• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Rudolph

Peu importe qui je suis. Seules les idées comptent sur un tel média.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/04/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 134 67
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Rudolph 29 avril 12:54

    @Agafia

    La veille d’une bataille ? Vous ne me comprenez pas, Madame. A mon sens, le combat a lieu ici et maintenant.
    Oui, je suis animé d’une grande ferveur pour m’opposer à la caste de banquiers assassins (nierez-vous que leur politique « tue » au sens propre du mot, en France et plus encore partout dans le monde ?).

    A minima, sans pour autant se jeter inutilement sous les matraques de CRS (je pense en effet que l’on peut plus efficacement dépenser son énergie), il faudrait retirer son argent des grosses banques pour le placer dans une plus éthique, et ne pas se soumettre de près ou de loin par son activité professionnelle à nos tortionnaires, à savoir dépenser le temps de notre vie pour leur profit.
    Le point « travail » me parait aujourd’hui le plus difficile, car les gens semblent courir après un salaire. Ils se soumettent en action, même si en paroles ils se prennent pour des opposants politiques. Par ailleurs, je comprends la difficulté à sacrifier toute perspective économique, et seule une grande ferveur peut à mon sens nous permettre d’y parvenir. Pour ne plus craindre la mort économique.

    Comme vous pouvez le constater, je maintiens fermement cette conception concrète d’une lutte à la vie à la mort contre la finance. Peut-être pas une mort sous le coup d’une baïonnette, quoique... nous serons peut-être très surpris des violences physiques qui auront lieu sous Macron.

    Bientôt le 1er mai. Un souvenir pour les ouvriers morts au cours des manifestations à Chicago ?



  • Rudolph 28 avril 23:18

    @Lugsama

    Vous vous moquez de nous, Lugsama, avec votre ton péremptoire.
    La finance indispensable ? Très bien, mais sans la spéculation financière évidemment !
    Donc autant dire rien à voir avec la finance telle qu’elle se pratique aujourd’hui même si vous tentez de nous abuser avec cet emploi du même mot « finance ». J’accepte à nouveau ce mot avec ma propre définition, sans spéculation. Autant dire qu’elle ne vous intéressera plus sous cette forme ! C’est bien les gens comme vous que je souhaite combattre frontalement. Plutôt mourir que de me placer aux ordres de quelqu’un comme vous, quelque soit le nom de l’institution derrière. Mais la servitude volontaire, c’est un mal si profond...
    Les solutions peuvent déferler, on les connaît assez bien. Je en vous fais pas confiance pour la qualité d’un débat avec vous sur ce sujet. Je m’en tiendrai donc à cet acronyme, dans le ton de l’article : CNR.
    Vous connaissez ?



  • Rudolph 28 avril 23:11

    @pallas

    Je vais essayer de penser que vous avez raison. Scénario probable en effet.



  • Rudolph 28 avril 23:10

    @Taverne

    Amusant comme conclusion, n’est-ce pas ?
    Et pourtant, dans la mesure où le vote est devenu quelque chose de ridicule, seule une vie engagée pour permettre de changer le cours des choses. Ou alors autant ne pas se plaindre effectivement. Or, ce combat contre la finance apparaît aujourd’hui comme un combat à mort, ce que confirme l’argument de la « survie » qui vient aussi vite dans les discussions que le point godwin.
    C’est ce point là qui m’intéresse tout particulièrement. Vous avez raison de le souligner, pourquoi se sentir menacé avec le confort des temps modernes ? Il n’est plus si difficile de se nourrir. Alors pourquoi tant de gens à ce point possédés par leurs possessions ? On n’a jamais autant possédé.
    Et pourtant la misère dans les esprits comme jamais.



  • Rudolph 28 avril 23:02

    @Lugsama

    J’aimerais bien que les rêves ne trouvent pas leur étalon dans un salaire. Je sais, c’est bien trop idéaliste. La réalité, nous la connaissons si bien. Macron bientôt président.
    On va continuer à vivre, c’est sûr. Comme la grenouille qui était s’est jetée dans un bain tiède et qui ne se rend pas compte de la température qui monte.

    Oui, j’insiste, une horreur de travailler dans une entreprise qui ne paie pas ses impôts. Sans compter la vie de bureau ridicule qui va avec. C’est peut-être cela qui m’étonne encore le plus. Comment les gens s’estiment payés avec leur salaire ? Qu’est-ce qu’ils doivent avoir faim !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Politique Emmanuel Macron


365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Court entretien avec une militante distribuant des tracts pour Macron




Palmarès



Agoravox.tv