• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Gilles Bellin

Pierre-Gilles Bellin, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, d'un troisième cycle à Paris-Dauphine en banque et finance, ainsi que d'une école d'ingénieur, est essayiste, blogueur (Mediapart, Agora Vox) ainsi que président de l'association Arca Minore, dont l'un des objectifs est de contribuer activement à la transition environnementale, dans ses aspects écologiques, économiques, sanitaires, voire démocratiques. 
Arca Minore est à l'origine de la rénovation du Zoo de Vincennes, selon un projet scientifique visible sur le site Arca Majore, reposant sur un concours d'architecture fictif réunissant des équipes issues de différents pays, présidé par le docteur Jean-Louis Etienne, et encourageant à une mise en synergie des scientifiques du Vivant dans l'Est parisien, à l'exemple de ce qui avait été fait sur le plateau de Saclay. Dans Drôles d’affaires de la rénovation du Zoo de Vincennes : confidences de l'initiateur, l'auteur revient sur cette expérience (voir ici).
En forêt de Brocéliande, Pierre-Gilles Bellin a ensuite lancé, en 2014, un mouvement citoyen local, revendiquant des référendums d'initiatives populaire, refusant la hausse des taxations liées au lobbying auprès des notables locaux des sociétés gérant les ordures et l'eau potable, s'opposant à la destruction de l'écosystème par l'agriculture industrielle. Il a réussi à empêcher l'installation d'un stade olympique d'athlétisme en lisière de la forêt de Brocéliande, véritable aéroport de Notre-Dame-des-landes local et non loin de celui-ci, convainquant François Hollande d'annuler défintivement la subvention et d'intervenir auprès de Najat Vallaud-Belkacem, alors Ministre des sports. Il a également obtenu l'appui de la préfecture d'Ille-et-Villaine via Patrick Strozda, ex-directeur de cabinet d'Emmanuel Macron entendu en 2017 à propos de l'affaire Benalla. (Voir le projet et le contre-projet ici). C'était une première, car il faudra attendre un mort et le drame de Sivens pour que Monsieur Hollande bloque un tel projet.
Pierre-Gilles Bellin est également l'auteur de nombreux ouvrages, tant d'essais (Les écosolutions à la crise immobilière et économique) que d'ouvrages pratiques (L'habitat bio-économique, éditions Eyrolles, préfacé par Corinne Lepage), et a créé une maison d'édition numérique. "Arca Docs" vient ainsi de publier Chronique d'un activiste de la cause animale, ou L'archétype du sauveur (voir ici). Récit incendiaire et brillantissime d'un auteur exceptionnel.
Site officiel de Pierre-Gilles Bellin : voir ici.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/01/2017
  • Modérateur depuis le 24/03/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 89 851
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 17 15 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre-Gilles Bellin 1er juillet 2020 20:01

    Bonsoir Hervé,

    je crois que le réponse tient à la diversité des situations auxquelles les civilisations ET ont été confrontées et leurs réponses qui seront aussi diverses : cela peut aller de l’indifférence par rapport à nous, tant nous sommes banaux, à la prédation, en passant par l’inquiétude vis-à-vis de notre agressivité et la façon dont nous traitons le globe. Je crois que toutes les réponses sont possibles mais que nous ne tarderons pas à savoir. Pierre-Gilles



  • Pierre-Gilles Bellin 23 juin 2020 12:36

    Bonjour Hervé,

    magnifique commentaire. Mais nous en savons plus, dans le petit monde du Renseignement pas si secret que cela, sur leurs intentions à ces visiteurs ou résidents « exogènes », le fait qu’ils soient là ou ailleurs en nous évitant le plus possible, etc. Lire à ce sujet le billet que j’ai laissé après mon passage à la fois bref et trop long comme « source » dans ce monde étriqué, pourtant aujourd’hui dirigé par un Normalien, Bernard Emyé qui, dans le passé, a fait preuve de réels talents de diplomates, du moins selon certaines rumeurs : paru sur mon blog de Mediapart, l’article est d’investigation est intitulé : Ovnis papers n°2, espions, télépathes et Ovnis : la dangereuse trilogie. https://blogs.mediapart.fr/pierre-gilles-bellin/blog/260320/ovnis-papers-n-2-espions-telepathes-et-ovnis-la-dangereuse-trilogie

    Et merci encore pour votre réaction qui pose le fond du problème.

    Cordialement, Pierre-Gilles Bellin



  • Pierre-Gilles Bellin 19 juin 2020 22:50

    @Iris
    C’est marrant la la part du Financial Times cette référence à la bête : Macron ne semble pas se la jouer, en effet, il a une gravité qu’on lui voit rarement... sauf chez les excellents comédiens.



  • Pierre-Gilles Bellin 19 juin 2020 22:47

    @Analis
    C’est une hypothèse qui se tient : mais l’enfantement se fera-t-il dans la douleur ? Nous ne pouvons pas l’exclure.



  • Pierre-Gilles Bellin 19 juin 2020 22:44

    @Analis
    Votre analyse est extrêmement pertinente, mais je pense personnellement à un renversement de l’attitude des élites, notamment via Alain Juillet, cet ex-directeur de la DGSE, qui doit reconnaître que ces engins ne peuvent avoir été fabriqués par nos pays. Pour autant, le mot « extraterrestre » est surtout approprié pour un titre, mais en l’occurrence cela est singulièrement plus alambiqué.
    Je vous mets un lien : https://blogs.mediapart.fr/pierre-gilles-bellin/blog/260320/ovnis-papers-n-2-espions-telepathes-et-ovnis-la-dangereuse-trilogie

    J’ai participé comme source à cette aventure de 2913 à 2015, sur le terrain, où nous avions des phénomènes répétés de telles « émergences » (et avons toujours). Mais la vérité est têtue. Vous pouvez vous asseoir dessus, je pense que les Américains ont du être obligés de prendre la vérité en marche, mais la manière de raisonner des services secrets est totalement alambiquée. Pour ce que j’ai cru en comprendre, il y a des divisions sur l’approche et une incompréhension presque ontologique, notamment chez certains militaires : on a l’impression qu’à l’approche d’un conflit les Etats-majors, notamment français, nous rejouent toujours 1870 ou 1939. Parce que c’est bien de cette question dont il s’agissait quand je « travaillais » avec eux, de manière occasionnelle, en plus de la volonté de chiper de la technologie. Comme expérience, cela a pu être effrayant.

    En fait mon hypothèse est que les Américains ont promené leurs navires au-dessus de Catalina et les bombes atomiques dedans pour faire sortir les Ovnis et les observer. D’où l’absence de stress des pilotes. Mais ça induit qu’ils sont des résidents permanents sur cette planète, dans la furtivité. Cela ne m’étonne pas puisque nous avons observé la même chose en Brocéliande, chaque nuit des montées d’engins, très discrètes, et en quantité.

    Les phénomènes AATIP au-dessus de Catalina n’ont révélé aucun agressivité : pour autant, il y a plusieurs composantes « ET », dont la composante triangulaire figurant sur le rapport d’étape de Bigelow industry (et permettant de se faire attribuer une ligne budgétaire non négligeable). C’est cette composante qui justifie le terme de « menaces » (c’est ce que je dis en pointillés dans l’article, mais il faut avoir été initié pour comprendre).

    Donc il y a plusieurs agendas qui avancent, celui des hommes, celui des conducteurs très diversifiés des fameux engins, eux-mêmes en conflit au moins potentiel semble-t-il. Le sujet est très complexe. A cela s’ajoute notre comportement très agressif, arriéré, mais une infériorité psychique, biologique, réelle, que j’ai pu observer en discutant avec des témoins, devenus quasiment des amis. Donc certains peuvent être tentés d’en profiter et leur agenda est dominant. Mais l’enjeu, c’est nous.

    Vous m’excuserez, j’espère de ne pas être trop ésotérique, et de ne pas apporter plus de preuves à mes dires, mais vous comprendrez, je l’espère, que c’est impossible. Après, il est suprêmement facile de dire que j’invente, etc., mais j’assume complètement.
    Cordialement, Pierre-Gilles Bellin

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité