• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

camus

Témoin engagé, Léon Camus s’efforce de participer à l’écriture d’une histoire au présent. Cela, en cultivant le jardin de la raison critique, et en sarclant le sol racorni d’une grande presse oublieuse de ses devoirs élémentaires...

Tableau de bord

  • Premier article le 24/03/2011
  • Modérateur depuis le 05/05/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 172 7 4665
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 7 6 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • camus 12 juin 2014 22:27

    La police de la pensée à l’œuvre !

    Ceux qui qualifient cet article de “délire fascisant” font preuve d’une bien curieuse conception du dialogue, de la liberté de penser et in fine, de la démocratie qui ne saurait exister sans une exigeante liberté d’expression.

    À ce titre ne sont pas les plus “fascistes” ni les plus “révisionnistes” ceux qui sont ici dénoncés comme tels. D’ailleurs ce type d’argument commence à lasser… de plus il est minable.

    Ajoutons que, soit l’honorable commentateur est sur le fond particulièrement ignare, soit il tombe sous le coup de la loi pour révisionnisme, falsification et désinformation… mais ce n’est pas à nous de qualifier de tels comportements.

    Il n’en reste pas moins que les sources de l’article sont parfaitement vérifiables (manuel du biffin américain, revue des forces armées, etc.), de même que le partage du monde entre soviétiques et anglo-saxons s’est bien effectué à Téhéran et à Yalta, ce qui supposait des guerres de conquête préalables. Non ? Pour les grandes âmes de Washington il s’agissait non seulement de conquérir l’Europe, d’en faire une succursale, c’est-à-dire une “colonie”, mais d’avancer vers la “domination mondiale” comme va le théoriser le génial néo-conservateur (avant la lettre), l’ex trotskiste James Burnham, que l’on serait bien avisé de relire aujourd’hui.

    Alors messieurs les contempteurs, négationnistes de la réalité vraie, mettez-vous aussi un bémol à vos délires. Navré pour vous que le soleil ne soit définitivement pas à son zénith à minuit comme vous semblez fanatiquement le croire !



  • camus 28 mars 2013 21:46

     Si vis pacem para bellum !

     



  • camus 28 février 2013 11:35

    Merci pour votre commentaire.

    Pour répondre à votre question : en prenant l’article sur le site d’origine tel quel ( geopolintel) et en utilisant Firefox pour éditer sur AgoraVox, cela conserve les italiques, les caractères gras et les renvois automatiques aux notes...



  • camus 29 janvier 2013 13:21

    Merci à tous ceux qui ont bien voulu commenter cet article et, de cette façon, apporter de nouveaux éléments d’analyse et de compréhension utiles à éclairer un imbroglio historico-militaro-politico-diplomatique… soit une situation peu commode à désenchevêtrer !
    Merci également pour le ton neutre, voire amical, donné à cet ensemble d’échanges sur un sujet difficile qui aurait pu susciter des réactions moins urbaines. L.Camus



  • camus 10 avril 2012 20:52

    A défaut d’argument ou de contre argument les insultes fusent ! Faute d’argument donc, l’injure est le recours des cloportes... Et ceux-ci n’aiment pas la lumière !
    Seuls les faits (dans leur vérité et leur nudité) dérangent... Des commentaires qui sont à l’image de leurs auteurs, qui ont cependant le grand mérite de révéler au grand jour qu’une insupportable police politique et idéologique de la pensée veille et sévit sur Agoravox... Mais qui songe à dénoncer ces zélés délateurs et sycophantes de tous poils ? Personne ne s’est jamais posé la question de savoir d’où Morice le graphomane, tire sa profusion d’infos et ses papiers de pensées hygiéniques, faussement impolitiquement corrects ? Et s’il participait d’une vaste manœuvre d’enfumage de basse barbouzerie : noyer le lecteur sous des flots d’infos (aguichantes certes) pour mieux le balader. Morice, n’est pas le bon pépère qu’il prétend être, c’est un “recycleur”... mais précisément au service de qui ? Bonne question, non ? D’ailleurs n’a-t-il pas choisi Einstein, le plagiaire de Poincaré, comme mascotte ? C’est tout dire !

    Cf. ALBERT EINSTEIN - Plagiarist of the Century - ce qu’en dit le Nobel Maurice Allais – un authentique celui-là : http://allais.maurice.free.fr/English/Einstein1.htm
    Einstein plagiarised the work of several notable scientists in his 1905 papers on special relativity and E = mc2, yet the physics community has never bothered to set the record straight in the past century.







Palmarès