• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

GITIBERT

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 20 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • GITIBERT 18 décembre 2011 20:05

    bonsoir, je viens de lire votre texte que je considère tout à fait dans la ligne de ce que j’appelle « le vrai bon sens ». Ils sont en train de nous concocter une « dictature mondiale », il faut réagir avec force pour les en empêcher.



  • GITIBERT 5 mars 2010 16:15

    Où voyez vous un éventuel problème ? Tout le monde sait aujourd’hui que les scientifiques sont omnipotents et omniscients, surtout ceux payés par les laboratoires pharmaceutiques et l’industrie agroalimentaire d’ailleurs. Leur principal soucis étant que les actionnaires de leurs entreprises soient contents, qu’ils gagnent toujours plus de dividendes..alors..ils vont sûrement trouver aussi un vaccin contre l’éjaculation précoce, y’ pas de soucis m’sieurs dames, tu B..... pas asses longtemps : ils ont trouvé le viagra - tu éjacules trop vite (ça c’est grave par contre parce que ta copines est pas contente, hein !) eh ben il y a un remède pour ça, un peu de bromure mais pas trop - c’est plus lent mais ça finit par rallonger le coït et tout le monde est content..



  • GITIBERT 15 février 2010 13:37

    je n’en étais pas sûr, maintenant je sais que même agoravox censure. J’ai répondu tout à l’heure et ce n’est pas dans les réactions. Bravo ! Je précise que j’ai été pigiste pour un petit journal local, je me suis vite arrêté, bien que très prudent, mes articles étaient en permanence remanipulés. Du « pipo » les journalistes. Faut bien qu’ils mangent, pas vrai. C’était déjà comme ça pendant l’occupation, ceux qui n’ont pas voulu sont entrés dans la résistance, certains en sont morts en déportations, pour ceux-là j’ai du respect.



  • GITIBERT 14 février 2010 20:21

    les journalistes d’aujourd’hui sont quasiment tous inféodés à leurs patrons de presse. A part quelques journalistes d’investigations qui se battent pour être et rester de vrais journalistes la majorité écrivent ce qu’on leur demande d’écrire, font les reportages qu’on leur commande dans le sens qui leur est prescrit. Tous les médias ont des ordres pour ne pas dire ce qui dérange les « forces en place », les « lobbies » de tous bords et bien entendu les politiques eux-mêmes inféodés aux financiers qui les entretiennent à des fins strictement privées de « pouvoirs ». Les journalistes honnêtes n’existent plus ou quasiment plus, sinon peut-être ceux qui gèrent les rubriques nécrologiques, cad ceux qui sont au placard. J’en ai toutefois rencontré un qui se bat pour rester indépendant et qui explique dans un livre comment ça marche aujourd’hui « le journalisme » aux ordres.



  • GITIBERT 8 février 2010 18:17

    et alors ? j’ai quarante quatre années de cotisations. je me suis arrêté dans ma soixante quatrième année. J’ai pu descendre au fond comme mineur, juste pour voir, mais j’ai fait tomber le charbon à genoux, le marteau piqueur à bout de bras et j’ai pelleté le charbon sur le blindé.
    Quand, la médecine du travail a enfin reconnu la maladie professionnelle du mineur ? Après la seconde guerre mondiale !!! Combien de mineurs sont morts avant cela ? Ceci n’est qu’un exemple. Il y a l’amiante et tous ces jobs dans l’industrie chimique, les peintures, la métallurgie, le ciment, les engrais chimiques, le pétrole, le nucléaire, etc. et les pressions subies, l’accélération des chaînes de fabrication ; Chaplin : « les temps modernes », j’en ai aussi fait l’expérience, j’ai été « démouleur sur billion », pendant deux semaines. Les chauffeurs routiers, les ouvriers de cette « industrie agricole » qui n’a plus rien de la paysannerie. Les pressions de plus en plus fortes pour aller toujours de plus en plus vite.. la pression à l’école sur les élèves, sur les profs, sur les surveillants..C’EST CA LA VIE ????? A quoi ont-ils dont servi « les médecins du travail » pour avoir laissé faire autant de gabégies barbares n’ayant rien à voir avec l’ETRE HUMAIN ? Il faut que chacun devienne et soit responsable de SA SANTE et pour cela il n’y a besoin d’aucun médecin du travail, parce que si chacun est responsable de SA SANTE plus personne ne deviendra un OPPRESSEUR pour l’AUTRE, c’est la philosophie de la vie, toute la philosophie de la vie qu’il y a urgence à changer. Question : Où tu cours bonhomme ? Pourquoi t’en veux toujours plus ? Personne n’a besoin de rien une fois mort et celui qui possède plus que les autres est au même tarif, alors, c’est pas assez clair ça ? On va continuer d’affamer les autres en étant esclave nous-mêmes, mais, suivis par des médecins du travail qui nous soutiendrons avec des produits chimiques qui n’en finiront plus de nous détraquer dans tous les sens du corps et de l’esprit ? Et on continuera de nous entasser dans des « cages à lapins » avec salles de bains, bien entendu. C’est toujours mieux qu’un taudis dans une favella, ou qu’une caravane pourrie de « roms » pas vrai. Ils viennent de dire que les transports en commun des travailleurs étaient stressant et nocifs pour la santé..et avec ça , y’a les écolos qui vous disent, utilisez les « transports en commun » pour polluer moins. Ah elle est belle la société que nos politiques nous ont organisée ! Je n’en connais pas beaucoup qui vivent dans une tour de banlieue au milieu d’une quarantaine de nationalités différentes. Demandez un peu à Mauroy, le roi du Nord Pas de Calais, dans quel HLM il a vécu toute sa vie et combien il touche déjà de retraites mensuelles ? Ils ont tous des grandes g......, mais ce n’est rien que pour eux qu’ils travaillent, comme les médecins du travail, à l’exception de quelques rares spécimens, comme il en existe toujours.


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité