• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Alison

sur L'hiver Grec ou les jours sombres à venir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alison 16 décembre 2012 01:47

Bonjour,

l`auteur de cet article dit : "Mais pour l’instant, tout continue, comme avant… N’y a-t-il pas encore assez de douleurs pour qu’on se permette d’en attendre de plus horribles à venir ?"

Un peu d`histoire....

Nous sommes à la fin du 19e siècle, le roi Othon gouverne sur la Grèce en monarque absolu ; ce qui n’est pas du goût du peuple qui veut que ce bavarois fraichement débarqué (qui n’est même pas orthodoxe !) soit encadré par une constitution. Le roi refuse, le peuple insiste. Et quand le peuple grec n’est pas content, vous le savez bien, il le fait savoir. Il se rend en masse devant le palais royal et scande : « Une constitution ! Une constitution ! Une constitution ! » ce qui, en version grecque donne (les hellénophones auront probablement deviné) : « Syntagma ! Syntagma ! Syntagma ! ».
Hier devant le Palais royal, aujourd’hui devant le Parlement, les Grecs manifestent pour leurs droits politiques ou sociaux depuis la naissance de cette place. Ils obtiendront finalement leur constitution le 3 septembre 1843 : Victoire ! Et après ? Othon Ier continue à gouverner de façon absolue avec son Premier ministre Ioánnis Koléttis malgré la constitution. Victoire en demi-teinte, donc et de mauvaise augure pour la tradition politique du pays.

On parle beaucoup de la Grèce et je note que très souvent les interlocuteurs font références a des articles pris sur des médias français voir européen mais jamais grecques ?

Comment peux t`on analyser de manière objective une situation sans parler la langue, la comprendre, la lire et surtout ne pas « s`informer » du direct.

J`ai réagit récemment sur un article intitulé « Les violences xénophobes du parti néo-nazi grec se développent dans l’indifférence générale : ici même et comme souvent un article écrit sur référence made in France complétement en dehors des réalités...

La Grèce dans les abimes ? Certainement pas ! Un profond changement oui au départ voulut par 50% des grecs qui ne supportaient plus »les magouilles". A quand un article sur les arrestations journalières des fraudeurs, pdg de société, politiciens ou leur déclarations fiscales laissent entrevoir que certains d`entre eux ont jusqu`a 50 propriétés ?

Vous imaginez que tout le monde attend patiemment le 21 décembre ? Non la Grèce et les grecs se posent des questions bien au delà de ce que vous vous imaginez, des questions que vous ne vous posez pas car vous ne vivez pas ici, qu`elle question ?

Pourquoi la Chine investit ici, pourquoi les Russes investissent en Grèce du Nord, Qui va remporter la privatisation d chemin de fer grec ? Santorin devient le coin prisé pour les tour-opérateurs chinois en mariage version Las Vegas. Les russes rachètent les hôtels et font construire des nouveaux complexes 600 chambres dans le nord et veulent acheter la Crète.
Le détroits des Dardanelles... l`accès a la Mer Noire point de rencontre entre le sud-est de l’Europe, l’Asie, et le Sud de la Russie, on ne vous en parle pas dans le 20H ?

Vivant ici et voyant les gaulois crachant sur leur Asterix s`exilant en Belgique, alors que pendant 40 ans il a donné plus de 50% de ces revenus a l`État providence pour faire quoi ? Donner des prêts au gouvernement grec comme celui de cette semaine afin de permettre de ré-financer les banques grecques pour racheter Geniki (Société générale) ou très bientôt Emporiki (Crédit agricole).

A vous lire je préfère la Grèce en 2013 que la France qu`on vous prépare, ici contrairement a ce qu`on peut lire on vous tend toujours une pomme quand vous avez faim !

A lire :

http://liesidotorg.wordpress.com/2012/06/23/gaz-petrole-grece/

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/2755771-shopping-russe-sur-la-mer-egee


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès