• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierrot

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 224 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pierrot 22 novembre 11:29

    @lecoindubonsens
    D’après les données publiées par RTE, en moyenne la période 12h-14h correspond à la pointe de consommation de la journée.

    Il est intéressant d’arrêter les ballons d’eau chaude à ce moment, car cette pointe survenant durant une vague lente de consommation (étalée sur environ 8 heures et majoritairement prise en charge par les centrales nucléaires), elle implique des moyens de production comme les centrales thermiques ou les barrages hydroélectriques. 

    La période 18h-21h correspond à une autre pointe de consommation, survenant avant et après les creux de 17h et de 22h15. Faire des coupures à ce moment permet notamment d’éviter de relancer certains moyens de production cités précédemment.



  • Pierrot 13 novembre 08:32

    @Robin Guilloux
    « Comment parler des livres qu’on n’a pas lu ? »

    Nous prenez-vous pour des imbéciles ?

     
    Peut-être avez-vous déjà oublié que vous venez de nous soumettre cet article qui, au travers de passages bien choisis (ce dont on peut vous féliciter), nous démontre que nous avons affaire à un ouvrage à charge, utilisant des procédés de falsification malhonnêtes. Il suffit d’avoir su prendre quelque recul vis-à-vis de la propagande grossière déversée à longueur de journée par nos médias main stream pour se rendre compte, en lisant votre article, que ce livre sort du même tonneau.

    ... À moins que vos citations soient en totale contradiction avec le reste du contenu du livre, auquel cas il faudrait plutôt vous retourner votre question.

     
    Par ailleurs, comme il le précise, Opposition contrôlée ne parlait pas du contenu du livre, mais des personnes que vous avez citées.



  • Pierrot 11 novembre 11:51

    @Francis, agnotologue
    Les événements guerriers impliquant la France depuis un siècle ne se limitent pas seulement à la guerre de 40, à l’occupation allemande et à la Libération. Aux guerres d’’Indochine et d’Algérie non plus.

    Les Français nés après 1945 ont eu l’occasion de connaître d’autres guerres, et beaucoup ont été touchés par leurs conséquences dramatiques. Certains y ont participé physiquement, d’autres y ont perdu des proches.

     
    S’il est vrai que la plupart de ceux qui ont reconstruit le pays appartiennent à la génération des parents des boomers, cette reconstruction ne s’est pas non plus arrêtée à la fin des années 50, ni des années 60, et les valeurs dont parle lecoindubonsens avaient assurément encore cours à la fin du siècle dernier.

     
    PS : je suis né après 1945, j’ai fait la Guerre du Golf et j’ai travaillé d’arrache-pied, notamment dans la construction d’infrastructures et d’équipements modernes essentiels au pays.



  • Pierrot 9 novembre 15:18

    Ce n’est pas le vieillissement de la population qui, en soi, constitue un problème, mais les conséquences d’une situation dans laquelle il n’est que l’un des éléments à prendre en compte.


    Pour comprendre le soucis dans la façon d’aborder ce sujet, on peut faire le parallèle avec l’évolution de l’agriculture en France :

    Alors que la population est passée de 40 millions d’individus en 1945 à 67 millions de nos jours, la proportion du nombre d’agriculteurs dans cette population est passée d’environ 25% à moins de 1%.

    Des raisonnements simplistes avaient prédit que l’explosion démographique et l’exode urbain allaient conduire le pays à la famine, du fait du nombre croissant de bouches à nourrir face à des terres cultivables en quantité limitée et à des agriculteurs de moins en moins nombreux. On sait aujourd’hui qu’il n’en a rien été, ces facteurs ne s’étant finalement pas avérés déterminants dans la capacité du pays à nourrir sa population, au contraire de l’augmentation des rendements agricoles par exemple.


    Pour être pertinent, a minima l’article aurait dû expliquer en quoi le vieillissement de la population serait problématique, en précisant quels facteurs sont déterminants pour chacun des problèmes répertoriés.

    Faute d’analyser correctement la situation et de préciser les objectifs poursuivis, on risque de s’orienter vers de mauvaises solutions à des problèmes qui n’en sont pas vraiment.



  • Pierrot 5 novembre 12:21

    @Vera Mikhaïlichenko
    Et quand vous présentez RR comme un « anti-complotiste de compétition » et un « 5e Dan en matière de débunkage », n’est-ce pas plutôt vous qui utilisez un « argument d’autorité » ?!

    La connaissance des CV est hautement instructive, et c’est probablement pour cela que cette information vous dérange.

    Car ici, c’est manifestement vous qui tentez de nous faire passer des vessies pour des lanternes en choisissant d’opposer, non sans arrière-pensée, un médecin expert à un propagandiste incompétent sur le sujet. Et par dessus le marché, vous osez interdire aux commentateurs ce que vous ne vous gênez pas de faire vous-mêmes.

    Le contenu de votre article n’ayant aucun intérêt, la seule chose qui importe est d’apporter aux lecteurs peu avertis les éléments d’information qui leur éviteraient de succomber à votre manipulation grossière.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv