• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La République en vrac

La République en vrac

S’il y a bien une chose que nous apprend l’appel au blocage du 17 novembre, c’est que les fractures sociales évoquées depuis plus de 20 ans par les politiques de tous bords sont à présent bien consommées. La question n’est pas tant de savoir ce qu’il faut faire ce samedi-là que de découvrir ce que cela fait ressortir comme fantasmes et représentations sociales de part et d’autre, des failles à présent béantes qui ont atomisé notre tissu social et qui nous empêchent à présent totalement de faire société. 

Depuis que l’idée de foutre le bordel pour protester contre la taxation du carburant déborde tous les cadres habituels de la contestation, il n’y a plus que colère, invectives et mépris réciproques qui s’étalent complaisamment, non seulement sur les réseaux sociaux, mais aussi dans les médias.

L’an dernier, déjà sur Facebook, Jacline versait par ailleurs dans le conspirationnisme… Elle écrivait qu’elle observait dans le ciel « les chemtrails », référence à la théorie affirmant que les traînées blanches laissées par les avions proviennent de produits chimiques que les gouvernements répandent en secret…

Si l’on résume, Jacline est donc une accordéoniste hypnotiseuse complotiste. Et, pourtant, depuis sa vidéo, tout le monde la prend très au sérieux.

Jacline Mouraud, la nouvelle tête d’affiche de la contestation sociale  ?, Frédéric Pommier, France Inter, 9 novembre 2018.

C’est vrai que Jacline — sans Q —, elle n’a pas le profil pour le job d’icône d’un mouvement social. C’est même plutôt le genre de personne qu’on ne voit pas des masses, qu’on n’entend pas des masses, dont on ne parle pas des masses non plus, le ventre mou de la classe populaire périphérique qui s’imagine moyenne et dont tout le monde se bat les steaks assez violemment depuis pas mal d’années, le dessous de l’iceberg démocratique, trop occupé à mener sa vie dans son coin, un peu égoïstement, ce genre de personne que les médias ne convoquent que pour conspuer l’immobilisme, souligner les insuffisances ou moquer le mode de vie.

En fait, elle fait partie de ces gens dont on attend surtout qu’ils bossent, qu’ils remboursent leurs crédits et qu’ils ne la ramènent pas, qu’ils fassent tourner le système économique, assez concrètement, mais sans faire chier avec leurs petits problèmes de gens de rien.

L’effet bulle

Ce qui est frappant, ce sont les réactions à cette histoire et la profonde division de notre société qu’elles révèlent.

D’un côté, il y a ceux qui assument d’autant mieux l’augmentation du prix des carburants et le discours pseudo-écolo qui va avec qu’ils ne sont pas concernés. Parce que dès que l’on creuse un peu, on découvre que l’écrasante majorité des pourfendeurs du mouvement sont des urbains, c’est-à-dire des personnes qui ont plutôt intérêt à se passer de véhicule personnel, ce qui est d’autant plus aisé pour eux qu’ils bénéficient de l’intermodalité des transports en commun. Mais surtout, il devient assez vite évident que derrière les critiques d’un manque de conscience écologique ou d’une absence de sens des priorités dans les contestations, se cache un classisme assez peu reluisant qui consiste grossièrement à considérer comme complètement cons, primaires et risibles tous ceux qui ne partagent pas le même mode de vie, les mêmes idées, la même conception du monde : « Ceux qui ne sont pas comme moi sont juste de gros beaufs  !  »

De l’autre côté, on a la population des périphéries, ceux qui sont rejetés toujours plus loin des commodités et des boulots qualifiés par la spéculation immobilière et un ordre social de plus en plus inégalitaire et brutal, que l’on estime comme dispensables, surnuméraires, que l’on assigne aux jobs de larbins, de nouvelles domesticités au service du bienêtre et du confort des premiers de cordée.

Deux mondes qui ne se parlent plus, ne se voient plus, ne se comprennent plus et se détestent de plus en plus fermement. Deux mondes qui sont pourtant embarqués sur le même bateau qui coule, même si tout le monde n’a pas le cul qui trempe à la même vitesse.

Diviser pour mieux régner

Les choses sont toujours plus complexes qu’elles ne le paraissent au premier abord, et un peu comme pour le TCE, on ne peut limiter la réflexion qu’au simple : j’y vais ou j’y vais pas  ?

Quand on y pense, voilà des années que les forces contestataires canal historique peinent à mobiliser même le pré carré des militants convaincus, épuisés par une longue succession d’échecs politiques et de reculs sociétaux sans précédent et maintenant que le petit peuple des indifférents décide d’y aller, tout le monde fait la fine bouche, parce que franchement, il y a d’autres combats, plus importants à mener, qu’il y a les nervis d’extrême-droite qui tentent de ramener la couverture à eux, parce que c’est un peu le bordel, tout ça, parce que ces gens n’ont aucune culture politique, parce moi, le samedi, je peux pas, je préfère en semaine…

Sérieusement  ?

On peut vraiment se permettre de faire la fine bouche, là, de traiter les gens par le mépris et de chouiner ensuite qu’ils ne sont pas assez combatifs  ?

Les syndicats sont hésitants face à cette grogne populaire, les partis de gauche louvoyants. De leur côté, les associations écologistes, regroupées au sein du Réseau climat, ont apporté un – très prudent – soutien à la mesure, y voyant un « outil indispensable pour libérer notre pays de son addiction au pétrole », tout en admettant la « vulnérabilité des Français aux prix du carburant » et en invitant le gouvernement Macron à prendre des mesures pour financer des alternatives à la voiture ou à aider celles et ceux qui ne peuvent pas s’en passer.

Car c’est bien là que le bât blesse. Ce qui est présenté comme une taxe écologique n’est en fait qu’un transfert de la fiscalité des riches sur les pauvres. Elle pèsera cinq fois plus sur les revenus des 10 % des ménages les plus modestes que sur les 10 % les plus nantis1. En d’autres mots, il s’agit de reprendre dans la poche des automobilistes ce qui a été donné aux plus riches via la suppression de l’ISF.

Gilets et rires jaunes, par Philippe Bach, Le Courrier, 13 novembre 2018

Le dessous des cartes

Finalement, que raconte ce mouvement, que nous réclament ces Homos automobilis, si ce n’est que la simple prise en compte de la réalité quotidienne des invisibles de la République, des surnuméraires de l’économie globale, laquelle se veut urbaine, connectée, éduquée et bénéficiaire du meilleur de la mondialisation  ?

Le prix du carburant, c’est juste la goutte d’eau qui fait déborder le vase des laissés pour compte, des perdants de la fin de l’égalité territoriale qui a si longtemps été le ciment de notre modèle républicain : de chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins.

Dans mon coin de cambrousse, c’est gilet jaune derrière pratiquement tous les parebrises : les Merco hors d’âge qui ronronnent malgré leurs 500 000 kilomètres au compteur, les 205 brinquebalantes, les BMW rutilantes, les innombrables monospaces des taxi-mamans, les compactes blanches quasi urbaines des commerciaux, dépanneurs, bagnoles de services, les Dacia réputées increvables, les nouveaux pickups bravaches, les pots de yaourts et autres pousse-mémé. Parce que la bagnole n’est pas un culte, pas une frime, pas un affichage, mais c’est la dernière chose qui nous relie encore au monde qui a reflué et se concentre de plus en plus au cœur des villes. Au bled, nous sommes presque tous des experts en circuits d’Euler, on sait optimiser chaque trajet pour caler le toubib, la sortie de classe des gosses, les courses sans rien oublier, le passage chez les vieux, les horaires microscopiques d’ouverture de la Poste. Nous sommes les rois de la logistique. Parce que si tu oublies un truc, ça peut te couter des dizaines de kilomètres en plus.

D’ailleurs, j’ai bien remarqué, vendredi dernier, quand j’allais à la rencontre de ma fille (oui, celle qui doit aller au lycée dans un autre département  !) que plus j’approchais d’une zone urbaine et plus les gilets jaunes se faisaient rares.

Je sais qu’il y a deux France qui ne se calculent même plus, qui ne peuvent même plus se sentir. Je sais que la majorité urbaine considère les territoires périphériques comme des colonies intérieures : tantôt terrains de jeu pour les loisirs, tantôt zones d’exploitation pour les ressources alimentaires des villes, tantôt zones de relégation pour les déchets des villes : les pauvres, les faibles, les vieux, les surplus vivants ou inertes de la consommation élevée au rang d’art de vivre et marqueur social. Je sais qu’ils ne veulent rien savoir de nos écoles fermées, de nos hôpitaux liquidés, de nos services publics reconcentrés, des réseaux en pointillés, de l’Internet ravitaillé par les corbeaux, de nos zones blanches de tout.

Ils ne pensent même plus au vrai prix de leurs commodités quotidiennes. Ils ne pensent pas aux lignes secondaires fermées pour que leurs TGV aillent plus vite d’un centre-ville à un autre, à la noria de camions qui draine chaque jour les produits de la campagne méprisée pour nourrir leurs estomacs blasés par la profusion et la diversité. Ils ne pensent pas aux larbins de la ville qui se lèvent avec la lune dans les cercles les plus extérieurs de l’agglomération juste pour les servir dans la plus parfaite invisibilité. Ils s’en battent les flancs de la vie ou de l’impact carbone du coursier qui apporte les repas les plus délicats jusque dans leur appartement, du fait que pour qu’ils puissent vivre sans voiture, il faut que des tas d’autres s’enchainent à la leur pour les transporter vers leur avion pour des destinations de rêve. Non, ils ne voient pas les villes qui se ferment, s’isolent, se fortifient, excluent, parce que, pour l’instant, ils sont du bon côté de la rocade ou du périph.

Au final, à quoi ça sert de distribuer de bons ou de mauvais points entre les causes qui mériteraient d’être défendues et les colères qui seraient mal orientées  ? À quoi ça sert de renvoyer dos à dos le bouseux enchainé à sa bagnole et son isolement grandissant et l’urbain qui doit pomper comme un Shadock sous amphé pour servir son SMIC mensuel de loyer au proprio  ? À quel moment la relégation dans les limbes ou l’entassement dans les citées mortifères ont été des choix raisonnables et consentis par chacun d’entre nous  ?

D’un côté comme l’autre, il y a de plus en plus de colère, de plus en plus de rejet d’une politique toujours plus élitiste et excluante, faite par et pour les 10 % les plus privilégiés contre tous les autres. Qu’importe si l’allumette qui se rapproche de la mèche n’est pas craquée dans les bonnes conditions, de la bonne manière ou pour les bonnes raisons.

Il n’y a plus qu’un peuple qui en a marre, qui est en colère et qu’on doit — moins que jamais — laisser seul aux mains des forces politiques qui font leur terreau de la haine des autres.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • meslier sergent Meslier 16 novembre 19:01

    Le mouvement des gilets jaunes oublie de signaler qu’il faut s’extraire de l’UE et de l’EURO source majeure de nos problèmes actuels .


    • Durand Durand 17 novembre 08:30

      Protester contre tout ce que l’on ne peut pas changer est autorisé...


    • Durand Durand 17 novembre 08:33

      @sergent Meslier

      Oui, les moutons ont la « bruxellose » et ne le savent pas...


    • symbiosis symbiosis 17 novembre 09:37

      @sergent Meslier
      Certes, mais cette exigence, compte tenu de l’insignifiance formelle, mais de la portée symbolique hors norme et mondiale du gilet jaune reste secondaire par rapport à l’exceptionnel impact que peut avoir et qu’aura certainement ce cri de ralliement.
      Pourquoi, parce que ce gilet jaune est mondial, globalisé. Tout le monde sans exception possède un gilet jaune sur la planète. Le gilet jaune est le piège ultime du totalitarisme imposé par la globalisation, il est le boomerang que le système va recevoir en pleine face comme un violent retour de manivelle. Il n’est rien en soi mais il représente la totalité de l’humanité incarcérée dans ce monde fluorescent. 
      Le ridicule gilet jaune est en passe de piéger le système. Qui l’eut cru ?
      La meilleure preuve étant qu’il se répand sur la Belgique et l’Allemagne, pour l’un haut lieu de l’uniformisation de l’Europe et pour l’autre de l’hégémonie du machinisme, producteur indéfectible du gros cube depuis des générations.
      Le système sait cela et pour cela fait dans son froc.
      Il a bon dos de nous parler d’écologie, l’axiome et le postulat principaux en sont bien loins.


    • Durand Durand 19 novembre 11:55

      La formidable arnaque à la taxe carbone et aux taxes sur le carburant automobile

      http://echelledejacob.blogspot.com/2018/11/la-formidable-arnaque-la-taxe-carbone.html


    • Tall Tall 16 novembre 19:37

      Ce qui est présenté comme une taxe écologique n’est en fait qu’un transfert de la fiscalité des riches sur les pauvres.

      Tout est dit ...


      • Emohtaryp Emohtaryp 16 novembre 22:25

        @Tall
         
        Oui, bien évidemment, mais une question, en Belgique vous feriez quoi contre cette bande d’enc.... qui escroquent le pays et prennent les gens pour des cons ? oui, ok, vous avez les mêmes.....
        Pourtant, en France il fût un temps ou l’on prenait pas de gants pour raccourcir !
        Par contre je commence à en avoir marre de tous ces abrutis qui élisent les pires baltringues et qui se rendent compte après qu’ils se sont fait pigeonner, alors les gilets jaunes devraient être portés d’abord par tous ces gens qui se font berner comme des cons, qu’on les envoie en première ligne se faire matraquer et gazer pour expier leur crédulité béate !
        Crois-tu que les gens vont se ressaisir au vote « européen » en juin pour se venger en choisissant le seul qui dise haut et fort « FREXIT » ???
        c’est le seul acte légal imparable vraiment d’insoumission, pas la fumée mélenchonnienne !
        Mais les Italiens vont créer la vraie surprise si on les cherche trop, ils n’hésiteront pas à leur dire « va fanculo » et appuyer sur le bouton « destroy », ils préparent en loucedé une sortie, c’est absolument évident ils n’ont pas d’autres choix.....Pas comme la serpillière Tsipras !


      • vesjem vesjem 16 novembre 23:28

        @Emohtaryp
        le système électoral français n’est qu’un piège complètement vérolé à électeurs  ;
        pas étonnant alors de voir que les merdias fabriquent (en plus) en 6 mois le futur président, devant une majorité de français floués


      • Tall Tall 16 novembre 23:56

        @Emohtaryp

        Oublie la Belgique : elle est petite, royaliste, européïste, conservatrice, frileuse, suiveuse .. et la plupart des talents qui y naissent se barrent.
         
        Pour le reste, les Anglais ont comlpris, les Italiens défient l’UE et Macron le chouchou médiatique de 2017 est déjà + impopulaire que Hollande au même moment de son quinquennat. Pas sûr qu’il termine son mandat.


      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 novembre 20:29

        Les bouffons(Fergus,Désintox et autres escrocs) qui cherchent à déstabiliser le mouvement jaune ont des arguments de chiotte.....de cours d’école ...

        Je vous propose ceci .....c’est sérieux et sans discussion possible...

        Météo Spatiale facebook

        MON COUP DE GUEULE !!

        Notre soleil ne devait pas atteindre un minimum solaire avant environ 2020 , mais il semble se diriger dans cette direction un peu tôt, ce qui pourrait se révéler une mauvaise nouvelle pour les amateurs de temps chaud.

        Ceux qui nous vendent le tout électrique ne se rendent même pas compte de l’avenir, ils ont l’air de vivre sur une planète ou tout reste figé pour l’éternité. En France nous avons des sujets scientifiques tabou, c’est à croire que la France ne tient pas compte des résultats scientifiques. Aujourd’hui, ont nous parlent du réchauffement climatique pour deux malheureux degrés de plus, sans tenir compte que le seul astre qui nous chauffe reste le soleil et bien je vous le dis et les plus grands spécialistes de la physique solaire vous mettent en garde aussi, le soleil a des cycles de 11 à 12 ans actuellement nous sommes dans le cycle 25 et en minima solaire cela fait 3 cycles de suite que l’intensité des cycles diminue le cycle 26 sera très faible et ce n’est que le début oui nous entrons sur une période dite "mini âge glaciaire" la Terre à déjà connu cela dans le passé sauf qu’aujourd’hui grâce à la technologie nous observons les choses plus en détail et les analyses sur l’étude des cycles solaires nous montres une durée de ce mini âge glaciaire préoccupante, car ont parle d’une durée entre 300 et 450 ans. Nous devons plus nous préoccuper de cela comment nos centrales nucléaires vont tenir le coup avec des températures polaires même en été quand les fleuves resterons gelés. Non, ce n’est pas une théorie du complot de plus, c’est une vraie science seule les USA, la Belgique, l’Australie et la Russie, font de la météo spatiale, loin d’être le cas ici en France.
        Les données du satellite TIMED (énergie thermique et dynamique de la thermosphère à ionosphère de la NASA) montrent que la thermosphère (la couche d’air la plus élevée autour de notre planète) se refroidit et se rétrécit, réduisant ainsi le rayon de l’atmosphère. Cette réduction de l’activité solaire pourrait entraîner une phase de refroidissement global......

        ----------------------------------------------------------------------------------------------------

        Le météo solaire c’est plus grave et plus sérieux que la politique de Macron et sa bande de co...s

        Cela fait des années que je suis cette science et j’ai pu en constater les dégats que le soleil provoque sur la nature et nos vies....

         

         smiley

         


        • Anatine 17 novembre 08:01

          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani Un lien utile http://www.spaceweather.com/


        • Anatine 17 novembre 08:01

          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani Un lien utile http://www.spaceweather.com/


        • Désintox Désintox 17 novembre 12:07

          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
          "Les bouffons(Fergus,Désintox et autres escrocs) qui cherchent à déstabiliser le mouvement jaune ont des arguments de chiotte.....de cours d’école ..."

          Vous pouvez aussi trouver des liens qui affirment que la terre est plate, que l’homme n’a jamais marché sur la lune, que GW Bush a dissimulé des explosifs dans les tours du world trade center, que nous sommes visités par des OVNI, qu’on a retrouvé l’Atlantide etc, etc.

          Le réchauffement climatique est une réalité. Vos propos climato septiques sont irresponsables. Maintenir des carburants peu chers, c’est dissuader le développement de véhicules à faible consommation et favoriser un étalement urbain difficilement réversible, qui rend la société dépendante de l’automobile.

          La hausse du prix du carbone est inéluctable, c’est une question de vie et de mort pour l’humanité.


        • JC_Lavau JC_Lavau 17 novembre 12:33

          @100% intox. Sous le contrôle de son climastrologue de la cour, la princesse NKM l’a déjà dit, ça, que les incroyants sont tous « des connards ».
          D’autres croyants utilisent les variantes de « crétins », « abrutis », etc.
          Quant au micron-à-Rothschild il nous accuse d’être coupables de complicité avec les terroristes-réfugiés-climatiques qu’il importe par navires entiers.


        • #Shawford42 #Shawford 17 novembre 12:37

          @MyJC ?

          Opération Brigadier SABARI phase 5 launched !

          Pour Pupuce :

          #U42 12:35 UTC
          Départ du nid en mobile (no sunglasses)
          Direction Burger Quizz ou whatever

          RTL2 grand canal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! smiley

           smiley
           smiley ?


        • Désintox Désintox 17 novembre 13:22

          @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

          Bravo les gilets jaunes ! À 13 HEURES, DÉJÀ 1 MORT ET 47 BLESSÉS. C’est l’équivalent d’un attentat terroriste.

          Bon, avec vos diesels, vous faites déjà 40 000 morts par an, auxquels il faut ajouter les victimes d’accidents de la route, vous n’en n’êtes plus à ça près !

          J’espère que les sanctions judiciaires seront exemplaires !


        • Arogavox 17 novembre 13:28

          @Désintox

           pas honte  ? !!
           Y pas d’quoi pavoiser :
           la guerre civile a déjà fait un mort !!

           Quand les Français comprendront-ils qu’il ne faut pas prendre à la légère les manifestations CIVIQUES et nécessaires pour le bien de la France, d’une majorité de Français en colère !

           


        • symbiosis symbiosis 17 novembre 13:37

          @intox
          Non, le réchauffement climatique n’est pas une réalité, c’est encore une intox comme toutes les intox du système pour soutirer de l’argent et ruiner la population.


        • JC_Lavau JC_Lavau 17 novembre 13:47

          @symbiosis, ET exciter les petits bourgeois semi-instruits (tq 100% intox) à un maximum de mépris envers leurs compatriotes, les pousser à un maximum de guerres de religions.


        • Cadoudal Cadoudal 17 novembre 13:53

          @Désintox
          K.D Sam il y a 29 minutes

          Les pépites sont réveillées et sorties de leurs grottes !
          Encore un truc bien reniflé depuis des heures par la communauté FDS.
          L’après midi risque d’etre Sport !

          https://twitter.com/GuillaumePannet/status/1063689052778565633


        • Ouam Ouam 17 novembre 14:12

          @Cadoudal
          pour ton info j’en viens
          il y a des blocages (ralentissements a 5km/h et dans les deuxs sens) sur paname
          j’ai aussi été faire un tour dans le 93, euxs ne se sentents pas concernés la bas smiley

          je bouffe un bout et j’y retourne, ca fait au moins x années que je n’avais pas manifesté, connard first à reussi ce tour de force..

          Peut etre que je serai plus tard dans ceuxs qui iront le chercher si on est assez nombreuxs, avant que je me casse de ce shit hole, parce que ces temps ci il dépasse plus que les bornes.


        • Cadoudal Cadoudal 17 novembre 14:28

          @Ouam
          Ils se dirigent vers l’Élysée...
          https://twitter.com/FrDesouche/timelines/1063714057650413568?ref_src=twsrc%5Etfw

          Macron va bientôt faire sortir son armée de réserve des territoires occupés, les pillages des colons c’est la routine et ils savent gérer, fais gaffe à toi...


        • Désintox Désintox 17 novembre 14:36

          @JC_Lavau
          « Quant au micron-à-Rothschild »
          L’essentiel pour vous, c’est que « Rothschild » est un nom juif, n’est-ce pas ?


        • Désintox Désintox 17 novembre 14:44

          @Arogavox
          « pas honte  ? !!
           Y pas d’quoi pavoiser :
           la guerre civile a déjà fait un mort !! »

          Pas de quoi pavoiser, en effet. La République Française est une démocratie dans laquelle on a le droit de manifester. Mais il y a des règles à respecter, et les « gilets jaunes » ont violé ces règles.

          À quoi servent ces règles ? Tout simplement à éviter les débordements et assurer la sécurité.

          Pour manifester, les gilets jaunes devaient demander l’autorisation à la préfecture (qui leur aurait été accordée puisqu’on a le droit de manifester). Les organisateurs auraient alors négocié l’heure et l’itinéraire de la manifestation avec la préfecture. Il n’y aurait eu aucun mort ni aucun blessé.

          Quand on manifeste en respectant les règles, on exerce son droit de citoyen de la république. Dans le cas contraire, on est un voyou.

          Il n’y a pas de « guerre civile », il y a juste quelques irresponsables.


        • xana 17 novembre 14:55

          @Ouam
          Bonjour Ouam et merci pour ton post. Merci également de participer.
          Je vis à l’étranger et c’est la première fois depuis très longtemps que j’aurais envie de manifester. Pourtant je suis anti-conso et anti-bagnole, mais ici il ne s’agit absolument pas d’écologie. Il s’agit d’escroquerie sous prétexte d’écologie !

          Jean Xana


        • arthes arthes 17 novembre 15:05

          @Désintox

          Lol, donc vous revendiquez le droit de tuer les manifestants.

          Massada, !!! sort de ce corps !!!! smiley


        • xana 17 novembre 15:10

          @Désintox
          Le réchauffement climatique est une réalité : Personnellement j’en suis convaincu, mais je ne prends pas pour des imbéciles ceux qui pensent autrement.
          Maintenir des carburants peu cher... : Vrai, mais qui s’en soucie chez ceux qui ont le pouvoir ?
          La hausse du prix des carburants est inéluctable pour cause de raréfaction. Oui, mais aujourd’hui ce n’est pas de cela qu’il est question.
          Aujourd’hui il est question de taxer le bon peuple encore un peu plus. Le gouvernement et ceux qu’il sert se contrefoutent des générations à venir et de l’écologie. L’écologie est juste un prétexte pour ponctionner les sans-dents.
          Si le gouvernement et ceux qu’il sert se souciaient vraiment de l’écologie, ils auraient entrepris D’AUTRES MESURES que taxer les pauvres. Or ils n’en ont pris aucune.

          Mon gars, ou tu es un vendu ou tu ne vois pas plus loin que ton nez.
          Je ne suis pas un fan de la bagnole, moi mon dada c’est plutôt la Décroissance et la Démocratie Directe. Mais je sais reconnaître une escroquerie.

          Jean Xana


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 novembre 15:10

          @arthes

          C’est de l’exécution Gaïa compatible ...Salauds de pauvres.


        • Désintox Désintox 17 novembre 15:11

          @arthes
          « Lol, donc vous revendiquez le droit de tuer les manifestants. »
           ????
          Non, j’accuse les gilets jaunes d’avoir provoqué 1 mort et 47 blessés en organisant des manifestations illégales sans en assurer la sécurité.


        • Xenozoid Xenozoid 17 novembre 15:12

          @Aita Pea Pea
          kill the poor


        • JC_Lavau JC_Lavau 17 novembre 15:12

          @100 % intox. Selon toi, le reste du monde est composé d’ordures et d’Untermenschen, à ton image.
          Presque pas clivé ni psychotique, le petit dictateur infantile...


        • #Shawford42 #Shawford 17 novembre 15:19

          @Aita Pea Pea

          ➰ > 🏆+👨‍🏫+🧟‍♂️


        • arthes arthes 17 novembre 15:20

          @Désintox

          Chacun est prévenu depuis des semaines de cette journée et du caractère des manifestations.
          Ce sont les automobilistes (qui polluent) qui ont blessé ou tué des manifestants en voulant passer coute que coute, en se servant de leur véhicule comme d’une arme, au point de blesser aussi un gendarme, donc leur responsabilité est engagée, on ne se sert pas de sa voiture pour tuer ou blesse quelqu’un, c’est illégal ! (et complètement irresponsable).


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 novembre 15:20

          @Désintox

          C’est sur ...fermer sa gueule dans la rue et l’ouvrir sur le net comporte moins de risques . lol


        • Désintox Désintox 17 novembre 15:26

          @xana
          Je ne soutiens pas la politique de Macron. Je pense qu’il faut manifester contre cette politique qui augmente les inégalités et qui détruit les services publics, notamment en zone rurale.

          Mais le mouvement des gilets jaunes, ce n’est pas cela.

          Ce sont des gens qui roulent en 4X4, qui font 30000 km par an, et qui découvrent la fin de leur privilège fiscal. sur le diesel. Ils ne supportent pas la perspective de devoir changer leur 4X4 pour une twingo. Pour eux, la grosse bagnole est un marqueur social.

          Les gilets jaunes, ce n’est pas le peuple, ce n’est pas la France rurale, ce ne sont pas les pauvres. Les pauvres vivent en HLM et prennent le bus ou le métro. La France rurale vit et travaille à la campagne, elle ne fait pas 150 km par jour en 4X4. Les gilets jaunes sont des usurpateurs.

          Les gilets jaunes se foutent du réchauffement climatique, car dans leur 4X4, la température reste clémente grâce à l’air conditionné.

          Les gilets jaunes se moquent de la république et de la loi. Ils manifestent sans respecter les règles. Ils provoquent des morts et des blessés en organisant des actions illégales.


        • pemile pemile 17 novembre 15:29

          @Désintox "Ce sont des gens qui roulent en 4X4, qui font 30000 km par an, et qui découvrent la fin de leur privilège fiscal. sur le diesel. Ils ne supportent pas la perspective de devoir changer leur 4X4 pour une twingo. Pour eux, la grosse bagnole est un marqueur social."

          Vous commencez à vraiment devenir aussi fatigant que ridicule avec ce genre d’intox ! smiley


        • Désintox Désintox 17 novembre 15:29

          @arthes
          Encore une fois, pour organiser une manifestation, il y a des règles.

          Quand on s’en affranchit, on est responsable des débordements

          Les gilets jaunes ont provoqué un mort et des blessés en se croyant au dessus des lois.


        • Xenozoid Xenozoid 17 novembre 15:30

          @pemile
          spartacus


        • Désintox Désintox 17 novembre 15:31

          @pemile
          Au moins, je ne tue personne.


        • JC_Lavau JC_Lavau 17 novembre 15:31

          @100% intox. Tu oublies de nous accuser de se foutre aussi de la licorne bleue invisible, et du monstre en spaghettis volant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès