• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Parlez moi d'amour

Parlez moi d’amour

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 333 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 14 septembre 15:20

    Merci pour cet article très intéressant pour quelqu’un qui n’y connaît pas grand chose.

    Une anecdote me revient à l’esprit : secrétaire intérimaire à l’été 1969 à Nord Aviation (qui allait devenir Aérospatiale), j’ai assisté à une engueulade mémorable d’un chef de service qui s’en prenait aux dessineux qui planchaient sur les balbutiements de l’Airbus A320, (les ingénieurs, eux, venant pointer en fin de semaine tout bronzés de leurs parties de tennis) : la targette de la porte des toilettes ne correspondait pas, le pêne et la gâche n’étaient pas du même modèle. Une fois l’orage passé les tables à dessins ont basculé à l’horizontale pour l’apéro du jour puisqu’il y avait toujours un évènement à fêter.

    Drame familial trente ans plus tard : un neveu victime avec trois autres officiers d’un crash d’hélicoptère au large de Saint Mandrier : l’enquête a révélé que le rotor avait été bricolé avec une pièce de fabrication chinoise qui a lâché en plein vol.

    Votre article reflète toute l’impéritie et la gabegie que notre société sécrète, à force de vouloir faire toujours plus (sinon toujours mieux) en concurrence permanente on en arrive vite à des situations ingérables, dans beaucoup de domaines on passe plus de temps à « réparer » qu’à avancer.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 18 juillet 15:45

    Il y a soixante ans mon père avait rapporté un coco-fesse des Seychelles (et une magnifique collection de timbres tant il y avait de merveilles là-bas) alors qu’il sillonnait l’océan indien pour des recherche océanographiques.

    Creusé en panier il a longtemps été rempli de fruits secs sur une table du salon et nous nous amusions du regard gêné ou rigolard des invités qui le découvrait.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 28 décembre 2021 00:05

    @olivier cabanel
    Souvenir d’une administration pointilleuse : j’envoie un dossier et j’oublie d’y joindre l’enveloppe timbrée à 4f50 pour le retour après approbation. L’employée zélée me retourne le dossier pour que j’y joigne l’enveloppe timbrée afin qu’il soit complet. Pour ce faire elle a timbré cet envoi 4f50.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 23 octobre 2021 20:51

    Il fallait bien un marronnier de saison ...



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 13 octobre 2021 21:37

    @Francis, agnotologue

    Sur le site du Ministère de la Santé, il est bien stipulé qu’avant la vaccination il doit y avoir soit une visite médicale, soit un questionnaire (à remplir dans les vaccinodromes), éventuellement visé par un médecin en cas de « doute » sur l’une des réponses et que bien sûr le candidat doit recevoir une information précise.

    Or, ayant posé la question aux peu de vaccinés que je connais, il y sont allés les yeux fermés et on ne leur a ni fait passer d’examen ni posé de questions ni informé de quoique ce soit, aussitôt assis, aussitôt piqués.
    Deux d’entre eux ont signé un document et quand je leur demande en quoi consistait ce document, il n’en savent strictement rien alors qu’il doit s’agir tout simplement d’une décharge de responsabilité. Ahurissant !
    L’un d’entre eux a découvert par quel vaccin il était « protégé » en décodant son pass.

    Et sur le même site quand on lit les préconisations pour le rappel, c’est encore pire, le mélange des genres est à hurler : ceux qui ont été piqués avec Astra Zeneca ou Janssen devront se faire rappeler avec Pfizer ou Moderna, (donc ce n’est plus un rappel). A la bonne soupe, y’en a pour tout le monde.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv