• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fantômette

Fantômette

Née en 1966, je suis médecin, passionnée d’histoire et de généalogie. Mes seuls articles ou travaux publiés l’ont été dans des revues généalogiques.
Je n’ai pas de formation en économie ni en politique, mais je me soigne.

« Chercher à comprendre, c’est déjà désobéir... »

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 68 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Fantômette Fantômette 23 septembre 2011 18:05

    Krokodilo je vous plusserais si je le pouvais (pas de boutons + et - !)



  • Fantômette Fantômette 23 septembre 2011 17:38

    La même chose que vous ; je crois qu’on est d’accord !



  • Fantômette Fantômette 23 septembre 2011 16:18

    @l’auteur

    J’aime beaucoup votre son de cloche !

    Le scandale est qu’on a insufflé de l’espoir à des familles, pour un bénéfice plus que modeste, mais aux coûts exorbitants. A la place de ce smédicaments, pourquoi pas plus de centres CAJOU, plus d’unités Alzheimer, plus d’aides pour les aidants ?

    Cordialement



  • Fantômette Fantômette 23 septembre 2011 16:12

    @Luc DUSSART

    J’aime bien les autres sons de cloche.

    Le scandale n’est pas dans le déremboursement ; le scandale est qu’on a insufflé de l’espoir à des familles dont un proche a une maladie terrible ; le scandale c’est que ces médicaments hors de prix sont sortis sur des preuves faibles, simplement parce qu’il n’y a pas de traitement qui marche vraiment ; le scandale c’est qu’on a des gouvernants qui fonctionnent à coup d’annonces, mais qu’il n’y a rien derrière.
    Plutôt que de promouvoir des molécules hors d eprix, avec de gros effets secondaires, et sans réel bénéfice à long terme pour le patient, il aurait mieux valu renforcer les aides aux familles, construire plus d’unités Alzheimer ou de centres de jour pour accueillir les patients et soulager les aidants.



  • Fantômette Fantômette 23 septembre 2011 16:07

    @MKT
    @l’auteur

    Je trouve même qu’il faudrait commencer par cet article de Christian LEHMANN avant de raconter n’importe quoi.

    Le scandale n’est pas que ces médicament soient éventuellement déremboursés, mais il est qu’on les ait un jour remboursés, et à quel prix ! Quand je lis que ces médicaments permettent de« freiner de quelques mois l’avancée de la maladie et surtout d’offrir un peu de répit aux accompagnants » je lis la propagande de Big Pharma.
    Ces médicaments très chers n’ont pas prouvé grand chose, et il vaudrait mieux consacrer des moyens pour « aider les aidants » le plus longtemps possible. L’évolution de la maladie d’Alheimer se fait sur DES ANNEES, au prix de l’usure des proches le plus souvent.
    Le scandale est qu’actuellement pour admettre un patient en maison de retraite avec « unité Alzheimer » il FAUT qu’il ait une prescription de ces médicaments sinon sa pathologie n’est pas prise au sérieux !

    Cordialement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès