• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain Michel Robert

Alain Michel Robert

Né le 21 avril 1955
Papa au foyer depuis 1993... et jusqu'en 2018 minimum. Ensuite, je me reposerai...

Tenter de vivre le plus possible libre, amoureux et pas trop con, est déjà un gros travail à lui tout seul... alors, pourquoi, en plus, travailler !?

Tableau de bord

  • Premier article le 09/12/2005
  • Modérateur depuis le 14/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 293 910
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 60 50 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 18 janvier 20:27

    @infraçon

    C’est la page d’un petit village de France où mon père a été maire pendant 18 ans. A sa mort j’ai tenté d’apporter ma contribution à cette page avec quelques photos d’antan (1975) et des infos sur le parcours professionnel de mon père. Rien de politique, rien de polémique... rien que de l’info objective. Bilan : j’ai failli être bani de WP parce que je ne pouvais pas prouver que les photos étaient les miennes perso et que les infos sur mon père (date de naissance, parcours professionnel et date de décès) n’étaient pas répertoriées sur le Web. La façon dont j’ai été traité par des petits fachos sans aucun respect pour mon travail d’archives, éructant leurs dictats et leurs menaces de bannissement en langage SMS dans la langue technique WP à laquelle je ne comprenais rien malgré toute ma bonne volonté de faire bien, sans aucune pédagogie, m’a définitivement convaincu de WP n’était pas fréquentable. 

    J’ai signalé ma mésaventure à une instance WP (je ne me souviens plus laquelle)... et je n’ai jamais eu de réponse. Alors vous comprendrez que lorsque j’ai reçu l’appel de dons l’année suivante, je les ai envoyé balader. 



  • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 18 janvier 17:55

    Le 7 octobre 2017 j’ai écrit à info@wikimedia.fr pour leur expliquer pourquoi je ne donnerai plus désormais :

    Wikipédia, c’est bien tant qu’on ne cherche pas à contribuer à une page quelconque.
    Aussitôt que l’on veut apporter des informations nouvelles et pertinentes sur un sujet, on se trouve confronté à des petits administrateurs qui utilisent leur pouvoir de maîtrise de l’outil pour imposer leurs vues sous couvert d’objectivité, de droits d’auteur et autres... et qui profitent de leur statut pour assouvir leur caractère de tyran.
    Je ne vais pas m’étendre sur l’expérience désastreuse que j’ai eue suite à un de mes essais de contribution sur une page, des témoignages semblables au mien sont légions et frôlent parfois le loufoque, la connerie, le kafkaïen...

    Ce qui a fait la force de Wikipédia, c’est que l’information n’était plus laissée à un petit groupe restreint de spécialistes et d’élites et s’ouvrait ainsi à la subjectivité. Aujourd’hui, l’information de Wikipédia est laissée à une multitude de petits fachos qui décident d’eux-mêmes et sans aucun contrôle sur eux-mêmes, si une information est objective ou non... selon leurs propres critères à eux. Or, on le sait, l’objectivité n’existe pas, elle n’est que l’interprétation d’une certaine subjectivité... qui doit être contrôlée, certes, mais qui a atteint, aujourd’hui dans Wikipédia un caractère délirant et dictatorial.

    Wikipédia ayant atteint ses limites et l’information qui s’y trouve étant de plus censurée complètement aléatoirement par des petits despotes en mal de reconnaissance ou bien des groupes fortement constitués pour imposer leurs vues en s’étant appropriés le statut de contributeurs et en y faisant régner leur propre loi... non seulement je ne contribuerai plus financièrement à ce qui est devenu, pour ma part une mascarade, mais je ne vais plus, depuis 2 ou 3 ans, non plus y chercher de l’information pertinente.

    Aujourd’hui, Wikipédia doit évoluer drastiquement pour continuer à vivre : cette encyclopédie n’est plus aimée.



  • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 20 octobre 2013 12:41

    Le lien ci-dessus pour les 4 photos n’est plus valable.

    Le lien valable est maintenant ici avec 6 photos et non plus 4.


  • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 7 octobre 2013 14:00

    A l’intention des médias :


    Octobre 2013

    Bonjour, 

    Si vous souhaitez nous contacter pour un reportage.
    Il n’y a plus rien à filmer ! Notre grande fille vole maintenant de ses propres ailes et la petite a 14 ans. Il n’y a donc plus « d’enfants » à la maison... donc, plus rien de « visuel » qui puisse intéresser vraiment la caméra... d’autant plus que je ne suis maintenant « plus tout jeune » (58 ans) et ne suis donc plus très représentatif d’un jeune père au foyer avec les gamins à s’occuper et tout le bazar...
    Par contre, si vous souhaitez un témoignage de couple sur ce « parcours » atypique de plus de 20 ans... il y a matière à ! 

    Cordialement à tous





  • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 30 avril 2013 11:40

    Bonjour Chasca,

    Quitte à vous décevoir, je ne pense pas que quelqu’un puisse vous conseiller, comme ça, dans l’absolu, sans avoir toutes les données concernant votre habitation : superficie, architecture (pièces ouvertes ou pièces fermées), le conduit d’aération et conduit de cheminée conformes ou non pour le crédit d’impôt, maison à étages ou non, un professionnel compétent en matière de poêle à granules près de chez vous pour l’entretien annuel et le SAV, un distributeur de granulés à moins de 50 km de chez vous, le niveau de votre engagement écologique (le choix du poêle à granules, est aussi un engagement écologique en plus d’être, effectivement, un très bon choix financier puisqu’il est très rentable à long terme)… Êtes-vous assez « bricoleur » pour faire l’entretien annuel vous-même ?… etc… etc... 

    Ce que je peux vous conseiller c’est de faire venir chez vous un professionnel du chauffage à granules compétent afin qu’il vous fasse un devis que vous puissiez comparer à celui du chauffage au sol. 

    Le système du poêle à granules simple (comme le mien) est valable pour une architecture de pièces ouvertes. Néanmoins, vous pouvez aussi opter pour le système de chauffage central à granules avec radiateurs, il y en a même qui font l’eau chaude en plus (version Hydro) (ici). 

    Pour ma part, lorsque je vois le prix des différentes énergies grimper en flèche depuis 13 ans (date de l’achat de mon poêle à granules) je n’ai jamais regretté une seconde son acquisition. Je chauffe le haut de ma maison (120 m2) avec des granules pour 550 € par an (2 tonnes, 7 mois de chauffage : j’habite à la montagne à une altitude de 1000 m). Par contre, je chauffe le bas de ma maison avec un simple chauffage à bois... et quelques pièces ponctuellement avec du chauffage électrique.



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès