• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Castel

Castel

Je m'intéresse à tout ce qui touche les idées d'avant-gardes. Je n'apprécie pas le manque d'imagination et le manque de nuance. Je suis plutôt apolitique, même si je suis pour le soulévement des peuples contre le dictat mondialiste.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2012
  • Modérateur depuis le 17/08/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 1774 221
1 mois 1 8 59
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 34 27 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Castel Castel 2 février 17:45
    Bonsoir Modératus,

    Trump est contre l’avortement.
    Si vous lisez Freakonomics, vous verrez que cela va créer des problèmes.
    Car la pauvreté produit des enfants illégitimes et/ou abandonnées (à défaut de pouvoir avorter)
    les enfants abandonnées des marginaux, ce qui inclus la violence et la délinquance.
    En admettant que Trump produise des effets positifs à court terme et si rapidement, il en produira des très négatifs à long terme, comme avant 1990 aux EU.


  • Castel Castel 26 janvier 20:20
    @moderatus,

    « Votre accusation est sans fondement, je n’ai construit aucun chiffre, je ne fais que les reproduire. »

    De quelle accusation parlez-vous ? ne sombrez pas dans la paranoïa... sous un article sur le conspirationnisme, ça ne se fait pas :D



  • Castel Castel 26 janvier 19:39
    @moderatus

    Il y a beaucoup de complotiste qui sont TRES cultivés. Par exemple, Jovanovic a une façon d’expliquer les choses qui sont plus ou moins complotistes, mais il l’explique avec une forme d’intelligence et beaucoup de cultures.

    Les soi-disants experts du complotisme ne règlent rien aux problèmes que posent le phénomène. Il s’agit d’un phénomène protéiforme qui dépassent tous les amalgames, tous les classements simplistes, tout le formage institutionnel. 

    Par ailleurs, là où l’analyse que vous véhiculez est légèrement stérile, c’est que l’histoire ne se construit pas à partir de l’actualité. Il faut du recul. Le professeur peut décrire ce qui s’est passé il y a plus de 50 ans, à la condition qu’il garde à l’esprit que ce sont des savoirs entièrement révisables à partir des éléments que nous disposons.

    Donc oui, le professeur doit être garant de la réalité. Cela pose des problèmes puisque dans la société post-moderne où nous nous trouvons, tout le monde se pose plus ou moins la question « mais qu’est-ce que la réalité ? », question d’autant plus sensible avec l’émergence du complotisme d’internet. Pour moi, la réalité, c’est ce que nous construisons collectivement vers le futur. Créer des barrières entre les jeunes inexpérimentés et les professeurs expérimentés n’est peut-être pas la bonne solution au problème.


  • Castel Castel 26 janvier 18:37
    @moderatus
    Oui, mais là, nous sommes dans l’invitation à la prudence, ce que je partage.

    Les êtres humains sont tous différents, on ne peut pas réduire des opinions à des simples croyances non fondées : ce qui serait un biais, celui de ne pas prendre en compte le conditionnement de l’observateur.
    Ce que je trouve intéressant dans le phénomène en lui-même, les personnes conspirationnistes sont certainement moins profondément conditionnées par la société, mais ils sont donc plus ouvert d’esprit. Ils peuvent donc entrevoir des hypothèses que d’autre ne peuvent pas. Il s’agit d’une preuve d’imagination voire même de capacité d’abstraction.


  • Castel Castel 26 janvier 17:55
    @ l’auteurTout votre article se résume à cette phrase :
    « Et aussi leur apprendre la lucidité, et dans des domaines de compétences qui les dépassent avoir l’humilité de ne pas jouer les sachants sur tous les sujets et s’en tenir aux informations les plus crédibles. »
    Le problème, c’est que vous ne répondez pas à la question essentielle, qui décide qu’une information est crédible et à partir de quel conditionnement ? 
    Par exemple, on peut se conditionner à penser que le futur n’existe pas et, par conséquent, on croit en la personne qui prétend que le 11/09 n’a jamais été prévu, par personne. (c’est crédible, mais conditionné)
    Ou alors, on pense, qu’au contraire le 11/09 a dû être prévu, soit par des films (Matrix notamment) soit pour d’autres raisons éventuelles et non clarifiées pour le moment (c’est moins crédible mais moins conditionné).
    Cela signifie qu’une information crédible peut être totalement fausse et peut conforter un conditionnement primaire, peut à l’instar des différences entre l’homme préhistorique et l’homme de la renaissance, vous voyez ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le conspirationnisme et l’art d’avoir toujours raison




Palmarès