• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Absurde

Absurde

Bourlingueur en quête d’un absolu mêlant intelligence, optimisme, émancipation à l’endroit des pouvoirs et soif de vivre demain.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 257 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Absurde Absurde 18 janvier 2009 07:21

    @PUCK :

    N’étant pas de la Cour de Sa Seigneurie, je ne puis décrire le ministre Hortefeux que tel que je le perçois en tant que citoyen. Puisque vous le connaissez personnellement, PUCK, pourquoi ne pas rédiger pour AVOX un article sur lui ou mieux, une interview exclusive ? Après tout, si vous êtes de son entourage, si vous le connaissez bien et de longue date, vous serez peut-être à même de nous brosser un portrait plus humain de cet homme dont il faut bien avouer que pour nombre d’entre nous, il représente un adversaire des valeurs humanistes qui ont contribué historiquement à structurer notre nation, et peut-être à lui conférer ce que d’aucuns appelleront une identité nationale. Car si identité nationale il y a en France, ce n’est pas dans la filiation qu’elle se tient, ce n’est pas dans la preuve à apporter à une administration dévoyée que l’on est bel et bien né ici de parents nés ici, ce n’est pas dans la persécution bureaucratique des réfugiés, ce n’est pas dans l’exercice de traques policières et de rafles que cette identité se tient ni ne se défend, mais bel et bien dans cet humanistes dont Hortefeux et ses amis ne sont en aucun cas les héritiers.




  • Absurde Absurde 17 janvier 2009 18:42

    Je m’arrête un moment sur Hortefeux. 

    Hortefeux au social, c’est un défi, genre on va voir jusqu’où on peut aller sans que ça pète. L’homme est froid, voire inquiétant, antipathique et vieux d’allure, le charisme d’un bidet, le charme d’un molosse. Il semble fait pour empocher les maroquins conjoints du social et du travail comme Laporte pour passer des sports à la culture. Il nous promet des décisions d’autant plus lourdes de conséquences en termes de précarité et d’exclusion que nous savons n’avoir rien à attendre des syndicats ni ce qui reste de l’opposition pour riposter. Comme ça ne pètera pas, tout simplement parce que ça ne peut plus péter (le Français est mort), Hortefeux sortira vainqueur du test et passera Premier ministre d’ici un an, histoire de mettre en place un gouvernement d’extrême-droite plus que de droite-extrême qui abondera dans le populisme et racolera d’autant le sombre petit électorat naguère abonné au FN et au MNR, et la rupture sera alors consommée... mais au sein de la population française entre non plus la "droite" et la "gauche", mais les "pros" et tous les autres, ceux qui auront eu à endurer leur politique quatre années durant, et qui chercheront éventuellement quelque réconfort chez un de Villepin ou un Bayrou, et ceux qui tout simplement n’ont jamais été d’accord avec cette politique sans pour autant en souffrir, qui eux se replieront sur les lambeaux du PS et les fadaises de Besancenot... 

    Avec Hortefeux au social, on entre dans le vif du sujet. Des Européennes, l’UMPS se soucie d’une guigne. Ils savent que l’abstention sera colossale et que la partie à jouer, la vraie, c’est ici qu’elle doit se jouer. 



  • Absurde Absurde 14 janvier 2009 11:57

    Excellent article qui donne envie de se précipiter sur le nouvel opus de Rambaud. Au passage merci à Morice pour le lien vers Stewart, personnage toujours désopilant. 

    Intéressante, la photo choisie pour illustrer l’article, où Carla jette un oeil bizarre à l’objectif du photographe, tandis que le Sous-Président fait son petit numéro à on ne sait qui, posé n’importe comment sur son siège, la breloque en évidence. 

    Je pense que cette photo sera de celles qui illustreront les innombrables articles et bouquins de la France d’après... tellement elle semble éloquente. 



  • Absurde Absurde 14 janvier 2009 06:54

    Pardon, erreur de ma part. Je répondais à Yann, plus haut. 



  • Absurde Absurde 14 janvier 2009 06:53

    @Cyprien Gay :

    Brillant commentaire, et vos arguments sont à prendre en compte, en effet, pour ce qui concerne la sphère professionnelle. Disons qu’un premier pas a été franchi en direction de Linux par certaines administrations françaises, dont la Gendarmerie nationale, qui en a équipé son matériel informatique. On peut penser que certaines sociétés du privé, soucieuse à la fois d’alléger leur facture en logiciels et de se fabriquer une image "dans le coup", abandonnent à leur tour le "tout Windows" qui a été la règle jusqu’ici... et pas forcément dans le sens de l’efficacité recherchée. J’ai connu quelques pros de la maintenance informatique peu avares de réserves quant au bien-fondé de ce "choix"... 

    Concernant les gamers, je pense que leur démarche rejoindra celle des nerds. Vu la taille et le prix des disques durs actuels, rien n’empêche de disposer de plusieurs OS sur sa machine, dédiés à des utilisations très différentes. 

    Pour l’utilisateur lambda, comme vous le dites très bien, Ubuntu ou Mandriva sont parfaits en ce qu’ils permettent d’appréhender l’outil informatique sans avoir à se soucier d’autre chose que de son clavier et de sa souris. Et c’est là un net progrès de la part de Linux, qui jusqu’à présent proposait des distributions si compliquées à utiliser qu’ils ne pouvaient logiquement concerner que les nerds et les universitaires. 

    Comme je l’ai écrit par ailleurs, l’apparition sur le marché des OS d’Ubuntu et de Mandriva coïncide étrangement avec la controverse née des difficultés de toutes sortes rencontrées par les utilisateurs de Vista. Il y a avait une opportunité à saisir, Linux l’a saisie. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité