• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

S.B.

S.B.

Soleil et vent.

Tableau de bord

  • Premier article le 08/11/2011
  • Modérateur depuis le 26/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 15 51 226
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1123 644 479
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • S.B. S.B. 8 juin 14:42

    Deux cassettes que j’ai mises dans mon transistor qui n’existe plus.

    Je crois que je suis un peu plus rock et un peu moins mélancolique que vous en termes de musique mais merci pour toutes ces pistes, qu’on peut emprunter ou pas.

    Hier matin j’ai eu un peu de temps et j’ai réécouté « Les mots bleus » par Christophe puis par Bashung. Je me suis dit que Bashung avait complètement transfiguré les chansons des autres, celle-là mais aussi « Bruxelles » et « Il voyage en solitaire ». Il en a fait quelque chose de profondément différent avec les mêmes mots.

    J’ai lu « Un soir au club » et je crois comprendre (ou c’est pure prétention) pourquoi vous aimez cette littérature : elle taille dans le langage à grands coups de serpe comme un homme qui avance dans la jungle à grands coups de machette. Pas de pitié, il faut avancer et se frayer un chemin dans ce foutu langage et cette foutue vie, c’est la philosophie du tireur couché.

    Bye.



  • S.B. S.B. 30 mai 14:54

    Un grand monsieur et une grande dame de la musique : 

    https://www.youtube.com/watch?v=ubL_hVPm6Oc 

    Pour se réconcilier.



  • S.B. S.B. 26 mai 21:34

    @Sandro Ferretti

    Pas mal du tout la voix.
    Il ne faut pas partir en patrouille avant d’avoir écouté ça.
    La patrouille n’est pas la même après.
    Bonne nuit, tous.



  • S.B. S.B. 26 mai 19:26

    Bonjour Sandro, salut Aita,

    Merci pour cette jolie chanson. J’aime beaucoup Stephan Eicher, sa voix et sa douceur. La pureté de ce morceau me rappelle celle de « Un homme heureux » de William Sheller. Je suis tout à fait d’accord pour qu’on pose des jolies choses ici même si l’environnement est plutôt...hostile.



  • S.B. S.B. 17 mai 23:22

    Bonsoir les poètes,

    Cova,
    « Au temps où les faux culs sont la majorité, 
    Gloire à celui qui dit toute la vérité !
      »
    et
    « Voir votre académie, madame, et puis mourir »,
    J’aime beaucoup.
    Connaissez-vous « L’Union libre » d’André Breton ? Si non, c’est un cadeau.

    Sandro,
    Cette femme me touche. Je ne vois ni vulgarité ni banalité, mais une prison, un jeu surjoué jusqu’au bout pour survivre. Et comme un lapin pris par des phares, tout le monde ou presque regardait un cul, aveuglé, alors que l’essentiel était ailleurs, invisible pour les yeux. 
    « Ton style c’est ton cœur », Léo Ferré.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès