• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

khoufou

khoufou

Retraité de "La Poste" depuis 2010, j'ai consacré l'essentiel de mes loisirs à l'étude de l'Egypte antique.
Le point d'orgue de mes recherches est mon enquête sur la façon de construire les pyramides qui conduit à une méthode inédite parfaitement conforme aux observations.
06.73.71.57.44

Tableau de bord

  • Premier article le 04/10/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 97 201
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • khoufou khoufou 31 janvier 2020 19:52

    Zahi Hawass a apparemment monté sa propre équipe pour se faire sa propre idée. Souhaitons que le matériel utilisé soit performant et que cette 4ème expertise confirme les 3 précédentes.

    Voir lien ci-dessous

    https://archaeologynewsnetwork.blogspot.com/2020/01/japanese-team-to-re-scan-great-pyramid.html?fbclid=IwAR2_Swbz5ufvmayCt19R5KkMFK9u-DSHc2CJSL—8GauVnLe7pP-HRpVq4M#.XiSu7NLm3eE



  • khoufou khoufou 18 mars 2014 10:00

    Zip_N 

    Le procédé de levage par balancier, échelle, lestage du personnel ... évoque celui proposé par Philippe Tixier et qu’il a baptisé « La machine d’Hérodote ». Le procédé est astucieux mais est totalement inadapté au hissage des très lourdes charges (linteaux et chevrons dont le poids est compris entre 30 et 70 tonnes).
    Lien vers le site de Philippe Tixier :
    Notre culture occidentale nous suggère des procédés de levage basés sur la démultiplication des forces afin de réduire les effectifs. Ce genre de procédé de n’a aucun intérêt. En effet, si l’effort est divisé par 10, le temps d’exécution est multiplié au moins par 10 ainsi que le temps d’utilisation du personnel. Quand on dispose de suffisamment de place pour répartir le personnel, tous ces procédés ne font que retarder le chantier.


  • khoufou khoufou 1er mars 2014 06:33

    Je retiens surtout que la réalisation est hypnotique. Par exemple, elle nous fait croire que dix hommes sont suffisant pour tracter une charge d’1,5 tonnes sur une pente à 7% alors qu’il en faudrait au grand minimum deux fois plus et très probablement quatre fois.



  • khoufou khoufou 13 janvier 2014 08:26

    Le 12 janvier, liacon évoquait l’hypothèse hyper-médiatisée de Jean-Pierre Houdin.

    Son hypothèse consiste à utiliser une rampe frontale haute de 43 m pour construire environ les deux premiers tiers de la pyramide (en volume). Cette rampe permet aussi l’acheminement des lourds linteaux en granite qui couvrent la chambre du roi. Parvenus à cette hauteur de 43 m, ces linteaux sont ensuite acheminés vers leurs emplacement définitifs (entre 48 m et 61 m) via un « funiculaire » assisté par un contrepoids. Enfin, la rampe est démontée et les matériaux dont elle est faite sont réutilisés pour construire les deux derniers tiers (en utilisant les rampes internes).
    Tout cela semble parfaitement cohérent, mais en grattant un peu.....
    En effet, à mesure que la destination des linteaux augmente en hauteur (jusqu’à 61 m),la hauteur de la rampe diminue simultanément. Il y a là comme une énorme contradiction à laquelle l’auteur ne semble pas avoir songé..
    Ce qui m’étonne, c’est que tout le monde considère que cette hypothèse est géniale.
    Non, l’informatique ne résout pas tout car elle manque du plus élémentaire bon sens.


  • khoufou khoufou 13 janvier 2014 07:48

    @ fessebook :

    J’ajoute que l’application de mon procédé pour reconstruire une pyramide permettrait (éventuellement) que mon hypothèse est fiable. Cependant, ça ne permettrait pas de conclure que c’est ce procédé qui fut utilisé par les anciens égyptiens. Par contre, une inspection minutieuse de plusieurs pyramides, grandes et petites, et de simples contrôles métriques seraient suffisants pour valider (ou invalider) mon hypothèse.
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Egypte

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité