• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lancelot du Lac

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 20 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Lancelot du Lac 14 octobre 2017 12:09

    @njama

    Je fais la démarche de donner mandat pour demander l’application de la décision de justice. J’ai réglé la contribution de 25€ et la lettre partira demain. Merci de l’information.



  • Lancelot du Lac 13 octobre 2017 23:21

    @njama

    Êtes-vous sur que ce sont les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 et non ceux qui auront 2 ans après le 1er janvier 2018 qui seront justiciables des nouvelles mesures ?



  • Lancelot du Lac 13 octobre 2017 23:08

    @njama

    Il faut savoir que dans les grands groupes pharmaceutiques, des comités stratégiques planchent régulièrement avec leurs relais dans les administrations et cercles des pouvoirs, sur comment « débrancher » des spécialités pharmaceutiques qui remplissent à peu près correctement leurs missions (souvent palliatives) mais à un coût bien trop faible pour satisfaire leurs besoins de rentabilité financière.
     C’est là que le cheval de Troie de l’innovation leur est bien utile pour justifier l’abandon par exemple du vaccin DTP ou, et je ne crois pas trop m’avancer en l’écrivant, celle du Lévotyrox dont la fabrication n’intéresse absolument plus Merk sur un plan financier (du moins à son prix de vente actuel). La fable du changement de l’excipient véhicule qui rend simplement plus stable la spécialité médicale, ne tient pas au vu du raz-de-marée de problèmes graves que semblent subir les patients (d’ailleur principalement les femmes semble-t-il). Démêler l’écheveau de corruption qui a peut-être fait agir une administration française noyautée, comme donneuse d’ordre d’un changement de formulation, va demander du temps et se heurtera aux difficultés qui n’ont jamais permis à une affaire de santé publique d’une certaine ampleur, d’être correctement jugée dans notre pays.

    Donc, pour en revenir aux vaccins, vous avez raison d’appeler au soutien de l’action judiciaire pour faire appliquer la récente décision du conseil d’État. Mais vous voyez bien que d’autres affaires sont prêtes à prendre le relais, tout comme en cancérologie les meilleurs traitements éprouvés et relativement efficaces sont sciemment abandonnés au profit de traitements expérimentaux qui bénéficient eux d’une meilleure rentabilité, car bénéficiant de financements publics et qui sont présentés comme « innovants » car basés sur le paradigme marketing des « marqueurs moléculaires ».



  • Lancelot du Lac 13 octobre 2017 22:08

    L’actrice Isabelle Adjani nous donne son point de vue bien senti sur l’affaire des 11 vaccins à injecter dare dare à tous les nourrissons de France et de Navarre.

    https://www.youtube.com/watch?v=zeq0WArGOmM



  • Lancelot du Lac 13 octobre 2017 21:49

    @Nicole Cheverney
    Il est certain que ces industriels de la santé veulent opérer le plus grand fric-frac possible sur les budgets de santé. Vendre des vaccins « innovants » à gogo et ensuite vendre les traitements palliatifs des désordres chroniques induits dès le plus jeune âge par ces viols immunitaires, va les faire surfer sur des océans de profit.
    L’industrie du médicament est le plus grand corrupteur de la classe politique et ce n’est pas monsieur Cahuzac qui pourra le démentir ni la ministre actuelle de la santé qui siégeait il y a peu aux conseils d’administration de deux fabricants de vaccins.







Palmarès