• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tipol

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 314 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tipol 25 novembre 2013 12:17

    Pour en arriver à dire quelque chose comme ça, elle doit avoir un soucis personnel avec elle-même, ou une quête de la personnalité pas terminée...
    Si elle ne se sent pas libre en France de parler, où va-t-on ?





  • Tipol 22 novembre 2013 11:48

    Voici un article plein de ressources, de chiffres, de références, d’idées...
    La toile de fond regarde dans plusieurs directions, mais à la lumière de la réalité.
    Après l’ère facile des énergies fossiles disponibles à extraire, il y a forcément une ère de l’énergie élaborée sous diverses formes.
    Ce n’est aujourd’hui qu’une industrie naissante, mais qui absorbe idiotement déjà une grosse partie des récoltes agricoles.
    L’idée de base est simple : sélectionner tout ce qui peut entrer dans la composition d’une énergie, transformer ça, et en sortir une énergie plus pratique, concentrée, propre, transportable, stockable, sécurisée...
    Diverses voies sont déjà en test, et il y en aura d’autres à venir.
    Deux chiffres seront toujours cruciaux :
    - Le rendement entre l’énergie d’entrée utilisée et l’énergie de sortie disponible sous une forme plus pratique.
    - Le volume de production possible par unités de surface ou de volume.

    J’aime bien certaines idées :
    - Utiliser transformer lentement une bio masse végétale ou plancton.... dans des colonnes verticales entérrées, ou en mer, même en grandes profondeurs pour avoir des bonnes conditions de pression... Ca n’a pas besoin de surface au soleil et ça n’est donc pas limité par la densité d’énergie solaire au sol.
    - De petites unités domestiques de méthanisation (50L), puis fermentation alcoolique du résidu qui devient après un excellent terreau.
    Ca n’est aujoud’hui qu’une question de construire un petit matériel sur un procédé automatisé.
    Plusieurs petites unités peuvent ainsi être réunis, le gaz est comprimé, l’alcool récupéré.
    C’est lent, mais gratuit et durable.
    Dans ces systèmes, il faudra bien aussi un jour intégrer la purification des sols, le prélèvement des éléments toxiques apportés par les engrais et chemtrails.
    Tout ce qui est organique, mêmes pesticides ne m’inquiète pas, ça sera forcément bio-transformé un jour. Mais pas les métaux lourds ni les éléments non organiques.
    - En fait, il faut travailler à élaborer tout un « système digestif » efficace de la bio-masse, qui produit des gaz, des alcools, des combustibles et sépare les terreaux des éléments bio-toxiques. Les calculateurs et les capteurs actuels n’ont plus rien à voir d’il y a peu.
    On peut le faire.



  • Tipol 21 novembre 2013 13:44

    Il parait qu’il est difficile d’en trouver un sur mille... il va falloir attendre encore de nombreux siècles avant d’en trouver un.
    L’inhumanité règne avec les maîtres esclavagistes, les élites de la corruption, de l’imbécilité, de la destruction...
    Jésus a bien essayé, mais il s’est fait choper clouer par une bande de religieux extrémistes, affamés de pouvoirs terrestres, et de richesses inutiles, les mêmes escrocs et bandes organisées d’aujourd’hui qui l’on mis dans une marmite bouillante d’excréments qui mettent depuis lors toute l’humanité dans la même marmite.



  • Tipol 20 novembre 2013 22:49

    Un jour, quand il sera trop tard, on se rendra compte que ce marché silencieux de la potasse comme de bien d’autres engrais a pollué nos sols de tas de métaux lourds et d’éléments toxiques par doses cumulatives années après années.
    On va bientôt pouvoir extraire de l’uranium et du plutonium dans nos champs.
    L’alluminium et le baryum qu’ils pulvérisent tous les jours dans le ciel commence déjà à être conséquent dans les champs.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité