• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Michel DROUET

Michel DROUET

Autodidacte - Ancien cadre territorial (Directeur) ayant exercé des fonctions d'encadrement dans différents services d'un Département de l'ouest - aujourd'hui retraité.
J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques nouvelles.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 10/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 396 5650 19198
1 mois 3 80 156
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3544 2499 1045
1 mois 76 48 28
5 jours 11 5 6

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Michel DROUET Michel DROUET 23 septembre 08:24

    @Aristide
    Comme le démontrent nos échanges, ce simple exemple de la drogue aurait mérité d’y consacrer un article afin de détailler les éléments cachés qui vont bien au-delà de la production et de la consommation, mais on peut dire la même chose des autres exemples que vous qualifiez d’illustratifs (politique fiscale et sociale, trop plein de structures administratives ou d’élus) qui mériteraient à eux seuls un article complet. Ce n’est pas le parti que j’ai pris en écrivant cet article.
    J’espère toutefois que l’exemple du Maroc aura élargi votre réflexion sur la drogue en vous montrant qu’entre producteur et consommateur, il existait des considérations intermédiaires sur lesquelles on ne s’appesantit pas généralement mais qui influent sur nos politiques et nous obligent à nous adapter en votant des textes dont la mise en œuvre, toute relative, compte tenu des moyens affectés, ne permettront jamais d’avoir des résultats tangibles.



  • Michel DROUET Michel DROUET 22 septembre 11:21

    @Aristide
    J’ai pris cet exemple pour illustrer nos relations internationales qui sont toujours régis par les intérêts économiques que nous pouvons avoir avec tel ou tel pays. En l’espèce, au Maroc sans le cannabis les paysans du Rif crèveraient la dalle. D’un autre côté, le Maroc est un très gros pourvoyeur de Phosphates, dont sont friands nos agriculteurs. Ajoutons à cela que le Maroc qui par ailleurs s’intéresse de près aux communication téléphoniques de Macron avec le logiciel espion israélien) s’est très bien débrouillé en marginalisant les Frères Musulmans dans son pays. Vous voyez bien que les choses sont complexes et si la France ne lève pas le petit doigt à propos de la drogue venant du Maroc en préférant gérer les effets sur le territoire national (et en maintenant un « commerce » qui fait vivre beaucoup de gens dans les quartiers), c’est peut-être parce qu’on est dans un système bilatéral bien compris (je te tiens, tu me tiens par le barbichette).
    Pour aller plus loin, réfléchissons également à la présence militaire française au Mali et plus particulièrement dans la zone des 3 frontières où nous combattons officiellement les djihadistes. N’y aurait-il pas d’autres intérêts en jeu comme l’uranium à Arlit au Niger, et sans doute d’autres matières premières sur lesquelles la Russie est en train de mettre la main au Mali avec le contrat de sécurité privé Wagner ?
    Officiellement, on combat le terrorisme pour éviter qu’il essaime en France. C’est beau et noble, mais il n’en reste pas moins que les soldats Français tombent là-bas pour autre chose sans doute et que cela n’empêchera jamais des terroristes de s’attaquer aux « mécréants » que nous sommes quand ils le décideront



  • Michel DROUET Michel DROUET 22 septembre 08:21

    @Aristide
    Entre se fâcher avec le Maroc et voter des lois à la con qui font écran de fumée, j’ai choisi de mettre le doigt sur le caractère faux-cul de cette politique, mais ce n’est pas l’essentiel du propos de mon article. .
    D’autres préfèreront se voiler la face en ne cherchant même pas à trouver des solutions, même partielles en faisant peser le problème uniquement sur la société française, réceptacle consentant de tout ce qui vient de l’extérieur. Toujours une guerre de retard dans cette « mondialisation heureuse »...



  • Michel DROUET Michel DROUET 21 septembre 17:26

    @Aristide
    Par pays proche, j’entendais le Maroc dont il est de notoriété publique qu’il approvisionne massivement la France. Maintenant, il est plus facile de voter une nouvelle loi répressive que de déplaire à notre ami le roi qui par ailleurs est mouillé jusqu’au cou dans l’affaire des écoutes téléphoniques avec le fameux logiciel israélien.
    Mais je suppose qu’il existe de multiples intérêts économiques avec ce pays et que cela empêche la France de taper sur la table...
    Oui, il faut de l’ambition et ne pas faire la carpette et dire que la solution exclusive est de combattre le trafic en France et pénaliser les consommateurs.
    Question de choix...



  • Michel DROUET Michel DROUET 21 septembre 15:21

    @wagos
    Le chômage n’est pas un fléau, c’est une variable qui permet aux entreprises de ne pas céder aux demandes d’augmentations de leurs salariés, donc c’est normal que ce ne soit plus un sujet (avec le raisonnement suivant : il y en a 10 comme vous qui attendent à la porte...).
    Une éradication du chômage ne ferait donc pas le bonheur du Medef.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité