• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Loatse

Loatse

 
...
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/03/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3960 44
1 mois 0 15 0
5 jours 0 3 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Loatse Loatse 19 novembre 09:31

    Le bons sens veut que pour les jeunes générations et celles à venir, nous fassions un effort pour leur permettre de vivre dans un monde respirable... propre.

    Vaincre nos égoismes, tout en mettant en place des aides afin de faciliter les déplacements nécessaires aux plus défavorisés (smicards, petits retraités ruraux mal desservis) A ceux dont le véhicule est l’outil de travail ; le changement de véhicule...

    Le prix des carburants occulte toutefois d’autres problématiques qu’on ne peut dissocier, car il y a un rapport de causes à effets entre ces dernières et l’accroissement des déplacement de moyennes distances...

    Les commerces des petites villes qui mettent la clef sous la porte... et ce, en nombre conséquent un peu partout.. transformant celles ci en cités dortoir et poussant les gens vers les très grandes agglomérations et leurs zones commerciales péri urbaines..

    La fermeture des services publics de proximité en zone rurale (la poste)

    Les déserts médicaux

    La fermeture de services hospitaliers dits « pas rentables »

    La transformation de terres agricoles en lotissements amenant certains localités à ne plus être auto suffisantes en denrées alimentaires et donc à en importer pour pallier à une demande croissante..

    Le cout prohibitif du train par rapport à l’auto partage..pour les longs trajets..

    M’enfin généralement les emmerdements arrivent tous en même temps.. l’électricité augmente, les salaires et retraites ne compensent pas la hausse du cout de la vie (pas l’officielle, la réelle) et même le climat s’y met, innondant les uns (dans le sud), tandis que dans les régions normalement pluvieuses, c’est la sécheresse...

    et donc ca va être dur de se faire entendre, de demander des efforts dans un tel contexte de morosité et de mécontentement...

    et pourtant, les gens ne changeront jamais d’eux même leurs comportements, il faut bien le reconnaitre, par rapport aux pays bas, en france nous sommes plutôt individualistes, ne nous sentant pas autant concernés par les problèmes, l’impact sur la santé de la pollution automobile que nos voisins..

    et puis, on n’a pas de pétrole (et donc de rente pétrolière qui permettrait de subventionner le changement de véhicule sans ponctionner le citoyen)



  • Loatse Loatse 19 novembre 06:52

    @arthes

    ou ai je dis qu’ils avaient des battes de base ball ? où ? il suffit parfois de se sentir en danger, d’avoir peur, de se retrouver dans un contexte de violence, d’agressivité pour « perdre les pédales » (oui je sais l’expression est malheureuse mais bon)

    En état de panique, c’est l’instinct qui prend le dessus, on n’arrive plus à réfléchir, à aligner deux idées d’affilée... impression de se retrouver comme un animal pris au piège..

    sinon, j’ai eu des échos de connaissances prises sur un barrage bloquant improvisé dans le nord. Certains gilets jaunes sont très agressifs..(envers des gens qui leur demande gentiment s’ils peuvent faire demi tour).

    J’avoue que j’ai du mal à comprendre pourquoi vous vous acharnez à faire de cette femme un monstre ayant écrasé volontairement une manifestante ou pris le risque de la tuer, en toute connaissance de cause.

    Seriez vous pour une justice expéditive ? Avez vous besoin d’un bouc émissaire pour compenser une quelconque frustration ?

    Peux t’on encore exprimer sur ce site, le doute que les choses soient plus complexes qu’il n’y paraissent ?



  • Loatse Loatse 18 novembre 11:55

    Quand je vois les réactions sur ce fil, complètement disproportionnées, haineuses, je me dis que c’est un miracle qu’il n’y ait pas plus de morts hier...

    c’est complètement suicidaire de se mettre devant des véhicules, à pied donc vulnérable pour empêcher des automobilistes de passer...

    c’est se mettre à la merci d’un accident dû à la panique de conducteurs/trices ou même de « déséquilibrés » qui verraient là l’occasion rêvée de faire « un strike »...

     qu’il y ait un ras le bol envers les taxes (car il est apparu que c’était plutôt un mouvement de ras le bol envers une taxation globale que pour quelques centimes d’augmentation du litre de carburant, ),je peux le comprendre.. Je n’ai pas de voiture, mais le cout de la vie qui augmente et les restrictions que cela implique dans la vie de tous les jours (plus de patates, moins de légumes verts frais, se couvrir comme un oignon pour éviter de faire exploser les factures de chauffage, bref tenter de réduire les dépenses vitales, je connais...

    Mais je connais aussi le vent le panique qui s’empare de vous quand jadis en voiture avec mes 3 enfants à bord, petits, des personnes voulant passer avant nous sont sortis de leur véhicule, un homme, une femme et se sont mis à taper sur notre voiture avec des battes de base ball...parcequ’ils s’estimaient dans leur droit...

    Idem un proche qui s’est retrouvé rentrant chez elle, le soir de la coupe du monde, prise à partie dans un mouvement « de joie », consistant pour des groupes de quidam excités et alcoolisés là, à obliger les conducteurs à exprimer cette liesse, quitte à secouer leurs voitures jusqu’à mettre sur le toit, les récalcitrants !

    Jamais de ma vie, je n’ai eu aussi peur me confia t’elle le lendemain...Me sentant en danger, la panique montant il s’en est fallu de peu....

    alors avec un enfant à bord.... !

    C’est donc l’incompréhension qui domine chez moi, là... ce mouvement dit à ceux qui nous gouvernent en gros « vous manquez d’humanité envers nous », mais l’humanité n’est ce pas aussi, quelques soient les raisons qui ont jeté cette mère de famille sur les routes, la laisser passer parcequ’il y a une enfant à bord ?

    Faire quelques exceptions n’auraient en rien mis en péril le mouvement...évité ce drame surement.

    Qu’est ce que le fait de posséder un 4/4 vient faire là dedans ?



  • Loatse Loatse 13 novembre 13:03

    Bonjour Rosemar,

    En partie dirais-je, ce passé familial nous construit...car, il nous faut déconstruire en partie cet héritage pour affirmer notre personnalité, faire le tri...

    et puis il y a des expériences de vie qui ne sont pas les nôtres et qui semblent s’être gravées dans notre adn...(traumatismes de guerre, grossesses mal vécues) comme une cicatrice qui de temps à autres « démange »...

    Les fidélités familiales qui font de celui qui « sort du moule »,se sent comme un transgresseur...

    Les conditionnements,

    et puis il y a l’amour, lien qui peut devenir toxique quand il tend à enfermer l’enfant dans les désirs parentaux...(« deviens ce que je n’ai pas pu ou su devenir », épouse qui nous convient", embrasse cette carrière, répare moi  chose impossible à réaliser..) 

    M’enfin ai je lu quelque part, il parait que nous choisissons notre famille en toute connaissance de cause donc et en fonction des besoins de notre évolution (de notre âme) et de celle de ceux qui vont nous accueillir...

    Cela peut aider lorsque les caractères s’affrontent ou que quelque rancoeur nous empoisonne la vie..



  • Loatse Loatse 11 novembre 11:25

    Au passage de la marche blanche, c’est un balcon qui se décroche avec une dame dessus (heureusement pas grièvement blessée mais tout de même !)... Surement il y a plusieurs facteurs en cause, la vétusté du bati du quartier, le manque d’entretien, des infiltrations d’eau surement, des termites aussi...

    Mais ces petites bêtes alors doivent user de télépathie pour que cela s’écroule de ci de là, quasi instantanément dans le même secteur.

    Quand aux sols ce n’est pas parcequ’ils sont restés « stables » pendant des siècles qu’ils doivent le rester ad vitam aeternam... c’est du vivant, ca se dilate, ca se rétracte en permanence..

    C’est le facteur qui m’inquiète le plus, qui me semble prioritaire dans la recherche des causes de ces effondrements (j’imagine qu’il l’est) car il est susceptible d’impacter aussi bien du bâti ancien que du neuf, du rénové comme du vétuste...(dans le cas d’un glissement de terrain, tout part)

    Les pauvres habitants de ce quartier doivent vivre désormais dans l’angoisse au quotidien, le pire étant que la plupart n’ont pas les moyens d’en partir..

    Faut il reloger tous les habitants non seulement des maisons mitoyennes mais aussi du quartier préventivement, dans ce cas de figure ? (quand on n’a pas encore identifié les causes, ou qu’on estime improbable le pire )

    ps ; je vis dans le sud, le var, les sols à ce jour, sont gorgés d’eau, nous avons subis des pluies diluviennes, puis en continu depuis une quinzaine de jours... notre préoccupation (je vis en zone innondable avec routes proches qui ont été innondés jusqu’à une trentaine de centimètres d’eau) : les crues...

    A ces aléas climatiques violents, il faut ajouter que l’année dernière nous n’avons pas eu une goutte d’eau dans le sud pendant 6 mois avec de nombreux pics de chaleur caniculaires (3)...

    Bref, ces dernières années les phénomènes naturels s’expriment un peu partout en france de manière violente, excessive je dirai... dans le sud, beaucoup de routes, de couvertures de routes endommagées, des trous dans la chaussée, des lézardes profondes aussi sur les sentiers forestiers ou je me promène ...

    De là est parti mon intérêt pour les sols de ma région, leur composition puis les techniques de bati...d’ou ma préoccupation pour nos voisins marseillais

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Tribune Libre






Palmarès