• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Salade75

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 621 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Salade75 2 février 2021 15:05

    Bonjour @Fergus,

    Vous parlez de gauche et de droite, mais pour ce qui me concerne, ces mots ne veulent plus rien dire.

    C’est quoi « la gauche » ? et « la droite » ? Je suis preneur d’une définition si vous en avez une.

    J’ai été élevé dans un milieu de gauche dans les années 60 et 70.

    On y était universalistes. Jamais on aurait eu l’idée de qualifier les gens par leur couleur de peau ou leur croyance.

    On valorisait la communauté nationale une et indivisible, fière de ce qui la rassemble. On croyait en l’école, en l’ascenseur social qu’elle permettait aux élèves travailleurs, et 1 discussion sur 2 y était consacrée.

    On y était patriote (on chantait l’internationale, mais on allait aux commémorations du 8 mai ou au mont Valérien). On regardait le monde, et cela donnait envie de promouvoir le « modèle français ».

    On y parlait de lutte des classes. On était au devant des luttes pour améliorer la vie de la majorité. On était sur la lancée des lumières, de Camus, et même de Raymond Aaron qu’on admirait tout en le détestant.

    On bouffait du curé et on était profondément laïques. Les profs de gauche ne laissaient jamais un élève arborer une croix, une étoile de David, une main de Fatimah à l’école. Et tout le monde trouvait cela normal.

    La « gauche » d’aujourd’hui est tout l’inverse de cela.

    Elle n’est plus capable de penser seule. Elle attend les universités américaines, les revendications des frères musulmans ou les combats de la famille Traoré pour la fournir en idées. Les BLM donnent le la de sa pensée.

    Profondément raciste, elle est obsédée par les « minorités » et les « communautés, et tout ce qui différencie les uns des autres. Elle ne pense que particularismes.

    Elle a abandonné les classes sociales pour se focaliser sur les couleurs. Elle n’a aucun projet d’avenir pour le pays : industrie ? Forces ? Secteurs stratégiques ? Positionnement stratégique du pays par rapport au reste du monde ? Néant. Elle est à la traîne des revendications sociétales et communautaires, sans projet.

    Elle a abandonné l’école au profit d’une super garderie dans laquelle il faut surtout niveler au plus bas pour ne surtout pas »stigmatiser« les cancres. Elle a abandonné les élèves »travailleurs« au profit des branleurs et des casseurs. Son seul combat sur l’éducation est de supprimer les examens et les concours, et de faire de la discrimination positive...

    Elle est choquée et souhaite interdire de parole tout ce qui ne correspond pas à son avis sur le bien et le mal. Elle prêche, et répend la haine et la colère en permanence, puis crie aux violences policières.

    Elle défend une religion et a abandonné la laïcité pour quasi unanimement aller participer à la manif de la honte. Elle a oublié Aristide Briand : elle déclare les lois de 2004 et 2010 sur le voile »islamophobes« . Elle veut voir des »mamans" (vocabulaire lamentable) voilées accompagner des élèves.

    Et vous voulez qu’on vote pour cela ?



  • Salade75 3 septembre 2020 08:31

    Bonjour @njama,

    Il me semble que votre question peut-être formulée autrement : doit-on tirer vers le bas les gens ?
    Si la réponse est oui, alors effectivement, dès que quelqu’un est choqué de quoi que ce soit, il faut arrêter ... et on s’enfonce ...
    Mon avis est que non.
    Que des gens dans des pays qui ont une religion officielle ne comprennent pas notre mode de pensée, peu me chaut. Personnellement, j’ai du mal à comprendre que l’on condamne à mort quand un non musulman boit l’eau d’un « puits musulman »... et peu leur chaut tout autant ...
    Mais en France, si des gens ne comprennent pas la différence entre l’atteinte aux idées et l’atteinte aux personnes, il faut leur apprendre.



  • Salade75 2 septembre 2020 19:39

    Bonjour @njama

    Il n’y a rien de raciste à se moquer d’une idéologie.

    Charlie a certainement, comme toutes les publications, comme vous et moi, beaucoup de défauts.
    Mais le racisme n’est vraiment pas quelque chose dont on peut l’accuser.



  • Salade75 2 juillet 2020 11:40

    Bonjour @foufouille,

    Vous voulez dire que les migrants regardent la densité de population d’un pays avant d’y venir ? comme à Mayotte par exemple ?

    Pour le coup, la densité est légèrement supérieure en France par rapport à Cuba ...



  • Salade75 2 juillet 2020 11:24

    Bonjour,

    On se demande quand même pourquoi les migrants s’échinent à entrer, puis à être régularisés dans un pays raciste et avec une police aussi mortifère que la France, alors que ce paradis existe ?

    Et pourquoi, à l’instar de ce que font les juifs vers Israel, n’y a t’il pas une migration des forces progressistes du monde entier vers l’éden Cuba ?

    Je ne nie pas qu’il y ait eu de bonnes choses de faites à Cuba (médecine, culture, et dans un certain sens éducation, mais pas à la libre pensée), mais en tout l’excès est ridicule.

    Un bon vieil article de propagande comme on en trouvait à la grande époque de la guerre froide... Nostalgie ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité