• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

anuck

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 69 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • anuck 30 janvier 2008 11:51

    Billou a du lui faire le coup du montant de la formation sur open office. Pour l’OS, décision imcompréhensible au vu du nombre de dévellopeurs qui savent travailler sur des noyaux stables de linux.

    Peut-être même que Billou a donné un petit don à la mairie pour rester sur windaube. Il serait interressant de savoir ce qu’en disent les informaticiens de la ville de Paris.



  • anuck 28 décembre 2007 14:58

    Sous toute réserve, le fameux documentaire qui devait passer sur FR3 a été retiré de la programmation 3 jours avant sa diffusion. Si je me souviens bien des déclarations des producteurs, les soldats français avaient bien dans leurs lunettes Ben Laden. L’ayant reconnu, ils ont tout de suite demandé s’ils devaient le neutraliser et là au bout d’un moment on leur a répondu de ne rien faire. !!!

    Curieusement quand vous tapez le nom des 2 journalistes sur Google, vous avez des sites allemands et espagnols parlant de cela, mais aucun français.

    Comme un vieux relent de censure



  • anuck 28 décembre 2007 10:37

    Je ne savais pas que Johnny et Pagny étaient des Rock and Rollers !! Je sais maintenant que de débiter de la guimauve et passer à la Star AC vous propulse au même rang que les Stones ou Led Zep (2 ex. parmi bcp d’autres)

    Sans rancune.



  • anuck 17 décembre 2007 15:38

    @l’auteur

    Bon article sur la description, mais suis plus mitigé sur vos explications. Un putsch, oui il y a eu. Un déni de démocratie aussi, car comme vous le précisiez, les 30% allait sur Blocher et non sur son parti. Maintenant qui a organisé tout cela ? le PDC allié avec les socialistes. En voila une belle alliance contre-nature qui s’est formé uniquement pour ce putsch. Il fallait que l’on parle de ses 2 partis et de ces dirigeants car ils sont en perte de vitesse ? Il est clair qu’ils ont réussi leurs coups. Mais attention au retour de baton. Levrat, futur chef du PS, clame à qui veut bien l’entendre que le PS est le seul parti à représenter les ouvriers. Il faudrait d’abord qu’il se pose la question, pourquoi ces mêmes ouvriers ont voté pour un milliardaire ?

    Depuis 10 ans, comme vous le précisez, les politiques sont englués dans un immobilisme qui les confortent dans leurs positions sociales et qui les empêchent de prendre des mesures énergiques. Depuis que la suisse a accepté la libre circulation des personnes, partout et dans toutes les branches les salaires se font attaquer au très grand plaisir du patronat qui n’y voit que du bénéfice, surtout pour leur porte-monnaie.

    Nos amis français ne le savent peut-être pas mais une ville comme lausanne (100 000 habitants) a presque 9000 de ses habitants qui sont au « social ». C’est à dire que ce sont des gens qui n’arrivent même plus à tourner, à manger à leur faim. Et comme le précise l’auteur, comme c’est un pays calviniste, d’autres encore préfèrent se cacher plutôt que d’avouer qu’ils sont dans la m... . Et cela c’est partout dans toute la suisse. Ceux qui connaissent un peu la suisse savent très bien de quoi je parle.

    Alors oui, il y a un Blocher qui arrive et qui dit stop à toute cette maffia politique. Un exemple, trouvez-moi un seul conseiller national de « gauche » qui ne fait pas partie d’au moins 10 conseils d’administrations de grandes entreprises et qui ne préconise pas, sous couvert de réalisme économique et d’adaptation au marché, de revoir à la baisse tous les avantages et les salaires que les suisses avaient acquis grâce à leur travail.

    Ceci est un argument mais je pourrais en citer une dizaine d’autre.

    Comme le dit l’auteur, le système suisse n’est plus adapté au monde moderne. Aux prochaines élections, il est clair que l’UDC ne soutiendra jamais les autres partis de droite. Blocher leur fera payer au centuple ce déni de démacratie.



  • anuck 6 décembre 2007 16:05

    « Je sais que tu es un homme d’honneur. Si tu avais participé, tu l’aurais revendiqué. Par conséquent, je confirme que tu n’y étais pas »

     

    Si c’est la phrase dite par un des co-accusés, c’est très dur comme réplique. J’y vois plutôt une mise en cause de l’accusé. Je m’explique : ils ont été pris, ils ont avoués. Ensuite ils ont impliqués l’accusé. Et maintenant l’accusé dit que ce n’est pas lui. Imaginons ce qui peut se passer dans la tète des autres condamnés. Ils font le coup ensemble, les autres le revendiquent et avouent, et le dernier s’enfuit et va ensuite dire qu’il n’y est pour rien. Je serais à leur place, j’en aurais gros sur la patate. Il serait le seul à s’en sortir ? Bonne raison pour dire que s’il avait des coui..lles et un brin d’honneur il aurait revendiqué cet assassinat et se serait dénoncé. Mais par contre, comme nous, nous sommes des hommes d’honneur, nous dirons que tu n’y était pas.

     

    Franchement ce n’est plus de l’ambiguité, c’est presque une condamnation sur place. Sale temps pour l’accusé. Je précise que tout ce post est à lire avec des gros "si". Pour le moment il y a présomption d’innocence.

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité