• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

plexus

plexus

Retraité des Travaux Publics, 75 ans.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 199 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • plexus plexus 29 mai 2014 18:39

    @un lecteur :
    « si j-ai bien compris », dites vous.
    Ben, tout est là...vous n’y connaissez rien...comme les élus qui ont signé les clauses toxiques de leurs emprunts.
    En face de l’emprunteur, il y a un financier qui connaît parfaitement la formule, toute simple, des intérêts composés, la base de tout calcul.
    La connaissez-vous ? mais « l’école » a autre chose à faire que de vous l’apprendre !!
    Là dedans, on inclut une variable, qui va garantir le capital du prêteur et / ou lui permettre de gagner du fric, indexation sur le franc suisse, par exemple.
    ça inspire confiance.
    Là dessus, il y a l’attitude des banques :
    - dure et pure comme les banques US, on applique le contrat, vente forcée, gens à la rue, effondrement de l’immobilier, et l’état renfloue les banques.
    -intelligente, comme chez nous : le crédit foncier et d’autres, après un an de reflexion et vu la catastrophe en route, (en 1980) ont raisonné différemment, qqchose comme :
    nous avons en face de nous des gens de bonne volonté, et solvables, jusqu’à présent, et la solution apportée a été d’étaler le surcoût en allongeant la durée des remboursements.
    Pour nos emprunts territoriaux, il y a certes, l’ignorance des contractants, mais il y a aussi la volonté du pouvoir de soutenir la position des financiers....tiens...on nous avait affirmé le contraire, avec des airs de matamore...
    Finalement, ce mec, c’est une carpette ?
    Plexus



  • plexus plexus 3 octobre 2013 15:51

    Comme mâme duflot a dit que m’sieur valls ne respectait pas le pacte républicain, j’ai voulu avoir plus de précisions, et vous en proposez une définition.....en 2009

    Serait-elle la même en 2013 ?

    que les hommes naissent égaux, OK, mais la suite, vous le dites, concerne les CITOYENS.

    Et seulement les citoyens. Lesquels ont, en contrepartie de leurs contributions à la vie de la nation, ont droit aux contreparties de tranquillité, protection de leurs biens etc

    En passant « la cohabitation marque l’inefficience des appareils »

    Ha !!!

    Surtout que vous dites plus loin qu’hors de ce cas, les gouvernements n’ont pas gouverné.

     



  • plexus plexus 16 septembre 2013 22:09

    La question à se poser, Laotse, c’est pourquoi le coût du logement privé vous semble de plus en plus abusif par rapport aux possibilités des locataires éventuels.
    Je veux bien décortiquer avec vous le coût d’un logement, son prix de revient, y compris un bénéfice excessif si c’est le cas !!
    il y a de fortes chances que vous arriviez à cette sorte de conclusion : tout le monde veut « bouffer » sur le dos de la bête, et y va de ses surcoûts, par le biais législatif, notamment, en multipliant contraintes, règlements, labels et consultations obligatoires.
    Quant à verser de l’argent à ceux qui en ont beaucoup, et qui n’en ont pas besoin, c’est mal connaître le souci de nombreux petits propriétaires, qui veulent protéger leur épargne de l’érosion monétaire, et se garantir une « poire pour la soif » en cas de vieux jours difficiles (ça vient, ça vient !!), de problèmes de santé, ou pour améliorer le sort de leur descendance.
    Il n’y a pas tant que ça de gros investisseurs dans l’immobilier, ça ne vaut pas le coup (le coût !) et ils mettent leur pognon dans autre chose, pas fous, les types !!
    Relire la nouvelle version de « La Cigale et la Fourmi », nous sommes en plein dedans.



  • plexus plexus 16 septembre 2013 21:46

    Les commentaires me semblent tourner en rond :
    Ce qui est rare...est cher...et pourtant, dit Laotse, il y a 2 400 000 logements vacants,( c’est plus près d’1 million, ce qui n’est déjà pas mal du tout !!)
    Et les loyers sont très élevés, et n’apportent qu’un faible revenu net, de l’ordre de 2 à 3 % de l’investissement, avant impôt, ce qui n’ est pas très avantageux, et uniquement si l’on a réussi à trouver des locataires sérieux.
    Il faut chercher d’autres explications !
    Certaines sont « défrisantes », n’en déplaise aux théoriciens du peuple le plus intelligent de la terre.
    Et chercher des solutions autres que la contrainte, l’attitude favorite des jacobins qui sont plus nombreux qu’on ne le croit dans notre beau pays.
    En faisant une belle vinaigrette, avec la doctrine de l’autre crétin : « la propriété, c’est le vol » !!
    Enfin, la propriété...pas la sienne,..... pas la leur !!



  • plexus plexus 10 septembre 2013 23:24

    Notre quotidien a reproduit la réaction d’un de ces sdf :
    « Pourquoi nous avez vous laissé entrer, si c’était pour ne pas s’occuper de nous ,, »« 
    Tout est dit, dans un sens, comme dans l’autre.
    Et sans invoquer la législation »espace schengen« .
    C’est très beau, l’Europe, comme conception, mais fallait-il vraiment ouvrir les frontières ?
    De toutes façons, ceux qui ont pris ces décisions s’en tamponnent le coquillard, ils habitent loin des »zones de stockage« où s’entassent ces pauvres gens...qui ont payé, cher, les »passeurs pour l’eldorado« .
    Question »tibbets", si ce n’est pas lui, c’est l’autre, et ce n’est pas ça qui est l’essentiel, il me semble.
    Ce que je veux dire, c’est qu’un combattant peut se ramasser un syndrome post traumatique même s’il n’est pas physiquement au contact, aviateur qui napalme, artilleur qui balance ses charges meurtrières, ou dirigeant qui décide d’employer des gaz toxiques.
    S’il a une conscience, bien sûr...et aucun nuremberg en vue pour le lui marteler !!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité