• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jorge Atlan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 83 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jorge Atlan 7 mars 08:41

    @Alren
    Je ne sais pas d’où vous tenez vos sources, mais j’ai des doutes sur la lecture de vos « philosophes des lumières » . Je ne voudrais pour exemple que la demande içi même : que ceux qui ont lu Spinoza, Locke, bayle, Newton, von leibnitz.... lève le doigt !
    Plus nombreux sans doute ceux qui ont lu Montesquieu,Diderot... J’appartiens à une génération qui a lu la bible, ne vous en déplaise et ce sans tourner au fanatisme, puisque je suis devenu agnostique.
    Maintenant, entendons nous, la laïcité interdit elle toutes compromissions avec les religieux ou les met elle sur le même plan et engage t’elle la neutralité de l’état ?
    j’appartiens aussi à cette génération dont les parents ont choisis l’école privée, et qui du coup ont eu a entendre la lecture des nouveaux évangiles,le samedi matin. rassurez vous je n’en garde aucuns traumatismes, si ce n’est le plaisir d’entendre un « conte » merveilleux et exotique.
    Je crois que l’étude des évangiles, comme le latin est une bonne ouverture sur la compréhension de notre société occidentale judéo-chrétienne, car vous semblez l’oubliez la religion catholique a forgé pour ou contre elle notre civilisation passée et présente. Vos philosophes des lumières ne doivent leur existence qu’a leur opposition à l’église.
    Pendant longtemps la laïcité a refléter une neutralité envers la religion, là ou cela blesse c’est quand elle s’érige elle même en religion et cela peut nous poser question sur le besoin de fondamentalisme d’un certain nombre de gens.





  • Jorge Atlan 20 octobre 2015 11:45

    Ornella Guyet, Il semble que c’est une amie a vous, vu la teneur des propos.
    Il semble aussi que l’on reconnait un arbre a ses fruits. Je connais ceux d’Onfray mais pas les vôtres. Vous faites juste du bruit comme la feuille qui est emportée par le vent...



  • Jorge Atlan 25 avril 2013 01:52

    @Jesuisun hommelibre. Vous n’avez rien d’un homme libre, votre discours pue.
    C’est la politique qui est menée depuis 30 ans : baisser les charges, et laisser les riches s’enrichir encore plus en espérant que l’argent ruissèlera sur le pauvres. Les résultats vous les avez devant vous et vous ne les dénier pas.
    Alors ?!
    Alors vous vous mettez une fois de plus le doigt dans l’œil jusqu’au trognon. Que vous puissiez encore croire a ce discours néo libéral, et venir nous le servir, j’en reste baba d’admiration.
    En Psychiatrie, on nomme cela un déni de réalité. De grâce ayez la décence de ne plus venir nous faire c...z avec vos propos indécents.

    @ l’auteur, merci pour cet article.
    Oui, il est temps de dénoncer ce pseudo parti de gôche qui n’a plus rien de gauche.Et ce depuis 1983.
    Mobiliser sur le MPT alors que les vrais problèmes ne sont pas là. C’est un tour de passe passe bien réussi. Si tous les gens qui défilent contre le MPT défilaient contre la misère,l’ANI, et une enquête sur les vrais dettes, peut être que MOUMOU Premier ferait un peu plus attention a nous.



  • Jorge Atlan 20 avril 2013 23:33

    " Votre « constatation » induit qu’il n’y aurait de couple et d’amour qu’hétérosexuel ; ce qui est totalement démenti par les faits.

    Depuis belle lurette.
    Il ne s’agit que d’une légalisation, qui entérine l’extension du champ du couple et de l’amour.

    de qui votre « nous » est-il le nom ?« 

    Vous interprétez mes propos je parle de »couple« , Du concept sociologique du couple. Je me fous de savoir si il est hétéro ou homo. Jusqu’a preuve du contraire les homos comme les hétéros sont soumis au même imaginaire sociétale. Maintenant si vous êtes vous même homosexuel, je serai ravi de vous entendre sur cette notion de couple et d’en découvrir les différences.

    Quand je parle »Ce que nous pouvons constater c’est la fin de la pérennité de l’idée du couple et le délitement inexorable et accepté du concept de l’amour comme moteur et ciment du couple«  Je ne m’appuies que sur le nombre de divorces, celui de familles recomposées. Vous ne pouvez contester que le nombre de divorce des hétérosexuels est en hausse. Il n’y a pas a ma connaissance en France de chiffre du divorce chez les homos, et pour cause. Quoi que si l’on regarde a l’étranger, on dispose de quelques chiffres : içi.

    Vous constaterez comme moi que curieusement les couples homos ne sont pas plus stables que les hétéros.

    Quand à la notion de couple, elles varie depuis ... longtemps, mais on peut apercevoir une évolution qui part du XIV et XV siècle avec ce que l’on nomme ’L’amour courtois ». Ce concept va induire une série de comportement des hommes vis a vis des femmes, mais aussi de nouveaux rapports à l’imaginaire des hommes comme des femmes. Désolé mais je ne connais pas d’études sur les imaginaires de couple des homos, étant donner qu’ils étaient occupés a échapper à l’inquisition à l’époque.

    Dans les changements du couple hétéro, je vous rappelle que les changements ne sont pas si lointain, d’un point de vue légales les femmes n’ont pu ouvrir un compte bancaire que depuis les années 1942 et autres petites évolutions ici.

    J’avoue que je ne me suis jamais poser la question de concept de couple homosexuel. Là ma curiosité n’est pas aller assez loin, et peut être ne m’intéresserai je jamais a cette notion. J’ai assez a faire avec celle des couples hétéros, ces dames étant devenus aussi mystérieuses dans leur aspiration que dans leur comportement.

    Pour le nous, il est narratif. Je ne représente personne d’autre que moi même, je n’appartiens à aucun parti, ni a aucune église. Je suis croyant sans être affilié a aucune religion. Agnostique, en sorte, et je ne trouve aucune Lois divines qui interdirait aux homosexuels de se marier. Je ne trouve pas non plus de Droits pour qu’ils le fassent. Le Droit est plein d’exception aux égalités entre humains. Cela ne fonde pas pour moi, le droit à cette égalité. J’ai repris un certain nombre d’exemple dans mon texte plus haut, et je pourrai vous prendre le mien : je suis en France depuis 45 ans. Je bois, je mange, je parle, je pense, je rêve, je b... français, je suis soumis au Droit français, je paie mes impôts, et pourtant je n’ai pas le droit de voter... Normal me direz vous, je n’ai pas la nationalité française. Mais quand commence et où finit un Droit ? Je ne me plains pas c’est une situation volontaire de ma part. Une inégalité de fait, où plutôt de Droit.

    Je ne cherche pas bruler qui que ce soit, ni a ostraciser. Juste que je suis heurter, choquer, par la prétention a « singer » un rituel d’union hétérosexuel...

    Vous ne pouvez nier que pour qu’il y ait progéniture il faille ovule et sperme, un mâle et une femelle. La prochaine revendication est bien là, celle de la procréation. Avec quelle prix à la clef ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès