• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mike57

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 185 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • mike57 6 juin 2009 19:16

    Quatre fois au cours d’un discours, M. Obama a parlé du ”saint coran”, qualifiant ainsi le livre sacré des musulmans. Il est fort rare pour un chrétien ou même pour un athée de qualifier le coran de “Saint”.

    Par ailleurs, Obama s’est vanté d’avoir connu ” l’islam sur trois continents avant de venir dans la région où lislam a été pour la première fois révélé.

    Ici, “révélé” est un curieux choix de mot. Il aurait pu dire ”où lislam est né”, “a été créé”, “a été fondé” ou “inventé”. En choisissant de dire que cette religion a été révélée, il lui reconnaît sa nature incréée et l’origine divine que lui attribue les musulmans. 

    C’est aller bien au delà du langage respectueux normal pour la circonstance. Obama a adopté l’attitude soumise envers l’islam exigée de tous par les musulmans, croyants comme non-croyants.

    Ailleurs, dans le discours, M. Obama a déclaré : ” je considère que c’est une part de ma responsabilité en tant que président des États-Unis de lutter contre les stéréotypes négatifs sur l’’islam où qu’elles apparaissent.” 

    Depuis quand est-ce le rôle du Président des États-Unis de défendre une religion ? Il ne parle pas de défendre les musulmans mais bien de défendre l’islam  Et bien que plus loin dans le texte, il fasse aussi référence aux « vils stéréotypes » à l’encontre des Juifs, il n’a pas pas parlé de considérer la lutte contre les stéréotypes antisémites faisant d’ailleurs rage dans les journaux d’Etat Egyptiens, comme une ”part de sa responsabilité de président”.



  • mike57 6 juin 2009 09:23

    Il est parfaitement sain d’éprouver de l’aversion contre ce qui se présente comme une menace envers sa personne. Ressentir de la haine contre une idéologie moyenâgeuse qui menace à la fois du feu de l’enfer et du feu terroriste tous ceux qui ne la respectent pas est LA réaction saine par excellence. C’est le manque d’aversion envers un tel danger explicite qui est une folie. Ceux qui stigmatisent a priori toute haine font fi du bon sens le plus commun.

    L’accusation d’islamophobie est le premier pas dans la direction de l’instauration de l’attitude mentale soumise et irrationnelle des otages victimes du syndrome de Stockholm. Elle vise à la fois à faire peur et à interdire d’avoir peur. C’est une exigence contradictoire dont le but est de paralyser la réaction normale devant tout danger et de tuer dans l’œuf toute résistance devant l’agression.

    Pour éviter la soumission, rétablissons l’aversion dans ses droits ! N’ayons plus honte de nos haines, car beaucoup devraient rougir de leurs amours ! Ne cédons plus aux menaces de mort, la « sensibilité religieuse » des musulmans n’est que le cri d’effroi de leur peur de l’enfer devant notre liberté insouciante. Leurs descendants nous sauront gré d’avoir résisté à leur chantage, tout comme nous rendons grâce aux humanistes et aux lumières de nous avoir délivrés de l’obscurantisme catholique.



  • mike57 1er juin 2009 23:23

    Pour finir,on ne va pas voter pour le maintient ou non de l’heure d’été,
    Si Sarkozy pense que la majorité des Français se trompent : pourquoi le n’a-t-il pas tout simplement expliqué ?
    « Mes chers compatriotes, je note votre réticence mais, faites-moi confiance, il est dans l’intérêt de la France d’être un moteur de l’Europe, blabla, blabla… »

    Cela s’appelle la franchise.
    Il va falloir que nos hommes politiques se mettent dans le crâne que beaucoup de Français ne supportent plus l’entourloupe et attendent comme le Messie celui qui leur dira :
    « Je vous promets des larmes et du sang ».

    Cela s’appelle le courage. Les Français en ont, j’en suis sûr.
    Il manque juste le leader (qui en ait lui aussi) pour libérer cette France du courage aujourd’hui étouffée par la France de la couardise.

    En ce moment, la majorité des Français galère. Mais les rames ne tournent pas dans le même sens.
    Quitte à souffrir, autant que ce soit tous ensemble et dans le même sens : le bien commun.




  • mike57 1er juin 2009 23:01

    Visiblement , l’UE ne suscite plus guère d’enthousiasme en tant que fil.
    Evidemment si l’UE avait des muscles comme d’autres unions qui fonctionnent et qui défendent fièrement leur modèle avec patriotisme (USA, Union Indienne) au lieu de s’aplatir dans l’eurabisme ce serait sans doute différent.
    Il fut un temps où l’Europe se confondait avec la Chrétienté, cela lui donnait encore au moins un sens, aujourd’hui elle se confond tout court, avec le tout-venant, comme un gros fait tout ventripotent, son drapeau n’incarne rien , ce n’est qu’un sigle, or un drapeau c’est plus qu’un sigle (les musulmans eux l’on compris), on dirait le sigle d’un bureau d’étude.

    Pourtant je suis européen, mais pas pour cette Europe ramollo-là, mais j’aurais finalement envie que l’on fasse comme certains,qu’on y rajoute une belle épée, en plein centre , mais bien droite comme une épée longue franque, la meilleure épée de tous les temps).
    Et que l’on prenne comme devise l’« Union fait Force » plutôt qu« Unité dans la Diversité »(=multiculturalisme impliquant eurabisme).



  • mike57 1er juin 2009 11:23

    Il fait partie des eurocrapules qui ont décidé de nous vendre aux plus offrants.
    Voici ce que Vladimir Bukovsky, un ancien dissident de l’Union soviétique pense de l’Europe : http://www.dailymotion.com/relevance/search/Boukovsky/video/x50ehg_union-europeenne-la-nouvelle-union_news

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité