• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Valou33

sur Monsieur Hamon, je suis prof normale d'une classe normale et...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Valou33 29 mai 2014 11:20

Pour passtavie, je ne sais pas pourquoi... Mais c’est vrai que de plus en plus d’enfants (nos plus agités) font 7h30-18h30 de collectivité tous les jours et je pense que la collectivité génère ces comportements agressifs ! quand on mange à 100, on joue à 100, on va aux toilettes à30 ( classe par classe heureusement), on travaille à 30, on écoute sur les bancs à 30, c’est un peu pousser le bouchon que de les vouloir toujours respectueux. Mes élèves, comme je le disais, qui mangent chez eux, qui restent le mercredi chez eux et parfois avec leurs grands parents qui leur demandent le plus de calme, sont toujours zen en classe. je pourrais vous donner des prénoms qui me viennent d’enfants calmes, ce sont toujours ceux dont les grands parents et des parents qui sont impliqués dans leur vie scolaire et mes plus agités ont souvent une seule maman qui s’en occupe ou des parents très peu présents et qui les laissent en non stop de 7h30 à 18h 30. 

Merci en tout cas de vos messages car vous me semblez comprendre la réalité du terrain. On nous dit souvent qu’on ne travaille pas assez en croyant qu’en travaillant plus , on changera l’indiscipline ! On nous dit que les élèves sont fatigués dans une vaste généralité mais ce n’est vrai que pour la minorité qui fait de la collectivité non stop et on présente les rythmes scolaires comme LA SOLUTION à cette fatigue, alors que ça ne fera que l’accroître et nous rendre nous tous zinzin, à force de faire la police plutôt que d’enseigner. C’est vrai que LA SOLUTION serait de partager les classes en deux l’après-midi en primaire car à demi-classe, les indisciplines diminuent fortement et les enfants écoutent car ils se sentent concernés. Mettre des animateurs, oui, mais en même temps que la classe pour partager les classes, pour nous permettre de conserver les élèves les plus en difficulté, c’eût été une solution idéale pour le primaire. Je ne parle pas de la maternelle car à 4 jours et avec une ATSEM, on est deux par classe donc pour le vivre quotidiennement, je ne suis vraiment inquiète que des 5 jours pour eux ...et nous.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès