• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



 
voir , par ailleurs :
démocratie liquide (video : https://www.youtube.com/watch?v=SIbc_xa4ilE ;
 book : démocratie électronique ..
 ou encore cet open source : http://liquidfeedback.org/ 
 et ce MindMap : https://mind42.com/mindmap/b4c7b420-9669-4b79-8212-4a28006c2c26
avec : DOSONS (développement collaboratif) - l'essentiel en 3 points https://docs.google.com/document/pub?id=1jaOewI2pVM3n4qneGl97QNmji6xECUn3JLJL7SNVWus
)
 cf 'révolution permanente' ... 'que l'on poursuit, que l'on traque ... qui vous donne envie de vivre, envie de la suivre ... ' chantait Moustaki : https://youtu.be/fgKEXKwpx0g
 Cette 'révolution permanente' n'est ni une attente de plus d'un 'Grand Soir' , ni ce que d'aucuns (mal instruits, mal renseignés, mal affranchis des poncifs de l'anti-conformisme pré-mâchés encadré par d'autres ...) se croient autorisés à nommer 'anarchie'. Cette attention permanente et incessante aux différences en quête de leurs points de convergences n'est qu'un chemin vers l'avénement d'une vraie démocratie !

Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2328 17
1 mois 0 165 0
5 jours 0 11 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • gogoRat gogoRat 23 octobre 13:14

    @Christian Laurut

    voir ce « calendrier d’épuisement des ressources naturelles » : https://bancduvillage.wordpress.com/2014/03/19/estimation-depuisement-des-ressources-naturelles/

    et pour se rendre compte de notre empressement humain à scier la branche qui nous supporte encore, voir ces chiffres temps-réel de ’production’ entropique :
     https://www.planetoscope.com/developpement-durable/matieres-premieres





  • gogoRat gogoRat 23 octobre 11:31

     Non content de créer ainsi de l’injustice, le Jupiter des ’marcheurs’ a de plus la prétention de décréter que la notion de justice doit être abolie au profit d’une guerre contre la ’jalousie’ développée par une majorité absolue des citoyens dont il se veut rien moins que l’incarnation’ !
     
     C’est sans doute à partit d’un tel « raisonnement complexe » que la France va révolutionner les olympiades internationales de mathématiques ?



  • gogoRat gogoRat 23 octobre 11:21

    « Une définition simple de l’entropie est l’indice de la quantité d’énergie inutilisable contenue dans un système thermodynamique donné à un moment donné de son évolution. »
     

     Merci pour cette référence à la notion d’entropie matérielle introduite par Nicholas Georgescu Roegen !
     ( Rappelons comment il justifie l’idée d’appliquer à notre planète Terre cette notion d’entropie qui s’applique à un système fermé. En gros, les seuls flux de matière entre notre planète et l’espace sont négligeables : météorites, engins spatiaux perdus par les humains dans l’espace ...)

     citation :
    « il n’est pas exclu que dans l’avenir certains matériaux puissent devenir un facteur plus critique encore que l’énergie. »



  • gogoRat gogoRat 23 octobre 10:58

    cet article ; Kézaco et à quoi ça sert ?

     Ok et bravo pour les considérations d’ordre statistique tendant à montrer que le niveau atteint dans une compétition internationale uni-disciplinaire dépend surtout du poids démographique des compétiteurs dans chaque pays.

     Mais de là à mêler cela à des pétitions de principe politico-mathématiques, ne doit-on pas d’abord s’astreindre à la fois à plus de rigueur et à plus d’ouverture dans l’analyse ?

     Poser pour principe que les performances économico-industrielles d’un pays dépendent d’exploits atteints par une élite de mathématiciens (voire même seulement parfois par une équipe de mercenaires à la solde du pays), c’est aller un peu vite en besogne !
     
     * Quid de la relativisation des frontières conventionnelles des pays lorsqu’on est dans les hautes sphères de la Recherche mathématique mondiale ?
     - N’a-t-on pas plus de transmissions de savoir sensible entre Chercheurs plus ou moins apatrides qu’entre ces Chercheurs et leurs élèves compatriotes ?
     - qui est en mesure de prouver que dans un cercle d’élites en dehors duquel les communications sont absconses pour tous les autres (les ’profanes’), un mercenaire ne risque pas de privilégier un ou des pays qui ne sont pas son ’employeur’ ?
     
     * Quid du degré d’osmose ou, au contraire, d’isolement, entre élite mathématique et terreau industriel de chaque pays ?
     - si le génie mathématique d’un pays n’a aucune accointance avec les acteurs du cercle de mathématiques appliquées de son pays, qu’apporte-t-il d’autre à son pays qu’une vaniteuse gloriole susceptible, certes, d’impressionner des commerciaux dans les dîners mondains ?

     * le cas de figure où la stratégie pour gagner les joutes mathématiques mondiales est de privilégier l’investissement sur une poignée de génies, est-ce bien démocratique ?
     L’idéal démocratique peut-il s’accommoder de cette conception utilitariste ? (avec une poignée de ’qui ont réussi’ , et tout le reste de ’rien’, ou tout juste bons à consommer pour faire marcher le commerce ?)

     Lorsque dans un pays qui se dit ’démocratique’, se reproduit plusieurs fois la situation où un Premier Sinistre, désigné par son Président de La République et ayant donc endossé et assumé tout le programme et l’action de ce Président, devient lui-même Président sans avoir su établir un bilan honnête de ses engagements, et seulement sur la foi des nouvelles promesses qu’il divulgue ... comment voulez trouver des mathématiciens dignes de ce nom dans un tel pays ? !!
     ( Car, si l’on en croit le postulat de cet article, le niveau mathématique du pays dépend du pourcentage d’habitants de ce pays susceptibles de développer des raisonnements sains.
    Or lorsqu’on a déjà presque 50% de veautants ... ! )
     

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès