• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Vers un régime autoritaire ?

Vers un régime autoritaire ?

J’ai assisté aux États généraux de la violence à l’école qui se sont tenus cette semaine. Il y a avait un décalage considérable entre la salle et la tribune. Malgré les interventions très éclairées de professeurs et chefs d’établissements, aucune réflexion n’a pu s’engager autour des sources de cette violence. Il n’a en effet été question que des mesures à prendre pour aider les enseignants à faire face à la violence. À mes yeux, ces états généraux sont une véritable imposture. Ils laissent en effet à penser que le sujet est traité, alors qu’il ne l’est pas.

La sécurité est le premier des besoins primaires. Lorsque le peuple finit par se forger la conviction que l’État n’est plus capable d’assurer la sécurité des individus, alors il est à craindre que le chaos ne survienne, suivi d’une période de sévère reprise en main qui finira par être attendue et espérée par le peuple lui-même. La France s’achemine-t-elle de nouveau vers un régime très autoritaire ? C’est une hypothèse qui ne peut plus être écartée.

Le Parisien : « Martin, un jeune cartographe de 24 ans, a été lynché sans raison, vendredi soir, place Grenette, en plein centre-ville de Grenoble, par un groupe d’une quinzaine de jeunes. Inconscient et saignant abondamment, il a été transporté au CHU de Grenoble où il se trouvait toujours dans un état critique dimanche.  »

France 24 : « Âgés d’une vingtaine d’années, les agresseurs, qui venaient d’être expulsés du tramway dans lequel la victime et ses amis avaient pris place, ont alors attaqué verbalement puis physiquement ces derniers, arrivés à leur destination et qui tentaient de les ignorer, a-t-on ajouté de même source. La quinzaine d’agresseurs, montés dans le tramway à une station située dans les quartiers sensibles de Grenoble, étaient toujours activement recherchés dimanche.  »

Libération : « Comme à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), la semaine dernière, un groupe d’une vingtaine de jeunes armés de bâtons et de pierres ont bloqué le bus, fait descendre le chauffeur et les deux passagers, avant d’y mettre le feu. Puis, ils ont décampé avant l’arrivée de la police. La scène s’est déroulée mercredi soir, vers minuit, dans le quartier de la Grande-Borne, à Viry-Châtillon (Essonne).  »

Libération : « Une école des Clayes-sous-Bois (Yvelines) a été en partie détruite par un incendie d’origine criminelle dans la nuit de vendredi à samedi, suscitant la colère des parents d’élèves et la condamnation du ministre de l’Éducation Luc Chatel pour “cet acte inqualifiable”. […] La déléguée des parents d’élèves s’est dite “sonnée, choquée et en colère par cet acte inadmissible”. “Comment peut-on s’en prendre à une école comme celle-ci où le projet pédagogique était important ? C’est incompréhensible”, a-t-elle déclaré à l’AFP. Plus loin Dalila Bragier, la maman de la petite Inès porte une caisse de livres. Elle réagit : “C’est l’état de choc. Depuis un an on signale des incendies dans le quartier. On était attaché à cette école”. Le maire des Clayes-sous-Bois, Véronique Coté-Millard, a exprimé sa vive émotion : “On reste sans voix. L’an dernier un incendie avait détruit un bâtiment qui devait servir de centre de loisirs. S’attaquer à une école, c’est inqualifiable. Tout le monde est en émoi ici. Lundi, nous allons accueillir les parents et les élèves. Une cellule psychologique sera mise en place. Il nous faut accompagner les familles. Les 194 élèves de l’école doivent être répartis dès lundi dans les autres établissements de la commune…”  »

S’il fallait une mesure pour commencer, ce serait de couper les subventions à toutes les associations qui ont largement participé à nourrir haine et ressentiment envers la France et les Français, et qui continuent d’ailleurs à le faire. Bien sûr, il faudrait alors bien en expliquer les raisons, afin qu’il n’y ait pas d’incompréhension. Nous le voyons, il est dramatique de les avoir ainsi laissé scinder le corps social entre « victimes » et « bourreaux ». Je l’ai déjà écrit : « Notre société récolte à présent la haine que cette approche a instillée dans le cœur des populations issues de l’immigration  ». J’avais également évoqué la stupéfaction et l’incompréhension de Thione Niang, Américain d’origine sénégalaise et Président des affaires internationales des jeunes démocrates américains, devant la haine envers la France que des jeunes de l’immigration avaient exprimée devant lui lorsqu’il était allé à leur rencontre.

Il ne sert jamais à rien de nier la réalité des problèmes. Il faut, bien au contraire, les traiter dès leur apparition, surtout lorsqu’ils touchent à la cohésion nationale. Est-il encore temps d’éviter le pire ? Je n’en sais rien, car n’importe quel évènement peut désormais tout faire basculer et aboutir à ce que la situation échappe au contrôle des pouvoirs publics.

Chaque jour me renforce dans ma conviction que ce sont bien toutes les propositions politiques du Puzzle de l’intégration qui doivent être mises en œuvre et ce, de manière urgente. Il faut tourner le dos à l’imbécillité des plans banlieues et autres politiques d’intégration qui se succèdent depuis déjà longtemps, sans fournir les résultats que les Français sont en droit d’attendre au vu des budgets engagés. (Imbécile : « qui est peu capable de raisonner, de comprendre et d’agir judicieusement »)

J’ai écrit tout un ouvrage pour vous permettre d’approcher la complexité du problème de l’immigration-insertion-intégration. Les jeunes de l’immigration et leurs parents sont, comme le peuple français, victimes de l’aveuglement de nos élites. Mais, bien entendu, le statut de victime n’excuse rien à mes yeux. J’ai récemment participé à un débat. L’accueil de la salle a été des plus chaleureux. Parmi ceux qui sont venus discuter avec moi à la fin, et surtout me faire part de leur complète adhésion, des personnes d’origine maghrébine et africaine. Toutes ressentent la gravité de la situation à laquelle l’absence de bons sens a conduit notre société.

En ce qui me concerne, je continuerai d’écrire et de dialoguer pour faire en sorte que ce sujet soit traité dans sa globalité, tout en veillant à ce que la France ne soit jamais brutalisée. Pour cela, il ne faut pas hésiter à recourir à de vraies sanctions contre ceux qui sèment la terreur et le chaos, mus par leur haine de la France et leur inaptitude à respecter les normes collectives de la société française. Une sanction est réputée efficace lorsqu’elle dissuade de passer à l’acte. Dans le cas contraire, elle ne l’est pas. Nous pouvons donc en déduire que celles qui sont actuellement appliquées sont totalement inefficaces.


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • DIMEZELL 13 avril 2010 11:49

    Il semble que vous n’avez pas compris que les constats,la réflexion, les besoins...soient d’une autre envergure et d’autre nature que vos conclusions qui s’apparentent aux problèmes que vous soulignez.....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 avril 2010 03:32

      « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas... » Mais au point où nous en sommes, peut-on faire l’économie d’un pouvoir autoritaire pour un temps ? Je ne le crois plus.



      Pierre JC Allard

    • Voltaire52 Voltaire52 13 avril 2010 11:56

      bravo pour cet article je vous suis totalement , il y a un problème majeur dans notre pays , il n y a plus de république , donc plus de citoyen ...

      La violence n est pas le résultat de l école , c’est le « hors l ecole » qui plombe l ecole , les problemes de violence de la société , des banlieues qui débordent sur cette institution... L abandon de l autorité , d abord de l etat c’est trop facile de pointer uniquement les parents ....

      Je suis pour un état fort , responsable , qui parle de social , d economie, mais aussi de sécurité , un droit fondamental ....mais l état le veut-il , quel parti politique conventionnel est prêt a cela ? 
      Le Fn risque detre une force tres presente dans l avenir

       


      • Sébastien Sébastien 13 avril 2010 13:09

        Le probleme du FN est qu’il pose les bonnes questions mais n’apporte pas les bonnes reponses et empeche les autres partis de se poser les memes questions. C’est un vrai probleme et on peut bien entendu compter sur la gauche pour crier au loup...


      • backtothetrees backtothetrees 13 avril 2010 17:11

        Des partis, il y en a ; allez voir les propositions de Chevènement ou Dupont-Aignan sur leurs sites. Ils présentent une vraie alternative et un programme cohérent. Mais ils n’ont l’heur de plaire, ni aux médias, ni à nos élites, ni aux larrons socialistes et umpistes, lesquels préfèrent agiter les épouvantails extrémistes pour qu’on revienne dans la nasse.


      • Cascabel Cascabel 14 avril 2010 21:01

        @ alchimie

        Bien sûr, éduquer ses enfants au milieu de la pagaille avec la trouille qu’une bande d’abrutis viennent ou violer votre fille ou planter un couteau à votre fils est extrêmement motivant.


      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 04:48

        cabascel, en quoi mettre des flics partout empechera votre fille de se faire violer ?

        il faut repenser le probleme et fAIRE ADHERER les habitants de ce pays aux valeurs de ce pays.

        Un Etat ne peut assurer ses fonctions regaliennes que s’il est accepté et voulu.

        http://leparisienliberal.blogspot.com/2010/04/police-et-population-une-relation-en.html

        D’autre part, un Etat ne peut assurer ses fonctions regaliennes que s’il se concentre sur ses fonctions regaliennes, au lieu de tout faire mal et cher, du management des trains à l’education nationale, en passant par le sauvetage de l’automobile

        http://leparisienliberal.blogspot.com/2010/04/peugeot-moissy-cramayel-une-bonne-lecon.html


      • Sébastien Sébastien 13 avril 2010 12:03

        L’ecole doit se proteger de la violence certes mais son champ d’action est limite. On ne peut pas demander aux professeurs de se substituer aux parents. En ce sens ces etats generaux ne sont pas une imposture mais leur portee reste limitee a leur perimetre.

        Je suis en revanche entierement d’accord avec la suite de votre article. En France on ne pose pas les bonnes questions et par consequent on n’apporte pas les bonnes reponses. Certains sujets ne doivent pas etre abordes et quand ils le sont, c’est sur le theme de la culpabilite, comme si les francais etaient responsables de la violence de certaines personnes.

        C’est aussi le resultat d’annees d’assistanat durant lesquelles on a fait croire aux gens que la societe les prenait integralement en charge. Je suis toujours etonne d’entendre les delinquants se poser en victimes parce qu’on ne leur donne pas du travail. Le travail ca ne se donne pas, ca se cherche.


        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 04:49

          On ne peut pas demander aux professeurs de se substituer aux parents

          +1 !


        • Voltaire52 Voltaire52 13 avril 2010 12:10

          çà se cherche et çà se trouve :)


          • foufouille foufouille 13 avril 2010 12:57

            en chine ou en tunisie ?
            avec 5000 000 de chomeurs, il est ou ton boulot ?
            ouvre donc un vieux journal
            78, 3 pages de boulots
            de nos jours une demi de grands groupes, au mieux 4 offres


          • Marc Bruxman 13 avril 2010 19:43

            « en chine ou en tunisie ?
            avec 5000 000 de chomeurs, il est ou ton boulot ?
            ouvre donc un vieux journal
            78, 3 pages de boulots
            de nos jours une demi de grands groupes, au mieux 4 offres »

            D’un autre coté qui cherche encore son boulot dans le journal... Des offres sur internet il y en a plein.


          • Ð4r|{_ph03n1x 13 avril 2010 23:42

            « D’un autre coté qui cherche encore son boulot dans le journal... Des offres sur internet il y en a plein. »


            Avez-vous déjà fait le tri entre les CDD, les CDI, les temps partiels, les temps pleins, les boulots au SMIC ? Alors oui, des offres il y en a plein, convenables si on vit chez ses parents et qu’on a pas grand chose à payer tous les mois. Pour le reste de la population active, c’est peau de zob. 

          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 04:51

            foufouille, dans quelle region habitez vous, si ca n’est pas indiscret ?

            parce que des emplois, en region parisienne, il y en a

            et c’est sur que chercher un boulot dans un journal ... smiley 


          • faxtronic faxtronic 13 avril 2010 13:18

            je pense que nous approchons du point de non retour. La guerre civile est proche, de plus en plus considere que la guerre civile, ou bien une dictature pour eviter la guerre civile, est possible. Avant 2017 la guerre civile et ethnique sera en France


            • Triodus Triodus 13 avril 2010 14:23

              @Fax,

              Elle sera ethnique JUSTEMENT pour éviter qu’elle soit civile..

              Cdt,
              T.


            • Triodus Triodus 13 avril 2010 17:27

              @Ton Père :

              Dans mon post, « guerre civile » a le sens « guerre contre le pouvoir civil ».

              Cdt,
              T.


            • Ð4r|{_ph03n1x 13 avril 2010 23:51

              Tiens, un prophète. Vous en rêvez tous, hein, de cette guerre civile. Continuez à agiter les épouvantails, à force d’effrayer la ménagère, vous parviendrez bien à vos fins et vous l’aurez, votre belle guerre.


              Quand on sait que la solidité d’une chaîne dépend de son maillon le plus faible et que je vois le niveau de leurs islamistes et de nos réacs, je m’inquiète davantage du risque de caporalisation de la société française que du risque d’islamisation.

              Je vois plus de fafs « de souche » déverser leur bile sur Agoravox que de fous d’Allah... Non mais sérieusement, vous imaginez vraiment que 6 millions de musulmans qui ne sont pas tous intégristes représentent un réel danger de sédition face à 56 millions de français non musulmans ???? Vous êtes des malades...

              Nous aurons un nouveau maréchal bien avant que les islamistes ne marchent sur Paris, réveillez-vous !

            • faxtronic faxtronic 14 avril 2010 10:41

              j ai pas dit l inverse... Mais les tensions ethnico religieuses sont exacerbes des trois cotes, et il est clair que le plus gros danger en France sera le reveil de l extremisme chretien, du a l extremisme musulman. Mais guerre civile il y aura, c est clair comme de l eau de roche. Soit il y aura un regime dictatoriale pour etouffer les tensions, qui sont d ailleurs la plupart exterieur a la France (palestine, etc..) soit il y aura un guerre civile qui sera de toute evidence un genocide anti musulman, suivi d une dictature a la Franco en France. Moi etant ni chretien ni musulman ni juif, je compterais les coups. La quesion unique est de savoir quelle type de guerre civile : a la yougoslave, a l espagnole, a la libanaise, ou comme une classique guerre de religion ? De surcroit la France est par essence meme en declin economique, donc le niveau de vie s effondre et les frustrations augmene=tent, ce qui fait nous nous constituons tranquillement une poudriere, mais pas seulement en France, mais dans toute l europe.

              Donc un conseil, apprenez a vos enfants les rudiments de la guerilla, histoire de survivre


            • Cascabel Cascabel 14 avril 2010 21:37

              « Moi etant ni chretien ni musulman ni juif, je compterais les coups. »

              Vous êtes à côté de la plaque. En cas de conflit c’est l’ autre qui vous désigne comme ennemi. Que vous soyez chrétien ou pas n’a aucune importance. En plus, le mécréant non-croyant est encore plus viollement combattu par l’ islam, donc si vous pensez vous en sortir comme ça, vous êtes mal barré.
              Quand à vos idées d’apprendre à vous défendre c’est bien gentil, mais si vous décidez de rester isolé dans votre coin vous compterez parmi les premières victimes. En cas de guerre il faut savoir être solidaire des siens, c’est le B.A-Ba de la survie.

              Sinon, je pense que le pire ne sera pas en 2017 mais bien après, pour des raisons de démographie. Entre temps nous connaitrons une dégradation progressive de la paix et de la prospérité.
              Mais si le conflit éclatait avant et bien ce sera salutaire pour nous car nous sommes encore majoritaires et donc en situation de force.


            • Hieronymus Hieronymus 15 avril 2010 00:11

              @ Cascabel smiley smiley smiley
              faxtronic meconnait completement l’Islam
              en terre d’Islam les mecreants et apostats sont les premiers massacres !
              tandis que les « gens du livre » (juifs et chretiens) « beneficient » du statut inferieur de dhimmis, souvent traduit par le terme politiquement correct de « proteges » mais qui signifie en fait « soumis » qd on met de cote la langue de bois ..


            • Cascabel Cascabel 15 avril 2010 00:45

              On fait bien de le prévenir n’empêche.


            • Cascabel Cascabel 15 avril 2010 13:19

              @ faxtronic

              Personne n’aime les lâches et les traitres, sachez-le.


            • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 04:53

              il n’y aura pas de guerre

              ca fait des années que les contribuables acceptent sans broncher qu’une ethnie, celle des paysans et des pécheurs, cassent et brulent, sans représaille de l’Etat

              ca peut donc continuer des années.

              A quand le remboursement du Parlement de Bretagne, incendié en 1994 . ?


            • Hieronymus Hieronymus 13 avril 2010 16:11

              @ l’auteure
              Excellent article, en plus agreable a lire
              je suis plus que d’accord avec tout ce que vous y exprimez
              « S’il fallait une mesure pour commencer, ce serait de couper les subventions à toutes les associations qui ont largement participé à nourrir haine et ressentiment envers la France et les Français, et qui continuent d’ailleurs à le faire »
              vous avez raison a 200% et nous sommes nombreux ici a hurler notre indignation face a cette realite absurde, alors nommons les ces associations qui ont ete encouragees pour des raisons demagogiques et politiciennes ;
              les 3 mousquetaires : Licra, Mrap, Ldh + d’Artagnan : SOS racisme
              on peut rajouter le Cran et le Crif, ds un style different mais hautement toxiques
              pour le Cfcm si jeune, peut etre faudrait il lui laisser encore qq benefice du doute
              ds les etatiques, la Halde est un chef d’oeuvre d’entreprise de subversion morale
              le Commissariat a la diversite plus modeste n’est pas mal non plus
              j’en oublie ?

              « il est dramatique de les avoir ainsi laissé scinder le corps social entre « victimes » et « bourreaux » » vous parlez d’or !
              « Il faut tourner le dos à l’imbécillité des plans banlieues » c’est evident
              « le peuple français, victimes de l’aveuglement de nos élites » la je vous trouve trop indulgente de parler d’aveuglement pour nos (z)elites, il s’agit certes d’incompetence mais surtout d’egoisme, de lachete, voire de cynisme et de haine (non dite) du peuple !
              voyez Fillon comme il est lisse lors de son discours au diner du Crif, affligeant de couardise et de servilite, c’est ca un 1er ministre ? j’ai honte pour mon pays ..
              ou Chirac qui n’a eu de cesse ds la roue de Mitterrand de pratiquer la politique de l’autruche et de multiplier les mesures et propos demagogiques, un desastre !

              juste une petite critique si je peux me permettre ;
              vous ne devez pas hesiter a intervenir ensuite sur les fils de discussion, je crois que nombre de vos lecteurs s’en rejouiraient smiley
              cordialement


              • Hieronymus Hieronymus 14 avril 2010 18:16

                non Ton Pere, Malika Sorel n’intervient pas sur les fils d’AV
                pour voir qq elements supplementaires, il faut se rendre sur son blog
                sur lequel figure cet article absolument tel quel assortis de qq commentaires
                http://puzzledelintegration.blogspirit.com/archive/2010/04/10/vers-un-regime-autoritaire.html#comments
                ces commentaires d’autres lecteurs sont aussi interessants et Malika y intervient elle meme en 18eme position, neanmoins elle se refuse a citer nommement ces associations incriminees, sans doute a t elle ses raisons, preferant rester prudente, d’un autre cote « qui ne dit mot consent » comprendre ma liste pour les plus connus n’est point dementie de fait !
                par contre je ne suis pas d’accord avec ceux qui enoncent « pas la peine de les citer, tout le monde les connait » un peu facile comme litote, n’aide vraiment pas a la clarte du debat, avec des pirouettes comme celle la on reste ds le quiproquo, il faut savoir de qui on parle qd on accuse qqu’un, sinon ca ne rime a rien sauf a tourner a rond..


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 13 avril 2010 21:34

                Pasou ,

                Tu congétrobu ?


              • Ð4r|{_ph03n1x 14 avril 2010 00:06

                « j’eduque mes enfant pour qu’ils fassent une descendance non mulâtre. Il faut instruire nos enfants de la réalité des races et de leurs différences : les éléments matériels, quantifiés et dépassionnés existent. »


                Pourriez-vous développer ce qui vous incite à préserver votre « descendance » du métissage ? Je suis curieux de voir de quels éléments matériels, quantifiés et dépassionnés vous parlez...

                De vrais éléments, hein, pas de la propagande. Donc, avec des sources qui viennent d’ailleurs que du parti. Ah mais j’oubliais, tout ce qui ne vient pas du parti n’est pas objectif, puisque ça vient de l’immonde complot judéo-maçonnique !!!

                Allez, un peu de patience, dans quelques décennies il ne restera plus grand monde pour accorder le moindre crédit à vos théories fumeuses sur la suprêmatie blanche...

              • heliogabale boug14 14 avril 2010 11:05

                @ Pasou : vous nous faîtes du Céline ???
                Mulâtrer : quel néologisme ! Il y a un petit talent littéraire qui sommeille en vous...
                Plus sérieusement, si vous n’avez pas des idées racistes, vous êtes au moins racialiste...tendance Gobineau je dirais.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 avril 2010 02:07

                @ Pasou :


                 Ce tableau statistique, lié à la théorie du « Smart Fraction », est je crois interdit de diffusion et je ne vois pas comment vous pouvez le mettre ici sans justifier une accusation de racisme....



                 PJCA

              • backtothetrees backtothetrees 13 avril 2010 16:58

                Bravo encore Malika Sorel et merci aussi pour votre blog « Le puzzle de l’intégration », dont les analyses sont toujours approfondies, pertinentes et intransigeantes.


                • la_gata la_gata 18 avril 2010 23:37

                  " la pierre philosophale est ce métis brun de peau aux yeux légèrement bridés et le cheveux surtout pas blond « 

                  hehehe
                   je ne m’avais jamais imaginée comme pierre philosophale ... mais pour quoi pas ???
                   :D :D :D

                   »quand on ouvre les yeux, on découvre toute l’horreur de cette future humanité cauchemardesque, toute culture et différence biologique effacée, uniforme dans son apparence physique comme dans sa pensée,"

                  desolée de hanter vos reves , mais je ne suis pour rien .

                   imaginez deja que nos premiers ancétres sont veus de l’ Affrique et dans le chemin on dirait qu’e l’etre humain a perdu beaucoup du contenu de melanine dans la peau ...

                  mais c’est a partir de quand les premiers moyens de transport ont ete inventés et les gens ont commencé a voyager ... que le metissage etait inevitable , et maintenant c’est tellement facile de se deplacer partout dans le monde que ça ne peut que s’ accelerer . vous plaise ou pas .

                  C’est en effet nos différences qui nous enrichissent,

                  tout a fait et il faut de tout pour faire un monde . métis inclus .

                  l’avantage d’etre métis c’est que vous ne pouvez pas hair les autres a cause de leur couleur de peau ou de leur faciés . je ne peux pas hair les blancs . ni les asiatiques ni les noirs ni les amerindiens parce que j’ai eu des aieuls dans tous ces groupes . et j’ai des cousins de tous les couleurs comme les chatons :D , du blanc delavée au noir obscur . en passant par le rouge , et le jaune
                  quand vous étes métis .. vous avez moins de tendance a juger les gens par leur apparence physique . 
                  et vous voyez les choses avec plus de relativité .. si vous etes intelligent , vous vous rendrez compte trés vite que il n y a pas une seule façon de vivre , et que la couleur de peau ne determine pas des defauts ou des vertus.
                  et on peut aussi reconaitre le droit a ses enfants de faire des petits avec la personne aimée soit quel soit leur couleur de peau ou nationalité .


                • totof totof 13 avril 2010 18:00

                  Je ne suis pas d’accord avec cet article sur le fond. J’admets que les arabes, en particulier les jeunes, de France (par pitié, qu’on arrête de les appeler des « français d’origine étrangère », ils détestent la France et s’en foutent d’être français, comme moi d’ailleurs) détestent la France. Ils sont nombreux à être de gros fachos. Mais il ne faut pas oublier que tout cela est provoqué par le pouvoir central. Les immigrés ont toujours été mis au cul de la société française (tant mieux, comme ça, ils la détestent et peut-être un jour la feront-ils tomber), toute les migrations modernes sont des trahisons.

                  L’Etat a profité de cela pour créer un ennemi intérieur qui permet de mobiliser la population contre ce dernier. Dans le but d’éviter une remise en cause de l’ordre, qui s’apparente de plus en plus à ce qu’il a toujours été au siècle dernier c’est-à-dire un ordre fasciste, le pouvoir central mobilise la population sur des boucs émissaires. Cela est d’autant plus facile qu’effectivement, les immigrés et leurs enfants se comportent de façon hostile vis à vis des français de souche. Ces derniers, castrés par l’école et l’ordre bourgeois en général, ne sont plus capables de violence physique et se font généralement bastonner par les jeunes arabes. La haine et la peur qui en ressortent sont une bénédiction pour le pouvoir central qui apparaît alors comme la seule possibilité de sécurité pour ces lâches de français qui vont alors de plus en plus voter pour des politiques durs, fascistes. Et c’est alors le cercle vicieux infernal dans lequel nous sommes.

                  Quant à l’intégration, ce mot est une honte. On voudrait intégrer ces individus dans la société française comme nous-mêmes avons été absorbés, castrés, rendu impuissants par cette même société. Ne voit-on pas que cette société nous-mène à la catastrophe (sociale et environnementale) ? Les immigrés sont une chance car ils remettent en cause l’ordre en place (du fait de leur exclusion) et étant encore capable d’action collective autonome, ils pourront peut-être un jour détruire l’ordre occidental. J’espère qu’ils le feront avant que cet ordre ne détruise toute forme d’humanité.

                  Il est important de lire le livre de Mathieu Rigouste, « L’ennemi intérieur », pour comprendre où on va sur ces questions.


                  • Ð4r|{_ph03n1x 13 avril 2010 19:24

                    Tiens, quelqu’un de lucide qui ne cède pas à la tentation Lepénisante sans pour autant sombrer dans l’angélisme Aubryen !


                    Tout à fait d’accord, il ne faut pas oublier que nos chers Bouygues et consorts sont allés jusque dans les villages de nomades chercher de la main d’oeuvre pas cher à l’époque. Et en plus je trouve que malgré le décalage culturel ces anciens de la 1ère génération s’étaient vachement bien intégrés.

                    Maintenant, les merdeux avec lesquels nous avons des problèmes, peut-être faudrait-il commencer par les considérer comme des merdeux avant de les considérer comme des « bronzés ». Parce que c’est ça le coeur du problème. Il va bien falloir un jour arrêter cet Ouroboros entre « de souche » et « d’afrique », parce que pendant qu’on est tous là, à se taper sur la tronche pour savoir à qui revient la palme du racisme, le tissu économique et social se déchire de toute part et nos chères zélites pratiquent la politique de la terre brûlée...

                    Honnêtement, arrêtez d’imaginer que nous allons devenir une république islamique en proie à l’anarchie des banlieues, nous nous faisons davantage maltraiter par les banksters que par les racailles dans ce pays. La France ne se résume pas à la Courneuve ou à quelques quartiers populaires.

                    Comme quoi Bigard (oui je sais, ce grand penseur...) n’avait pas tort : c’est pas avec les noirs et avec les arabes qu’on a un problème en France, c’est avec le racisme qu’on a un problème...

                  • Ð4r|{_ph03n1x 13 avril 2010 19:49

                    « Mais aujourd’hui, l’immigration c’est à 90% du peuplement, c’est à dire des envahisseurs »


                    Marcel Vincent les a vu !!! Non sans blague, source ?


                    « (...) allocataires inadaptés chez nous. »

                    Mmmm inadaptés pour quelle raison ? Raciale ? Culturelle ? Allez, sortez-moi votre prose toute droit sortie des forums de Bivouac ou d’Occidentalis. Ca fait juste 10 ans que l’extrême-droite milite sur la toile, la lepénisation des esprits sur internet est inversément proportionnelle à ce qu’elle fut au temps de la religion cathodique. Elle a appris pendant ce temps à diffuser sa propagande en restant à l’abri des foudres de la justice républicaine, en remplaçant la race par la culture. Le discours et le même et, ma foi, peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse hein !

                  • Ð4r|{_ph03n1x 13 avril 2010 23:16
                    J’allais prendre la peine de vous répondre et au moment de chercher des contres-arguments, je me suis aperçu que je n’avais rien à « contrer »... hormis des propos outranciers digne du plus cultivé des piliers de comptoir d’un bar de campagne.

                  • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 05:20

                    Les jeunes voyoux de banlieue sont au contraire hyper integrés

                    - non respect de la propriété privée, comme avec Augustin Legrand, bon francais né à Neuville aux Bois (Loiret) et ses amis bons francais de Jeudi Noir http://www.youtube.com/watch?v=xrrfdrTumzA (dites moi ou sont les arabes et les noirs ?)

                    - attaque contre le domaine public , comme avec les casseurs de Continental qui sont saccagé la sous prefecture de Compiegne http://www.france24.com/fr/20090421-employes-continental-saccagent-sous-prefecture-compiegne-licenciement-clairoix
                    (dites moi ou sont les arabes et les noirs ? et ecoutez celle qui a "honte d’etre francaise à 45’ comme si Sarkozy devait en plus etre le PDG de Continental)

                    - haine de la France, comme avec les memes de Continental, mais aussi les Basques http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gcmh52TI_II7-pM94Vo-0VGR0_Hw
                    les Corses http://www.corsematin.com/ra/corse-du-sud/250948/porto-vecchio-banderole-et-ballons-pour-les-prisonniers


                  • Marc Bruxman 13 avril 2010 19:24

                    Le probléme c’est la réponse au premier délit. Il n’y a aucune méthode adapté. Mettre un enfant de 12 ans qui fait une connerie en tole est impensable. Il y cotoierait la lie de la société et ressortirait encore pire. On a plus le droit de lui flanquer une bonne déculotée au martinet ou à la cravache (réponse adaptée) alors on a des trucs batards genre rappels à la loi.

                    Peut être que simplement remettre des chatiments corporels pour les jeunes délinquants serait adapté. Ca peut être dissuasif et éviter que le petit délinquant ne se transforme en grand. Si un bête vol au supermarché était puni de dix coups de cravache, il n’y en aurait pas beaucoup pour recommencer.

                    Il n’y a nul besoin d’un état fort pour cela. Bien sur, il restera la prison pour les récidives ou les vrai crimes. Mais l’important est de tuer l’envie au début. Sans que cela ait des conséquences irrémédiables.

                    Il suffit aussi de légaliser le cannabis et la prostitution pour détruire le business de certains pousse au crime (ou du moins les faire rentrer dans la légalité). Que les mecs qui font guetteurs de rue aillent bosser légalement pour un coffee shop et la mentalité s’améliorera largement.


                    • antonio 13 avril 2010 20:05

                      Les barbares détruisent ce qu’ils ne comprennent pas...
                      Ils blessent et tuent ceux qui incarnent un monde qu’ils ne comprennent pas.


                      • Ð4r|{_ph03n1x 14 avril 2010 00:11

                        « c’est une bonne raison de les laisser vivre en Barbarie, mais pas en Europe. »


                        Tout à fait. Et faire en sorte que l’Europe ne retombe pas non plus elle-même dans la Barbarie. Ni celle des fous du voile, ni celle des excités de la calotte. Cela ne fait qu’à peine 60 ans que nous sommes sortis d’une barbarie à côté de laquelle les incivilités de quelques brûleurs de voitures sont de la pisse de nouveau-né. J’ai donc tendance à me méfier des grands sauveurs de la patrie qui se masturbent en phantasmant sur des images de guerre ethnique...

                      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 05:22

                        quand vous dites barbares, je suppose que vous parlez des ennemis de la France qui bosse, à savoir les terroristes basques, corses, bretons, agriculteurs, pecheurs, fonctionnaires sncf syndiqués Sud Rail ou CGT ?

                        Voila les barbares !


                      • L. D. T. L. D. T. 13 avril 2010 20:15

                        Tout à fait vrai. Mais il y a un petit défaut dans ce texte, c’est qu’il a été écrit par une arabe.
                        Une arabe qui ne passera jamais à la télévision sur une chaîne grand public puisqu’elle invaliderait toute la propagande antiraciste d’un seul coup.
                        Maintenant moi qui suis blanc, si je disais la même chose, on m’inviterait à la télévision pour en parler...et me faire passer pour raciste.
                        Nous sommes toujours à la case départ, et ne sortirons de blocs qu’en y allant avec violence, j’en suis de plus en plus persuadé.
                        Les bienpensants verront la France mourir plutôt que de détruire leur idéologie.


                        • Impala Impala 13 avril 2010 20:36

                           Lol, Je crois qu’on ferait mieux de tous se crever les yeux, pour enfin comprendre que malgré le fait que nous soyons TOUS différent, nous sommes tous des êtres humains, ce que nous sommes avant et après tout !

                           Étrange de « voir » qu’un sens qui devrait nous permettre de nous dicerner les uns des autres, nous pousse à confondre les uns et les autres.


                          • marie 13 avril 2010 21:11

                            ne pas oublier aussi d’interdire toute cette merde télé ; cassettes à louer emplie de violence et de scènes monstrueuses, comment se fait-il que certains d’entre eux ne soit pas assimilés à une incitations au meutre ? , c interdit par la loi, non ? ah, mais là on est face à un autre principe : celui de la liberté du commerce.

                            et ne pas parler de liberté d’ecpression, pour ce ramassis d’ordures ! acheté et produit à bas prix
                            certes là n’est pas l’essentiel, mais c comme si

                            un conditionnement quotidien opérait jour après jour toujours dans le meme sens !
                            sans compter ces saloprix de jeu vidéos dont la mafia doit se pourlècher les babines vu le pognon que çà rappporte.


                            • joseW 13 avril 2010 21:25

                              J’ai voté « + » surtout pour le titre, par forcément pour l’article qui est un peu moins clair.

                              De toutes façons, la sécurité est désormais instrumentalisée en France et dans de nombreux pays : elle est devenue dans les médias l’alpha et l’oméga de la vie politique :

                              - L’alpha parce que toutes les campagnes se font désormais sur le front sécuritaire.

                              - L’Oméga, car plus on en parle, moins on parle de la crise et des vraies solutions.

                              Une crise qui ne peut au final qu’alimenter l’insécurité.


                              • ddacoudre ddacoudre 13 avril 2010 21:26

                                bonjour malika

                                il est clair qu’il n’y a qu’un traitement politique de ce problème et son traitement politique y met le feu plutôt que de l’apaiser ; ce gouvernement c’est fait élire là dessus la violence a été son fond de commerce et l’est toujours. le problème d’intégration des populations mise a l’écart par la compétition économique n’est pas une nouveauté, sa problématique est connu des spécialistes et chacun sait que le système capitaliste produit ces lieux de ghettoïsation, et qu’ils sont insolubles puisqu’il y aura toujours un dernier qui sera mis a l’écart. la solution n’est pas dans la recherche d’une solution par le système qui créer les problèmes. toutes les actions qui ont été mené en se sens n’ont solutionné que des cas particuliers qui ont été aussitôt remplacé par d’autres.

                                l’estime de soi et la reconnaissance sociale se fait par le travail mais en plus par la capacité a consommer, les plus fragiles y sont les jeunes, c’est pour cela que réduire les sources de revenus de leurs familles ne fera qu’aggraver leurs difficultés.
                                dans certaines cité que je connais des gamins de 12 ans gagnent par leur trafics le revenu du foyer, c’est dans ces groupes que se trouvent les éléments violents, et là nous avons le même processus nous en éliminons un un autre le remplace, puisque nous maintenons la machine à les fabriquer. est-ce qu’il faut avoir fait l’ENA pour comprendre cela.
                                quand je pense que certains ont espéré que le sport faciliterai l’intégration et apaiserait les violences, il y a de quoi rire quand l’on connait les phénomènes qui égrainent de violences certaines rencontres.
                                et ce sont les mêmes qui organisent des états généraux de la violence à l’école, alors qu’ils sont responsable par leur politique, ou leur incapacité d’influencer l’économie et la finance, de l’augmentation d’une tension générale de la population, d’un stress d’insécurité lié au conditions de précarité sociale, et ils voudraient comme par miracle que des enfants qui vivent dans des famille soumissent à tous ces stress et toutes les difficultés les laissent à la porte des écoles, de la même manière que le nuage de Tchernobyle, c’est arrêté a nos frontières.

                                à qui l’on va faire croire qu’important les conditions de production et de commerce des USA,(la loi du marché) les effets nocifs que nous connaissions chez eux resteraient sur les rives de l’atlantique.
                                tous les responsables politiques savent cela, et ils n’ont pas de solutions, si ce n’est de stigmatiser cette population en difficulté comme s’ils étaient nés délinquants et que l’autre partie de la population ne soit pour rien dans leur destin.
                                c’est pour cela que l’usage de la répression et de la transformation de nos cités et de nos écoles et lieux de vie en camp de concentration, que nous auraient envié les nazies, se développent.
                                nous ne disposons d’aucun moyen financier pour permettre la réalisation d’un projet quelconque en leur direction, car ceux chez qui nous empruntons réclament un retour sur investissement, alors que les dégâts de cette violences sont nettement inférieurs aux remboursements qu’il faudrait faire.
                                il n’y a aucune chance que reviennent le plein emploi, nous conserverons donc cette situation.
                                Deux solutions existent financer des emplois d’activité écologiques pour y occuper les chômeurs, et offrir des débouchés professionnel aux jeunes, ou créer des universités pour adultes et y inscrire les citoyens pour recevoir un enseignement adapté contre rémunération.
                                la difficulté demeure toujours la même trouver les financements.
                                de tel projets peuvent se réaliser, mais ils faut mettre un terme à l’usure financière pour la parti ou les banques créaient de la monnaie directement en prêtant de l’argent qu’elle n’a pas, ou alors il faut permettre à la BCE de pouvoir en émettre. en dehors de cela ce ne sera que les cataplasmes auxquels nous sommes habitués et chacun d’en retirer le meilleur effets médiatiques en communiquant au mieux avec la population, bref en usant d’illusions.
                                instrumentalisation des cas que tu mentionnes dans ton article ne servent qu’à cela.

                                il n’y a pas si long temps j’ai écrit que ce gouvernement ne développer que la pulsion de mort (je ne culpabilise personne au demeurant), et que chaque fois qu’il y avait un cadavre l’on y trouver un membre du gouvernement. cette gestion, et l’aveu d’une impuissance dans les sources du problème dans ses raisons profondes comme tu le soulignes.
                                 alors depuis trente ans que cela muri je conçois que de la haine ait pu naitre.
                                cordialement.


                                • Carl 13 avril 2010 21:26

                                  Vers un régime autoritaire ? Malika Sorel, où comment surfer sur un constat d’échec réel pour laisser éclore une propagande raciste...





                                  • moebius 13 avril 2010 22:16

                                    la violence augmente, oui et alors ? Dans une sociéte ou l’écart entre les riche et les pauvres s’accroit la violence ne peu que s’amplifier, celle qui oppose les dominés, la classe dangeureuse au sens de la sociologie et les dominants.
                                    Pourquoi ? parce que les promesses d’égalité qui fondent notre sociéte ne sont pas tenu, parce que le pacte social est rompu. La violence répressive et l’autoritarisme n’ est qu’un aspect et une composante de la violence globale qui croit et qui concerne tout les secteur et toute les classes et hiérarchie de la société. 
                                     Une solution qui consiste a subventionner moins les associations non patriotiques c’est adire coupable de précher une haine anti française et ridicule et stupide comme l’auteur de cet article qui est aussi béte que le sont ces deux pieds... qui ne méritent d’aucun traitement de faveur, subvention ou soin particulier. Pourquoi faire, manger des patisseries avec ses copines ?


                                    • sheeldon 13 avril 2010 23:01

                                      tout a fait d’accord avec vous


                                    • Cascabel Cascabel 15 avril 2010 00:01

                                      On n’a pas à subventionner des organismes para-judiciaires qui agissent en sens unique pour des intérêts particuliers et fort orientés.


                                    • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 05:26

                                      Il faut arreter de dire que les ecarts s’accroissent en France

                                      Arretez de regarder « capital » sur M6 et voyez plutot les chiffres

                                      A part une ultra minorité tres fortunée qui devient effectivement tres riche, il se trouve que les gens qui gagne de raisonnablement à bien leur vie en France (de 2000 à 6000 euros par mois) sont massacrés par les taxes et les charges sociales prelevées pour entretenir les pécheurs, les agriculteurs gavés à la PAC, les languedociens, les separatistes basques et corses , de facon à creer une vaste classe de smicards.

                                      Voila la realité



                                      • sheeldon 13 avril 2010 23:30

                                        il serait possible de connaitre votre cv madame , car du site du hci , a votre blog en passant par wikipédia il est impossible de savoir d’ou vous venez !

                                        quand on est membre d’un haut conseil a l’intégration je trouve cela anormal !

                                        ttp ://www.hci.gouv.fr/recherche.php3 ?recherche=malika+sorel&ok=ok

                                        ça travaille dur dans ce machin !


                                        • ravachol 14 avril 2010 08:17

                                          Chomage eleve,cites inhumaines,racisme a l’embauche(et ailleur)injustice sociale
                                          galopante....ETC....ETC
                                          Vous esperez quoi au bout ?


                                          • ravachol 14 avril 2010 08:29

                                            La veritable delinquence n’est pas cans le 93,mais a Neuilly et ses alentours


                                            • JL JL 14 avril 2010 09:08

                                               

                                              @ ravachol, disons que la pègre du haut a besoin de la pègre du bas comme le capitaliste a besoin des travailleurs !


                                            • frédéric lyon 14 avril 2010 08:36

                                              De l’auteur :


                                              « Les jeunes de l’immigration et leurs parents sont, comme le peuple français, victimes de l’aveuglement de nos élites »

                                              Non.

                                              « Les jeunes de l’immigration et leurs parents » sont, pour la plupart des individus qui se sont introduits sur le territoire national avec un visa temporaire et qui ont oublié de rentrer chez eu à l’expiration de celui-ci.

                                              Il convient de rappeler que nous somme en face d’immigrants clandestins à qui nous n’avons jamais demander de venir s’installer chez nous et à qui nous n’avons jamais proposé de travail.

                                              Faut-il en effet rappeler que l’Europe occidentale n’est pas une terre d’émigration, comme l’Australie ou le Canada ? Nous n’avons pas de grands espaces vides à peupler et notre économie ne produit déjà pas assez d’emploi pour la population autochtone.

                                              Ces immigrants clandestins sont venus chez nous quand même, en catimini et en fraudant, car ils crèvent de faim chez eux, mais est-ce vraiment à nous de les prendre en charge ?

                                              Nous n’avons rien à leur proposer et il va falloir qu’ils rentrent chez eux.

                                              • casp casp 18 avril 2010 20:21

                                                Ah faux ; nous avions autrefois quelquechose à leur proposé..

                                                Cela s’appelait la république.
                                                Elle avait trois principes, liberté égalité fraternité, et elle avait une vocation universelle.

                                                Bon mais fallait pas rêver ... ca à pas marché.

                                                Mais maintenant que la planète est foutu en raison de l’égoisme et de la bêtise de 10% des être humains les plus riches et de la bêtise des plus pauvres qui aurait bien voulu faire comme les plu riches...., peu être on pourrait retenter le coup d’un nouveau projet mondiale non ?

                                                Pas besoin d’être une grande puissance pour cela suffirait d’avoir du cran.
                                                Ouvrir nous frontière à tous les être de bonne volonté , c’est pas le travail qui manque pour faire la société idéal. Uniquement l’argent.

                                                Alors soyons fou, supprimons l’argent et réorganisons le territoire, tout le monde à la bêche et au potager bio sans une goutte de pétrole.
                                                Simplicité volontaire pour tous ! vous verrez c’est amusant ludique, et c’est pas le travail qui manque.. et pourtant on vie moins stressé, et on a plus de temps pour regarder le printemps et flâner...

                                                Toute la société avec pour unique but que toute personne sur le sol français ai à manger autant que nécessaire (cad pas mal de légumes et 100g de viande par semaine) un toits, des vêtements .. (la aussi c’est pas le travail qui manque pour faire des vêtements.... evidement plus simple de les importer de chine.)

                                                bref... je m’amuse la... mais le problème c’est pas les émmigré ou le manque de travail.. c’est juste que notre société est tombé sur la tête.


                                              • frédéric lyon 14 avril 2010 08:47

                                                Nous nous retrouvons donc en face avec une immigration non sollicitée d’individus qui ne possèdent aucune qualification professionnelle digne de ce nom, qui soient adaptées à la demande de notre marche du travail.


                                                Tout se passe comme si nous importions en fraude des chômeurs sans qualification.

                                                Comment s’imagine-t-on que ces gens vont pouvoir survivre dans une société à laquelle ils ne comprennent rien, qui n’a rien à leur offrir, et qui ne les attendait pas ?

                                                Non seulement nous avons importé des chômeurs sans qualification à qui nous n’avons rien à offrir, mais nous avons aussi importé la délinquance, les frustrations et la violence qui en sont la conséquence.

                                                Cette situation est désormais au coeur du débat politique et ne risque pas de se régler d’un coup de baguette magique. il faudra pourtant la régler avant que la goutte qui ne manquera pas un jour de faire déborder le vase si nous ne faisons rien, ne provoque une explosion de colère de la population française et européenne.

                                                Cette question de l’immigration sauvage est générale en Europe et elle y influence déjà le résultat de toutes les élections. 

                                                • foufouille foufouille 14 avril 2010 09:05

                                                  bizarre qu’y ait des manifs de sans papiers qui travaillent pour le BTP, la retauration, la sncf ........


                                                • frédéric lyon 14 avril 2010 09:18

                                                  Non, ce n’est pas bizarre car certains de ces immigrants clandestins trouvent quand même des emplois sous qualifiés et sous payés qui leur sont proposés par des employeurs opportunistes qui abusent de la situation.


                                                  Il faut punir ces négriers, bien sûr.

                                                  Mais il n’en demeure pas moins que la grande majorité des immigrants illégaux ne trouvent pas de travail, ce dont ils se plaignent amèrement d’ailleurs !

                                                  Et pourquoi en trouveraient-ils puisque personne ne leur en a promis avant qu’ils ne viennent s’installer sans autorisation préalable ?

                                                  L’époque où Renault allait recruter des manoeuvres dans le bled en Algérie pour faire tourner les chaines produisant des Dauphine ou des 4L à Boulogne-Billancourt est terminée depuis longtemps ! 

                                                • foufouille foufouille 14 avril 2010 09:20

                                                  "

                                                  32 travailleurs intérimaires sans papiers de multipro sont en grève depuis le 23 octobre 2009, soutenus par Solidaires et un large comité de soutien. Alliant insultes racistes, agressions physiques et mutisme, les dirigeants persistent depuis le début de la grève dans leur entêtement mais ne signent toujours pas les formulaires d’embauche Cerfa, nécessaires à la régularisation.

                                                  Disant qu’ils n’avaient pas d’argent pour payer la taxe OFFI qu’ils devraient payer pour participer à la régularisation de ces travailleurs Sans Papiers qui ont bossé chez eux parfois durant plusieurs années, ils ont rouvert une autre agence !

                                                  Le 19 février, les grévistes et leurs soutiens se sont rassemblés devant l’agence qui les emploie près de la Place de la Nation, à Paris. La réponse a eu le mérite d’être claire : insultes racistes en guise d’introduction, puis agression physique par une vingtaine de nervis armés de casques en guise de comité d’accueil.

                                                  Depuis, la pression des grévistes n’a pas cessée : Présence devant les boutiques, malgré les insultes et les agressions physiques, tour des donneurs d’ordres pour dénoncer Multipro, les grévistes ne lâchent pas !"

                                                  je met pas la source vu que c’est pas possible



                                                • frédéric lyon 14 avril 2010 09:32

                                                  Cette agence intérimaire a commis un délit en employant des immigrants clandestins. Elle est passible d’une forte amende et elle le sait.


                                                  Par ailleurs il faut en finir avec ces « régularisations » à posteriori, sauf cas exceptionnels d’emplois ayant un intérêt économique réel.

                                                  Et on ne peut pas dire qu’un emploi intérimaire soit d’un intérêt économique réel !

                                                  Il s’agit en fait d’emplois précaires sous payés et ces immigrants, à qui personne n’a demandé de venir s’installer, n’ont pas pu trouver d’emplois dignes de ce nom, ce qui n’a rien d’étonnant. 

                                                  Ils doivent être renvoyés chez eux.

                                                • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 05:29

                                                  un emploi interimaire n ’est pas digne d’interet économique ?

                                                  eh ho, reveillez vous ! Le mur de Berlin, ca fait 20 ans qu il est tombé, et avec l’emploi à vie !

                                                  Je sais qu’en France on a encore la SNCF et les Enarques, mais l’economie, ca bouge


                                                • frédéric lyon 14 avril 2010 09:24

                                                  Il y a enfin une attitude qu’il convient de condamner fermement, c’est l’attitude des pays d’origine de ces immigrants clandestins.


                                                  Car enfin, est-il normal que ces pays se débarrassent de leurs responsabilités vis à vis de leurs propres peuples dont ils ont la charge, en les balançant à la mer, comme on se débarrasse de bouches inutiles en les flanquant par dessus le bord ?

                                                  • foufouille foufouille 14 avril 2010 09:45

                                                    ces boulots sous payes existe car il y a des clandestins
                                                    ils se le disent entre eux quand ils envoie le pognon chez eux
                                                    la plupart veulent pas rester
                                                    en quelques annees ils peuvent se payer maison et commerce chez eux

                                                    en bulgarie tu as une maison pour 10000
                                                    c’est un prix pour etranger

                                                    un culto embauchait 20 clandestins et les traitait comme des esclaves
                                                    il a ete condamne a 2000€
                                                    faudrait que ca soit 200 000 pour qu’il arrete
                                                    la realite est qu’ils embaucherait pas plus, vu qu’ils gagnerait moins
                                                    si boboland existait il y aurait plein de clandestins francais
                                                    ca te dit 30000 sans impots, meme en vivant SDF ?
                                                    tu economise 15000 par mois
                                                    tu achete une maison en un an..........


                                                  • Impala Impala 15 avril 2010 15:47

                                                    à Monsieur F

                                                    Je ne sais pas d’où vous viens ce ton inquisiteur mais ! Si vous pensez que ce pays c’est le vôtre vous vous foutez le doigt dans l’œil. Si vous croyez qu’une simple lois a la légitimité de modeler la réalité , réveillez vous monsieur ce n’est qu’un bout de papier taché qu’on vous sers pour vous effrayer. Par ce que au delà de tout cela vous ne pourrez jamais empêcher les hommes d’avoir la volonté, elle légitime, de jouir de la liberté de se mouvoir dans le monde et de vivre où ils le souhaitent et avec qui ils le souhaitent. Pour moi c’est fondamentale et j’ai la sensation que tout le monde l’oublie !


                                                  • Carl 14 avril 2010 12:14

                                                    Le problème, toute personne douée de réflexion le sait, c’est l’écart trop important des ressources financières et éducatives, puis culturel, entre les différentes catégories de populations, bref, la cohésion. A l’intérieur des pays, cela s’exprime par la violence, dans le monde, par les guerres. Pour imposer sa manière de vivre, la civilisation occidentale terrorisent les civilisations vulnérables, financièrement d’abord, militairement en cas d’échec. Les civilisations vulnérables, elles, se défendent via le terrorisme. Dans un monde interconnecter, il serait souhaitable de régler les problèmes au niveau mondial, respecter les différentes cultures sans essayer de se les imposer les uns les autres... Vivre ensemble, mais différemment. En réalité, je doute que l’humanité en soit actuellement capable, et pense plutôt que nous allons vers le chaos... N’en a-t-il pas d’ailleurs toujours été ainsi... À force d’hégémonie les grandes civilisation atteignent une « masse critique » et finissent par s’effondrer.


                                                    • Le chien qui danse 14 avril 2010 13:04

                                                      Ah, un article lucarne pour les affidés du FN, comme ils ne savent pas écrire vu qu’ils n’ont rien à dire, ils sautent sur la moindre allusions à un ordre répressifs pour éjaculer un coup, au moins ça doit les soulager, et y’en à qui arrose sec comme dirait bidochon...

                                                      Nous vivons dans une incohérence sociale savamment voulue par les nouveaux pouvoirs à l’oeuvre depuis 30/40 ans. Disposer d’une société qui ne puisse les contester. L’atomisation de tout un chacun dans ses petits intérêts de survie quotidienne (chacun pour soi) est la politique permanente appliquée et le carcan ou s’est laissé enfermer, aliénation à un individualisme que beaucoup confondent avec la liberté .
                                                      Nous vivons dans une irrationalité ou les comportements les plus fous peuvent devenir la règle et la répression réactionnaire en fait partie.
                                                      L’essence même de la vie sociale à été pompée par la haute finance et les multinationales relayés par les (pseudo)politiques, nous ne pouvons que les servir et rien d’autre ne doit être notre horizon. L’élection de sarkosy est bien un putch de la finance et du patronat sur le politique et le social.

                                                      Alors nous dirons les FNeuneux, revenons à la souveraineté nationale, à la filtration des frontières et au bon préceptes du maréchal (voire pour les plus fous au retour de not’ bon roi, tout ça c’est la faute de la république) nous vivrons bien entre nous et nos jeunes auront un exemple à suivre, plutôt que des parents déboussolés et donc démissionnaires.

                                                      Mais c’est oublier que ces jeunes violents ne sont qu’une minorité, même si leurs actes sont innommables, ils ne sont qu’une minorité. Mettre en évidence ces manifestations répugnantes afin de catalyser une opinion et par là esquiver toutes formes de contestation du nouvel ordre, qui se veut imposé lui aussi par la force, est le but, d’ailleurs le gouvernement ne fera rien d’autres que d’essayer d’en trouver les auteurs, ce qui satisfera ceux qui ont besoin de vengeance mais pas ceux qui rêvent de justice.

                                                      Sauriez vous reprendre en main avec d’autres le quartier ou vous habitez, non en y créant une milice armée mais en y reconstruisant un véritable tissus social bienveillant, là serait le véritable courage plutôt que d’invoquer un ordre policier qui protègerait vos intérêts particuliers et votre morale à deux balles.
                                                      Sauriez vous régler vos différents sans sombrer dans l’exclusion et la vindicte et surtout sans avoir recours à une judiciarisation qui va maintenant s’infiltrer jusqu’à vouloir juger une bagarre de gosses de six ans pour un sac de billes.

                                                      En gros sauriez vous faire preuve d’humanité, non cette humanité douceureuse et pusillanime que vous croyez dénoncer, mais cette humanité claire, lucide, bienveillante consciente que c’est ceux qui la vive qui ont raison sur ceux qui la clament et que la république est d’abord le bien de tous avant le sien.

                                                       


                                                      • Cascabel Cascabel 14 avril 2010 22:26

                                                        Donnez l’exemple en inscrivant votre môme en ZEP ou dans un lycé professionnel de la Seine ST Denis ; vous ne risquez rien la violence ne concerne qu’une minorité.
                                                        Et si il arrivait malheur à votre progéniture ne soyez pas raciste ou réactionnaire, donnez aux agresseurs une partie de votre compte en banque afin qu’ils améliorent leur conditions économiques. Vous lutterez de cette façon aux causes et non aux conséquences de la violence. En plus vous donnerez l’exemple de l’humanité, claire, lucide, bienveillante et consciente que vous prêchez.

                                                        Montrez ce que vous dites si vous ne voulez plus passer pour une sacrée bande de sinistres tartufes.


                                                      • Le chien qui danse 18 avril 2010 10:42

                                                        C’est bien ce que je disais, le FN en dehors de ses petites phrases clef ne sait que botter en touche....


                                                      • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 19 avril 2010 05:31

                                                        Les jeunes voyoux de banlieue sont au contraire hyper integrés

                                                        - non respect de la propriété privée, comme avec Augustin Legrand, bon francais né à Neuville aux Bois (Loiret) et ses amis bons francais de Jeudi Noir http://www.youtube.com/watch?v=xrrfdrTumzA (dites moi ou sont les arabes et les noirs ?)

                                                        - attaque contre le domaine public , comme avec les casseurs de Continental qui sont saccagé la sous prefecture de Compiegne http://www.france24.com/fr/20090421-employes-continental-saccagent-sous-prefecture-compiegne-licenciement-clairoix
                                                        (dites moi ou sont les arabes et les noirs ? et ecoutez celle qui a "honte d’etre francaise à 45’ comme si Sarkozy devait en plus etre le PDG de Continental)

                                                        - haine de la France, comme avec les memes de Continental, mais aussi les Basques http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gcmh52TI_II7-pM94Vo-0VGR0_Hw
                                                        les Corses http://www.corsematin.com/ra/corse-du-sud/250948/porto-vecchio-banderole-et-ballons-pour-les-prisonniers


                                                      • lemouton lemouton 18 avril 2010 09:39

                                                        Excellent article... dommage que je ne puisse voter qu’une fois ;; ; smiley


                                                        • bob 18 avril 2010 11:20

                                                          Rien à voir avec l’article mais on appréciera les interventions répétées de Ð4r|_ph03n1x qui défend ici les délinquants « sans distinction de race ou de culture » ainsi que de sa lutte contre le communautarisme « blanc » mais qui va prétendre l’inverse dès lors qu’on lui parle de franc-maçonnerie.

                                                          Oû est la cohérence dans sa logique ?


                                                          • casp casp 18 avril 2010 20:02

                                                            Je ne sais pas de quelles association vous parlez, mais une chose est sûr.
                                                            Si lo’n veux résoudre le problème des banlieues, ils faut
                                                            1 du temps, 2 de la volonté et de l’argent, 3 beaucoup de tacte.

                                                            Nous en sommes arrivé à un stade de recul ; ou la jeunesse dans la société pourrait être à certains endroit considéré comme un adolescent en pleine crise.

                                                            Faire de grand discours sur la republique, dire qu’attaquer une ecole est innaceptable à partir du moment ou c’est l’état, le maire ou que sais je qui le dis, provoque la réaction inverse par principe.

                                                            Augmenter la répression policière, augmente l’adrénaline, le défi et le jeux.. Cela fais passé l’ennui et donne des idées de grandeurs...

                                                            Pour résoudre le problème il faut donc contrairement au régimes autoritaire ou à la méthode sarkosy, rendre la police le moins sisible possible (ce qui ne veux pas dire qu’elle doit se désengager de ces endroits bien au contraire)

                                                            Il faut que les leçon soit donné par des personnes impliqué dans ces quartier et innattaquable.
                                                            Il faut donner de l’argent pour que de nombreuses association de quartier se monte avec des projets. Aussi bien éducatif , ecologique, que sécuritaire. car sans argent tous ces parents n’auront pas le temps à consacré à la vie de quartier.
                                                            Il faut reussir à exclure les malfrats de leur quartier, à ce que petit à petit ils se sentent rejeter par leur frère et non pas admiré.

                                                            bref .. il faut agir en finesse, et de toute façon on a besoin de temps pour passer une génération.. L’objectif est de faire mieux pour la prochaine.

                                                            A regarder le reportage sur les anciens ducky boys, l’époque ou les skin et les antifa se tapait dessus.. c’était loin d’être des enfants de coeur, mais ils était cohérent avec leur époque. Plus engagé politiquement, et peu être un peu moins bête. Voir comment ils ont pris du recul et comment ils aiment malgré tout encore leur passé est intéressant.. et faire le parallèlle avec maintenant pour voir que finalement rien ne change si ce n’est la société dans lequel les gens grandissent. La violence gratuite d’aujourdh’ui est aussi le résultat de notre société ou plus personne n’as d’utopie ou d’idéal à défendre. De cette société de l’image de la télé et du portable.


                                                            • bonsens 18 avril 2010 22:36

                                                              il est deja autoritaire


                                                              • bonsens 18 avril 2010 22:37

                                                                nous ne sommes plus en democratie : voir l’affaire du referendum de 2005


                                                                • bonsens 18 avril 2010 22:38

                                                                  les institutions "democratiques nre sont plus que des cache miseres


                                                                  • bonsens 18 avril 2010 22:39

                                                                    des coquilles viides comme l’était devenu le sénat romain sous l"empire


                                                                    • bonsens 18 avril 2010 22:39

                                                                      la republique est morte , hélas !


                                                                      • Hieronymus Hieronymus 18 avril 2010 23:53

                                                                        bonsoir
                                                                        je partage entierement l’analyse de M.Sorel sur la responsabilite de nos zelites ds la derive de la societe francaise, je suis par contre plus reserve qt a ses pronostics de reprise en main du peuple de son destin par la force ainsi qd elle ecrit :
                                                                        « Lorsque le peuple finit par se forger la conviction que l’État ..., suivi d’une période de sévère reprise en main .. et espérée par le peuple lui-même. »
                                                                        a un autre moment elle ecrivait :
                                                                        « Je vous laisse deviner ce qui se passe lorsqu’un peuple estime que ses élites ne le représentent plus, ne défendent plus son identité, ne défendent plus ce qu’il est, eh bien l’étape suivante, c’est que le peuple reprend son destin en mains. »M. Sorel semble penser que le peuple francais pourrait se soulever face a ses dirigeants, congedier ceux-ci par la force et retablir un regime autoritaire afin d’entraver la spirale infernale descendante ds laquelle la societe francaise est en train de s’abimer ?

                                                                        perso pour connaitre un peu les Francais de base, j’avoue ne pas trop croire a un soulevement populaire du type de ceux qui faisaient et defaisaient les regimes au XIX siecle, le plus vraisemblablement la deliquescence actuelle va continuer son chemin avec parfois qq petits sursauts et on aura l’impression de mini victoires (loi contre la burqa) mais la tendance de fond est implacable et le peuple francais finira par renoncer a toute volonte de dignite et de respect de son identite, de son histoire, de ses traditions face aux revendications de + en + agressives des communautes allogenes, ce sera une capitulation progressive mais constante que les zelites s’empresseront d’approuver sans que le peuple proteste veritablement a aucun moment, se contentant d’enteriner l’etat de fait de deroute generale et la prediction de Poutine s’accomplira « la France sera colonisee par ses anciennes colonies » !
                                                                        j’aimerais bien me tromper mais honnetement je vois ca mal ..

                                                                        PS : a l’evidence M. Sorel n’intervient pas sur les fils d’AV
                                                                        si vous souhaitez qq reponse de sa part, mieux vaut aller sur son blog

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès