• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tipol

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 314 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tipol 18 octobre 2013 09:10

    Voici un bel article dans lequel aux éternelles redondances de cons et de salopards en générations spontanées devraient apparaitre des mots comme pendaison, guillotine, révolutions...



  • Tipol 10 octobre 2013 15:11

    Je voudrais faire remarquer que la quenelle Dieudo semble bien être un geste favori pour les hommes mais rédhibitoire pour les femmes.
    Je ne trouve pas de photos avec des Quenelles-femmes.
    Alors, de là à imaginer que la popularité du geste n’est due qu’à sa notion sexiste subconsciente, sorte d’instinct de ralliement des hommes qui trouvent-là une nouvelle façon de résister au féminisme... et de renvoyer les femmes dans leurs fourneaux... C’est pas ça ?



  • Tipol 25 septembre 2013 19:39

    Ben moi, ça fait des années que je fais économiser des sous à la sécu en extériorisant ma haine du système dans les forums plutôt que devant un psy. Le résultat est bien meilleur.



  • Tipol 25 septembre 2013 07:01

    Pas si simple, toutes les situations sont justifiables correctement dans notre monde de dualités.
    Il faut distinguer PAUVRETE-RICHESSE de BIEN-VIVRE-MAL-VIVRE.
    Aujourd’hui, la majorité de l’humanité confond les deux ; seule une poignée d’orientaux trouve le bien vivre et son bonheur dans la pauvreté.
    Il semble difficile d’adopter ce style pour toute la planète, plus personne ne ferait rien sur Terre !
    Dans un pays isolé encore moins.
    Seuls les pauvres irréversibles sont bien obligés de chercher cette situation de bonheur dans le dénuement.
    Ne pas aider les pauvres, il faut alors accepter d’avoir une partie de la population complètement désolidarisé irréversiblement de la partie qui travaille. Et les hauts niveaux d’intelligence et de spiritualité auront bien des arguments pour expliquer combien il est important de se venir en aide au pauvre sous-classe du mot « son prochain » !
    -
    Le problème est ailleurs, l’organisation générale qui veut que le bonheur passe par dépenser sa vie, son argent à brûler la planète inutilement, à consommer plein les caddies des objets inutiles mais bien emballés.
    Ce système ne survit pas par volonté politique, mais parce que ça se vend à la majorité du peuple.
    Tous les secteurs de l’économie, l’organisation technique, industrielle... permet de bien vivre.
    Beaucoup ne s’en rendent pas compte.
    Il est dommage que cette organisation de la société arrive maintenant au service d’une minorité d’esclavagistes modernes.
    Ces gens transforment le progrès tant oeuvré du dernier siècle en élevage en batterie des êtres humains, comme des lapins en cage.
    VRAIMENT, il manque aujourd’hui un guide, une encyclopédie du savoir bien vivre, comment échapper aux prédateurs, comment ne pas acheter des saloperies inutiles et mortelles, comment construire un projet de vie...



  • Tipol 18 septembre 2013 11:11

    On est obligé de voter comme ils le demandent ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité