• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

CATAPULTE

CATAPULTE

Parisien. Diplômé de Sciences économiques.
Incorrigible voyageur. Passionné de géopolitique particulièrement celle de l'Europe slave. En contact permanent avec des observateurs locaux d'Europe de L'Est.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/09/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2374 21
1 mois 0 62 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • CATAPULTE CATAPULTE 16 novembre 10:55

    @Francis, agnotologue
    .

    rien n’empêche une ONG d’arborer un pavillon de complaisance.


    .
    ...mais le pavillon norvégien pour un navire affrété par une organisation française est un pavillon de complaisance... puisqu’il est d’un pays autre que le pays de propriété du navire...
    .
    En outre, ça ne change rien au problème... car un état est libre d’interdire l’accès à ses eaux territoriales de tout navire en raison de son pays de propriété ou de ses activités vérifiés...
    .
    Encore faut-il comprendre ce qu’on lit lorsqu’on se frotte au Droit.


  • CATAPULTE CATAPULTE 16 novembre 10:49

    Ceci dit, il est vrai que L’Ocean Viking a conservé son pavillon norvégien... mais il est affrété par une ONG française !



  • CATAPULTE CATAPULTE 16 novembre 10:43

    @Francis, agnotologue
    .

    Renseignez vous plutôt que d’écrire des âneries : ce bateau est sous pavillon norvégien !


    .
    Non. Ce navire a été vendu par la Norvège à SOS Meditarranée... ce qui n’a rien à voir avec le pavillon...


  • CATAPULTE CATAPULTE 16 novembre 10:37

    @Joséphine
    .

    quand on sauve des personnes qui sont en danger en mer, on doit normalement les raccompagner d’où elles viennent, en Afrique ! Cela n’est que du bon sens. 


    .
    Non. On ne peut les raccompagner que là où on est autorisé à le faire. D’autant plus qu’on ne sait pas, faute de pouvoir le prouver, d’où elles viennent. Une fois en mer, le pays d’embarquement à toute liberté de les déclarer comme étant entrées illégalement dans le pays. Ce n’est pas une affaire de bon sens mais une affaire de Droit international... et qui, donc, ne s’arbitre pas avec le bout du nez...


  • CATAPULTE CATAPULTE 16 novembre 10:30

    @Eric F
    .

    la SNSM ne conduit pas les personnes en perdition prises en charge au large de Brest, jusqu’aux côtes irlandaises.


    .
    La SNSM est autorisée par la France à débarquer sur ses côtes les personnes secourues en mer. Tout est affaire de Droit international.
    L’erreur ici, et une fois encore, est de croire que les sauveteurs français d’ SOS Méditerranée ont la liberté de débarquer en Lybie les naufragés secourus.
    .

    Il ne s’agit pas de prétendre que ces ONG sont des malfaiteurs, mais des idéalistes utilisés comme idiots utiles par les passeurs,


    .
    Ils s’agit donc bien de « prétendre que ces ONG sont des malfaiteurs » car la thèse d’une complicité malgré elle de SOS Mediterranée à une filière d’esclavagiste ne tiend pas. Encore faut-il avoir l’honnêteté de ses accusations.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv