• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Paul ORIOL

Né le 02/12/35 à Carcassonne, études à Carcassonne et Toulouse, coopérant en Algérie de 1964 à 1972, militant au PSU puis aux Alternatfs, retraité, habitant Paris 20ème
Auteur de
- Immigrés, métèques ou citoyens, Syros, 1985
- Les Immigrés devant les urnes, Hamattan, 1992
- Résidents étrangers, Citoyens ! Plaidoyer pour une citoyeneté européenne de résdence, 2003

Tableau de bord

  • Premier article le 02/06/2011
  • Modérateur depuis le 14/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 237 181 2887
1 mois 2 0 87
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 29 25 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Paul ORIOL 9 avril 10:17

    @arioul
    Il faut réformer parce que les trains marchaient et qu’il ne marchent plus.

    Que s’est-il passé ? Le statut des agents de la SNCF n’a pas changé. Mais on a recruté hors statut. Le maintien du statut pendant ces années n’est pas responsable. Ce pourrait être le recrutement hors statut. Je ne le pense pas.

    Ce qui a changé vraiment, ce sont les investissements. On a bien vu après chaque incident ou accident ferroviaire que, souvent, l’anomalie responsable avait été signalée par les travailleurs, depuis longtemps.
    Mais non réparée. Faute d’argent. Consacré à un autre investissement.

    J’ai pris un train de banlieue pendant des années. A un certain moment, les lumières s’éteignaient et se rallumaient plus loin. Cela a duré longtemps. Je ne prends plus ce train. Je ne sais si cela a été réparé. On aurait dû le réparer. Ce n’est pas grave. On laisse trainer.

    Ce ne sont pas les travailleurs qui décident des investissements. Ce ne sont pas les usagers.
    Ce sont eux qui sont pénalisés.

    Parmi ceux qui ont décidé, on peut citer : Guillaume Peppy, directeur de la SNCF depuis 10 ans. Élisabeth Borne, ex-conseillère technique chargée des transports de Lionel Jospin, ex-directrice de la stratégie de la SNCF en 2002, devenue ministre des Transports en 2017.



  • Paul ORIOL 8 avril 15:58

    @arioul
    C’est une présentation autocritique ? Elle n’est pas très argumentée.



  • Paul ORIOL 8 avril 15:50

    @samy Levrai
    Toutes les décisions prises au niveau de l’UE ont été approuvées par nos gouvernements successifs qui, ensuite, ne les assument pas devant le peuple
    Ils s’en tirent en disant « c’est la faute à l’Europe » !
    Ce n’est pas d’aujourd’hui que ça date.



  • Paul ORIOL 29 mars 18:10

    Merci M.Daniel Salvatore Schiffer pour cet article.
    Il est dommage qu’il soit suivi de certains commentaires.
    Le chemin sera long.
    Bien à vous



  • Paul ORIOL 7 mars 16:52

    @Choucas
    Bonjour,

    Grâce à vous j’ai lu « Orages d’acier ».

    Gide parle du « plus beau livre de guerre » et le passage que vous citez correspond bien, de façon explicite, à l’esprit du livre.

    Mais... la première partie me paraît être un rapport d’activité. C’est quand la guerre devient une guerre de mouvement que le livre devient intéressant.
    Car c’est un livre de guerre, un livre de guerrier, un livre héroïque, un livre de nationaliste : tout le monde est très bien, les soldats, les officiers, l’arrière... Il y a bien quelques allusions à la nourriture, aux erreurs de tir...
    Et son courage personnel qui en fait une des soldats les plus décorés de l’armée allemande.

    C’est bien différent des deux livres dont j’ai parlé : « A l’ouest, rien de nouveau » ou « Les Croix de bois ».

    J’ai lu la version de 1970 qui contient beaucoup d’erreurs d’orthographe, d’impression... qui peut faire douter de la qualité de la traduction. En tout cas, en l’état, on est loin de la qualité littéraire de Dorgelès.
    Bien à vous

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès