• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fatallah

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 226 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • fatallah 19 février 2016 15:07

    @cevennevive
    la disparition de la monnaie serait aussi une formidable source d’information sur votre vie privée. Déjà, tous les paiements par carte génèrent des informations que vous : où vous êtes, ce que vous achetez. L’anonymat disparait.
    Pour que les sociétés du BigData fassent des profits, que les sociétés commerciales ciblent leurs campagnes de publicité, pour que le gouvernement puisse vous faire peur en accumulant des informations sur vous.
    Relire « le procès » de Kafka.



  • fatallah 18 février 2016 22:35

    @Arthaud
    Oui. J’ai regardé leur site , il y a plusieurs mois. Et j’ai bien compris que ces gens sortent probablement d’une école de commerce, qu’ils prennent une marge de négociation assez impressionnante, loin de l’image qu’ils veulent donner.
    Marge supérieure à la marge des centrales d’achat / grandes surfaces. Ils ne s’oublient pas au passage .... charité bien ordonnée ...



  • fatallah 18 février 2016 22:31

    @Homme de Boutx
    La France participe, avec son poids, au Conseil de l’Europe. Et elle y a un commissaire, à la commission. Et des parlementaires. Elle n’est pas obligée de plier l’échine devant le ministre allemand des finances. Ou de jouer au caniche des USA en acceptant qu’un TAFTA se négocie à l’insu de son plein gré.

    Charge sociale = novlangue pour dire « salaire différé ». Lisez Zola, il vous décrit le monde avant la sécurité sociale et les retraites. Votre monde prochainement ?

    En quoi la libre circulation des biens est-elle profitable aux sociétés (je veux parler des communautés de personnes ,pas des personnes morales à but lucratif) Européennes ? En quoi la possibilité d’acheter du lait danois en Espagne est-il bon pour l’agriculture espagnole ? Si je me souviens bien, les poulets belges à la dioxine se retrouvaient en Italie. Avantage pour les peuples Belge et Italien ? Camions sur les routes de France, oui. A l’époque, ça ne parlait pas encore de CO2 et de réchauffement climatique. Mais de flux tendus et de japoniaiseries. Quel bonheur cette libre circulation de tout dans tous les sens.



  • fatallah 18 février 2016 22:19

    @JMBerniolles
    Je m’adresse à l’auteur de l’article.
    Les défenseurs de l’énergie nucléaire ne comptabilisent jamais les coûts indirects (passe encore pour la recherche fondamentale) et notamment ceux liés aux déchets et aux démantèlements (que l’on ne sait pas encore réussir dans un délai de 2 décennies). L’intégration de ces couts dans le kWh devrait être obligatoire, pour que le consommateur paie en fonction de sa consommation, pour ne pas reporter la charge sur tous les citoyens contribuables sans liaison avec leurs consommations.
    Le cout de rachat des kWh des énergies renouvelables est un cout politique.
    Et les États ont bien raison d’avoir des politiques de développement.

    Je ne crois pas qu’actuellement, le cout de rachat par EDF des kWh renouvelables soit supérieur au cout REEL du kWh nucléaire.

    Toutes considérations sans compter le cout d’un accident nucléaire. Prenez le temps de regarder le reportage sur Tchernobyl, dans lequel Gorbatchev annonce le cout direct, pour le gouvernement russe, de l’accident.
    Essayez d’évaluer le cout de Fukushima pour les Japonais ...
    D’ailleurs relisez votre contrat d’assurance habitation : le risque nucléaire n’est pas couvert. Cela vous dit quelque chose ? Vous pensez que les assureurs sont trop prudents ? Ou pas assez bêtes ?

    Non, le kWh renouvelable n’est pas cher ...



  • fatallah 18 février 2016 20:18

    LaRucheKiDitOui (et pas les AMAP, cités dans la même phrase) et tous les autres sont des parasites, des acteurs qui cherchent à développer une rente sur la propriété d’autrui. 
    Il y a encore de profondes mutations à engager pour mériter le P de Partage ou de Participatif. Là, les charges sont partagées et les profits sont bien gardés.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité