• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emile Mourey

Emile Mourey

88 ans, citoyen français, lieutenant-colonel, d'origine saint-cyrienne, veuf. En 1981, je suis invité à Alise-Sainte-Reine pour y défendre le site officiel alors qu'il est contesté de toutes parts, y compris par les revues militaires (cf Le Monde du 11.11.81). En revanche, je ne suis entendu ni pour ma contestation du site de Bibracte, ni pour celle de Gergovie, ni pour mon identification de l'Atlantide avec la Gaule arverne. Je romps avec l'armée et ne donne pas suite à ma proposition au grade de colonel. Ne bénéficiant d'aucun soutien, exclu de la société d'Histoire de Chalon-sur-Saône, j'arrive néanmoins à exposer mes idées dans sept ouvrages auto-édités qui remettent fondamentalement en question les origines de notre Histoire et de notre Culture. Officiellement recadré par le ministère de la Culture, attaqué à mots couverts par le Collège de France et par la technocratie archéologique, interdit de presse écrite locale, droit de réponse refusé après une émission orientée de FR3 Bourgogne où mes propos ont été condamnés sans débat.
Persuadé je suis, qu'en matière de religion, la seule solution est d'en retrouver les explications historiques, pour le christianisme comme pour l'islam ; mon huitième ouvrage intitulé "Le Prophète au visage voilé" sera refusé par les maisons d'édition et l'est toujours. 
Je me suis tourné vers les philosophes afin qu'ils remplissent la promesse qu'ils avaient faite jadis : quitter l'enfance de l'humanité, éclairer le chemin (Luc Ferry, André Comte-Sponville...). J'ai échoué, point final... L'obscurantisme, l'aveuglement, le fanatisme l'ont emporté.
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 22/08/2006
  • Modérateur depuis le 27/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 492 6012 19920
1 mois 1 7 19
5 jours 1 7 19
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 426 385 41
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 12:10

    @Laconique

    Merci de votre réponse non polémique. Le sujet est grave. J"ai envoyé mes ouvrages au Vatican qui m’en a accusé réception le 12/10/1987. Je suis aujourd’hui plutôt dans la pensée d’Hubert Reeves, qu’avant le Big Bang, il n’y avait rien... ce qui n’exclut pas le mystère... le christianisme pouvant être dans le mystère... je ne sais pas.



  • Emile Mourey Emile Mourey 14 juin 20:57

    @Laconique

    En 48, Mathieu, le dernier évangile, comme les autres d’ailleurs, raconte en fait l’histoire d’une communauté essénienne ou d’un conseil essénien, fils de l’homme, dans laquelle ou dans lequel Jésus est descendu... en esprit et y faisant ses oeuvres. Il laisse la possibilité de croire ou de pas croire qu’Il s’est révélé sur la croix en mourant (mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné de l’évangile de Marc). Ce qu’il affirme, c’est qu’Il apparaîtra avant que sa génération ne meure... ce qui ne s’est pas produit.( Mathieu 16, 28)
    On peut aussi trouver d’autres explications : que le conseil essénien se soit considéré comme fils de l’homme (« fils de » est une expression courante dans le juif ancien, ou fils de Dieu)... etc...



  • Emile Mourey Emile Mourey 14 juin 19:39

    Antenor, bonjour.

    Sauf erreur de ma part, je ne vois pas des Hérodiens tenir le bon rôle dans aucun des quatre évangiles mais je n’exclus pas qu’Hérode se soit présenté comme un messie..



  • Emile Mourey Emile Mourey 14 juin 18:50

    @Laconique

    Jn, 18, 19  a toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s’assemblent, et je n’ai rien dit en secret »
    C’est vous, c’est nous qui ne voulons pas comprendre... que ces quatre textes étaient des « Annonces »  c’était leur titre d’origine évidemment prophétiques ; un titre que nous avons transformé en « parole d’évangile ». Yahwé étant dans le peuple juif qu’il conduisait, le génie d’un prophète était de deviner et donc de prophétiser à l’avance l’histoire. Et on peut trouver d’autres explications...Jésus qui est au ciel qui descend en esprit ou en parole non pas dans le monde (païen, erreur !) mais dans la ou dans une communauté essénienne ... jusqu’au jour où il se révèlera en ressuscitant en gloire....



  • Emile Mourey Emile Mourey 14 juin 15:18

    @Séraphin Lampion

    Merci, capitaine (Haddock), le problème des fantômes, c’est qu’ils ou elles, ne répondent pas aux questions qu’on leur pose. J’en ai connu trois au ministère de la Culture auxquelles j’ai posé des questions écrites par la voie démocratique, lesquelles ne m’ont répondu que par une superbe langue de bois (au sujet de l’erreur de localisation du site de Bibracte), Trautmann, Tasca, Philipetti.. Savez-vous qu’actuellement, l’état finance des fouilles archéologiques sur le site du Beuvray, en plein Morvan, pour essayer de comprendre comment un sol jadis fertile en blé - cf César - est devenu aujourd’hui aussi infertile et rocailleux.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité