• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

NOSMO

NOSMO

Cancer parmi les autres signes, il me faut aimer pour comprendre, ressentir pour agir.
Attiré par les idées nouvelles et mobiles, je n'aime pas les rabat-joie.
Je suis mon chemin de fortune et j'écoute le bourdonnement de la ruche.

Tableau de bord

  • Premier article le 14/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 46 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • NOSMO NOSMO 24 août 2013 14:36

    Grenier, vous avez dit grenier Fergus ?

    Mais ne pourrait-on pas dire qu’une cave n’est rien d’autre qu’un grenier souterrain ?
    On conserve le vin en cave et on stocke le grain au grenier.
    Entre les deux, la vie.
    Nous naissons, grandissons, vieillissons et mourons entre cave et grenier.
    Nous vivons donc entre deux caves, deux espaces cloîtrés et protecteurs de vie.
    De la matière liquide à la matière solide.
    N’est-ce pas curieux ?
    On peut dire cela d’une maison (sur terre), mais aussi l’imaginer pour un navire.
    Seule petite différence évidente, toutefois, que chacun pourra souligner : 
    Le grenier, ici, devient pour le marin, cette voûte céleste que l’on peut admirer, nuit sans nuage, parsemée de milliards de graines lumineuses...
    Nos lointains ancêtres qui n’avaient pour caves que des abris naturels souterrains, comme souvent des grottes, avaient eux aussi fait ce rapprochement mystérieux entre le monde souterrain et le monde céleste ; ce qui pourrait peut-être expliquer un peu plus, que depuis Lascaux jusqu’au souvenir de Rosemar, nous voyons se redessiner à travers une ampoule nue suspendue à son fil, un lieu bien plus mystérieux encore, peuplé d’ombres et de mille recoins obscurs..., image même de la caverne, hanté de notre imagination et de nos frayeurs : Le grand Ciel étoilé, que nous masquons partout de lumières artificielles ... Pourquoi ? Le Savez-vous ? ...


  • NOSMO NOSMO 21 août 2013 20:15

    Je vous remercie eau-du-robinet pour votre réponse et tous ces éclaircissements sur votre action personnelle très encourageante. Cependant, je pense, et cela encore plus, après tout ce que vous venez de dire, qu’il ne sert à rien de prendre L’UMPS, comme vous l’avez avancé ci-dessus, pour simple « bouc émissaire ». Ce qui en la circonstance, ne peut se justifier, même si cela arrange certains pour en déduire que ces « clans » politiques ne sont que des « machins » utiles, pour n’apporter qu’un soutien populaire conditionné, pour telle ou telle oligarchie. Toutes ces personnes (votant pour ces deux plus grands partis) auraient des esprits plus formatés que d’autres ?

    Ceci est bien sûr faux, et quand bien même, encore une fois, ne peut suffire pour expliquer toutes les difficultés que nous rencontrons. Je pense aussi, que l’on peut très bien être de bonne foi, voter depuis 40 ans pour le même parti, croire en la démocratie représentative, que ses élus ne soient point tous corrompus, et pourtant ne pas avaler tout ce qu’on vous raconte ni être dupes de ceux qui nous gouvernent.
    Tout formatage ne peut se résumer en un seul devoir citoyen, que beaucoup continuent malgré toutes les illusions et désillusions, d’exercer.
    L’alibi de dire, que puisque vous votez UMPS, tout va mal, et que par manque de courage, vous enfonciez votre pays encore plus dans la crise, est un peu facile. Le problème est malheureusement, un peu plus sérieux. La clef, n’est-elle pas plus de proposer des solutions qui soient viables et qui sauront nous convaincre de changer nos habitudes, qui je le reconnais, sont parfois lourdes. Chacun de nous, ou en petits groupes, nous pouvons et devons proposer, jusqu’à les rendre les plus fortes possible, en passant par le plus grand nombre, d’autres façons de voir et de faire. Mais difficile, est le combat, et je vous rejoins ici, effectivement, si on se résigne à accepter, par exemple, que notre presse française soit dans les mains que de quelques grands milliardaires. Il nous faut donc développer davantage une presse écrit, numérique (cf. Médiapart) libre, responsable et soucieuse de la vie publique.
    Bonne soirée eau-du-robinet et au plaisir de vous revoir bientôt sur Agoravox.


  • NOSMO NOSMO 21 août 2013 08:29

    Petite Correction :

    ... À leur gré et non à leur grès, très cher eau-du-robinet.
    Pour autant, une fois corrigée, verrait-on un peu plus clair dans votre « eau » ?
    J’en doute, après avoir lu votre exemple. Car je vous l’avoue, je le trouve assez confus.
    En effet, j’ai l’impression, mais je me trompe peut-être, que vous dites tout et son contraire.
    Enfin c’est quoi ce levier qu’il faudrait activer pour quitter cette grande meute UMPS ? Le courage, oui c’est magnifique le pouvoir magique des mots..., mais pour aller où ? Aux extrêmes ? Vous avez une préférence ? Si oui, pourquoi ne pas nous l’avouer ?
    De plus, est-il sûr, que seules les personnes votant pour l’UMPS soient « formatées » ?
    Un électeur du Front National, par exemple, le serait-il moins ? ...

    Pendant les trente glorieuses, les français votaient majoritairement pour, soit une droite plus ou moins conservatrice, ou une gauche plus ou moins réformatrice. Ils étaient sans doute formatées, me diriez-vous ; mais nous ne connaissions point de crises systémiques, comme aujourd’hui. Personne alors ne parlait d’effondrement, d’abysse, mais de progrès et de croissance. Pourtant nos parents ne devaient être guère différents de nous. Alors que les politiciens sans courage, les corporatismes abusifs, les phénomènes de meute, les oligarchies corrompues existaient déjà, et je ne parle même pas des systèmes totalitaires ou des nombreuses dictatures du XX ème siècle.
    Pensez-vous que seule une réponse de nature politique contre l’UMP ou le PS suffirait à nous éloigner du risque de nous voir sombrer dans l’inconnu ? Ou bien, sous-entendez-vous que la solution serait de sortir de l’union européenne ..., retrouver une plus grande autonomie dans nos choix en tant que nation libre et indépendante ? La France, en tant que puissance nucléaire, le pourrait-elle ?
    Enfin eau-du-robinet, comment se fait-il que des millions de vos semblables et probablement, pas moins intelligents, que vous ne l’êtes, seraient pour autant plus manipulables, que vous ne le seriez encore moins, vous-même ? Quel est votre grand secret ? Êtes-vous un de ces loups solitaires, qui ne boit que l’eau pur des ruisseaux, loin de tous vos peureux confrères ? Eau-du-robinet, AIDEZ-NOUS ! L’abysse est proche ? Le levier, vite, le levier !! Eau-du-robinet ! HELP !


  • NOSMO NOSMO 17 août 2013 16:04

    En un mot comme en cent :

    VIVE la FRANCE et ses Fromages !
    VIVE le ROVE et sa Brousse !
    Voilà des saveurs qu’il ne faut pas perdre.
    Bien d’accord avec vous rosemar.


  • NOSMO NOSMO 16 août 2013 19:34

    Elle a d’beaux yeux, tu sais, cette voiture ! De beaux yeux bleus !


    Oui, finalement, je reviens, parce que dans mon petit texte qui a donc disparu, et qui ne reviendra plus..., snif ! Heureusement, je me suis souvenu que j’avais encore un peu de cervelle, pour me rappeler qu’une autre chose me semblait importante, à mes yeux, dans votre article, Rosemar.
    Si dans l’art antique, la représentation de profils est plus que fréquente, voire exclusive, sur les bas reliefs de la lointaine Perse, des fresques Égyptiennes, ainsi que sur les céramiques grecques ; on constatera cependant une différence notoire, (comme on le voit sur la photo du milieu, représentant Ariane et Dionysos), concernant le fait que l’œil n’apparaît plus de face dans les visages de profil, comme c’était le cas encore à l’époque archaïque, ou chez les Égyptiens. Nous noterons en effet, pour revenir aux temps modernes, que les designers d’automobiles, prendront toujours le plus grand soin à démarquer du reste de la gamme et des autres marques, leur création, par un dessin original des phares qui déterminera essentiellement le caractère du véhicule : agressif ou jovial, doux ou séducteur, féminin ou rusé ... Quant aux yeux de l’Ariane, vous les trouvez comment ses yeux ? Euh, je veux dire ses phares ...
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

International Iran Afghanistan

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité