• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Parlez moi d'amour

Parlez moi d’amour

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 166 0
1 mois 0 7 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 16 novembre 17:41

    @Jeussey de Sourcesûre

    Je suppose que Sarcastelle fait allusion à l’amende record infligée par les USA à la BNP qui la répercute sur ses clients ... petit trait d’humour sarcastique



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 9 novembre 22:13

    La question est donc la suivante :

    « Depuis mai 1974, pourquoi les électeurs français votent-ils TOUJOURS pour des hommes politiques qui font une politique anti-sociale, une politique anti-pauvres, une politique qui appauvrit les classes populaires et les classes moyennes ? »

    Parce qu’ils ne peuvent voter que pour un CANDIDAT et ceux qui se présentent n’ont rien à faire des intérêts de la population même si leurs promesses électorales le laissent entendre.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 6 novembre 19:59

    @Eric F

    La valeur de l’immobilier est assez fluctuante mais c’est un placement sur le long terme pour un particulier.

    Ce sont les banques qui ont poussé les futurs retraités à investir dans du locatif, faisant miroiter un complément de retraite alors qu’elles savaient déjà que lesdits revenus seraient ponctionnés de plus belle. Mais c’était leur intérêt que de proposer des crédits ...

    En fait, le loyer ne devrait servir qu’à l’entretien et la valorisation du bien, seul le bénéfice à la vente étant considéré comme un gain, donc en aucun cas un revenu complémentaire, les aléas de la location étant devenus trop risqués. Pour ma part je n’y ai laissé que des plumes.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 1er novembre 12:58

    T’es pas obligé d’aller à Intermarché !Le boulanger de ton bled serait content de te voir, le boucher aussi, le primeur aussi, le quincailler également, mais non, toi tu vas à l’inter et tu réprouves le fait qu’ils t’incitent à venir le 11 novembre !C’est comme pour ton boulot ! c’est comme pour ton président, etc etc etc.....

    Oh que j’aimerais aller voir le boulanger, le primeur, le quincaillier et l’épicier du bled ! Ils ont tous fermé boutique depuis que sept « grandes enseignes » ont raflé toute la clientèle de la communauté de commune qui les faisait vivre jusqu’à il y a quinze ans. Je n’y suis pour rien et si je veux bouffer je n’ai plus le choix. Le marché hebdomadaire se fournit au MIN, les chalands disparaissent au fil des années, je n’y suis pour rien, mais si je veux bouffer je n’ai plus le choix.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 23 octobre 19:58

    @phyto

    Il y a des décroissants obligés de l’être : manger beaucoup moins, se chauffer beaucoup moins, se déplacer beaucoup moins, faire durer sa garde-robe, réduire son habitat ... faute de moyens financiers, ce qui influera directement sur la production.

    Et il y en aura de plus en plus astreints à ces restrictions, n’oubliez pas, les pauvres sont plus nombreux que les riches et vont l’être de plus en plus.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès