• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

chapoutier

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 23/09/2011
  • Modérateur depuis le 12/03/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 47 3189 2311
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 649 376 273
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • chapoutier 31 décembre 2019 09:23

    "La conclusion de tout ça, c’est que ce gouvernement ne sait pas ce qu’il fait. Il improvise au fur et à mesure qu’il découvre les problèmes"

    je pense au contraire que ce gouvernement sait parfaitement ce qu’il fait ; détruire les fondements des acquis sociaux à n’importe quel prix !

    qu’il cède partiellement à certaines catégories de salariés n’est que le prix à payer pour diviser les français pour casser la retraite du régime général !



  • chapoutier 31 décembre 2019 09:14

    un témoignage du 17 à Rennes

    la répression pour terroriser

    Rennes, 17 décembre. La manifestation, massive, s’est déroulée sans incident notable. À 14 heures, des dizaines d’étudiants rejoignent leur campus en métro. Arrivés à la station Villejean-Université, ils sont pris en souricière ; des policiers lourdement équipés, les visages masqués, les attendent.


    Fouilles au corps, placage contre les murs, saisie d’objets personnels. « Au milieu de la station, jetés au sol, un tas d’objets hétéroclites confisqués : banderoles, cartons de revendication, lunettes de piscines... J’aperçois même un sac à main », rapporte le professeur Philippe Blanchet, témoin de la scène, qui ajoute : « La scène est sinistre, on se croirait dans un film relatant les exactions de telle dictature dans un pays à plaindre. »


    Une demi-heure plus tard, la police revient en force, à l’entrée du campus cette fois-ci. Le président de l’université intervient surles lieux pour empêcher, de justesse, l’intrusion des policiers. Philippe

    Blanchet ajoute : « Faire pression sur tout un campus, (en) faire encercler l’entrée par des dizaines de policiers en habits guerriers impressionnants, traiter des jeunes comme des délinquants pris en flagrant délit (...), saisir des objets personnels indispensables sans aucun lien avec aucun omportement suspect, rudoyer des personnes... Pourquoi (...) ? Pour intimider des jeunes ? »


    Quelques jours plus tôt, la police avait brutalement poursuivi des étudiants sur le campus de Brest, jusque dans la bibliothèque universitaire !



  • chapoutier 31 décembre 2019 09:11

    bonjour

    votre constat sur l’état de la « démocratie » en France n’est pas totalement faux mais n’est-il pas vrai que la democratie bourgeoise n’est qu’un faux semblant depuis l’instauration de la 5eme république et on peut même le dire depuis la captation du pouvoir par la bourgeoisie au détriment du peuple depuis la révolution française ?

     Mais je crois que votre vision est très partielle quand vous écrivez que " les manifestants, en retard d’une réflexion par rapport aux gouvernants, ne se sont pas encore rendu compte que la grève et les traditionnelles manifestations, ne servent désormais plus à rien dans le contexte de la nouvelle gouvernance. "

    En réalité, la lutte de classe reprends ses droits à contrario des années passées car la base tente de s’émanciper des directions syndicales complaisantes !

    les manifestants ne sont pas en retard d’une réflexion ! ils tentent de reprendre en main leurs destinées par le moyen traditionnel de la classe ouvrière : la lutte de classe et l’auto-organisation, c’est pour le moment inabouti mais l’avenir nous réserve des surprise



  • chapoutier 26 décembre 2019 11:57

    @Julien30
    et quand les futurs retraités à la sauce macron crèveront de faim , ils feront quoi tes petits commerçants ???



  • chapoutier 26 décembre 2019 08:49

    @devphil30
    je suis en gréve moi-même smiley par solidarité avec les générations a venir (trop vieux pour être impacté par la reforme macron)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité