• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > L’Islam Rouge

L’Islam Rouge

Le monde est fou ! Les provocateurs islamophobes en mal de notoriété ou de fortune rejoignent dans l'irresponsabilité les terroristes islamistes pour une alliance objective, celle de déstabiliser un monde déjà complexe qui aurait pu dans sa déshérence se passer de leur parti pris. Au milieu du brasier de la haine, on ne distingue plus ni l’huile ni le feu.

Mardi soir, j’avais entendu la fin d’une interview du patron du magazine satirique "Charlie Hebdo" à qui on demandait très sérieusement s’il avait demandé l’appui et la protection de forces de police pour la nuit. Je n’avais pas vraiment compris les choses mais c’est un peu plus tard que j’ai appris que la revue avait décidé de publier de nouvelles caricatures insultantes de Mahomet.

Ce mercredi 19 septembre 2012, une dépêche matinale est venue m’apprendre que toutes les ambassades françaises sont mises en alerte à cause de cette pitoyable publication. Sur France Info le matin, le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius expliquait ainsi doctement : « J’ai évidemment envoyé des instructions pour que dans tous les pays où cela peut poser des problèmes, on prenne des précautions de sécurité particulières. ».

Et Laurent Fabius n’a pas tort de s’alarmer ainsi sur l’intégrité physique de nos ressortissants : l’ambassadeur américain en Libye Christopher Stevens (52 ans) le 11 septembre 2012 et six autres Américains au moins (trois en Libye, un au Yémen, deux en Afghanistan) ont perdu leur vie au cours d’attentats islamistes. Si en Libye, il est fort probable que ce fût une opération antiaméricaine préméditée de longue date (pour la date anniversaire du 11 septembre 2001), il est clair que le "monde musulman" a très mal réagi contre la diffusion sur Internet (dès le 2 juillet 2012 !) d’un film ouvertement provocateur, "Innocence of Muslims", très médiocrement réalisé par un citoyen américain (de religion copte) habitant près de Los Angeles (actuellement écouté par la police et déjà condamné pour fraude bancaire), employant des acteurs de films porno pour affirmer que Mahomet serait homosexuel et pédophile.

Des troubles et des violences à cause de ce film ont été observés dans de nombreux pays, en Égypte, en Tunisie, en Afghanistan, en Libye, au Yémen, au Liban, au Maroc, en Indonésie, en Algérie, au Pakistan, en Inde, au Soudan, et aussi en France et en Belgique, même en Australie, et ont entraîné la mort d’au moins treize autres personnes (en plus des sept Américains déjà cités).

Dans quel monde vit-on ?! Ce film est particulièrement mauvais, tant sur la forme que sur le fond, n’apporte rien aux débats sur la religion, est même contreproductif (ne convainc que les convaincus et renforce la position des islamistes durs) et ne fait qu’attiser la haine réciproque et la violence. Tout comme ces caricatures dans "Charlie Hebdo" qui sont plutôt peu subtiles, puériles, bêtes et méchantes et ne sont que le résultat, pour se soulager, d’une provocation plutôt narcissique.

yartiIslamRouge02

Mais face à ces pitoyables tentatives d’art et de culture, réagir avant autant d’excès contre la bêtise humaine m’apparaît d’autant plus stupide et condamnable que ça a déjà coûté des vies humaines. Pour plusieurs raisons : d’une part, pourquoi réagir contre les Américains, contre le gouvernement américain alors qu’il ne s’agit que de l’initiative d’un seul Américain ? Depuis quand un gouvernement est-il obligé d’assumer toutes les bêtises d’expression de ses compatriotes ? D’autre part, la violence n’a jamais rien apporté et il est possible que ces provocations antimusulmanes ne soient que des prétextes à des déstabilisations à enjeu bien plus grand.

Je suis heureux que le gouvernement français ait interdit la prochaine manifestation annoncée des islamistes au Trocadéro (interdiction confirmée par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault lui-même) comme je me réjouis de sa fermeté dans la précédente manifestation qui n’avait pas été autorisée par absence de demande.

Mais je me pose des questions sur l’intelligence des provocateurs de pacotille qui n’ont pas compris que leur ego, éventuellement leur portefeuille (la provocation fait vendre), ne valent rien par rapport aux nombreuses vies humaines qui sont, par leur seule faute, en danger à travers le monde.

Je me réjouis donc de la précaution dictée par Laurent Fabius, mais j’irais bien plus loin à la place du gouvernement : j’interdirais la publication de ces provocations de "Charlie Hebdo", non pas parce que je suis contre tout humour ou toute critique contre l’islam, même nulle, mais parce qu’il est désormais prouvé qu’elles engendrent de sérieux troubles à l’ordre public et que des hommes risquent d’être (bêtement) tuées à cause de ces caprices de potaches.

Là, je pointe évidemment l’étape cruciale du débat : quand deux libertés fondamentale se télescopent. Il y a la liberté d’expression qui est l’un des éléments majeurs d’une démocratie, mais il y a aussi la liberté du culte et les musulmans, comme tous les autres (chrétiens, juifs, agnostiques, athées, rien-du-tout) ont le droit au respect. Tout comme manifester avec violence, blesser, tuer, n’est pas acceptable quelle qu’en soit la raison.

Heureusement, les islamistes extrémistes ne sont qu'une minorité et ne sont pas la plus grande majorité des mulsulmans. Mais aujourd’hui, dans le monde, ce sont les ultras qui gagnent des places. C’est le Likoud de Netanyahou et le Hamas qui sont gagnants chez eux. Ce sont les faucons et vouloir la paix serait un signe de faiblesse (de même calibre que : "elle est moins grosse que la tienne" ; aparté : ces provocations sont rarement le fait de femmes). Même Mitt Romney, pourtant considéré comme un candidat républicain modéré, s’y est mis.

Jamais la paix ne gagnera avec autant de provocations de part et d’autre du monde et aussi peu de pardon. Faut-il pour autant bâillonner ceux qui veulent critiquer les religions, en particulier l’islam ? Non, bien sûr, d’autant plus que c’est dans la critique qu’il y a construction et amélioration (la loi du 9 décembre 1905 le prouve en France).

Mais de grâce, messieurs les ultras de tout bord, arrêtez de provoquer, cessez d’insulter et respectez les autres ! En respectant les autres, vous respectez l’humanité, et en définitive, vous vous respectez vous-mêmes.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (19 septembre 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Islamophobie d’État ?
Mariage musulman annulé.
Un guerrier de la paix.
Pardonner.
L'équation islamiste = terroriste ?
Incompréhensions américaines.
10 ans après le 11 septembre.

yartiIslamRouge03

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.98/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Chiitedeservice subcommandante 20 septembre 2012 12:03

    Découverte Islam : islam pour les nuls


  • kemilein 20 septembre 2012 12:42

    comme qqun l’a déjà dit « faut vraiment être nul pour vouloir découvrir l’islam »
    en effet les religions s’adressent aux nuls, merci de le souligner


  • Traroth Traroth 20 septembre 2012 15:40

    @Teotl : mais toutes les religions font ça. Vouloir contrôler les étapes les plus importantes de la vie des fidèles, c’est le b.a-ba de l’endoctrinement !


    Carême, interdits alimentaires, ramadan, « tu ne cuiras pas l’agneau dans le lait de sa mère », mais aussi mariage, enterrement rituel, baptême (que ça soit à l’eau ou au sécateur)... tous rites sont un moyen de s’assurer que les fidèles ne peuvent pas échapper à l’orbite de la religion ou plutôt du clergé, s’il faut dire clairement les choses.

  • Traroth Traroth 20 septembre 2012 15:42

    « chevreau »* 


  • bernard29 bernard29 19 septembre 2012 16:19

    Vous savez on en fait des tonnes, mais de fait , les manifestations ne sont pas si fournies que cela dans les pays musulmans (intervention de Keppel à C dans l’air, de schneiderman et d’autres à « ce soir ou jamais ») . Ca fait du bruit surtout à cause des médias. (c’est vrai qu’il y a eu les morts de l’ambassade US et d’autres lors de manifestations) .

    Le « Charlie Hedbo » actuel est un ramassis de blagues de potaches. Je pense d’ailleurs que la plupart des dessinateurs de l’actuel Charlie Hedbo sont des « ex enfants de choeur » qui ont mal vieilli. Mais ils ont remarqué qu’ils peuvent en vivre. Ce sont des gamins irresponsables qui ne se rendent même pas compte que leurs « conneries », en raison de la nullité de nos grands médias qui les utilisent aussi, servent d’outils d’excitation à des voyous extremistes dégénérés.
     
    Charlie Hebdo n’a aucun intérêt, et la meilleure réponse à lui donner serait le silence médiatique. Il faut croire que ça plaît à notre microcosme (même sur AVOX, il y a déjà deux ou trois articles ce jour et 4 en modération). 


    • Henri Francillon Henri Francillon 20 septembre 2012 12:34

      Toujours agiter le peuple avant de s’en servir.
      Quand on sait que l’alliance « Américano-sioniste » est partenaire de guerre de l’alliance « Wahabito-salafiste », nul doute que les deux côtés sont, comme toujours, agités par les mêmes afin de pousser le peuple à s’entredéchirer.
      Et ces mêmes se moquent bien de la religion comme de la liberté d’expression, qui sont pour eux des armes des destruction massive.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 19 septembre 2012 16:48

      Si j’étais un leader d’opinion ayant quelque visibilité médiatique, j’inviterais tous les Modérés à se réunir ce prochain vendredi, puisque c’est l’islam qui est attaqué, place de la République, à Paris, ou dans toute autre ville, pour manifester que :
      1)
      nous ne considérons même pas ce film, tant il est de basse qualité, comme une provocation ou une insulte mais, tout simplement comme une imbécillité,
      2)
      les majorités des minorités modérées sont capables, ensemble, d’exprimer leur tolérance mutuelle dans le respect des valeurs de la République française.

      Modérés juifs, chrétiens, musulmans, libres-penseurs, et cætera, réunissez-vous nombreux ce vendredi 21 septembre à 14 heures ! ! !



        • epicure 19 septembre 2012 18:00

          "Là, je pointe évidemment l’étape cruciale du débat : quand deux libertés fondamentale se télescopent. Il y a la liberté d’expression qui est l’un des éléments majeurs d’une démocratie, mais il y a aussi la liberté du culte et les musulmans, comme tous les autres (chrétiens, juifs, agnostiques, athées, rien-du-tout) ont le droit au respect. « 

          en quoi la diffusion de caricatures empêche les musulmans de prier chez eux ou dans une mosquée ? en quoi cela les empêche de lire le coran ?
          Bref en quoi cela porte atteinte à leur liberté de culte ?

          En rien donc ta phrase n’a aucun sens.

          Si des incroyants arrivent à diffuser des caricatures irrespectueuses vis à vis d’une religion ou de certains croyants, c’est qu’en fait ils ne se sentent pas respectés par cette religion ou ces croyants. Les religions qui gênent pas on n’en par le pas.

          Le respect ça se mérite et ce doit être réciproque.

          Par exemple, il y a maintenant plus de bouddhistes déclarés que de juifs.
          mais on n’entend pas parler d’extrémistes bouddhistes, de censure bouddhiste vis à vis de ce qu’ils pourraient considérer comme offensant. en fait ils respectent la liberté des français qui ne sont pas bouddhistes, du coup il n’y a pas de caricatures contre les bouddhistes comme on peut en voir avec les juifs extrémistes par exemple ( comme sur la couverture de charlie hebso ).
          Et ce même si en tant qu’incroyant on peut considérer les croyances bouddhistes aussi ridicules que celles des monothéistes.

          Pour résumer et simplifier les bouddhistes en font pas chier les français, en retour les français ne les font pas chier, et donc ils sont respectés.

          On ne peut pas en dire autant avec les religions monothéistes, d’où les caricatures de Charlie hebdo à leur encontre.

          Sinon avec le raisonnement de l’article, il faut se plier à la loi du plus fort, du plus violent, et donc on n’est plus en démocratie. C’est à l’état de garantir la liberté d’expression, et combattre le »gauche" d’utiliser la violence pour montrer son intolérance très rance.


          • Rounga Roungalashinga 20 septembre 2012 10:32

            Le respect ça se mérite

            Ben non, ça ne se mérite pas. Par contre ça peut se perdre.

            Pour résumer et simplifier les bouddhistes en font pas chier les français, en retour les français ne les font pas chier, et donc ils sont respectés.

            Si vous aviez des millions de bouddhistes en France et que vous insultiez la dalaï-lama, il faudrait voir quelles réactions on aurait. On ne peut présager de rien.


          • pergolese 20 septembre 2012 10:41

            Pour le moment, on a aucune raison de le faire...Ce n’est pas le cas de l’Islam.


          • pergolese 20 septembre 2012 10:43

            Et le respect cela se mérite : et les trois religions « révélées » et leurs déclinaisons ne sont absolument pas respectables. Et on ne manque pas d’arguments pour le démontrer.


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 septembre 2012 13:44

            Bonjour,

            Et que faut-il faire, s’il vous plaît pour mériter le respect ?


          • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 15:04

            Moi pas faire chier toi. Toi faire chier moi.
            Toi faire chier 4 millions chez toi parce que toi voir barbus dans télé dans autres pays faire bêtises.
            Moi ennemi des islamistes. Toi mettre moi dans même paquet que ennemis.

            Article pas Bon car interdire conneries et caricatures pas bon. Mais auteur Bon car auteur partir bon sentiment et auteur appeler respect.
            Commentaire toi pas bon car commentaire toi basé sur faire chier. Merde pas bon.


          • pergolese 20 septembre 2012 15:26

            Je crains fort qu’il ne soit trop tard...


          • epicure 20 septembre 2012 16:55

            @Par MuslimADieu (xxx.xxx.xxx.210) 20 septembre 15:04

            toi faire chier moi alors que je n’ai pas parlé de toi dans l’article, ou alors c’est que tu considère comme un intégriste qui défend des dogmes musulmans qui ne sont pas respectables par les non musulmans, dans ce cas tu n’est pas un modéré.
            C’est toi qui t’y mets tout seul dans le camp de tes ennemis.

            Ah par contre un texte écrit avant que je sois né, et qui ne me respecte pas , je ne le respecte pas.
            C’est pour ça que les religion monothéistes ne peuvent pas être respectables, car leurs textes sacrés ont tendance à vilipender tous ceux qui n’adhèrent pas à leur religion de façon arbitraire.

            Après c’est à chaque musulman de se montrer respectable, et donc de ne pas se conduire comme un intégriste, ou apparenté, d’être capable de prendre de al distance avec certains dogmes. Les catholiques ( la grande majorité ) ont appris à le faire, il n’y a ps de raison que les musulmans soient incapables de le faire aussi.

            Un individu n’est pas la religion à laquelle il dit appartenir.


          • kaisersam 20 septembre 2012 17:39

            @Pergolese

            « Pour le moment, on a aucune raison de le faire...Ce n’est pas le cas de l’Islam. »

            quelles raisons y a t il a se foutre de la gueule des dogmes de l’Islam ?

            vas y développe...


          • kaisersam 20 septembre 2012 17:40

            @Epicure

            toi niveau de reflexion d’un bonobo

            toi sortir clichés sur la bouddhistes

            toi dois voir ce que bouddhistes faire quand au pouvoir au Tibet

            et toi dois voir ce que font bouddhistes en Birmanie aux communautés chretiennes et musulmanes

            vivre de clichés ne te rendra pas plus intelligent ni comparer des tomates avec des avions de chasse


          • kaisersam 20 septembre 2012 17:48

            @Epicure

            "Après c’est à chaque musulman de se montrer respectable, et donc de ne pas se conduire comme un intégriste, ou apparenté, d’être capable de prendre de al distance avec certains dogmes. Les catholiques ( la grande majorité ) ont appris à le faire, il n’y a ps de raison que les musulmans soient incapables de le faire aussi."

            se montrer respectable ? pourquoi faire ?

            et si j’ai envie de te dire que ton respect m’est aussi important que mon dernier caca ??? si j’ai envie de t’emmerder c’est ma liberté d’expression non ?

            on peut etre tres attaché au dogme sans etre intégriste : je n’aime pas trop qu’on insulte le prophete de l’Islam par exemple simplement par le fait que insulter gratuitement la croyance de personnes (car c’est gratuit il ne s’agit pas d’une replique) c’est insulter les personnes

            Personellement j’ignore ces insultes a mon sens le blaspheme n’existent pas : on n’atteint pas un prophete mort et personne ne peut rien contre Dieu

            mais la haine elle existe par contre

            insulte gratuitement n’importe qui sur ces parents tu t’en prendras une dans la plupart des cas  : donc tu conseillerais a ces gens de prendre du recul par rapport a leurs parents ??? de moins les aimer ??? de se distancier de leur famille ?

            Fondamentalement le prophete est un membre de la famille de chaque musulman si tu ne comprends pas cela je n’y peux rien

            Apres tu peux toujours revendiquer le droit de cracher a la gueule des autres mais ne viens pas parler d’integrisme car tu en es un


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 2012 18:19

            On a beau ne rien vouloir voir,ne rien vouloir entendre ,ne rien vouloir dire ,on finit tout de meme par sentir un mal au cul !


            • pergolese 20 septembre 2012 10:45

              Si on interdit des publications de ce genre, les extrêmistes auront gagné...


            • COVADONGA722 COVADONGA722 19 septembre 2012 19:19

              « ...j’interdirais la publication de ces provocations de »Charlie Hebdo",

              yep si on devais interdire tout ceux qui débitent des conneries il y a de fortes chances que nous ne discuterions pas de cet article


              Asinus


              • Yves Dornet 19 septembre 2012 21:01

                mahomet insulte l’humanité depuis trop longtemps maintenant. STOP !

                marre des disciples de ce taré.


                • Henri Francillon Henri Francillon 20 septembre 2012 12:40

                  Pour démontrer que leur religion est bien de paix, d’amour et de tolérance, les musulmans n’hésitent pas à montrer toute leur haine, leur violence et leur intolérance.
                  Ces endoctrinés sont tellement faciles à manipuler pour diviser le peuple que même Charb y parvient avec des dessins.
                  Car plus que les Européens avec leur pseudo « démocratie », les musulmans sont fort enclins à se battre pour conserver leurs chaînes.
                  Raison pour laquelle ils sont utilisés si souvent pour créer des troubles sociaux, et on assiste alors au spectacle terrifiant d’esclaves de deux idéologies différentes lever chacuns leurs chaînes pour en menacer les autres, pendant que les marchands de chaines se frottent les mains.


                • citoyenrené citoyenrené 19 septembre 2012 21:05

                  si pour parler des prêtes catholiques pédophiles, on disait les « catholistes », on jetterait l’opprobre sur tous les chrétiens

                  vous reprenez dans l’article le mot « islamiste »....en reprenant ce mot, la bataille est déjà perdue, allez dire après qu’il ne faut pas confondre « islam » et « islamiste »,

                  j’m’en fous j’suis athée, mais accepter d’utiliser ce mot est déjà le signe que la bataille est perdue

                  un piège sémantique qui contient le poison de l’amalgame

                  pour le reste de votre article, « les ultras de tout bord » ont besoin l’un de l’autre (les bords) pour exister, que les modérés débarrassent les deux de l’espace médiatique

                  cette mascarade médiatique est une diversion, qui fonctionne très bien....+ - 4 articles simultanés sur Avox, cela dit, j’suis en train d’en commenter un...c’est pas plus malin...c’était juste pour souligner le piège sémantique - idéologique


                  • pergolese 20 septembre 2012 10:48

                    L’islamophobie ne doit absolument pas à être condamnée, bien au contraire : il faut le dire, le rappeler ou le rappeler encore : on ne s’attaque pas à des personnes en tant que telles, on s’attaque à une idéologie que l’on considère comme totalitaire.


                  • pergolese 20 septembre 2012 10:49

                    Il faut interdire de s’attaquer au totalitarisme ?


                  • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 12:47

                    @ pergolese

                    « L’islamophobie ne doit absolument pas à être condamnée, bien au contraire : il faut le dire, le rappeler ou le rappeler encore : on ne s’attaque pas à des personnes en tant que telles, on s’attaque à une idéologie que l’on considère comme totalitaire. »

                    Le bien au contraire laissait supposait une demande de subvention par l’état.
                    Mais ouf !
                    Il ne s’agit que de réclamer le droit de s’attaquer à ce que l’on considère totalitaire.

                    Hitler considérait le Judaisme comme une idéologie ennemie de l’allemagne. Les islamistes considèrent l’occident et la démocratie comme ennemie et totalitaire.
                    La phobie de l’islamophobie considère l’islamophobie comme ideologie totalitaire.
                    Bush attaqué l’irak par qu’il considérait qu’elle avait des armes de destruction massive

                    On peut aller très loin avec la liberté de s’attaquer dès que l’on considère des trucs


                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 septembre 2012 13:47

                    Espèce de modéré !


                  • epicure 20 septembre 2012 17:02

                    Merci angara pour ton soutien aux oppresseurs islamistes des pays musulmans qui veulent terroriser tous ceux qui ne pensent pas comme eux, quand ils ne les tuent pas.
                    Merci pour ta rhétorique moisie qui mélange tout et n’importe quoi, qui montre que l’accusation d’islamophobie n’est qu’une manipulation.

                    Les progressistes se battent contre les oppressions , même celle des islamistes.
                    Ton discours ne sert qu’à valider la possibilité de condamner à la prison ou à mort tous ceux qui critiquent l’islam et les islamistes dans les pays musulmans sous régime religieux autoritaire.
                    Bref tu défends une oppression.


                  • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 19 septembre 2012 22:17

                    « Bête et méchant », tiens, c’était justement la devise d’un autre magazine, qui manque tant au jus expressif : Hara Kiri.


                    Révélateur comme l’auteur fait reposer la responsabilité des violences sur le film et bientôt sur les caricatures de Charlie Hebdo et non sur les fous d’un dieu qui illustrent par leur comportement la dangerosité de leur croyance.

                    Pour contrebalancer cette approche, cf. Leur talion sans loi.

                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 septembre 2012 13:38

                      « Et que dire de la dangerosité de la religion Marxiste... »

                      Encore un qui a abusé de l’eau bénite.

                      Quand le Figaro publiait des dessins moquant Staline les adhérents du Parti Communiste Français ne s’amusaient pas à incendier l’ambassade des Etats-Unis. Ils répondaient dans les colonnes de l’Humanité, en caricaturant de Gaulle. Et réciproquement. Dans le débat démocratique on appelle ça une réponse proportionnée.

                      Ce serait bien que l’auteur, Rakoto, le comprenne aussi.


                    • epicure 20 septembre 2012 17:07

                      @Par Angra Mainyu (xxx.xxx.xxx.119) 19 septembre 22:41

                      donc tu devrais normal que des gens puissent insulter une religion ou des religieux qui les insulte.
                      Donc tu ne devrais pas être contre les caricature de charlie hebdo.

                      SInon le régimes que tu cites n’ont rien de marxiste, ils sont autant marxistes que démocratiques (puisqu’ils s’appellent ainsi).
                      Ils ne défendent pas ce que marx défendait
                      ils ne prescrivent pas ce que marx prescrivait
                      DOnc ils ne sont pas marxistes.


                    • CHALOT CHALOT 20 septembre 2012 08:24

                      Le terme islamophobie a été inventé par les islamistes radicaux donc déjà pour votre articje j’exprime des désaccords.
                      J’ai estimé que Charlie Hebdo n’exprimait pas là sa solidarité avec ceux qui étaient réprimés par les intégristes mais faisait oeuvre de communication...Quant au film il est nul et caricatural.
                      Ceci étant dit les fous de dieu qui manifestent ne l’ont pas vu !


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 septembre 2012 13:49

                        100% d’accord


                      • caius 20 septembre 2012 09:42

                        Malgré le manque de moyen et l’amateurisme des auteurs, le film dresse un portrait plutôt fidèle de Mahomet tel que les propres textes sacrés de l’islam le décrivent. La vérité serait-elle une provocation ?


                        • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 12:17

                          @caius
                          La vérité viendrait donc des textes sacrés de l’islam.
                          Intéressant.


                        • epicure 20 septembre 2012 17:09

                          quand deux musulmans sur un forum musulman se gaussent de mahomet qui fait tuer un poète moqueur, personne ne dit rien.
                          Si ce sont des mécréants qui l’affirment, c’est de l’islamophobie, du racisme.
                          Va comprendre.......


                        • mortelune mortelune 20 septembre 2012 09:49

                          « Mais de grâce, messieurs les ultras de tout bord, arrêtez de provoquer, cessez d’insulter et respectez les autres ! En respectant les autres, vous respectez l’humanité, et en définitive, vous vous respectez vous-mêmes. »


                          Un article qui se termine par ces mots et qui se retrouve avec 73% de ’non’ témoigne de la bêtise et de la violence latente des lecteurs du site agora.
                          Moi je vote ’oui’ et je rejoins donc le clan des gentils.

                          • drlapiano 20 septembre 2012 10:55

                            Ce qui salit le musulman, n’en doutons pas c’est le « croyant » qui tue au nom de sa foi et certainement pas « l’infidèle » qui le caricature.


                            • lsga lsga 20 septembre 2012 11:48

                              Charlie Hebdo est devenue un journal de traître à la Patrie. 

                              Ils ne regardent que leur chiffre d’affaire, et ne se soucient pas de tous nos compatriotes et de nos militaires qui sur le terrain sont en danger à cause d’eux. 

                              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 septembre 2012 13:50

                                On ne vous demande pas de penser comme l’un ou l’autre, mais vous pourriez arrêter de crier, s’il vous plaît ?


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 septembre 2012 14:03

                                T’as raison, il faut céder sur le champs. Nos militaires, fers de lance de la République face à l’obscurantisme, ne feront pas le poids contre ces mamamouchis éructant. C’est vrai quoi, depuis quand les soldats devraient-ils se mettre en danger pour protéger le France et ses valeurs ? Supprimons ce qui reste de démocratie pour instaurer une théocratie. Avec un peu de chance les barbus, les fondamentalistes juifs et autres grenouilles de bénitier nous en seront reconnaissants, et ils nous épargnerons.


                              • lsga lsga 20 septembre 2012 14:33

                                L’armée française est bien le fer de lance de la République.
                                Elle prend sa source dans les troupes révolutionnaires de 1789 ; elle a protégé la France, la République, et le Code Civil du retour de l’aristocratie.

                                Certes, la réaction l’a souvent détourné de sa mission historique. Mais encore aujourd’hui, la plupart de jeunes qui s’engagent sous le drapeau bleu-blanc-rouge, sous le drapeau de la Révolution, s’engagent par amour de leur patrie et dans la volonté de protéger leurs compatriotes.

                                Aujourd’hui, l’Extrême Droite crache au visage de ces patriotes authentiques. Non seulement elle exclue avec violence et mépris les vétérans qui ont le plus souffert pour la Nation, mais en plus elle prend systématiquement position contre nos troupes alors que celles-ci sont engagées au péril de leur vie sur le terrain (Lybie, Syrie, etc.). Vous qui êtes bien en sécurité sur le sol de la mère patrie, vous vous permettez de rire et de faire des provocations qui peuvent coûter la vie à nos soldats.

                                Jean-Luc Mélenchon, lui, est un vrai patriote.
                                Contrairement à Marine Lepen, il ne défend pas les intérêts Russes et Chinois au détriment des intérêts Français (Syrie). Il ne se permet pas de tenir des propos légers et imbéciles quand l’armée républicaine est engagée en Lybie. 


                                Puisse les vétérans de l’armée française qui sont chassé du DPS revenir rejoindre les rangs du FdG. Nous aurons besoin de vous lorsqu’il faudra marcher sur Bruxelle la soumise. Nous sommes les vrais patriotes, nous sommes ceux qui prennent au sérieux la politique. Nous ne nous permettons pas de plaisanter quand les vies de nos soldats sont en danger. 

                              • lsga lsga 21 septembre 2012 10:44

                                euh non : la conscription justement empêchait que l’armée soit volontaire. 


                                En revanche, la conscription est un excellent outil pour faire du citoyen lambda un révolutionnaire aguerri. Comme ça que ça marche souvent d’ailleurs : l’Oligarchie envoir au Front du Prolo écervelé, craintif, soumis... qui revient avec une conscience de Classe et un fusil.

                                Le Tsar en a fait l’amère expérience.



                              • lsga lsga 22 septembre 2012 14:20

                                Non, ce que je dis c’est que les guerres impérialiste transforme des patriotes en révolutionnaires.
                                La plupart des GI qui reviennent d’IRAK, comme les vétérans du Vietnam, n’ont qu’une envie : renverser le pouvoir de Washington. 


                                Grand Orient ? lol

                                Le Socialisme, c’est du côté de la CHine et du Vénézuela aujourd’hui. 



                              • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 12:02

                                Ca fait toujours plaisir de voir que la connerie est reconnue en tant que telle même lorsqu’elle réclame son droit à l’expression et s’auto-proclame porte drapeau de valeurs.
                                C’est valable pour la connerie islamiste aussi.

                                Les islamistes sont idiots. Pour protéger légalement le prophète contre charlie hebdo et les hypocrites de la liberté d’expression, ils n’ont qu’à déclarer qu’ils croient qu’il est mort dans une chambre à gaz aushwitz. et que sa mamam était juive.


                                • epicure 20 septembre 2012 17:13

                                  la différence avec les islamistes, c’est leur propos pour instaurer l’intolérance religieuse, parfois apr des exécutions légalisées , comme règle, voire la légitimation de al violence contre les mécréants.
                                  Ce n’est pas ce que fait charlie hebdo.
                                  Voilà la différence.


                                • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 19:04

                                  @epicure
                                  Tout a fait d’accord.
                                  A Charlie Hebdo, ils sont incontestablement moins cons et moins dangereux.


                                • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 12:41

                                  Je suis catholique. Je me battrais néanmoins pour la liberté de parole de celui qui déclamera publiquement : « Tous les cathos sont des abrutis ». D’une part, parce que si je l’empêche de parler, je le conforte dans son « opinion ». D’autre part parce que c’est un bon moyen de repérer les abrutis, les vrais.

                                  On ne transige pas avec la liberté d’expression. Soit elle existe et elle est totale, soit on l’abroge et on cesse de se tripoter avec les Droits de l’Homme.


                                  • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 12:44

                                    Je renvoie d’ailleurs à mon article au sujet de la liberté d’expression. L’actualité l’illustre parfaitement.

                                    http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/libertes-contre-egalite-121409

                                    Quand on fait du « social » - en l’occurrence niveler les cultures -, on le fait toujours aux dépens d’une liberté, ici la liberté d’expression.


                                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 septembre 2012 13:55

                                      Bonjour Eric

                                      Pourriez-vous développer cet intéressant concept ?
                                      « niveler les cultures » serait selon vous « faire du social »
                                      (ou lycée de Versailles, j’imagine ?)


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 14:17

                                      Bonjour Emmanuel.

                                      J’entends par là qu’en refusant de dire leur fait aux tenants de l’islam en France, ce pour ne pas les heurter, pour les ménager et se montrer respectueux de la planète entière en vue d’expier nos crimes, bref, en faisant de la TOLÉRANCE notre mot d’ordre et du relativisme intégral l’horizon de ce pays, on en vient à être contraint d’interdire tel ou tel propos polémiste, contrevenant ainsi à notre propre tradition culturelle.
                                      Ce faisant, je répète le constat que j’en tire : une fois de plus, la « tolérance » (horizontale), éternellement plus sympathique que les jugements de valeur (vertical quant à lui), nous invite à nous taire, à refuser de voir ce que l’on voit, à refuser de dire ce que l’on pense.

                                      Gageons que le progrès, appuyé à la technicité, produira un jour prochain une machine susceptible d’aller éradiquer directement les « idées nauséabondes » du moindre cerveau. J’espère que je serai mort d’ici là ! smiley


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 14:28

                                      Et pour enfoncer le clou :
                                      Nous serions bien en peine d’attendre le moindre avis de la part des Droits de l’Homme en la matière. Eux qui sont toujours si prompts à dénicher du fascisme lorsqu’il s’agit de reconduire des Roms à la frontière, se moquent éperdument de l’amenuisement de la liberté d’expression dans le même pays. Pourquoi ? Parce qu’au droit de s’exprimer librement s’oppose celui de défendre ses croyances, et que dans la logique droits-contre-droits qui est la leur, les Droits de l’Homme sont contraints d’avouer leur impuissance. Pathétique. smiley


                                    • JL JL 20 septembre 2012 18:15

                                      C’est qui, les Droits de l’homme ? BHL et compagnie ?


                                    • epicure 20 septembre 2012 18:56

                                      @Par Éric Guéguen (xxx.xxx.xxx.145) 20 septembre 14:17 


                                      Tolérance et relativisme sont deux notions différentes.

                                      La tolérance a des limites , le relativisme justement n’a pas de limite.

                                      Défendre la tolérance c’est combattre aussi l’intolérance. Donc la tolérance, c’est refuser les pratiques religieuses intolérantes aussi.

                                      Le relativisme, c’est être laxiste avec les autres surtout si on n’est pas personnellement concerné. Donc le relativiste est capable d’accepter des comportements intolérants s’il n’en est pas victime lui même, mais se soucie peu de al liberté de ceux qui pourraient en pâtir.

                                      Mais certains confondent la défense du relativisme avec la défense de la tolérance, et arrivent à demander à des gens défendant la tolérance vis à vis des non croyants, de tolérer les propos et actions intolérantes de religieux, sinon on est ... intolérant. Le relativiste et la logique ça fait deux.


                                    • JL JL 20 septembre 2012 19:34

                                      Alors, guéguen,

                                      c’est qui « les Droits de l’homme » selon vous ? C’est pas BHL ?

                                       smiley


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 20:41

                                      @ JL :

                                      Les Droits de l’Homme sont le culte de l’époque, ayant fleuri sur les ruines du christianisme, c’est un autothéisme, le culte que l’homme se voue à lui-même.

                                      En ce sens, BHL n’est qu’un prêtre officiant en leur nom. Le pire peut-être.


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 23:19

                                      @ Epicure :

                                      N’est-ce pas la tolérance qui nous a poussé à accepter un islam grandissant sur le sol national ? L’hospitalité, j’entends le véritable respect de l’étranger aurait dû également nous incliner à signifier à ces étrangers qu’il y a ici des règles, que ces règles leur commandent des devoirs et que des droits leur seraient conférés en fonction du respect de ces devoirs.
                                      Nous avons procédé dans l’ordre inverse... par tolérance. Leur conférant des droits, nous leur demandons aujourd’hui des devoirs, ce à quoi ils répondent en mettant en avant leurs droits (et ils seraient bien bêtes de ne pas le faire).
                                      À présent, que leur répondre ? Comment se sortir de ce conflits de droits ? Droit au culte ? Droit de blasphémer ? Droit des femmes ? Droit des étrangers ? Où est le bien commun dans tout ça ?

                                      Je vous concède que le mot « relativisme » était mal choisi de ma part. Ce que je tenais à souligner, c’est le cocufiage d’une société - la nôtre - qui, ayant tablé sur le droit de chacun à faire valoir sa culture, se trouve à présent prise au dépourvu face à une mosaïque de cultures qui n’ont plus rien de commun les unes avec les autres. La République s’est désagrégée et, sauf à contraindre l’islam au gallicanisme, il est un peu tard pour le déplorer.


                                    • JL JL 21 septembre 2012 09:11

                                      Guéguen,

                                      Il faut beaucoup d’audace, que dis-je, de mauvaise foi pour affirmer que l’’on’ nivelle les cultures dans un but social : ils vont être contents à Tel-Aviv, chez les kouchner et autres BHL, eux qui vont bientôt bombarder l’Iran, au nom des Droits de l’homme et du nivellement des cultures, comme vous dites, quand ils vont apprendre qu’en plus, ils font du social !

                                      Vous dites que vous avez été viré du site de Jean Robin pour crime de lèse-libéralisme et crypto-gauchisme ? Pfff ! Vous n’êtes de toute évidence, ni gauchiste, ni crypto gauchiste. Que ferait un tel personnage sur un site libéral ? Il faudrait être maso ! Jean Robin vous a viré parce que vous soutenez des thèses nationaliste et d’extrême droite. Et pour votre gouverne, l’extrême gauche et les libéraux haïssent en commun les nationalistes.

                                      Vous avez déclaré que l’article de Verdi qui a fait 75% de votes positifs est un crachat. Qu’êtes vous venu faire sur Agoravox ? Déverser votre haine de la gauche sur un site citoyen, rien de mieux. Désormais nous saurons comment lire vos interventions.

                                      Vous dites que je me dissimule derrière un pseudo ? Ma page auteur en dit infiniment plus sur moi que votre pseudo qui a l’apparence d’un nom, un parmi des dizaines d’Eric Guéguen, autrement dit, un anonyme, et que votre page auteur est vierge, comme celle de tant d’autres intrigants sur ce site.


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2012 09:56

                                      @ JL :

                                      « L’hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu ».

                                      « La gauche est une route rectiligne qui dédaigne le paysage. La réaction est un sentier qui serpente entre les collines ».

                                      « Tout le rêve de la démocratie est d’amener le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois ».

                                      ... Partez en quête des trois auteurs, ça vous détendra.


                                    • JL JL 21 septembre 2012 10:03

                                      Guéguen,

                                      je me contenterai de remarquer que cette médiocre réponse à mon réquisitoire vous concernant est passablement hypocrite.

                                      A bon entendeur, salut.


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2012 10:21

                                      Vous me fatiguez avec vos insinuations. « Réquisitoire » a un sens, apprenez à user des mots, petit Torquemada. Et apprenez à vivre avec les gens qui vous débectent.


                                    • JL JL 21 septembre 2012 11:12

                                      Je vous laisse, geignard !


                                    • JL JL 21 septembre 2012 12:15

                                      Qui a dit : "Je suis un anticommuniste primaire, secondaire, tertiaire, radical, pour moi le Communisme est la honte de l’Humanité, un crime contre l’Espèce. Il est évident pour moi et au vue de ce que j’ai pu observer que l’Idéologie totalitaire appelée Socialisme ou Communisme a soif de sang Humain, car c’est le dogme des by Text-Enhance"> assassins et des Psychopathes en général. Pour moi la Guerre Froide n’est pas finie, je garderais toujours en Mémoire aussi bien Katyn, que le cambodge, le Goulag et Tian An Man, ainsi que la joie que j’ai eu le déplaisir d’observer chez des tarés d’extrême-gauche quand les Tours de New-York sont tombée. Je préfèrerais toujours avoir raison avec Aron que tord avec cette o... de Sartre"

                                       ???

                                      Réponse : Angra Mainyu !

                                       smiley

                                      Comme quoi, un type d’extrême droite peut être qualifié de marxiste par encore plus extrême que lui !

                                       smiley  smiley  smiley

                                      Ils ne trompent qu’eux-mêmes.


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2012 12:53

                                      Bonjour à vous.

                                      Ouf, une critique constructive, ça change. En revanche, soit vous m’avez mal compris, soit je me suis mal exprimé, soit les deux.

                                      Voilà mon point de vue...
                                      Au nom d’un œcuménisme de commande, propre à l’Occident contemporain, et très marqué en France en particulier, l’esprit de progrès a vu d’un bon œil l’entrée, telles quelles, de toutes les cultures autres que la nôtre. Sûrement nos bons samaritains se sont-il dit que le rayonnement fraternel du « pays-des-Droits-de-l’Homme » jaillirait sur les populations allogènes, qu’elles délaisseraient d’elles-mêmes leurs coutumes jugées désuètes et qu’elles sauteraient à pieds joints dans l’amour spontané engendré par les Droits de l’Homme, dans le confort de la société marchande et dans le culte aveugle porté à la démocratie. Eh bien, non, grosse déconvenue. Ils ont fait leur marché : le droit de vote oui, l’égalité homme-femme non, l’accès à des lieux de culte oui, la reconnaissance de l’homosexualité non, le recours à la sécurité sociale oui, la privatisation de tout article religieux non. Et je ne les en blâme pas : nous récoltons notre amour inconditionné pour un exotisme auquel l’on n’a jamais véritablement imposé de bornes auparavant. Pourquoi ? Entre autres parce que certaines tendances politiques en font une réserve électorale : l’immigré est aujourd’hui beaucoup plus sollicité à gauche que l’ouvrier, crypto-fasciste. smiley

                                      Cela dit, vous avez parfaitement raison de dire qu’une fois sur le sol national, il est assez malvenu d’empêcher les musulmans d’exercer leur culte. La plupart sont Français et il fallait y songer avant. Il faut donc leur permettre de construire des mosquées et je ne suis pas contre les minarets non plus, pour tout vous dire. Le fait qu’une partie de ma belle-famille soit musulmane n’est pas étranger à ma réflexion...

                                      Pour finir, au sujet des Droits de l’homme, je ne les défends absilument pas, au contraire. Bien sûr, je sais ce que je leur dois, mais je ne pense pas cracher dans la soupe en les critiquant. Les Droits de l’homme sont un corpus juridique institué. Ce qui est institué, positif, est par définition local, i.e. valable en un temps et en un lieu bien particuliers. La Charia, elle aussi, est instituée. J’entends par là qu’aucun des deux ne peut prétendre être prescrit par la nature, donc aucun des deux n’est universel... et c’est pourtant leur projet affiché !!! Je ne suis pas en train de dire que je mets les deux au même niveau - je suis occidental ! Je dis que lorsqu’un musulman défend la charia, les défenseurs des DDH ne peuvent que le déplorer. Agir militairement pour imposer nos DDH, par exemple, c’est être ethnocentrique. Vouloir imposer les DDH autour de la planète est une aberration dangereuse. Et c’est bien là ce qui m’intéresse : qu’en voulant faire le bien, on engendre le mal. Notre histoire récente est gorgée de cet état de fait, le comprendre demande beaucoup de travail intellectuel, labeur que beaucoup s’épargnent, claquemurés qu’ils sont dans des schémas simplistes : tous les hommes sont bons, tous sont égaux, à bas les frontières, le peuple a toujours raison, nos gouvernants sont par essence des salopards, il y a des dominants et des dominés, le progrès est inéluctable, et autres niaiseries et moralines.

                                      À vous lire.


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2012 12:55

                                      Mon précédent message d’adresse bien évidemment à Angra Mainyu...


                                    • JL JL 21 septembre 2012 18:29

                                      Hé bien, tout arrive : le mariage de la carpe et du lapin !

                                      éric guéguen est probablement le seul à voir dans les propos haineux et délirants d’un intégriste musulman, j’ai nommé angra mainyu, une critique positive.

                                      Il faut savoir que mainyu a écrit, je cite : « Les Islamistes ça n’existe pas, c’est un slogan du Grand Orient de France pour diviser les Musulmans. »

                                      Et aussi : « Salman Rushdie est un raciste Islamophobe et la fatwa a son encontre était justifiée. »

                                      Ceci étant, j’ai vu sur les pages blanches qu’un certain Eric Guéguen (est-ce le ’notre’ ?) est un prosélyte de la peine de mort. Se seraient-ils reconnus ?


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2012 18:36

                                      @ JL :

                                      1. Je réponds à Angra sur le sujet qui nous occupe, et, oui, sa réponse à mon adresse appelle bien plus le débat que vos diatribes. Je ne suis pas allé voir ce qu’il pense sur tel ou tel sujet.

                                      2. Je suis effectivement pour la peine de mort, mais je ne vois pas le rapport.
                                      J’aime aussi le couscous, qu’en déduisez-vous ? Vous lisez dans le couscous ?


                                    • JL JL 21 septembre 2012 18:48

                                      @ guéguen,

                                      vous êtes pour la peine de mort, ce n’est pas une surprise pour moi, ça cadre parfaitement avec votre profil frontiste. Cela vous fait un point commun avec mainyu qui trouve normales, lui, les condamnations à mort pour délit d’opinion : il appelle ça une fatwa.


                                    • JL JL 21 septembre 2012 18:53

                                      Ceci dit, guéguen,

                                      ici encore, vous vous plantez dans les grandes largeurs : mainyu, au contraire de vous prétend que les musulmans set les partis de gauche sont ennemis jurés ! Et vous, faut-il le rappeler, prétendez que c’est la gauche qui a fait entrer l’islam en France !

                                      Qu’est-ce qu’on se marre avec ces deux irascibles haineux qui se congratulent mutuellement, alors qu’ils tiennent deux discours diamétralement opposés, et dont le seul point commun est l’outrance et la haine de la gauche.

                                       smiley


                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2012 20:11

                                      @ JL :

                                      Personne ne vous lit, vieux sectaire, tout le monde se contrefout de ce que vous pouvez raconter.

                                      Vous voulez connaître mon parti ? Je vote blanc à chaque élection, et à chaque élection il faut que je me fasse une raison : mon vote n’est pas pris en compte. Je méprise l’esprit de parti, je méprise le militantisme, l’effet moutonnier, tout comme je méprise les gens qui s’évertuent à déceler les suppôts du malin, les bonnes consciences, sûres de leur fait, avec leur catalogue de ce qu’il faut penser en bandoulière, les adeptes des images simplistes et des gens à faire rentrer dans des cases.
                                      Eh bien voyez-vous, sénile que vous êtes, vous aurez beaucoup de mal à me faire rentrer dans une case. Non que je m’évertue, par pure posture, à penser systématiquement à rebours, mais j’ai pour habitude - quoi que vous en disiez - de rechercher toujours le vrai. J’en trouve à gauche, j’en trouve à droite, et je me fous éperdument qu’il charme à gauche ou à droite, ce qui m’intéresse, c’est le vrai, pour lui-même. Je ne dis pas que je l’ai atteint, je dis simplement, modestement que je m’emploie, chaque jour que Dieu fait, à m’en approcher.

                                      Maintenant, vous pouvez continuer de me courir après pour tenter déceler des indices de fascisme et disqualifier, par un Reductio ad Hitlerum le moindre de mes propos ; si vous êtes si vieux que vous le prétendez, peut-être n’avez-vous que ça à faire.

                                      Le débat est ici


                                    • JL JL 21 septembre 2012 20:42

                                      guéguen,

                                      vous dites : « tout le monde se contrefout de ce que vous pouvez raconter. »

                                      Pas vous, dirait-on ! Et pour cause !

                                       smiley

                                      Ceci dit : le débat ? Quel débat ? Sur la peine de mort ? Ces débats n’intéressent que les partisans nostalgiques de ce crime avec bonne conscience.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 20 septembre 2012 13:58

                                      j’interdirais la publication de ces provocations de « Charlie Hebdo », non pas parce que je suis contre tout humour ou toute critique contre l’islam, même nulle, mais parce qu’il est désormais prouvé qu’elles engendrent de sérieux troubles à l’ordre public et que des hommes risquent d’être (bêtement) tuées à cause de ces caprices de potaches.
                                      Je tuerai toute personne disant du mal de moi. Après çà il deviendra interdit et donc impossible d’en dire du mal (pouvant résulter en mort d’homme). Vous appelez ça un raisonnement ?
                                      Comment peut on publier de telles stupidités.


                                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 septembre 2012 14:06

                                        « Comment peut on publier de telles stupidités. »

                                        Il suffit de s’appeler Sylvain Rakotoarison.


                                      • Deneb Deneb 21 septembre 2012 13:34

                                        Angra, il y en a d’autres que t’as appris par coeur, comme ça ?


                                      • Deneb Deneb 21 septembre 2012 14:04

                                        Belle récitation. C’est bon, tu passes en CE1.


                                      • epicure 21 septembre 2012 18:29

                                        @Par Angra Mainyu (xxx.xxx.xxx.119) 21 septembre 13:55

                                        tu vis sur quelle planète ?
                                        Pas sur al terre au XXIème siècle où le néo-libéralisme est en train de tout dominer.

                                        En tout cas tu as bien ta place du côté des islamistes, pour raconter des énormités , des contre vérités, vous vous valez.


                                      • Hijack Hijack 20 septembre 2012 14:23

                                        L’auteur, manifestement se trompe de terroristes !!! Alors qu’il est évident qu’il avait soutenu leur mise en place en Libye ... par exemple ... (pourtant je ne le connais pas), où avant c’était laïque et là ... c’est la charia ...
                                        On ne lutte pas contre la bêtise des barbus avec des encore plus cons derrière leur bureau tout en étant protégés avec l’argent des français par des flics qu’ils passent leur temps à insulter ...

                                        .

                                        Non Charlie
                                        Je ne suis pas d’accord avec vous et me battrai toute ma vie s’il le faut pour que vous ne puissiez pas, sous couvert de liberté, fouler au pied le sens de toute transcendance. Pour vous c’est la liberté qui transcende... pour eux, c’est la transcendance qui libère  !

                                        Non Charlie
                                        Au nom de la liberté d’expression, ce n’est pas votre vie que vous mettez en jeu mais la vie d’autrui...
                                        Y avez-vous songé un tant soit peu ? À vos compatriotes au Caire, à Tunis, ou à Tripoli ? Qui n’auront bientôt plus l’occasion de vous lire...

                                        Non Charlie
                                        Votre caricature est une injure pour toute personne qui a deux grammes d’intelligence et un minimum de connaissance de l’état des lieux, des forces en présence et du désir de vengeance auquel vous venez de donner naissance.

                                        Non Charlie
                                        On n’a pas le droit de s’octroyer tous les droits, d’offenser et de défoncer les gens dans ce qu’ils ont de plus sacré : l’objet de leur Foi ou de leur désarroi.

                                        Non Charlie
                                        Il n’y a pas que la liberté... il y aussi le secret qui rime avec le plus grand respect que l’on doit à tous ceux avec lesquels nous désirons vivre et mourir en paix.

                                        Non Charlie
                                        Je sais que vous savez ce que tout le monde sait : que toute mauvaise cause entraine les pires effets ... des innocents vont devoir payer votre petite liberté de libre penseur sans un brin de responsabilité.




                                        Non Charlie
                                        On n’a pas le droit de toucher au prophète quand on veut se payer des têtes. Si les islamistes ne vous reviennent pas... il faut aller le leur dire en face, sans violer avec vos sombres desseins, leur religion et leur trace.

                                        Non Charlie
                                        Ne parlez plus de liberté d’expression... mais de valeurs et d’échelle de valeurs.
                                        Et sur cette échelle il est, semble-t-il important de vous rappeler que la liberté de conscience est première. On n’est pas obligé de l’honorer certes, mais on n’a pas le droit de la déshonorer.

                                        Non Charlie
                                        Votre caricature n’est qu’une imposture.
                                        De plus, c’est du marketing qui va couter la vie à tous ceux qui croient qu’on peut rire de tout et avec tout le monde. C’est une déclaration de guerre... guerre de religion dont aucune libre expression au monde ne peut être fière.


                                        Non Charlie
                                        Si l’offense est l’expression de votre liberté, admettez alors, la violence, comme expression de leur liberté ! Échange de mauvais procédés.
                                        Non, ne dites pas « mais » ! Assumez...

                                        http://www.lejournaldepersonne.com/2012/09/non-charlie/

                                        .

                                        .

                                        Charlie Hebdo/Dieudonné, 2 poids, 2 mesures, au pays de la liberté d’expression ?
                                        .
                                        Pourquoi Charlie Hebdo est-il aussi lâche ?

                                         .

                                        En publiant leurs dessins et faisant le buzz au nom de la liberté d’expression, ils font un max de bénéfices mais ils mettent en danger la vie de plein de gens vivant notamment à l’étranger, qui ne bénéficient pas, eux, d’une haute sécurité policière, et qui se retrouvent pris à parti et mis en danger à cause d’eux.

                                        S’ils étaient vraiment courageux, ils devraient au moins refuser leurs gardes policiers, afin de se mettre en danger comme ils mettent en danger la vie de gens qui n’ont rien demandé, mais qui se retrouvent mis en danger à cause d’eux, non ?...

                                        Ce serait de la solidarité psychologique et la preuve qu’ils sont prêts à assumer leurs actes.

                                        Faire les malins bien protégés derrière un cordon policier, ce n’est pas très courageux…et en plus, ça se fait aux frais du contribuable, et ça fait fermer des écoles afin de protéger des vies innocentes.

                                        Et après on s’en prend à Dieudonné qui demande juste le droit de pouvoir se moquer de tout le monde...

                                        Mais Dieudonné ne met pas en danger les vies comme le fait Charlie Hedbo, lui au moins !

                                         

                                        Au nom de la liberté d’expression, y aurait-il 2 poids, 2 mesures, en France ?

                                        On se moque des musulmans, on s’en prend à leurs valeurs sacrées, on a le droit de le faire et on se fait protéger par un cordon de policiers…

                                        On se moque des Juifs, et on a affaire à la justice, on se fait interdire les médias, les scènes, on se fait traiter comme un paria ?

                                        Alors que Dieudonné se moque d’absolument tout le monde en fait…et par là-même se bat pour la liberté d’expression. Mais lui n’a le droit à aucun cordon de sécurité. C’est tout l’inverse qui se produit, même…

                                         

                                        Qu’en pensez-vous ?

                                        Au pays de la liberté d’expression, y aurait-il 2 poids, 2 mesures, en France ?

                                         Charliebrown.

                                        .

                                        J’ai trouvé ce billet, comparant la liberté d’expression selon ce que l’on caricature ... excellent ... (surtout venant d’un média que j’ignore ...en principe).


                                        • epicure 20 septembre 2012 19:07

                                          tu parles d’une caricature, mais quelle caricature précisément mérite ces invectives ?

                                          Sinon ton message autoritaire et liberticide, il est exactement la preuve de la nuisance de vos positions liberticides.

                                          C’est bien de l’affirmer alors que tout le reste au dessus va à l’encontre de cette phrase :

                                          "Et sur cette échelle il est, semble-t-il important de vous rappeler que la liberté de conscience est première."

                                          Donc les dogmes d’une religion ne concernent que les croyants.
                                          On n’a pas à respecter des croyances qui ne nous respectent pas.
                                          C’est un devoir de dénoncer ceux qui remettent en cause cette liberté, donc les islamistes que tu soutiens.

                                          La défense de la liberté de conscience passe donc par la liberté de pouvoir exprimer des idées contraires aux dogmes religieux, surtout si ces dogmes remettent la liberté de conscience en jeu (comme la punition du blasphème) et de dénoncer, combattre les religieux qui sont contre la liberté de conscience, veulent que tout le monde s’aplatisse sous leur transcendance, comme tu le fais dans ce message.

                                          Mettre la liberté de cosncience en première place , c’est forcément être contre ton message.


                                        • drlapiano 20 septembre 2012 14:32

                                          L’avantage du Chrétien, c’est qu’il suit le « fils de Dieu envoyé sur terre » et qui est pour lui « Le Chemin, La vérité et la vie » ... et que ce fils est mort sur une croix sans combattre sans faire violence à ceux qui le supplicient.

                                          Ainsi toute violence perpétrée « au nom du Christ » est elle absolument rejetée (même si la folie des homme a pu s’en réclamer même pour tuer !).

                                          Le Christ est de façon manifeste celui qui est l’amour, qui fait naître la Paix.

                                          Si tu commet une violence « au nom du Christ » ... y’a pas a discuter : tu as tort. C’est sans appel tu ne peux pas trouver en lui la moindre justification.

                                          Si on te frappe la joue droite ...

                                          Le Musulman n’a pas je dirais ... le confort de cette certitude !

                                          Le prophète Mahomet fut un homme .... trop humain qui n’a pas hésité à être chef de guerre lorsqu’il le jugeais nécessaire ... a sinon tuer lui même du moins faire tuer ... et quand il désirait la femme de son fils adoptif ... de se l’approprier.

                                          Le Musulman est donc toujours devant l’ambiguïté de la violence ... possible ... du meurtre « qui plait a Dieu » ... on voit bien d’ailleurs que l’Islam à l’origine s’est répandu dans tout le bassin méditerranéen non par sa force de conviction ... mais par le tranchant de l’épée.

                                          Et c’est par cette ambiguïté face à la violence que l’islam fait peur, et c’est face à cette réalité que le musulman sincèrement épris de paix est mal à l’aise.

                                          Il n’a pas devant lui un Christ qui luis dise ... tends la joue gauche !


                                          • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2012 15:10

                                            Commentaire toi amusant.
                                            Toi tendre joue et moi recevoir baffes de toi
                                            Toi pas bon chrétien


                                          • Deneb Deneb 21 septembre 2012 20:21

                                            Tu tends la joue gauche ... Et tu en profites pour lui asséner un bon coup de genou dans les parties...


                                          • Traroth Traroth 20 septembre 2012 15:34

                                            Faire interdire, c’est accepter de se laisser dicter sa conduite par des extrémistes. Impossible !


                                            Je trouve la provocation de Charlie Hebdo idiote et je trouve Charb bien hypocrite quand il fait mine de s’étonner qu’on lui reproche un timing dangereux, comme si Charlie Hebdo avait choisi de publier ces dessins maintenant par une pure coïncidence.

                                            Mais personnellement, je vois la différence entre désapprouver et vouloir faire interdire. Le jour où chacun comprendra cette différence, tout ça s’arrêtera.

                                            • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2012 15:52

                                              Tout à fait d’accord avec vous.

                                              Beaucoup de bêtise du côté de Charlie Hebdo, et je trouve grotesque l’hystérie qui consiste à se procurer le fameux numéro comme un objet historique, qui fera date, que l’on pourra revendre à prix d’or dans dix ans sur eBay. C’est un acte militant, de faible portée intellectuelle, comme tous les actes militants, puisque le but recherché n’est pas de convaincre par le débat, mais par le nombre de militants fédérés.


                                            • docdory docdory 20 septembre 2012 17:28

                                              @ Sylvain Rakotoarison


                                              D’habitude je lis vos articles avec intérêt , même si je ne suis pas toujours d’accord avec vous. En général vos articles sont sensés mais tel n’est pas le cas de celui-ci.

                                              Mais là, en vous lisant, j’ai été submergé par la colère. Je vais donc essayer de réfuter votre article sans m’énerver, et ça va être difficile.


                                               Tout d’abord, à propos du film « innocence of muslims ». Certes ce film, ou plutôt les treize minutes de la bande-annonce est très mauvais sur le plan formel de la technique cinématographique, mais pas plus que des millions d’autres films parodiques que l’on peut voir sur Youtube ou à la télévision.

                                              Il faut donc parler du fond du film, et là, on s’aperçoit qu’il s’agit simplement d’une caricature humoristique de la vie de Mahomet telle qu’elle est décrite dans des textes fondateurs de l’islam tels que la sira et les hadits. Toutes les situations décrites dans le film sont décrites dans ces livres, simplement l’auteur du film se contente d’en faire ressortir le côté grotesque : voir une analyse poussée et minutée de la bande annonce ici .

                                              Mais bien entendu, ce film n’est en rien responsable du lâche assassinat de l’ambassadeur américain en Libye et de ses collaborateurs. Les responsables, ce sont les musulmans plus ou moins fanatiques qui représentent, au sein des pays du « printemps arabe » plus de 40 % des électeurs, si l’on considère le résultat catastrophique des élections en Tunisie et en Egypte.( Vous ne ferez évidemment croire à personne que Gannouchi en Tunisie et Morsi en Egypte ne sont pas d’odieux fanatiques. ).

                                              Ces fanatiques musulmans auraient, en l’absence de ce film, trouvé n’importe quel autre prétexte pour assassiner ces diplomates, ou bien même n’auraient pas eu besoin du moindre prétexte pour les assassiner ...


                                              Quand vous déclarez, à propos de ce que vous appelez des « provocateurs de pacotillle » que leur ego et leur portefeuille « ne valent rien par rapport aux nombreuses vies humaines qui sont, par leur seule faute, en danger à travers le monde », vous vous moquez littéralement du monde. Les nombreuses vies humaines ne sont pas en danger « par leur seule faute » comme vous l’affirmez avec un incroyable et considérable toupet, mais par la seule et unique faute de fanatiques religieux sanguinaires qui sont la lie de l’humanité, fanatiques qui menacent en permanence des vies humaines dès l’instant où ces vies ne sont pas celles de fanatiques de la même obédience.


                                              Et maintenant, arrivons au noyau dur de votre artice. Vous osez affirmer , je vous cite :« j’irais bien plus loin à la place du gouvernement : j’interdirais la publication de ces provocations de »Charlie Hebdo« , non pas parce que je suis contre tout humour ou toute critique contre l’islam, même nulle, mais parce qu’il est désormais prouvé qu’elles engendrent de sérieux troubles à l’ordre public et que des hommes risquent d’être (bêtement) tuées à cause de ces caprices de potaches. »

                                              Ouf, eh bien heureusement que vous n’y êtes pas, au gouvernement ! Quel fasciste liberticide vous y feriez !

                                              Je vous signale que les lois contre le blasphème ont été abolies en 1791, que ce n’est pas au gouvernement d’interdire quelque article de journal que ce soit, mais à un juge, puisque nous vivons ( en principe ) dans un pays démocratique dont le système politique est basé sur la séparation des pouvoirs. Or, un juge ne peut interdire un article qu’en se basant sur une loi existante. Or, aucune loi n’interdit de publier quelque caricature que ce soit. Ce n’est pas à un juge d’inventer des lois de circonstance ou de rétablir celles qui ont été abolies il y a plus de deux siècles. Non mais dans quel pays vous croyez-vous  ?


                                              Par ailleurs, ce ne sont pas les caricatures qui, comme vous l’affirmez « engendrent de sérieux troubles à l’ordre public », mais les fanatiques religieux qui sont incapables de maîtriser leur agressivité.


                                              Vous prétendez que deux libertés se téléscopent, la liberté de culte et la liberté de la presse. Ah bon ? Est ce que ces caricatures de Charlie Hebdo ont empêché quelque musulman que ce soit d’aller à la mosquée et d’y faire ses prières ? Certainement pas.

                                               Vous dites que les croyants de toutes religions et athées ont droit au « respect » . personnellement , en tant qu’athée, je ne réclame pas du tout que l’on interdise la caricature des grands penseurs de l’athéisme !

                                              Le mot « respect » est , en français , un mot polysémique qui est à l’origine de bien des interprétations erronées qui aboutissent à des contresens liberticides . Je m’explique :

                                              Il est dit dans le premier article de la Constitution de la V ème République , à propos de celle-ci : « Elle respecte toutes les croyances ».

                                              Or le mot respect comporte trois sens principaux :

                                              - L’obéissance à une règle ( l’automobiliste respecte le code de la route, le Président est sensé respecter la Constitution )

                                              - la considération particulière portée à quelqu’un ( le récipiendaire du prix Nobel est souvent décrit comme « respecté de ses pairs » ) 

                                              - le fait de tolérer quelque chose sans pour autant l’approuver ( exemple, le père de famille , à qui sa fille majeure présente comme futur gendre un toxicomane aux cheveux teints en rose, agrémenté de corps étrangers métalliques faciaux, et habillé en vert fluo et mauve, dira « ma fille , je respecte tes choix » , quand bien même il pense en réalité « t’aurais pas pu te trouver quelqu’un d’autre que ce dégénéré abruti ? » ).

                                              Il est bien clair que lorsque la République respecte les croyances, il n’est pas question de respect des règles internes de ces croyances, qui sont d’ailleurs souvent mutuellement incompatibles entre les diverses religions .

                                              La République n’éprouve par ailleurs aucune considération particulière pour les croyances , puisque, selon l’article 2 de la loi de 1905, elle ne reconnaît aucun culte . Eprouver de la considération pour quelque chose qu’on ne reconnaît pas serait une absurdité !

                                              En fait, la République laïque se borne à tolérer ( en principe avec une totale indifférence) les croyances, tant que celles-ci ne perturbent pas l’ordre public, en application de l’article X de la déclaration des droits de l’homme « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. » 

                                              Il est évident qu’actuellement, de nombreuses personnes, à commencer par les religions en tout genre, aimeraient que se produise un glissement sémantique de ce principe de respect des croyances : que ce respect passe de la simple tolérance indifférente qui n’empêche personne de donner son opinion ou de ridiculiser telle ou telle croyance, vers la considération respectueuse, et même vers le respect institutionnalisé des règles : les autorités religieuses ne rêvent que d’une chose, que le respect de leurs règles puisse, par exemple, entrer dans les écoles ou autres lieux publics de la République.

                                              Ce mot « respect » , plus que galvaudé actuellement, est, à notre époque et dans le sens ou il est habituellement employé, un des mots de base de la nouvelle idéologie bigote du « politiquement correct » .


                                              Enfin, je conclurais ce long commentaire par l’argument suivant : vous n’êtes pas sans savoir que , depuis de nombreuses années, l’OCI ( organisation de la conférence islamique ) tente par tous les moyens de faire reconnaître par l’ONU le blasphème ( rebaptisé « diffamation des religions » ) comme délit au regard du droit international .

                                              Cette volonté de l’OCI est une véritable déclaration de guerre à la liberté d’expression dans le monde, et Charlie Hebdo est parfaitement dans son rôle de ne pas s’autocensurer en matière de caricatures « blasphématoires », car l’autocensure est toujours le début de la censure. Si même les esprits libres s’autocensurent, c’est le début de la censure. La liberté d’expression est l’une des caractéristiques les plus fondamentales du monde libre. C’est l’honneur du monde libre de la défendre quel que soit le prix à payer.


                                              Renoncer ne serait-ce qu’à une parcelle de cette liberté d’expression pour éviter des réactions violentes, c’est refaire le coup des accords de Munich en 1938 : « on va refiler les Sudètes aux allemands, comme ça , on n’aura pas la guerre » . On sait malheureusement quelle fut la suite désastreuse de ce pitoyable renoncement.

                                              Donc, en somme, vous voulez oblitérer un peu la liberté d’expression pour avoir la paix avec les barbus. Mais ceux-ci en récompense ne demanderont que des renoncements infiniment plus grands, et dans 10 ans, les ambassadeurs se feront tuer parce qu’il y aura eu à la télévision une publicité pour du jambon ! Au Royaume Uni, les écoles maternelles n’osent déjà plus projeter le dessin animé des « trois petits cochons » aux élèves , pour ne pas « offenser » les élèves musulmans. C’est ça que vous voulez ? 

                                              Comme le disait Chuchill en 1938 : vous voulez la paix au prix du déshonneur, vous n’aurez pas la paix, mais vous aurez le déshonneur.

                                              Personnellement, je préfère être du côté de Churchill que du côté des munichois. Apparemment, ce n’est pas votre cas, hélas ...


                                              • docdory docdory 21 septembre 2012 18:52

                                                @ Angra Manyu

                                                Sans les russes, l’Allemagne aurait gagné la deuxième guerre mondiale. La bataille de Stalingrad fut au moins aussi décisive que le D day. On peut le regretter, mais c’est ainsi !

                                              • mortelune mortelune 22 septembre 2012 01:22
                                                Les sionistes savaient qu’ils avaient le pouvoir financier mondial il leur manquait de mesurer le pouvoir de manipulation des peuples. C’est fait !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès