son mari est en pleine forme". Le Conseil constitutionnel ce sera pour "dans cinq ans". Tiens, tiens..

Le même Match nous montre également une Michèle Alliot-Marie au milieu de sa constellation de généraux étoilés , le regard altier : "Quand Michèle Alliot-Marie lève les yeux vers les sommets du pouvoir, ce n’est pas pour envisager une ascension par le versant famille et réalités quotidiennes... Elle regarde la paroi la plus abrupte : la voie de l’orgueil et de l’ambition. "

Tout cela nous fait du monde au pied de la montagne de Ségolène qui, vaillante en bonne chef de patrouille de jeannettes, a décidé qu’elle se mettait à l’écoute des Français jusqu’en janvier. Elle a raison, plus elle écoute et moins elle parle, et plus les sondages la propulsent vers les sommets.


Moyenne des avis sur cet article :  4.15/5   (715 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • (---.---.70.55) 21 novembre 2006 12:12

    j’adore la photo , ça fait tontons flingueurs smiley


    • macdumb (---.---.243.242) 21 novembre 2006 12:47

      c’est Lepen qui va etre content


    • robin (---.---.172.221) 21 novembre 2006 21:14

      et voila !! Ségo,avant méme d’avoir dévoilé son prg et avant méme d’étre élue est déjà incompétente..... Mais que dire de l’actuelle majorité.....et de son bilan...un désastre total,une Bérézina sans nom,un systéme mafieux vérolé jusqu’a la moelle,un no-man-land !!! smiley


    • isa (---.---.111.17) 23 novembre 2006 15:22

      « MARIE-Ségolène » : dès qu’on lit ça, on a compris, où l’on voudrait tant casser l’autre ou l’humilier... pauvre type ! « plus elle improvise et révèle son incompétence » : non, sans blague ! l’omniscient de service, derrière sa morgue, qui sait tout et regarde de haut... pffffhh !

      Au bout de qques lignes, pas besoin d’aller plus loin !

      Mépris, bêtise, arrogance !

      Monsieur fait des phrases et s’écoute parler, se regarde écrire, se voit être lu. Mais c’est d’un creux !

      Allez hop ! dégagez, au suivant !


    • isis (---.---.133.141) 29 novembre 2006 13:42

      .....ROOOOOOOOOOOOOOT ........lol... smiley


    • Satyâgraha (---.---.238.43) 21 novembre 2006 12:29

      Un règlement de comptes digne des luttes fratricides de Cosa Nostra. Dégoutant...

      PS : Si quelqu’un peut me donner une seule bonne raison pour voter pour ces assoifés de pouvoir, je suis preneur, par curiosité (ce message ne s’adresse pas aux encartés dont l’objectivité n’est que très peu crédible).


      • Bill Bill 21 novembre 2006 12:29

        Ah, les Tonons flingueurs, quel film !

        - Quand le lion est mort, les chacals se disputent l’empire. On ne peut pas leur en demander plus qu’aux fils de Charlemagne.

        - Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix. Y chante et puis crac, un bourre-pif ! Mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi, les dingue j’les soigne. J’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère ! J’vais lui montrer qui c’est Raoûl. Aux quatre coins de Paris qu’on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi quand on m’en fait trop, j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, j’ventile... B. Blier

        - Mais y connaît pas Raoûl ce mec !.. Y va avoir un réveil pénible... J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule... Mais maintenant c’est fini... je vais le travailler en férocité... le faire marcher à coups de latte... Ama pogne je veux le voir... Et je vous promets qu’y demandera pardon !... Et au garde-à-vous !

        Par Bill


        • (---.---.70.55) 21 novembre 2006 12:42

           smiley


        • cris (---.---.219.223) 21 novembre 2006 19:02

          moi j aime bien...


        • Niko (---.---.94.111) 21 novembre 2006 12:33

          Bonjour,

          En parlant de Sego : « Car, comme elle l’a montré jusqu’à présent, plus elle improvise et révèle son incompétence et plus les Français, tout pleins d’une affectueuse sollicitude pour les grâces de la madone »

          En matière d’incompétance, je pense que Chirac c’est lui le maitre ! 12 ans de vide et d’incompétances..

          Au royaume des aveugles, tu es le roi... car espérer de la chiraquie quelquechose, cest un grand signe de retard mentale !!

          Alors roi des aveugles, essaie d’autocritiquer tes politiques préférés et fanatisé en utilisant ton cerveau !!

          ++++


          • [email protected] (---.---.27.227) 21 novembre 2006 13:05

            Attention à ne pas faire de raccourci !

            Certes le bilan de ses mandats est « truffé d’erreur » plus ou moins grande... cependant il a aussi fait de bonne chose (enfin moi je m’en souviens que de 2, le service militaire et le non à l’intervention en Irak).

            Mais tout ça pour dire qu’il ne faut pas confondre son manque de caoacité quand il est au pouvoir et sa grande capacité à l’acquérir ! Ceux ayant vu le documentaire en deux partie sur sa vie politique se rappelerons des différents « coup en traitre » qu’il a magnifiquement orchesttré contre Giscard (départ en grande pompe de sont poste de 1er ministre, création du RPR, etc...)

            donc non... il faut se méfier de l’eau qui dort !


          • isis (---.---.133.141) 29 novembre 2006 13:45

             smileyroooooooooooot !!!


          • SMJ7512 (---.---.13.214) 21 novembre 2006 12:39

            Une fois de plus les chiraquiens, voudront faire perdre leur camp plutôt que de faire gagner leurs idées. C’est du tout bon pour le PS...


            • robin (---.---.172.221) 21 novembre 2006 21:17

              tant mieux,et ils vont perdre le pouvoir pour longtemps, !!! lol smiley


            • fullwood (---.---.189.208) 21 novembre 2006 12:47

              Ce type de feuilleton pourrait porter à rire. Sauf que... On s’aperçoit rapidement que les préoccupations sur l’avenir de notre pays passent au second plan face aux querelles de famille.

              Leur préférence irait à faire élire un adversaire avec les idées duquel ils sont en total désaccord plutôt qu’un membre de leur famille qui leur ferait trop d’ombre et ne le permettrait pas d’être au premier plan. Preuve de grande humilité s’il en est ! Quelle crédibilité accorder à ces gens une fois au pouvoir ? Comment ne pas chercher derrière toute décision qu’ils prendront la petite idée, la raison cachée derrière le discours officiel ? Chirac avait à priori déjà fait le coup avec Giscard en 81. Cela en dit long sur l’éthique et sur le processus de pensé de ces hommes là.


              • larch (---.---.87.206) 21 novembre 2006 12:48

                Il est clair que l’iceberg chirac avec ses 12 ans de règne et ses hommes placés à tout les postes clés va faire chavirer le fragile esquif d’ambition et d’orgueil de nicolas, les vents commencent juste à souffler, et le ciel noircit pour le ministre de l’interieur. Quans à ségolène ... cela m’emmêne à m’interroger sur ce fameux « vote utile » pragmatisme de la pensée unique évitable si besancenot rejoint la gauche anti liberale, si buffet n’en est pas la candidate, si .... si ....


                • larch (---.---.87.206) 22 novembre 2006 11:53

                  Une élection épique nous attend :

                  *** sarkosy fingué de toute part (bayrou,chirac, et les républicains de l4ump s’il en reste ...)ne sera pas au deuxieme tour

                  *** le pen le remplacera

                  *** segolene royal laché par le PC et la gauche anti liberale et les socialistes qui ne confondent pas les écrits de jaures et le lecture de VOICI ne sera pas au deuxième tour non plus.

                  *** la gauche anti liberale si lle s’accorde sur un candidat sera au deuxieme tour.

                  Ce qui m’impressionne le plus dans tout ces posts c’est qu’on dirait que le NON à la constitution n’a jamais triomphé en FRANCE, vous étiez à la pêche ??? ********************************

                  Le NON c’était les souverainistes les anti liberaux et les socialistes claivoyants : 55% ca yest REMEMBER ???

                   ;)

                  LARCH


                • larch (---.---.87.206) 22 novembre 2006 11:55

                  Une élection épique nous attend :

                  *** sarkosy fingué de toute part (bayrou,chirac, et les républicains de l4ump s’il en reste ...)ne sera pas au deuxieme tour

                  *** le pen le remplacera

                  *** segolene royal laché par le PC et la gauche anti liberale et les socialistes qui ne confondent pas les écrits de jaures et le lecture de VOICI ne sera pas au deuxième tour non plus.

                  *** la gauche anti liberale si lle s’accorde sur un candidat sera au deuxieme tour.

                  Ce qui m’impressionne le plus dans tout ces posts c’est qu’on dirait que le NON à la constitution n’a jamais triomphé en FRANCE, vous étiez à la pêche ? ? ? ********************************

                  Le NON c’était les souverainistes les anti liberaux et les socialistes claivoyants : 55% ca yest REMEMBER ? ? ?

                   ;)

                  LARCH


                • Logrus (---.---.169.254) 21 novembre 2006 12:54

                  A vrai dire, la question n’est pas tant si un chiraquien va aller au casse-pipe, mais lequel et plus encore comment. Je vois mal l’UMP faire l’économie de « primaires », maintenant que les socs ont sauté le pas... Ca va être rigolo.

                  Pour ce qui est de la question de Satyagraha, j’ai bien une idée, mais qui ne va pas lui plaire. smiley La seule raison de voter pour l’un (ou l’une) de ces assoiffés de pouvoir c’est qu’il n’y a guère d’alternative crédible... C’est désolant, mais c’est comme ça. Franchement, le pays (et l’Europe) est suffisamment dans la panade comme ça. 5 ans d’utopistes en plus ne risquent pas d’améliorer les choses.


                  • Logrus (---.---.169.254) 21 novembre 2006 13:03

                    Je vis à l’étranger aussi, et je ne partage pas votre avis sur Chirac. Ici (Pays-Bas) son image est assez mauvaise. Quant à ses qualités de VRP, elles sont indéniables mais à mon avis mal utilisées. La France a des points forts, mais qui sont souvent ignorés par le gouvernement comme les médias. Nous avons une réputation de raleurs arrogants, paresseux et chauvins, constamment en grève. Ca n’aide pas à vendre. Il faudrait changer cette perception avant tout. Et ce ne sont en effet ni les socialistes ni Chirac qui pourront changer ça.


                  • robin (---.---.172.221) 21 novembre 2006 22:01

                    et qui alors ? lepen ? sarko ? lol smiley Sego,Hulot,Bayrou,Bové,Buffet représentants toutes les tendances saines du moment,me semble un coktail interressant.....à méditer !! et en plus du beau linge PROPRE !! smiley Social,recherche,éducation,environnement,économie,agriculture,transports,tous ça avec un « zeste subtil de pensée unique du moment » juste ce qu’il faut pour ne pas se faire plumer par les « autres »et pour se fondre dans la masse .... ! car il va falloir surtout étre VISIONNAIRE et extrémement CRÉATIF pour se sortir de cet immonde et cynique bordel de la « mondialisation » façon « faucon outre-atlantique » !! RÉVONS !!LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ rappellez-vous mes trés chers frères !! C’était, il y a fort longtemps déjà .......lol smiley


                  • pas content (---.---.200.7) 21 novembre 2006 12:56

                    Bon article, s’il en est... Je partage votre point de vue. Les socialistes n’ont rien à proposer, surtout pas Ségolène qui navigue encore à vue. Si elle passe, la dette de la France va encore s’aggravé. Je vis depuis quelques mois à l’étranger dans une entreprise regoupement 42 nationalités. Notre image n’est pas vraiment bonne. Nous donnons l’impression d’être un pays ingouvernable. Tous les français voudraient que les choses changent mais dès qu’un changement est annoncé tout le monde descend dans la rue pour protéger le peu de privilège qu’on lui accorde. Pour Chirac, son image à l’étranger est bonne, je peux vous l’assurer. Son Charisme d’homme d’état n’est pas à contester. C’est aussi le meilleur VRP que l’on ait. Pour la politique intérieur, c’est sûr qu’il y a à redire. Mais pour les réformes intérieures, il y a de toute façon à redire depuis 1981, à gauche comme à droite. La France a juste besoin d’un chef d’état assez courageux pour absorber la dette abyssale de l’état. Quand nous serons dans la position de l’Argentine, il sera trop tard pour pleurer. Ce n’est pas une question de candidat mais de force de conviction et de courage. Payer des impôts pour seulement rembourser les intérêts de la dette et même pas la dette elle-même, c’est un vrai scandale endehors de tout clivage politique. Mais une fois de plus ce débat sera éludé sous principe que les français ne comprennent pas ce qu’on leur dit lorsqu’on leur parle économie ou finance de l’état. On préfère laisser aux corporatistes de l’Ena trop préoccupé à protéger leurs privilèges. Bon courage à tous et que le meilleur gagne.


                    • robin (---.---.172.221) 21 novembre 2006 22:18

                      tu devré caurigé tes fotes dorto-grafe avan de posté...lol ça ferait plus sincère !! tu vends quoi à l’étranger trés cher ...des armes ? des centrales atomiques ? ...ou du camembert ? à moins que ce ne soit l’exploitation des RH autochtones..... ? smileyeuh PS lol !


                    • sAF (---.---.196.238) 21 novembre 2006 13:01

                      cet article me semble totalement inutile... car il s’appuie sur de mauvaises bases. je m’explique, en reprenant le texte : A propos de la gauche... « Tandis que les socialistes nous l’ont joué démocratique, respectueux et presque transparent ». Il me semble que ce sont plutot les médias qui ont commencé à proposer S. Royal comme LA SEULE alternative à la droite. Les sondages ont ensuite montré que le matraquage médiatique fonctionnait. Et au final le vote des militants a suivi les sondages. Rien de moins démocratique. Et à propos du « clan » chirac... je reprends votre texte aussi : « L’offensive est donc lancée. Ils n’ont plus le choix. Ils savent bien en effet que Sarkozy, s’il devait être élu, les passerait dans la pire des moulinettes » etc etc... Il ne s’agit pas seulement de cela. Le « clan » Chirac n’a surement pas oublié comment N. Sarkozy les a déja trahi par le passé. En passant chez Balladur par exemple. Et ils attendent le bon moment pour le « faire plonger ».

                      A mon sens donc un article inutile, s’appuyant sur des mauvais arguments...


                      • erdal (---.---.242.88) 21 novembre 2006 13:02

                        La photo est excellente smiley

                        Par ailleurs, il est claire que dans le camp UMP, la vision est trouble. Je pense, qu’ils sont en train de chercher la meilleure combinaison possible. Sachant que chirac est dans une position non négligeable et qu’il est accroché au pouvoir, ce sera pas facile de le déloger.

                        Sinon, si mon analyse est bonne, l’accession au deuxième tour sera autour des 20% de suffrage.

                        erdal

                        PS : ce n’est que de la voyance, mais en tous cas LEPEN faira un meilleur score, si il accède au deuxième tour (au alentour de 40%). Pauvre france...


                        • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 21 novembre 2006 13:17

                          Cet article est criant de vérité et j’espère que l’électorat de droite, comme l’a fait celui de gauche, saura démontrer que cette politique idéologique et politicienne est dépassée et que l’on souhaite désormais un autre langage et un vrai débat.

                          Les vieux dinosaures de droite sont à l’image des vieux éléphants du PS ils ne voient pas que les temps changent et que les citoyens français sont en train de devenir adultes. Ils ne sont plus dupes des vieilles magouilles du pouvoir.

                          De la même façon que Ségolène Royal incarne la nouvelle sociale démocratie française, Nicolas Sarkozy incarne la nouvelle droite avec des idées neuves et un nouveau langage même si cela ne fait pas plaisir à tout le monde. Je sais les vieux dinosaures de droite capable de saborder le navire plutôt que de voir Sarkozy au pouvoir, comme le dit justement cet article, mais j’espère seulement que les citoyens ne seront pas dupes et sauront leur infliger le même sort qu’aux vieux éléphants du PS.

                          J’espère qu’enfin nous allons assister à un vrai débat d’idées loin des idéologies partisanes.

                          Je souhaite bonne chance à la démocratie, elle va en avoir besoin...


                          • LE CHAT (---.---.75.49) 21 novembre 2006 13:27

                            On a envie de leur donner des dragées Fuca. Force 8 sur l’echelle de constipator ! il manque le jovial crane d’oeuf de Bordeaux .

                            Le nabot n’a pas fini de se faire tacler par derrière !


                            • Depi Depi 21 novembre 2006 13:43

                              Les « Chiraquiens » envoient des signaux contradictoires à part Debré qui n’a plus à démontrer son envie de faire perdre la droite. Leur souci principal est surtout de ne pas être oublié si la droite passe aux présidentielles et aux législatives. Il n’y a qu’à voir le retour de Raffarin et Juppé, ce n’était pas des purs chiraquiens par hasard ?

                              Ce sont les vieux démons des grands partis politiques, mais c’est surtout caractéristique de la droite. Toutefois, cela peut être dépassé comme ils ont semblé le montrer à Paris dernièrement.

                              De plus, les primaires c’est une idée des Sarkozystes, mais cela a été dénaturé pour que ce soit appelé différemment. Cela ne prendra pas la forme des pseudo-débats socialistes car il y a eu assez de débats à l’UMP pour établir le projet législatif. C’est comme Royal qui appelle à ce que la droite fasse participer « le peuple » à l’élaboration du projet. Or l’UMP organise des conventions ouvertes à tous chaque mois, tout du moins le faisait sur de grands sujets pour élaborer son programme. Le projet est soumis au vote des adhérents, la candidature est soumise au vote des adhérents.. Le fait qu’il y ait moins de contestation possible au sein de l’UMP, ça doit sans doute être un crime. Qu’ils se présentent pour l’investiture, au lieu de jacasser.


                              • xyz (---.---.208.3) 21 novembre 2006 13:48

                                Bien vu,

                                Ségolène et tous ses amis « bobos » peuvent compter sur l’indéfectible soutien de tous les ringards « amis qui ne veulent que du bien » à Nicolas.

                                En tète , Debré qui ,si les imbéciles volaient, serait à coup sur le plus grand chef d’escadrille de tous les temps avec comme 1er adjointe Alliot Marie dite la "Jeanne - Ségod’Arc du pauvre homme de droite » .

                                A part « Maman », ils sont bien les seuls à penser que le grand stratège de l’Elysée, spécialiste du »tir de la balle dans le pied« puisse etre encore le gagnant possible de la nième »course à l’échalote" en utilisant les bonne vieilles méthodes de la politique de grand papa.

                                Bravo, fine équipe en vérité de tontons flingueurs( je sais c’est déjà dit mais ça tombe bien avec 2 007).


                                • parkway (---.---.18.161) 21 novembre 2006 13:54

                                  les loups se mangent entre-eux, c’est rassurant quelque part.

                                  ça en fera toujours quelques uns en moins en 2007.

                                  Mais il y aura des surprises, y aura pas de PS ni UMP au 2eme tour...


                                  • LE CHAT (---.---.75.49) 21 novembre 2006 13:56

                                    si seulement ça pouvait arriver !


                                  • (---.---.161.205) 21 novembre 2006 15:13

                                    moi je pense qu’il n’y aura même pas de 2 eme tour ou alors de justesse !


                                  • mamgael (---.---.214.43) 21 novembre 2006 22:13

                                    marrant ce que tu écris là... la même idée m’a traversé la tête...

                                    car en tout cas, quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, ces électionS ne s’annoncent pas banales, ça a quand même commencé très fort

                                    je vois qu’il est de bon ton de casser ségolène mais en attendant, force est de constater qu’elle a fait très fort et que oui, ces élections sortent tellement de l’ordinaire qu’il ne m’étonnerait qu’à moitié que nous n’ayons qu’un seul tour

                                    si on avait des bookmakers, je parierais Madame gagnante dès le premier tour, qui prend le risque ?


                                  • artesiendunord (---.---.83.226) 21 novembre 2006 13:54

                                    Si les politiques cherchent si opiniâtrement à se faire élire (ou réélire) c’est que la perspective de vivre sous leurs propres lois leur est tout simplement inacceptable.... Quels malheurs pour les pauvres gens !!


                                    • Syntex (---.---.14.51) 21 novembre 2006 14:01

                                      Bonjour,

                                      Le décor est planté : la tragi-comédie peut commencer. Néanmoins il me semble qu’il manque un personnage : le dauphin légitime de retour d’exil : Alain Juppé.

                                      A bientôt pour la suite de cette aventure passionnante.


                                      • CAMBRONNE (---.---.87.13) 21 novembre 2006 14:14

                                        SYNTEX

                                        Bien vu le retour de Juppé , je le signale depuis des mois . Il va travailler avec le zèle qu’on lui connait et il faut compter avec lui .

                                        Salut et fraternité ..


                                      • aurelien (---.---.36.193) 21 novembre 2006 14:06

                                        Et dire qu’on critiquait les américains capables de réélire un tordu... nous on a bénéficié de truands et on s’apprete juste à écouter de belles paroles et à voir des crocs en jambes et des coups en douce pour des luttes de pouvoir...bref, prenons les pop corns et attendons, de toute facon, l’interet du peuple est bien loin (et ne compte pas)


                                        • CAMBRONNE (---.---.87.13) 21 novembre 2006 14:11

                                          EXCELLENT ARTICLE qui répond trés bien à ma mauvaise humeur .

                                          Il faut vraiment se pincer pour voir que Chirac nous refait le coup de 81 . Choisir la défaite de son camp pour se débarasser d’un ennemi interne . Attendre ensuite pour revenir .Tel semble bien le plan et j’espère que Sarko en viendra à bout , en tout cas il a mon soutien sans faille .

                                          MAM emmerde les militaires depuis l’histoire de Côte d’Ivoire ou elle a balancé le Géné chef de l’opération Licorne . Elle avait vraiment l’air ridicule et caricatural lors de sa déclaration de guerre à Nicolas SArkozy .

                                          Pour info JL Debré est bien le fils de son père qui sous la Quatrième avait lancé une feuille de choux baptisée courrier de la colère où il fustigeait les bradeurs de l’empire . Il a commandité le tir au bazooka sur le général SALAN qui était jugé socialiste et liquidateur de l’Algérie française .

                                          Le même Debré a été le principal artisan du cassage de l’armée aprés le putch des généraux . Ministre de la défense il a réusssi a se faire tourner le dos par une promotion de st CYR . Chez les debré on cire les pompes de père en fils .

                                          Vive la république quand même .


                                          • mamgael (---.---.214.43) 21 novembre 2006 22:24

                                            MAM a emmerdé les militaires ?

                                            Je ne suis pas au courant de cette affaire licorne et je suppose que tu as raison mais toi qui soutiens NS, si il avait pu faire voter l’envoi des militaires français en Irak comme il l’aurait souhaité, tu aurais pu écrire, non pas que NS emmerde les militaires, mais qu’il les a envoyés au casse pipe !! j’ai des potes militaires, j’ai des copines femmes de militaires et je ne crois pas que cette histoire les aurait fait bander... ou alors pas longtemps, tu connais la chanson ? :

                                            quand un soldat s’en va en guerre il a dans sa besace ses bâtons de maréchal quand un soldat revient de guerre il a simplement eu de la chance et puis voilà

                                            j’en connais des militaires et des femmes de militaires qui trouvent que c’est une mauvaise guerre !

                                            alors c’est pas bien grave si MAM a emmerdé les militaires.. you could speak with american soldiers auprès de qui cette guerre qu’ils subissent n’est pas particulièrement populaire... tant il me semble que tant qu’à se battre, autant que ce soit pour une juste cause et non pas pour des raisons fallacieuses et mensongères !


                                          • CAMBRONNE (---.---.234.184) 22 novembre 2006 17:49

                                            MAMGAEL

                                            Chirac a eu raison de ne pas suivre les américains sur le coup de l’IRAK . Pourquoi pensez vous que Sarkozy aurait fait le contraire ? parcequ’une propagande malhonnète veut faire croire qu’il est le valet de BUSH ?

                                            Nicolas Sarkozy n’est pas un imbécile et peut être aurait il joué le jeu plus finement que cet ane baté de Villepin qui a fait un beau discours et puis ?

                                            Salut et fraternité .


                                          • Bip-Bip (---.---.32.59) 21 novembre 2006 14:18

                                            Décidément, même lorsqu’il parle du complot qu’organisent les chiraquiens, l’auteur de cet article ne peut s’empêcher de donner une image négative de Ségolène Royale en la décrivant comme une barbie sans cervelle. A croire que faire l’ENA, avoir trente ans de vie politique et surtout d’avoir sauté sur les genoux de Mittérand ne suffisent pas à faire d’elle, une vrai femme politique. A force de croire cela et de nous le faire croire, il est certain que le retour du boomrang va causé pas mal de dégâts. Certains des Sarkosystes sous estiment Chirac et ils vont s’en mordre lesdoigts, ceux qui sous estime Royale vont chuter de leur piedestal et la chute sera sévère.


                                            • CyberDissidence (---.---.241.102) 21 novembre 2006 14:39

                                              Le système de vote des commentaires est perverti, du fait de sa conception même.

                                              Votez négativement tous les commentaires.

                                              Et copiez-collez les commentaires que vous voulez défendre ou déplier.

                                              CyberDissidence


                                            • Jean (---.---.58.235) 21 novembre 2006 17:32

                                              Désolé de vous contredire, mais regardez Chirac, il a beau avoir passé plus de 50 en carrière politique, est-il plus intelligent pour autant ? Ce qui me laisse à penser que Ségo n’a pas sauté sur les genoux de tonton, mais s’est peut-être « fait » sauter. (désolé, elle était trop tentante) Par ailleurs, si vous pensez que Ségo D’Arc n’a pas une cervelle d’oiseau, remmémorez-vous le débat sur la réforme de la sécu (100 minutes pour convaincre, elle n’était pas convaincante dans le rôle de l’intelligente !)


                                            • Sceptique (---.---.27.61) 21 novembre 2006 14:53

                                              Héhé, on vous la fait pas à vous hein. Ah, l’affreux complot. De toute façon depuis le temps qu’on vous répète que ce sont tous des mauvais, vous devriez avoir compris. Après tout on ne trouve la mauvaise foi que là où on veut bien la voir. Les « chiraquiens » eussent-ils stratégiquement fait bloc derrière Sarkozy qu’on les aurait accusés de préparer sa chute discrètement depuis l’interne. S’aventureraient-ils dans une opposition frontale, on les jugerait égoïstes au point de vouloir faire perdre la droite en présentant un autre candidat, et en affichant l’image d’une droite divisée face à une gauche unie dans un magnifique et ridicule consensus, fruit d’un calcul bassement politicien né de la frustration du 21 avril 2002. La France boude, elle en a marre, alors elle élira Ségolène, na. Et quand elle aura terminé son petit caprice et qu’au bout d’un ou deux ans la politique de la « Madone » l’aura ramenée sur terre, plus dur sera le retour à la réalité...

                                              Finalement, le constat revient à dire : mon dieu, il y a plusieurs courants à l’UMP ! Quel scandale ! Cachez ces divisions que je ne saurais voir. Ah c’est pas nous, les unis de la gauche, le bloc socialo-avant-gardiste, que ça concernerait, houla. Regardez comment qu’on a bien été disciplinés nous tiens. Nous on sait faire bloc. Et puis les petites attaques internes, comme si c’était notre style...

                                              Heureusement, il y a suffisamment de hyènes pour s’emparer de situations comme celle-ci pour que le courant chiraquien de l’UMP se tienne prêt à éventer le piège. Il faut bien voir, pour qui souhaite évidemment garder les yeux ouverts, qu’une partie des média et partis de gauche souhaite absolument voir Sarkozy confronté à Royal, et nul autre candidat à droite. Le calcul est simple : on brandit le spectre de l’extrême-droite jusqu’au bout, bâton prêt à taper ceux qui ne respecteraient pas le devoir d’unité. Une fois un candidat-leader émergé dans chaque bord, on compte sur le capital-sympathie objectivement plus élevé de Ségolène Royal par rapport à son rival de la place Beauvau à l’image plus rigide et sécuritaire, ainsi que sur la sensation d’alternance qui découlerait de son élection, pour faire la différence. Tout dissident subira une punition médiatique.

                                              Mais le problème de l’auteur, et de bon nombre de ses commentateurs ici présent, est qu’étant de base à gauche ils ne raisonnent que sous le signe de l’idéologie. Et de souligner les différences idéologiques certaines entre le courant sarkozyste et le courant chiraquien, pour mieux pointer du doigt le moindre événement pouvant s’apparenter à un coup bas, ou même un simple calcul. C’est faire bien peu de cas de la popularité encore élevée de l’UMP. Après tout, pourquoi être du côté de l’UMP aujourd’hui ? Il est bien plus simple d’être de gauche. On est moderne, humaniste, avant-gardiste, ouvert au changement, bref, sympathique par excellence... Comment diable pourrait-on encore décemment être de droite ?

                                              Les adhérents de l’UMP eux, connaissent la réponse. Parce que loin du débat idéologique qui non seulement prime à gauche, mais influence sous son empire la vision de tout homme de gauche, ce que recherchent les votants UMP est avant tout un pragmatisme éclairé, dont la droite a souvent bien mieux su faire preuve que la gauche, autant se l’avouer. Et eux veulent encore croire à la manifestation effective de ce pragmatisme l’an prochain. Pas d’accord ? Comptez donc les points sous la Ve République, et on en reparle.

                                              Résumons : la droite veut gagner, la droite ne veut pas sombrer dans les querelles idéologiques. Certes, comme tout grand mouvement cette droite modérée a ses désaccords internes, voire ses inimitiés personnelles que contrairement à ce que nombre d’entre vous doivent croire à ce stade je ne cherche ni à minimiser, ni à occulter. Elle va donc tenter de trouver le candidat qui la portera à la victoire. Celui-ci ne pourra pas faire l’unanimité, tout comme Ségolène n’a pu la faire comme aimeraient le croire certains, ignorant délibérément les enseignements du vote du 16. Mais en tant que candidat de la droite, si comme c’est probable il est investi, Nicolas Sarkozy portera les idées de la droite, non de Nicolas Sarkozy. N’est-ce pas, amis ségolénistes qui se sont tués à nous répéter qu’elle allait bien devoir porter les idées socialistes pour justifier son investiture ? Or pour qu’il porte les idées d’une majorité de la droite et non d’un simple courant, il faut qu’il y ait débat, il faut qu’il y ait opposition, et règlement sur certains points du programme à appliquer. Et aussi proches du parquet ses dents soient-elles, Sarko sait qu’il doit avoir conscience de cette réalité s’il veut gagner en mai.

                                              De plus, l’UMP ne veut pas être assimilée au PS. Marquer clairement sa différence. Le PS a retranché le débat derrière le spectre du 21 avril et la soif de changement. Pour offrir une alternative crédible, l’UMP ne pourra pas tomber dans le même type de stratégie, mais au contraire ouvrir le débat. Et si ça va jusque-là, étudier les alternatives à Sarko sans les retrancher derrière le fort arrangeant prétexte du « vote utile » (nouveau nom politiquement correct pour forcer les électeurs à voter contre un candidat, et non pour un autre). Quitte à l’investir quand même par la suite. La droite présentera donc un, et un seul, candidat majeur. Paré pour gagner, et faire face à la vague démagogico-féministe. En présenter deux de front, ou provoquer une scission à six mois de l’échéance, relèverait du suicide politique, et le croire sérieusement serait faire bien peu de cas de l’expérience de vieux roublards comme Chirac ou Sarkozy.

                                              Toutefois, il reste peu de temps, et il serait mauvais pour Sarkozy comme pour la droite qu’il confisque le débat au profit de sa popularité élevée. Les tensions actuelles sont donc parfaitement justifiées. Mais contrairement à ce qu’aimeraient croire beaucoup pour les conforter dans leur petite image facile du monde politique (et surtout de la droite : la droite, c’est mal) ce n’est pas une simple histoire de calculs personnels. Que le pilier de comptoir aviné le soir assène pesamment ce genre de chose, passe. Pas des gens qui se veulent réfléchis, et qui prétendent porter un regard un minimum lucide sur la façon de faire de la politique dans un parti qui ambitionne de gagner l’élection présidentielle. Les tensions vont donc durer encore un peu, avant de s’apaiser au gré des différents accords trouvés et d’un calendrier galopant qui rendra le besoin d’harmonie toujours plus pressant. Et ceux qui espèrent (plus secrètement du tout) un sabordage de la droite par elle-même en seront pour leurs frais. S’imaginer que Chirac pour sa sortie coulera son propre camp pour mener Royal à la victoire, par simple antipathie envers Sarkozy, et par effet placebo de certaines suggestions médiatiques, est simplement prendre ses désirs pour des réalités. Rester unie ne suffira peut-être pas à la droite pour gagner les élections, mais elle s’y présentera armée.

                                              ‘Pouvez vous lâcher sur les -1, ça ne plaît pas les opinions contraires comme celle-ci, mais l’avenir proche me donnera raison.


                                              • Gerald (---.---.155.240) 21 novembre 2006 16:00

                                                Je suis assez d’accord avec vous. Là ou je voudrais apporter une nuance, c’est dans le fait de mettre Chirac du côté de la droite. Un Président de droite aurait immédiatement abrogé les 35h en 2001, ces 35h qui ont fait un mal fou à la France, plus parce qu’elle a détourné des millions de gens du goût du travail qu’autre chose (je l’ai personnellement vécu dans une usine). Voilà pourquoi l’hypothèse d’un Chirac souhaitant faire passer une gauche « modérée » n’est pas si idiote que cela. En revanche, j’attends toujours le candidat qui dirait que son programme consiste à détruire l’Etat pour le reconstruire sur des bases plus restreintes et plus saines -qui est la seule chose qui puisse refaire de la France un nation riche et prospère-. Mon secret espoir, c’est que Sarkozy, le seul capable de le faire, fera ce qu’il n’aura pas dit, comme de Gaulle avec l’Algérie, qui fit le contraire de ce qu’il avait promis. Mais de Gaulle n’est pas facile à imiter !


                                              • Roues Libres Claude DP 21 novembre 2006 18:29

                                                Je ne vois pas ce qui peut vous faire affirmer de manière aussi péremptoire à la lecture de ce texte que l’auteur est de gauche ? D’ autres commentateurs ont l’air de penser le contraire d’ailleurs.Comme quoi...Vous pouvez toujours jeter un oeil à mes posts précédents ou à mon blog pour vous faire une idée.


                                              • Stef (---.---.58.200) 21 novembre 2006 19:48

                                                Ce qui m’emmerde dans tous ça, c’est que je vais être obliger de voter Sarko ;)


                                              • mamgael (---.---.214.43) 21 novembre 2006 22:36

                                                C’est sûr chaussure, c’est pas des saints d’un côté comme de l’autre !

                                                Oh et puis zut, je suis lasse de toute cette politique, bien sûr que ça vole pas haut la politique ! ça se saurait ! mais nous, les électeurs, bien obligés de faire avec car nous ne pouvons pas bouder les urnes : n’oublions pas que des hommes et des femmes se sont fait jeter en prison, voire assassiner, pour le droit de vote !

                                                et il est clair que dans cet ordre d’idées, Ségolène a de fortes chances de l’emporter : en France, les femmes n’ont acquis le droit de voter qu’en 1945, c’est quand même hallucinant quand on y réfléchit, alors, toutes proportions gardées, cela me fait penser à l’élection de Nelson Mandela qui s’est tapé 28 ans en prison pour avoir dit qu’il était un homme !!

                                                Je sais, j’en ai conscience, je suis légèrement hors sujet, désolée mais c’est plus fort que moi, j’ai l’esprit d’escalier !


                                              • robin (---.---.172.221) 22 novembre 2006 01:55

                                                l’histoire d’une débacle annoncée,les français, dans leur subconscient ont déja choisi ! smiley


                                              • robin (---.---.172.221) 22 novembre 2006 01:57

                                                lol......tu seras le seul !!!!!! smiley méme lui ,il vote pour Ségo.................lol smiley


                                              • tenshu (---.---.159.4) 21 novembre 2006 14:59

                                                Dommage que cela tombe systématiquement dans la caricature de Ségolène. Le reste de l’article est très pertinent neanmoins.

                                                Désolé mais pour ma part je n’adhère pas au « hype » ambient qui consiste a dire tous pourrit droit-gauche idem. A ce jeux la il n’y a que lepen pour en profiter.


                                                • Erick (---.---.25.117) 21 novembre 2006 16:31

                                                  Etant donné le battage fait autour de Ségolène, sa réussite à emporter l’ adhésion des gens en les suivant et son sourire (voir le texte prémonitoire de Ph. Muray via http://www.philippe-muray.com/philippe-muray-sourire.html) ne vous étonnez pas qu’ on retombe sur elle. D’ autant que l’ on assiste à une bagarre à l’ UMP autour d’ un programme (raison officielle) alors qu’ une apparente unanimité est faite au PS autour de pas grand’ chose.


                                                • jlhd (---.---.247.232) 21 novembre 2006 15:04

                                                  Je ne sais pas si le fait d’avoir fait l’ENA rend intelligent mais j’en doutes si j’en juge par l’etat de la France apres 32 ans de gestion d’enarque giscard chirac jospin fabius juppé segolène villepin 1100 millards d’€ de dettes 900 millions de retraite fonctionnaires non provisionnées le trou de la Sécu je crois que Madelin avait raison quand il disait que l’espagne a ETA l’angleterre a l’IRA et la France l’ENA tous anciens hauts fonctionnaires qui retrouvent leurs prébendes apres quelques avatars leur retraites dorées et leurs bureaux. Il y a plusieurs facon de servir son pays l’armée la fonction publique et la politique mais celui qui est fonctionnaire et peut reprendre son poste quand il le souhaite ce que le privé ne peut pas faire il DOIT DEMISSIONER cela evitera le mélange des genres


                                                  • liberator liberator 21 novembre 2006 15:12

                                                    Si les pieds nickelés sont prets a faire élire Ségolene, c’est bien parce que le pouvoir financier, le plus important, restera à la droite, quoi qu’il arrive, la majorité actuelle ne perdra que quelques uns des sièges rarement occupés à l’Assemblée Nationale. Et cela reste vrai pour la victoire de n’importe lequel des prétendants.


                                                    • mamgael (---.---.214.43) 21 novembre 2006 22:42

                                                      un des commentaires parlait du réalisme de la droite opposé au flou artistique de la gauche

                                                      je trouve ça un peu fastoche

                                                      mais ce commentaire ci, hélas ! est total réaliste !!

                                                      l’argent c’est le nerf de la guerre

                                                      et quand je pense à mon compte en banque, il est clair que je suis mal armée...

                                                      pareil pour les politiques, ils n’ont qu’une petite partie du vrai pouvoir...


                                                    • smonna (---.---.129.112) 21 novembre 2006 15:22

                                                      Mais...comment en sommes nous arrivés là ?


                                                      • français moyen (---.---.19.145) 21 novembre 2006 15:34

                                                        Si je me souviens bien du doc passé récemment sur france 2 (ou 3) consacré à Chichi (j’adore sa marionnette sur canal+), celui-çi passe pour un manipulateur de première classe. Va t-il renoncer cette fois ? Où nous sortir l’un de ces lapins de son chapeau dont il a le secret ? Franchement, si la campagne présidentielle qui s’annonce se résume à une triangulaire Lepen-Sarko-Sego ça nous promet de belles soirées chiantes en perpectives. Allez Chichi, fous le bordel dans ce jeu médiatique au goût de plat précuit. Epates-nous encore une fois !


                                                        • jean peuplu (---.---.67.102) 21 novembre 2006 15:40

                                                          pour 2007, votez blanc !


                                                          • Bill Bill 21 novembre 2006 15:51

                                                            @ paldeolien

                                                            Suite à votre jeux malsain, j’invite tous ceux qui croit que vous êtes ou que vous avez un rapport quelconque avec le pitoyable individu qu’est demian a noter « non-constructif » sur chacun de vos commentaires.

                                                            Bill


                                                            • nilua (---.---.178.54) 21 novembre 2006 16:34

                                                              Sarkozy a perdu l’élection présidentielle !!

                                                              A droite c’est « règlement de compte à OK Corral », les porte-flingues de Chirac sont de sortie pour « faire la peau de Sarkozy » coûte que coûte !! Nous ne nous en plaindrons pas tant Sarkozy est le chantre de la droite extrême et de l’extrême droite.

                                                              Sarkozy va donc se raidir un peu plus pour se défendre et ça va « défourailler » dans tous les sens : attention aux balles perdues, les « tontons flingueurs » sont de retour, le talent en moins !!

                                                              De l’autre côté, sœur Marie-Ségolène est en lévitation et a posé le pied sur la première marche qui mène au Firmament : il lui en reste deux à gravir ! Frère Dominique et Frère Laurent se relèvent à peine, groguis qu’ils sont encore !

                                                              Bientôt, elle guérira les lépreux, touchera les écrouelles et fera marcher Lazare mais ne comptez pas, pour autant, qu’elle nous mène en bateau !

                                                              Oui, Sarkozy a perdu la présidentielle de 2007 en raison de 4 facteurs :

                                                              -  son idéologie de droite extrême et d’extrême droite ;
                                                              -  les coups venant des porte-flingues de Chirac ;
                                                              -  Le Pen fort d’avoir, selon lui, éliminé Jospin en 2002, voudra en cadeau d’Adieu à la politique éliminer, symétriquement, Sarkozy ;
                                                              -  Marie-Ségolène chasse sur les terres et l’idéologie sarkozystes

                                                              La société française veut un second tour Bayrou / Royal et c’est au centre gauche que se jouera l’élection. Les média eux, veulent un second tour Sarkozy / Royal et ne s’en cachent pas !

                                                              Bayrou est donc condamné à être meilleur que les autres ! Condamné à être meilleur car l’UDF n’a ni l’argent ni la masse des militants des bataillons PS/RPR-UMP ; condamné à être meilleur car les médias ont fait leur choix et font tout pour l’imposer aux français.

                                                              Bayrou doit donc marteler que le noeud gordien de la société française est la proportionnelle intégrale pour les législatives : ainsi les femmes entreront au Parlement, les chômeurs aussi, en bref toutes celles et tous ceux qui ont été exclus pendant tant d’années, trop d’années.

                                                              Il doit y avoir une correspondance « bi-univoque » entre Bayrou et cette proposition de la proportionnelle : quand on pense Bayrou on doit penser proportionnelle et donc justice et démocratie ; quand on pense proportionnelle on doit penser Bayrou ! Cela doit être systématique et immédiat !!

                                                              Chacun des débats, chacun des articles doivent y faire référence, cette idée doit être, à mon sens, la colonne vertébrale de la communication de Bayrou. Je ne vois pas comment ses adversaires (Sarkozy et Royal) pourront trouver l’accroche pour combattre cette idée à laquelle, pourtant, eux et leur parti s’opposent !

                                                              La proportionnelle mettra fin aussi à ce débat de mots, démocratie participative / démocratie représentative, société civile / élus, qui ne veut rien dire et qui est symptomatique de la stratégie PS/RPR-UMP qui consiste à utiliser ces mots en guise de leurres plutôt de que régler les problèmes et la crise de confiance qui se nourrit de cette crise de représentation.

                                                              Avec la proportionnelle de Bayrou, redonnons confiance aux femmes et aux hommes de ce pays : la France n’appartient ni aux extrêmes sarkoziens, ni à la promotion Voltaire de l’ENA (Hollande/Royal/Villepin) !!

                                                              Rappelons que Voltaire disait qu’il était prêt à mourir pour que ses adversaires puissent s’exprimer ! Paradoxal que ces figures dites emblématiques de cette promotion de l’ENA veuillent, elles étouffer la voix centriste !!


                                                              • (---.---.3.30) 21 novembre 2006 16:40

                                                                C’est votre façon de voir.

                                                                Mais Chrirac me semble plus crédible que Sarkozy. Il a certe montré ses limites, et a fait des erreurs. Mais les Français se reconnaissent plus en lui qu’il ne le feront jamais avec NS. Car il a aussi une envergure indéniable que NS n’aura jamais même en rêve.


                                                                • boronali boronali 21 novembre 2006 17:48

                                                                  Manque un personnage à cette opérette, l’impitoyable porte-flingue chiraquien Alain Juppé, qui, hasard du calendrier, est rentré cet été de sa villégiature québecquoise pour reprendre une stature locale voire nationale et donc autant de crédibilité ...

                                                                  M’est avis que le silencieux est déjà bien vissé à son arme de poing et que l’UMP va se transformer en stand de tir d’ici la nomination de son candidat à l’élection ...


                                                                  • liberator liberator 21 novembre 2006 18:02

                                                                    D’autant plus que le nombre de ses passages TV me donne à penser qu’il ne tardera pas a endosser le costume de d’Artagnan ! smiley


                                                                  • Roues Libres Claude DP 21 novembre 2006 18:36

                                                                    Pas si sûr. Il n’acceptera pas n’importe quoi de la part de Villepin et n’a jamais été franchement négatif avec Sarkozy. Il reste fidèle à ses convictions et à Chirac, mais plus à n’importe quel prix. Il ne participera pas au « complot » et préfèrera se placer en recours ultime et regarder depuis Bordeaux, ce qui se trame. Il sait bien lui aussi qu’il n’aurait aucune chance, au moins ce coup-ci. Pour la prochaine fois, il n’exclut par contre probablement rien à priori.


                                                                  • liberator liberator 22 novembre 2006 08:50

                                                                    C’est parce qu’il ne sait pas qui sera le Roi qu’il ne fait pas de commentaires négatifs sur Sarkozy tout en restant fidèle a Chirac !


                                                                  • koz koz 29 novembre 2006 10:04

                                                                    Je doute que Juppé se joigne au complot des chiraquiens. Il a d’ores et déjà expliqué à plusieurs reprises que toutes les candidatures étaient légitimes, mais à l’intérieur de l’UMP.

                                                                    A mon avis, lui, il souhaite surtout se placer dans une perspective d’union, de rassemblement, cesser aussi d’être « le meilleur d’entre [eux] », un lieutenant chiraquien, pour être tout simplement Juppé. Et puis, si Sarko se plante, il pourra toujours reprendre le flambeau, ayant évité toute attaque interne, alors que les autres ne se construisent qu’un avenir de chef de courants.


                                                                  • Patrick (---.---.111.72) 21 novembre 2006 18:33

                                                                    Que Chirac flingue le nabot !


                                                                    • (---.---.26.146) 21 novembre 2006 18:35

                                                                      Pour la stabilité de la république et la mener dignement à l’époque post-chirac il faut envoyer tout le monde à la retraite, pour cela il faut voter Ségolène.


                                                                      • Aston (---.---.209.118) 21 novembre 2006 20:06

                                                                        Tous à la retraite et nous en maternelle. Super !


                                                                      • cris (---.---.219.223) 21 novembre 2006 18:59

                                                                        avec Audiard ??? j en salive deja....


                                                                        • 003 (---.---.186.111) 21 novembre 2006 20:02

                                                                          Agent Spécial 003.

                                                                          Messieurs, Je ne pense pas que ce terme de ’’complot’’ (même avec un sourire en coin) soit adéquat ici. Nous avons à faire à un cas, qui devrait relever du secret médical pur et simple, de dédoublement de la personnalité entre le ministère de l’Intérieur et du Culte (extérieur) de la personnalité et le ministère du Culte de la personnalité intérieure (au Parti). C’est très subtil apparemment mais avec le Beaujolais nouveau qui est arrivé, lui-aussi, on devrait y arriver du côté très classique aujourd’hui de la Mafia du journalisme et de la littérature (ratée !..). Salut. Agent Spécial X6/003/OSS - PJ 8814.


                                                                          • louis mandrin (---.---.45.205) 21 novembre 2006 20:30

                                                                            Pour sûr que le combat (la lutte à mort) qui s’engage entre la bande à chirac et celle à sarko va faire des morts, il va y a voir du sang sur les murs de la république, au propre comme au figuré. Et ça commence très fort apparemment, avec la publication d’un livre sur les notes à Rondot, le généralissime outil des basses oeuvres d’un certain « doumé » dit « le manipulateur », ancien responsable export de la Chirac and Co, actuel directeur général de la boite...qui dévoile le complot contre un certain petit nico, dit « le nain de neuilly »...et les comptes du patron dans un pays asiatique imaginaire....les juges en sont au point où ils vont convoquer doumé prochainement sans savoir encore si ce sera comme témoin, témoin assisté ou mis en examen (ça la fait bien à la place qu’il occupe - autant dire qu’il est mort s’il est inculpé)...et que le big boss va avoir chaud aux fesses dés mai 2007, avec cette histoire abracadabrantesque de comptes parfumés au wazabi....d’où vient la fuite ? mais que fait la police ? bref, ça va défourailler dur sous les tropiques, façon pulp fiction...je me régale d’avance de ce spectacle, je me prends à regretter l’époque bénie des dieux où on donnait des jeux dans les cirques, et où on s’étripait dans la joie et la bonne humeur...alea jacta est et lex passam bonum


                                                                            • Forest Ent Forest Ent 21 novembre 2006 20:42

                                                                              Article bien écrit, vivant et de lecture agréable.

                                                                              Sur le fond, c’est évidemment vrai. Mais le terme « complot » est un peu excessif : c’est une simple gestion de carrière. Sinon, il faudrait parler aussi du « complot Sarkozy contre Pasqua », du « complot Balladur/Sarkozy contre Chirac », du « putsch Sarkozy » à l’UMP, etc...


                                                                              • Michel Herland Michel Herland 21 novembre 2006 21:49

                                                                                Le commentaire n’est pas très neuf sur le fond. Il y a longtemps qu’on sait que « le président de tous les Français » a adopté la stratégie « Tout sauf Sarko ». Néanmoins l’article est agréable : beau brin de plume !

                                                                                Une question mérite d’être posée : « Notre » président saura-t-il monnayer le service rendu aux socialistes. Et que veut-il obtenir d’eux en échange de l’échec de son ministre d’Etat ?


                                                                                • Roues Libres Claude DP 21 novembre 2006 23:08

                                                                                  Ce qui me parait neuf quand-même c’est le caractère concerté et organisé de l’offensive. Et il me semble que nous n’en sommes qu’aux prémices. Quant aux socialistes, il y a longtemps qu’ils ne voient plus Chirac comme un ennemi.


                                                                                • David972 (---.---.53.188) 22 novembre 2006 00:26

                                                                                  Je vous ferais remarquer une chose : Sarkozy ne souffrira guère du jeu des chiraquiens, à moins qu’il craque ou qu’il y ait un gros scandale le concernant. C’est possible mais, avouons-le, très peu probable...

                                                                                  De plus, un élection gouvernementale se joue pratiquement invariablement... sur les résultats économiques. Je ne délire pas là mais je suis réalite. Observons le résultat de chacune des élections passées durant les 20 dernières années (Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada, Brésil, Mexique...) et le résultat est clair : si les résultats sur le front du chômage sont bons et ’conséquent’ l’année d’une élection, le gouvernement ou la majorité en place est réélue plus ou moins facilement. C’est vérifiable partout... En Espagne, si Aznar n’a pu être réélu, c’est à cause des attentats ou il a menti sinon, il aurait été réélu (dans un fauteuil’ comme tout le monde s’y attendait avant l’élection. Cela n’a rien de hasardeux ou je ne sais quoi... Simplement, je suis un économiste et un politologue et en analysant économiquement et politiquement un pays, on peut prédire avec risques infimes de se tromper le résultat d’une élection. Ainsi j’ai pu prédire, avec des amis avec lesquels je travaille, l’élection de Clinton et sa réélection, l’élection de Bush fils et sa réélection, l’élection et la réélection de Lula, l’élection et la réélection de Koizumi, l’élection de Abe, l’élection de Merkel, l’élection de Prodi, l’élection de Chirac en 1995, l’élection de Jospin en 1997, la réélection de Chirac en 2002... Cela n’a rien à voir avec la divination. Mais pour chacun de ces résultats, on constate une chose, si aucun scandale ou évènement exogène ne se produit, le résultat de l’élection est déterminée par la courbe du chômage : ainsi si la courbe du chômage est en augmentation constante l’année d’une élection, le pouvoir en place est battu (Présidentielles ou parlementaires selon les élections...) alors qu’il est maintenu si la courbe du chômage est en diminution constante. Cela peut se vérifier et vous pouvez le vérifier...

                                                                                  C’est pareil en 1981 puisque Giscard avait de mauvais résultat économique et le fait que Chirac se soit prononcée pour Mitterand n’a rien à voir avec la défaite de Giscard qui était de toute manière inéluctable. De même, on remarque que Mitterand avait de bons résultats économiques en 1988 et donc il a été réélu. Mitterand avait de mauvais résultats sur le front du chômage en 1995 et Jospin fut battu par Chirac...

                                                                                  Or, tous les économistes sont clairs, le chômage continuera à baisser en France en 2007 sauf grosse et peu probable surprise... De fait, cela favorisera Nicolas Sarkozy qui sera donc élu Président. Je ne fais pas de politioque fiction et je ne peux être accusé de cela vu mon raisonnement...

                                                                                  Il y a aussi ce sondage BVA : La candidate socialiste « incarne le mieux le changement » pour 46% des personnes interrogées, sympathisants de gauche et de droite confondus. Elle est jugée « la plus moderne » (49%), « la plus rassurante » (45%), la plus soucieuse de défendre les intérêts des Français (48%), « la plus honnête » (45%), « la plus sympathique » (65%). Cela paraît très bien sauf que, selon ce même sondage, Nicolas Sarkozy apparaît comme celui ayant le plus d’autorité (71% contre 20% à Ségolène Royal), le plus capable de faire face à une crise internationale (58% contre 26%), le plus compétent (48% contre 34%), le meilleur représentant de la France à l’étranger (46% contre 39%) et surtout celui qui correspond le mieux à l’idée que les personnes interrogées se font d’un chef d’Etat (44%) contre 38% à Ségolène Royal. Bref, Sarkozy a l’avantage en dépit de ce que le sondage pourraît laisser paraître. Et pour les sceptiques, cette enquête a été réalisée du 17 au 18 novembre auprès de 950 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Cetet enquête date donc d’après la désignation de Ségolène Royal et d’après le conseil national de l’UMP...

                                                                                  Sans compter que Sarkozy fait les mêmes scores à droite que Ségolène à gauche... Les socialistes pourraient aussi faire perdre Ségolène Royal les UMP pourraient faire perdre Sarkozy. Mais c’est très peu probable car il y a un souci d’union. Bref, après le ’Taus sauf Ségolène’ à gauche (et on a eu Ségolène...), on a le ’Taus sauf Sarko’ à droite et on aura Sarkozy et lui seul.

                                                                                  De plus, il y a des peaux de banane partout dans le monde, Merkel déçoit quelque peu en Allemagne... Ce n’est pas très bon pour les femmes au pouvoir ça...

                                                                                  Je peux me tromper car il y a une chance sur 9 pour que mes prévisions soient fausses, vue la possibilité mais peu probable de facteurs exogènes. Mais il y a tout de même statistiquement 9 chances sur 10 pour que Sarkozy soit élu et cela, je le prcise, même ave cdes candidatures disidentes...

                                                                                  Conclusion : Sarkozy a donc les plus grandes chances de succéder à Chirac, n’en dépalise à celui-ci, à ses amis et à certains journalistes, ouvertement de gauche pour certains, comme PPDA !


                                                                                  • robin (---.---.172.221) 22 novembre 2006 02:08

                                                                                    Le nain s’en retournera dans son jardin de Neuilly ,place qu’il n’aurait jamais du quitter ,« au pied de mon arbre je vivais heureux..... ».....lol smiley et Jacquouille la « fripouille » dans son Donjon en écrivant ses mémoires...« perdues ? » ....lol smiley


                                                                                  • Jean-Pascal SCHAEFER (---.---.164.224) 26 novembre 2006 18:10

                                                                                    Intéressante, votre analyse. Ainsi, si Chirac se représente, il a toutes les chances d’être réélu ? Pourriez-vous être plus précis sur votre méthode concernant la mesure de l’évolution du chômage. Il suffit qu’il baisse de 0.1 point dans les 12 derniers mois ? Ou qu’il soit bas ? Mais à quel niveau ? Vous supposez également qu’en cas de cohabitation, le Président bénéficie des bons résultats de son premier ministre, même s’il est du bord opposé ? Enfin, je suppose que vous avez aussi des contre-exemples. Pouvez-vous les citer ?


                                                                                  • robin (---.---.42.125) 27 novembre 2006 15:06

                                                                                    LOL et Clearstream,c’est de la bouillie our les porcs ?......lol smileyle boomerang va revenir sur Sarko en pleine téte.....lol......adieu,veaux ,vaches,cochons................lol


                                                                                  • lolokerino (---.---.41.177) 22 novembre 2006 07:35

                                                                                    Quel deferlement de haine !! Si l’ump n’existait pas , beaucoup d’entre vous s’ennuiraient à mourrir....

                                                                                    Il faut dire que les autres partis sont moins exitants

                                                                                    C’est clair qu’au Ps , il n’y a jamais eu de lutte de pouvoir et que touts les cadors (elephants) vont sagement se ranger derriere Royal sans lui faire aucun coup tordu , croix de bois croix de fer, si je mens je vais en enfer !

                                                                                    Laurent, Dominique, Lionel Martine n’ont pas d’ego et ont admis facilement la superiorité de Segolene...

                                                                                    Au centre, l’autoritaire Bayrou a faire taire toutes les dissidances et depuis les excommunions et autre eloignements, regne la pensée unique, celle du chef quelque soit les consequences pour l’udf, les contradictions et le mepris de leur electorat

                                                                                    Au Fn, le tribun contnue ses exploits et ses petites provocations ( Dieudonné) ce qui ne l’empeche pas d’incarner la principale solution contestataire et de rejet ( n’en deplaise à Bayrou, maintenant sur ce creneau) en France

                                                                                    Le vendéen semble maintenant empetré dans une terrible affaire de moeurs ( complot ou arroseur arrosé ?) les commentaires croustillants ne vont pas manquer

                                                                                    A la gauche de la gauche, troskistes de tout poil se dechirent pour recuperer la bonne part de gateau que s’apprete à conceder Segolene

                                                                                    Les verts cherchent a sortir du piege Hulot, l’encensant en public et en cherchant tout les moyens pour l’abbatre et qu’il ne brise pas ainsi la (petite) dynamique Voynet !

                                                                                    diverse autre candidatures contribuent au folklore de plus en plus recurent de l’election Française

                                                                                    Mais c’est sur, heureusement qu’il y a l’ump pour fedherer les haines de certain, et ajouter le grain de sel indispensable pour donner du goût a ce ragout !!!


                                                                                    • Maxime Verner Maxime Verner 22 novembre 2006 09:09

                                                                                      Magnifique article, j’ai un sourire jaune au lèvre ! A droite à gauche, on se dirige vers la même direction. Et Chirac et son clan vont essayer de résister à l’OPA du clan Sarkozy qui, dans la même ville, veut faire règner une autre terreur.


                                                                                      • Yann (---.---.231.49) 22 novembre 2006 09:20

                                                                                        En étant factuellement honnête je constate que Sarkozy à perdu toutes les élections qu’il a conduit, hormis pour la Mairie de Neuilly ou il suffit de présenter un pelochon pourvu qu’il soit de Droite pour être élu. En conclusion je dirai que ce type n’a pas besoin d’adversaire pour perdre une élection.


                                                                                        • (---.---.91.193) 22 novembre 2006 09:23

                                                                                          ump et ps = bonnet blanc et blanc bonnet. La bagarre pour le pouvoir est aussi bien chez les chiraquiens que chez les socialo. le but : une américanisation de la vie politique. Une fois c’est toi, une fois c’est moi. Ces deux partis ont été au pouvoir pendant de nombreuses années et le peuple français n’a reçu que des coups de bâton. Ne mordons pas à la carotte que nous vante les medias. Laurette


                                                                                          • Jean (---.---.83.70) 22 novembre 2006 11:05

                                                                                            ET non , il n’y a que Bayrou et son « fan-club agoravoxien » pour croire que UMP = PS...

                                                                                            Jamais ces deux partis n’ont été aussi separés à la veille d’une election. FB aurait raison si nous avions eu un combat chirac contre DSK, mais la ce n’est pas le cas, et il a tout faux sur sa vision d’un UMP = PS.

                                                                                            Jamais le « chemin de la France » ne s’est retrouvé a ce point devant un fourche a droite N.Sarkozi et a gauche S.Royal, que tout separe malgré ce que veulent nous faire croire les commentateurs télé, qui sont toujours des commentateurs « de la vielle politique » , celle qui n’existe plus aujourd’hui, justement.

                                                                                            De la politique Etrangere, ou N.Sarkzi s’affiche en Atlantiste assumé (cf poigné de main a Bush), a la remise en cause de ce meme Atlantisme par SR (cf l’article du « daily telegraph » d’avant hier sur SR).

                                                                                            A la politique interieur economique, remise en cause des 35 heures a droite, a la generalisation des 35 heures a gauche (sisi c’est bien dans les intentions de SR).

                                                                                            A la securité, de la suppression de la « police de proximité » par NS a sa remise en place (promesse de SR).

                                                                                            Et non tout differencie le vote de droite ou de gauche pour les elections de 2007, jamais le choix n’a été aussi claire et c’est tant mieux ; il n’y a que FB pour ne pas s’en etre aperçu.

                                                                                            Un train de retard, comme d’hab quoi....


                                                                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 22 novembre 2006 10:26

                                                                                            Salut Claude,

                                                                                            Excellente analyse en phase avec la mienne, pour preuve, le 20 j’ai envoyé à Agoravox un article qui a pour titre :

                                                                                            Comment le P.S. ( et ses éléphants ) a manœuvré pour écarter le Premier Ministre de la course à l’Elysée !

                                                                                            Si ce dernier n’est pas retenu, je le placerais en réponse ici

                                                                                            @+ [email protected]


                                                                                            • toulouse (---.---.141.11) 22 novembre 2006 11:10

                                                                                              Ce qui signifie donc que comme en 1981 pour François mitterand, Segolrne Royal risque d’être élue grace aux voix des chiraquiens. Rappelons nous, la haine entre Giscard d’Estaing et Jacques Chirac et le report des voix RPR sur Mitterand afin d’assurer à Chirac la suprématie à droite. C’est pas trés joli, joli, les bas fonds de la politique française. Où est l’éthique ?? la sincérité ??


                                                                                              • lolokerino (---.---.41.177) 22 novembre 2006 12:13

                                                                                                parce que Giscard n’a pas trahi lui aussi pour arriver au pouvoir ?

                                                                                                c’est le propre du combat politique ou pour s’imposer, il faut prendre la place que d’autres s’etaient reservé

                                                                                                giscard n’a eu que la monnaie de sa piece lorsqu’il a prit Chirac comme premier ministre en lui imposant un gouvernement centriste

                                                                                                l’histoire ne se resume pas qu’à un episode mais a une vue d’ensemble du parcour des un et des autres

                                                                                                Le reportage sur Chirac vu recement en deux parties sur France television , explique bien la neccessité de ces episodes en poltique

                                                                                                On sait bien que l’ancien, avant de passer à la posterité , essaye d’ecrire sa legende et d’occulterson echec !!

                                                                                                contrairement à Chirac ou Miterrand, lui n’a pas su se faire réelire.....

                                                                                                Alors, Chirac a joué sa carte pour la suite, tout comme à n’en pas douter les laissé-pour-compte de 2007 ou ceux qui sont trop court , vont dejà jouer 2012 et ceci contre leurs camps

                                                                                                cela vaut pour , par exemple , Fabius, Strauss kahn, Bayrou

                                                                                                En douce la politique du pire, la machine à perdre pour esperer beneficier de l’alternance en 2012...

                                                                                                D’ailleur, sur les forums(disparus) de l’udf, les soutients de Bayrou, réalistes pour 2007, immaginent des scenario pour 2012, selon le bon exemple de Mitterand ou Chirac qui se sont fait elire à la troisieme tentatives !


                                                                                              • solenne (---.---.71.159) 22 novembre 2006 11:28

                                                                                                Bon article.

                                                                                                Je ne doute pas des calculs personnels des chiraco-villepinistes dans la bataille en cours. Mais n’est-ce pas le cas au sein de chaque parti, même des petites structures comme les verts ? N’est-ce pas inéluctable ? ça flingue aujourd’hui à droite, mais n’a-t-on pas vu de tireurs embusqués à gauche, à l’extrème-gauche, chez les verts...

                                                                                                Cependant, bien loin des guerres de personnes, ou de clans, et de leurs calculs, il existe aussi des électeurs plutôt à droite, QUI PEUVENT SE RETROUVER, dans les critiques des flingueurs à l’encontre de Sarkozy, qui ne supportent pas le personnage, qui ont presque aussi peur des militants lobotomisés par leur chef, que du chef lui-même, qui ne se reconnaissent ni dans un libéralisme effréné, ni dans un atlantisme irresponsable, ni dans un populisme de propositions visant à carresser l’électeur dans le sens du poil, mais riquant de produire un délitement supplémentaire du lien social, un braquage de groupes de populations les uns contre les autres, bref des effets secondaires pire que les maux que ces propositions visent à résoudre, des électeurs modérés, réfractaires aux coups de mentons autoritaires, aux annonces médiatiques, aux postures hypocrites de ruptures d’un chef cumulard, en poste dans le système depuis 30 ans, qui ministre de l’économie a participé au plombage des dépenses publiques, qui tient un discours libéral devant les patrons, gaulliste devant d’autres, dans des relations de connivence avec les journalistes, ou les mettant aux plis, des électeurs qui trouvent inadmissible qu’un ministre en exercice se permettent de critiquer la politique étrangère appliquée par le chef de l’Etat et le gouvernement en exercice, à l’étranger....

                                                                                                Je suis de droite, mais si j’avais été italienne, j’aurais voté Prodi contre Berluscuni. Face aux critiques permanentes de « lancement de machine à perdre » ou « de diviseur » dès qu’on ose penser que l’on ne se reconnait pas entièrement, ou pas du tout, dans cette ligne directrice, cette vision imposée, ce personnage, ce parti inféodé au culte de la personne, on en a parfois marre.

                                                                                                Je n’ai pas l’esprit assez borné pour suivre au pas cadencé ce qu’un parti ou des médias imposent comme allant de soi. Face à l’abcence de débat dans ce parti, face au dénigrement systématique de toute idée d’alternative ( de personnes) ou de toute modération (de projet), mon vote ira ailleurs, chez Bayrou, à gauche, ou blanc. A cela ne sera pas une « trahison » mais un vote de conviction (liée à un rejet, à une frustration, peut-être), mais une conviction tout de même.


                                                                                                • montesquieu (---.---.121.227) 22 novembre 2006 11:31

                                                                                                  Chirac a une seule obsession qui doit lui dicter toute sa démarche, c’est comment fuir la justice, quel est le meilleur candidat pour ne pas rendre des comptes à la justice, celui ou celle qui le fera sentir cela et bien il roulera pour lui,c’est tout, quant à ses ambitions, il a tout fait et tout eu. Avec ca Sarko a plus à craindre de quelqu’un qui voudrait eviter la prison que de quelqu’un qui voudrait juste assouvir sa soif de pouvoir.


                                                                                                  • docdory docdory 22 novembre 2006 11:44

                                                                                                    Quels que soient les nombreux défauts de Chirac , ses présidences ont été marquées par trois grandes réalisations : le rétablissement ( on pourrait même dire l’établissement ) de la sécurité routière en France , l’abolition du service militaire , et son action déterminée contre la guerre en Irak .

                                                                                                    Bien que ce soit une girouette politique et un magouilleur, il a un certain sens des valeurs fondamentales de la République .

                                                                                                    C’est pourquoi son instinct lui dicte de mettre le maximum de bâtons dans les roues de Sarkozy , pour plusieurs raisons , en dehors du fait qu’il ne puisse pas le sentir :

                                                                                                    1°) Sarkozy présente des symptômes manifestes d’un déséquilibre psychique à type de syndrôme de Napoléon , et Chirac est conscient du fait que la France n’a surtout pas besoin d’une dérive Bonapartiste de la Vème République , qui ne manquerait pas de survenir si Sarkozy était élu .

                                                                                                    2°) Chirac , à juste titre , ne supporte pas la vision communautariste qui est celle de Sarkozy , ( cf mon article sur le rapport Machelon sur Agoravox ) , cette vision communautariste de Sarkozy aboutirait à une libanisation de la France , et quand on voit ce qui se passe au Liban ... Sarkozy élu , c’est la fin de la laïcité , et ça , Chirac ne veut pas en entendre parler .

                                                                                                    3°) Chirac est en désaccord avec la politique étrangère préconisée par Sarkozy , totalement alignée sur celle des néoconservateurs américains .

                                                                                                    Pour toutes ces raisons , il y a fort à parier que Chirac se représentera , ou soutiendra un de ses lieutenants ( MAM ou De Villepin ) , afin de prendre suffisamment de voix à Sarkozy pour qu’il y ait un deuxième tour Royale vs Le Pen , dont tout porte à croire qu’il serait gagné par Royale , laquelle , pour Chirac et à juste titre , représente un moindre mal , quelles que soient ses insuffisances , et elles sont grandes ...


                                                                                                    • montesquieu (---.---.121.227) 22 novembre 2006 12:10

                                                                                                      Mais pour moi sarko, c’est ce qui pourrait arriver de pire issue à ces éléctions. Segolene, la pauvre à defaut que son mari n’ait pas suffisamment le charisme étant SG du PS la met au devant de la scène parce qu’il sait que c’est sa seule carte à jouer et reuperer le résultat de son engagement de tant d’années à la cause socialiste. cela dit Sarko et tous les politicards de droite que Chirac avait brutalisé par le passé s’acharneront sur lui s’il est elu, la rupture sera mise en scène par le proces de chirac et ses 30 dernieres années. Donc Sarko pour moi il aura 10% pas plus et de toute facon lors des prochaines elections, rassembler le tiers des votants ou même 20 % est improbalbe, ce sont des proportions caduc.


                                                                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit [email protected] 22 novembre 2006 14:16

                                                                                                      Salut Docdory,

                                                                                                      Je te l’accorde quoique qu’en pense ses détracteurs, il faut rendre à César ce qui lui appartient, et comme dit l’autre l’histoire retiendra les 3 faits que tu as cité !

                                                                                                      Le premier et le dernier auront quand même permis d’épargner pas mal de vies humaines !

                                                                                                      @+ [email protected]


                                                                                                    • CAMBRONNE (---.---.234.184) 22 novembre 2006 18:02

                                                                                                      DOCDORY

                                                                                                      Assez d’accord avec votre analyse sur les motivations de chirac .

                                                                                                      Sauf qu’ il n’est pas prouvé que Sarkozy soit le caniche de Bush comme une mauvaise propagande essaie de le faire croire , avec un certain succés d’ailleurs . Je suis persuadé et je l’ai déja dit et redit que Chirac entre un candidat socialiste et Nicolas Sarkozy fera tout son possible pour favoriser le premier .

                                                                                                      Vive la république quand même .


                                                                                                    • personne (---.---.20.126) 22 novembre 2006 11:46

                                                                                                      j’en ai marre de voir des gens qui votent pour des personnes et pas pour leur des idées préfèrent vendre leur idées et leur convictions , pour être en accord avec leur sois disent « camp » arrêter d’écoute les médias , les sondages et de lire voici si vous voulez vous intéresser à la politique écoute les idées et les programmes de chacun et faite votre choix en fonction de vos convictions .... dite vous que l’on n’a que ce que l’on mérite !!!


                                                                                                      • jarjar (---.---.173.9) 22 novembre 2006 12:14

                                                                                                        J’aurais pensé à plus d’objectivité surtout sur AgoraVox, mais l’article que vous avez écrit est minable : ça sent le pro-Sarkozy a plein nez. De toute façon, je ne m’attendais pas à mieux après avoir lu la 1ere phrase. Vous me confortez dans mon idée de voter à gauche lors de la prochaine élection...


                                                                                                        • yannick (---.---.87.98) 22 novembre 2006 13:18

                                                                                                          Sarko, on ta reconnu, onsait ke c toi ki a ecrit larticle


                                                                                                          • David972 (---.---.105.224) 22 novembre 2006 13:20

                                                                                                            Yann, tu montre une méconnaissance comique et pathétique de la vie politique française. Sarkozy aurait perdu toutes les électons qu’il a mené ? Donne un exemple et dis-moi qui n’a pas déjà perdu quelques élections. Laisse-moi te faire un cours d’histoire politique : Sarkozy a soutenu Chaban-Delmans en 1974... Cela a été la défaite ! Et alors ? Dois-je rappeler que Sarkozy a addhéré à l’UDR et que c’était le parti de Chirac aussi que a été secrétaire général de l’UDR à l’époque ? Je ne le crois pas. Enfin, Sarkozy était très jeune à l’époque (19 ans) et n’avait pas vraiment d’expérience... Bref, Chirac, Mitterand... ont tous perdu leur première élection, présidentielle notamment.

                                                                                                            Ensuite, il est délégué départemental des jeunes de Hauts-de-Seine en 1975. En 1976, il adhère au Rassemblement pour la République (RPR) nouvellement créé, sous le parrainage de Charles Pasqua à propos duquel il déclare en 1983 « tout le monde sait que je suis son double ». Il devient responsable de la section de Neuilly en 1976, secrétaire de la circonscription Neuilly-Puteaux en 1977, élu conseiller municipal de Neuilly en 1977, 37e de liste sur 37. Avoir tant de responsabilité à seulement 21 et 22 ans, c’est incroyable. Personne ne peut se prévaloir de cela. De plus, Sarkozy a remporté l’élection municipale (sa première vraie élection) puisque la liste sur laquelle il était a gagné. Pour un gars qui a remporté toutes les élections auxquelles il a participé, c’est excellent...

                                                                                                            Il est président du comité de soutien des jeunes à la candidature de Jacques Chirac en 1980. Pour un gars de 25 ans à l’époque, c’est excellent et ce n’est pas de sa faute si Mitterand a perdu puisque il présidait les jeunes qui soutenaient Chirac seulement et de plus il a pu voir Chirac trahir la droite en appelant à voter Mitterand même si, je le répète, Mitterand l’aurait de toute manière remporté...

                                                                                                            En 1983, il devient maire de Neuilly-sur-Seine à 28 ans, succédant à Achille Peretti, décédé, mais aussi en prenant de court le prétendant en titre, Charles Pasqua, alors hospitalisé pour une opération de hernie. Il est chargé de mission en 1987 pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au sein du ministère de l’Intérieur. De fait, il est le conseiller en communication du gouvernement à l’époque de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Il devient député à 34 ans et ministre du Budget à 38. Il remporte glorieusement sa première élection de maire pour devenir le plus jeune maire de France à l’époque. Il maîtrise les risques chimiques et radiologiques donc il sait de quoi il parle sur des dossiers sensibles et sérieux. Il conseille le gouvernement. Bref, pour un gars qui perd toutes ses élections, c’est un CV incroyablement bon. Et ce n’ets pas tout...

                                                                                                            En 1993, lors de l’affaire de la maternelle de Neuilly, il négocie directement avec le preneur d’otage, qui, alors que Charles Pasqua est ministre de l’Intérieur, réclame de négocier avec le pouvoir. On le voit à la télévision sortir de l’école en portant un enfant. Pour un mec si nul que tu le dis, c’est tout simplement magnifique ce qu’il fit à l’époque et tout le monde est unanime là dessus. Pour un gars nul, négocier avec un preneur d’otages directement et sauver tous les enfants sans exception, c’est tout simplement excellent pour un gars nul qui n’a l’époque ’que’ 28 ans !

                                                                                                            Lors de la large victoire de la droite aux élections législatives françaises de 1993, il est élu député de Neuilly puis nommé ministre du Budget dans le gouvernement d’Édouard Balladur. Il y fait son apprentissage des rouages gouvernementaux. Son image médiatique commence à se façonner et il fait figure d’un des plus dynamiques ministres de l’équipe gouvernementale. En 1995, il soutient Édouard Balladur pour la campagne présidentielle mais c’est finalement Jacques Chirac qui est élu. Cet échec lui vaut la perte de confiance de la part du parti ainsi que de l’entourage du nouveau président ; il n’obtient aucun poste ministériel dans le nouveau Gouvernement d’Alain Juppé. Oui Sarkozy a écoué là mais Chirac a aussi perdu lors de sa première vraie élection présidentielle. De plus, Sarkozy n’était pas lui-même candidat et c’est donc plus Balladur que Sarkozy qui a perdu. De plus, Balladur aurait de toute manière perdue à cause du chômage donc on ne peut en tenir rigueur à Sarkozy sur ce point.

                                                                                                            Mais là où Sarkozy est très fort, c’est qu’en 1999, il devient brièvement président du RPR et conduit la liste RPR-DL de son parti uni avec Démocratie Libérale aux Élections européennes de 1999, marquées par le désistement de Philippe Séguin et une lourde défaite. Contrairement à d’autres, lui tire les leçons de cet échec cuisant et abandonne alors toute responsabilité au sein du parti et se retire momentanément de la politique nationale. Pendant cette période, il publie un livre, Libre. Pour un gars nul, ce livre est un succès. Sarkozy fait vraiment fort pour un gars imbécile, con et j’en passe !

                                                                                                            Sarkozy a remporté brillamment chacune de ses élections municipales et pratiquement toutes ses élections législatives. Sarkozy a une cote de popularité de plus de 50% d’opinions favorables, Sarkozy ’tient’ le premier parti de France, Sarkozy ’tient’ le ministère de l’Intérieur... Pour un gars si nul, comme j’aimerais avoir un CV comme ça !

                                                                                                            Pour toi et les autres, je poursuis. Sarkozy présente un texte sur la prévention de la délinquance qui a, selon tous les sondages, l’approbation d’une large majorité de Français. Sarkozy revient donc sur le devant de la scène après que Ségolène Royal ait fait son cinéma à la France... Il n’est donc point exclu du tout que Sarkozy gagne quelques points, d’auant qu’il défendra ce texte jeudi sur TF1...

                                                                                                            De plus, Sarkozy devrait selon toute vraisemblance, ouvrir une large période de campagne interne avec un dépôt de candidature possible du 23 décembre 2006 à début janvier 2007. Fillon a prévenu que tous les gages de campagne interne seront donnés dans la limite toutefois du possible. Car Sarkozy n’ira pas se battre non plus contre des candidats minimes du parti qui n’ont strictement aucune chance et qui ne devraient même pas atteindre 1% des suffrages... Là, il faudra vraiment vouloir la guerre pour dire que Sarkozy refuse le débat et je ne sais plus quoi. Les masques tomberont alors assez vite car le parti laissera tout le temps possible à tout le monde pour se présenter. Si après ça ni Villepin et ni Alliot-Marie ne sont candidats, il ne faudra pas venir critiquer Sarkozy après sur son projet présidentiel personnel ou sur je ne sais plus quoi. Bref, les chiraquiens seront bouche, mains et pieds liés ! Pour un gars si nul que ça, c’est excellent n’est-ce pas ?

                                                                                                            Enfin, selon un sondage sur... 5000 personnes et pas sur les petits sondages Ipsos et compagnie, Sarkozy est indiscutablement celui qui a toutes les qualités d’un Président aux yeux des Français. Selon ce même sondages, une majorité de Français disent que Sarkozy lui fait peur mais cette même majorité dit être tout à fait prête à voter Sarkozy si il le faut... Pour un gars qui fait peur et attise toutes les passions, c’est excellent.

                                                                                                            Alors quand on a rien à dire Yann et les autres...


                                                                                                            • David972 (---.---.4.174) 22 novembre 2006 16:17

                                                                                                              Sarkozy est en train de la jouer finement...

                                                                                                              Et oui, selon toute vraissemblance, la calendrier des dépôts de candidature ira du 23 décembre à début janvier... car MAM a dit qu’elle se prononcerait « début janvier »... De ce fait, Sarkozy cherche à faire coincider le calendrier de l’UMP avec celui de MAM. De fait, si MAM dit qu’elle y va en dehors de l’UMP après une telle concession, il apparaîtra clairement qu’elle cherche la division et point le débat... C’est elle qu’on accusera alors de tous les maux... De plus, Sarkozy est en train de réfléchir pour savoir si il peut donner le ministère des Affaires étrangères à MAM et on dit généralement que cela fait partie des ministères qu’on ne refuse pas...

                                                                                                              De fait, MAM se retrouvera coincée : elle a approuvée le calendrier de son parti, le parti lui a donnée tout le temps pour se proclamer candidate à la désignation de l’UMP ou pour se désister... De fait, elle a une marge de manoeuvre désormais inexistante : soit elle y va, mais à l’intérieur de l’UMP, soit elle se désiste tout simplement ! L’issue est donc de toute manière fatale pour elle.

                                                                                                              Quant à Dominique de Villepin, c’est pathétique. Il est cuit si Sarkozy fait, comme il est assez probable, approuvé ce nouveau calendrier de dépôt des candidatures. Car c’est pareil que pour MAM... Si Villepin sort qu’il est candidat, on lui ressortira ses propos disant qu’il n’a aucune ambition présidentiele et on remettra en doute sa parole... Si Villepin y va quand même à l’intérieur de l’UMP, il se prendra une ’raclée’... Si il y va en dehors de l’UMP, il devra expliquer pourquoi il s’est refusé à aller affronter le suffrage des addhérents dans une procédure qu’il aura par ailleurs approuvé... De plus, il ne serait pas étonnant que les juges attendent les touts derniers moments pour convoquer Villepin pour parler de Clearstream... De plus, le CPE lui reviendrait à la figure... Sans compter que ce serait un véritable calvaire pour lui à l’Assemblée nationale.

                                                                                                              Bref, si MAM est cuite, Villepin est grillé. D’autant que toutes les analyses économico-politiques séreiuses montrent que Villepin se prendrait une raclée aussi si il y allait à l’extérieur de l’UMP...

                                                                                                              Enfin, rien n’emp^chera à Sarkozy de garder le ministère de l’Intérieur jusqu’à mars 2007 pour se protéger d’éventuel peaux de banane mais aussi pour avoir les leviers du pouvoir. Sarkozy gardera aussi l’UMP pour garder la main sur les parlementaires entre autres...

                                                                                                              Pour répondre à Yann, si Sarkozy est nul, dis-toi que la France à les plus grandes chances d’élire, sauf possible mais peu probable grave accident de parcours, ce nul à l’Elysée en 2007. Et si MAM a une chance d’avoir un poste, Villepin lui tombera vite dans l’oubli après l’élection présidentielle.

                                                                                                              Pour un nul, Sarkozy est tout simplement trop fort !


                                                                                                              • montesquieu (---.---.121.227) 22 novembre 2006 17:05

                                                                                                                Bravo Le biographe de Sarko

                                                                                                                Sache que Neuilly et l’UMP ce n’est pas la France. Toutes ces reussites que tu décris, c’est une réussite au sein de la famille il peut rassembler autour de lui, les nantis,financiers cadres supérieurs, en gros il aura 10% de la population au 1er tour voire moins si Chirac le veut.


                                                                                                                • David972 (---.---.99.92) 22 novembre 2006 19:56

                                                                                                                  ontesqieu, je ne prétends pas que Neuilly c’est la France et je ne l’ai jamais dit !

                                                                                                                  Je tenais à rabattre simplement le clapet d’un certain intervenant ici qui disait que Sarkozy n’avait jamais gagné aucune élection auxquelles il avait participé. Je lui ai montré par a + b = c que ce qu’il disait était archifaux.

                                                                                                                  C’est tout ce que j’ai fait. Je résume ma pensée : on peut aimer au pas Sarkozy mais on ne peut pas dire qu’il est un gros nul qui n’a jamais rien gagné ni rien fait de bon de sa vie. Voilà ma pensée et c’est tout ce que je dis !


                                                                                                                  • montesquieu (---.---.121.227) 23 novembre 2006 09:24

                                                                                                                    ok, donc la où je pense que Sarkozy mériterait ce qu’il cherche c’est de passer le 1er tour et de faire en sorte que tous les pretendants n’aient pas les votes suffisants c’est toute la difficulté pour lui, sinon au 1er tour je vois mal un ralliement à sa cause.


                                                                                                                  • David972 (---.---.99.92) 22 novembre 2006 21:24

                                                                                                                    Les candidatures pour l’investiture de l’UMP à l’élection présidentielle pourront être déposées entre le 23 novembre et le 31 décembre, en vue d’une désignation du candidat le 14 janvier. Nicolas Sarkozy a aussi proposé l’organisation de quatre ou cinq grands forums interrégionaux qui puissent permettre à chacun d’avancer ses idées dans le cadre de ce débat interne qui aura lieu.

                                                                                                                    De fait, comme prévu, Michelle Alliot-Marie est désormais coïncée. C’est clairement une concession que lui a fait Sarkozy. Contrairement à ses dires, voilà qui montrent que le débat est ouvert à l’UMP. Il n’y aura pas de primaires mais c’est tout comme. Ainsi il pourrait y avoir dé forums interrégionaux avec les militants, probablement pas télévisés puisque ce ne sont pas de vrais primaires, où tous les candidats pourront ainsi faire la promotion de leurs idées devant les addhérents et militants de l’UMP... Les caméras pourront y être présents bien sûr pour retransmettre l’évènement mais cela ne sera probablement pas du direct mais on verar bien.

                                                                                                                    De fait, personne au PS notamment ne pourra accuser l’UMP de ne pas être un parti de débat puisque le PS a lui aussi eu des débats non télévisés...

                                                                                                                    De plus, face à une si incroyable concession, Michelle Alliot-Marie, qui aura sans doute déjà fait son choix fin décembre pour s’exprimer ’début janvier’ ne pourra pas aller à l’extérieur de l’UMP car sa démarche ne pourra être que pour faire la division et pas l’union.

                                                                                                                    Et pour ceux qui parient sur Villepin, sachez que Clearstream l’attend. En effet, Largardère a dit aux juges que Villepin ne l’a jamais informé de l’implication de Gergorin dans le dossier... De fait, ce qu’a fait Villepin peut parfaitement être considéré comme une faute ’grave’. Or, les juges qui mettent l’enquête sont dits, probablement à raison’ sarkozystes. De fait, si Villepin dit qu’il est candidat, il y a les plus grandes chances pour que les juges sortent une convoquation comme ’témoin assisté’ (voire mis en examen mais il ne faut pas pousser trop loin...). Or, ce statut exigerait alors purement et simplement la démission et Villepin ne pourrait pas mener campagne car les juges s’occuperaient de lui...

                                                                                                                    Alors avant de parler du complot des chiraquiens, il faut analyser les faits. Villepin crie mais une fois le 14 janvier passé et sans doute les forums avec les militants avec Sarkozy et très probablement Alliot-Marie (car c’est elle qui paraîtrait alors refuser les débats), il sera impossible à Villepin d’émettre la moindre critique ouverte et sérieuse sur Sarkozy car il y aura eu débat et l’UMP aura choisi. Si on ajoute à cela la menace Clearstream et le CPE...

                                                                                                                    Bref, les chiraquiens se font voir mais ce ne sont que les derniers soubresauts d’un clan qui va de façon irrésistible vers une mort annoncée et cruelle. On peut comprendre qu’ils fassent encore de la résistance face à un tel destin. Qui n’en ferait pas. Mais l’issue pour eux est de toute manière fatale donc il n’y a pas photo. Sarkozy sera le seul candidat UMp et fera l’unité, même forcée, derrière lui !


                                                                                                                    • jm2i (---.---.114.114) 24 novembre 2006 10:28

                                                                                                                      Vous oubliez que les medias francais sont de gauche. Le timing n’est pas bon. et la structure du debat non plus. la gauche va se rassembler avant meme que les premiers debats commencent a droite. Vu de londres c’est assez pitoyable. tout le monde veut du liberalisme en europe (ne parlons pas de l’espagne d’ou je revient, en plein euphorie economique)et l’on a, une fois de plus l’eternel probleme d’image : DES BONS VENDEURS A GAUCHE, DES ARISTOS FRUSTRES A DROITE. Seul les voteurs de Lepen peuvent faire passer Sarko. Mais voila, Lepen va se regaller des divisions a droite. C’est donc simple, la seule solution en terme de mkg electoral pour Sarko c’est d’enfoncer d’avantage dans le populisme en plus du rassemblement classique a droite(qui lui n’aura pas lieu). Le populisme, ca marche, il en faut, et il en faut d’autant plus que si Sarko ne passe pas ce sont des milliards qui vont s’evader du pays le landemain meme des elections. Christophe, de la City a Londres.


                                                                                                                    • David972 (---.---.99.92) 22 novembre 2006 21:51

                                                                                                                      Pour terminer, voilà ce que Alliot-Marie a dit à l’issue du BP de l’UMP : « Le choix est un peu différent de ce que je proposais. Mais ce qui est important, surtout, maintenant, c’est que nous puissions mettre en place les forums qui vont permettre à chacun d’exprimer son opinion. »

                                                                                                                      Et à la question d’un journaliste qui lui demandait si elle allait se présenter, MAM a répondu : « Je crois qu’on a précisé que la date était repoussée donc il va falloir que vous attendiez ! »

                                                                                                                      Voilà, si elle y va après ça à l’extérieur de l’UMP, alors que les addhérents voient désormais tous qu’il y aura débat, ce sera tout simplement une humiliation qu’elle recevra des électeurs de droite. Car ils ont beaux n’être pas tous favorables à Sarkozy, ils n’accepteront pas une candidature dissidente et courront tous dans les bras de Sarkozy pour au moins lui assurer le second tour.

                                                                                                                      Bref, MAM est prisionnère désormais et devra soit renoncée, soit y aller à l’intérieur de l’UMP et donc e faire battre. Bref, le cas MAM est réglé de toute manière. Ajouté à cela le fait que le cas Villepin soit aussi réglé, la Chiraquie se retrouvent ce soir bien en difficulté pour barrer la route à Sarkozy !

                                                                                                                      Alors ne parlez plus de complot des chiraquiens car il n’ets plus possible désormais !


                                                                                                                      • Herbert Herbert 23 novembre 2006 17:19

                                                                                                                        Les UDF+UMP+Radicaux de droite pourraient prendre des leçons de démocratie de ces socialistes tant critiqués...Faire une primaire à droite serait bien plus sérieux que ces mauvais procès et réglements de comptes.


                                                                                                                        • David972 (---.---.24.42) 23 novembre 2006 21:16

                                                                                                                          Herbert, pourquoi tu critiques encore. Tu n’as plus droit à critiques désormais. La question est en effet réglée et elle l’a été à l’unanimité.

                                                                                                                          Ainsi les candidats peuvent se déclarer du 23 novembre au 31 décembre 2006. C’est une énorme concession faite à MAM de l’avis général et unanime de tout le monde. Ainsi, MAM aura déjà pris sa décision de savoir si elle sera candidate ou pas dès fin décembre puisqu’elle prévoyait de se prononcer début janvier. De fait, MAM n’aura pas d’excuses si elle y va à l’extérieur de l’UMP. La ministre de la Défense a avalisé par sa présence au BP la procédure approuvée à l’unanimité des participants. La date du 31 décembre finalement choisie pour la clôture des candidatures lui permet de se présenter à l’intérieur du parti, si elle est candidate. « C’est l’hypothèse la plus probable », a déclaré jeudi sur RTL son compagnon Patrick Ollier. De fait, on peut désormais l’affirmer comme une quasi-certitude, MAM n’ira pas à l’extérieur de l’UMp et elle ne sera donc pas la candidate UMP à la présidentielle.

                                                                                                                          Cette épine au pied enlevée, il y avait à régler les détails de la campagne interne. L’UMP a ainsi décidé de mettre en place une commission indépendante qui organisera quatre au cinq forums interrégionaux sur plusieurs sujets ou chacun dira son oponion et sa pensée. De fait, les militants pourront avoir l’avis de tous sur les principales questions. Il y aura, si MAM y va, des débats en face à face pour avoir un vrai débat et pas un simulacre comme au PS où il n’y avait pas d’opposition frontale ni réelle. MAM a paraît-il été séduite par cette idée.

                                                                                                                          De fait, MAM n’a plus aucune raison et elle n’aura plus aucune excuse si elle va en dehors de l’UMP et si elle ose cxritiquer ouvertement Sarkozy une fois qu’il aura été désigné.

                                                                                                                          Il restait à résoudre le cas Villepin. Dominique de Villepin, qui n’a pas participé au bureau politique, n’apparaît pas aujourd’hui en situation de se présenter, même s’il n’a pas renoncé. Et pour cause qu’il ne paraît pas en situation pour reprendre la formule populaire actuellement. Il y a Clearstream qui pourrait lui exploser au visage au moindre écart de sa part, il y a le CPE qui lui reviendra aussi en pleine face... Sans compter que les sarkozystes ne manqueraient pas de le mettre devant ses responsabilités. Villepin a en effet souaiter ouvertement que Sarkozy démissione si il est candidat à la présidentielle. De plus, Villepin a dit et répété qu’il conduirait son action jusqu’à la fin et qu’il n’avait pas d’ambition présidentielle. De fait, il y a contradiction. On ne peut mener son action jusqu’au bout et être candidat e nsachant qu’on souhaite qu’un ministre candidat démissionne. Villepin est Premier ministre mais ministre quand même et il ne pourra que démissionner si il se déclare candidat car il ne peut ne pas s’appliquer ce qu’il préconise pour les autres. Or, Villepin sans Matignon n’a plus aucun moyen d’action. Et Chirac ne pourrait rien pour lui car il y aurait un scandale national si on savait que Chirac lui finance sa campagne et on le saura si cela se produit. De fait, le cas Villepin est lui aussi réglé et bien réglé.

                                                                                                                          De fait, Sarkozy reste seul en course. Il ne lui reste plus qu’à récolter les fruits de l’union UMP. Car MAM ayant accepté les conditions du parti, elle devra faire entendre sa différence à l’intérieur de l’UMP et pas à l’extérieur poour ne pas diviser. De sorte, si il y a une seule attaque contre l’UMP et Sarkozy, on pointera immédiatement du doigt Villepin et les villepinistes qui ne pourront faire autrement que de la boucler.

                                                                                                                          Il restait maintenant à Sarkozy à annoncer sa candidature. Il l’a ’préfait’ au journal de TF1 où il dira tout la ’semaine prochaine’. Sarkozy y a été d’un d’une présence, d’un ton et d’un calme très présidentiel. C’est la première fois pour dire vrai que je le vois ainsi moi qui ne suis pas un supporteur de la première heure du président de l’UMP.

                                                                                                                          Bref, une excellente phase est en train de s’ouvrir pour Sarkozy à présent !


                                                                                                                          • caramico (---.---.227.13) 25 novembre 2006 11:27

                                                                                                                            La seule chose intelligente du texte est dite dans la première phrase, à savoir « sous la magistrale autorité de Monsieur H ».

                                                                                                                            Ne minimisons pas et ne sous-estimons pas le personnage qui a su emmener au cimetière tous les vieux éléphants en troupeau bien docile.


                                                                                                                            • Le Bordelleur (---.---.34.221) 25 novembre 2006 11:52

                                                                                                                              Je Fais campagne pour le vote blanc ! (Savez vous qu’un grain de sable peut faire disjoncter la machine la mieux huilée du monde) Plusieurs raisons m’amènent à faire cela. Primo l’abstention n’a strictement aucun impact, il faut plus de 70 pour 100 d’abstentionistes pour invalider les élections. C’est irréalisable voire dangereux. Il faut appeler les abstentionistes à voter blanc. Pourquoi me direz vous, si l’on en parle pas dans les médias ? Pour la simple et unique raison que les vote blanc, ils ne risquent pas d’en parler vu qu’en général il ne représente pas plus de 1 pour cent des votes. En fait son utilité pour l’électeur, est de ralentir le comptage des voix. Pour avoir participé à ce comptage, je sais par expérience qu’il faut le mettre à l’écart, qu’un officiel (souvent un élu de la mairie) du comptage doit attester qu’il s’agit bien d’un vote blanc. Si les abstentionistes au lieu de suivre le je men foutisme qui les caractérise se déplaçait une fois pour aller voter blanc, on aurait le droit à au moins un tiers de vote blanc, soit de quoi largement retarder d’une heure le comptage des voix. (au fait ils ne vous reste plus beaucoup de temps pour vous inscrire sur les listes électorales messieurs les faux indignés de la politique...) J’imagine alors la famille française lambda, attendant patiemment le résultat des élections au JT, n’ayant pas le droit à son évaluation habituelle à cause de ces encombrants vote blanc. Là est le séisme politique ! Je ne vois pas en quoi voter le léviathan Le Pen, le lucifer Sarkozy, où la succube Royal changerait quoique ce soit à la donne politique. Les Tasers et les flash ball sont dans les mains de la police, garante d’un système pourri jusqu’à la moelle. Le futur président ou présidente aurait tort de se servir de cela Le FN (F haine) est le meilleur allié du PS (parti satanique) et de l’UMP (union pour la manipulation programmée). Par son rôle d’arbitre il permet d’écarter tous les hommes politiques plus où moins récalcitrants au système qui se met en place. Les honnêtes candidats PS sont écartés au profit de moins scrupuleux candidats UMP, et vice versa. L’électorat Frontiste manipulé se reportant systématiquement vers le pire candidat. Bref le FN une aubaine depuis 20 ans pour bien pourrir le système politique dans son ensemble. D’ailleurs plus le FN monte aux élections, plus la situation en France se dégrade. Notez que je ne diabolise pas le FN uniquement, étant donné, que le programme de Sarkozy est un calque du FN, et le programme de Royal, un calque de celui de Sarkozy. Bref si vous faites la bêtise de voter l’un de ces candidats, vous votez indirectement les idées du FN. Si vous êtes assez cons pour voter Le Pen, c’est qu’en plus vous assumez. Mais à vouloir trop la sécurité au détriment de la liberté, sachez qu’au final il ne vous restera ni l’un ni l’autre.

                                                                                                                              La démocratie en France se résume pour ainsi dire à 10 minutes de démocratie pour cinq ans de dictature. Il serait dommage de ne pas profiter du peu de démocratie qu’il nous reste.

                                                                                                                              Comment bien voter blanc : Méthodologie

                                                                                                                              1- Ne mettre aucun bulletin, avantage : c’est rapide désavantage : c’est aussi rapide pour ceux qui comptent 2 - le vote sympathisant mettez plusieurs fois le même bulletin de votre candidat sur de perdre, ceux à moins de cinq pour cent, et de manière à ce que le vote ne se voit pas directement quand on ouvre l’enveloppe histoire de retarder la procédure de comptage. avantage : ça compte quand même pour une voix s’il s’agit bien sur du même candidat. Vous augmenterez donc son score de campagne, lui permettant peut-être de se faire rembourser (au fait ceux sont vos impôts qui remboursent...) désavantage : cela ne ralentit pas énormément le comptage

                                                                                                                              3 - plus subtil, plusieurs fois le même candidat, et un autre candidat avantage : il ralentit plus que les deux autres énoncés précédemment désavantage : c’est aussi plus long à préparer pour vous

                                                                                                                              4 - le vote rigolo : préparez un faux bulletin de vote d’un candidat qui ne peut pas se présenter faute de signatures (ex : pris au hasard DIEUDONNE ) avantage : il est rigolo désavantage : n’espérez pas voir votre candidat l’emporter même si sa pile est plus haute que celle de sarkozy...

                                                                                                                              5 - La prose : écrivez quelque chose sur le bulletin de vote

                                                                                                                              avantage : il y aura toujours un gus pour perdre du temps à lire vos bêtises désavantage : il faut prendre le temps d’écrire quelque chose.

                                                                                                                              6 - le vote combiné, il consiste à utiliser les méthodes citées précédemment, arrangées à la sauce qu’il vous convient. avantage : impact maximum désavantage : préparation laborieuse

                                                                                                                              7 - le vote terroriste (uniquement pour les plus rebelles), il consiste à mettre une substance non prévue à l’intérieur. Différentes idées : une boule puante, cela peut-être très marrant, surtout quand elle reste bloquer dans l’urne que l’on ne peut ouvrir que plusieurs heures plus tard en présence du maire de la commune. Le destop, effet psychose à l’anthrax garanti.

                                                                                                                              avantage : un maximum de bordel lors du processus démocratique désavantage : mieux vaut ne pas vous faire gauler.

                                                                                                                              Alors citoyens, réagissez, utilisez le moment du vote comme un champ de bataille et terrassez l’ennemi par une attitude qu’il n’avait point prévu.

                                                                                                                              « La condition d’une victoire est la concentration des force sur un point clef du champ de bataille ! » Karl Von Clausevitz


                                                                                                                              • arturh (---.---.119.98) 2 décembre 2006 12:06

                                                                                                                                Bordelleur, t’as quel âge ? En tout les cas, pour un élève de collège, tu écris bien, bravo.


                                                                                                                              • EricB (---.---.220.150) 25 novembre 2006 12:12

                                                                                                                                Oui, enfin la pseudo-démocratie PS s’apparente quand même à une prise de pouvoir envers et contre-tout par Mme Hollande (ou ex-Mme Hollande, puisque les bruits courent qu’ils ne sont plus ensemble depuis belle lurette, sauf pour les besoins de la politique).


                                                                                                                                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 25 novembre 2006 14:11

                                                                                                                                  La plupart des commentaires font comme si Chirac était de droite ; or du refus de pactiser avec les lepenistes jusqu’à la fracture sociale en passant par le refus de se soumettre à l’hégémonisme bushien et sa volonté (seulement) affirmée de s’attaquer au sous-développement et aux injustices des échanges internationaux, Chirac apparaît comme un social-radical plus éloigné de la droite classique que du PS de type social-démocrate à la DSK ; on l’a vu du reste lors de la dernière cohabitation...


                                                                                                                                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 25 novembre 2006 14:24

                                                                                                                                    J’ajoute, pour faire bon poids, sa position sur la parité, son refus déterminé de toutes les formes de racisme, xénophobie et homophobie.

                                                                                                                                    Il est un républicain du centre-gauche qui s’est appuyé sur un parti plus à droite que lui pour l’emporter afin de museler un PS encore sous l’influence d’une extrême gauche anti-démocratique. Mais celui-ci, devenu plus autonome, il y a moins de motif pour Chirac à s’opposer à SR qu’à Sarkosy.

                                                                                                                                    Il n’ y a pas que des questions personnelles de pouvoir dans cette querelle mais bien une question politique qui reste pendante depuis la disparition du gaullisme, très ambigu sur la question droite/gauche.


                                                                                                                                  • CAMBRONNE (---.---.111.216) 25 novembre 2006 14:30

                                                                                                                                    MONSIEUR REBOUL

                                                                                                                                    Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse c’est pourquoi j’en veux beaucoup à Chirac d’avoir trompé son monde .

                                                                                                                                    Je crois que cette fois ci il a été démasqué et que ses manoeuvres seront plus difficiles à mener .

                                                                                                                                    Salut et fraternité .


                                                                                                                                  • l’Omnivore Sobriquet (---.---.12.21) 26 novembre 2006 01:57

                                                                                                                                    De Villepin récemment (Nelle Obs de jeudi) :

                                                                                                                                    « On n’a plus de marge de manoeuvre. On vit au-dessus de nos moyens. Quel que soit le gagnant, il ne pourra pas réaliser les promesses qu’il aura faites »

                                                                                                                                    Je tenais à dire ceci :

                                                                                                                                    Couper les pompes aspirantes de l’immigration, dégagera une marge de manoeuvre consistante. Je ne suis pas pour brutalement tout mettre à zéro, mais très nettement y aller au début, et progressivement réduire jusqu’à l’aubône chrétienne. La soupe, quoi, et l’auspice.

                                                                                                                                    Ces gens disent qu’ils n’ont pas de marge de manoeuvre - rappelons nous m.Juppé arrivant aux affaires en 95, en fait beaucoup si ce n’est tous disent ça, certainement depuis Mit’rand... - , mais c’est surtout dans leurs têtes qu’ils n’ont pas de marge de manoeuvre : pour eux l’échelle nationale n’existe plus, donc aucun volant d’action à ce niveau... et tout est à l’avenant : l’effort sur la recherche est forcément un budget, le fameux ’budget alloué’, une somme d’argent ; ils oublient le qualitatif, la valeur, ils sont uniquement sur le quantitatif... c’est comme l’enseignement où le nombre d’élèves par classe est ’le seul critère’, et ceatéra. Je ne prétends pas être perlimpimpin, le quantitatif joue aussi, mais de Villepin et consorts sont prisonniers de leur propre ornière politique.

                                                                                                                                    En 2007, il faut voter pour les seuls qui osent et savent dégager ’des marges de manoeuvres’ comme ils disent donc, c’est à dire le Front National et ses ralliés. Et personne d’autre ; merci m. de Villepin de nous le phraser conscit ainsi.


                                                                                                                                    • David972 (---.---.21.135) 26 novembre 2006 04:00

                                                                                                                                      L’Omnivore, la phrase que tu cites de Villepin montre à quel point notre pseudo-Pemier minsiter ne vaut rien. Tous les experts sont en effet unanimes : le programme UMP a bien plus de chances d’être réalisé que le programme PS... Et pour cause, car le programme UMP sera coûteux mais point autant que celui du PS. Et pour cause, le programme UMP ne contient pas des blagues comme la renationalisation d’EDF et de GDF qui est impossible désormais à moins d’endetter suicidairement la France... De plus, le retour sur investissements du programmeUMP paraît bien plus fort que celui du PS... Ce n’est pas moi qui le dit mais des experts bien connus.

                                                                                                                                      Pour le reste, voici le résultat d’un récent sondage réalisé après vendredi (après la soit-disante humiliation d’Alliot-Marieet l’intervention de Sarkozy sur TF1 : « Plus de la moitié des Français (55%) souhaitent que Nicolas Sarkozy reste au gouvernement jusqu’à la présidentielle même s’il est candidat, selon un sondage Ifop publié dans ’Le journal du dimanche’. En revanche, 24% des sondés souhaitent qu’il démissionne du ministère de l’Intérieur dès l’annonce de sa candidature et 18% qu’il le fasse s’il est désigné par les adhérents de l’UMP en janvier 2007. » Voilà un sondage bien favorable à Sarkozy et qui inflige un très sérieux camouflet à tous ceux qui prétendent que le ministère de l’Intérieur est mauvais pour le candidat Sarkkozy, du moins pour l’instant bien sûr...

                                                                                                                                      Mais ce n’est pas tout : « Interrogés sur les tensions au sein de l’UMP, 26% considèrent que c’est Nicolas Sarkozy qui en porte principalement la responsabilité, 22% Jacques Chirac, 17% Dominique de Villepin et 9% Michèle Alliot-Marie. » Voilà un sondage aussi favorable à Sarkozy. Si il y a 26% des Français qui pensent que Sarkozy est responsable des tensions à l’UMP, il y en a 48 qui pensent que Sarkozy n’y est pour rien. Et si on divise le nomre d’indécis par deux et qu’on additionne chaque moitié au camp du oui et au camp du non, cela donne qu’il y a 39% des Français qui pensent que Sarkozy est responsable des tensions à l’UMP contre 61% qui pensent que Sarkozy n’y est pour rien. Pour ceux qui disaient que les remontrances de Sarkozy étaient si néfastes que cela, c’esun cinglant camouflet.

                                                                                                                                      De plus, Sarkozy vient d’accéder à le demande des Français en organisant des primaires à l’UMP à travers des forums qui pourraient parfaitement être finalement télévisés. Sarkozy ne pourra plus être traité de dictateur par les villepino-chiraquiens...

                                                                                                                                      J’ajouterai que ce sondage a été réalisé le vendredi 24 novembre 2006, soit un jour après l’intervention de Sarkozy sur TF1 et plusieurs après MAM au conseil national de l’UMP... Pour une période noire, Sarkozy la traverse on ne peut mieux. Qu’est-ce que ce sera une fois qu’il aura été désignée par son parti ?!

                                                                                                                                      J’ajouterai aussi que l’UMP a gagné 3200 nouveaux addhérents en moins de deux jours puisque l’UMP comptait 296 800 addhérents vendredi pour en être désormais aujourd’hui à 300 000... Il y a de quoi être fier pour Sarkozy car c’est sa dynamique qui amène tous ses gens. Pour une période noire, Sarkozy devrait ouvrir un champagne !

                                                                                                                                      Bref, en ayant imposer des primaires à l’UMP avec MAM qui a accepté le concept publiquement, Sarkozy cloue le bec des villepino-chiraquiens qui ne peuvent plus du tout l’accuser de fermer le débat à l’UMP. De plus ,en ayant fait accepter à MAM les conditions d’un débat interne, Sarkozy décridibilise toutes ambitions présidentielles extérieures à l’UMP pour les favoris. De fait, Sarkozy a coincé Villepin, qui se fait d’ailleurs étonnement discret pour l’instant...

                                                                                                                                      Bref, Sarkozy ressort plus fort de la crise et il est plus que jamais le favori de son camp pour la présidentielle et il a toutes les chances d’être désigné par un vote stalinien : environ 80% de participation pour environ 80% des voix en sa faveur... MAM et aucun villepino-chiraquien ne pourra contester alors Sarkozy puisque les villepino-chiraquiens ont refusé le débat donc ils n’auront pas droit à la parole et MAM a accepté le débat donc elle devra en accepter l’issue...

                                                                                                                                      Franchement, politiquement, Sarkozy est tout simplement un tueur implacable !


                                                                                                                                      • EDARI (---.---.206.87) 26 novembre 2006 08:52

                                                                                                                                        Ils partent à l’assaut de Sarkozy pour mieux le le foudroyer avant la présidentielle. A l’UMP les coups bas pleuvent et cela désespère plus d’un militant.

                                                                                                                                        On peut penser à voir l’acharnement des quatres trublions (J. Chirac, de Villepin, M.A.M. et J.L. Debré) qui ne sont pas en capacité de gagner, préféreraient faire perdre Sarkozy et l’éliminer pour les échéances futures, quitte à faire passer Ségolène Royal, en 2007.

                                                                                                                                        Sarkozy n’a pas d’autre choix que de reprendre vigoureusement les choses en main, car lorsque l’on entend de Villepin aller systématiquement à contre-sens de ce que dit son Ministre d’intérieur, on s’aperçoit que les chiens de garde du château sont lâchés et que la curée a commencé.


                                                                                                                                        • David972 (---.---.26.124) 26 novembre 2006 14:49

                                                                                                                                          EDARI, il faudra que tu l’acceptes tôt ou tard : Sarkozy sera élu triomphalement et plus personnes, à moins de vouloir une mort politique terrible, n’osera critiquer ouvertement Sarkozy. C’est une réalité et il faudra t’y faire. Peut-^tre que cela est excitant (sexuellement ?) pour toi de croire au fameux complot mais il y a un moment où il faut arr^ter de fantasmer.

                                                                                                                                          Tu crois que MAM, qui a accepté le principe de concurrence interne à l’UMP et dont le mari a avoué que MAM, après avoir abtenu satisfaction sur tant de sujets par Sarkozy, se permettra de porter une grosse critique publique contre Sarkozy. Ce n’est pas crédible. D’ailleurs, MAM s’est calmée depuis, tu ne vois pas ça ?! Même quand elle rencontre les militants UMP, elle concentre ses critiques sur Ségolène Royal et pas sur Sarkozy. Rien ne l’emp^che en privé de dire qu’elle n’est pas d’accord avec les idées de Sarkozy mais elle ne peut plus le faire en public sous peine d’apparaître comem celle qui veut diviser. Là, ce sera un calvaire pour elle car les Français ne sont pas stupides et voit bien ce qui se passe à l’UMP. Les Français voient que Sarkozy a accepté d’ouvrir le débat et ils verront que c’est MAM qui dévise et sa carrière politique sera morte. Et oui, car étant celle qui divise, Sarkozy ne voudra plus d’elle si il est élu et l’UMP ne voudra plus d’elle si Sarkozy échoue car on lui attribuera la faute puisque c’est elle qui a divisé... Le cas MAM est donc réglé et bien réglé !

                                                                                                                                          Quant au cas Villepin, il a été réglé de manière encore plus brillante. En faisant accepter à MAM toutes les conditions d’un débat interne et en proposant publiquement à Villepin et à Borloo de se porter aussi candidat, Sarkozy les a mis dans une situation très mal à l’aise. Et oui, car le Parti radical de Borloo a demandé publiquement à Borloo de se porter candidat à l’UMP et Borloo a refusé. Borloo a donc ’refusé’ le débat et il devra se ’taire’ quand Sarkozy sera désigné à moins qu’il ne parle simplement pour donner un avis de ministre ou de soutien du candidat Sarkozy. C’est pareil pour Villepin. Car Villepin ne pourra plus accuser l’UMP et son président de verrouiller le débat. Tu ne trouves pas Villepin discret ces temps-ci ?! Moi oui, et poiur cause ! Villepin est coincé à plus d’un titre. Il ne peut plus être candidat en dehors du parti car il sera perçu comme le diviseur (ayant refusé le débat à l’intérieur de l’UMP) et sa carrière politique sera fini puisque Villepin n’a de toute manière aucune cahnce sans le parti. Sans compter qu’il sera bien trop cours à Villepin de faire une campagne de seulement d’un mois en partant de mars. Et si il le fait quand même, il devra se justifier d’utiliser les moyens de l’Etat pour faire campagne alors que cette critique ne pourra pas être adressé à Sarkozy qui détient le parti. Villepin devra aussi respecter sa propre règle : démissionner en cas de candidature. Villepin ne décolle pas dans les sondages malgré un petit frémissement mais rien que de très marginal. Alors si Villepin émet une moindre critique publique envers Sarkozy une fois qu’il aura été désigné, c’est la mort politique qui l’attend et elle sera cruelle.

                                                                                                                                          Et puis les chiraquiens ne sont finalement pas aussi unis qu’on le croit. Villepin voulait s’oppoer au voyage de Sarkozy en Algérie car Sarkozy en tirerait tous les bénéfices politiques. Et bien Villepin a dû fermer sa grande gueule car le voyage a été négocié par Sarkozy et Chirac dans le dos de Villepin... Pour un clan uni, quelle division !

                                                                                                                                          Bref, cela suffit comme ça avec toutes ces histoires de complot des chiraquiens. Après la désignation de Sarkozy, les chiraquiens devront tous faire front uni avec Sarkozy sous peine de mort politique et je doute que Tron, Martinon, Goulard veuillent terminer leur vie politique en total exclus avec une possibilité très difficile de retrouver des fonctions...

                                                                                                                                          Bref, les chiraquiens et les villepinistes sont cuits et morts. Même Xavier Bertrand qui es tréputé pour être un chiraquien exige l’unité de tous derrière celui qui aura été désigné et donc derrière Sarkozy. De fait, voilà un clan bien divisé en réalité. Alors cesse de parler comme tu le fais de complot car il y en avait bien un mais il n’y en a plus depuis l’instaurations de primaires à l’UMP !


                                                                                                                                          • EDARI (---.---.57.16) 27 novembre 2006 10:35

                                                                                                                                            à David 972 : Tu as le droit de croire que tout est gagné pour Sarkozy à l’intérieur de l’UMP, et que J. Chirac ne fera rien pour lui porter préjudice, car il est cuit, et tu as peut-être raison.

                                                                                                                                            Chaban-Delmas n’est plus là pour nous en parler, mais Giscard garde un très bon souvenir de l’honnêteté politique de J. Chirac.

                                                                                                                                            C’est du passé, me diras-tu, de l’histoire ancienne, je ne sais pas si tu as lu « La Tragédie d’un Président », mais lorsque J. Chirac n’aime pas quelqu’un, il ne le lâche pas , en général, et c’est le cas pour Sarkozy, depuis l’affaire Balladur.

                                                                                                                                            Chirac a bien dit que, pour la présidentielle, il prendrait sa décision au cours du premier trimestre 2007, cela veut dire quoi ?


                                                                                                                                            • robin (---.---.42.125) 27 novembre 2006 15:08

                                                                                                                                              SÉGO SERA PRÉSIDENTE................LOL smiley smiley smiley


                                                                                                                                            • lolokerino (---.---.41.177) 27 novembre 2006 23:39

                                                                                                                                              encore cette vielle histoire entre giscard et chirac

                                                                                                                                              En politique, on est obligé de mettre à l’ombre ceux qui leur font de l’ombre dans leur propre camp

                                                                                                                                              parce que Giscard n’a tué personne peut etre ? (politiquement bien sur) parce que giscard a respecté l’alliance avec son premier ministre Chirac en lui imposant un gouvernement centriste peut etre ?’1974/76

                                                                                                                                              parce que Miterrand n’en a pas descendu un certain nombre dont bien sur Rocard ?

                                                                                                                                              Parce que Bayrou n’a pas tué Idrac ( belle reconvertion) et essayé de tué Debré, Blanc ou Cavada et Gdr peut etre ?

                                                                                                                                              Parce que la petite nouvelle de 2007 n’a pas tué Lionel, Laurent, Dominique et Jack peut etre ?


                                                                                                                                            • David972 (---.---.86.98) 27 novembre 2006 22:42

                                                                                                                                              Ce que je demande EDARI, c’est qu’on évacue l’imbécilité d’ici. Or, je vois que ce n’est pas le cas... Je ne te ferai pas l’insulte de te dire que ta réponse est une vague d’imbécilité dans un océan d’imbécilité...

                                                                                                                                              Mais soyons siérieux un instant. Je me fous que Giscard garde un bon souvenir de Chirac ou pas. Si Giscard voulait être réélu, il n’avait qu’à foutre ses fesses sur son burreau et ne pas accéder les diamants, faire baisser le chômage et éviter tous les autres scandales. Si Giscard avait foutu son arrière train sur sa cahise de travail pour faire baisser le chômage, Giscard aurait été réélu. Mais Giscard ne l’a pas fait et il cherche des excuses disant que c’est Chirac qui l’a fait perdre ! Giscard devrait fermer sa grande guele de temps à autre !

                                                                                                                                              Je suis le dernier à dire que tout est perdu pour Ségolène Royal. Rien n’es tjamais perdu car la vie politique est faite d’incertitudes. D’ailleurs, il se peut que le chômage reparte légèrement à la hausse d’après les chiffres qui seront publiés jeudi. Il se peut je dis car c’est pas sûr. Voilà une incertitude. Personne ne sait ce que la croissance donnera exactement. Donc ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit.

                                                                                                                                              Le chômage rêpartira à la baisse car la croissance reviendra en France et il y a aura de toute manière l’effet de population qui fera baisser mécaniquement le chômage au moins jusqu’à la présidentielle. Aux tats-Unis il y a aussi eu un accident de parcous en 2004 avec le chômage qui est reparti à un moment à la hausse. Et pourtant, comme prévu, Bush fut triomphalement réélu. De même, en France aussi il peut, il y aura et il pourrait y avoir des accidents de parcours. Mais la baisse du chômage est un mouvement de fond dû au vieillisement de la population et aux départs à la retraite. De fait, à moins d’une très peu probable récession, le chômage repartira à la baisse.

                                                                                                                                              Je dis juste que, dans ces circonstances et ces circonstances seulement, Sarkozy a 9 chances sur 10 d’être élu. Ainsi tu vois que je laisse une chance à Royal. En effet, qui peut prédire si Sarkozy ne ratera pas son entrée en campagne, quii peut dire si Sarkozy ou Royal ne mourront pas avant la présidentielle, qui peut dire si un scandale ne frappera pas Sarkozy ou Royal avant la présidentielle. Il y a donc une marge d’incertitudes. Mais cela étant peu probable, Sarkozy devrait être bel et bien élu en mai 2007...

                                                                                                                                              Voilà tout ce que je dis alors montre un peu d’intelligence !


                                                                                                                                              • EDARI (---.---.124.108) 28 novembre 2006 11:28

                                                                                                                                                @ David972

                                                                                                                                                Si j’ai bien compris il faut que je me montre intelligent, donc je continuerai à lire tes commentaires, car ils donnent un sens indéniable aux débats d’idées de ce blog, mais je n’y répondrai plus car n’ayant pas le niveau, je continuerai à jouer dans mon bac à sable.

                                                                                                                                                Salut

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès