• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Parlez moi d'amour

Parlez moi d’amour

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 157 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 20 septembre 11:22

    Hélas, hélas, d’ici sept ans l’américain sera quasi langue officielle en Europe, c’est bien parti pour ...

    Vipal by Casino, Leader Price, Copy-shop, le Pub, Car-Wash et autres enseignes américanisantes s’affichent depuis peu dans la rue principale, remplaçant peu à peu Lou Louberoun, la Boutique de la Lavande ou Soleïado qui malgré l’afflux saisonnier de touristes n’ont pas trouvé repreneur.

    Quand on relève le nombre d’expressions utilisées couramment par de jeunes incultes qui seraient bien incapables d’identifier l’origine de mots qu’ils utilisent à toute occasion, Love, Shopping, Hamburger ou Cupcake etc, quand on ne trouve plus que des tee-shirt bariolés de slogans américains dont peu savent ce qu’ils signifient, quand l’essentiel de la musique de leur Iphone est américaine, il me semble que ce grand remplacement est encore plus sournois et destructeur que celui que redoutent les tenants du chacun chez soi.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 15 septembre 11:56

    Bonjour Victor,

    A part à la télé, l’enthousiasme n’a pas été très mobilisateur, les contribuables qui doivent déjà faire face à tant de ponctions savent bien ce qui les attend, il y a longtemps qu’ils ne croient plus au Père Noël.

    De plus le sport est tellement pourri par l’argent qu’on ne peut plus s’intéresser vraiment aux performances (réelles même dopés) des participants qui sont aussitôt transformées en contrats chiffrés.

    Quelques politiques veulent faire croire que la France est fière d’avoir été choisie mais la nation française n’existe plus, même le chauvinisme est mal vu.

    Les chantiers seront surtout profitables aux bétonneurs, publicitaires (inclus les médias) et autres indispensables, pas forcément à la population ouvrière locale malgré les efforts de Macron pour la vendre. Les inévitables scandales liés à l’inévitable corruption tariront les dernières gouttes d’euphorie qu’on pourrait espérer d’un tel évènement.

    Le sport professionnalisé a perdu sa capacité rassembleuse et comme la menace terroriste sera de plus en plus exploitée pour faire taire la contestation d’ici 2024, tout cela risque d’être un échec cuisant et les derniers JO pour cause de guerre économique.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 15 septembre 11:21

    @Le421

    Quatre cent mètres à pied, ça use, ça use
    Quatre cent mètres à pied, ça use les souliers ...

    Fainéant !

    Dans ma ville on élimine les platanes ... « ils sont malades dit la mairie ». Mais non, la souche est intacte constate-t’on une fois coupés. Vite, du goudron et hop deux places de parking gagnées ...

    Et la population à roulette prend sa voiture pour aller à la salle de sport ou consulter la médecine qui prescrit des heures de kiné ... Même les vélos sont motorisés, quel progrès !



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 6 septembre 22:18

    @NEPNI

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. S’il est certain que la malbouffe, le snacking, l’abus de boissons sucrées etc ... favorisent l’obésité, qu’il y a des facteurs génétiques en jeu, je connais des obèses ou du moins des personnes très « fortes » qui ne mangent pratiquement pas à cause de ce surpoids mais qui souffrent sans conteste de stress et d’angoisse et donc de médication appropriée que je mettrais volontiers en cause tant c’est une constante. Par contre un ami ingurgite quantité de nourriture grasse, sucrée, chimique et alcoolisée sans que cela affecte sa silhouette alors que sa famille est plutôt rondouillarde ...

    Maintenant il est vrai qu’observer les passants depuis une terrasse de café montre bien que suivant le quartier la foule n’est pas nourrie de la même façon.



  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 4 septembre 23:08

    @Croa

    Oui, ça permet de taxer aussi les logements non occupés, c’est illogique mais sinon ce serait beaucoup plus lourd pour les plus pauvres.

    Ne vous inquiétez pas pour les propriétaires-bailleurs, ils ont vite fait leurs calculs qui ne correspondent pas forcément à ceux du foncier smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès