• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

VERCOUTERE

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 30/11/2012
  • Modérateur depuis le 03/12/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 16 16 287
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 18 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • VERCOUTERE 6 janvier 2013 15:35

     

    A messieurs les critiqueurs :

     

    Je tiens à signaler une erreur au dernier paragraphe : ce n’est pas 60 000 dollars par personne mais par médecin. Pour votre gouverne, en France, les labos dépensent plus 40 000 euros par médecin chaque année.

     

    Pour le reste, je réponds aux critiques qui se retranchent derrière le trop commode anonymat

    Le constat dressé par Yvan Illitch remonte à plus de 35 ans. Tout ce qu’il dit – et je n’ai jamais dit le contraire de ses propos – ne s’est pas forcément vérifié, mais dans l’ensemble, il faut reconnaître qu’il a le plus souvent raison.

     

    Ainsi, « Les effets pathogènes de la médecine, écrit Illich, sont, de toutes les épidémies, l’une de celles qui se propagent le plus vite. Les maladies provoquées par les médecins constituent une cause d’aggravation de la morbidité plus importante que les accidents de la circulation ou les activités liées à la guerre. » Exagération ? Jugez-en à partir de ces quelques exemples. S’ils sont, pour la plupart, tirés d’études américaines, ce n’est pas que les hôpitaux soient plus mauvais aux Etats-Unis mais seulement que la mise en question et l’examen du système sanitaire y sont plus francs et plus critiques.

     

    Lors de la grève (qui dura un mois) des hôpitaux israéliens, le taux de mortalité de la population fut plus faible qu’à aucun autre moment. Seules les urgences étaient acceptées, ce qui fit baisser de 85 % le nombre habituel des admissions. Cette même baisse de 85 % fut enregistrée lors de la grève des hôpitaux new-yorkais. Tout se passe comme si la population se portait mieux lorsque les soins médicaux sont limités aux urgences.

     

    En citant, le Chikungunia, vous oubliez les remarquables résultats obtenus avec le Chlorure de magnésium. Quant à l’hypertension ou le diabète et les carries, je n’ai jamais prétendu que la médecine allopathique devait être rejetée.

    L’antibiotique a son intérêt. Il rend service, mais l’accroissement des résistances observées répond à des prescription parfois abusives.

    Votre faîtes un procès d’intention qui n’a pas lieu d’être.

    En prescrivant un traitement chimique, le médecin doit tenir compte du terrain et ne pas oublier le « primum non nocere », ce qui ne signifie pas que ce traitement chimique doit être systématiquement écarté.

    Illitch a parfaitement raison en déclarant que les individus ne sont pas malades seulement de quelque atteinte extérieure et accidentelle, guérissable moyennant des soins techniques : ils sont aussi malades, le plus souvent, de la société, de l’environnement et de la vie qu’ils ont. Une médecine qui prétend traiter les maladies sans se préoccuper de cette globalité, aide les gens malades à continuer leur façon de vivre malsaine, pour le plus grand profit des fabricants de poisons de toute sorte.

     

    Mon seul intérêt est celui du malade et non celui des indices boursiers comme trop souvent de nos jours. Il faut savoir raison garder….

     

     

    Marc VERCOUTERE

     



  • VERCOUTERE 4 janvier 2013 16:45

    Sachez pour votre gouverne, que les deux livres écrits ne rapportent rien. Les titres n’étaient pas très porteurs ou au contraire dérangeants (Vaccin hépatite B : les coulisses d’un scandale médical et financier, en 2001 et la crise aviaire ou la culture du mensonge en 2008).

    Mes seuls revenus sont ma retraite des plus faibles puisqu’il me manque 93, trimestres grâce à mes confrères de l’Ordre. j’ai par ailleurs une maladie auto-immune qui s’est déclenchée à l’âge de 55 ans, en rapport avec le dernier vaccin reçu en 1969 (contre le tétanos)
     à cause de l’aluminium (preuve scientifique à l’appui par le test mélisa)
    Pour publier dans les revues à comité de lecture, il faut une équipe derrière soi et du fric, ce qui n’est pas mon cas. Je vous signale qu’en France toutes les revues (sauf une) sont inféodées aux lobbies et big Pharma, idem pour l’Afssaps ou maintenant l’Ansm ou encore l’HAS et les ministères, Le problème est le même en GB et aux USA au niveau de la FDA et des CDC.
    Mes articles sur le Tamiflu, la grippe ont beau avoir été communiqué à la presse médicale, le silence ou plutôt l’OMERTA est la règle.
    Il en est de même sur la pollution électromagnétique prarasite. j’aurai l’occasion d’en faire état prochainement.

    Je vous précise que je n’ai pas développé une liste de griefs mais diffusé des informations scientifique avec les références.
    Je constate une fois de plus qu’il est plus commode de calomnier et diffamer que de répondre aux arguments scientifiques.

    Arrêtez de vous retrancher derrière le trop commode et hypocrite anonymat des lâches.


  • VERCOUTERE 4 janvier 2013 12:25

    Monsieur, 


    Sachez que je n’ai eu contre moi aucune plainte de patient, mais seulement des plaintes ANONYMES de confrères.
    Je n’ai jamais dans de nombreux courriers fait état de cela.
    Je n’ai pas été radié. le Conseil, né sou Vichy, me refuse le droit d’exercer après m’avoir condamné arbitrairement sur de la SUBORNATION de témoins de la part de la SS (pardon sécurité sociale !)

    Toute personne qui colporte de tels mensonges s’exposerait à des poursuites.



  • VERCOUTERE 4 janvier 2013 12:17

    Adressez-moi votre mail, je vous adresserai alors mes réponses tant sur l’<Ordre des médecins que le Conseil d’Etat ou encore la plainte déposée devant le TGI contre Mme Bachelot.

    Et de grâce, arrêtez de diffamer et blasphémer sur Pierre, Paul ou Jacques ou encore le Dr Groussac. 
    Citez-moi donc « ses pairs » qui considèrent son cas comme relevant de la psychiatrie...
    Arrêtez donc de vous cacher derrière l’anonymat pour vous-même ou ces « pairs ».


  • VERCOUTERE 4 janvier 2013 12:04

    Docteur, et Monsieur ClouzO



    Vous souhaitez des réponses aux trois questions posées. Elles ne parviennent pas sur le forum.

     Je vous les enverrai donc - circonstanciées - par mail, lorsque vous me transmettrez vos coordonnées.

    Je suis prêt à rencontrer votre ordre des médecins. Un ami avocat bruxellois se fera sans doute un plaisir de m’accompagner, à moins que vous ne préfériez la justice civile. Je reste à votre disposition.
    Vos propos orduriers méritent en effet une réponse.


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité