• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Pénélope, Ulysse & Cie : Détournement de fonds publics et abus de biens (...)

Pénélope, Ulysse & Cie : Détournement de fonds publics et abus de biens sociaux ?

"La vraie richesse, c'est le superflu du nécessaire."
 Maurice Toesca

Le Parquet national financier (PNF) a annoncé cet après-midi avoir ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux à la suite des révélations du Canard enchaîné sur des emplois potentiellement fictifs occupés par l'épouse de François Fillon.

"A la suite de la publication le 25 janvier 2017 d'un article du Canard enchaîné mettant en cause Madame Penelope Fillon, le Parquet national financier a en effet ouvert ce jour une enquête préliminaire des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits", écrit le PNF dans un communiqué.

L'enquête "a été confiée à l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF)", ajoute-t-il.

I- Les faits

Selon le Canard enchaîné, Mme Pénélope Fillon a été rémunérée huit ans comme attachée parlementaire par son époux et son suppléant à l'Assemblée nationale (une rémunération de 500000 euros, semble-t-il), et, pendant 20 mois, par La Revue des deux mondes.

Dans son édition de mercredi, l'hebdomadaire satirique dit cependant n'avoir guère trouvé trace de ses activités.

L'Assemblée Nationale ne semble en effet pas avoir conservé un souvenir très précis de cette collaboratrice, pas plus que le directeur de la Revue des Deux Mondes, M. Michel Crépu, qui déclare n'avoir reçu que quelques notes de lecture d'ailleurs publiées.

II- Réactions

Ce matin, le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle a justifié ces emplois devant les journalistes, se disant "scandalisé par le mépris et la misogynie" du Canard Enchaîné.

La justification n'a pas dû être convaincante pour que le Parquet national financier décide d'ouvrir une enquête préliminaire.

"Alors parce que c'est mon épouse, elle n'aurait pas le droit de travailler ?", a demandé M. Fillon.

La question n'est pas là, Cher Monsieur. Il n'est pas interdit de travailler. En revanche, il est interdit de recevoir une rémunération pour un travail fictif, a fortiori quand il s'agit de fonds publics. Cela s'appelle un détournement, ce que ne sauraient sérieusement ignorer M. et Mme Fillon qui sont tous les deux juristes.

"Imaginez un instant qu'un homme politique dise d'une femme, comme le fait cet article, qu'elle ne sait faire que des confitures, toutes les féministes hurleraient", a-t-il déclaré, ajoutant que "la séquence des boules puantes est ouvertes".

L'excuse est un peu courte.

III-Problème

Là encore le propos est hors sujet et il y a méprise, Cher Monsieur. La seule chose qui soit désormais ouverte à ce jour n'est qu'une simple enquête préliminaire, laquelle, n'en doutons pas, saura faire la lumière sur cette malencontrueuse affaire qui, pour l'heure, présente toutes les caractéristiques d'un emploi fictif.

Nul doute que la France toute entière, attentive, et à tout le moins votre électorat prêt à vous donner le Bon Dieu sans confession, se réjouiront du résultat d'une enquête que l'on espère sérieuse et qui saura, si tel est le cas, comme dans l'Odyssée, innocenter la malheureuse Pénélope de l'affreux soupçon qui pèse sur elle comme sur son mari.

IV-Enjeu

Dans le cas contraire, hélas ! il faudra songer à se retirer d'une course électorale qui ne saurait tolérer l'accès à la magistrature suprême d'un candidat impliqué dans une infraction financière qualifiée pour le moment de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits.

A propos, devinez qui est l'auteur de ces phrases immortelles adressées voici quelques mois à un autre candidat par celui qui fut durant cinq ans sont Premier ministre ?

« Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ? […] Il ne sert à rien de parler d’autorité quand on n’est pas soi-même irréprochable. […] Avoir une haute idée de la politique signifie que ceux qui briguent la confiance des Français doivent en être dignes. Ceux qui ne respectent pas les lois de la République ne devraient pas pouvoir se présenter devant les électeurs. »

C'est noté.

Source :

http://www.20minutes.fr/politique/1914327-20160828-fillon-sarkozy-imagine-general-gaulle-mis-examen

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 janvier 2017 08:49

    A propos, devinez qui est l’auteur de ces phrases immortelles adressées voici quelques mois à un autre candidat par celui qui fut durant cinq ans son Premier ministre ?

    « Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ? […] Il ne sert à rien de parler d’autorité quand on n’est pas soi-même irréprochable. […] Avoir une haute idée de la politique signifie que ceux qui briguent la confiance des Français doivent en être dignes. Ceux qui ne respectent pas les lois de la République ne devraient pas pouvoir se présenter devant les électeurs. »

    C’est noté.


    • scorpion scorpion 26 janvier 2017 10:44

      @Renaud Bouchard
      C’est le FION !


    • jmdest62 jmdest62 26 janvier 2017 10:47

      @Renaud Bouchard
      Et il a dit ça sans SOURCILLER
      @+


    • dobertou 26 janvier 2017 20:41

      @Renaud Bouchard
      Ils sont tous pareil, hier un député de gauche en corse a été condamné aussi pour détournement, masi la presse n’a rien dit là, à moins qu’ils aient eu peur des bombes, à moins aussi que cette affaire Fillon ait permis de mettre un voile pour dissimuler cette nouvelle affaire de la gauche, comme quoi.


    • hervepasgrave hervepasgrave 27 janvier 2017 07:43

      @Renaud Bouchard
      Bonjour,
      Beaucoup d’articles tourne sur ce salaire fictif c’est charitable.Mais pour ce cas Fillon comme pour tous les autres et peu importe de quel bords ils sont et je devrais dire la même chose de l’étranger,ce n’est pas montrer de l’honnêteté mais surtout l’utilisation du chantage.Ce n’est pas vraiment mieux ,car dans tous les cas,s’il y avait a dire et redire quelque chose , c’était bien avant.
      Tout cela n’arrive qu’a échéances choisies.
      Le pognon qu’ils volent est bien dans le fond des poches ,il ne ressort jamais ,en plus et contrairement aux économies des Français ,il a fait certainement de juteux petits. Dans tous les cas ,comment se fait-il que cela ne soit jamais en cours de route que cela se produise, ces dénonciations ? ,car le paiement de cet argent aurait été stoppé ? Cela aurait vraiment servi a quelque chose,non ?
      Nous vivons dans un monde de chantage , a terme et a force de polluer nos esprits de pauvres hères cela devrait nous faire comprendre qu’il faut foutre tout le monde à la porte, fissa.y compris ceux qui en jouent, polluent gratuitement peut-être ,mais avec l’intention de nuire .Car ce n’est pas mieux. La règle est celle de la surenchère dans la connerie, du bruits inutiles,douteux.Alors,il n’y a pas que Cahuzac hier, Fillon aujourd’hui qui sont coupables ,mais déjà les personnes au courant,complicité tacite ? Maintenant vengeance ? justice ,euh ! j’ai un doute ?
       Faut-il en faire du bruit, du fracas pour vendre ces futures élections ! vraiment un drôle de panier de crabes, de quelques couleurs qu’ils soient,rouge,bleu,blanc,translucide,cela dépend peut-être du degré de cuisson ? Cestpasgrave


    • sixte 27 janvier 2017 08:28

      On n’est pas sûr que ce qui s’est passé soit légal, mais ça l’est peut être au sens stricto sensu de la loi.
      En revanche, on est loin du compte sur le plan de l’éthique et de l’exemplarité.


    • hervepasgrave hervepasgrave 27 janvier 2017 13:21

      @sixte
      Bonjour au moins tu dis certainement la seule chose à retenir la légalité.

      Et là est le vrai problème ! Que ceux qui veulent refaire la constitution s’en préoccupent en premier lieu.L’erreur fatale de notre première constitution a été celle là. Même si a l’époque Ils étaient bien qu’intéressé sur le sujet trop innocent pour décréter ad vitaem des lois indéformables ,perversibles.
      Le problème,c’est des lois de saloperie pour des ignobles salopes,« choquant, comme paroles ?? »
      Je sais pertinemment d’ailleurs que cette constitution a fait tomber la tête de beaucoup de gens justes,pour justement ces perversions là .La propriété et le pouvoir en est la cause principale,mais pouvoir en débattre intelligemment presque deux cent cinquante ans après n’est pas gagné ,surtout avec nos révolutionnaires de salon .Et d’ailleurs tout le monde .Nous confondons « encule ta tante avec tentacules ! » Mais tu as fais court et juste.Pour le reste ,cestpasgrave !


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 26 janvier 2017 08:57

      « N’aie crainte que le ciel
      Ne t’en tienne rigueur
      Il n’y a vraiment pas là
      De quoi fouetter un cœur
      Qui bat la campagne et galope
      C’est la faute commune
      Et le péché véniel
      C’est la face cachée
      De la lune de miel
      Et la rançon de Pénélope
      Et la rançon de Pénélope... »


      Brassens

      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 26 janvier 2017 09:20

        @Jeussey de Sourcesûre

        Et c’est parti !

        Le chœur des vierges effarouchées va encore entonner les hymnes purificateurs et jeter l’anathème ! Emois, troubles et criailleries.

        Ce qui aurait été surprenant, c’est que Fillon ne fasse pas comme tout le monde : s’empiffrer pendant qu’on a la meilleure place à table est un sport national dont les origines remontent au paléolithique et peut-être même avant…

        Fillon est un profiteur ordinaire, comme tous les notables de province et de la cour.

        Ce qui est agaçant, c’est cette manie qu’a le Canard Enchainé de garder sous le coude des informations qu’il ne met sur la place publique que sur ordre et dans le cadre d’un stratagème. Cette information est un secret de polichinelle, et son instrumentalisation fait parties des mœurs politico journalistiques détestables sui consistent à distiller l’info en fonction des intérêtes de tel ou tel lobby.

        Ce qui est agaçant aussi, c’est l’utilisation de ce genre d’argument pour descendre quelqu’un. La politique affichée par Fillon, réactionnaire anachronique et méprisant, est suffisamment toxique pour être combattue par des idées et non pas par des croche-pieds.


      • Michel DROUET Michel DROUET 26 janvier 2017 09:27

        @Jeussey de Sourcesûre
        Rien n’indique que le Canard ait gardé sous le coude l’info. Par ailleurs le Canard a la réputation de ne pas être « aux ordres ». Ils font leur boulot de journaliste, c’est tout !


      • njama njama 26 janvier 2017 09:38

        @Michel DROUET

        On peut imaginer un coup bas venant d’une taupe de gauche comme de la droite, d’un fervent sarkozyste par exemple frustré de l’éviction de son chef aux primaires ...

        le Canard n’a pas l’habitude de balancer sans sources fiables, il n’a jamais perdu un procès je crois ce qui lui vaut sa réputation, ses sources resteront au coffre ...


      • Michel DROUET Michel DROUET 26 janvier 2017 10:19

        @njama
        Exact ! On parle de sources « proches » de Fillon, mais on ne saura jamais et c’est très bien.


      • jmdest62 jmdest62 26 janvier 2017 10:27

        @Jeussey de Sourcesûre
        Si c’était , comme vous dîtes , un « croche-pied sur ordre » du Canard Enchainé ...il arriverait , je pense , beaucoup trop tôt dans la campagne .
        °
        "Fillon est un profiteur ordinaire, comme tous les notables de province et de la cour "

        Et donc c’est sans importance , bien sûr ?
        @+


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 26 janvier 2017 10:36

        @jmdest62

        ça n’est pas sans importance, mais si le chevalier blanc veut nettoyer les écuries d’Augias, il lui faudra la force et la détermination d’Hercule !

        mon commentaire n’a pas pour objet de nier les phénomènes de népotisme, de clientélisme, de délit d’initié, de conflit d’intérêts et de corruption dans le monde politique et encore moins de dire qu’il faut laisser pisser le mérinos !

        mon commentaire a pour objet d’attirer l’attention sur le fait que l’utilisation de « scandales » dans la bataille politique a toujours eu comme résultat l’arrivée au pouvoir de personnages pires que ceux qu’on avait démolis en dénonçant leurs « exploits ».

      • jmdest62 jmdest62 26 janvier 2017 10:55

        @Jeussey de Sourcesûre
        Donc , pour que la « bataille politique » soit « chevaleresque » , il faudrait attendre qu’il soit éventuellement élu avant de dénoncer ses « exploits » , c’est bien ça ?
        @+


      • ZenZoe ZenZoe 26 janvier 2017 11:07

        @Jeussey de Sourcesûre
        Entièrement d’accord sur votre analyse de Fillon.
        Par contre, pour le canard, je ne suis pas sûre qu’ils savaient. Fillon est le type des magouilles fort discrètes, et à mon avis, le missile vient de l’entourage proche.


      • Fergus Fergus 26 janvier 2017 11:42

        Bonjour, Jeussey

        Il se trouve que je connais le patron du Canard enchaîné - Michel Gaillard - pour l’avoir très souvent rencontré lorsque son fils jouait au foot dans le club où j’étais moi-même dirigeant de jeunes. Nous ne parlions que rarement du journal car ce n’était ni le lieu ni le moment. Mais cela nous arrivé, soit au club-house, soit à son domicile du 13e arrondissement en prenant l’apéro avec son épouse Corinne. Or, que nous disait-il à mon épouse et moi ?

        1) Que le Canard enchaîné ne publie qu’environ 1/3 des informations dont il dispose, faute de pouvoir étayer suffisamment la crédibilité des autres.

        2) Que si les journalistes du Canard procèdent eux-mêmes à des investigations, 80 % des informations qui sont publiées émanent - parfois de manière anonyme - des proches des personnes mises en cause.

        3) Qu’il n’est pas dans les habitudes du journal de se livrer à une stratégie de publication destinée à servir tel ou tel camp. En conséquence de quoi, dès qu’une information est vérifiée sur la base de documents ou de témoignages crédibles, elle est publiée.

        C’est pourquoi dans l’affaire Fillon, je suis persuadé que les informations sont venues en droite ligne de LR et ont été publiées très rapidement dans le strict cadre des missions que s’est données l’hebdomadaire.

        Un mot encore sur Michel Gaillard - je ne connais pas l’autre patron du canard, Eric Emptaz - : c’est un homme d’une très grande probité.


      • Fergus Fergus 26 janvier 2017 11:47

        @ Jeussey

        Autre chose : votre défense de Fillon ne tient pas la route dans la mesure où : 1) l’on parle ici d’emploi fictif financé sur des fonds publics, ce qui constitue une faute grave ; 2) Fillon n’est pas n’importe quel élu ; il est celui qui, bannière chrétienne au vent, s’est fait le champion de la moralité en politique !


      • ENZOLIGARK 26 janvier 2017 11:49

        @Fergus ... , Bonghjornu ... , ... TANT QUE PARLE L ’ ECONOMIE [ Music / video by Silmarils .... ] ... , ... Y a un Gaillard Jean Michel qui a laisse quelques lignes ... ! ? . ... АФФ ИСС ... 


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 26 janvier 2017 12:01

        @Fergus

        je ne défends pas du tout Fillon, je maintiens que la lutte politique doit se faire sur le terrain des idées, des projets et de la conception que l’on se fait de la société

        pour ça, il faut avoir soi-même une vision claire

        si ce n’est pas le cas, tous les coups sont permis pour mettre KO l’adversaire, le but n’étant pas alors d’appliquer un programme, mais de profiter de la soupe dont l’autre s’est goinfré

      • njama njama 26 janvier 2017 12:18

        @Fergus
        sans connaître personne au Canard, je partage cette impression c’est autant un Journal satirique que d’investigation qui n’est pas partisan. Indépendant financièrement, pas de publicité ... il est sérieux et nous fait rire !

        Comme autres sources d’informations, à la lecture de certains articles je pense aussi que certaines émanent de (hauts) fonctionnaires dans les différents ministères ... qui font office discrètement et civiquement de lanceurs d’alerte pour dénoncer dérives, collusions, et abus, bien que l’exercice de l’anonymat soit délicat pour eux, même si l’intégrité du Canard est un gage solide.

        les informations sont venues en droite ligne de LR

        Je ne saurais être aussi affirmatif, car ce scoop a été balancé après les primaires et non avant, donc quel intérêt pour la droite à 3 mois des élections de dézinguer son candidat LR ? ça ressemblerait plus pour moi à une tentative de sauver le PS, son aile social-démocrate aujourd’hui incarné par Valls, mais ça pourrait aussi venir de la mouvance « centre », modem, udi qui voit d’un mauvais œil cette droite dure de Fillon, quant au FN, pour l’instant il lui suffit de regarder la gauche et la droite s’étriper. A moins que ça ne soit un coup du Mossad ou de la CIA qui verrait d’un mauvais oeil un rapprochement avec Poutine ...


      • Fergus Fergus 26 janvier 2017 12:58

        @ Jeussey de Sourcesûre

        « la lutte politique doit se faire sur le terrain des idées, des projets et de la conception que l’on se fait de la société »

        Certes ! mais il n’est plus supportable que des candidats à la présidence ne soient pas « ’irréprochables », pour reprendre un mot utilisé par Fillon lui-même, tant l’exemplarité des élus devrait s’imposer à tous, et tout particulièrement au sommet de l’Etat.

        Or, il faut être exemplaire pour devenir fonctionnaire ou même buraliste. La moindre des choses est d’exiger la même chose des candidats à la présidence !


      • Fergus Fergus 26 janvier 2017 13:23

        Bonjour, njama

        « ce scoop a été balancé après les primaires et non avant, donc quel intérêt pour la droite à 3 mois des élections de dézinguer son candidat LR ? »

        Cela peut venir des sarkozystes qui s’estiment mal traités par le candidat LR. Ou de Dati qui a décidé de « pourrir la vie » de Fillon depuis qu’il a cédé sa circonscription parisienne imperdable à NKM et non à elle comme promis antérieurement. Sous-entendu possible dans les deux cas : soit tu changes de position à notre égard en accédant à nos demandes, soit on balance d’autres scuds encore plus dévastateurs.

        Pour ce qui est du PS, je ne vois vraiment pas l’intérêt, surtout à ce moment. Si les socialistes étaient réellement à la manœuvre, ils auraient attendu à mon avis les dernières semaines de la campagne, juste avant que les votes ne se cristallisent.

        En revanche, cette révélation pourrait servir les intérêts des centristes qui entendent se rallier à Macron.


      • Spartacus Spartacus 26 janvier 2017 13:57

        @Fergus
        Des infos chiffrées sur autant d’années et si précises sur les salaires ne peuvent venir que de la déclaration obligatoire DADS et donc des données des CRTDS.


        L’origine de la fuite est donc gouvernementale....
        Je parie sur enièmme magouille de « Hollande ».....

      • njama njama 26 janvier 2017 15:03

        @Spartacus
        vrai que la première chose dont nous nous étonnons est bien le salaire que Dame Pénélope aurait perçu ... et si le montant global balancé par le Canard, que l’on ramène aisément à un salaire mensuel, était exagéré il est vraisemblable que Fillon l’aurait contesté de suite ... tout autant que les allégations d’emploi fictif ...

        magouille de « Hollande ».....
        allégation gratuite, car le Canard a peut-être fait son enquête directement par ses réseaux auprès du fisc... jamais désintéressé des révélations de corruptions, et d’autres trafics d’influence, donc un peu « partenaire » 


      • Spartacus Spartacus 26 janvier 2017 15:22

        @njama

        Hollande a un passé de magouilleur d’élections.

        Il c’est fait passer pour « Caton », personnage fictif inventé dans une cellule de l’Élisée dédiée à la ré-élection de Mitterand.. 

        Le canard avait à l’époque été le promoteur de la désinformation de Caton.

        Hollande est une pourriture de la pire espèce. 
        C’est signé !

      • njama njama 26 janvier 2017 15:38

        @Spartacus
        et Sarkozy s’appelait Paul Bismuth comme le révélait également le Canard.
        Les bêtises des uns n’excusent pas celles des autres, on est d’accord


      • samuel 26 janvier 2017 16:00

        @Spartacus


        Je suis tout à fait d’accord.

        A l’époque il avait forcé Chirac à employer Bernadette à la mairie de Paris, sous peine de révéler que c’était un amateur de tête de veau. Les emplois fictifs de la mairie de Paris c’est lui.

        Bygmallion aussi, c’est François...

        Que c’est machiavélique de balancer les vrais chiffres. tout ça aurait dû rester caché. Mais vraiment, quel salaud ce François !




      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 26 janvier 2017 16:22

        @Fergus

        « Or, il faut être exemplaire pour devenir fonctionnaire ou même buraliste. La moindre des choses est d’exiger la même chose des candidats à la présidence ! »

        Alors, Mitterrand n’aurait jamais dû être président : Vichy, Rwanda, Pingeot...

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 janvier 2017 20:09

        @Fergus
        Le PS désormais, c’est Macron.


      • Dzan 26 janvier 2017 21:43

        @njama De Gaulle lui même avait dit : « On n’attaque pas le Canard Enchainé. » Quand vous regarderez les « travaux » à l"Assemblée, vous verrez, qu’ils ont presque tous le canard sous le nez.


      • njama njama 26 janvier 2017 21:57

        @Fifi Brind_acier

        Le PS désormais, c’est Macron.
         smiley


      • bob de lyon 27 janvier 2017 08:12

        @Michel DROUET

        Le Canard enchaîné pratique l’utilisation du meuble à tiroirs.

        Je sors une information – réponse – je tire le tiroir du dessous – réponse ….


      • périscope 27 janvier 2017 23:01

        @Michel DROUET
        Vous croyez que le Canard n’a jamais été « aux ordres »  ?

        Ou bien, il n’avait pas de bons journalistes, car il n’a JAMAIS évoqué la fille cachée de Mitterrand, ni le coût en découlant, pour la collectivité nationale.

        Ou caneton aurait’ il eu le nez bouché à gauche ?


      • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2017 11:29

        @Spartacus
        La bonne vieille théorie du complot, sauce Spartacus : pitoyable !


      • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2017 11:33

        @périscope
        Il faut poser la question au Canard dont je persiste à penser qu’il est un des rares, sinon le seul à faire son boulot depuis des lustres et une chose est certaine, le canard n’a jamais épargné ni la gauche, ni la droite.
        Il suffit de la lire tout les mercredis pour comprendre et vous devriez essayer.
        On ne peut pas demander ça aux médias partisans dirigés par des industriels du CAC 40.


      • Harry Stotte Harry Stotte 26 janvier 2017 09:01

        Assez curieusement, je n’ai trouvé nulle part, dans les medias mainstream, d’une considération pourtant essentielle. Mme Penelope n’a pas eu d’activités politiques visibles pour qui la connaît bien. Elle pouvait certes taper, à la maison, une circulaire ici ou là, répondre au téléphone, fixer des rendez-vous, des trucs qu’on peut faire tout en surveillant la cuisson des confitures.


        Seulement il y a un hic : 500’000 euros en 8 ans, ça nous fait du 62’500 euros par année du 5’208.333 euros par mois. C’est pas un salaire de temps partiel... 

        Ça aussi, il faudra qu’il explique 2F !

        • Fergus Fergus 26 janvier 2017 11:55

          Bonjour, Harry Stotte

          Et surtout, Penelope Fillon a elle-même, et à différentes reprises, indiqué dans les médias qu’elle s’est toujours « tenue à l’écart des activités politiques » de son mari. Des propos réitérés en Côte-d’Or au mois d’octobre alors que Fillon faisait campagne pour la primaire de la droite.

          Et que dire de sa profession déclarée à la mairie de Solesmes où elle était conseillère municipale ? Il est écrit noir sur blanc dans les documents officiels « femme au foyer » alors qu’elle émargeait de manière occulte comme assistante parlementaire.


        • Clocel Clocel 26 janvier 2017 09:04

          Ne rêvons pas, la machine à laver les réputations républicaines va entrer en action, elle a fait ses preuves, elle est déjà venue à bout de pires souillures...

          Cela dit, si les français attendent quelqu’un de clean pour les représenter, il va falloir être patient...

          Mais je ne pense pas qu’ils aient autant d’ambition tant ils sont habitués à baigner dans la corruption...


          • Harry Stotte Harry Stotte 26 janvier 2017 09:11

            @Clocel

            « ..., elle est déjà venue à bout de pires souillures... »


            Certes, dans la plupart des pays développés, un type comme Mitterrand aurait été définitivement cramé après un coup comme l’attentat bidon des Jardins de l’Observatoire.

            Mais ici, il y a une autre dimension, dans laquelle la machine à laver ne fonctionne plus, c’est l’impact sur l’électeur lambda d’un revenu mensuel, qui ne correspond à rien de connu sur le marché normal du travail.


          • Clocel Clocel 26 janvier 2017 09:23

            @Harry Stotte

            Soyez confiant, d’ici le mois de Mai on aura oublié les tribulations de Pénélope...

            Ils ont tous des saloperies plein leurs tiroirs qui attendent le bon moment pour émerger...

            Doutez-vous des effets du gazage médiatique ? smiley


          • Harry Stotte Harry Stotte 26 janvier 2017 10:19

            @Clocel

            « Soyez confiant, d’ici le mois de Mai on aura oublié les tribulations de Pénélope... »


            D’abord, ce ne sont pas les tribulations de Penelope - qui n’est rien, politiquement parlant -, mais celles de Fillon. Et ensuite, les 5’200 euros par mois pour un p’tit boulot sont promis au même succès que le raout au Fouquet’s et le yacht à Bolloré.

          • Fergus Fergus 26 janvier 2017 09:37

            Bonjour, Arnaud

            Cette affaire est d’autant plus consternante qu’elle met en cause un chevalier blanc de la morale chrétienne. Fillon est complètement décrédibilisé par ces agissements scandaleux.

            Quant à son épouse, je lui dédie ce petit refrain (sur l’air de « La salope ») :

            Ah, Penelope !

            Lave donc ton CV, malpropre !

            Car il n’est pas propre, tire lire, car il n’est pas propre, tire la (bis)



            • njama njama 26 janvier 2017 09:45

              @Fergus
              morale chrétienne ???
              question corruptions diverses, le Vatican n’est pas non plus un modèle de vertu ...


            • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 26 janvier 2017 10:18

              @njama

              « Le scandale du monde est ce qui fait l’offense, et ce n’est pas pécher que pécher en silence. »
              Molière - Le Tartuffe, IV, 5

              c’était déjà une version de la « morale chrétienne » pou laquelle les jésuites ont construit un système qui sert encore de modèle à tous les faux-culs.

            • njama njama 26 janvier 2017 10:12

              Quand bien même Pénélope aurait travaillé comme attachée parlementaire de son mari, je serai curieux de savoir combien d’attaché(e)s parlementaires touchent 3900 € net par mois dès leur entrée en fonction ...
              La profession d’attaché parlementaire risque d’attirer du monde, avec une telle rémunération les candidatures vont exploser

              S’ils sont nombreux à bénéficier de cette rémunération, n’est-ce pas un peu cher payé pour l’emploi ? rémunération qui dépasse le salaire d’un Agrégé Hors classe, qui est de 4485 € brut /mois au dernier échelon 6.

              Employer un membre proche de sa famille, un conjoint surtout, permet presque de doubler l’indemnité parlementaire d’un député (un peu + de 5000 € net par mois)
              Il est vrai qu’une fois nommé premier ministre en 2007 le revenu du ménage Fillon est devenu plus confortable

              http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1059791-le-salaire-des-politiques-et-des-elus/1059796-premier-ministre

              faudrait peut-être définir une grille de rémunération des collaborateurs de députés, de sénateurs pour assainir la république ...


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 janvier 2017 11:00

                @njama
                Chronique du pot aux roses.
                Travail conjugal façon Fillon ou revenu universel façon Hamon : la France innove.

                Merci pour ce lien.
                En voici un autre :http://www.atlantico.fr/rdv/chroniques-pot-aux-roses/travail-conjugal-fillon-ou-revenu-universel-facon-hamon-france-innove-2945510.html/page/0/2

                Ce genre d’événement devrait être traité avec la plus grande de célérité et la plus grande transparence qui soient, précisément pour enrayer la lessiveuse politique qui lave plus blanc et dont le but est, quoiqu’il en soit, de faire le maximum pour que rien ne puisse entraver la marche vers le succès du « candidat naturel de la Droite ».

                Si le Parquet national financier a bougé et immédiatement réagi, la raison tient au fait qu’il s’agit de fonds publics.

                Il ne doit pas être très compliqué de justifier d’un travail effectif, aussi bien en tant qu’assistante parlementaire que collaboratrice littéraire d’une revue.

                cf. à ce propos les réactions de M.Crépu, ancien directeur de la rédaction de La Revue des Deux Mondes comme celle des véritables attachés parlementaires :

                http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/01/25/emploi-de-penelope-fillon-pourquoi-le-parquet-ouvre-une-enquete_1543935

                http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170126.OBS4359/affaire-penelope-fillon-michel-crepu-j-ai-decouvert-comme-vous-l-existence-de-son-poste.html

                Tout va donc être fait pour « sauver le soldat Fillon » et je ne serais pas outre mesure surpris - si tel est le cas - que l’on se réfugie derrière l’argument tiré de la prescription des faits constitutifs des infractions pour tenter de fermer le ban.

                Un autre missile - probablement déjà en mode croisière - devrait donc en toute logique tomber dans le jardin de M. Macron.


              • jmdest62 jmdest62 26 janvier 2017 11:15

                @Renaud Bouchard
                « Un autre missile - probablement déjà en mode croisière - devrait donc en toute logique tomber dans le jardin de M. Macron. »
                et on dirait que Manu «  t’as vu mon costard » Macron a senti le vent du boulet. ==> c’est ici
                @+


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 janvier 2017 20:14

                @njama
                25% des élus emploient des attachés parlementaires, souvent de leur famille, mais aucun contrôle n’est prévu sur la réalité de l’activité.

                C’est une pierre dans le jardin de tous ceux qui crachent sur les fonctionnaires, eux au moins ont une hiérarchie, des missions et des inspections. Ce qui n’est pas le cas des attachés parlementaires. 



              • Jean Pierre 26 janvier 2017 10:47

                « Alors parce que c’est mon épouse, elle n’aurai pas le droit de travailler ? ».

                Curieuse réponse de Fillon. Personne ne lui fait le reproche d’avoir travailler. C’et exactement l’inverse. La loi peux la sanctionner pour avoir été rémunérée sans avoir travaillé.
                Visiblement les informations du Canard Enchaîné ont pris de court Fillon et son entourage qui multiplient les arguments approximatifs ou contradictoires.

                • amiaplacidus amiaplacidus 26 janvier 2017 11:05

                  @Jean Pierre

                  Je conseille à Fillon, s’il devait avoir, le cas échéant, quelques soucis politico-judiciaires en rapport avec en emploi fictif, de prendre contact avec Juppé, ce dernier connaît des adresses pour aller enseigner quelque temps au Québec.

                  À noter que Juppé, avait, à ma connaissance, essentiellement payé pour un autre et au bénéfice de sa formation politique.
                  Au contraire, si les faits devaient être établis, il semble que Fillon serait pratiquement un bénéficiaire direct.


                • njama njama 26 janvier 2017 11:16

                  L’indépendance du Canard n’est pas en cause dans cette période pré-électorale, car chaque fois qu’il eut il tape du bec aussi bien à droite qu’à gauche ...

                  on va se l’arracher dans les kiosques cette semaine smiley
                  et même peut-être dans les semaines suivantes, le début d’une saga ?
                  the Pénélopegate, les RTT de Pénélope, ... 


                • ENZOLIGARK 26 janvier 2017 11:22

                  @njama ... , Aloha * ... , ... ca va etre juste l ’ apero pour tous ces fumiers ripoublicrates ... . ... AFF ISS ...



                • Etbendidon 26 janvier 2017 10:58

                  TROP DROLE CETTE AFFAIRE
                  et le plus drolastique c’est que le numéro de février de la revue des deux mondes titre en première de couverture : DE QUOI FILLON EST-IL LE NOM ?
                  En kiosques depuis le 19 janvier ?????
                  Quelle promo !
                   smiley
                  Note : on peut meme aller sur le site www.revuedesdeuxmondes.fr et faire des commentaires en plus mais je doute que la modération laisse passer ?
                   smiley


                  • njama njama 26 janvier 2017 11:43

                    @Etbendidon
                    très drôle
                    l’Édito du 16 janvier 2017 « Le PS en phase terminale ? » (Édito pro-Valls « Manuel Valls est objectivement le seul qui puisse encore limiter la casse et empêcher l’hémorragie finale » )

                    la Revue des Deux Mondes ne se doutait pas que Fillon allait recevoir un SCUD ...
                     
                    Le LR en phase terminale ?


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 janvier 2017 12:08


                    @Etbendidon

                    "De quoi François Fillon est-il le nom ? Aussi loin que remonte ma mémoire, j’ai toujours connu un Fillon bon vivant, gaulliste, provincial, catholique, cérébral, qui quittait parfois son ironie naturelle pour céder à sa pente mélancolique et qui s’intéressait à toutes sortes de choses, sauf à la politique politicienne..."

                    Ah, le saint homme !

                    C’est ici : http://rddm.revuedesdeuxmondes.fr/archive/article.php?code=73619

                    ps. La Revue des Deux Mondes est une revue de grande qualité.


                  • Buzzcocks 26 janvier 2017 11:15

                    La période où elle « bossait » pour le suppléant de Fillon alors premier ministre est encore plus écœurante. En tant que femme de, la loi prévoit que le salaire de l’attaché ne peut dépasser la moitié de l’enveloppe allouée à rémunérer les collabs du député. 
                    Une fois premier ministre, Pénélope se retrouve attachée du suppléant de Fillon, elle n’est donc plus la femme du député et là, c’est l’orgie.... elle siphonne la quasi totalité de l’enveloppe allouée.

                    Du coup, les vrais attachés parlementaires de ce député, se retrouvent comme par hasard payés en cumulant d’autres fonctions auprès de certains ministères. Eux aussi, on peut penser qu’ils avaient des emplois fictifs dans ces ministères.


                    • ZenZoe ZenZoe 26 janvier 2017 17:30

                      @Buzzcocks
                      La loi limitant le salaire date de 2013 (ainsi que celle demandant de fournir les noms des collaborateurs). Comme par hasard, c’est pile poil à cette période que les versements à Mme Fillon ont cessé.


                    • ENZOLIGARK 26 janvier 2017 11:27

                      Selon vous , la justice ( AhAhAh ... ) gOOOloise va t elle enqueter aussi vite que pour la condamnation du jeune breton pour la BAFFE a l ’ autre rouille ! ? ... . ... AFF ISS ...


                      • Buzzcocks 26 janvier 2017 11:42

                        Un autre emploi surement fictif, l’assemblée nationale est dotée d’un déontologue

                        http://www.assemblee-nationale.fr/qui/deontologue-role.asp

                        Le mec devrait faire un stage au Canard pour savoir comment enquêter !


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 janvier 2017 12:02

                          @Buzzcocks

                          « Un autre emploi surement fictif, l’assemblée nationale est dotée d’un déontologue »

                          http://www.assemblee-nationale.fr/qui/deontologue-role.asp

                          L’intéressé devrait effectivement faire un stage au Canard pour savoir comment enquêter !

                          Merci pour cette information rassurante, tant il est vrai que ma main gauche ignore ce que fait ma main droite, tout comme il est vrai qu’une rémunération à 500 000 euros passe totalement inaperçue dans un couple.

                          Mondo cane !


                        • njama njama 26 janvier 2017 12:26

                          @Renaud Bouchard
                          pensez-vous que les époux Fillon feraient des déclarations fiscales séparées ?

                          Si Pénélope a travaillé, Wikipedia ferait bien de mettre sa fiche à jour :
                          Carrière et engagement politique

                          Avocate de formation, elle n’a cependant jamais exercé ce métier et s’est principalement consacrée à sa famille tout en encourageant, dans l’ombre, la carrière politique de son mari.

                          Elle est élue en 2014 conseillère municipale de Solesmes (Sarthe).

                          En 2016, durant la campagne pour la primaire présidentielle de droite, elle s’engage au côté de son mari, notamment comme marraine du mouvement « Les Femmes avec Fillon », destiné à promouvoir les propositions de François Fillon en faveur des droits des femmes


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 janvier 2017 14:05

                          @njama
                          « Pensez-vous que les époux Fillon feraient des déclarations fiscales séparées ? », demandez-vous
                          .
                          Je l’ignore.

                          J’imagine bien que tous ces revenus font l’objet d’une déclaration comme le fait tout un chacun, ce qui est facile à vérifier.

                          La vraie question est ailleurs : le travail accompli est-il ou non fictif ?

                          On souhaite vivement pour l’intéressée (que l’on n’entend pas beaucoup) qu’il ne s’agisse pas de la réédition d’un procédé à la Tiberi, (avec rapport « bidon » sur la Francophonie destiné à masquer un emploi fictif) ou encore de ces activités impalpables, invérifiables et difficiles à quantifier du style « relations publiques ».

                          Wait & See. Keep cool & Carry on.


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 26 janvier 2017 14:20


                          Aux lecteurs.
                          Veuillez lire attentivement ce qyui suit :

                          Bruno Retailleau était l’invité d’Europe 1.

                          http://www.lemainelibre.fr/actualite/affaire-fillon-un-deplacement-dans-la-journee-au-bureau-du-procureur-26-01-2017-180465

                          "Le président de la région des Pays de la Loire (Les Républicains) et coordinateur de la campagne de François Fillon, répondait aux questions de Thomas Sotto.

                          Sur le rôle de Penelope Fillon, Bruno Retailleau explique qu’elle avait « un rôle de conseillère, de petite main », et affirme disposer de « nombreux témoignages de Sarthois qui s’adressaient à elle directement ».

                          (Note : de ma part une « petite main » grande ouverte)

                          Bruno Retailleau a (ensuite) annoncé que l’avocat de François Fillon allait « dans la journée se déplacer [au bureau du procureur] avec un certain nombre de pièces ». « Nous donnerons très vite à la justice l’ensemble des éléments ».

                          Le président de la Région est formel : « Cette affaire fera pschitt ».

                          (Note : cela rappelle quelque chose de connu)

                          Et sur le fait de confier un poste d’assistant parlementaire à un membre de sa famille, ce qui est parfaitement légal, Bruno Retailleau précise que « c’est une pratique qui concerne une centaine de parlementaires » parce qu’« à un moment donné, on n’arrive plus à distinguer, c’est un problème d’ailleurs, la vie privée, la vie publique, le travail, le repos ».

                          Parce qu’« à un moment donné, on n’arrive plus à distinguer, c’est un problème d’ailleurs, la vie privée, la vie publique, le travail, le repos ».

                          Vous avez bien lu.

                          L’intéressé aurait dû compléter sa phrase de la manière suivante :

                          Tout se brouille, on n’arrive plus non plus à distinguer l’argent public de l’argent privé.

                          Je propose deux choses :

                          -Les élections « primaires » qui ont été organisées ne valent plus rien.Un tel discrédit interdit en tout état de cause à M. Fillon de se présenter au suffrage des citoyens.L’incertitude demeurera, quoiqu’il en soit, et il est exclu qu’une élection vienne tout effacer. Je ne l’accepte pas.

                          -Voici en revanche un véritable programme, dont je vous invite à prendre connaissance :

                          http://renaudbouchard.canalblog.com/


                          • njama njama 26 janvier 2017 15:19

                            @Renaud Bouchard

                            Mr Fillon est un homme qui mène grand train ce qui ne passait pas inaperçu

                            François Fillon et son train de vie à Matignon de 2007 à 2012
                            par menou69
                            vendredi 25 novembre 2016
                            http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/francois-fillon-et-son-train-de-186787

                            quelques liens vers d’anciennes révélations du Canard en bas de l’article :
                            Les week-ends dans la Sarthe de François Fillon : un Falcon 7X, des voitures officielles et un coût estimé à 1,3 million d’euros par an
                            Enquête · 2 déc. 2011
                            http://www.politique.net/2011120201-avion-fillon-week-end-1-million.htm


                          • ENZOLIGARK 26 janvier 2017 14:32

                            ... l ’ avocat de Fuyons peut meme battre le record du grand jamaicain ... , ... la nouvelle est partie depuis cette nuit en direction de tous les pays du globe et dans toute les langues ... . ... Ca va aider a distinguer un brin de clarte au RPRUMPSS gOOOlois ... . ... AFF ISS ...


                            • njama njama 26 janvier 2017 15:34

                              Les élections ressemblent de plus à l’émission TV Koh-Lanta, réussir les castings d’abord pour être sélectionné, puis l’équipe des « rouges » celle des « jaunes » qui s’opposent, les alliances, les trahisons, les immunités, les éliminations stratégiques de bons pour préserver ses chances de gagner, les révélations indiscrètes, les votes, les réunifications ...
                               smiley


                              • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 janvier 2017 18:00

                                @njama
                                Fin d’Odysée pour Ulysse qui risque de filer du mauvais coton ?


                              • njama njama 26 janvier 2017 22:01

                                @Abdelkarim Chankou

                                faut dire que la quenouille de Pénélope en a pris un sacré coup ... de bec de Canard ...


                              • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 2017 15:57

                                Le bon Chrétien pille les troncs de l’état .... Ha oui c’est un « raie pus blicain » a se demander s’il n’a pas été élevé au jus de Socialiste pour se foutre de notre gueule a ce point ....

                                Tatie Merkel va le sermonner , c’est pas grave de piquer de l’oseille mais faut t’il savoir le faire discrètement et pas comme un égoutier dans un magasin de lingerie fine , Juppé et Sarko on du s’en pisser plein le froc de le voire se faire gauler ....

                                • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 2017 16:00
                                  Détournement de fonds publics..... On peut accuser tous les politiques de détournement de fonds public rien que sur le fait de percevoir des salaires mirobolants qui n’est que de l’argent de poche et la retraite qui va avec ....

                                  • izarn izarn 26 janvier 2017 18:56

                                    La problème c’est que les parlementaires ont le droit de faire ce qu’ils veulent de leur fric.
                                    Alors que Madame se présente pas au boulot....Hein ?
                                    Elle bosse chez elle,et alors ?
                                    Enquète préliiminaire de mon cul...Et l’enquète préliminaire tu l’avais fait sur Cahuzac à l’époque, connard ? Et la cassette Méry « abracadabrantesque » ? Pourtant t’as voté Chirac contre Le Pen, non ?
                                    C’est qui les mecs qui votent cet argent aux députés ?
                                    Moi aussi j’aurais fais ça....Je suis d’’accord avec Fillon.
                                    Comme disais Mick Jagger :
                                    « On me donne de l’argent, je le prends »
                                    Votre moralisme de mes deux mettez le vous la trou fillon !
                                     smiley


                                    • air pur air pur 26 janvier 2017 19:14

                                      Avec les trois finalistes des primaires de la droite on a quand même une belle brochette, Sarko un ancien président avec tout un tas de casseroles, Juppé, ancien premier Ministre, condamné pour emplois fictifs à de la prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité, Fillon, ancien premier Ministre qui semble prendre le même chemin que les deux autres, bravo bel exemple, cela donne envie de voter.


                                      • egos 26 janvier 2017 19:23

                                        « Alors parce que c’est mon épouse, elle n’aurait pas le droit de travailler ? »

                                        Les coïncidences ne manquent jamais de surprendre tant elles sont inattendues et rétrospectivement prévisibles à la lumière de faits regroupés.
                                        J Dray, à l’époque de ses chroniques judiciaires ou peu après s’insurgeait au micro d’une radio du mauvais sort réservé à la candidature de Jean fils de Nicolas, à peu près en ces terme « c’est un peu injuste parce s’appeler sarkozy lui interdirait de postuler à la tête de l’Epad »
                                        Chacun jugera de la pertinence et de la profondeur du plaidoyer.
                                        Le député de l’Essonne lui aussi soumis à une enquête préliminaire (une novation opportune en ces temps troublés) diligentée par la section financière du Parquet de Paris, le dossier fut confié au juge Marin, la conclusion et le verdict sont connus du public.
                                        La Justice sait parfois faire preuve d’une démence troublante.
                                        Sarkozy, Fillon, enquête préliminaire, jeux d’influence, activités fictives, alibis bancals, argent public.
                                        Usual business en « la patrie des droits de l’homme » dixit un François qui valait bien tous les autres.
                                        Les coîncidences, lorsqu’elles s’avèrent par trop fréquentes conduisent invariablement l’électeur à établir des corrélations, ces dernières à de la suspicion puis des accusations.
                                        A vous et à nous de juger, du moins le temps d’une élection.

                                        • BA 26 janvier 2017 19:47

                                          Penelope Fillon gagnait 5000 euros par mois, payés par « La Revue des deux mondes ».


                                          Elle a été salariée par « La Revue des deux mondes » pendant 20 mois. Elle a donc gagné un total de 100 000 euros.


                                          Quel travail a-t-elle fait pendant ces 20 mois ?


                                          Réponse :


                                          Les preuves concrètes du travail effectué par Madame Fillon ne peuvent pour l’instant se résumer qu’à deux notes de lecture, publiées en septembre et octobre 2012 à la toute fin de la revue, sous le pseudonyme « Pauline Camille ».


                                          Ces notes, les voici : la première fait 2.500 signes, s’étale sur deux colonnes et concerne un ouvrage du romancier Lucien Azay, récompensé par le prix de La Revue des deux mondes en 2012.


                                          La seconde, publiée le mois suivant, est encore plus courte : moins de 1.000 signes consacrés à l’essayiste William Marx, lui aussi sélectionné à l’occasion du même prix.


                                          Visuellement, cela donne ça :


                                          http://www.marianne.net/voici-les-2-notes-100000eu-penelope-fillon-revue-deux-mondes-100249455.html



                                          • baldis30 26 janvier 2017 20:32

                                            j’attends une réaction de l’étranger et plus précisément de Roberto Saviano et de l’hebdomadaire où il tient une rubrique ...

                                            Après Sodome et Gomorrhe, les délices de Capoue ?



                                            • baldis30 27 janvier 2017 14:28

                                              @Fifi Brind_acier
                                              bonjour,

                                              « ils n’en mourraient pas tous mais tous étaient frappés »

                                              les coups pleuvront ... par bulletins de votes interposés.... 

                                              Quelles que soient les conclusions de l’enquête préliminaire les retombées seront les mêmes :

                                              - si les faits sont prouvés en démêlant l’écheveau des intrigues ( comme le faisait jadis la femme d’Ulysse...) la sanction sera dans les urnes,

                                              - si les faits aboutissaient à un non-lieu ce sera la sanction de l’opinion publique au titre du fait qu’il n’y a pas de fumée sans feu ....


                                            • zygzornifle zygzornifle 27 janvier 2017 08:56

                                              Haaaa quel beau couple, Fillon c’est notre Fantomas et Pénélope c’est la Belphégor (belle fée gore) le fantôme , tout le monde la connait on en parle mais personne ne l’a jamais vue ...... Il faut faire intervenir SOS Fantômes pour s’en débarrasser ....


                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 janvier 2017 09:41

                                                @zygzornifle

                                                Il va falloir utiliser un aspirateur très puissant : un Poltergeist 5000, par exemple.
                                                 
                                                Bravo pour la comparaison avec Fantômas et Belphégor.

                                                Une Lady Holwin semble donc hanter, non plus les couloirs du Louvre, mais ceux de l’Assemblée Nationale...

                                                Quelques personnes auraient vu glisser une ombre.

                                                On n’en sait pas plus, pour le moment.

                                                Quelles seront les conclusions de l’enquête ?

                                                Qui sera le Commissaire Ménardier qui saura lever le voile sur cette ténébreuse affaire ?

                                                Ah ! Chers Lecteurs ! Comme tout cela est...désolant !


                                              • Trelawney Trelawney 27 janvier 2017 10:12

                                                @Renaud Bouchard
                                                Est-ce que Belphégor était un emploi fictif du ministère de la culture ? personne n’a vraiment enquété


                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 janvier 2017 10:55

                                                @Trelawney

                                                « Est-ce que Belphégor était un emploi fictif du ministère de la culture ? Personne n’a vraiment enquêté ».

                                                A première vue il existe encore des endroits qui ressemblent à des morceaux de fromage dont les trous sont capitonnés de velours.

                                                Pour être plus précis il se trouve que la Cour des Comptes elle-même a débusqué, comme elle l’explique dans son rapport publié en 2015, un nid de fantômes, une grosse famille de Belphégor(s) payés à ne rien faire.

                                                Ne vous étranglez pas d’indignation et lisez plutôt ci-après :

                                                http://24heuresactu.com/2015/02/24/culture-le-personnel-dun-musee-ferme-paye-pendant-7-ans/

                                                La Cour des Comptes vient de nous apprendre que le ministère de la Culture a payé pendant 7 ans une centaine d’employés d’un musée qui était fermé… Montant de la lâcheté et du clientélisme socio-cul : plus de 23 millions d’euros !


                                              • baldis30 27 janvier 2017 14:29

                                                @Trelawney
                                                bonsoir,

                                                il y aurait eu des emplois fictifs au ministère de la Culture ?


                                              • Trelawney Trelawney 27 janvier 2017 15:44

                                                @baldis30
                                                Rocla dirait que pour un fonctionnaire, la notion « d’emploi fictif » est quand même un peu abstraite


                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 janvier 2017 17:00

                                                @Trelawney
                                                « Rocla dirait que pour un fonctionnaire, la notion « d’emploi fictif » est quand même un peu abstraite. »

                                                Pas du tout. On a bien vu un président exercer un emploi fictif.


                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 janvier 2017 09:23


                                                A tous les lecteurs et commentateurs que je lis très attentivement et que je remercie de leurs interventions :

                                                Ces élections dites « primaires » auront au moins eu le mérite d’exposer les turpitudes et failles d’un candidat dont on imagine aisément qu’une fois élu il aurait été à l’abri.Les commentateurs et l’opinion générale ne se sont pas mépris sur l’analyse des faits comme sur les actions et le profil de la vedette du moment.

                                                On imagine naturellement que tout sera fait pour « sauver le soldat Fillon » et qu’après une « enquête » l’affaire sera classée, élections obligent.

                                                Les « explications » publiques fournies ne sont pas très convaincantes pour une opinion à qui « on ne la fait pas ». Il n’y a rien de surprenant dans le fait que cette même opinion s’étonne à juste titre de l’anomalie relevée entre des rémunérations plus qu’importantes qui, effectuées sur fonds publics comme sur fonds privés, ne semblent pas pour le moment avoir trouvé la preuve de leur juste contrepartie sous la forme d’un travail effectif, n’en déplaise à M. Fillon.

                                                On parle ici principalement de fonds publics qui s’inscrivent dans une fonction parlementaire spécifique et non d’un bulletin gagnant de la Française des Jeux.

                                                On s’étonnera donc encore du zèle déployé par l’intéressé pour voler au secours de son épouse que l’on aimerait voir se défendre elle-même. L’image d’un couple qui a tout de Fantômas (Fillon) volant au secours de Belphégor (Pénélope) est décidément parfaite.Bravo Zygornifle !

                                                Pour autant, comme pour un plat dont la cuisson est ratée, la destination obligée de ce candidat carbonisé par sa propre faute, indigne de prétendre exercer la magistrature suprême avec le bas des pantalons mouillé est simple : la poubelle.

                                                Comme l’écrit encore justement l’un d’entre-vous (Air Pur) :"Avec les trois finalistes des primaires de la droite on a quand même une belle brochette :

                                                - Sarko un ancien président avec tout un tas de casseroles

                                                -Juppé, ancien premier Ministre, condamné pour emplois fictifs à de la prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité,

                                                - Fillon, ancien premier Ministre qui semble prendre le même chemin que les deux autres.

                                                Bravo ! Bel exemple, cela donne envie de voter."

                                                Certes, mais il faut voter, bien évidemment. On peut même s’intéresser à d’autres propositions :

                                                http://renaudbouchard.canalblog.com/

                                                Chacun sait désormais ce qu’il doit faire et surtout ne pas faire.pour l’élection prochaine.

                                                Le reste n’est que bruit de fond et parasitage.

                                                Renaud Bouchard


                                                • Trelawney Trelawney 27 janvier 2017 10:00

                                                  @Renaud Bouchard
                                                  On imagine naturellement que tout sera fait pour « sauver le soldat Fillon » et qu’après une « enquête » l’affaire sera classée, élections obligent.

                                                  Pour cela il faut chercher à savoir qui est l’instigateur de cette attaque. parce que si ça vient du FN, ils vont chercher à classer le truc. Mais c’est peu probable que le Fn se risquerait à lancer des affaires pareilles
                                                  A mon avis ça doit venir du LR et donc ça n’est pas prét de s’éteindre. Allez je vais aller de ma petite supposition (je n’ai pas de preuve mais une « intime conviction »). Qui, dans le camp LR est grande spécialiste des coups tordus, en veut terriblement à Fillon et a conserver suffisamment de contact à la magistrature pour lancer trés vite une enquête judiciaire ? Regardez du coté de Daty étrangement silencieuse

                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 janvier 2017 11:08

                                                  @Trelawney

                                                  Cui bono ?
                                                  Eternelle question !

                                                  "Qui, dans le camp LR est grande spécialiste des coups tordus, en veut terriblement à Fillon et a conservé suffisamment de contacts à la magistrature pour lancer trés vite une enquête judiciaire ? Regardez du coté de Daty étrangement silencieuse« .

                                                  Pourquoi pas ? Hypothèse intéressante.

                                                  On peut aussi regarder du côté de Bercy, avec la possibilité (que ni vous ni mois n’avons) de mettre la main sur les fiches de paie de Mme Fillon.

                                                  Il est difficile d’imputer quelque agissement que ce soit à quelqu’un de précis. Il n’en demeure pas moins que quelque chose a bien bougé dans l’ombre. Je m’étonne simplement que quelqu’un rompu à l’action politique - ou supposé l’être - sachant que lorsque l’on monte sur un ring on s’expose à prendre des coups comme à en donner, ait à ce point manqué de professionnalisme en ne prenant pas l’élémentaire précaution, voici des années - de ne jamais mêler vie privée et vie professionnelle en un mélange chimiquement et politiquement potentiellement instable.

                                                  La réalité est que tous ces gens qui font profession de politique , parce qu’ils sont économiquement faibles, tout comme les partis dont ils se réclament pour exister et qui en sont réduits à des expédients ou des malversations (budgets de campagne explosés, recours à des »partis-chapelles" pour trouver des financements extérieurs etc.), vivent sur les fonds publics et se payent sur la bête.

                                                  Il n’y a donc rien de surprenant à ce qu’un jour les fils se touchent et entrent en court-circuit. Tout disjoncte et c’est la panne !


                                                • baldis30 27 janvier 2017 14:36

                                                  @Renaud Bouchard
                                                  excellent article

                                                  mais pour rechercher d’où viennent les fuites il faut regarder dans toutes les directions,

                                                  - même dans son propre camp.. et les haines renfermées y sont nombreuses. Donc s’expriment par personnes interposées ( rappel : la feuille d’impôts de Chaban-Delmas par exemple) !

                                                  - le camp d’en face ? pour équilibrer l’affaire Cahuzac ou les affaires marseillaises ?

                                                  - un quidam .... obscur comptable et contribuable ?


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 janvier 2017 16:57

                                                  @baldis30
                                                  Plus simple, plus vénéneux, plus jaloux, plus dépité, plus vengeur, target locked.Fire & forget.


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 janvier 2017 11:40

                                                  Aux lecteurs :

                                                  Juin 2012, M. Fillon dépose au tribunal de commerce de Paris les statuts de la société « 2F Conseil », qui lui permet de proposer ses services de conseil à « Tout État et [...] tout organisme international, européen, national, étatique, régional, départemental, municipal ou local, français ou non. La société est créée 11 jours avant son élection en tant que député de Paris, ce qui lui permet d’éviter l’interdiction faite aux députés de commencer une fonction de conseil pendant leur mandat.

                                                  Novembre 2016, Le Canard enchaîné révèle que cette activité de conseil a rapporté à François Fillon plus de 600 000 euros de salaire net entre 2012 et 2015, soit près de 18 000 euros par mois. François Fillon déclare à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique pour cette activité de consultant un salaire de 70 000 euros en 2012 et 142 500 euros en 2013. (note : comparé aux chiffres du Canard, il y aurait donc une fraude fiscale massive !) L’équipe de campagne du candidat refuse d’apporter des précisions sur la nature des clients de 2F Conseil et les éventuels conflits d’intérêt qui pourraient en découler. https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Fillon

                                                  cf. aussi le très bon billet de Régis de Castelnau sur Causeur :

                                                  Pénélope Gate : on est mal, on est mal ! Une analyse juridique de l’affaire
                                                  http://www.causeur.fr/francois-penelope-fillon-sarkozy-macron-42378.html

                                                  • Crab2 27 janvier 2017 14:38

                                                    Pénélope, depuis l’antiquité, n’a toujours pas compris que seules les femmes infidèles méritent d’être aimées des hommes ou de toutes les personnes de bonne volonté


                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 27 janvier 2017 16:37


                                                      Aux Lecteurs.

                                                      De l’identité politique effondrée au naufrage électoral.
                                                      Rien n’est simple et tout se complique...

                                                      Comment comprendre que dans une « opération vérité » comme celle-ci, sans doute préparée avec soin, M. Fillon déclare de manière erronée sinon imprudente :

                                                      « Et je vais même vous dire quelque chose que vous ne savez pas, c’est que lorsque j’étais sénateur, il m’est arrivé de rémunérer, pour des missions précises, deux de mes enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétences »...alors que M. F. Fillon ne peut sérieusement ignorer qu’à l’époque dont il parle, c’est-à-dire quand il était sénateur entre 2005 et 2007, ses enfants n’étaient pas encore avocats.

                                                      Amnésie ou confusion, l’émotion, probablement...

                                                      http://www.marianne.net/fillon-confesse-avoir-remunere-ses-enfants-avocats-qui-ne-etaient-pas-100249530.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1485526186

                                                      La seule chose qui empêcherait M. Fillon d’être candidat serait sa mise en examen.

                                                      Banco ! Il y a des vœux qui méritent d’être exaucés, à moins que, pour tenir un tel propos, il faille être particulièrement assuré que cette mise en examen ne se produira pas....

                                                      Indéniablement, affaire classée ou pas, mise en examen ou pas, la crise est ouverte et invalide toute candidature.

                                                      http://www.marianne.net/voila-ce-que-faisait-penelope-fillon-assemblee-dixit-francois-fillon-100249459.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès