• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



 
voir , par ailleurs :
démocratie liquide (video : https://www.youtube.com/watch?v=SIbc_xa4ilE ;
 book : démocratie électronique ..
 ou encore cet open source : http://liquidfeedback.org/ 
 et ce MindMap : https://mind42.com/mindmap/b4c7b420-9669-4b79-8212-4a28006c2c26
avec : DOSONS (développement collaboratif) - l'essentiel en 3 points https://docs.google.com/document/pub?id=1jaOewI2pVM3n4qneGl97QNmji6xECUn3JLJL7SNVWus
)
 cf 'révolution permanente' ... 'que l'on poursuit, que l'on traque ... qui vous donne envie de vivre, envie de la suivre ... ' chantait Moustaki : https://youtu.be/fgKEXKwpx0g
 Cette 'révolution permanente' n'est ni une attente de plus d'un 'Grand Soir' , ni ce que d'aucuns (mal instruits, mal renseignés, mal affranchis des poncifs de l'anti-conformisme pré-mâchés encadré par d'autres ...) se croient autorisés à nommer 'anarchie'. Cette attention permanente et incessante aux différences en quête de leurs points de convergences n'est qu'un chemin vers l'avénement d'une vraie démocratie !

Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2171 17
1 mois 0 131 0
5 jours 0 11 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • gogoRat gogoRat 24 septembre 17:25

    @Daniel Roux

    « raté le tournant de la téléphonie mobile »
     ?
     
     Lorsque la France n’en était encore qu’à essayer de mettre en chantier son réseau Pointel (cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Bi-Bop) n’est-ce pas parce que le tournant de la ’téléphonie mobile’ était déjà raté depuis lontemps ? !! ...

     Il faut croire qu’il est encore d’autres irresponsables, qu’il reste tabou de désigner ...



  • gogoRat gogoRat 24 septembre 14:19

    @bonnes idées

     pas trop compris votre ’être dans l’empire du milieu’ ??
    Par contre le fait de ’s’encombrer de choses inutiles’ me semble bien moins résulter d’un désir que d’un apathique conformisme à l’idéologie dominante prônant une soit-disant nécessité de ’travail’ productiviste. 
     
     Votre référence à l’Empire du milieu’ évoque les pacotilles utilisées jadis dans le ’commerce triangulaire’  :
    « passage en trois temps sur trois continents : navires occidentaux se rendant sur les côtes africaines pour échanger des esclaves contre des marchandises [pacotille !] ; puis transfert des esclaves en Amérique et échange contre une lettre de change, du sucre, du café, du cacao, du coton, du tabac et sans oublier de l’or ; enfin acheminement des produits américains vers les ports européens »

     Vous aurez sans doute remarqué à quel point notre France (autant qu’ailleurs en Europe) regorge de ces super-marchés remplis de pacotille pour égayer et meubler notre temps-libre !
     Ne serions-nous pas en train d’inverser le commerce triangulaire d’autrefois, tandis que nos châteaux, vignobles ou industries de pointes sont ’délocalisée’ puis carrément ’vendues’ dans des contrées lointaines ? ...

     Encore une fois, la hauteur de vue des esprits qui se veulent éclairés, peut-elle passer par des postures, du paraître, de la légitimation procédurière, et une idéologie du ’travail’ qui nous vient d’un autre âge ? Ne saurait-elle être décelée dans ce que des esprits pourtant célébrés en leur temps ont essayé sobrement, sincèrement de nous communiquer : cf In parise of idleness du logicien Bertrand Russell ...



  • gogoRat gogoRat 24 septembre 13:43

    @McGurk

     où est la cohérence entre ce témoignage alarmant, et que vous avez ô combien raison de divulguer  :
    "un jeune diplômé avec une excellent formation m’a dit que, comme moi, il était confronté...au mur des stages. Impossible d’être embauché malgré son bon diplôme...je trouve ça inimaginable...« 

    ... et votre avis personnel (qui semble tirer une conclusion inverse de celle suggérée par le fait que vous dénoncez ) :
      »pas d’accord pour dire qu’il n’y a pas assez d’emplois« . ??

     Ne reste qu’à supposer que vous ayez seulement mal exprimé votre propos. L’existence d’un ’mur de stage’ laissant entendre un besoin réel d’emplois, et, en même temps un besoin d’emploi détourné dans une pratique dévoyée de recours à des ’stages’ : qui ne sont pas des emplois !!
     Poings sur lazy :
     trop de stages remplaçant des emplois, c’est bien l’inverse de ’assez d’emplois’ !

     En fait vous montrez que celles et ceux qui veulent nous faire marcher en décrétant que »le chômage c’est la faute aux chômeurs" ne sont que des cyniques, qui ont la fainéantise de prendre en compte les témoignages du peuple et l’expression de la volonté générale, pour faire preuve d’extrémisme par des ordonnances iniques (ignorantes, violentes et méchantes) tenant pour ’rien’ le vécu d’une majorité absolue des Françaises et Français !
     



  • gogoRat gogoRat 20 septembre 18:11

    @carnac

     ... sans compter que nombre d’expat reviennent pour leurs vieux jours se faire dorloter en France sur le dos de celles et ceux qui auront honnêtement entretenu toute leur vie l’effort public permettant l’infrastructure médicale et la qualité sociale que ces opportunistes viendront quémander !



  • gogoRat gogoRat 20 septembre 14:41

    Bien avant Michel Santi,

    dès 1932, dans son ’In praise of Idleness’, Bertrand Russell militait déjà pour une réduction drastique du temps de ’travail’ ( à l’époque, il tablait déjà sur 4h par jour) !

     Cet ouvrage, très concis, dont on trouve une foultitude de traductions intégrales gratuites en français, devrait être appris par cœur dans toutes les écoles du monde !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès