• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sparker

Sparker

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3379 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Sparker Sparker 16 juin 2020 09:59

    @Florian LeBaroudeur
    Pendant le confinement beaucoup ont aussi pris conscience de leur « dépendance » et « manipulation » pour lesquelles ils développent une théorie personnelle (morale, justice, bonheur, etc...) diffusée aussi insidieusement par l’appareil médiatique et politique.
    Le coup d’arrêt à établi ce contraste.
    Mais après faut réagir en fonction et là ça n’est plus la même... se mettre soit même au ban de la société pour non exploitation esclavagère (?) c’est un courage que nous avons peu et il conviendrait de ne pas être seul.
    Nous sommes extrêmement conditionnables, sans déterminismes, c’est à la fois notre faiblesse et notre force. Nous n’acceptons pas encore notre réelle nature fondamentale et la « liberté » qui va avec. Notre liberté intrinsèque nous fait peur par l’autodétermination quelle impose et nous cherchons en permanence des « accroches » pour nous contraindre et nous rassurer. 
    Cette liberté va de paire avec la responsabilité (de soi, de ses actes) mais nous préférons encore la mise sous tutelle (frères, pères, mari, femme, président, religieux etc...) qui nous décharge de notre propre responsabilité mais qui nous coûte une part sans cesse croissante de notre liberté, c’est un choix.
    Après on a la liberté de râler, mais bon...



  • Sparker Sparker 16 juin 2020 09:41

    @Pierre Régnier

    Aucun pays et aucun peuple ne le fera, vous pouvez en être sur.
    Il n’y que du tragique à venir, on ne connait que ça malheureusement.
    Il faudrait surtout que l’humanité retrouve la vie de l’esprit, ses recherches, sa connaissances, ses échanges et ses débats sur ce qui constitue notre réalité et les directios potentielles à suivre.
    Mais bon tant que l’hédonisme bourgeois aura besoin d’esclaves et que ceux-ci se contenteront de pains et de jeux il ne se passera rien de constructif.



  • Sparker Sparker 15 juin 2020 20:42

    @Bellot

    Ne vous retranchez pas derrière la venue d’un vrai homme d’état comme vous dites, il n’y en aura plus et c’est tant mieux, c’est typique cinquième république, de Gaulle à donné le ton et on vit sur son ciel de traîne depuis 60 ans.
    Non nous pouvons faire beaucoup mieux et plus intéressant. Déjà une sixième qui sera certainement imparfaite sujet à critique et tout le toutim mais ça discutera sur de bonne base. Chacun doit être concerné par ce qui se passe et l’avis de tous devient nécessaire. L’arbitraire décision qui n’est même plus politique, ne peut plus enfumer la démocratie, c’est tous ou rien.
    Ou autre chose si vous avez de bonnes idées, mais pitié plus d’homme providentiel sois disant désintéressé...



  • Sparker Sparker 15 juin 2020 09:07

    C’est comme pour le viol, une fille qui porte plainte pour viol c’est par ce qu’elle n’aime pas les garçons...

    Les antiracistes qui sont racistes et qui dénonce le racisme qui n’existe pas mais qu’ils subissent et que c’est même pas vrai..., quel pataquès et bouillie intellectuelle pour justifier que les blancs n’aiment pas être pointés du doigts par leur colonisés et anciens esclaves...

    Pour Schoelcher ce n’est pas par ce qu’il a été abolitionniste qu’il n’était pas raciste à l’époque comme bien d’autres aussi réputés. Etre raciste ou racialiste à l’époque était une posture intellectuelle aussi. Au vu des différences de développement socio/technologique et intellectuels il a été facile de nous voir supérieur et d’apporter la « civilisation » aux « nègres ».

    Mais pas en les esclavagisant disait Schoelcher, nuance... voir faire comme pour nous, les éduquer pour en faire de bons petits salariés dociles et apeurés que quelques cacahuètes occasionnelle rassure un peu... 



  • Sparker Sparker 15 juin 2020 08:31

    @Cadoudal

    Les bourgeois au sens sociétal sont ceux qui se nourrissent sur la bête sans apporter de valeurs ajoutées. C’est la rente qui les fait vivre.
    Ils votent pour celui qui ne bousculera pas leur prérogatives, voir celui qui les renforcera.
    Si nous accèdons à une société de connaissance, d’émancipation, de partage et de colaboration, ils n’y aura plus de place pour eux et il perdront la main mise. La bourgeoisie c’est une mentalité qui s’auto-justifie et s’auto-légitime en permanence sachant très bien qu’elle pratique l’abus de pouvoir (et d’orgueil).

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité