• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Loatse

Loatse

 
...
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/03/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3923 44
1 mois 0 30 0
5 jours 0 7 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Loatse Loatse 18 septembre 14:15

    @Gasty


    Vous, vous êtes pour la liberté de dealer du shit en tenant les murs de la cité « parceque ca rapporte plus que de faire la plonge ou bosser à carouff, pour commencer avant d’entreprendre une formation professionnelle impliquant tant qu’à faire une remise à niveau en français..

    parce que c’est gratiné, le niveau de certains mômes en la matière... Bonjour le frein à l’embauche y compris ce parler saccadé en mode rap..

    sans compter que »cette liberté dans un seul sens«  ça se finit généralement en règlement de compte pour le territoire de deal. Il y a 3 semaines de cela, dans ma cité au milieu des tous petits en pleurs en plein jour, avec tirs de fusils et coups de barre de fer et bien entendu des blessés..

    C’est pas une vie pour eux, c’est pas une vie pour nous...

    L’urgence elle est là. Une »reprise en main« dynamique on va dire d’une partie de la jeunesse en perdition attirée par l’argent facile... les autres jeunes bossent et pas que des petits boulots ou »de sales boulots" comme vous dites (on a aussi des ingénieurs, des journalistes, des avocates, des titulaires de master en communication tous issus de familles très modestes et ayant grandi en cité hlm)..

    Tiens, récemment un maire en proie à des gros et couteux problèmes de dégradations, à établi un couvre feu en semaine à 22 heures pour tous les jeunes de moins de 18 ans (censés être en formation ou à l’école) hormis les w end et les vacances scolaires...

    C’est du bon sens. ca va de soi.

    bien ça a fait scandale et le machin des droits de l’homme a statué pour la liberté d’aller et venir comme bon leur semble..

    Bordu c’est normal que des gamins de 7, 8 ans soient dehors à plus de 23 heures ? normal que des jeunes descolarisés cassent et démontent tout ce qui leur tombe sous la main, le soir tard (les poubelles à chien, les tuiles des garages, surveillent les points de deal) parceque leurs parents n’en ont rien à foutre, ni d’eux ni de la collectivité ? 

    Surtout que rien ne bouge heing, faudrait pas bousculer la jeunesse, la responsabiliser... elle n’est pas en sucre merdalors !





  • Loatse Loatse 18 septembre 13:04

    Si c’est râler pour râler, c’est stérile. le marché de l’emploi étant ce qu’il est, les jeunes (j’en ai 4), ne trouvent pas pour certains, tout de suite des postes correspondant à leurs diplômes, leur formation au niveau local de préférence.


    Des offres dans l’horticulture, il y en a.. Plusieurs à Vannes dont une pour cap/bep. Il y a des aides à la mobilité, des foyers de travailleur, même si ce n’est pas facile et qu’il vaut mieux partir avec un petit pécule (d’ou l’intérêt de petits jobs ou jobs temporaires)

    Aujourd’hui, si vous êtes issu d’un milieu très modeste, vous pouvez faire des études de médecine.. de droit, des formations qualifiantes, également en interne pour vous spécialiser.. (exemple formation de joaillier, puis de sertisseur..)

    Vous installer à votre compte...(statut d’auto entrepreneur) ou à l’étranger histoire de voir du pays (mon ainée)

    Nous ne sommes heureusement pas aux usa là bas, si vos parents ne peuvent vous payer la fac, vous végétez.. ou devez prendre un crédit qui vous endette un sacré bout de temps..

    oui, « il suffit de traverser la rue » pour trouver des emplois temporaires quand on est jeune et « qu’on en veut »... certains durs physiquement, mais à vingt ans heing...

    Perso, j’ai été caissière, plongeuse, aide cuisinier, j’ai bossé dans les maisons de retraite, à l’usine, en hotellerie.. aux ptt, puis grâce à l’accès à la formation professionnelle, j’ai vu le bout du tunnel d’abord en tant que salariée, puis plus tard en tant que chef d’entreprise..

    Passer toute ma vie dans la même boite, au même endroit, comme mes parents ? pouah !.

    Ma petite dernière, étudiante, a bossé chez mac do, passé son bafa, bossé pendant les grandes vacances dans des centres aérés, vendu des glaces sur le port de marseille, pour noel rangé des fringues dans une nouvelle enseigne de mode.. en vertu de quoi, son ordinaire d’étudiante s’est considérablement amélioré après de durs débuts en mode épicerie solidaire pour étudiants boursiers, qui vend pour 3 fois rien les dates limites, les invendus..

    Pensez, lors de ses vacances, j’avais mis les petits plats dans les grands et du saumon discount au four.. :) là dessus, elle me sort : « rhaaa, t’as fait du saumon, j’en ai mangé toute la semaine ! :)

    Ce parcours reste un enrichissement au niveau humain et pas que, ca apprend aussi la débrouillardise, ca développe la solidarité, l’empathie... 

    Il a raison sur le fond notre président, même s’il dit les choses de manière abrupte... sans enrobage hypocrite.. Même s’il reste pas mal de choses à revoir pour faciliter l’embauche, la mobilité des jeunes vers les bassins d’emploi dynamiques.. valoriser l’artisanat et l’installation également des jeunes couples avec enfants dans les villages qui se meurent..

    Bref, on avait un »tout mou" (hollande), voilà qu’on a un jeune président dynamique et tout le monde râle... voui il a dit ci, voui il a dit ca...









     



  • Loatse Loatse 17 septembre 14:20

    @Gwynplaine


     smiley


  • Loatse Loatse 17 septembre 13:05
    Faudrait voir arrêter de raconter des carabistouilles !

    Tout le monde (sauf les gens de mauvaise foi) a bien compris, qu’il ne conseillait pas à ce jeune de travailler spécifiquement aux champs elysées même s’il est possible d’y trouver un job de « plongeur » ou d’aide cuisinier", mais bien de prendre n’importe quel emploi tout en continuant à postuler dans le secteur pour lequel ce jeune homme s’est formé..

    C’est également un plus qui peut jouer à l’embauche quand votre cv ne présente pas de période d’inactivité...




  • Loatse Loatse 15 septembre 11:23

    Voilà. je préciserais perso, le bonheur de marcher... seule.. L’expérience, le ressenti n’étant pas le même à deux ou en groupe... A plusieurs vous restez connectés les uns aux autres.. C’est aussi une forme de pollution.. comme le portable que je prend soin avant la promenade de mettre en mode avion..(sinon, il passe son temps à chercher les antennes relais)


    Le principe c’est de se connecter à la nature.. C’est plus difficile lorsque vous etes en groupe, rapprochés et que les « auras » s’entremêlent.. (oui j’ai dis aura). C’est comme si vous étiez dans une bulle.. vous voyez le paysage, vous sentez les parfums, même une certaine euphorie liée aux endorphines que vous sécrétez au bout d’un moment.. mais l’osmose quasi mystique qui vous relie à tout ce vivant végétal et minéral, implique qu’il n’y ait aucune interférence..

    Cela peut faire sourire voire franchement rire de prime abord ces histoires d’aura.. si l’on ne veut pas tenir compte du factuel qui va dans ce sens, à savoir qu’un groupe de femmes travaillant ensemble finissent par harmoniser leurs cycles mensuels.. ou que des connaissances vous disent « on se sent bien chez toi » (alors que vous n’êtes vraiment pas une reine de la déco).

    Si j’écris tout ceci, c’est parceque je croise souvent des groupes bien compacts de retraités, qui descendent ma montagne (oui, ma ;) à toute blinde, rouges brique, grimaçant (aie les genoux !) dans la performance, les yeux rivés sur le sol pour ne pas se ratatiner..

    Seule tu peux t’arrêter uand tu veux, cueillir quelques branches de romarins, écouter le bruissement du mistralet dans les branches des pins, observer ce petit nuage à la forme bizarre qui te « survole » en s’effilochant.. te laisser pénétrer de la beauté et de la sénérité qui se dégage de tout ceci..

    et surtout, surtout (expérience vécue), ne plus péter un boulon après tes voisins de promenades qui, le regard fixé sur leur portable, t’explique que tu es une rabat joie, « on a tout de même le droit de chercher les pokémon ! »
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Tribune Libre






Palmarès