• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gidolle

gidolle

Je suis un citoyen libre qui en a assez d’être pris pour un pigeon qu’on plume sous prétexte qu’ailleurs il existe des gens plus malheureux que moi. Syndicaliste et musicien, je met en musique mes textes de protestation.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/05/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 39 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • gidolle gidolle 5 juin 2007 09:04

    Devenir Netcitoyen OK, mais qui tire les ficelles ? Qui est derrière ce site que tu vantes ici ? http://www.jouezlacom.com/ Et Lagardère, Bouigues .... ???? Est-ce bien raisonable ??



  • gidolle gidolle 31 mai 2007 13:53

    Ce commentaire me paraît extrèmement constructif. Je ne partage pas cette vision des choses, mais je suis d’accord sur le fond du problème, il faut impliquer les peuples d’Europe à la construction européenne.

    Premier obstacle à cette vision des choses, et cela est contenu dans le commentaire lui même, chacun des peuples d’Europe a ses propres institutions et il faudra réaliser çà et là des ajustements.

    Je pose à ce niveau une question : n’est-il pas prématuré de parler de nouvelles institutions pour l’Europe alors que sur bien des points déjà, l’Europe avance à plusieurs vitesse ? Sur l’EURO par exemple, certains pays utilisent la monnaie unique, mais d’autres pas. D’ailleurs, était-il si urgent de faire la réforme monétaire ?

    Ceci m’amène à une seconde question : ne met-on pas la charrue avant les boeufs ? Il n’y a en Europe aucune harmonisation fiscale, aucune harmonisation des codes du travail, aucune harmonisation des droits sociaux..... Peut-on dire dans ces conditions que l’EURO est la monnaie des européens ? 1 euro à Madrid vaut-il 1 euro à Paris ou à Berlin ? La construction européenne, technocratique, n’a t’elle pas pour objectif final de réaliser ces harmonisations avec une plus-value favorable aux tenants du pouvoirs dont je dénonce les abus ?

    Ma vision des choses est celle-là : c’est à chacun des peuples de réinvestir le débat et d’exiger de leurs représentants de remettre la construction européenne sur de bons rails. Faisons l’harmonisation fiscal (en particulier sur les taxations des bénéfices des entreprises), faisons une harmonisation du code du tarvail européen en reprenant les plus hauts niveaux de protection des travailleurs contenus dans les conventions de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) ... et ensuite seulement, harmonisont nos institutions qui seront validées par les peuples d’Europe le même jour et avec les mêmes règles (chacun doit pouvoir lire et comprendre intégralement le texte de la future constitution).



  • gidolle gidolle 31 mai 2007 12:10

    Avant tout, merci d’avoir réagi à cet article. Je ne me sens nullement une âme de journaliste et si j’entreprends d’écrire sur ce média citoyen, c’est justement pour exprimer un sentiment citoyen. J’ai fait référence à des écrits reconnus depuis bel lurette, « De L’esprit des Lois » 1748 dont certaines idées ont été reprises dans la constitution de 1791 http://fr.wikipedia.org/wiki/De_l’esprit_des_lois . J’aurais pu ajouter qu’un certain François mittérand a érit, je cite une nouvelle fois l’encyclopédie WIKIPEDIA : « Le Coup d’État permanent est un essai de l’homme politique français François Mitterrand, et publié par l’éditeur Plon en 1964 pendant la présidence de Charles de Gaulle. » et d’ajouter « Dans ce livre, F. Mitterrand dénonce la pratique du pouvoir personnel par le général de Gaulle. Il ne se contente pas de critiquer la lettre de la Constitution : il reprocherait plutôt au général de Gaulle d’avoir trahi la promesse de 1958, selon laquelle le président est un arbitre. Le chef de l’État est devenu tout-puissant. Il montre la faiblesse du gouvernement et du Parlement, marginalisés par le président de la République. François Mitterrand insiste aussi sur les abus en matière de justice et de police. Il dénonce par exemple l’utilisation de provocateurs, la multiplication des bavures et brutalités policières, les officines en tous genres (comme le SAC et les réseaux Foccart), les tribunaux d’exception (la Cour de sûreté de l’État, supprimée dès l’été 1981 par la gauche), le mépris du Conseil constitutionnel et du Conseil d’État, le recours abusif au délit d’offense au chef de l’État, etc. »

    Reconnaissons que ce même personnage a gouverné la France pendant 14 ans sans avoir jamais remis en cause notre constitution.

    Maintenant je n’ai pas dit que VGE voulais prendre le pouvoir en Europe, mais qu’il travaille pour des gens de pouvoir qui piétinent allègrement le mot Démocratie. Parce qu’enfin, notre constitution de 1958 met dans son préambule la référence à « La déclaration des droits de l’homme et du citoyen » que l’on considérera, j’espère que personne n’osera le contester, comme patrimoine de l’Humanité.

    Le TCE, fixe comme objectif à l’Europe dès son article I-3 second alinéa « L’Union ofrre à ses citoyens un espace de liberté, de sécurité et de justice sans frontières intérieures, et un marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée. » Il apparaît bien que dans le TCE, la souveraineté du peuple n’est pas placé au sommet des institutions, mais à égalité avec des notions qui tiennent purement de la politique économique.

    Quant aux tirades d’un autre age, je viens de répondre plus haut ce que j’entendais par souveraineté : je parle du peuple. Je considère être un citoyen du monde.



  • gidolle gidolle 29 mai 2007 13:46

    Après avoir lu attentivement cet article, j’ai regardé l’age de l’auteur. A 20 ans, il me paraît évident qu’on ne peut pas avoir assez de recul pour écrire un tel article sans y mettre à mon avis un certain parti-pris. Copie à revoir dans quelques années, après quelques galères que la vie nous inflige parfois.



  • gidolle gidolle 26 mai 2007 22:17

    Il est tout aussi légitime.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Europe Institutions






Palmarès