• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

zgrouik

zgrouik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 74 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • zgrouik zgrouik 7 mai 2012 19:50

    Et oui, aspirant à savoir qui se cache vraiment sous la pelisse ; on est dans l’attente, comme disait Gilbert T, qui ne disait pas que des c.....

    Par contre ce cher Noam en a dit, si ce que vous lui attribuez au 1er paragraphe est vrai.

    Lui qui sait si bien gratter les « intellos » là où ça fait mal, se gourre sur les « gens » : c’est parcequ’ils pensent qu’ils votent ainsi (espoirs, phantasmes,...). S’ils votaient en pensant moins mais avec + d’instinct, ils verraient l’animal tel qu’il est et non tel qu’ils le rêvent.

    Pour l’instant souhaitons nous le meilleur sur le chemin que nous allons parcourir en 5 ans ...



  • zgrouik zgrouik 11 mars 2012 20:01

    Globalement d’accord avec l’article, sans aller jusqu’à plusser.

    Evitons juste de se rater sur la forme en assimilant les pauvres aux fainéants, libéraux et autre entrepreneurs privés. Personne n’a dit ça, pas même les médias.

    Et à ceux qui croient y voir un lien, le pb grec n’a à voir avec la Finance, la BCE, l’Euro, etc... même si sur ce plan la recette est entièrement à revoir dans l’UE27.

    Le bourbier grec : c’est une erreur politique interne ( et externe quand à son intégration à l’UE en 81).

    L’économie en Grèce n’est pas celle de la France. C’est effectivement le système mafieu et la corruption à tous les étages du pouvoir et du privé qui ont gangrenné le pays, et dont nous venons d’effacer la dette avec la caisse commune !

    Donc ceux qui nous ont baisé sur ce coup, c’est une grande partie du peuple grec (hors nos fameux pauvres) ; bien contents de profiter du système depuis le milieu j’usqu’en haut de la pyramide.

    Et bien ils me font ch*er ! Je vais donc boycoter les vacances en Grèce, et garder mes Euros (tant qu’il y en a) pour aller les claquer ailleurs cet été...

    La solidarité et le pseudo humanisme du club des Bisounours pour la Grèce, je leur laisse. On avait pas besoin d’eux au sein de l’UE dans l’état de déprédation avancé et connu où ils étaient depuis des décennies.

    Il a fallu en arriver là pour s’en rendre compte.

    Alors, aux minables politoccards et parlementeurs qui nous y ont amené, nous pouvons dire : Efkharisto !!!



  • zgrouik zgrouik 7 février 2012 11:16

    Ce n’est qu’un cycle. Une autre mid-class, avec d’autres touristes, brésiliens, indiens, ... viendra à la place des occidentaux barboter sur les plages d’Asie du sud-est.



  • zgrouik zgrouik 7 février 2012 11:06

    Pschiiiit ! Le fond tué par la forme dans toute sa splendeur. Dommage.

    Et encore, le fond quand il ne mélange pas non-sens avec bon sens : « je dénonce le restaurant ... » « grandir avec avec sa propre vision du bon... »

    Penser à mettre les lunettes dès le début évitera de pousser le cady dans les mauvais rayons...



  • zgrouik zgrouik 26 janvier 2012 21:46

    Ahhh, dans cette magnifique dichotomie UMP vs PS, que choisir parmi cette alternative entre bleus et roses, vu que ça serait pas les mêmes ?!

    Et où sont les belles différences ? On a quoi : 2 partis qui mettent en avant un homme, un programme socio-économique chiadé à l’apparence contradictoire, visant, 1 : à promettre le redressement, 2 : mettre des pansements ; et dont le but réel est de maintenir en place leur privilèges, rentes, copains de club, et autres accessits du pouvoir. Classique ! De drauche ou de goite, se sont juste des conservateurs.

    Alors Babar ou Iznogood en tête des sondages, gauche caviar ou droite cassoulet ; on s’en tape !

    Le changement se sera ni maintenant, ni demain, car ils n’ont rien envie de changer. Juste éblouir l’électeur pour décrocher le pompon en le maintenant les yeux dans les yeux de leurs pleins phares : essentiel et efficace pour aveugler le lapin voteur !

    Qu’entend-on partout : les Français vont faire un choix pour élire un président de la République !

    Tout le fond du pb est résumé ici. On n’a pas besoin d’un président et de sa clique affairiste, mais d’une équipe avec un modèle de gouvernance réformé. Ce modèle de leader népotiste est à mettre à la poubelle avec son emballage dans la 5è République. On a vu le résultat de 1981 à 2011 : 30 ans de carottes !

    En tant qu’électeurs et citoyens on a tout à gagner à sortir de l’axe du combat sur ces 2 têtes, en évitant aussi les spots et autres boules à facettes qui s’agitent aux extrêmes.

    Donc, en guise de conclusion optimiste à l’attention d’érudits contradicteurs s’exprimant sur ce billet j’espère que, comme moi, certains auront cette envie : sortir les yeux des phares ; et regarder là où un autre Nicolas (Dupont-Aignan) propose réellement un autre modèle de gouvernance, appuyé par un programme plus réaliste que ceux de Nabo et Guimauve.

    Je ne développe pas plus : juste analyser ce que propose NDA, et comparer in fine.

    Alors, bonne route à ceux qui la suivront !

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité