• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tiers_inclus

tiers_inclus

Intuitionniste ...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 431 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • tiers_inclus tiers_inclus 24 septembre 19:08

    @nono le simplet

    Les critères de risque standard locaux devraient être connus empiriquement via les nombreuses autres épidémies. Pour le taux de transmissibilitè standard avec parfait respect des gestes barrière c’est plus difficile, mais on peut pendre les départements bon élèves pour standard. De toute façon un mauvais respect des gestes barrières peut s’interpréter comme un accroissement des contacts. Le suivi par le R(t) devrait fournir des indications mais pas des preuves car il est difficile à établir, indications donc sur la part du déficit comportemental entre nombre contacts et non respect des gestes. On peut tirer des tendances bien plus fines que celles qui sont communiquées si on dispose des datas complètes.



  • tiers_inclus tiers_inclus 24 septembre 18:39

    @nono le simplet

    Le comportement est impacté par deux critères, le nombre de contacts et le respect des gestes barrières. Si l’on connait localement le nombre moyen de contacts qui n’est évidemment pas le même en Lozère qu’à Paris, en fait pour un département il faudrait pondérer plus finement pour tenir compte des villes, alors on dispose d’un facteur de risques qui sera proportionnel aux nombre de testés (peut-être retenus plutôt que réalisés). Ramené à 100000/population on a un critère comparatif par département. Les zones à fort taux d’incidence expriment alors un déficit de comportement, qui dépend du non respect des gestes barrières (accroissement de la transmissibilitè) et du nombre de contacts. Le comportement est alors traduit par le taux d’incidence et non pas inclus comme paramètre.



  • tiers_inclus tiers_inclus 24 septembre 17:26

    Bonjour, Je reviens sur le taux d’incidence dont vous décrivez la faiblesse compte tenu du nombre de tests sous-jacents réalisés. Mais le nombre de tests pratiqués pour chaque département n’est certainement pas arbitraire, enfin je me plais à l’espérer malgré la débandade actuelle. Nous savons que la probabilité de contact entre un infecté et un susceptible est déterminante pour la propagation, le taux de transmissibilitè ainsi que la durée de contagion étant homogènes. La probabilité de contact est faiblement liée à la population, une grosse population en Sibérie où les distances sont considérables n’engendre pas linéairement des contacts, en revanche la densité pouvant être modulee par des indicateurs socio-économiques empiriques, propension locale, peut fournir un critère de risque acceptable pour établir justement le nombre de tests à réaliser par département. Si le nombre de testés est ainsi conditionné alors le taux d’incidence redevient significatif et ramené à 100000/population il fournit un indicateur comparatif comportemental par département, ce qui explique alors qu’il soit retenu pour la communication. Bref la faiblesse observée avec sagacité peut se transformer en force. Si mon hypothèse est bonne, il est dommage que le site gouvernemental ne mentionne pas au moins l’existence de l’ajustement du nombre de testés par département.



  • tiers_inclus tiers_inclus 9 septembre 19:15

    @Jérôme Royer

    La courbe d’efficacité/taille est grosso modo une parabole et l’efficacité publiée est normalement celle de la taille correspondant au minimum.



  • tiers_inclus tiers_inclus 9 septembre 18:03

    Bonjour,

    Cette expérience ridicule ne démontre rien. Les densités de particules fines et les pressions ne relèvent pas de l’usage courant. Par analogie ce n’est pas parce que je contrains un ressort à la rupture que je démontre qu’il perd sa capacité d’oscillateur aux énergies d’utilisation.

    Une meilleure simulation aurait été de se placer dans une ambiance de fumée comme à l’époque dans certains bars bouges, de respirer normalement et expirer normalement avec le masque dans un grand ballon isolé, puis de procéder à une analyse du contenu. Certes c’est plus compliqué, plus laborieux, moins spectaculaire mais l’art de l’expérimentation est délicat pour être fiable.

    Je ne connais pas la taille du covid, mais l’ordre de grandeur des virus est de 0,01 micron comme l’indique votre infographie en fin d’article (0.125 peu probable).

    Il faut aussi sortir de l’idée naïve, bien que contre intuitive, que plus les particules sont fines moins elles sont arrêtées. Lorsqu’un masque N95 testé est stipulé 95%

    c’est pour des particules de 0.3 micron. Au dessus et au dessous il est plus efficace. Lorsqu’il est déclaré 95% pour 0.3 micron il ne faut pas en déduire que le maillage est de cet ordre de dimension, il est supérieur.

    Les grosses particules sont arrêtées par le maillage, les petites finissent par se coller au hasard des rencontres. Les toutes petites plus sensibles à l’agitation thermique voient leur parcours moyen accru, et donc leur probabilité d’être captées.

    Alors que pouvons nous conclure de celà. Que certes les masques seront inutiles en cas d’eternuement. Mais en ce domaine comme dans les autres la binarite est mauvaise conseillère. Question de probabilité. 

    Bien sûr non efficace à 100% les masques réduisent la charge virale transmise et c’est là le point important. 

    Je vous rejoins sur les masques chirurgicaux peu filtrants, et souvent mal ajustables ce qui est une catastrophe.

    C’est bon pour les interactions courtes et distanciees. 

    Si vous devez passer du temps dans une salle d’attente, préférez les ffp2, n95 ou kn95. Je ne sais pas comment les autres font, ma pharmacienne ne veut pas en vendre, elle se contente des passoires bleues et plutôt très lâches. J’en commande donc en Chine, je les reçois dans les 15 jours.Ce qui est amusant c’est que ma pharmacienne commande ses chirurgicaux passoires en Chine aussi, elle revendique une règlementation, je n’ai pas approfondi, ce pays étant décadent.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité