• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

séraphim

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 40 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • séraphim 1er décembre 2020 16:15

    @CHALOT
    La grosse différence entre Trump et Biden, c’est que Trump se présente tel qu’il est, dans toute sa crasse morale, il ne se cache pas, contrairement à Biden, qu’on essaie de nous faire passer pour un ange tombé du ciel, malgré un nombre incalculable de casseroles et de comportement très inquiétant (reniflage de petite fille par exemple).
    Pour le côté « pas complètement givré », on en reparle dans 1 an après quelques centaines de milliers de mort dans la reprise des bombardements « démocratiques » au moyen orient ?



  • séraphim 13 octobre 2020 18:54

    @eddofr

    « Cryptée » : mise dans un caveau ?
    En France on parle de chiffrement, et non le chiffrement ne coute pas un bras, et encore non ce n’est pas la nature d’une crypto-monnaie.
    Le minage de bitcoin est un cas particulier d’une crypto-monnaie particulière, qui impose à tous les participants à son « minage » une preuve de travail, sous forme de calculs aussi inutiles que couteux. 
    Pour schématiser, et simplifier, on vous force à trouver un nombre au hasard dans un ensemble immense, le premier qui trouve empoche la récompense, ça n’a rien à voir avec un quelconque chiffrement, c’est un mécanisme de stabilité.



  • séraphim 18 septembre 2020 22:11

    Etre un homme dans une procédure d’affaires familiales, c’est comme être noir aux US dans les années 50 trop près d’une scène de crime.

    Vous trouverez de nombreuses personnes qui vous diront « battez-vous, pour vos enfants, la vérité, l’amour, la justice finiront pas triompher ». Ces gens sont plein de bons sentiments, mais ils ne savent pas de quoi ils parlent.

    Dans le désordre :

     Quand la Justice n’est pas la même pour tous, il n’y a pas de Justice. Ce que dit un homme sera questionné dans tous les sens jusqu’à l’absurde, ce que dit une femme est parole d’évangile.

     Les Juges, même s’ils délibèrent parfois plusieurs mois après une audience, n’en ont strictement rien à f... de votre cas et n’y consacreront pas plus 5’, avant de passer au suivant, à la chaîne.

     Si les services sociaux sont impliqués (on a rarement vu un corps de métier d’une telle incompétence crasse), alors les décisions sont déjà prises à 95% avant l’audience.

     Le principe de la Justice familiale, c’est une personne bien (ça a l’air d’être votre cas) qui veut ce qu’il y a de mieux pour tous, contre une personne défaillante qui fera tout pour traîner la précédente dans la boue pour masquer ses failles. Ne croyez surtout pas que la sincérité, la vérité ou la cohérence ait une quelconque importance.

     Vous présentez un certain nombre de pièce au Juge, votre « adversaire » en fait autant ; il ne s’agit pas de preuves ou d’éléments confortant votre discours, juste un réservoir de texte qui sera pris au hasard, déformé ou amplifié pour justifier la décision du Juge. Il en va de même pour les expertises, qui seront retenues ou écartées en fonction du sens souhaité.

     Les Juges sont très fort en rhétorique circulaire : vous avez fait une chose, vous avez tort, vous avez fait l’inverse, vous avez tort ; vous n’avez rien fait, vous avez encore plus tort.

     Le moindre signe de protestation (injustice, féminisme, complot, déni de justice), vous coûtera très cher.

    J’ai travaillé pendant des années dans un milieu (HP) qui m’a permis de voir de près les dégâts de cette escroquerie qu’est la Justice Familiale, et dans une moindre mesure la protection de l’enfance. On recevait énormément de gens, majoritairement des hommes, démolis, broyés, complètement suicidaire, parce que persuadé d’avoir fait tout ce que la Morale leur intimait, ce que la société attendait d’eux, et dans l’incompréhension totale ont absolument tout perdu : leur famille bien sûr, leur maison, leurs économies, leur rêves, leurs vies. Ces gens, on a beau leur faire croire que tout va bien aller, on ne sait pas quoi en faire, c’est fini, il n’y a plus de lumière au fond des yeux. Et, c’est violent, mais c’est la réalité : tout le monde s’en fout.

    (j’ai pris, moi aussi, tous ces gens pour des débiles pendant longtemps, jusqu’à ce que ma vie maritale suive le même chemin, et j’ai commencé à les écouter un peu plus attentivement, en constatant que finalement, on retrouve exactement les mêmes schémas)

    Mon cher Rpplbis, bien que je vous souhaite le meilleur, vous avez mis les 2 pieds dans une fosse à purin, préparez vous à ce que ça se passe mal. Cependant, il y a une chose que vous ne devez pas perdre de vue : vos enfants vont grandir, sur le long terme, il sauront précisément juger de vos qualités, vous devrez être là à ce moment là. C’est long, c’est difficile, la « vie » ne vous fera aucun cadeau, mais si vous sombrez maintenant, vous ne pourrez pas être présent.



  • séraphim 9 septembre 2020 21:43

    En tant que personne qui n’a pas d’avis tranché sur la nocivité ou l’utilité de la 5G, j’aime bien ce genre d’article, mais je déplore les incohérences qu’on y trouve pour se faire un avis solide :

    1/ vrai, portée moindre, mais « déplorable » est très exagéré.

    2/ si la 5G n’apporte rien de nouveau, elle ne sera pas utilisée, ou que de manière marginale, vu les investissements qu’elle requiert. Pourtant je suis persuadé que son usage sera majoritaire très rapidement : plus rapide, moins de latence, plus de débits

    3/ cf pt n°2, si elle ne sert à rien, elle ne sera pas utilisée et ne consommera pas d’énergie

    4/ je comprends le raisonnement, mais ça n’a rien à voir avec la 5G, les constellations de satellites lancées par SpaceX et bientot Blue Origin n’ont rien à voir et son complètement indépendant du point de vue technologique. La « 5G » n’a pas besoin d’eux et ils n’ont pas besoin de la « 5G » pour fonctionner.

    5/ cf point 4/, ça n’empêche pas les problèmes soulevés d’être réels, c’est bien pour cela qu’il existe des autorités de régulation des bandes de fréquence.

    6/ qui/quoi/où/quand/comment ? il est bien difficile de faire la part des choses sur le sujet. On a un recul qui commence à être important sur les rayonnements électromagnétiques, et je veux bien croire qu’il y a de gros problème qu’on nous « cacherait », mais je me souviens des années 90 où on nous prédisait tous un cancer du cerveau avec le GSM ... et ma foi, on n’a pas trop mal survécu depuis 30 ans. Ne parlons pas de Thomas Pesquet, l’homme le plus irradié de France, qui a l’air en pleine forme.

    Personnellement, la 5G ne me sert à rien, je ne compte pas en être utilisateur, mais si on veut démontrer qu’elle a des effets délétères, physiologiques, politiques ou sociaux, il va falloir monter la démonstration d’un cran.



  • séraphim 4 septembre 2020 18:18

    ITER a bien des problèmes, mais le soucis majeur, c’est que cette coopération internationale autour d’un dispositif titanesque a mis à l’arrêt toutes les autres recherches sur la fusion (y compris aneutronique), faute de financement. Alors qu’on avait progressé à pas de géants depuis les années 50, les années 80 ont marqué un gros coup d’arrêt pour le domaine, pour construire ITER, alors qu’aujourd’hui les quelques pistes qui survivent (confinement magnétique, stellarator, laser, ...) ont démontré qu’on peut faire beaucoup mieux pour nettement moins cher (normal les plans ont 40 ans).

    Si on veut du nucléaire vraiment propre, ce ne sont pas quelques centaine de millions de degré qu’il faut, mais quelques milliards, le tout sans radiation ni déchet. Où sont les recherches, où sont les projets, les financements ? ... pas en France en tout cas.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité